Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nous sommes tous des jeunes anglais !

Nous sommes tous des jeunes anglais !

Les pourris ce sont ceux qui sont responsables de la désespérance des jeunes anglais et non ceux qui aujourd'hui expriment leur colère et leur refus...

Sans perspectives claires, sans organisation, délaissés par les organisations ouvrières, les jeunes agissent dans n'importe quelle direction....

Pour le révolutionnaire allemand Karl Liebknecht la jeunesse est la flamme de la révolution prolétarienne....Il avait raison.... mais pour que la révolte devienne le ferment du changement il lui faut une direction et des perspectives ;

Quand en novembre et décembre 2005, les banlieues françaises se sont embrasées, de nombreux commentateurs ont évoqué la spécificité hexagonale....

Nous étions quelques uns à expliquer que le feu couvait, que de nouvelles explosions étaient possibles et même que d'autres pays pourraient connaître de telles révoltes ....

Aujourd'hui c'est la jeunesse anglaise, de toutes origines qui descend la rue et brise tout sur son passage.

La bourgeoisie et ses laquais hurlent et dénoncent les violences gratuites, les actes "nihilistes".....

On entend parler de voyous, de chenapans....

C'est une chanson infâme que l'on connaît bien....

Ce n'est pas en criant avec les loups qu'on arrêtera l'incendie.

Alors qu'en Europe, les différents partis, qu'ils soient conservateurs ou sociaux démocrates se prononcent pour que les déficits publics soient réduits afin d'éviter le développement de la crise boursière, les pauvres continuent à souffrir....

Ils comprennent que derrière toutes ces déclarations consensuelles se cache un projet politique qui aggravera leur situation :

L'équilibre budgétaire c'est pour beaucoup de "penseurs" économiques une politique qui consiste à rogner sur es dépenses publiques et sociales...

Évidemment la droite et la gauche ce n'est pas tout à fait la même chose :

la droite utilise le karcher et la gauche le jet du toilettage....

Ce sont toujours les pauvres, les mal ou pas logés, les chômeurs et les précaires qui paient la note.

Les jeunes anglais ont raison de se révolter, ils ont raison d'exprimer radicalement leur colère. Ce qui leur manque ce sont des perspectives politiques...C'est le même déficit que nous avons constaté en France lors de cette fin d'année 2005....

Ah si la gauche de la gauche arrêtait de se contenter de lorgner sur les présidentielles de 2012 pour aller dans les quartiers, discuter avec les jeunes et préparer avec eux et avec toute la population laborieuse et pauvre une contre offensive sociale et politique dans la rue....

Les pauvres n'en peuvent plus ....

Ce qui est étonnant aujourd'hui en France c'est un semblant de résignation qui touche de nombreux démunis, jeunes et vieux....S'agit-il d'une réalité ou d'un mirage ?

En France aussi le feu peut reprendre....

Agissons pour que ses flammes prennent la bonne direction et que l'on délaisse la désespérance pour aller vers l'organisation du combat clair et net contre ce système qui casse les solidarités et génère la misère de masse.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Cug Cug 10 août 2011 11:19

     Oui il faut les remettre dans le droit chemin ....
     Mais comment ?
     -Riposte balles réelles + prisons, tapez 1
     -Allocations + travaille, tapez 2


    • JC (Exether) 10 août 2011 14:54

      Éducation ?? Mais c’est de l’investissement en amont, pour ceux là c’est peut-être un peu tard ...


    • xray 10 août 2011 21:44


      ATTENTION 
      Dans un tel contexte, en France les flics participent à la destruction des établissements publics et privés. 


      IMMIGRATION

      La misère est le fondement de la société de l’argent ! 
      (Le malade, l’industrie première.) 

      Il est certain que lorsque l’on n’a pour seul repère que le PIB et que l’on sert le capital de la Dette publique, la vision de l’immigration ne peut être que positive.

      Multiplier la misère et les malades pour générer du PIB. 
      Quand le PIB augmente, c’est de la croissance. Quand le pays fait de la croissance, il s’enrichit. Quand le pays s’enrichit, c’est de l’argent pour ceux qui en ont besoins. Va sans dire, de l’argent pour les riches. Pour être pauvre, on n’a pas besoin d’argent. 

      Toute dégradation est source de PIB. 
      Par leur présence, par les désordres qu’ils occasionnent ainsi que la délinquance et les vandalismes dont ils sont responsables, les immigrés contribuent à générer du PIB et à gonfler de capital de la Dette publique. 

      Le capital de la Dette publique contrôlé par qui ? 

      Il faut se méfier du discours des « intellectuels ». 
      S’il veut bouffer, un intellectuel n’a d’issue que de servir le système qui lui remplit sa gamelle et lui nettoie ses crottes. 

      Bon à rien et nul en tout, bardé de diplômes bidons, il est persuadé qu’il ne peut être qu’un « intellectuel ». 

      Les émeutes de novembre 2005 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2007/02/14/les-emeutes-de-novembre-2005.html 

      Le bourbier européen 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 



    • enréfléchissant 10 août 2011 11:39

      Y-a un énorme travail d’éducation et d’instruction, sur l’état, sur le capitalisme, la démocratie... à faire ! 

      Toutes ces forces qui se perdent dans des quêtes personnelles pour un peu d’argent, alors que tous ensemble on gagnerait tellement plus : la liberté.

      • PATRICE T PATRICE T 10 août 2011 11:55

        Jean-François, je suis souvent d’accord avec toi mais là je nuancerais tes propos.

        Que la jeuensse se révolte je le comprend en regard de la situation, mais je ne peux accepter toutes ces destructions (et je sais que tu ne les cautionnes pas) et je reste persuadé que pour bon nombre d’entre eux (et ce fut aussi le cas chez nous en France) ce n’est qu’un pretexte pour détruire juste pour le plaisir : gratuitement.

        Ce qui me gène dans ton article c’est le fait que tu soulignes « la sésignation, voire le fatalisme de la jeunesse française ». Cela je le constate aussi en tant que militant syndical (SUD PTT pour tout dire) et pas que chez les jeunes postiers.
        Cette partie de texte, pourrait être interprêtée comme un appel à faire descendre dans la rue et tout casser, et ceux et celles qui te tirent dessus à boulets rouges ne manqueront pas de le faire.

        Sinon, sur le fond, je suis totalement d’accord avec toi.

        Patrice T


        • sara 10 août 2011 12:24

          Je ne me sens pas du tout dans la peau d’une racaille pillant et détruisant, ce sont des criminels et non des indignés ne faisons pas d’amalgame entre ces criminels et une jeunesse qui est à l’origine d’un magnifique manifeste demandant un autre monde et cette racaille à l’image du capitalisme dont elle aimerait profiter et en être le calife.


          • LE CHAT LE CHAT 10 août 2011 12:52

            je n’ai rien à voir avec cette racaille des bandes ethniques UK , dont beaucoup sont des mineurs n’ayant même pas 15 ans et dont le seul but est le pillage !

            Les « nous sommes tous des » , c’est que de la démagogie !


            • Rounga Roungalashinga 10 août 2011 14:15

              Les « nous sommes tous des » , c’est que de la démagogie !

              C’est aussi et surtout que c’est un écho à l’ignoble « nous sommes tous Américains » de Colombani.


            • Zanini 10 août 2011 12:56

              Si nous sommes tous des jeunes anglais, cela nous donne il le droit d’incendier l’auteur ?


              • manusan 10 août 2011 15:51

                ou au moins le mettre à poil.


              • bluerage 10 août 2011 20:38

                à Zanini

                entièrement d’accord avec vous, si l’auteur nous donne en exemple des jeunes encagoulés qui foutent le feu à des bagnoles, poubelles, commerces etc, pillent et même tuent pour 4 jeux video ou des fringues, Chalot, jetez donc le cocktail molotov le premier, mais sans moi


              • asterix asterix 10 août 2011 13:51

                Et qu’est-ce que ces casseurs ont fait ?
                Porter un message politique ?
                Stigmatiser la dualité de la société ?
                Se révolter contre le racisme dont ils sont l’objet ?
                Non, ils ont volé des TV, des téléphones portables, des jeux vidéos, de l’alcool etc, etc..
                M’est avis qu’ils n’ont même pas songé à emporter des PC, ceux-ci doivent être trop compliqués à l’emploi pour les intéresser. Ils se sont donc comportés comme des capitalistes. Des capitalistes sans le sou car ils ne veulent ni travailler, ni se plier aux règles fondamentales de la société.
                Des banksters en cagoule qui trouvent normal de profiter des autres sans rien faire.


                • Croa Croa 11 août 2011 10:03

                  Tout à fait ! Contrairement à ce que souhaite l’auteur il s’agit de réactions d’extrême droite ( coté jeunes comme coté de ceux qui voudraient nettoyer ça !)

                  Nous avons aujourd’hui une révolte des banlieues anglaises mais cette colère n’est pas rébellion. Pour se rebeller il faut des repères fiables et savoir ce que l’on fait. Ces jeunes sont conformes à la majorité, voire à une caricature de la majorité : Leurs repères c’est foot, télé et marques telle cette célèbre virgule sur les godasses des noirs. Leurs problèmes c’est privations de tout, de boulot, de consommation et donc de reconnaissance mais ces gens sont incapables de savoir pourquoi ils sont punis. De fait ils en ont une très vague idée d’où cette colère qui s’exprime contre le voisin tout simplement et dont la forme arrange bien l’oligarchie qui a d’autant plus besoin de division des peuples que ça va plus mal.

                  Les repères de tous sont confus ce qui favorise cette opposition entre communautés (et l’extrême-droite c’est ça) au lieu d’une rébellion contre les vrais responsables des problèmes.

                  Une vraie rébellion serait salutaire mais allez expliquer ça à ces brutes !


                • Rounga Roungalashinga 10 août 2011 14:13

                  Il faut arrêter de fantasmer. Ceux qui cassent et pillent n’expriment pas leur colère ou leur désespoir en face de la société. Au contraire ils montrent par leurs actes et par leurs motivations qu’ils ont parfaitement intégré le principe de base du système voyoucratique qui a pour base de s’en mettre le maximum possible dans les poches. S’ils sont en colère, c’est simplement du fait de ne pas être au niveau des racailles en col blanc qui ont un pouvoir de nuisance encore plus grand qu’eux.


                  • non667 10 août 2011 14:27

                    le grand philosophe RAYMOND OLIVER à dit ces sages paroles :
                    « si vous congeler de la merde il ne faut pas vous étonner de décongeler de la merde  »
                    AVEC L’IMMIGRATION C’EST PAREIL ! smiley  smiley  smiley 


                    • manusan 10 août 2011 14:32

                      Face à la crise, la jeunesse anglaise pense comme la jeunesse espagnole et la jeunesse africano-pakistano-anglaise pillent les magasins.


                      • Anubis Anubis 10 août 2011 14:39

                        Citation n° 1 :

                        Les pourris ce sont ceux qui sont responsables de la désespérance des jeunes anglais et non ceux qui aujourd’hui expriment leur colère et leur refus...

                        Sans perspectives claires, sans organisation, délaissés par les organisations ouvrières, les jeunes agissent dans n’importe quelle direction....

                        Pour le révolutionnaire allemand Karl Liebknecht la jeunesse est la flamme de la révolution prolétarienne....Il avait raison....

                        Citation n° 2 :

                        Le Lumpenprolétariat - cette lie d’individus déchus de toutes les classes
                        qui a son quartier général dans les grandes villes - est, de tous les alliés
                        possibles, le pire.

                        Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les
                        ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions,
                        l’inscription mort aux voleurs , et qu’ils en fusillèrent même certains, ce
                        n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la
                        conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout
                        chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s’appuie sur elle,
                        démontre par là qu’il n’est qu’un traître.


                        Karl Marx
                        La Social-Démocratie Allemande

                        Comme quoi la « culture de l’excuse » entretenue par l’extrême gauche pour minimiser les exactions de nos racailles contemporaines ne trouve pas son origine du coté des écrits de Marx.


                        http://fr.narkive.com/2010/11/16/3667400-quand-karl-marx-parlait-des-racailles.html

                        Je n’ai rien a ajouter au post de cet auteur anonyme.


                        • Bulgroz 10 août 2011 14:43

                          A t on une idée de l’origine ethnique de ces Anglais ?

                          A Kingston (Jamaïque), il n’y a plus d’état, seulement des dealers de substances qui font la loi.

                          Pas mieux, au Nigéria, Zimbabwe, Sainte Lucie, Dominique..... Il n’y a plus aucun espoir.

                          Y aurait il un point commun ?


                          • manusan 10 août 2011 15:35

                            Pas beaucoup de chinois sur BBC news ces temps ci.


                          • Anubis Anubis 10 août 2011 18:45

                            Salut Bulgroz,

                            A priori (je lis la presse britannique depuis 4 jours, et je connais assez bien le pays et ces quartiers pour avoir moi-même vécu en GB et en particulier travaillé à Hackney, Londres pendant des années), la thèse racialiste ne tient pas trop la route. Beaucoup de jeunes Blacks - sans doute d’origine jamaïcaine ou nigériane d’après les quelques patronymes cités - parmi les pillards dont les photos sont présentement exhibées dans le Daily Mail ou le Sun, mais aussi des Blancs vraiment tout à fait blancs. Ce qui donne un peu moins de portée à l’argumentaire du type « Enoch Powell avait raison ».

                            J’ai trouvé sur le site du New York Times un commentaire apparemment posté par un Britannique et qui m’a semblé très pertinent dans la mesure où il n’impute pas la responsabilité de ces événements à telle ou telle ethnie en particulier, mais au déclin de l’autorité, au consumérisme et au jeunisme ambiants. Pour lui, la vieille culture de la classe ouvrière (pauvre, mais fier et toujours tiré à quatre épingles) a été remplacée par la sous-culture « ghetto - gangsta rap » importée des Etats-Unis (chaîne en or, étalage de fringues de marque, culte de la violence, grossièreté des paroles et des actes, provocation permanente).

                            These riots are the result of a modish, have-it-all culture which has been fetishised by the media and the music industry. Marketing departments slavishly try to peddle rubbish as ’street’ and ’ghetto’, with young people from various backgrounds lapping it up in order to conform with the perceived norm.

                            Meanwhile power has been transferred from police, teachers, parents and adults to children and teenagers who ’know their rights’. Society has been put on its head, not least in part due to bleeding heart liberals who decry traditional authority structures and then run to the hills when society breaks down around them (...).

                            I recently discovered that street gangs in London call the Police ’feds’ - a phrase directly lifted from American TV. We have no Federal force in the UK. These gangs are NY/LA gangster mimickers, and have no rightful place in British society.

                            Poverty is not an excuse. Newcastle, Sunderland and Glasgow - three northern cities, poorer than London, Manchester, Nottingham etc. - have witnessed no trouble. Why ? I’d guess because traditional British culture still survives there and has not been replaced with an imported angry ’ghetto’ mindset. In these cities, there is still a nobility in being poor, and the attitude of victimhood has not taken hold.

                            J’ai pensé, au tout début, que le scénario des émeutes de 2005 en France se répétait là-bas mais cela me semble un peu plus complexe et moins ethniquement connecté. Là-bas, les « minorités » sont plus intégrées qu’ici. Les Jamaïcains, par exemple, sont arrivés très tôt en Angleterre, pour reconstruire Londres ruinée par les bombardements allemands. On peut donc estimer que certains des jeunes pillards noirs photographiés par le Daily Mail et le Sun représentent la 3ème ou 4ème génération née en GB. A ce stade-là, on ne peut plus parler de problème d’intégration. Quant aux jeunes Blancs, ce sont un peu les white trash locaux qui faisait déjà parler d’eux à une certaine époque dans les stades de foot, au Heysel et ailleurs. Du pur Made in Britain.

                            Par contre, pas trop de personnes de type asiatique (Indiens et autres), trop occupées qu’elles étaient à protéger leurs boutiques et leurs immeubles car ce sont des gens qui, eux, ont véritablement la culture du travail (intense pression familiale et sociale). A Southall, un quartier pratiquement entièrement peuplé par des Asiatiques, il ne s’est rien passé du tout. A quelques kms à l’E., les voitures flambaient à Ealing. Ce coin-là est pourtant assez résidentiel, et essentiellement peuplé de Blancs. J’y ai habité 4 ans et je peux témoigner ce n’est pas ce qu’on peut appeler un « ghetto ». Les Antillais du coin sont mieux « intégrés » que pas mal d’Irlandais ramollis du bulbe et piliers de pubs.


                          • Annie 10 août 2011 18:59

                            @Anubis,
                            Toutes les explications qui sortent du cadre immigrationniste ne seront pas prises en compte sur ce site malheureusement. La réalité est toujours plus complexe. J’apprécie votre allusion à la difficulté du travail des enseignants, qui ont essayé sans en avoir les moyens et sans être soutenus par leur hiérarchie de se substituer à l’autorité parentale. Les jeunes qui sont en train de tout casser n’ont aucun cadre de référence, ils ne connaissent que la rue et la loi du plus fort. Les plus récents immigrés (Pakistanais, Indiens etc) sont mieux intégrés que les plus anciens. Où est la logique immigrationniste dans ce cas ?


                          • JC (Exether) 10 août 2011 14:50

                            Si tant est qu’il s’agit bien d’une protestation contre quelque chose, c’est le mode de protestation le plus imbécile qui puisse être car il justifie la répression.
                            La violence n’appelle que la violence. Ils pourraient aller camper autour de la city ou mettre en place n’importe quelle protestation civile.

                            Là, ils n’ont même pas de revendications ...


                            • Anubis Anubis 10 août 2011 21:18

                               Il n’y a pas de désespérance de ces jeunes anglais, ils sont là pour casser, piller et obtenir les objets obligatoires du consumérisme fut-ce par la force.

                              Amaury, vous ne sauriez mieux résumer la situation, je pense exactement la même chose.


                            • Croa Croa 11 août 2011 10:14

                              Si tu donne un portable à un jeune de banlieue, il s’en servira pour jouer, pas pour lire AgoraVox. smiley


                            • kitamissa kitamissa 10 août 2011 17:40

                              alors Mr Chalot .....puisque vous êtes en phase,voire même solidaire de la bande d’ordures qui incendient,pillent et tuent en Angleterre ...


                              que direz vous quand ça recommencera chez nous et que votre bagnole et votre maison partiront en fumée ? 

                              << continuez mes petits anges,je vous comprends et suis de tout coeur avec vous ! >> ?

                              • Annie 10 août 2011 18:13

                                J’espère que Pie 3,14 me pardonnera pour reproduire une partie de son commentaire que je trouve très juste et pertinent :
                                "Les émeutes expriment toujours une tension sociale incapable de passer par les voies revendicatrices classiques. Il y a donc indirectement un message politique que les gouvernants devraient entendre. Le gouvernement Cameron a pratiqué des coupes drastiques dans les budgets sociaux qui aggravent considérablement la situation des plus pauvres. Il faut donc s’attendre à de régulières flambées de violences de la part des plus jeunes à qui on ne propose rien d’autre que la résignation et le chômage.
                                Cela n’excuse en rien ces violences mais permet d’aller plus loin que la simple déploration."

                                Nous ne sommes pas tous de jeunes anglais et mes fils qui eux le sont vraiment ne s’identifient aucunement avec les émeutiers, parce que justement ils ont la possibilité de manifester leur colère de manière structurée et acceptée. Rappelons qu’à Totenham où ont commencé les émeutes, les coupes budgétaires ont forcé 8 de ses 13 clubs de jeunesse à fermer.


                                • Castel Castel 10 août 2011 18:14

                                  @ l’auteur

                                  Il vous manquerait un commerce pour que ces pseudos citoyens (je suis gentil) le brûle.


                                  • BOUET 10 août 2011 18:17

                                    Quand les dirigeants des mouvement politiques de gauche font à la soupe les jeunes égarés sans espoir sont dans l’impasse.


                                    • Anubis Anubis 10 août 2011 20:33

                                      Annie,
                                      Autant je partage une bonne partie des explications utilisant ce « cadre immigrationniste » dans le cas de notre pays, autant je pense aujourd’hui que ces explications ne sont pas valable en Angleterre ou en Irlande. J’ai en effet vécu d’abord en Grande-Bretagne (en Ecosse puis à Ealing), ensuite en République d’Irlande dans les quartiers nord de Dublin qui possède aussi son lot de hooligans 100% blancs et complètement décérébrés, associaux et parfaitement inemployables. A présent, je vis en Seine-Saint-Denis - j’ai vu se dérouler les émeutes de 2005 de mon balcon, pas à la télé - et je vois bien que la situation ici n’a pas grand chose avec ce qui se passe là-bas. Orange Mécanique et le Heysel, c’est du produit purement local. Et les Jamaïcains de Brixton ou de Tottenham s’appellent tous Smith ou Yarde (on surnomme les gangsters jamaïcains les « yardies ») et sont là depuis la fin des années 40.
                                      La différence entre la France et la GB, c’est le discours politique qui est là-bas suivi d’actes forts. Connaissant Scotland Yard et les Anglais, je n’ai aucun doute sur le fait que les comparutions immédiates qui ont déjà commencé aujourd’hui seront suivies d’amendes, de lourdes peines de prison, de mesures anti-hooliganisme par la suite et qu’il ne faudra pas trois semaines pour rétablir l’ordre. Le tout avec le soutien de l’immense majorité de la population et de la presse car on n’a pas complètement perdu le sens de l’intérêt national de l’autre côté de la Manche.
                                      Ce qui n’est pas le cas chez nous, hélas.


                                      • Lemaïsjekiff Nestor 10 août 2011 20:52

                                        « Sur les origines des émeutiers ce lien qui donne des photos sur le vif »

                                        Là t’es vraiment décevant petit gars ... Un vrai bobo qui croit sans scrupule ces quelques photos que n’importe quel salopard d’extrême droite se serait servi pour plaider sa cause.

                                        Rassure toi frère Amaury beaucoup de black sont bien plus catho que toi ... Et beaucoup moins bobo ...

                                         


                                      • Annie 10 août 2011 22:32

                                        Merci Anubis de votre commentaire.
                                        Cela fait toujours plaisir de rencontrer quelqu’un qui sait de quoi il parle.


                                      • brieli67 10 août 2011 23:06

                                        ach Annie ...... le Thule Seminar 

                                        les théoriciens de la Nouvelle Droite

                                        http://www.thule-seminar.org/

                                        cité et trollé hier soir (xxx.xxx.xxx.164) 9 août 20:15 : la GRECE


                                        Das Thule Seminar ist Herausgeber der Zeitschrift « Elemente ».

                                        Chefredakteur ist Pierre Krebs,

                                        bisherige Mitarbeiter waren unter anderen 

                                        Alain de Benoist,

                                        Guillaume Faye,

                                        Robert Hepp,

                                        Julien Freund,

                                        Michael Walker

                                        und Sigrid Hunke. [6]


                                      • Annie 10 août 2011 23:16


                                        Ach Brieli,
                                        pas évident de prime abord, ,mais prend tout son sens à la deuxième et nième lecture.


                                      • Anubis Anubis 10 août 2011 21:03

                                        Amaury,
                                        Moi aussi j’ai vu ces photos-là. Et puis, j’ai consulté la presse locale car la française, je n’ai plus trop confiance. D’autant que les journalistes français racontent un peu n’importe quoi sur la GB, que je connais pour ma part pas trop mal pour y avoir vécu presque 7 ans.
                                        Voilà ce que j’ai vu :
                                        http://www.dailymail.co.uk/news/article-2024396/London-riots-Offenders-caught-rioting-fast-tracked-courts.html
                                        http://www.dailymail.co.uk/news/article-2024203/UK-RIOTS-2011-Manchester-Midlands-burn-London-control.html
                                        Des Noirs et des Blancs qui pillent des magasins et se retrouvent devant les tribunaux depuis aujourd’hui. 3 musulmans qui se font buter en allant protéger leur mosquée. Des Sikhs qui s’organisent pour protéger leur temple (je suis prêt à parier qu’on ne trouvera pas un seul Indien dans le tas).
                                        Non, je ne pense vraiment pas qu’il s’agisse d’émeutes ethniques comme en France, et comme on aurait pu le croire les deux premiers jours. Il faut dire que les quartiers du Nord et de l’Est sont remplis de Blacks, donc forcément on n’a vu que ces gens-là sur les photos. Depuis que ce mouvement irrationnel ultra-violent s’est répandu un peu partout en Angleterre, on voit autant de petits Blancs avec une coiffure moule-à-tarte et que d’antillais style gangster américains. Lesquels sont, je le répète, dans le pays depuis plusieurs générations et sont arrivés sur place déjà très anglicisés par plusieurs siècles de colonisation. This is England, mate...


                                        • Asp Explorer Asp Explorer 10 août 2011 21:30

                                          Je relève deux erreurs rien que dans le titre de votre article.

                                          En premier lieu, parmi les jeunes gens que l’on voit sur les images des émeutes, je ne vois quasiment pas d’Anglais. Le terme « Anglais » désigne un peuple, une ethnie, ce sont des gens de race blanche, de religion anglicane, pratiquant la langue anglaise. Les personnes qui s’agitent dans les rues des banlieues anglaises sont, me semble-t-il, pour la plupart d’origine africaine ou antillaise. Sans doute beaucoup de ces personnes sont-elles des sujets britanniques, certes, mais pas des Anglais, ni Gallois, Ecossais ou Irlandais.. C’est la différence entre la France et la Grande-Bretagne, où paraît-il, il n’existe pas de peuple Français (il y a les « minorités visibles » et « les autres », et on est priés de croire que nous sommes tous des enfants d’immigrés).

                                          Ensuite, il va de soi que ni moi, ni aucune personne de ma famille, de mes amis ou de mon entourage professionnel ne s’identifie à ces pillards sauvages qui ne méritent qu’une balle dans la nuque.


                                          • Croa Croa 11 août 2011 10:20

                                            Tu es bien plus proche d’eux que tu le pense !


                                          • PATRICE T PATRICE T 12 août 2011 09:15

                                            Etre français, anglais, ... américain, chinois, ... russe ou autre,
                                            c’est en avoir la nationalité et RIEN D’AUTRE
                                            il est ignoble d’écrire ce genre de chose, de les penser, je n’ose même pas le qualifier.
                                            Rien à ajouter


                                          • Anubis Anubis 12 août 2011 10:47

                                            Non, ce n’est pas en avoir la nationalité et rien d’autre (on le voit bien dans nos banlieues, ou de jeunes fouteurs de merde exotiques et inexpulsables car « nés en France » se foutent ouvertement du pays où ils habitent et se revendiquent ouvertement leur qualité d’Algériens ou d’Ivoiriens, par exemple), mais dans le cas des Antillais anglophones ou francophones, ce n’est quand même pas du tout le cas. Ces gens-là sont dans le giron de la France ou de la GB depuis le XVIIème siècle tout de même. Bien avant les Corses, les Savoyards ou les Niçois, n’en déplaise aux Identitaires... Ce ne sont pas des Anglais ou des Français de papier.


                                          • Asp Explorer Asp Explorer 12 août 2011 16:35

                                            Etre français, anglais, ... américain, chinois, ... russe ou autre,
                                            c’est en avoir la nationalité et RIEN D’AUTRE

                                            Libre à vous de le penser. Toutefois, cette façon de concevoir les choses est peu répandue à l’échelle de la planète, et les personnes d’origines diverses qui se sont installées en Occident ces dernières années proviennent bien souvent de régions où le fait ethnique est non seulement assumé, mais constitue le socle même de l’identité. Ainsi un Africain se définit tout d’abord, non pas comme un individu isolé, mais comme partie d’une série d’ensembles, de communautés imbriquées les unes dans les autres - la famille, le village, la tribu, le peuple, l’alliance de peuples. C’est selon cette grille de lecture qu’il se définit, et qu’il définit les autres par rapport à lui. Qui l’en blâmerait, l’Africain ? Telle est sa culture, nul ne songe à la lui reprocher, et j’émettrai quelques doutes sur l’humanisme de personnes qui souhaiteraient y remédier.

                                            En outre, cette « ignominie » à laquelle vous ne voulez pas penser, on n’a pas le droit de l’exprimer en France, mais rien n’empêche de la vivre au quotidien. Ainsi, j’ai récemment compris pour quelle raison mes collègues franciliens allaient habiter en grande banlieue où ils ont une « super qualité de vie ». En quoi est-ce une super qualité de vie que d’avoir trois heures de transport tous les jours ? Non, en fait, « super qualité de vie », ça signifie « entre nous, les blancs ». De même que ceux qui mettent leurs enfants à l’école privée le font parfois pour des raisons religieuses, mais le plus souvent parce qu’une école privée, c’est une école privée d’Arabes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès