• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Notre défaite temporaire dans la bataille des idées

Notre défaite temporaire dans la bataille des idées

Une classe politique extrêmement impopulaire, une mondialisation et une Union Européenne mal vues, une crainte pour l’avenir se mêlant à un jugement très négatif sur la situation actuelle : dans un tel contexte, les citoyens devraient soutenir un vrai changement. Las, Macron semble aujourd’hui le favori de la présidentielle. Mais pourquoi perdons-nous la bataille des idées ?

 

Un pessimisme extrêmement fataliste
 
La dernière édition du baromètre de la confiance du Cevipof donne sans doute des clés pour le comprendre. Bien des indications confortent les thèses des alternatifs : pour 70% des sondés, la démocratie ne marche pas bien (contre 29%), les notions de gauche et de droite n’ont plus de sens pour 75%, l’attente de plus de protection dans la mondialisation, 67% jugent que les hommes politiques ne se soucient que des riches et des puissants. Tristement, 60% pensent que leurs enfants vivront moins bien qu’eux, et seulement 6% mieux ! The Economist rappelle aussi que les Français sont très critiques sur l’UE. Bref, tout semble réuni pour produire le changement dont notre pays a tant besoin.
 
 
Malheureusement, d’autres aspects de ces sondages relativisent ce jugement. Fin décembre, le Monde pouvait titrer que si les peuples européens sont mécontents de l’UE, ils ne veulent pas la quitter, même si l’idée semble faire son chemin en Grèce (46% de sondés s’y déclarent favorables). D’ailleurs, pour le Cevipof, 42% des Français pensent qu’il est plutôt bien de faire partie de l’UE, contre 24%. Plus inquiétant, le gouvernement des experts est jugé bon par 59% des sondés. Bref, si les Français jugent défavorablement l’UE, la volonté d’en sortir reste confinée à une minorité : en dehors de la Grande-Bretagne, quitter l’UE serait encore pire que d’y rester, même sans espoir de réforme. C’est exactement ce sur quoi joue la banque de France en faisant de l’euro « une force dans un monde incertain  ».
 
 
 
 
Tout ceci augure mal pour l’élection présidentielle et explique sans doute pourquoi Macron et Fillon sont les favoris, même si tout semble possible dans cette campagne. Néanmoins, cette défaite n’est que temporaire car certaines fondations sont en place pour produire un vrai changement. Il nous reviendra de tenir compte des raisons de notre échec actuel, sans compromissions sur nos idées.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 février 10:01

    Pourquoi le smartphone se vend bien ? Parce qu’il répond à une attente.


    Pourquoi les lunettes google ont été un fiasco ? Parce qu’elles ne répondaient à aucune attente.

    Il ne suffit pas qu’un produit bénéficie d’un énorme financement pour sa campagne publictaire pour qu’il ait du succès.

    Le produit Macron ne répond à aucune attente.

    Attendez les résultats, il y auraa peut-être des surprises.

    Ce qui est plus préoccupant, c’est que le vainqueur, quel qu’il soit, ne pourra pas gouverner, parce que les législatives ne vont pas lui donner une majorité parlementaire ! Et là, ça sera très différent de la situation américaine où Trump joue sur du velours avec un parlement qui lui est majoritairement acquis dès le départ.

    • soi même 9 février 21:06

      @Jeussey de Sourcesûre ( Ce qui est plus préoccupant, c’est que le vainqueur, quel qu’il soit, ne pourra pas gouverner ) on peut rajouté une couche, le roitelet serra aux ordres et aux dictas de Bruxelles.

      Au fond un nouveaux Hollandouille en perspective.... !

      https://i1.wp.com/hacking-social.com/wp-content/uploads/2016/06/macron-tristounet-baudelaire-1024x546.png?resize=715%2C382


    • Croa Croa 10 février 00:01

      À Jeussey de Sourcesûre,
      Tu as raison « Le produit Macron ne répond à aucune attente. »
      *
      Pour l’auteur il « semble » que le prochain Président sera Monsieur Macron parce que cet idiot croit aux sondages smiley même quand on n’y retrouve aucune logique sauf celle du meilleur moment pour nous mentir. Comme l’effet Coué finira par s’estomper nous aurons un blanc dans les sondages. En vue du but la baudruche Macron se sera déjà pas mal dégonflée (la baudruche Hamon aussi) vu que le terme réel sera connu des initiés. À la fin du premier tour Monsieur Hamon sera éliminé et peut-être Macron aussi mais aucun ne sera Président je pense car les français veulent faire dégager tous ça !


    • Alpo47 Alpo47 9 février 10:35

      Faut-il le redire encore Macron est, encore plus que quiconque, l’homme du système prédateur en place.
      Son seul projet, c’est d’accentuer encore le libéralisme dans notre société. Et , là, on peut penser qu’il va être confronté aux faits. La casse des protections sociales, tout le pouvoir aux entreprises, diminution de l’Etat ... a des conséquences dans tous les aspects de notre quotidien.
      Il est douteux, que, confrontés aux faits concrets, il trouve encore une majorité derrière lui et c’est d’ailleurs pourquoi il n’aborde pas vraiment le fond de sa future politique.
      Macron symbolise POUR L’INSTANT le rejet des « vieux politiques », mais c’est du vent, le poulain du MEDEF et de la haute finance. Son élection serait une catastrophe pour les 99% que nous sommes.

      Et lorsque les yeux s’ouvriront Macron « se dégonflera ».
      Souci, qui reste t-il ?


      • Croa Croa 10 février 00:13

        À Alpo47,
        À supposer que Macron devienne Président (les Français commencent à être un peu moins cons mais admettons tout de même) il pourra tout de même sortir son 49.3 en cas de grogne. Au delà tout dépend de la majorité présente mais si Macron est élu c’est que les français sont encore cons, donc il il y aura encore les députés arrivistes habituels (LRPS) à la chambre, et donc pas de censure. Bref ça continuera...
        Heureusement ce n’est là que politique-fiction !


      • dejaegere 9 février 10:39

        Depuis 1958 la droite et le PS se sont succedes en decevant a chacun leur tour leurs electeurs. Pourtant ils ont souvent eu des assemblees « introuvables ». Un president a la Trump avec une assemblee servile ce n’est donc pas la solution. Ne faudrait-il pas un autre systeme qui obligerait nos « reprsentants » a tenir leurs promesses ? C’est ce qu’on appelle le mandat imperatif. Macron:premier ministre de l’execre Hollande. On remet cela pour 5ans ? Lepen ? C’est l’idee qu’on a besoin d’un chef pour poursuivre une politique du fric sous un autre deguisement . je n’ai pas besoin d’un chef (les meilleurs ce sont les generaux comme il fut un temps en grece en Espagne ou au Portugal). Si c’est cela l’avenir ! Personnellement je suis pour l’idee de la 6ieme republique avancee par Melanchon. Vous avez des doutes ou des certitudes a l’encontre de melanchon ? Je vous comprends. Qu’a cela ne tienne ! Votez pour la 6ieme et apres travaillons , Battons-nous s’il le faut pour son contenu. Tant que nous garderons la 5ieme et son regime presidentiel on est foutus.


        • Rincevent Rincevent 9 février 13:43

          D’abord, dans les sondages, quels qu’ils soient, le plus signifiant est la question plus que les réponses (forme ouverte ou fermée, orientation). A partir de là, on peut pratiquement leur faire dire ce qu’on veut. Ensuite, pour les notions de gauche et de droite qui n’auraient plus de sens, comment pourrait-il en être autrement quand une « gauche » au pouvoir (comprendre le PS) pratique une politique de droite, la différence tenant à la taille des miettes du gâteau qu’on veut bien laisser au bon peuple.

          Je ne suis pas communiste mais le vieux vocable « sociaux-traitres » me semble redevenir plus actuel que jamais…


          • baldis30 9 février 15:00

            bonjour,

            « le gouvernement des experts est jugé bon par 59 % des sondés »

             Ah Ahah Ahahah Ahahahah ..... parce que ce seraient des experts.... experts en quoi ?

            Avant il n’y avait pas de cycle du bœuf ou du porc... eh bien ils l’ont crée avec des conséquences de crises périodiques ... et ce n’est qu’un exemple ...

            Avant l’Europe avait du charbon et de l’acier .... on importe l’acier de la Chine et le charbon d’Afrique du Sud ... 

            Ah Ahah Ahahah Ahahahah ce sont des experts ! il est vrai que les ouvriers chinois ou les mineurs sud-africains sont plus faciles à manipuler, comme des volontaires de feu le STO !

            Experts en promotion de la misère... comme en Grèce. Experts en accueil des immigrés comme en Italie. Experts en refuges financiers et fiscaux comme à l’île de Man ou au Luxembourg.

            Experts ..... 


            • Croa Croa 10 février 00:16

              À baldis30
              Experts en foutage de gueule.


            • JP94 9 février 16:41

              L’écart entre le rejet de l’UE et l’idée qu’on puisse la quitter montre à quel point il n’y a pas débat sur la question, et l’effet de la continuelle propagande pro-UE, qui suffit encore à faire accepter l’UE malgré soi. 

              ET c’est tout ce que veut l’élite européenne. Qu’on accepte. 
              Tant que le vote pouvait être positif, ou non négatif, le discours eiuropéiste nous promettait monts-et-merveilles avec cette Europe de la casse des nations.
              La réalité de l’UE est là mais la peur des conséquences ( tout droit sortie des discours des mêmes menteurs pro-UE) dissuade les populations de simplement oser choisir la société qu’on veut. 
              Pourquoi les pays hors-UE ne sont-ils pas avant d’intégrer l’UE dans une impasse économique ? pas de commentaire à ce sujet.

              Pourquoi un pays comme Cuba, qui protège sa souveraineté est-il attaqué par un blocus américain qui s’applique de façon extra-territoriale ? est-ce cela la liberté ? 
              Mais Cuba, qui n’a pas les moyens de la France, tient bon depuis 60 ans.
              Alors pourquoi pas la France, même dans un cas extrême de blocus ? 
              Et s’il y avait blocus ordonné par les Etats-unis, la grande solidarité de nos excellents amis européens ( n’est-on pas une Europe unie et fraternelle ? ce n’est tout de même pas un mariage d’intérêts sordides, il paraît que c’est l’amitié entre les pays) jouerait à coup sûr !

              Ils diraient, nous sommes Européens avant tout, aidons-nous ! 

              Si tel n’était pas le cas, alors, de quoi l’Europe est-elle le nom ? 

              • non667 9 février 17:14

                tout article ou com. qui s’appuient sur des sondages /propagande sont sans valeurs !


                • babadjinew babadjinew 9 février 17:49

                  Tant que nous vivrons dans le DENI en mettant l’accent uniquement sur l’économie humaine quoi que nous fassions en terme de politique nous allons tous continuer à souffrir !!!!

                   

                  Notre DENI est lié à un simple fait physique : NOS RESSOURCES NATURELLES SONT FINI !!!!

                   

                  Jusqu’à preuve du contraire c’est bien les ressources naturelles primaires qui l’ensemble de nos systèmes économiques sociaux et politique font tourner. Ben ces recoures sont en déclin en particulier celles énergétiques mais également celles qui nous permettent de nous nourrir. (terre arable)

                   

                  Dans un système qui prône comme modèle le toujours plus ce pour toujours plus de population ben UN TRES GRAVE PROBLEME cela génére.

                   

                  Quand le mur est tombé en 1989 nous avions un choix : Le toujours plus, ou le toujours mieux ! L’Europe tout comme le reste du monde a choisit le PLUS.

                   

                  NOUS AVONS CHOISIT LE TOUJOURS PLUS !!!!! (Cette salope de croissance stupide)

                   

                  Aujourd’hui dans le mur nous sommes, et quelque soit les politiques, la dose ou non de nationalisme rien cela ne changera à nos stock de ressources !!!!!

                   

                  Nous avons refusé de mettre en place une décroissance choisie donc et c’est purement mathématique nous entrons dans une aire de décroissance SUBIT !!!

                   

                  La ou c’est REVOLTANT, c’est que les responsables de cette folie (NOUS) ne paierons que très peu alors que nos pauvres gamins en paieront un tribu plus que lourd !!!

                   

                  Pas la peine d’accuser l’Europe, le politique ou encore le bankster NOUS avons choisi par nos mode et vie et de surconsommations de ne rien laisser aux suivants !!!

                   

                  LE CHAOS si souvent mis en scène au cinéma n’est déjà plus une fiction et dépassera à terme ces mêmes fictions !!

                   

                  DÉCROÎTRE ou périr voila le deal qu’aucuns de nos politiques actuels nous dira !! Pour le moment on nous dit simplement faites ceinture pour que la croissance aille mieux…… Dans un monde aux stocks fini c’est du DENI !!! Nous sommes tous dans ce DENI !!!

                   

                  Wake Up !!!


                  • zygzornifle zygzornifle 9 février 18:44

                    la classe politique se fiche totalement d’être impopulaire pourvu que les veaux votent pour elle et qu’ils pratiquent toujours comme des braves mougeons (moitié pigeons moitiés moutons) le sursaut RIPOUXblicain pour virer le FN .....


                    • jesuisdesordonne 9 février 22:08


                      Les sondages des médias privés ?
                      Voir aussi le duel Mélenchon-Asselineau.
                      http://2017-election.fr
                      http://candidat-2017.fr/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès