Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nouveau scandale de santé alimentaire dû au marché unique européen : Le (...)

Nouveau scandale de santé alimentaire dû au marché unique européen : Le bœuf britannique tuberculeux

7 juillet 2013 : On vient d'apprendre que des abattoirs britanniques exportent sciemment de la viande de bœuf contaminée à la tuberculose vers des cantines et des hôpitaux en France, en Belgique et aux Pays-Bas.

Le plus extraordinaire, c'est que tout ceci est parfaitement connu des autorités d'outre-Manche :

  • a)- les animaux testés positifs à la tuberculose sont en effet retirés des troupeaux afin d'éviter d'autres contaminations, moyennant une compensation de l'État à l'éleveur ;
  • b)- une agence vétérinaire publique (Animal Health and Veterinary Laboratories Agency) les revend ensuite, en toute connaissance de cause, à un abattoir du Sommerset, filiale du grossiste en viande irlandais ABP UK.
  • c)- les carcasses sont ensuite exportées sans étiquetage particulier.

Bien entendu, les médias français qui relayent cette information aujourd'hui :

  • a)- s'empressent d'expliquer que le risque de transmission « serait faible ».

Dûment chapitrés, probablement, par les services de "communication" de la Commission européenne, Le Figaro, RTL, et consorts, se sont empressés de nous assurer

- que « le risque de transmission de l'animal à l'homme est jugé très faible mais pas nul », - que « le développement de la tuberculose peut prendre des années », - qu'il est de toute façon « difficile de remonter à la cause de contamination », - que « le lait peut être aussi porteur de la bactérie », - et en définitive que « l'agence de santé du Royaume-Uni a lancé une nouvelle étude pour tenter d'établir l'origine des cas de contamination récente à la tuberculose. »

Et le bon peuple est censé être rassuré par ces explications lénifiantes.

  • b)- mais les mêmes médias gardent un silence absolu sur le fait que ce nouveau scandale n'est rendu possible que par l'existence du marché unique européen.

Je rappelle en effet :

  • 1) que le marché unique européen s'étend aux produits agricoles en vertu de l'article 32 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE)

Article 32

1. L'Union définit et met en œuvre une politique commune de l'agriculture et de la pêche. Le marché intérieur s'étend à l'agriculture, à la pêche et au commerce des produits agricoles.

  • 2) que ce marché unique européen oblige les entreprises agricoles à l'augmentation constante de leur profit, en vertu de l'article 39 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE)

Article 39

1. La politique agricole commune a pour but :

a) d'accroître la productivité de l'agriculture en développant le progrès technique, en assurant le développement rationnel de la production agricole ainsi qu'un emploi optimum des facteurs de production, notamment de la main-d'œuvre.

CONCLUSION : LE « MARCHÉ UNIQUE EUROPÉEN » DIRECTEMENT RESPONSABLE

Je rappelle que, qui dit « marché unique européen » dit politique constante de la Commission européenne - et notamment du Commissaire en charge du Marché intérieur - de lutter contre ce que la Commission appelle les « égoïsmes nationaux » et les « tentations protectionnistes » des États membres.

Dès lors, toute restriction aux échanges à l'intérieur de l'UE est interdite ( notamment les étiquetages de provenance) et toute clause de sauvegarde pour raisons sanitaires est vue avec suspicion et ne peut être entérinée - on l'avait vu avec la « crise de la vache » - qu'après une étude de la Commission elle-même, après saisine d'un ou plusieurs États membres.

Telle est la raison fondamentale pour laquelle les viandes porteuses de germes, bacilles ou virus variés peuvent si facilement être exportés du Royaume-Uni vers les autres pays de l'UE, et notamment vers la France. (Notons que le cheptel bovin français est indemne de la tuberculose).

Pour empêcher les Britanniques de vendre de la viande tuberculeuse aux cantines de nos écoles, il va falloir entamer un parcours du combattant, qui durera certainement plusieurs semaines sinon plusieurs mois, pour obtenir de la Commission le droit de le faire...

Mais gare à vous ! Si vous n'êtes pas d'accord, c'est que vous êtes d'extrême-droite et que vous n'avez pas compris que « l'Europe c'est la Paix ». Pardi !

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr
Tumblr : http://upr-asselineau.tumblr.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (101 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • jako jako 8 juillet 2013 10:09

    Et un pavé de plus dans la mare (marre ?) des européistes autistes, ajouté à une disposition passée inaperçue ( dans les merdias) la levée de l’interdiction du lavage des bêtes à l’acide lactique avant abattage... ( pour permettre plus d’import des us) ha on va en bouffer de la merde, merci à vous.


    • putain d’ europe 8 juillet 2013 10:30

      saleté d’ europe, tout le monde est dupe, vous n ’ avez rien d’ autres que du jambon dans les yeux !!!!


      • lionel 8 juillet 2013 19:58

        Monsieur le sayan,


        Il se trouve que certaines personnes ici savent le rôle que vous jouez sur ce site et sur d’autres. Rassurez vous, je ne souhaite pas que cette bidoche pourrie arrive en Israël. Ce dont vos compatriotes ont besoin est au contraire, de ne plus être nourris de caca idéologique tribaux afin de rejoindre l’humanité et de retrouver la santé mentale et spirituelles.

        Bisoux

      • lejules lejules 8 juillet 2013 10:42

        jusqu’ou devrions nous accepter l’inacceptable ???!!!


        • Mr Dupont 8 juillet 2013 10:44

          Les Britishs auraient tord de se gêner

          Mr Hollande n’est-il pas allé leur dire, au lendemain de son élection , qu’ils n’avaient rien à craindre de lui ?

          Le message à été reçu

          A nous la viande tubarde

          A Mr Hollande, les entrecôtes charolaises envoyées directement de Tulles

          Grâce auxquelles on peut l’appeler désormais le P’tit Gros


          • révolQé révolté 8 juillet 2013 10:47

            Perso la bidoche,y’a bien longtemps que....  smiley

            Quand on sait ce qu’on nous balance dans l’eau et l’air ou encore que monsoto a tous pouvoir pour nous forcer à ingurgiter ses poisons,il faut être fada pour penser que la viande de consomation puisse être clean.
            Le but est d’empoisonner petit à petit la population tout en se gavant de milliard.
            CQFD.


            • amiaplacidus amiaplacidus 8 juillet 2013 10:52

              Parce que, à ton avis, les légumes sont plus « clean » que la viande ?

              Permet-moi d’avoir de très forts doutes.


            • foufouille foufouille 8 juillet 2013 10:53

              plus rien ne m’étonne
              ils sont prêts a tout pour du fric


              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 8 juillet 2013 11:23

                les rosbeef sont beaucoup trop fragile pour cette camelote, nous autres, premiers consommateurs mondial d’antibiotique, aucun risque pour les berret/baguette.
                Par contre, l’enfant asthmatique devrait se méfier du steak tartare de mamie tremblotte le mercredi midi. smiley


                • lionel 8 juillet 2013 20:00

                  Vous n’avez jamais répondu au sujet de Barry Chamich... Donald.


                • Ricquet Ricquet 8 juillet 2013 11:33

                  De la bidoche pour les bidochons...

                  (c’est symptomatique du profit à tout craindre : Rien de plus et rien de moins...)
                  Un avant goût de la folie des fonctionnaires de l’UE, des déviances sanitaires et du mépris de la cause animale en attendant le TTIP et Monsanto en embuscade.
                  Bon appétit.

                  • ezzteban 8 juillet 2013 11:35

                    Ah parce que le scandale de spanghero était du au marché européen ?? 

                    Ah non, on me dit dans l’oreillette qu’il était typiquement français, et que peu importe que le marché soit français, européen, ou mondiale, il y aura toujours des abus.

                    Quel article en mousse, n’empêche !! Dès qu’un problème apparaît, on demande tout de suite à faire sécession de cette Europe, qui nous impose, à nous, pauvre français, des mesures tellement vilaines...sans compter toutes les aides dont dispose nos agriculteur, mais ça, ça ne rentre jamais dans les discutions...

                    Du coup, si j’ai bien compris, dès qu’un truc nous fait chier dans la politique de « l’autre », on est en droit de demander de « sortir » d’une structure politique ? Ça tombe bien, en tant que breton, les français me font chier, et je ne demande que ça !! 

                    • Akerios 8 juillet 2013 11:40

                      Attention toi t’es du Sud ou du Nord ....... ?

                       


                    • France libre 8 juillet 2013 11:40

                      Cher Troll Ezzteban, vous êtes d’une mauvaise foi extraordinaire.
                      Cet article d’Asselineau ne dit évidemment pas que TOUS les problèmes sanitaires viennent de l’UE, comme vous faites semblant de le croire.
                      Il dit que, comme beaucoup d’autres problèmes sanitaires, il découle du marché unique européen.
                      ET ça, vous aurez beau essayer de détourner le débat, c’est vrai.


                    • ChatquiChouine ChatquiChouine 8 juillet 2013 15:26

                       Utliser le scandale Spanghero pour disculper les règlementations européennes, dans le domaine du contre exemple, vous avez tiré le gros lot ezzteban. Je ne vais pas m’apesantir sur l’article 63 et 32 du TFUE dans le cas précité, écoutez déjà Perico Legasse sur le sujet, c’est un bon début.

                      « en tant que breton, les français me font chier »...vous n’avez pas la prétention de représenter l’ensemble des bretons j’espère, j’en connais quelques uns qui ont, heureusement, un peu plus de discenement que vous. De même, j’ai de la famille basque « pure souche » si je puis dire, et s’ils se sont garagisés quelques temps des dispositions européennes concernant la défense des langues régionales en 1993, ils ont compris, les années passants, que l’exacerbation de leur orgueil régional n’était qu’une des facettes d’un piège vicieux se mettant en place à l’échelle européenne.

                       Ce dernièr se décline comme un étau consistant à faire monter les puissances régionales d’un coté, en les désignant comme interlocuteurs directs de Bruxelles, et en supprimant les pouvoirs de l’état nation de l’autre, en lui retirant son indépendance monétaire, militaire, diplomatique et budgetaire.L’inutilité de plus en plus manifeste de cet état fantoche amène de fait à des demandes de séparatisme comme ceux qui auront lieu en Écosse et en Catalogne et, un peu plus tard certainement, en Italie ou en Belgique.

                       Alors, il est toujours un peu drôle et consternant à la fois, de voir des régionalistes faire preuve d’une morgue et d’un mépris affiché pour cet état « dictateur » qui les opprime et les soumet selon eux, et qui ouvrent grand leurs bras à cette Europe dont chacun aura pu mesurer, en observant ce qui se passe en Europe du sud ou en Irlande, l’humanisme, l’éthique et la hauteur de vue démocratique qui la caractérise. Au passage, les bretons représentent le tiers de la population grecque, alors si vous pensez pouvoir intimider Bruxelles....bonne chance.

                      Par contre, si un jour, je vois des indépendantistes qui, en colère contre l’état Français soumis aux directives bruxelloises et couché devant des injonctions américaines, se rebellent et militent pour un séparatisme n’ayant pour objectif que de sortir de l’UE (car, de fait, une autonomie régionale entrainent automatiquement la sortie de l’UE du territoire concerné..et oui), alors là, je l’avoue, je serais admiratif et ils auraient toute mon attention.


                    • abelard 8 juillet 2013 23:04


                      « Ah parce que le scandale de spanghero était du au marché européen ?? »

                      Eh bien oui mon bon Ezzteban, le scandale Spanghero était tout à fait dû au marché européen et aux saintes règles édictées par la commission, que loué soit son nom.

                      Puisqu’il faut détailler, car les ouiouistes comprennent très vite mais il faut leur expliquer longtemps, en voila le circuit.

                      De la viande de cheval malade roumaine, certifiée exportable par les critères de la commission européenne, négociée par un néerlandais basé à Chypre, transformée en France sans mention d’origine (la traçabilité de la viande est interdite par la commission européenne, que vénérées soient ses voies) à destination de l’Angleterre, de l’Allemagne et du marché français...

                      Vous avez raison mon bon ouiouiste d’Ezzeban, que du franco français... Et autrement ? Vous vous réveillez quand ?

                      Ah pardon, encore une victime de la mouche Cee Cee...


                    • antoine 8 juillet 2013 11:52

                      Je précise aussi que les aides aux agriculteurs dont vous parlez sont un leurre fantastique. En effet, la France contribue au budget européen bien davantage qu’elle n’en profite. On verse environ 19 milliards pour n’ en recevoir que 12, c’est à dire qu’on donne gratis 7 milliards à l’UE.
                      Non seulement l’aide que perçoivent les agriculteurs de l’UE, c’est juste un retour de leurs impôts mais en plus ils se font voler au passage. 


                      • jako jako 8 juillet 2013 12:21

                        Oui antoine, mais faut zoomer un peu , les agriculteurs ne perçoivent que très peu de l’aide européenne, ce sont surtout les travaux publics ( dont j’ignore les nom ???) qui la perçoivent sous forme d’aide aux améliorations d’infrastructures (80% des 12 Mi)


                      • alinea Alinea 8 juillet 2013 12:12

                        Rien d’étonnant dans le grand bazar des élevages intensifs, de l’exportation et importation, voyage gratuit pour les cadavres !!
                        Quand vous aurez compris qu’il faut boycotter la nourriture industrielle et, surtout, que la viande n’est pas nécessaire à la santé, elle est au contraire nocive, tout ira mieux !
                        Mais c’est vrai que le bacille de Koch se détruit à 60°, alors que les mangeurs de viande crue fassent gaffe !!


                        • lulupipistrelle 8 juillet 2013 20:07

                          Sauf que dans la restauration collective les 60 °sont à vérifier... Et quand on sait que les inspecteurs avertissent toujours la boîte de leur arrivée... les médecins du travail aussi... la magouille française a besoin du laxisme européen comme prétexte, mais dans les faits elle se débrouille très bien sans l’UE pour nous entuber. 


                        • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 8 juillet 2013 12:43

                          L’Europe est une association de malfaiteurs. Entre les uns qui nous empoisonnent pour gagner quelques sous de plus, et les autres qui vont nous vendre de quoi nous soigner.


                          • lulupipistrelle 8 juillet 2013 20:39

                            Bof, le scandale de l’huile frelatée, qui a fait des morts en Espagne, c’était au début des années 80, avant son entrée dans l"’UE... plus récemment on a eu l’huile ukrainienne, aussi pourrie, et l’Ukraine n’est pas dans l’UE... 

                            Les Chinois qui nous inondent de meubles allergisants ne sont pas dans l’UE... 

                            A créditer l’UE de tous nos maux , certains tombent carrément dans la propagande nulle du même type que celles des totalitarismes du XXème siècle. 

                          • zozoter 9 juillet 2013 09:20

                            Je ne réponds pas à Appolonius de Zante mais à la réactions de pipistrelle


                            « ...Bof, le scandale de l’huile frelatée, qui a fait des morts en Espagne, c’était au début des années 80, avant son entrée dans l »’UE... plus récemment on a eu l’huile ukrainienne, aussi pourrie, et l’Ukraine n’est pas dans l’UE... 

                            Les Chinois qui nous inondent de meubles allergisants ne sont pas dans l’UE... 

                            A créditer l’UE de tous nos maux , certains tombent carrément dans la propagande nulle du même type que celles des totalitarismes du XXème siècle...«  

                            Que la bouffe pourrie viennent du Luxembourg ou du zimbaboué, vous n’avez pas compris que la cause des causes est le fait des  » directives européennes", nom de Zeus, je vous invite à arrêter la viande vous !

                          • lulupipistrelle 9 juillet 2013 10:08

                            Mais tout cela existait aussi et existe encore sans l’UE, et vous pouvez le nier cela ne changera rien ... 


                          • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 10 juillet 2013 17:56

                            lulu pipistrelle,

                            Il y a toujours eu des fraudeurs dans le domaine de la nourriture, mettre de l’eau dans le lait est un grand classique.

                            Mais avant l’UE, cela relevait de la responsabilité du gouvernement qui établissait ses propres normes sanitaires, et le contrôle relevait des services de la répression des fraudes.

                            Les problèmes liés à la consommation font désormais partie des « compétences exclusives de l’ UE », les états n’ont plus rien à dire. On peut toujours rêver que Monsanto se préoccupe de notre santé...

                            C’est l’article 63 qui permet la libre circulation des capitaux, des services et des marchandises.

                            En plus, un produit qui entre dans l’ UE et subit une quelconque transformation, devient européen.

                            Quant aux services publics chargés des contrôles, leurs effectifs se réduisent comme peau de chagrin.


                          • lejules lejules 8 juillet 2013 16:38

                            peut on agir ?

                            lettre a 60 millions de consommateurs
                            lettre aux prefets pour interdire la viande anglaise pour raison sanitaire.
                            lettre aux députes.
                            il y a bien des textes de lois qui interdisent de telles pratiques.
                            doit on nous laisser faire ?
                            comment s’organiser ?

                            • alinea Alinea 8 juillet 2013 16:54

                              Avec le marché transatlantique, nous aurons droit en plus aux :
                              - tout OGM
                              - poulet « lavé » au chlore et poussé aux hormones et antibio( Doux nous l’offre déjà)
                              -viande de boeuf aux hormones
                              et toutes les autres joyeusetés quant à nos conditions de travail, culture et tout le reste
                              Bon appétit au royaume de Mickey


                            • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 8 juillet 2013 16:59

                              Ne faudrait il pas que l’UPR fasse campagne contre l’empoisonnement au bœuf tuberculeux orchestré par les nouvelles Locuste de la Commission Européenne ?
                              Ne jetons pas la pierre au seul bœuf tuberculeux, il y a aussi les huiles de vidange dans la mayonnaise.
                              La maladie de la vache folle était venue du Royaume unis, le bœuf tuberculeux en vient aussi. Il doit y avoir quelque chose de pourrit là-bas. 


                            • foufouille foufouille 8 juillet 2013 17:13

                              bientôt le soleil vert anglais ?


                              • chmoll chmoll 8 juillet 2013 17:21

                                le frenchie c la tartuffe européenne tout ce qu’elle n’arrive à fourguer ailleurs elle le fourgue à la frenchie


                                • lulupipistrelle 8 juillet 2013 22:57

                                  Pas Européens ? c’est à voir... 


                                  En attendant ils ne seront pas américains c’est sûr, vu que les OGM sont stérilisant en trois générations, selon les travaux des Russes.. hi,hi,hi. 



                                • Mowgli 15 juillet 2013 00:52

                                  500.000.000 pas 500.000


                                • soi même 8 juillet 2013 19:32

                                  Merci pour cette information ; pour ceux qui auraient des doutes sur cette information.
                                   Il y a un livre qui à un titre évocateur,

                                  Des poubelles dans nos assiettes [Broché]

                                  Perucca

                                  (Auteur), Gérard Pouradier (Auteur)


                                  • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 10 juillet 2013 18:00

                                    soi même :
                                    Excellent livre !

                                    Dans le même esprit :
                                    « Le livre noir de l’agriculture, comment on assassine nos paysans, notre santé et l’environnement » d’Isabelle Saporta.


                                  • zozoter 9 juillet 2013 09:10

                                    « ... moyennant une compensation de l’État à l’éleveur... »


                                    Au lieu de chialer sur les conséquences de ce que nous avons voulu (indirectement je vous l’accorde), un marché libre et non faussé, la reprise de l’article ne permet il pas de comprendre que l’état britannique ENCOURAGE la production de viande pourrie pour

                                    1 flinguer nos enfants par l’intermédiaire de prime ?
                                    2 flinguer une filière viande de boeuf de qualité française.

                                    Il existe des « complotistes » qui pensent que le N O M E cherche à exterminer 90% de la population mondiale, une part de vérité ? Si non, pourquoi subventionner une viande qui sera finalement vendue tout de même.

                                    Et Le Foll, grand ami de Cahuzac, il en pense quoi ? À part appliquer la politique du baissage de frog de François Hollande.


                                    • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 10 juillet 2013 18:02

                                      Le Foll, il pense que les problèmes de consommation faisant partie « des compétences exclusives de l’ UE », il ne peut rien faire, mais qu’il faut pas le dire....


                                    • zozoter 9 juillet 2013 10:23

                                      À lulupipistrelle


                                      Non, jamais de la vie, concernant le boeuf pourrit du moment la cause de cette affaire est de la responsabilité de l’UE, Si nous avions conservé notre souveraineté on aurait pu faire quelque chose, là nada, la merde anglaise, nos enfants vont la manger et en crever, et ce sera FAIT EXPRÈS. Et çà na rien a voir à voir avec l’huile frelatée des années 80, où là, c’était un accident ( taux de pesticide ).
                                      Mais pas grave, vous avez décidé que c’est vous qui aviez raison, alors la Mafia européiste à encore de beau jour devant elle.

                                      • Xenozoid Xenozoid 10 juillet 2013 22:10

                                        t’imagine le meme discour avec snowden,je vous laisse mafiosie,si la merde etait confirme francaise ye aurait pour faire cocorico,attend. quoi !!!!!,les service de renseignement francais font de meme ? my gosh qui eu crut que le pouvoir etait si powerful ?
                                        vive la politique pourri assaisone a lareligion ajoute un soupcon de liberte et de foot,et de chomage,vous avez le camps,avec les kapos y too, elle est pas bell la vie ?
                                        \


                                      • Xenozoid Xenozoid 10 juillet 2013 20:57

                                        Mr Asselineau, vous ne remettez jamais le Pouvoir en cause,vous ne demontrez que les consequences,puis je demandez pourquoi ?
                                        merci d avance,parceque jai une idee


                                        • Ricquet Ricquet 14 juillet 2013 10:32

                                          Je ne comprends pas bien ta question !

                                          Cependant la raison en est simple :
                                          c’est le marché qui de plus en plus dicte sa loi et non plus les sociétés (qui sont des nations en sursis). Du fait du lobbying triomphant : il passe en force.
                                          Le droit de plus en plus est dicté par le marché au détriment des représentants de la nation d’autrefois.
                                          D’ailleurs, Attali corrobore parfaitement ces propos ici, mais lui évidemment en s’en félicitant.
                                          Donc : une justice à la carte, une alimentation à la carte, des soins à la carte...
                                          le marché et le finance commande.
                                          Si t’as pas les moyens, t’es un paria, un nomade et tu dégages.
                                          (Tel est le message à méditer)
                                          Ce scandale alimentaire est redondant et inscrit dans les gènes du capitalisme.
                                          Le saumon, le bœuf, les fraises...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès