Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nouvelle attaque de Sarkozy et Fillon contre la retraite à 60 (...)

Nouvelle attaque de Sarkozy et Fillon contre la retraite à 60 ans

Les futurs retraités et les assurés sociaux sont les principales cibles du plan de rigueur Fillon pour éponger les dettes du règne Sarkozy. Bien que n’étant absolument pour rien dans cette gabegie financière capitaliste, les postulants à la retraite devront attendre quatre mois supplémentaires. Sauf si, en 2012, une majorité de Français chasse l’intrus de l’Elysée et ses acolytes !

Parmi les mesures annoncées pour économiser 7 milliards d’euros, le gel des salaires de Sarkozy et des ministres apparaît comme une énième et odieuse provocation à l’égard des millions de gens qui tirent le diable par la queue. Pourquoi n’a-t-il pas tout bonnement renoncé à percevoir son salaire ?

Non content d’insulter les Français qui refusent de courber l’échine devant sa « grandeur », l’agité de l’Elysée pense-t-il vraiment duper les électeurs avec cette annonce bidon du gel de son salaire et de ceux des ministres qui ont, eux, progressé de 80% en 10 ans ?

Comme l’a très opportunément rappelé Martine Aubry : « L'annonce d'un simple gel de la rémunération des ministres et du président de la République qui s'est augmenté de 172% en début de mandat, est particulièrement inique » (...).

Fillon le psychorigide a manifestement perdu tout sens de la réalité quotidienne des Français. « Quand on est un parti qui propose le retour à la retraite à 60 ans (...), quand on est dans un parti qui propose de recruter des fonctionnaires dans cette situation (...) franchement, on n'a pas de leçon à donner au gouvernement ». C’est fort de café, comme dirait l’autre ! Qui est responsable de la situation économique depuis 10 ans ? Qui est aux commandes du navire France depuis 1995 ?

Pour Jean-Luc Mélenchon le plan Fillon est « un contresens total »

Fillon a annoncé que l’application de l’âge légal de départ en retraite à 62 ans allait être avancée d'un an, soit en 2017 au lieu de 2018. Ce qui va contraindre à quatre mois d'activité supplémentaire pour les générations nées entre 1952 et 1956.

Les deux atrabilaires du sommet de l’Etat tapent une nouvelle fois sur la génération issue du baby-boom, après la seconde guerre mondiale, en obligeant ceux qui ont encore un boulot à travailler plusieurs mois de plus et les autres à subir plus longtemps la précarité. La hargne revancharde contre les 50-60 ans est patente. Une tranche d’âge qui n’avait pas voté pour Sarkozy en 2007. Ceci explique cela !

Pour Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, le plan Fillon est « un contresens total ». S’agissant de la réforme des retraites : « Nous avons déjà la réforme la plus dure d'Europe et nous allons aller vers l'augmentation de l'âge de la retraite plus vite que les autres pays européens. C'est injuste ».

La retraite à 60 ans : un progrès social emblématique

Le travail n’est pas une fin en soi, c’est une nécessité, à travers un emploi fourni par un tiers (entreprise ou autre), pour pouvoir vivre, voire survivre pour les plus bas revenus. La plupart des emplois sont, à des degrés divers certes, subis et usent prématurément les individus.

Le fait de fixer un terme légal à l’activité salarié ou autre, à 60 ans comme l’a voulu Mitterrand en 1982, avec la garantie de percevoir une pension au-delà, rassure les travailleurs à l’approche de leur fin d’existence, toujours imprévisible. Beaucoup trop encore n’atteignent pas 60 ans. C’est donc un véritable progrès social. Il est emblématique d’une société évoluée. C’est un droit, comme l’a rappelé Gérard Filoche, qui doit être respecté !

Refiler le juteux marché de l’assurance vieillesse aux assureurs et banquiers

Outre qu’elle est particulièrement pénalisante pour les classes populaires et moyennes, repousser l’âge de la retraite est une mesure uniquement inspirée par l’ intérêt des banquiers et assureurs de se voir confier le juteux marché de l’assurance vieillesse. Voir la floraison des pubs à la télé, vantant les "produits" retraite de telle banque ou assurance.

L’allongement de la durée de vie est un argument spécieux pour justifier le report à 62 ans. Il faut raisonner en tranche de vie. Les retraités disent que les meilleures années sont celles pendant lesquelles ils restent valides, c’est-à-dire immédiatement après 55 / 60 ans. Sarkozy/Fillon veulent détruire la retraite à 60 ans, parce qu’elle est symbolique du progrès social à la française !

Excepté les politiciens, qui se sentent éternellement "jeunes" parce qu’ils ont su très opportunément voter les lois qui les mettent à l’abri du besoin, les autres, pénibilité ou pas, subissent (au sens le plus large) pour la plupart un travail qui n’est qu’alimentaire. La fatigue n’est pas que physique, elle est aussi et le plus souvent psychologique.

Haro sur la protection sociale

Car, n’est-ce pas une fois encore prendre les Français pour des idiots que de vouloir à tout prix leur faire porter le chapeau à propos d’une pseudo-crise financière dont ils ne sont, comme les autres peuples européens d’ailleurs, en rien responsables ? Qui est responsable de ce désastre ?

Qui est aux commandes depuis 2002 ? Qui a, depuis son arrivée à l’Elysée, accumulé plus de 500 milliards d’euros de dettes supplémentaires, en multipliant de surcroîts les cadeaux fiscaux aux plus riches et à son électorat ? Depuis qu’il exerce des responsabilités gouvernementales, Fillon n’a su démontrer qu’une seule compétence : appauvrir les Français, en particulier depuis 2003.

Aujourd’hui, il attaque la protection sociale des plus faibles et sacrifie une génération qui ne vote pas pour son timonier sur talonnettes. Les dépenses d’assurance maladie vont encore baisser et la revalorisation des prestations sociales va être gelée au niveau de la croissance espéré par le gouvernement, c’est-à-dire à 1% pour 2012-2013.

Tout ça pour sauver une note arbitraire d’une agence américaine (privée) de notation. Uniquement pour afficher un triple A ! De qui se moque-t-on dans ce pays dirigé par d’atrabilaires défenseurs de l’ultralibéralisme, cancer des économies mondiales !

« Incohérent, injuste et inconséquent » pour François Hollande

Des millions de Français espèrent que François Hollande aura le bon sens de ne pas confondre outrancièrement comptabilité, finance, et politique humaine, et qu’il redonnera confiance au pays par une redistribution équitable des richesses et la restauration des services publics mal en point, après cinq ans de sarkozysme débridé.

Il s’est engagé à rétablir le droit au départ à la retraite à 60 ans, ce qu’ont demandé plus de 8 millions de Français dans la rue en 2010. Un droit aujourd’hui à nouveau bafoué pour faire profiter les assureurs et banquiers privés du juteux marché de l’assurance vieillesse.

François Hollande a qualifié le plan Fillon d’ « Incohérent, injuste et inconséquent . « Il y a la crise, je ne la nierai pas, mais il y a aussi des recettes qui ont été perdues avec 75 milliards d'euros de cadeaux fiscaux accordés par Nicolas Sarkozy donc c'est un constat d'échec que le Premier ministre a dressé au nom du président de la République. Le Premier ministre a parlé de faillite, c'est grave à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy. »

Présidentielle 2012 : Engagement de ne voter que pour un candidat qui rétablira la retraite à 60 ans

Pour la CGT, l’avancement d’un an ne résoudra rien

Eric Aubin pour la CGT a dénoncé « une attitude méprisante » dans le fait de choisir « d'augmenter de quatre mois chaque année la durée de cotisation , sans aucune discussion avec les organisations syndicales sur cette mesure ». « Ce n'est pas l'avancement d'un an qui va permettre de régler la question des déficits des régimes de retraite (…) ce sont les salariés qui vont payer une partie de la crise alors qu'ils n'en sont en rien responsables. On recule l'âge de départ à la retraite mais on ne crée par d'emplois pour les seniors. »

Pour sa part, la CFTC « a déploré que les retraites servent à payer le déficit », redoutant « une paupérisation des salariés et de leur famille, du fait de l’impact négatif sur le pouvoir d’achat des ménages. »

Alors que la France est immensément riche, environ 2000 milliards de PIB, tout n’est qu’affaire de choix politique et de priorité budgétaire. Celle de ce gouvernement d’extrême-droite anti-social demeure immuable : s’en prendre toujours au peuple pour préserver les privilèges des riches.

Cela ne vous rappelle rien ? 1789 ! On y est !

Verdi

Lundi 8 novembre 2011


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 9 novembre 2011 09:05

    Bonjour Verdi,

    Le principe de reculer l’âge de la retraire à 62, 65 voir bientôt 68 ans à pour seul but de transférer les charges d’un acquis qu’ils veulent privatiser sur un autre acquis qu’ils veulent aussi détruire et privatiser. Je m’explique, premièrement reculer l’age de la retraite alors que des milliers de jeunes de moins de 25 ans sont sans travail est proprement criminel pour la nation et ses citoyens. Deuxièmement, ce recul de l’age de la retraite viendra automatiquement gonfler le nombre des demandeurs d’emplois, des chômeurs car nous savons tous qu’à partir de 50 ans les sociétés n’embauchent plus, donc la période ou l’individu restera sans emploi sera rallongée. Troisièmement, par ce transfert insidieux, le montant des indemnités chômage explosera ce qui leur donnera le prétexte pour en baisser la durée, les indemnités et pousser ainsi les citoyens vers les assurances privées (Le frère Sarkozy est patron d’une mutuelle, étrange coïncidence non ?) Tout ceci va dans le sens de la casse sociale programmée sous l’ère Sarkozy, serviteur ultra libérale de la finance. Conclusion, remplacez aux frontons de nos mairies « Liberté, égalité, fraternité » par « Servitude, inégalité, individualisme ». Je me demande parfois, si une telle civilisation mérite encore de vivre… 


    • Verdi Verdi 9 novembre 2011 09:50

      Bonjour Gabriel,

      Je partage totalement votre analyse. Il veulent intensifier la pression, principalement sur la population salariée -car c’est elle qui a le mieux construit sa protection sociale par les luttes, au fil du temps-, afin de la précariser pour la rendre corvéable à merci.

      La paupérisation a toujours été l’arme des possédant pour imposer leurs règles.

      Vous avez raison, cette civilisation ne mérite pas de vivre. J’ai cependant le sentiment, comme d’autres, qu’elle arrive à son terme. 


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 9 novembre 2011 13:35

      cette civilisation est ce qui s’est fait de mieux de tout les temps, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain c’est tout !
      le système par répartition du CNR est un joyau d’idée, seulement il faudrait l’ajuster et l’adapter à notre conjoncture et à notre époque sans pour autant le remplacer par le système par capitalisation que les assurances et les politiques voudraient nous imposer.
      Nous sommes tous d’accord pour dire que la droite de sarko n’a qu’une envie, saboter ce système de retraite uniquement par calcul mécantile, intérêts personnels pour sarkozy et la finance, idéologie pour les néo-cons de tout poils qui roupillent sur les bancs de l’assemblée nationale, jalousie des petits commerçants et des patrons de pmi-pme...
      Pour ces gens, quelques chose de collectif qui marche correctement trop longtemps doit être vendable à une entité prédatrice, comme les autoroutes. C’est cette mentalité qu’il faut détruire à jamais.


    • jako jako 9 novembre 2011 09:12

      Bonjour Verdi, je remercie Gabriel ci-dessus, même commentaire.
      De toutes façons nous savons bien ce qui va se produire, le rouleau compresseur de la pensée unique avance assez rapidement, l’age sera vite reculé à 67 ans comme tous les pays.
      Il n’est pas impossible que bientôt l’aspect « consomation » bloque un peu la machine


      • Croa Croa 9 novembre 2011 11:54

        « l’age sera vite reculé à 67 ans »

        Il l’est déjà en fait car ne nombre de personnes disposant des trimestres requis pour un départ à 62 ans sera de plus en plus faible et tendra vers zéro en ce qui concerne les dernières générations.

        C’est toutefois théorique puisqu’il sera de plus en plus difficile de travailler jusqu’à cet âge. En pratique on continuera donc de travailler de moins en moins longtemps pour finir avec des retraites largement amputés.


      • eric 9 novembre 2011 09:31

        Tout a fait d’accord. Depuis 1980, la part des ménages dans le PIB a diminué de 11% quand celle de l’État a augmenté de 11%. Tous cela pour ce que syndicats et partis de gauche dénoncent, à juste titre, comme une dégradation continue de la qualité du service public. Marre de ces spoliations ! Et on nous demande de faire encore des efforts ! La récente réforme des retraites s’est une fois de plus terminée par une amélioration relative de celle de la fonction publique au détriment des employés du privé déjà moins payés et au risque du chômage.
        Et évidemment on nous dit que c’est la faute des banquiers, mais qu’au prix de l’embauche de nouveaux fonctionnaires, de l’augmentation des impôts et de la planche à billet, nous serons tous beaucoup plus riches et enfin heureux et justes....
        Et en passant dans le métro, je tombe encore sur une luxueuse campagne pour un festival du film ethno quelque chose, financé pêle mêle par le CNRS, la région, la Mairie de paris et qui sais je encore qui sait comment utiliser notre argent pour répondre à nos besoins pressant...Le tout à grand renfort d’intermittents du spectacle financés avec les cotisations chômage des seuls employés du privé.

        Il est temps de rendre l’argent au peuple ! Oui à plus de démocratie ! Votons ! Qui est contre un alignement des salaires et conditions de retraite du public sur ceux du privé à travail égal avec affectation des sommes dégagées en priorité au remboursement de la dette et à l’augmentation des minima sociaux ?


        • Fergus Fergus 9 novembre 2011 11:53

          Bonjour, Eric.

          « ... une luxueuse campagne financée pêle-mêle par le CNRS, la Région, la Mairie de Paris... » écrivez-vous, avant d’ajouter « ... et je ne sais qui encore... ».

          Tout est là, dans cette deuxième partie qui montre l’étendue de votre mauvaise foi. Car, si je ne connais pas l’affiche incriminée, je sais en revanche que la plupart des grands évènements culturels et sportifs bénéficient de subventions plus ou moins importantes de « partenaires » prélévées par les entreprises sur leurs budgets de communication. Des entreprises ou entités administratives certes publiques, mais aussi très largement privées, telles Bouygues, Veolia, BNP-Paribas, Eiffage, etc...

          En omettant de mentionner les entreprises privées, votre commentaiere est délibérément manipulateur !


        • eric 9 novembre 2011 15:03

          Fergus : Ah, ils vous ont pas loupés les manipulateurs.Bouygues il fait ce qu’il veut de SON argent a lui, les autres mentionnés ils font ce qu’ils veulent de NOTRE argent a nous tous, et vous ne voyez pas la différence !


        • Proudhon Proudhon 9 novembre 2011 18:08

          @eric

          D’abord l’argent n’est pas à cette enflure de Bouygues mais aux employés qu’il exploite depuis de longues années et qui on fait la richesse de l’entreprise.
           A lui, je ne luis filerait même pas un moellon. D’ailleurs il n’a jamais su ce qu’était un moellon cet abruti. Il n’a jamais tenu une truelle de sa vie....


        • eric 9 novembre 2011 19:02

          A proudhon, certes certes, mais vous ne me répondez pas non plus. Bouyghes et peut être un affreux. Mais vous conviendrez que ce ne sont que des broutilles par rapport aux 11 ponts de pib que l’Etat a confisqué aux ménages ( 200 milliards par an au jour d’aujourd’hui), sans parler des 120 milliards empruntés.
          Pourquoi vous obstinez vous à pointer du doigt des abus mineurs ( il y a des malhonnêtes partout) et ne vous intéressez vous pas au vrai argent ? SI on pique tous les profits de bouyghes et même de tous les entrepreneurs privés on aura de toute façon pas autant d’argent disponible qu’en améliorant de 10% le fontionnement de l’Etat. On a l’impression que vous ne vous intéressez pas au social.


        • Jean 9 novembre 2011 20:58

          On voit qu’ éric n’ a jamais vu une fiche de paie d’ un agent du public, ou le montant d’ une retraite du public ;

          je ne parle pas des cadres sup. du public, dont le salaire, de toute façon, n’ atteint pas ceux du privé, et pas de parachutes dorés et autres stocks-options... sauf à privatiser, pour le grand bien des patrons concernés

          Autre comparaison, mais là on touche aux maîtres d’ éric.

          Indemnité d’ un député en Suisse : 600 euros


        • eric 9 novembre 2011 21:15

          A jean, on voit surtout que vous n’avez jamais vu une fiche de paye du privé, et que vous ne savez pas que toute la fonction publique est payée en moyenne 17% à travail égal, sauf, dont acte, aux plus hauts niveaux. mais là, cela ne compte pas car ils ont le choix. Un inspecteur des finances peut pantoufler dans le privé et accéder aux très hautes rémunérations. Et puis cela touche privé et publics confondu de quelques centaines à quelques milliers de personnes. En admettant même qu’on les prive tous de salaire, cela laisse entière la question des autres 27 millions de la population active et autres retraités à qui l’État a piqué 11 point de PIB depuis 30 ans, mais je comprend que ce problème vous intéresse beaucoup moins...


        • Jean 9 novembre 2011 23:06

          ce que vous dites est gratuit, des agents de services publics ou fonctionnaires gagnent plus que le smic, tout simplement en raison des primes de dimanches/fériés travaillés ou de nuit, facile d’ en conclure qu’ ils « gagnent plus », en voyant juste des statistiques.

          Maintenant si vous ne voulez plus de flics et de pompiers le dimanche...

          « m’ intéresse moins », vous croyez que la misère des autres m’ indiffére ? libre à vous.


        • Robert GIL ROBERT GIL 9 novembre 2011 09:54

          plutot que de long discourt, regardez ce PPS :
          http://2ccr.unblog.fr/2010/12/02/pps-retraites/


          • Fergus Fergus 9 novembre 2011 10:12

            Bonjour, Verdi.

            Merci pour cet article qui résume bien la situation et la duplicité de nos gouvernants. Merci également à Gabriel dont je partage totalement l’avis sur les effets du report de départ à la retraite.

            A cet égard, il faut absolument prendre en compte le fait qu’un 2e et par conséquent dernier mandat de Sarkozy dégagerait la voie aux réformes les plus destructrices du modèle social au profit d’un privé en embuscade. Un privé qui saurait, en fin de mandat, rémunérer très largement le service rendu aux actionnaires par Sarkozy et ses complices. Il y a là un très grand danger qui n’est pas assez souligné. C’est pourtant le sort d’une majorité de nos concitoyens qui se jouera en avril et mai prochain.

            Cordialement.


            • Verdi Verdi 9 novembre 2011 10:25

              Bonjour Fergus,

              Je suis entièrement de votre avis. Le pire danger c’est bien un second mandat pour le fou de l’Elysée qui achèvera son oeuvre de destruction massive de la protection sociale à la française, largement mise en place par le CNR à la Libération.

              D’où la necessité de ne pas lâcher prise, comme je disais récemment à Peachy Carnehan, et de pratiquer un marquage à la culotte systématique, genre le papier d’anniversaire sur Morano, qui par sa tonalité, discrédite encore un peu plus cette triste équipe sarkozienne.

              Bonne journée


            • Croa Croa 9 novembre 2011 12:05

              Avec Hollande nous ne serons pas sauvés pour autant. Au mieux il rétablira un droit à la retraite à 60 ans mais comme il ne reviendra pas sur les précédentes réformes (les principales !) de moins en moins de gens en profiteront de toute façons.

              Passé un cour état de grâce, les réformes reprendront, soyons en sûrs ! Monsieur Hollande, plus délicat et attentionné y mettra juste un peu de vaseline.  smiley


            • Fergus Fergus 9 novembre 2011 13:32

              Bonjour, Croa.

              il arrive un moment où, dans tout processus démocratique, faute de pouvoir aller vers le meilleur, on doit aller vers le moins pénalisant. C’est probablement le choix que nous devrons faire au 2e tour en 2012. Sans enthousiasme pour Hollande, mais avec détermination contre Sarkozy. A moins qu’un autre choix ne nous soit proposé, mais je n’y crois guère, la crise favorisant le vote utile sur les grands partis de gouvernement.


            • eric 9 novembre 2011 10:22

              Et hop ! même chose :
              La part du profit versée en dividende a augmenté parce que les entreprises, dont l’intensité en capital a augmenté encore plus vite que tous le reste ( stok de capital par emploi), ont fait plus appel pour leur financements aux actionnaires, (moins cher) qu’à l’emprunt. En pratique, cela signifie que la rémunération du capital aprés impôt a stagné voir baissé. La part du capital dans le PIB a stagné, et comme le stock a augmenté, cela veut dire qu’il rapporte moins. Ceci expliquant peut être d’ailleurs un investissement insuffisant et la montée du chômage. Accessoirement la bulle immobilière : il devient plus intéressant d’acheter un logement locatif que d’investir dans une boîte.

              Depuis 1980, la part des ménages dans le pib a baissé de 11% et celle de l’État a augmenté de 11% qu’est ce qui reste ?

              Malgré des efforts répétés, je n’ai toujours pas reçu de réponses à ces deux questions centrales :
              1 Dans un jeux à trois, si l’un a une part qui augmente de 11%, l’autre baisse de 11% qu’est ce qu’il se passe pour le troisième ?
              2 Les gens qui prétendent que le troisième s’est enrichi au détriment du second sont ils , de mauvaise fois ? Ignorant ? menteurs ? Inconscient ?


              • karina 9 novembre 2011 13:34

                Vivement que françois Hollande retire aux français ce que l’PS leur a donné (à crédit) depuis 1981.

                C’est le socialisme européen qui disparait comme le socialisme arabe avant lui.

                • Mylène 9 novembre 2011 13:56

                  Vous n’avez pas remarqué les annonces dans les magasines et pub à la téloche poubelle ?? Le couple dingo et fifi qui cherchent une mutuelle sur le net pour se préparer une retraite sereine !! 

                  C’est très a la mode et on comprend pourquoi Leclerc voulait le nouveau marché des médocs d’ailleurs ! Savez vous par exemple qu’aux US une dose de paracétamol se vend à 1 € (équivalent d’un cachet d’aspirine). Juteux non ? Savez vous aussi que les diabétiques de type 2 (gras) doivent assumer certains traitements indispensables à leur maladie chronique.. c’est la grosse roseline et woerth qui à l’époque parlaient de hiérarchiser les maladies chroniques, et ils n’ont pas chômé ces deux là ... 

                  • Mylène 9 novembre 2011 14:05

                    eric : c’est un faux calcul, les actionnaires ne font que des opérations invisibles, ils entrent comme actionnaires font une boule et se retirent aussi sec, voilà pourquoi dans la plupart des cas depuis au moins une 10zaine d’années, les entreprises ont pris la forme de société par actions simplifiés, qui ne permet pas de savoir qui est aux commandes !!! ces actionnaires se désintéressent totalement de l’entreprise et des salariés, allez vois comment s’est passé le dépôt de bilan de bouchara à H&m... les salariés ont appris la reprise des grands magasins sur l’internet et d jour au lendemain, tous le personnel même les plus anciens sont devenus petits vendeurs de cravates ! Merci qui ?


                    • Dzan 9 novembre 2011 14:16

                      Et aujourd’hui, il a eu le culot, d’aller s’incliner, devant la tombe de De gaulle qui payait de sa poche, sa note d’électricité de l’Elysée.
                      Et dans ses dépités godillots dont certains se prétendent « gaullistes » personne ne bronche, ni dans les anciens combattants de la France Libre.

                      Honte à l’usurpateur !

                      J’ai bien le droit, de la dire, à partir des propos d’un sinistre de Ripoublique, pour qui le vote du Peuple est de l’ effraction.


                      • Verdi Verdi 9 novembre 2011 15:23

                        @ Dzan

                        J’ai la même réaction indignée, scandalisée que vous. 

                        Le Général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe, lui qui était un modèle de probité !

                        Que ce fou agité dangereux, qui fait honte à la France partout dans le monde, ose se réclamer de son héritage est une véritable profanation de l’Histoire !


                      • Mylène 9 novembre 2011 15:31

                        Baroin le parfait petit crétin qui n’a même pas conscience de sa propre légitimité qu’il renie. Si le scrutin de 97 est illégitime, tout ceux qui ont suivi le sont parce que c’est dans la logique ! usurpateur est donc bien le mot !!


                      • Old Dan Old Dan 9 novembre 2011 14:36

                        La crise ? Un alibi...
                        Et si la crise n’est qu’un alibi de surface pour privatiser tout ce que la France a construit peu à peu depuis 1945 (le CNR) ?
                        Accélérer la dé-nationalisation au profit d’intérêts privés (Justice, énergie, sécurité, etc...)

                        (En prime, ce type nous couvre tous de ridicule... jusqu’à l’autre bout du monde où j’habite.)


                        • Verdi Verdi 9 novembre 2011 15:38

                          @ Old Dan

                          Je suis d’accord avec vous. La crise est un alibi ! On assiste à une mystification des peuples pour leur faire avaler toutes les couleuvres. Ceci, à la seule fin d’enrichir encore davantage une minorité de possédants sur la planète.

                          D’accord aussi avec vous quant à l’image déplorable que ce psychopathe donne de notre pays à l’étranger. De la grandeur gaullienne au ridicule sarkozien, il n’ y avait qu’un pas. Les Français l’ont franchi en 2007 !

                          Souhaitons qu’ils voient clair en 2012 ? 


                        • lloreen 9 novembre 2011 16:19

                          bonjour verdi

                          Je ne sais pas d’où vous avez sorti cette photo, mais s’il vous plaît, j’ai une faveur à vous demander.
                          Si un jour vous faites un article sur nos « anges gardiens » du gouvernement, comme le ci-dessus concerné, Morano, Lefevre ou d’ autres épouvantails grotesques éructant, ne mettez pas leur photo côte à côte, car j’en perdrais le sommeil pour quelques nuits.


                          • Verdi Verdi 9 novembre 2011 16:41

                            Bonsoir Iloreen,

                            J’ai failli m’étrangler de rire !!!!! Vous vous souvenez peut-être de ces paroles d’une chanson de Brel « Eructez mes seigneurs »... j’ajouterai concernant ces engeances « pendant qu’il est encore temps ». La roue tourne, ils rendront des comptes. 

                            Pour ce qui est de vos futurs cauchemars, je ne pourrai rien pour vous les éviter, il serait dommage pour la postérité de ces gens-là de ne pas les afficher tels qu’ils nous apparaissent : dans la plus parfaite laideur !

                            Cordialement


                          • lloreen 9 novembre 2011 16:31

                            mylène
                            « vous n’avez pas remarqué......poubelle ».

                            Il y a belle lurette que j’ai donné ma télé et je ne suis pas sûre que le donataire ait fait une belle affaire....

                            Mais peut-être ignorez vous que le frère distingué de notre non moins distingué « représentant » Franco One est le chef de Mederic.
                            J’ai été outrée de voir au courrier de ma mère qui touche une retraite de misère, un papier glacé ventant l’ assurance « convention obsèques » émanant de l’organisme de ces escrocs.

                            A vomir.Ils s’enrichissent encore sur les derniers deniers de nos aînés.


                            • Mylène 9 novembre 2011 22:10

                              Lloreen, oui je sais pour Mederic. et pour cause, ma boite me l’a imposée, le pire étant que cette boite est une association pour personnes dans l’errance !! c’est sur que pour sarkozozo les lunettes et les dents ce n’est pas un luxe... j’aime pas cette famille, non vraiment c’est plus fort que tout mais voilà !


                            • lloreen 9 novembre 2011 16:42

                              La solution : pour le 20 novembre 2011, il y a une initiative intéressante à laquelle vous pouvez tous participer près de chez vous.
                              La révolution sans manifestation

                              http://unricpouruneac.unblog.fr/

                              Et pour 2012 : exiger un referendum véritable, ce qu’on nous interdit depuis 2005 (à cause de l’article 49-3 de la constitution).Rappelez vous le déni démocratique lors du referendum sur l’adoption du traité de Lisbonne que 55% de français ont refusé...les parlementaires, nos « représentants » ont revoté OUI....et vous connaissez la suite.

                              Quant au système du bi-partisme , qui passe outre 50% d’abstentions...il n’est guère démocratique non plus...


                              • Jean 9 novembre 2011 21:13

                                Bien, mais 20 novembre n’ est qu’ une date, acte ponctuel, ici c’ est l’ acte permanent

                                http://www.democratiedirecte.fr/

                                http://www.dailymotion.com/video/xl...

                                http://www.dailymotion.com/video/xi...


                              • lloreen 9 novembre 2011 16:47

                                verdi
                                « Pour ce qui est de vos...éviter »...

                                Non, hélas !!!!
                                Mais je suis contente de vous avoir permis de vous amuser un peu, on ne rit guère ces derniers temps en « buvant » les paroles de ces personnages issus du cabinet des horreurs...

                                Espérons qu’ils rendront des comptes...en ce qui me concerne, je suis certaine qu’ils le feront dans un proche avenir !


                                • Marc Bruxman 9 novembre 2011 19:40

                                  Allez les vieux arrétez de faire chier, on vous rappelle que ce sont les jeunes qui paient pour vous alors au boulot ! Hop Hop Hop ! Et si vous n’aviez pas tant fait grêve en 95 et voté pour des pourritures bolchéviko-trotskistes en 97 on en serait pas tant enmerdé. La France aurait pu rembourser une bonne partie de sa dette pendant la période bénie de la nouvelle économie, notre AAA serait sauf et on pourrait se puller avec les allemand et remettre de l’ordre dans toute cette gabegie. Alors que la, on va probablement se faire grequer les fesses. Oh oui Angela ! ! !


                                  • Le péripate Le péripate 9 novembre 2011 21:19

                                    Et la retraite quand on veut, vous y avez pensé ? Ah, si Pétain n’avait pas confisqué l’argent des caisses de retraites pour instaurer cette cavalerie qui s’appelle on ne sait pourquoi « répartition », on n’en serait pas là.


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 novembre 2011 22:50

                                      Salut Verdi.

                                      Dans six mois Sarko sera foutu dehors avec un score honteux à la présidentielle et il sera traduit devant ses juges. Patience.


                                      • Nina888 9 novembre 2011 23:33

                                        Vous avez pensé qu’il vas bourrer les urnes ?
                                        Si ça ce trouve il avait perdu en 2007 ...
                                        30% au 1 er tour c’est franchement suspect ...
                                        Je rappèlle qu’en 2007 il était garde des sceaux et qu’il etait responsables des éléctions , donc il aurait put tricher ...


                                        • lloreen 9 novembre 2011 23:47

                                          oui, jean je suis bien d’accord avec vous.
                                          Mais je mets le lien surtout pour montrer qu’il y a un tas d’initiatives qui existent, surtout pour les esprits chagrins dont on retrouve trop souvent les critiques du style « rebelles du clavier »..« à part râler ils ne savent rien faire », « deux pelés et trois tondus... », « des hippies soixante huitard »....

                                          Alors qu’il s’agit d’un indignation planétaire, touchant toutes les classes laborieuses.Les consciences s’ouvrent, heureusement, de plus en plus.


                                          • lloreen 9 novembre 2011 23:53

                                            mylène
                                            Oui, c’est un comble, mais leur bassesse et leur cynisme n’ a pas de limite.
                                            Il n’y a que le boycott.
                                            J’ai expliqué à ma mère qu’elle devait « profiter » de sa petite retraite sans s’occuper de cotiser encore pour une convention obsèques...et engraisser ces ordures.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès