• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nous ne sommes pas de la même famille !

Nous ne sommes pas de la même famille !

Poutou a-t-il été incorrect -comme l’écrit Modératus- en refusant d’être sur la photo de famille le 4 avril 2017 ?

C’est quoi une photo de famille ?

Qu’est-ce qui lie Poutou, Arthaud et tous ces politiciens professionnels qui étaient hier sur le plateau ?

J’en ai assez de voir des élus de droite et de gauche se congratuler, se tutoyer presque, le presque est de trop car dans la communauté d’agglomération de Melun Val de Seine comme dans beaucoup d’autres, ils se tutoient presque tous.

Il faut établir une différence entre le débat et la congratulation.

Je regrette d’ailleurs que Nathalie Arthaud qui a été excellente hier soir n’ait pas, elle aussi refusé la « photo de famille ».

Qu’est-ce qu’il y a de commun entre un Fillon qui s’en met plein les poches et un chômeur ou un travailleur qui risque à tout moment de se faire éjecter ?

L’un est un nanti, l’autre un homme ou une femme qui risque à tout moment de se retrouver au chômage…..

Asselineau a été bon, il a su, preuves à l’appui, prouver la nuisance de l’Union Européenne…..

Il a énervé les européistes avec ses chiffres, tant mieux.

Poutou et Arthaud ont été très bons.

Le premier aurait parlé à la mitraillette… Il a été rapide dans son débit mais qu’importe au moins il n’a pas été dans le politiquement correct.

Nathalie a bien rappelé que nous étions dans une société de classes et que le débat sur les institutions était bien secondaire.

Le droit au travail est bien inscrit dans la constitution pour être bafoué.

Gérard Filoche, l’infatigable héraut de l’unité a rêvé tout haut que Mélenchon et Hamon allaient annoncer lors du débat un accord……

Cette déclaration impossible aurait tout changé mais hélas les égos et les divisions sont les plus forts.

J’aurais voté et fait voter pour le candidat unique d’une gauche, qu’il s’appelle Hamon ou Mélenchon…..

Malheureusement la présence de ces deux candidats qui n’ont même pas dialogué en public pour mettre à nue leurs différences et leurs convergences va les faire l’un comme l’autre se déqualifier pour le deuxième tour.

Déjà des voix s’élèvent pour le vote « utile » anti FN et anti Fillon qui serait un choix pour Macron.

Comme des centaines de milliers de travailleurs et de militants je n’irais choisir Macron ni au premier, ni même au deuxième tour.

La droite qu’elle soit teintée d’un rose très terne ou d’un gris bien prononcé reste la droite, libérale à outrance ou xénophobe, voire les deux.

Je voterai extrême gauche dimanche… Mon choix se porte sur Nathalie mais je pourrais choisir Poutou.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Tall Tall 5 avril 18:34

    Manquerait plus que la vraie gauche vote pour Macron ...


    Déjà que Marine est moins à droite que n’importe quel européiste, mais surtout elle ouvre la porte au Frexit, ce qui permettra le retour d’une gauche française en 2022, après le Frexit.

    • Leonard Leonard 5 avril 18:56

      Ouais un REBELLE du système POUTOU...

      Pas de photo !

      (foutage de gueule, ils sont tous interdépendants pour prendre les français pour des cons !)


      • D’accord pour Asselineau et pour Poutou, NON à Arthaud et à sa secte ! Je suis déçu que quelqu’un d’aussi intelligent que CHALOT se fourvoie dans un vote inutile et surtout stupide...

        Pour ma part, j’hésite entre Asselineau et Dupont-Aignan, en tenant compte de l’évolution patriotique et républicaine de Mélenchon. Je verrai...

        • Alren Alren 6 avril 15:56

          @France Républicaine et Souverainiste

          Le seul souverainiste qui peut accéder au pouvoir c’est JLM, c’est maintenant évident.

          Mais pour qu’il accède au second tour il ne faut pas que les souverainistes dispersent leurs voix sur des candidatures mineures.

          FRS, je vous signale que le patriotisme de JLM n’est pas récent car il date, comme pour le mien, de l’adolescence, quand nous avons pris conscience des méfaits pour notre patrie de l’impérialisme US.

          @ Chalot

          Arthaud veut rappeler que la société est divisée en classes mais ne les définit pas, n’en donne pas les critères. Visiblement pour elle il y en a plus de deux, les classes des exploiteurs et des exploités. Elle fait comme le PCF d’autrefois des distinguos entre salariés, distinguos entre petits revenus de professions libérales artisans,commerçants, agriculteurs au nom d’un ouvriérisme de pacotille, salariés du public et du privé, employés et ouvriers du privé, ces derniers seuls devant exercer la dictature du prolétariat ... en toute démocratie.

          Son point de vue archi-dépassé est partagé par 0,5% de l’électorat ... Mais cette stupidité sert de repoussoir pour le vote à gauche des classes moyennes. C’est pourquoi les élus de droite se sont empressés de lui donner leur parrainage : elle sert parfaitement leur plan.

          Idiote utile ou non ?


        • kalachnikov lermontov 6 avril 16:33

          @ Alren

          "FRS, je vous signale que le patriotisme de JLM n’est pas récent car il date, comme pour le mien, de l’adolescence, quand nous avons pris conscience des méfaits pour notre patrie de l’impérialisme US"

          Et lorsqu’il a voté et défendu Maastricht, appelé à l’instauration de la plaie euro, c’était quoi ? Uen atteinte soudaine du syndrome de La Tourette ?

          http://www.comite-valmy.org/spip.php?article258

          Bien patriote, einh le discours ?


        • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 5 avril 19:24

          Un jour je demandais à un collègue anciennement trotskiste de m’expliquer la différence entre le NPA et LO. Il m’a dit : ’’Y en a pas mais dès qu’il y a trois trotskistes rassemblés, ils créent une scission’’.
          C’est tout c’était juste pour la blague. :)


          • Attilax Attilax 5 avril 19:34

            « Ne pas être communiste à 15 ans, c’est ne pas avoir de cœur. L’être encore à 40, c’est ne pas avoir de tête. »
            Proverbe russe.


            • Descartes Descartes 6 avril 01:25

              @Attilax
              excellent !


            • Alren Alren 6 avril 15:58

              @Attilax

              Les proverbes, c’est l’esprit des gens qui n’en ont pas.


            • alinea alinea 6 avril 16:22

              @Attilax
              C’est une refonte de :
              « renier l’URSS, c’est n’avoir pas de cœur ; vouloir le faire revivre, c’est n’avoir pas de tête », de Poutine !


            • Attilax Attilax 6 avril 16:34

              @Alren
              Non, c’est juste du « bon sens populaire », c’est d’ailleurs pour ça qu’ils perdurent. En l’occurence, les russes savent à priori mieux que nous ce dont ils parlent puisqu’ils l’ont vécu 70 ans. Il y a du pour, « avoir du coeur », il y a du contre, « ne pas avoir de tête ». Aujourd’hui, les russes regrettent certains avantages de l’ancien régime, mais je ne pense pas qu’ils feraient machine arrière. Simplement, ils ne renient pas leur histoire, eux.


            • Attilax Attilax 6 avril 16:35

              @alinea
              Tout à fait ! Sauf que c’est votre phrase qui est une refonte, puisque le proverbe en question date des années 60.


            • CHALOT CHALOT 5 avril 19:43

              France Républicaine et Souverainiste !


              J’ai des divergences profondes avec LO notamment sur la question de l’Union Européenne : je suis pour que la France quitte l’UE mais sur la question laïque LO est claire : l’orga combat la xénophobie et le communautarisme.....Poutou est plus flou sur ce point. Voici pourquoi je penche plutôt vers Nathalie.

              Attilax !
              et l’être à 69 c’est quoi ? fidélité ou infantilisme.
              J’ai vu trop de personnes rompre avec leurs idées pour parvenir pour faire comme eux alors que la misère est tout près de chez moi, mes idées révolutionnaires se revigorent.

              • Attilax Attilax 6 avril 12:16

                @CHALOT
                Je comprends et je respecte ça. J’ai beaucoup de potes cocos, ce sont de bons polémistes et j’adore parler avec eux. Le marxisme reste selon moi le meilleur outil pour comprendre le capitalisme. MAIS je ne suis ni pour la dictature du prolétariat, ni pour l’abolition de la propriété individuelle et je ne crois pas que le communisme soit un but en soi, mais juste un moyen de parvenir au socialisme. Ce qui me gêne le plus, c’est le dogmatisme, qui peut rendre les gens les plus censés imperméables au bon sens le plus élémentaire. Je hais l’uniformisation : vive les différences, que les régimes communistes n’apprécient guère en général... Le problème n’est pas l’idéal, c’est le moyen d’y parvenir : on est bien obligé d’accéder au pouvoir, et le pouvoir est par nature corrupteur, quel que soit l’idéal défendu. Le communisme n’a pas échappé à cette règle. Seule l’anarchie propose de régler le problème du pouvoir, et personne n’en veut... Cherchez l’erreur !


              • agent ananas agent ananas 5 avril 20:44

                Pas de la même famille ?
                Ce n’est pas le NPA qui supporte les guerres impérialistes dans le monde arabes, déguisées en « printemps » ?
                Bande de charlatants ... la vraie gauche c’est le bolivarisme !


                • Spartacus Spartacus 5 avril 20:55

                  Rêver de l’extrême gauche.....

                  Quelle France débile remplie de fonctionnaire profiteur et destructeurs intellectuels.

                  URSS, Cambodge, Pays de l’est, Vietnam, Cuba, Venezuéla.....

                  Combien faut il d’expériences réelle pour comprendre....




                  Je discutais la semaine dernière à Wroclaw avec un entrepreneur.

                  Il m’expliquait que sa région avait été envahie par tous les débiles communistes de la terre.
                  Pendant le communisme, personne ne travaillait car c’était l’égalité.
                  Dans les magasins c’était comme dans la fonction publique Française, les gens était au service des vendeurs.
                  Ca leur a fait un choc avec la fin du mur. 

                  Les gens travaillaient à 100% pour l’état.....Enfin faisait « acte de présence ».

                  Une chose est sure....Ils en ont soupé du communisme... De la progressivité de l’impôt. 

                  Même avec un SMIC à 500€ ils sont plus heureux que ce passé complètement débile ou tous étaient malheureux.

                  Pauvre France remplie de ces fonctionnaires Marxistes pilier de la destruction de la société.





                  • Jao Aliber 6 avril 14:24

                    @Spartacus
                    URSS, Cambodge, Pays de l’est, Vietnam, Cuba, Venezuéla...Ce n’étaient pas des pays communistes mais des capitalismes d’Etat.


                    Vous détestez le communisme par principe mais il faut avoir la curiosité de le comprendre.Un peu d’étude théorique(j’ai déjà écrit un article sur la véritable nature de l’URSS et malheureusement le seul pour l’ instant.Les théoriciens actuels n’aiment pas la vérité) et vous serez très surpris.Lénine est le plus grand anticommuniste de l’histoire.Ils se sont cachés dernière Marx pour mieux le descendre les infâmes.

                    Le NPA, LO,etc. sont des partis fascistes qui veulent imposer le capitalisme d’Etat en vue d’exploiter le reste de la classe salariée que le chômage n’a pas encore exterminé.




                  • MahlerRaptor 6 avril 16:36

                    @Spartacus

                    Vous devriez vraiment lire marx je pense, vous verrez notamment en lisant les livres 2 et 3 du Capital que l’URSS et tous les autres obéissaient bien du point de vue économique au capitalisme(le livre 1 est aussi important pour la notion d’accumulation primitive du Capital notamment mis en oeuvre par l’URSS de Staline pour industrialiser rapidement le pays). Qui est l’employeur n’a pas d’importance(que ce soit l’Etat ou un capitaliste individuel), marx faisait remarquer que le Capitaliste individuel a tendance à disparaître sous le Capitalisme remplacé par des fonctionnaires du Capital. Vous n’aimez pas l’Etat et les fonctionnaires ? Ben marx non plus, d’ailleurs dans un de ses écrits il compare les fonctionnaires(ainsi que d’autres professions comme les avocats) au bouffon des rois car occupant la même fonction parasitaire de l’économie. D’ailleurs quand j’entend Poutou ou arthaud dire c’est la faute des patrons, des riches, qu’il faut prendre leur richesses pour la répartir, c’est tellement du réformisme radical anti marxiste que ça me fait rire, on tient même pas en compte des lois du Capitalisme et on suppose qu’il faut prendre juste de l’argent et le répartir sans aucune notion de création de richesses, de mode de production, d’organisation de celle ci etc, rien nada, le néant. Croire qu’il suffit de prendre au patron pour régler la crise, ça me fait rire, en fait l’extrême gauche ce sont des curés gauchistes, des robins de bois mais pas des communistes et encore moins des marxistes.

                  • Pseudonyme Pseudonyme 5 avril 21:16

                    « C’est quoi une photo de famille ? »
                    .
                    Une photo sur laquelle chacun sourit d’un air con .
                    .
                    .................................>>>>>>  smiley <<<<<<<<< air con *


                    • eric 5 avril 21:28

                      Je ne voudrai pas trop vous décevoir, mais vous parlez de deux personnes qui occupent de toute évidence des emplois fictifs et sans doute de complaisance.

                      La LO :
                      agrégée d’économie et de gestion1, elle est enseignante au lycée Albert Camus à Rillieux-la-Pape dans la région lyonnaise. Puis elle enseigne depuis 2011 en région parisienne au lycée Le Corbusier à Aubervilliers2.

                      Lors de la campagne présidentielle de 2017 à laquelle elle est candidate, elle est la seule à continuer à exercer son activité professionnelle en même temps qu’elle fait campagne, en donnant cours deux matinées par semaine3.

                      Quelle école laisse ses agrégés bosser 2 matinées par semaine ?

                      Qui peut être agrégé d’éco en ignorant visiblement la hausse de l’intensité capitalistique par poste de travail et la baisse de l’intermédiation bancaire au bénéfice des investissement directs d’actionnaires, qui a fait considérablement diminué les coûts financiers au bénéfice des dividendes, pour le plus grand intérêt des boites et des travailleurs ?

                      L’ex LO, Poutou, quelle boite américaine engage en CDI des gens qui ont raté leur bac de mécanique, pour les laisser libre de se déplacer à chaque manif. Un vague coup d’œil sur les participations de poutou à des « luttes », montre qu’il bénéficie d’une très grande liberté. Au dépends ou avec l’appui de ses actionnaires américains ?

                      Grace à son immunité de syndicaliste ? A ses décharges ?

                      Comment ces gens bouffent ils ?

                      Arthaud, 20 ans de carrière ? Agrégé à un genre mi temps d’agrégé, 7,5 heures par semaine : elle vit avec pas 1500 euros par mois ?

                      Mais alors, la vie est belle en France ?

                      Et Fillon a raison, on pourrait arriver à donner plus aux élèves en faisant bosser un peu plus des enseignants qui visiblement, n’ont pas trop besoin de fric pour vivre...

                      En revanche, quand il était parlementaire avec 5k Euros, plus sa femme à 3,6 en moyenne et 5 gosses, proche du seuil de pauvreté par personne en matière de revenu par membre du foyer, on comprend qu’il ait eu du mal à économiser et qu’il finisse avec un patrimoine inférieur à celui du riche Mélenchon. Comme Besancenot, propriétaire à Paris avec un salarie de poseir à quart de temps...( et c’est pas un salaire d’agrégé...)

                      Il faut voter pour le candidat qui a connu les mêmes difficultés dans l’existence que nous.... !

                      L’enfant du peuple,, le français comme les autres : François Fillon. !


                      • CHALOT CHALOT 5 avril 22:39

                        Pendant une campagne électorale un enseignant candidat peut soit demander un allègement de service, soit être en congé sans solde.....C’est ce qui m’est arrivé par deux fois il y a longtemps.

                        Dans l’industrie c’est la même chose....Pour Poutou le parti a dû l’aider, très peu car le NPA est pauvre et plein de principes.
                        Quant à Fillon : il a cumulé ses indemnités diversés, son ’entreprise" et ce qu’il a réussi à......je m’arrête là.
                        Ces deux révolutionnaires sont honnêtes, pour Fillon il confond les caisses.
                        Cordialement à vous, Eric, vous connaissez le milieu associatif et je partage eb partie vos analyses mais sur le trotskisme..... gens bizarres mais honnêtes vous connaissez peu.....Quant à Besancenot c’est une histoire perso qu’il vit, rien à voir avec la politique

                        • eric 6 avril 11:07

                          @CHALOT
                          Bonjour Chalot
                          Vous rigolez ?! Mon cousin Prim était en tôle avec Krivine en 68 et j’ai participé aux luttes pour virer les trotskard des organisations d’aide aux polonais, notamment Radio Solidarnosc. Je les ai vu à l’œuvre. J’ai été invité à cette époque à la fête de L.O., cet espèce de patronage familial dans leur espèce ce château. Je sui même parrain d’un enfant du miracle et des barricades réunies... " père gauche prolétarienne, mère trotskiste).
                          Amitiés


                        • vesjem vesjem 6 avril 17:01
                          @CHALOT
                          s’rait pas franmac ton merluche ?

                        • Tall Tall 6 avril 17:19

                          @jesuispascontent

                           
                          Philippot est gay .... Hitler leur collait un triangle rose et les gazait


                        • Tall Tall 6 avril 17:39

                          @jesuispascontent

                           
                          Les capitalistes utilisent le « bon-coeur » de la gauche pour faciliter l’immigration ... pourquoi ?
                          Pour faciliter la concurrence entre les main-d’oeuvre disponibles afin d’avantager le patronat qui peut alors + facilement dire au prolo > toi, si tu t’es pas content, je te remplace
                           
                          Donc, l’immigration, ça fait l’affaire des riches, et c’est la gauche qui leur sert la soupe au nom de l’amour universel ....bref, la gauche se fait cocufier en beauté sur ce coup-là ... enfin, les électeurs ... les élus sont bien planqués, eux

                        • Tall Tall 6 avril 18:29

                          @jesuispascontent

                           
                          Oui j’ai dévié ... mais vous avez raison, il y en a qui désservent le FN et Marine n’aime pas ça
                          Mais ce n’est plus du tout une majorité, et ça purge en coulisse, mais sans pub ..

                        • Tall Tall 6 avril 18:37

                          @jesuispascontent

                           
                          attention quand même, il y aussi des petits vicelards qui se font passer pour des FN sur le web et jouent le jeu de rôle du gros facho dégueulasse .... faut se méfier ...

                        • Tall Tall 6 avril 18:53

                          @jesuispascontent

                           
                          Je ne crois pas, à cause de Philippot ... avoir un gay comme bras droit, c’est vraiment un signe ouverture d’esprit. Son père ne l’aurait pas fait.
                          Son vrai métier, c’est avocate


                        • Tall Tall 6 avril 19:17

                          @jesuispascontent

                           
                          Philippot qui doit être le seul type présentable dans ce parti.
                           
                          ouééééé d’accooooord .... smiley


                        • vesjem vesjem 7 avril 20:12
                          @jesuispasdaccord
                          tu m’as mis dans une case en faisant une « macronite » aigüe ;
                          peux-tu me dire pourquoi les franmac (que chalot soutient) n’étant pas une religion, ont un temps d’antenne sur « merdias culture »,tous les dimanches matins ?
                          quand tu auras répondu à cette question, tu pourras t’en poser toi-même d’autres ; mais je ne vais pas te mâcher le travail ; tu me sembles sortir du nid ;

                        • asterix asterix 5 avril 22:52

                          Bonjour Chalot.
                          Comme j’ai pour la 1ère fois depuis 6 mois repris la parole sur Agoravox - l’article traitant de Cuba et Caracas évidemment - je ne pouvais pas en repartir sans t’adresser, sous ton écrit à toi, un cordial bonjour.
                          Français, j’aurais fait comme toi : Poutou et non Arthaud au premier tour, la différence est minime.
                          La partie de pêche en égout au second tour. Ni Macron, ni Le Pen.
                          Cordiales salutations, camarade


                          • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 5 avril 23:16

                            En tous cas je viens de regarder dix minutes d’infos à la télé et c’est reparti : on ne parle plus que des affaires. Pénélope, les costumes, la convocation de Marine ... Merci Poutou d’avoir permis d’élever le débat.


                            • jaja jaja 5 avril 23:46

                              Philippe Poutou

                              17 min ·

                              « Un petit mot à propos du débat d’hier soir, et aussi de la campagne qui continue.

                              On a reçu des milliers de messages de soutien et d’encouragements, et franchement ça fait plaisir.

                              Visiblement ce que j’ai dit à Le Pen et à Fillon a parlé et plu à beaucoup de gens, parce qu’on devait être des millions dans ce pays à avoir envie de leur dire en face.

                              Dire à Fillon qu’avec ses casseroles, il ne devrait même pas être là mais plutôt chez le juge. Et surtout qu’il ferait mieux d’arrêter de nous demander de nous serrer la ceinture, lui avec ses costards qui valent 5 Smics et qu’il ne paye même pas.

                              Dire à Le Pen, qui se la joue anti-système, que le système finalement elle l’aime bien quand il lui permet de se servir pour donner de l’argent à ses copains, ou d’avoir une « immunité » et de ne pas aller chez les flics.

                              Et aussi dire à Macron, qui raconte qu’il n’aime pas le mot « pénibilité » à propos du travail, que s’il bossait dans les mêmes conditions que nous, il arrêterait peut-être de raconter n’importe quoi et d’insulter tous ceux et toutes celles qui triment tous les jours.

                              Si j’étais à ce débat, c’était aussi pour exprimer ce que des millions d’entre nous pensent : que les salaires doivent être augmentés, qu’il faut partager le temps de travail, qu’il faut développer les services publics parce qu’on a besoin de plus de monde dans les hôpitaux, des écoles, les bureaux de Poste, les CAF, à Pôle Emploi, qu’il y en a marre de l’état d’urgence et des violences policières, etc.

                              C’est ce que j’ai essayé de faire passer, même si ce n’était pas évident vu les conditions du « débat ». Et faire passer aussi cette idée qu’il faut qu’on arrête de baisser la tête et de confier notre sort à ces politiciens qui ne connaissent rien et ne comprennent rien à nos vies et à nos besoins, et qu’il faut qu’on fasse de la politique nous-mêmes pour prendre nos affaires en main.

                              On va essayer de continuer de défendre tout ça. Et même si on sait bien que ce ne sont pas les élections qui changent la vie, on pense que le dimanche 23 avril, plus il y aura de gens qui diront qu’ils préfèrent voter pour l’un d’entre eux, un salarié, qui défend des propositions radicales et qui refuse ce système, plus ça donnera confiance à toutes celles et tous ceux qui en ont ras-le-bol de payer la crise du capitalisme.

                              Alors on continue, on lâche rien, et on compte sur vous pour que le buzz autour du débat d’hier ne soit pas seulement un buzz. Pour leur dire qu’on est là et qu’on en a ras-le-bol qu’ils nous prennent de haut. Pour leur dire qu’on est décidés à se faire entendre et qu’on le fera par tous les moyens, même par cette élection à laquelle ils ne voulaient pas, avec leurs réformes anti-démocratiques, que les petites organisations participent. Et pour leur dire qu’après l’élection, ça ne va pas s’arrêter. »


                              • Harry Stotte Harry Stotte 6 avril 00:01

                                « Dire à Le Pen, qui se la joue anti-système, que le système finalement elle l’aime bien quand il lui permet de se servir pour donner de l’argent à ses copains, ou d’avoir une « immunité » et de ne pas aller chez les flics. »



                                De la part d’un type qui bénéficie d’un emploi protégé (immunité cégétaire. comme qui dirait), grâce à sa fonction (non exténuante) de délégué syndical, c’est l’occasion ou jamais de parler d’hôpital qui se fout de la charité.


                                Sacré Philou smiley

                                • jaja jaja 6 avril 10:19

                                  @Harry Stotte

                                  « Immunité cégétaire » dont chacun(e) connait les limites... Elle n’a pas empêché Philippe d’être convoqué à la police pour envahissement du stand Ford au Salon de l’auto ni de condamner des militants (et délégués) CGT pour arrachage de chemise... qui n’ont effectivement pas pu éviter d’aller chez les flics... Comme quoi leur immunité c’est du pipeau...
                                  D’ailleurs deux de nos camarades, délégués de SUD-PTT, sont menacés de licenciement pour faits de grève par la direction de la Poste... leur immunité en trompe l’oeil n’étant même pas suffisante pour leur éviter de se rendre aux convocations chez la valetaille de leur direction ...

                                  Mais bon piquer dans la caisse commune est beaucoup moins grave et les fachos ont déjà donné l’absolution à leur cheffe... A noter que sa richissime clique, elle, bosse beaucoup smiley et que Philippe avait bien raison de dire que, parmi les candidats à la Présidentielle, les seuls à avoir un métier normal étaient Nathalie Arthaud et lui même...


                                • zygzornifle zygzornifle 6 avril 11:27

                                  @Harry Stotte


                                   surtout qu’un délégué ne transpire jamais avec ses collèges, il est toujours en réunion ou en délégation ....

                                • eric 6 avril 17:58

                                  @jaja

                                  Pas comparable. Là, c’est du flagrant délit de méthodes fascistes violentes. Arracher les chemises des gens, rentrer de force dans un endroit privé, etc..

                                  Dans les cas de Le Pen et Fillon c’est le soupçon que peut être il y aurait quelque chose.

                                  Rien à voir.

                                  Pour être menacé pour grève à la poste, il faut qu’il aient violé le chien du receveur, assassiné sa fille ou posé une bombe dans une boite aux lettre ?

                                  Penser qu’il n’y a de normal que d’être agrégé à mi temps ou mécanicien malgré son échec au bac mécanique dans une multinationale américaine, c’est assez spécial comme représentation de la France. On sait tous qu’il y a des permanent à plein temps dans ces officines fascistes et qu’ils choisissent des produits marketing à la Macron pour les représenter dans des élections aux quelles ils ne croient de toute façon pas pas.

                                  Ne jamais oublier que si Lénine a amorcé le génocide des russes par classe sociales, c’est Trotsky qui a largement mis au point les outils de ces massacres.

                                  Du reste, quand Staline à repris leurs objectifs et méthode, le père fondateur de ces sectes se plaignait non pas que l’on élimine les koulaks en tant que classe, mais que l’on agglutine ses militants à lui à ces catégories.

                                  Et il avait raison. A l’époque comme aujourd’hui, les trotskard appartenait au petites classes moyennes moyennement lettrées, souvent bureaucratiques, haineuses envieuses et violentes qui auraient volontiers massacré les paysans, mais n’était déjà pas capable de produire quoi que ce soit d’utile à la société.

                                  Besancenot était typique : licence d’histoire et postier à quart de temps dans un quartier chic. Poutou, est la peau d’âne ouvrière de ce parti qui en compte si peu...


                                • chantecler chantecler 6 avril 10:59

                                  Il a raison Poutou de préserver son anonymat .


                                  • zygzornifle zygzornifle 6 avril 11:27

                                    pauvres politiques qui ont peur des mots .....


                                    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 avril 11:57

                                      Poutou nous la joue misérable en s’habillant comme un clochard alors qu’un ouvrier se sape quand il sort, se permet d’attaquer les autres candidats de façon véhémente alors qu’il profite du système en tant que syndicaliste, et cabotine en refusant de poser sur la photo.

                                      Ce type est une imposture.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès