Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Notre Dame des Landes : « Ici, on n’est pas désespérés (...)

Notre Dame des Landes : « Ici, on n’est pas désespérés »

Près de 40000 personnes ont convergé toute la journée vers la zone de reconstruction sur le site de Notre Dame des Landes. Une démonstration de force qui remet l’Utopie à sa place : à cet endroit-là au moins, quand on rêve la société de demain, ce n’est pas Vinci qui la construit.

« Ici, on n’est pas désespérés ». C’est par ces mots que les représentants de la coordination contre le projet d’aéroport du Grand Ouest prévu à Notre Dame des Landes, ont tenu à saluer la foule piétinant dans la boue. Et si on n’est pas désespérés, c’est parce que chaque jour, dans ce lieu désormais emblématique de la résistance au capitalisme triomphant, à la mégalomanie de décideurs cyniques, à un pouvoir autiste et aujourd’hui répressif, on a l’occasion d’éprouver la solidarité dans sa réalité, de constater la vigueur de la lutte collective, de tremper sa confiance dans la joie de l’engagement individuel…

Là-bas, il y a ceux qui, accrochés aux arbres de la forêt de Roanne, défient les bûcherons en grimpant dans les branches, y semant des cabanes : à cet endroit, c’est la biodiversité d’une zone humide omise par un projet vieux de 50 ans qui est en jeu. Là-bas, encore, il y a ceux qui dressent les barricades autour de la ferme des Rosiers, lieu symbole des expulsions en cours : là, les cordons de tracteurs rappellent qu’il faudra bien choisir entre un monde construit de mégapoles (comme celle qui doit relier Nantes à Saint-Nazaire), suréquipées en infrastructures dispendieuses et inutiles, dévoreuses d’environnement et un monde qui a besoin surtout de se nourrir et de vivre à une échelle seulement humaine. Là-bas, enfin, il y a ceux qui obstinément reconstruisent où les bulldozers de Vinci dévorent la campagne, soulignant à grands coups de marteaux et de pelle qu’il y aura toujours quelqu’un pour reprendre un combat quand celui-ci est juste. 

Convergence des luttes

Aujourd’hui, en ce samedi de Novembre, tous ceux-là, « ceux de la ZAD » rebaptisée Zone à Défendre, ont pu rencontrer tous les autres : ceux qui, venus de tous les coins de France mais aussi de l’Europe, ont pu contribuer à la définition d’une lutte dont personne ne peut nier désormais la portée. A Notre Dame des Landes, on défend le Val de Suse et toutes les vallées voisines menacées depuis 22 ans par un projet de liaison Lyon Turin pharaonique ; à Notre Dame des Landes, on vient protéger Millau et sa région de la menace toujours présente de l’extraction des gaz de schiste ; à Notre dame des Landes, encore, on vient dénoncer l’énorme incinérateur qui doit couvrir de sa fumée les monts d’Auvergne… Point d’équilibre des luttes écologiques d’aujourd’hui, le petit village à quelques kilomètres de Nantes est en passe de construire la proposition politique d’une société à la mesure de l’homme, fondée sur le besoin et montrant la voie d’une émancipation. 

« C’est une utopie autrement plus réjouissante que celle proposée par Vinci et Ayrault » s’est réjoui un des orateurs de l’après-midi. Plus réjouissante que ce monde dépassé où le transport aérien serait destiné à se développer toujours davantage au mépris de son impact environnemental. Plus réjouissante que cette complicité toujours plus étroite entre les géants des travaux publics et des élus aveuglés par le rêve inhumain de Babels toujours plus élevées. Plus réjouissante que ces ponts d’or tendus pour quelques-uns au mépris de la plupart… 

« Nous, les habitants, nous tenons à vous remercier de vous être approprié ce combat », ont déclaré les habitants des terres menacées en s’adressant à la foule des manifestants. Ils ont raison : l’énorme succès de la manifestation de ce week-end est porteur d’autant d’espoir qu’il est porteur de devoir. Le combat de Notre Dame des Landes appartient désormais à tous ceux qui veulent tourner la page du capitalisme conquérant.


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 18 novembre 2012 12:02

    L’aéroport de Notre Dame des Landes est l’exemple type d’un projet inutile et dévastateur, pour le seul profit d’une multinationale : Vinci. L’État avoue ainsi sa dépendance aux grands groupes privés, et démontre que la plupart de ces grands projets sont bien loin des préoccupations quotidiennes des populations, et bien souvent, comme en France avec le partenariat public-privé, c’est un moyen pour des multinationales de pomper allégrement de l’argent public. Ce type de contrat est une poule aux œufs d’or pour les entreprises de BTP, les budgets explosent aux mêmes rythmes que les malfaçons dont ils sont responsables .........

    voir :http://2ccr.unblog.fr/2012/11/15/ayrault-port-de-notre-dame-de-vinci/


    • lebreton 18 novembre 2012 19:34

      @robert 

       
      Oui vous avez raison ,ce projet est une abomination ,pire ce n’est que fruit de la connivence entre des élus corrompus par le fric de vinci notre premier ministre à bien eu si je me souviens bien quelques soucis avec la justice ,non ! blanchi ,ben voyons ! s’il veut entreprendre de bonnes actions pour sa ville de Nantes ,oui mais pas ça ,ou alors qu’il aille en Corse s’associer avec la mafia des clavier s arko et compagnie ,mrd y en marre de cette bandes de fumiers de ripoux qui nous volent nos retraites ,qui se gavent comme des veaux , et qui osent donner des leçons ! je suis vulgaire ,oui mais eux sont quoi ? 

    • appoline appoline 18 novembre 2012 19:57

      Otez moi d’un doute, le grand tout mou qui nous sert de premier ministre et dont le camp de base n° 1 est à Nantes, n’aurait il quelques intérêts à voir s’implanter l’aéroport presque aux pied de la mairie ?


      Soulager les deux aéroports parisiens nous dit-on à la TV mais ça veut dire quoi ce raisonnement à la con. Vous les voyez vous, les hommes d’affaires et voyageurs se taper trois de train pour rejoindre la capitale, quelle vaste connerie ! 

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 18 novembre 2012 20:02

      On ne dit pas le grand tout mou , on dit le grand moelleux .




    • JMBerniolles 18 novembre 2012 21:57

      Connaissant bien la Bretagne et notamment ce secteur de Nantes/Saint Nazaire, lorsque ce problème de contestation a émergé en concentrant l’action d’une mouvance dite « écologique » dont, au premier abord, on ne saisit pas bien d’où elle vient tout en sachant qu’elle est peu représentative de la population locale, j’ai essayé de prendre conscience du problème sans à priori.

      Un de mes neveux, architecte à Nantes dans un très grand bureau compétitif sur de grands projets, ce qui l’amène à prendre souvent l’avion et qui a la fibre « écolo » comme on dit (pour les architectes c’est naturel, presque obligatoire aujourd’hui) m’a dit que l’aéroport actuel était dangereux. Effectivement, en bout de piste de chaque côté il y a deux bourgades très peuplées, Rézé et Bouguenais. Un problème au décollage et surtout à l’atterrissage, comme cela a failli se produire à Rennes cette semaine, peut précipiter un avion sur les habitations.

      Il y a à Nantes un essor démographique conséquent. Cette ville que beaucoup de Bretons ne considèrent pas comme faisant partie de la Bretagne est en fait la porte de la Bretagne. Pour les études de médecine, scientifiques, commerciales elle constitue un pôle. Il y a une activité industrielle non négligeable, avec les Chantiers autrefois Atlantiques et aujourd’hui coréens, des raffineries, des entreprises.. Il n’y a pas très longtemps cette région a été citée comme une des plus dynamiques de France. Un aéroport n’est pas un symbole capitaliste, c’est un moyen de faire vivre dans le monde moderne des activités : centre de recherche, bureaux d’études, entreprises de sous-traitance, tourisme, administration décentralisées…

      Le trafic actuel est de plus de 3.5 millions de passagers par an. Est-ce que le ralentissement économique va le faire diminuer ? Vraisemblablement non.

      La nécessité d’un aéroport moderne pour Nantes et sa région, n’est pas contestable. Evidemment si on en fait un, on ne va pas le mettre en ville.

      Un peu moins de 2.000 hectares : Est-ce que cela va bouleverser l’agriculture locale ? Est-ce que l’urbanisme du à la migration des gens de la campagne vers les villes ne « mange » pas beaucoup plus  de terres cultivables ?

      Est-ce que si l’on cherche un élément symbolique du capitalisme moderne, on ne va pas faire ressortir plutôt les chantiers navals de Saint Nazaire que les coréens ont racheté après que des Norvégiens aient réalisé une opération financière ? D’autant que leur avenir est menacé par Bruxelles et par les vicissitudes du capitalisme de délocalisation…

      Le Béton traité avec un certain mépris par les acteurs de cette « lutte exemplaire » n’est pas un élément subalterne dans une construction. Quand il doit répondre à des spécifications précises, avoir des qualités qui sortent de la routine (comme pour les bâtiments des réacteurs nucléaires), il faut faire appel à de grandes entreprises.. C’est sa nature néo libérale qui a amené le capitalisme actuel à investir les « services » : constructions, télécommunications, eau, assainissement..

      On cherche vainement dans cet article bâti sur de formules mal définies, si ce n’est complètement creuses : « luttes écologiques » « société de demain » « convergences des luttes » .. d’arguments sérieux contre l’aéroport lui-même.

      Il est tout à fait regrettable que Jean-Luc Mélenchon et le Parti de Gauche participe à cette opération. Est-ce cela la « révolution citoyenne », la « planification écologique ».. ?

       


    • ctadirke 19 novembre 2012 08:22

      Mais pourquoi les opposants ne publient-ils pas ici et ailleurs en dix lignes leurs dénonciations des discours illusionnistes des élus et en dix lignes leurs contre-propositions

      Pas évident d’accepter de perdre la face

      Bons arguments contre ce matin sur Canal +


    • Fergus Fergus 19 novembre 2012 09:25

      Bonjour, Appoline.

      Au risque de venir tempérer ce concert unanime de protestations contre l’aéroport de Notre-Dame des Landes, je vous invite à aller prendre le pouls de la population nantaise exposée aux nuisances de l’actuel aéroport situé aux portes de la ville. Et je gage que vous y trouverez une écrasante majaorité de partisans du nouvel aéroport à Rezé et Bouguenais.

      Autre chose : si les terres de bocage concernées par le projet sont restées préservées, argument largement utilisé par les opposants, c’est avant tout grâce aux préemptions effectuées depuis des années en vue de la construction du nouvel aéroport.

      Faut-il ou non construire cet aéroport, très franchement je n’en sais rien car les deux parties en présence ont des solides arguments à faire valoir. A titre personnel, j’aurais plutôt tendance à épouser la cause des opposants pour des raisons environnementales, mais je n’aimerais pas devoir aller dire cela aux habitants de Nantes qui subissent les nuisances actuelles.


    • Fergus Fergus 19 novembre 2012 13:04

      Bonjour, Cassino.

      Je vais souvent à Nantes, et s’il n’y a pas de bruit en centre-ville, ce n’est pas le cas à Bouguenais et Rezé ou habitent des milliers d’habitants.


    • JMBerniolles 19 novembre 2012 13:42

      Quand on lit cela : « L’aéroport de Notre Dame des Landes est l’exemple type d’un projet inutile et dévastateur,... etc  » on comprend tout de suite que la question centrale : Faut-il un nouvel aéroport pour la région de Nantes et la Bretagne ? est le dernier des soucis des initiateurs/récupérateurs, style NPA ici sans doute, de cette action somme toute très minoritaire et surtout extérieure aux résidants concernés.... [les opposants au « mariage Gay » ont malheureusement fait mieux].


      Est ce qu’il n’y a pas d’autres sujets de mobilisation, plus centraux et qui concernent tous les français.... ?

      Je pense en particulier à la dégradation accélérée de la situation dans les hôpitaux, pas seulement les Urgences débordées et manquant de lits .., mais le problème général de l’accès aux soins et de leur qualité... dans un autre domaine, non moins clé, il y a la perte de notre sidérurgie, disparue dans une opération boursière typique du néo capitalisme... les exemples sont malheureusement nombreux.

      Mais aujourd’hui, il ne suffit plus d’être opposé à ... Il faut proposer un modèle alternatif crédible et un programme de rupture ;

      Pas la peine d’attendre cela d’EELV, encore moins du PS bien sûr, il en fait la démonstration, mais il y a beaucoup de gens qui ont placé quelques espoirs en Mélenchon... 

      Il est triste de le voir se placer en tête de cette démagogie manipulatrice 

       

    • jaja jaja 18 novembre 2012 12:27

      Belle mobilisation démontrant la possibilité d’une véritable opposition de gauche à ce gouvernement « libéral » et défenseur de la société capitaliste d’exploitation de l’homme par l’homme....

      Il est évident que ceux qui comme EELV sont dans le gouvernement PS et qui manifestent à Notre Dame des Landes en faisant le grand écart devraient en tirer toutes les conséquences et sortir du gouvernement...

      De même le FdG et principalement le PCF, sa principale composante, devrait arrêter de se déclarer de cette majorité de gauche qui gouverne et entrer dans une opposition résolue aux desseins austéritaires de la bourgeoisie que le PS veut faire passer....

      Une ligne de démarcation nette avec le PS social-libéral est une nécessité pour toutes celles et tous ceux qui se réclament de l’anticapitalisme....


      • Romain Desbois 18 novembre 2012 13:42

        "Il est évident que ceux qui comme EELV sont dans le gouvernement PS et qui manifestent à Notre Dame des Landes en faisant le grand écart devraient en tirer toutes les conséquences et sortir du gouvernement..."

        Vous croyez qu’ils seront plus efficaces dehors alors que Jean-Luc s’est grillé en voulant fanfaronner face à LePen (poussé par le PC) ?

        Quelles leçons écolo peut donner leFdG qui nest pour le nucléaire et le gaz de schiste ? (surtout le PC) ?


      • jaja jaja 18 novembre 2012 14:25

        EELV plus efficaces dehors je n’en sais rien mais jouer les traitraillons à l’intérieur d’un gouvernement libéral et avaliser toutes les saloperies du PS c’est peut-être efficace mais surement pas pour les gens du peuple...

        Quand au FdG, un pied dedans un pied dehors effectivement ce sont les continuelles contorsions avec un PG qui serait plutôt antinucléaire tandis que le PC est pour... Idem pour L’AyraultPort, etc sur beaucoup de questions....


      • Romain Desbois 18 novembre 2012 21:47

        jaja

        « les traitillons ». Mais vous vous croyez à la guerre ? comment vous respecter si vous ne respectez pas les idées des autres ?
        Vous m’avez l’air d’un petit bourgeois qui joue au révolutionnaires du dimanche. Que pouvez vous aligner face à ceux que vous insultez ainsi ?
        Chantez donc à la cantonade vos exploits qui ont fait avancer l’humanité ? Ho juste un petit peu.

        Vous n’êtes même pas capable d’écrire un article et vous vous permettez d’insulter ceux qui essaient au moins , même mal, d’œuvrer pour le bien de tous.

        Vous êtes arianiste, poujadiste de gauche, mais surtout un pauvre homme qui s’amse à jouer au révolutionnaire. Attendez bien au chaud que l’on vous dise quand le commencer votre révolution, Tout en insultant ceux qui ne vous ont pas attendu.

        Petit, très petit. smiley


      • jaja jaja 18 novembre 2012 22:30

        Commentaire injurieux de petit salopard.... Quoi répondre à ce dégueulis... Rien....


      • dixneuf 19 novembre 2012 20:24

        Vivement une société qui soit le contraire de l’exploitation de l’homme par l’homme, le communisme !!!


      • xmen-classe4 xmen-classe4 18 novembre 2012 12:30

         la ferme des Rosiers, lieu symbole des expulsions en cours ?


        • xmen-classe4 xmen-classe4 18 novembre 2012 12:36

          il y a un aéroport a Nantes, il est saturé ? deux aeroports ?

          il faut vous interessé un peut à ce que vous defendez avant d’ecrire dessus.

          ça fait jaloux.

          • yt75 18 novembre 2012 13:12

            Ne pas oublier que ce projet est surtout une aberration économique (enfin pas pour Vinci certes) : Le trafic aérien va —baisser— dans les années à venir(déjà plus ou moins le cas). Et pour des raisons très banales : la crise actuelle est avant tout un monstrueux choc pétrolier, celui du pic, maximum de flux, de débit, de production mondiale de pétrole.

            http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/


            • appoline appoline 18 novembre 2012 20:06

              C’est argument est loin d’être négligeable, détruire toute cette campagne pour du rendement, il y en a assez.


              Puis, il n’y a plus de pognon dans les caisses, il faudrait peut-être arrêter là les dépenses inutiles. C’est désespérant, le gouvernement augmente les impôts, les entreprises vont de plus en plus mal parce que assommées par les charges, le chômage grimpe en flèche et que veulent ces cons du gouvernement : construire un nouvel aéroport dont tout le monde se fout, accorder le mariage aux gays et lesbiennes, décidément on ne peut pas dire que ce gouvernement d’incapables et les français aient les mêmes priorités.

            • kerzagreu 18 novembre 2012 13:48

              Rappelons simplement que la décision a été prise en 99 par.... Dominique Voynet... cela ne fait-il pas un peu désordre ?



              • Romain Desbois 18 novembre 2012 15:14

                Voynet ? A quel titre  ?

                Vous m’en apprenez de belle. je l’appelle tout de suite.


              • RBEYEUR RBEYEUR 18 novembre 2012 14:06

                Au-delà des « expertises », des « consultations », des « commissions », des « réunions d’experts », des « réunions d’élus », des « colloques de hauts fonctionnaires » et autres faux-semblants berlurant les citoyens dans une imposture visant à entériner, envers et contre tout et tous, une primitive et inéluctable prise de décision, que devient L’EXPRESSION DE LA VOLONTÉ GÉNÉRALE ?

                Souvenons-nous que LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE EST INCONTOURNABLE en vertu de son pouvoir absolu hérité de la souveraineté royale !


                • JL JL 18 novembre 2012 14:24

                  « Souvenons-nous que LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE EST INCONTOURNABLE en vertu de son pouvoir absolu hérité de la souveraineté royale ! » dit rbeyeur.

                  Hé non ! la souveraineté de droit divin a été déchue par la volonté du peuple qui a ainsi repris sa souveraineté ici-bas. Nuance. 


                • chuppa 18 novembre 2012 16:22

                  PS, UMP, PCFhé oui voir http://www.pcf.fr/31378), même combat pour un projet mégalomane. On nage en plein délire.


                  • PUCK 18 novembre 2012 16:44

                    C’est aussi un projet voulu par notre médiocre 1er ministre pour essayer de laisser son nom quelque part.

                    Pour 1 fois,je suis à 100% avec les Verts.


                    • herope herope 18 novembre 2012 19:15

                      Ce projet qui date de 1970 n’a plus de raison d’être. Pourquoi car les conditions économiques et écologiques ont radicalement changé en plus de 50 ans. : récession mondiale, chômage exponentielle, catastrophe écologique permanente (marée noir, Tchernobyl, Fukhushima...) alors pourquoi bétonner encore ? 

                      Mais devant le lobby du capitalisme (Vinci) toutes les couleuvres sont bonnes a avaler

                       sauf que depuis 2000 le trafic passager de l’ actuel aéroport de Nantes a été déficitaire 2 fois (lire sur wilki) qu’il y a possibilité d’extension sur le site actuel coût moindre !

                      Que l’aéroport de Lyon végète construit lui aussi pour « soulager » ceux de Paris

                      Orly enregistre une baisse de fréquentation en 2012 ? Sans parler du licenciements de plus de 300 pilotes a Air France etc.....

                      NON A NDDL

                      www.fa-heropelyon.fr.gd


                      • alinea Alinea 18 novembre 2012 20:37

                        Oui, cela fait du bien de vous lire ; et j’espère que tous ceux qui étaient là-bas en ce samedi pluvieux, savent que plus nombreux encore sont ceux qui sont restés chez eux faute de pouvoir bouger !
                        Je pense aux russes et à leur combat...
                        Quelquefois je me demande s’il n’y aurait pas quelques têtes à couper !
                        Et puis je me ravise : soyons mobilisés, intransigeants, persévérants et solidaires ! Ça, c’est la plus belle des luttes !


                        • joletaxi 18 novembre 2012 20:49

                          courage camarades,haut les coeurs

                          Je pense aux russes et à leur combat...

                          quoi, un nouvel aéroport aux portes de Moscou ?

                          bravo, encore bravo.
                          comme j’admire votre courage, votre témérité, votre héroïsme sous les balles ennemies.
                          Comme je voudrais pouvoir comme vous aussi aller au combat, déposer ici des commentaires
                          définitifs, crier, vociférer, me mettre les doigts en sang sur mon clavier.

                          c’est sublime.

                          hasta la libertad, fraternités, et tout ce genre de choses


                        • alinea Alinea 18 novembre 2012 22:21

                          joletaxi : autour de Moscou une belle autoroute qui détruit toute la forêt ; faite par qui ? Par Vinci !
                          Je n’ai pas les moyens d’aller camper à Notre-Dame -des landes ; et j’en suis marrie !
                          Cela fait-il de moi.... ce que vous dîtes.
                          Arrêtez Joletaxi de jouer le jeu que vous jouer ! C’est débile !
                          À moins d’être une retraitée nantie, oui ; personnellement je ne pourrai bouger que contre le gaz de schistes en Cévennes ! cela ne m’empêche pas de souffrir de la disparition des éléphants, des tigres d’Inde, du bétonnage tous azimuts pour le plaisir des nantis, de la destructions des paysages pour faire gagner quelques heures à des « pov’cons » pleins de tunes.
                          Oui, Joletaxi, dans mon impuissance, je suis solidaire de tous ces combats-là !


                        • Clouz0 Clouz0 18 novembre 2012 21:11

                          Waou ! Un article avec 100 % de votes positifs !

                          Comme à Pyongyang !
                          C’est Génial ! Trop beau !!!

                          Pfff, Ca rappelle le bon vieux temps de Reopen, toussa, toussa ....  smiley
                          Au fait, que deviennent-ils ces webcitoyens là, on ne les voit plus ?

                          • BOBW BOBW 18 novembre 2012 21:31

                            Ces manifestations qui vont se multiplier expriment la colère populaire citoyenne répondent bien aux paroles de l’Internationale que chantent encore hypocritement certains militants « faussement socialistes » :

                            « 
                            Debout les damnés de la terre... »


                            • RBEYEUR RBEYEUR 19 novembre 2012 00:25

                              De JL le 18 novembre à 18h24 :

                              « Souvenons-nous que LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE EST INCONTOURNABLE en vertu de son pouvoir absolu hérité de la souveraineté royale !" dit rbeyeur.
                              Hé non ! la souveraineté de droit divin a été déchue par la volonté du peuple qui a ainsi repris sa souveraineté ici-bas. Nuance
                              . ». 

                              La révolution française a repris les attributs du pouvoir royal pour les remettre au peuple qui en est intrinsèquement le détenteur naturel, détention divine par destination et par nature des choses si l’on admet que le peuple est divin...

                              Plus généralement, la souveraineté de droit divin, qui est le pouvoir régalien inhérent à l’existence cohérente d’une nation,  ne peut en aucun cas être déchue en dehors d’un contexte bolchevique, fasciste, nazi ou anarchique.

                              Dire que la souveraineté de droit divin fut déchue par le peuple procède donc, soit d’une connerie abyssale sans nom, soit, plus probablement, d’un bolcho/fascisme au demeurant démontré par le pouvoir actuel à l’occasion, notamment, de cette affaire de l’aéroport de Notre Dame des Landes.

                              Mais cette mise en cause des orientations de JL ne nie pas pour autant son droit à les défendre…


                              • charles-edouard charles-edouard 19 novembre 2012 08:06

                                il est un pays ou des hommes et des femmes ,pousse de grands cri sur le massacre de la forêt amazonienne , mais ferme les yeux sur la destruction de la terre que leur a légué leurs ancêtres

                                cette animal sans cervelle que l’on appelle homme ou femme et devenu le plus grand prédateur sur terre , sans réfléchir au conséquence de ses actes 


                                • spartacus spartacus 19 novembre 2012 10:17
                                  Un concours du plus sale ou plus ringard nostalgique de 68 !

                                  C’était pas une manifestation, c’était un concours de celui qui ressemblait le plus à un clochard.

                                  Ces haineux de la méchante société de consommation, en arrivent à boycotter le savon, le rasoir. Ça pollue de trop.





                                  • citoyenrené citoyenrené 19 novembre 2012 10:35

                                    @ l’auteur,

                                    article intéressant, mais il manque l’issue pacifique

                                    la solution la plus simple, efficace et douce est un Référendum , départemental ou régional

                                    au delà de la mise en scène de la contestation, arme légitime mais fictive de la Ve République, un Référendum est la voie pour trancher, choisir démocratiquement

                                    sans cette revendication citoyenne, pas d’issue démocratique

                                    bon, la première étape ok : alerter du problème, lanceur d’alerte en vertu de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 24 juin 1793, article 35, d’ailleurs, cette constitution est tellement forte socialement, civiquement qu’il souffle un parfum de fraicheur en la relisant

                                    mais après cette étape nécessaire, vient le temps doux du référendum

                                    Article 3 1. - Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.

                                    Article 32. - Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.

                                    Article 33. - La résistance à l’oppression est la conséquence des autres Droits de l’homme.

                                    Article 34. - Il y a oppression contre le corps social lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.

                                    Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

                                    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html


                                    • TSS 19 novembre 2012 10:43

                                      Le rapport d’utilité publique avalisé par le prefet de region en trafiquant les chiffres de

                                       rentabilité  !!

                                      Ce prefet est ,maintenant, conseiller de l’entreprise Vinci ....que dire d’autre ... !!


                                      • Marc Chinal Marc Chinal 19 novembre 2012 11:16

                                        Si nous n’étions pas tous « esclaves volontaires mais inconscient » du système monétiste, est-ce qu’il y aurait encore ce type de projet destructeur ?
                                        .
                                        Réponse : NON.
                                        .
                                        Alors arrêtez de soutenir les systèmes de monnaie. Sinon votre combat n’a pas de sens (vouloir un monde meilleur avec le même paradigme, c’est débile ! ).


                                        • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 2012 11:23

                                          - Pas besoin de réfléchir longtemps pour penser qu’un projet vieux de 40 ans (40 ans !!!) mérite peut-être qu’on se repenche sur son utilité réelle de nos jours ?
                                          - Pas besoin de réfléchir longtemps pour conclure qu’en ces temps d’endettement record, les grands projets publics coûteux doivent être écartés ou tout au moins renégociés afin que l’Etat n’y perde aucune plume.
                                          - Pas besoin de lire beaucoup l’actualité pour savoir que, si une ville a de l’argent en trop, il y a d’autres priorités qu’un aéroport international (international, mazette !).
                                          - Pas besoin de lire la presse professionnelle pour comprendre que les demandes des entreprises françaises pour se relever ne portent pas d’abord sur la construction de nouveaux aéroports (sauf Vinci bien sûr).
                                          - Pas besoin d’être dans le milieu du BTP pour savoir que les coûts initiaux de ce type de projet explosent toujours de 40% en moyenne.
                                          - Pas besoin d’être devin pour deviner que, la croissance étant ce qu’elle est, un tel aéroport risque bien d’être déficitaire (comme d’ailleurs beaucoup d’autres aéroports régionaux).
                                          - Et enfin, pas besoin d’être polytechnicien pour saisir que, hélas, les collectivités locales, nageant en plein anachronisme, n’ont toujours rien compris à la situation.


                                          • gegemalaga 20 novembre 2012 07:48

                                            tout a fait d’accord avec vous : il faut se pencher , non pas sur l’annulation du projet , mais sur sa « remise en perspective » ;

                                            et 2 remarques :

                                            « si une ville a trop d’argent » : Nantes en l’occurrence ?? rien que cela justifierait le choix de notre actuel 1er ministre !!

                                            « pas besoin d’etre politechnicien.. » : mais ..ils ne me sont pas ...ce sont des ENARQUES !! et , les enarques et l’anachronisme ... !
                                            ( souvenez vous de la definition qu’en donnait Coluche)...
                                            gegemalaga



                                          • spartacus spartacus 19 novembre 2012 17:35

                                            Le 12 novembre, un salarié vigile, a été roué de coups par des gauchistes cagoulés et armés de gourdins, alors qu’il surveillait simplement une maison évacuée par décision judiciaire, au niveau du futur aéroport. 


                                            Les cocos agresseurs, ont aspergé son véhicule personnel de produits inflammables, tapé avec les pieds la tôle et abîmé les sièges et les après en avoir cassé les vitres.
                                            Ils ont discuté pour savoir s’ils le laissaient dedans avant de finalement le sortir et le rouer de coups », 

                                            Ce jeune homme Smicard est allé à l’hôpital.
                                            L’assurance au tiers ne prend pas le bris de vitre, ni le vandalisme en charge. Choqué il n’a pas repris le travail. Son véhicule est inutilisable.

                                            Les désespérés sont surtout des casseurs coco irresponsables !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès