Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nous ne céderons pas !

Nous ne céderons pas !

Voici le texte unitaire signé par de nombreuses associations et organisations.

C'est un texte équilibré qui prend date.

Oui ! Nous tenons à l'exercice des libertés démocratiques : droit au rassemblement, à la manifestation !

Ceux qui, au nom de Daech, ont fait subir à Paris et à Saint-Denis un moment d’inhumanité absolue ne nous feront pas céder. Rien ne peut justifier ces assassinats, ici ou ailleurs. Chacune des victimes vit en nous parce que nous appartenons à la même humanité. Notre solidarité à leur égard et à l’égard de leurs familles est totale. Ce crime est immense mais c’est en continuant à vivre librement et fraternellement que notre réponse sera à la hauteur.

Nous ne sommes pas naïfs : nous savons que ces actes de terrorisme appellent des réponses à la mesure du danger qu’ils représentent. Comme nous savons que le rôle des forces de l’ordre et de la justice est essentiel pour protéger nos libertés. Mais cela ne doit pas nous empêcher de réfléchir aux réponses que notre société doit apporter à ces actes et à celles déjà mises en œuvre.

C’est la démocratie qui est mise à mal quand le Parlement est appelé à délibérer d’un jour à l’autre, sous la pression de l’émotion et les assauts de démagogie de responsables politiques qui cultivent la peur.

Après la prorogation de l’état d’urgence et l’extension des pouvoirs de police, d’autres mesures sont encore annoncées par le président de la République.

Il nous paraît essentiel de rappeler que rien ne doit nous faire sortir de l’Etat de droit et nous priver de nos libertés. L’état d’urgence ne peut devenir un état permanent et les conditions de sa mise en œuvre ne sauraient entraver la démocratie sociale, l’exercice de la citoyenneté et le débat public.

Depuis 1986, les lois accordant plus de pouvoirs aux forces de l’ordre, organisant une justice d’exception et restreignant nos libertés, au prétexte de lutter contre le terrorisme, s’empilent. L’adoption d’autres dispositifs législatifs, y compris d’ordre constitutionnel, exige de poser la question de leur efficacité et de l’atteinte supplémentaire aux libertés qu’ils constituent. Avant de modifier la loi et de conférer à l’Etat des pouvoirs accrus, il faut que celui-ci s’interroge sur ce qui n’a pas permis d’éviter une telle abomination. La réponse des autorités se veut martiale, elle n’est pas une assurance de sécurité et ne garantit en rien le respect de nos libertés.

Vouloir priver de leur nationalité jusqu’aux personnes nées françaises, c’est délivrer une nouvelle fois le message d’une France divisée. Le silence du président de la République, lors de la réunion du Parlement, sur l’indispensable engagement de l’Etat en faveur de l’égalité des droits, de la justice sociale, sur le développement des services publics, contre toutes les discriminations et contre toutes les manifestations de racisme accroît dramatiquement le sentiment d’exclusion que vit toute une partie de notre peuple. Il donne ainsi un peu plus corps à la stigmatisation croissante qui s’exerce mettant en péril notre volonté de vivre ensemble.

Nous voulons que ces dramatiques événements soient, au contraire, l’occasion de construire un autre chemin que celui qui nous est proposé. Un chemin qui refuse de désigner des boucs émissaires et qui refuse que la France soit en guerre contre elle-même. Un chemin qui donne à la paix et à l’égalité des droits toute leur place et qui s’engage en faveur d’une France solidaire, ouverte à l’autre, accueillante, libre et fraternelle.

Pour nos libertés, pour une société où la fraternité a toute sa place, nous ne céderons pas à la peur dans laquelle veulent nous faire vivre ceux et celles qui font de la mort leur raison de vivre.

Nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à rester solidaires et à lutter contre toute forme de racisme. Nous appelons aussi à la défense des libertés car nous ferons prévaloir en toutes circonstances notre liberté d’information, d’expression, de manifestation et de réunion. Nos organisations construiront, partout en France, ces lieux qui nous permettront de débattre et nous exercerons une vigilance permanente afin que nos droits et libertés soient préservés et que nul ne soit victime de discriminations.

 

 

Premiers signataires :

AFD International, Agir pour le changement démocratique en Algérie (Acda), Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort), Association des Marocains en France (AMF), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (Aurdip), Association française des juristes démocrates (AFJD), Association France Palestine solidarité (AFPS), Association Grèce France Résistance, Association interculturelle de production, de documentation et de diffusion audiovisuelles (AIDDA), Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes (ARDLFM), Associations démocratiques des Tunisiens en France (ADTF), Attac, Cadac, Cedetim, Confédération générale du travail (CGT), Conseil national des associations familiales laïques (Cnafal), Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Collectif 3C, Collectif des 39, Collectif des féministes pour l’égalité (CFPE), Comité pour le développement et le patrimoine (CDP), Comité pour le respect des libertés et des droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT), Commission islam et laïcité, Confédération syndicale des familles (CSF), Collectif des musulmans de France (CMF), Coordination des collectifs AC !, Droit au logement (Dal), Droit solidarité, Droits devant !!, Emmaüs France, Emmaüs International, Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR), Fédération nationale de la Libre pensée, Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), Filles et fils de la République (FFR), Fondation Copernic, Fédération syndicale unitaire (FSU), Genepi, Ipam, La Cimade, La Quadrature du Net, Le Mouvement de la paix, Ligue des droits de l’Homme (LDH), Le Gisti, Les Amoureux au ban public, Les Céméa, Maison des potes, Mamans toutes égales (MTE), Médecins du monde, Mrap, OIP - section française, Organisation de femmes égalité, Planning familial, Réseau éducation sans frontières (RESF), Réseau euromaghrébin culture et citoyenneté (REMCC), Réseau Euromed France (REF), SNPES-PJJ/FSU, Snuclias-FSU, Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat national des journalistes (SNJ), Unef, Union des travailleurs immigrés tunisiens (Utit), Union juive française pour la paix (UJFP), Union nationale lycéenne (UNL), Union syndicale de la psychiatrie (USP), Union syndicale Solidaires

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Henry Canant Henry Canant 26 novembre 2015 16:19

    La CNAFAL tout en soutien aux barbus


    « Vouloir priver de leur nationalité jusqu’aux personnes nées françaises, c’est délivrer une nouvelle fois le message d’une France divisée. »

    Les personnes nées françaises avec 2 nationalités qui posent des bombes sur ordre de daeh c’est tout juste si la CNAFAL ne veuille qu’elles soient chaleureusement félicitées.

    C’est combien l’adhésion pour le soutien inconditionnel aux barbus ?

    • agent ananas agent ananas 27 novembre 2015 14:33

      @Henry Canant
      Pour le soutien aux barbus adressez vous à Valls, BHL & Cie, grands suceurs de wahhabites ! smiley


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 novembre 2015 16:21

      Curieux...

      A quel titre les Turcs, les Algériens, Les Marocains, Les Tunisiens, etc. veulent-ils changer les lois votées par le Parlement français ?

      Et que dire du voisinage de la prétendue Libre Pensée et de fausses association laïques avec des associations à vocation exclusivement religieuses !


      • agent ananas agent ananas 27 novembre 2015 14:44

        @Robert Lavigue
        "A quel titre les Turcs, les Algériens, Les Marocains, Les Tunisiens, etc. veulent-ils changer les lois votées par le Parlement français ?"

        Ils sont pas les seuls. Moi aussi je veux changer les lois du parlement, surtout les dernières qui renforcent un peu plus la dictature du système... Supprimer les libertés c’est donner raison aux islamistes qui paraît, s’il faut croire les médias, détestent nos libertés.
        Lutter contre le terrorisme islamiste pendant que nos élites continuent à faire des affaires avec les pays wahhabites, soutiens financiers et idéologiques des islamistes ... ? Cherchez l’erreur.


      • igorencore igorencore 26 novembre 2015 16:57

        Quand je lis ça je me demande si à force de dériver on n’est pas passé sur l’autre rive

        • « ...Le site du Conseil National des Associations Familiales laïques (CNAFAL), association agréée d’aide aux consommateurs... »

        Longtemps j’ai cru que la laïcité c’était un truc contre l’oppression religieuse , de toutes les religions , mais là c’est plus fort que marcher sur l’eau

        Finalement on se demande ce qu’il avait fait de si grave Gilbert Bourdin ???


        • COVADONGA722 COVADONGA722 26 novembre 2015 17:02
          le cnafal est halal !


           
          radio CNAFAL ment .
          radio cnafal ment 
          radio cnafal 
          est pro musulman 

          • Henry Canant Henry Canant 26 novembre 2015 17:10

            Union syndicale de la psychiatrie (USP) a signé ce tract pro islamiste


            Ferait bien de s’autoconsulter.

            • igorencore igorencore 26 novembre 2015 17:30

              Trop fort la CNAFAL

              • Article 2  : La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

              Est-on autorisé à s’interroger sur la l’absence« radicale » du mot Islam dans ce texte ?

              La CNAFAL aurait-elle des indications qui la poussent à faire une distinction entre Islam modéré et DAECH. Est-ce sa mission ? ( cf article : 2)

              Ces notions de distinction toujours affirmées par leurs tenants et jamais révélées ni exprimées par les mêmes viendraient éclairer très utilement le débat et préciser à quoi nous invite à résister la CNAFAL

              - L’interdiction de l’apostasie

              - L’interdiction du blasphème

              - Les fatwas

              - La Taqiyya

              - Le djihad

              .

              • Relèvent-elles de l’Islam radical ou de l’Islam modéré ?

              La plainte du Docteur Boubakeur et du MRAP contre Charlie Hebdo et l’exercice d’une liberté républicaine

              • Relèvent-elles de l’Islam modéré ou de l’Islam radical ?

              Ne pensez vous pas que ces questions réclament des réponses urgentes ?

              Enfin moi je dis ça je ne dis rien.....Je n’appelle pas à rassembler des signatures.....

              • Je répète une seule chose .

              Depuis des années des gars affirment qu’il y a une différence entre Islam modéré et Islam radical...

              Ces mêmes gars ne pourraient-ils pas nous renseigner un peu...

              Disposent-ils d’une nouvelle version du CORAN ?

              Pourquoi ne nous la montrent-ils pas ?


              • Henry Canant Henry Canant 26 novembre 2015 17:30

                J’ai une amie qui voudrait adhérer ; elle m’a demandé si dans vos statuts le non port de la burqa était accepté. 


                • rocla+ rocla+ 26 novembre 2015 17:39

                  Dans le CNAFAL  il manque la Confédération des poeles Téfal .


                  Veuillez rectifier .

                  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 26 novembre 2015 17:46

                    @rocla+

                    La différence, c’est que CNAFAL à la différence de Téfal trouve les poils de barbus attachants ...


                  • rocla+ rocla+ 26 novembre 2015 18:05

                    @Sharpshooter


                    Exact , c ’est des poils qui attachent à leurs partis .

                    Recette pour poêle Téfal de la Confédération des Travailleurs SNCM :

                    Mélanger deux cégétistes avec trois barbus  Ratp , mettre un peu de 
                    saindoux dans la poele , une fois que les oignons sont translucides à l’ instar 
                    des deux cégétistes et des trois barbus qui ont perdu toute lucidité , ajouter 
                    une ceinture explosive et passer le tout dans un linge de burqa .

                    Mélanger le liquide obtenu avec deux litres de nitroglycérine .

                    Se sert comme le thé à la menthe , en agitant avant de servir .

                  • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 novembre 2015 17:43

                    Dites Chalot, ça vous gênerait d’utiliser la langue française dans vos tracts ?
                    Tout le monde ne lit pas (encore) l’arabe !

                    DAECH, en français, c’est EI (Etat Islamique)

                    Pourquoi ne pas appeler les choses par leur nom ?


                    • eric 26 novembre 2015 21:41

                      Il est tard, j’ai pas le courage. ;;Il y a quelqu’un qui chercherait combine d’adresses cela représente les assocs indiquées ? Rien qu’ à vue de nez et de mémoire, il doit bien en avoir une petite moitié qui sont dans LE immeuble, volé par une tendance trotskiste à une autre et ou deux pelés et trois tondus volent d’un écran à l’autre pour signer des trucs et faire croire que ces coquilles vides existent...

                      Avoir des opinions, communiquer dessus, certes, essayer ainsi de faire croire qu’on existe, ( auprès des « masses » bine sur") c’est d’une malhonnêteté peu révolutionnaire..


                      • igorencore igorencore 26 novembre 2015 23:16

                        Je viens de lire la liste des signataires....
                        et donc des signatures
                        et qu’est-ce que je....
                        Vous vous félicitez sans doute de celle du MRAP....
                        Vous êtes décidément une association laïque new âge


                        • Yohan Yohan 26 novembre 2015 23:26

                          Putain ! voilà une pelletée d’assoces gauchos qui coûtent bonbon à la collectivité et qui ont largement contribué à l’installation peinarde de l’islamisme radical en France. Tous ces couillons n’ont jamais voulu écouter ceux qui, depuis plus de vingt ans, ont alerté sur la menace. Alors, votre petite cérémonie d’indignation collective, vous pouvez vous la carrer dans le cul smiley


                          • rocla+ rocla+ 27 novembre 2015 08:01

                            Oui mais il manque aussi l’ ATWC 


                            Association Turque des WC .

                            Turcs .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

CNAFAL


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès