Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nouvelle Donne pour un Revenu de Base en Euros Francs

Nouvelle Donne pour un Revenu de Base en Euros Francs

Nouvelle Donne, nouveau parti politique issu du collectif Roosevelt et proche du mouvement des indignés, propose de distribuer 150 euros francs chaque mois à chaque citoyen majeur sans conditions de ressources, permettant de renforcer le pouvoir d´achat et de redonner de l´oxygène à l´économie française.

Les euros francs seraient créés ex-nihilo par la Banque de France à parité avec l´Euro. Contournant les statuts actuels de la Banque Centrale Européenne (BCE), cette nouvelle monnaie nationale vise une relance monétaire par la consommation des ménages tout en s´affranchissant de la tutelle des banques grâce à son mode original de distribution. Versés chaque mois à tous les citoyens adultes sur un compte bancaire à part, ces euros francs s´échangeraient de manière électronique uniquement sur le territoire français. Ils ne pourraient être ni investis, ni épargnés. Ils seront donc régulièrement consommés auprès des commerçants ou des prestataires de services qui auront l´obligation de les accepter.

Une telle distribution monétaire universelle et inconditionnelle est donc bien une forme de revenu de base. D´un point de vue global, cette mesure prévue pour durer 5 ans permettra d´injecter 90 milliards d´euros francs chaque année dans l´économie française (50 millions d´adultes * 12 mois * 150 = 90 milliards). Même si une partie des 150 euros francs distribués chaque mois retournera rapidement vers l´Etat via les taxes sur la consommation, au bout de quelques années plusieurs centaines de milliards supplémentaires circuleront dans l´économie.

Si la production nationale ne s´adapte pas à cette nouvelle demande, l´inflation pourrait reprendre. En effet les épargnants et l´ensemble des travailleurs verront leur pouvoir d´achat relatif en Euros baisser en se diluant dans ce surcroit de monnaie. Malgré tout, les euros francs représentent chaque mois un gain immédiat de pouvoir d´achat pour tout le monde et plus spécialement pour les plus démunis et les sans emplois qui verront leur revenu disponible augmenter car il n´est pas prévu de remettre en cause les aides actuelles telles que l´ASS ou le RSA.

Regardons maintenant l´impact pour les commerçants et les entreprises de ce double flux de monnaie. Dans l´actuelle proposition de Nouvelle Donne, « les salaires seront payés en Euros  », mises à part quelques primes pouvant être versées en euros francs. Par ailleurs, Nouvelle Donne envisage que les bénéficiaires d´euros francs « auront la possibilité de s’adresser au Trésor qui empruntera sur les marchés les euros nécessaires et leur les redonnera contre des euros francs légèrement décotés (pour compenser le prix acquitté par le Trésor sur le marché). »

Cette décote potentielle pose cependant problème, car elle signifierait que la valeur des euros francs serait moindre et surtout dépendrait des marchés financiers. Une entreprise n´aurait donc pas intérêt à les conserver dans ses comptes et chercherait probablement à s´en débarrasser au plus vite… voire même à décourager ses clients de les utiliser. Cela pourrait devenir un handicap pour les artisans et les commerces de proximité, notamment ceux qui comme les salons de coiffure ont une masse salariale importante.

A la différence des monnaies locales ou des chèques restaurant, pour lesquels les commerçants participants sont libres et acceptent volontairement un rabais (limité) dans l´espoir de fidéliser une clientèle locale, les commerçants ne devront pas refuser que des personnes payent leurs dépenses courantes en euros francs. En cas d´excédents, si l´euro franc est décoté ils seront alors contraints de monter leurs prix et éventuellement de mettre en place des rabais pour les payements en Euros. Le même problème se posera pour les produits importés qui ne peuvent être payés qu´en Euros par les entreprises.

Il est pourtant important pour ses bénéficiaires que cette nouvelle monnaie reste forte et inspire confiance. Ca ne doit pas être un mistigri, dont on cherche à tout prix à se défaire. Aussi, pour éviter la décote, les euros francs doivent pouvoir se diffuser librement dans l´économie et si possible revenir régulièrement vers les consommateurs finaux.

Il est donc souhaitable qu´une partie des salaires et des cotisations sociales puisse être payée en euros francs. Evidemment il serait injuste que cela concerne l´ensemble du salaire car cette seconde monnaie de consommation ne peut être épargnée. Néanmoins on peut très bien imaginer en fonction de la trésorerie de l´entreprise, qu´une partie plafonnée du salaire (inferieure à un demi smic horaire par exemple) soit versable en euros francs. Il pourrait en aller de même pour les prestations sociales (chômage, retraite, invalidité…) financées par les cotisations en euros francs. Cela offrirait un débouché naturel pour les surplus d´euros francs des entreprises, facilitant les échanges entre fournisseurs. Cela accélérerait surtout la rotation et la diffusion de cette seconde monnaie nationale au sein de la population.

Cette proposition ambitieuse de relance du pouvoir d´achat est un pied de nez à l´austérité ambiante. Elle montre qu´il est envisageable de relancer l´économie française en s´affranchissant du diktat de Bruxelles et illustre parfaitement ce que pourrait être un revenu de base et une redistribution inconditionnelle.


http://www.nouvelledonne.fr/

http://www.nouvelledonne.fr/wp-content/uploads/2014/04/LEuroFrancEn16Points_NouvelleDonne.pdf

http://revenudebase.info/2014/04/24/nouvelle-donne-euro-franc/


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • jpm jpm 14 octobre 2014 12:42

    Je profite de l´occasion pour indiquer que depuis hier matin, 4 petites vidéos sympas sur le revenu de base ont été publiées à l´adresse suivante :

    https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG


    • jpm jpm 14 octobre 2014 20:13

      Et s´il n´y a pas de boulot pour lui, vous pensez aussi qu´il faut lui tirer une balle dans la tete pour qu´il ne soufrre pas trop longtemps de la faim.

      Serieusement votre raisonnement tiendrait la route dans un monde en croissance comme on a connu lors des trentes glorieuses, mais il est plus tandancieux dans une France avec plus de 5 millions de chomeurs et plus de 8 millions de sous employes en comptant les temps partiels non choisis. N´oubliez pas que ce qui est vrai pour votre ami le sera aussi pour les autres 8 millions de francais... et vous livrerez ainsi au patronat une main d´oeuvre servile et docile car elle aura faim. Ce n´est pourtant pas un service a lui rendre si on veut que notre economie puisse se moderniser et etre un jour capable a nouveau de produire des biens de haute technologie.


    • lsga lsga 14 octobre 2014 20:22

      alors, le patronna va avoir une nouvelle main d’oeuvre dans les 10 ans : LES ROBOTS


      le chômage ne va donc plus baisser, mais ne faire qu’augmenter.

      Mais... la production énergétique va également être décuplée, tout comme la production agricole, et la production de matières premières en général qui va bénéficier de la mise en place des cycles de recyclages fermés (les déchets ultimes vont devenir nos nouvelles mines)


      Bref, vous vivez au 20ème siècle, alors que les révolutions technologiques au 21ème seront encore plus importante qu’au siècle précédent. C’est à cause de cela que vous êtes réactionnaires, d’extrême droite, vous vivez dans le passé, vous rêvez d’un retour au passé ; au lieu de vous projeter dans l’avenir radieux que l’humanité à devant elle

    • jpm jpm 14 octobre 2014 21:52

      Je suis daccord Isga que l´avenement de machines de plus en plus « intelligentes » permettra de developper la production avec de moins en moins de monde.

      C´est pour cela qu´il est necessaire de reflechir a quoi servira cette production si plus personne n´a d´emploi remunere pour se payer toutes ces belles choses que la technologie produira.

      Il sera donc necessaire de repenser la redistribution des richesses produites... car ce serait dommage de laisser tout cela aux seuls robots... ou pire aux seuls proprietaires des robots. Je pense au contraire que cela doit profiter a l´ensemble de l´humanite... et un revenu de base inconditionnel vu comme un revenu universel au niveau de la planete pourrait etre une solution.


    • jpm jpm 15 octobre 2014 08:59

      Et que proposez vous pour mes parents a la retraite ? Faut il aussi les priver de pension pour qu´ils retournent grossir les rangs des demandeurs d´emploi.

      Pourtant je vous assure ils sont tres heureux et tres actifs comme cela... et en dehors de quelques bons repas bien aroses, ils ne sombrent pas tout dans l´alcool et la depression.

      Ce qui compte c´est que chacun trouve sa voie comme il peut... et je crois que votre ami est mieux place que vous pour savoir ce qui est bon pour lui.


    • Francisco Francisco 15 octobre 2014 10:35

      Votre amis est certainement psychologiquement atteint, mais on n’est pas en train de faire une thérapie de groupe...
      Le premier argument qui vient en général se heurter aux revenu de base, ou revenu universel est le suivant : « Mais si on est pas obliger de travailler pour l’obtenir, plus personne ne va rien faire, blabla bla... » . Inquiétude que je trouve légitime, à juste titre il y aura toujours quelques resquilleurs. Mais l’essentiel de la population ira travailler, par exemple vous « gros macho », pourriez vous rester sans emplois (même si financièrement en capacité de le faire) plus de quelques mois ? En ce qui me concerne je m’ennuie rapidement, et on voit que la population senior qui est a la retraite est très active, pourtant elle touche une revenu de base. Ce n’est donc que du pur volontariat.
      Depuis l’arrivé des machines ont produit selon les industrie jusqu’à 10 fois plus avec 4 fois moins d’employé. Cela devrait être une bonne nouvelle ! Mais la distribution des richesses n’est pas organiser de manière à satisfaire les besoins du grand nombre. Et cela va s’empirer avec la robotique, les véhicule sans chauffeurs et cetera et cetera. Il y aura inexorablement de plus en plus de chômage, donc de moins en moins de consommateurs donc encore plus de RÉCESSION ! 


    • foufouille foufouille 14 octobre 2014 14:54

      "Il est donc souhaitable qu´une partie des salaires et des cotisations sociales puisse être payée en euros francs. Evidemment il serait injuste que cela concerne l´ensemble du salaire car cette seconde monnaie de consommation ne peut être épargnée. Néanmoins on peut très bien imaginer en fonction de la trésorerie de l´entreprise, qu´une partie plafonnée du salaire (inferieure à un demi smic horaire par exemple) soit versable en euros francs. Il pourrait en aller de même pour les prestations sociales (chômage, retraite, invalidité…)"
      je voit pas l’intérêt.


      • jpm jpm 14 octobre 2014 16:26

        L ínteret pour les commercants ou les artisans de pouvoir payer (si necessaire) une partie des salaires en euros francs c´est d´offrir un debouché aux surplus d´euros francs. Cela garantit donc qu´ils ne resteront jamais colles avec un stock d´euros francs dont personne ne voudra sous peine de subir une forte decote (pas besoin de passer par la tyrannie des marches).

        Accessoirement c´est egalement un bon moyen pour accelarer la rotation de la monnaie, ce qui permettrait par exemple a un euro franc cree au mois de janvier de revenir plusieurs fois dans l´annee dans la poche d´un consommateur... ce qui au passage permettra de generer d´avantage de TVA pour l´Etat.


      • lsga lsga 14 octobre 2014 16:29

        mais n’importe quoi... vous êtes pathétiques.

        Aujourd’hui, presque tous les commerçants et artisans on fait faillites, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Ça s’appelle la concentration du Capital, et il n’y a rien à faire contre.

        Commerçant, artisans, vous finirez salariés dans la grande industrie, vous viendrez grossir les rangs du prolétariat mondial. 


      • Ouallonsnous ? 14 octobre 2014 17:15

        Moi non plus Foufouille, pourquoi ne pas revenir carrément au Franc et faire un bras d’honneur à l’euro, l’UE/OTAN et au néocolonialisme anglo-yankee ?


      • lsga lsga 14 octobre 2014 19:34

        pour retourner au néocolonialisme français ? 


      • lsga lsga 14 octobre 2014 15:17

        Euro-Franc ??? 


        Donc pour rappel, dans l’économie Capitaliste, la valeur d’une monnaie ne se décrète pas, mais est déterminée par le marché. 


        Sinon, question à vous qui prétendez être de gauche : sachant que la majorité de l’activité économique en France consiste à transformer des matières premières africaines, pensez vous que ce Revenu Universel doive aussi être versé aux africains ?

        • jpm jpm 14 octobre 2014 16:21

          Il est clair que les euros francs ne vaudront rien sur les marches... de meme qu´il est difficile de coter un titre restaurant ou une monnaie locale. Pourtant il est possible d´acheter des biens tangibles ou de s´offrir un repas avec.

          Il en ira de meme avec les euros francs qui n´auront de valeur qu´en France et avec lesquels il ne sera pas possible de speculer. Ce sera uniquement une monnaie de consommation basee sur la confiance des commercants qui pourront ensuite ecouler facilement cette monnaie pour payer leurs fournisseurs ou leurs employes comme je l´explique dans la seconde partie de l´article.

          Concernant la generalisation du revenu de base a l´ensemble du monde pour former un veritable revenu universel a l´echelon de la planete... je suis evidemment pour. Ca serait probablement une excellente alternative a l´aide au developpement (confer l´experience tentee en Namibie).

          http://revenudebase.info/2014/05/22/reprise-experimentation-namibie-otjivero/

          Mais pour le moment, ca serait deja un challenge de mettre en place quelque chose en Europe et montrer qu´il est possible de repenser la redistribution via le versement d´un revenu inconditionnel (malheureusement les discussions recentes sur les allocations familliales montrent que l´universalite n´est plus la tendance).


        • lsga lsga 14 octobre 2014 16:27

          Woo... on voit que vous n’avez pas été au Venezuela vous.

          Donc pour info, on ne décrète pas l’interdiction du marché. Le marché s’impose partout dans une économie Capitaliste. Il n’y a rien qui puisse lui échapper, il n’existe aucune institution capable de le contrôler. 


          Par exemple, au Vénézuela, la monnaie locale créé pour ne pas dépendre de la spéculation est devenue la plus spéculative des monnaies sur le marché noir. 


        • jpm jpm 14 octobre 2014 16:38

          Qui vous parle de sauver ou d´abattre le capitaliste. Il s´agit simplement de redonner du pouvoir d´achat aux gens et de reprendre en partie le pouvoir de creation monetaire aux banques privees.

          Il s´agit simplement de generaliser a l´echelon nationnal les experiences de monnaies alternatives qui ont ete menees a l´echelon local. Vous pouvez aussi voir cela comme la distribution mensuelle de cheques consommation de l´Etat a chacun de ses citoyens, un peu comme une entreprise distribue des titres restaurant a ses employes.


        • lsga lsga 14 octobre 2014 18:30

          alors, la seule utilité d’un décrochage de la monnaie, c’est de faire de l’inflation, c’est à dire de baisser la valeur de la monnaie, c’est à dire de baisser le pouvoir d’achat des salariés sur les produits d’importations (90% des produits aujourd’hui).


          Ce que vous proposez, c’est de baisser les salaires pour relancer les exportations, à travers un mécanisme de dévaluation de la monnaie.  

          Vous proposez de le faire dans un cadre mathématique compliqué, avec deux monnaies entrelacées, ce qui permet de cacher les choses (et probablement de vous les cacher à vous mêmes). Je préfère le style des libéraux européïstes, qui eux, ne se mentent pas sur leurs intentions. 



        • jpm jpm 14 octobre 2014 19:02

          Isga,

          Je suis bien sur conscient du risque inflationniste d´une telle mesure surtout si l´économie française n´en profite pas pour se développer et répondre à cette nouvelle demande.
          Maintenant, je suis d’accord aussi que le pourvoir d´achat correspondant à la rémunération des travailleurs sera dilué dans cette seconde monnaie, et que les épargnants y perdront aussi quelques plumes, mais au bout du compte tout le monde y gagne quand même 150 euros chaque mois.

          Il faut donc faire en sorte que cette création monétaire nationale n´entraine pas une inflation trop forte… en souhaitant que les entreprises françaises sachent tirer parti de la situation pour développer la production nationale de biens et services correspondant à ce nouveau pouvoir d´achat. De toutes manières, si ce sont les importations qui gagnent la partie, elles deviendront mécaniquement plus chères car les fournisseurs ne pourront pas les payer avec des euros francs dévalués.

          Honnêtement je trouve aussi la mécanique de la double monnaie un peu contraignante et inutilement compliquée… mais cela semble le seul moyen de glisser en douceur une quenelle à nos amis de Francfort tout en s´affranchissant du diktat de Bruxelles smiley


        • lsga lsga 14 octobre 2014 19:25

          Le diktat de Bruxelles ? Mais sur quelle planète vivez vous ?


          Ce sont les bourgeoisies françaises et allemandes qui dominent l’Europe, pas« Bruxelles ». 

          Bref, vous le reconnaissez vous-même, votre objectif est de relancer l’activité économique des entreprises franco-franchouilardes, et pour satisfaire cette exigence nationaliste, vous proposez de baisser le pouvoir d’achat des français à travers la politique monétaire. Bref : la même politique que celle proposé par le Front National.

          Et franchement, vous vous croyez de gauche ? 

        • jpm jpm 14 octobre 2014 20:04

          Mais Isga, je ne suis ni de droite ni de gauche et surtout je m´en fous. Je n´ai pas d´autres objectifs que de faire connaitre les initiatives autour du revenu de base et d´essayer d´imaginer une redistribution plus juste et plus efficace, tant au niveau local (la France) qu´au niveau international (l´Europe ou la planete).

          Maintenant si pour vous, distribuer 150 euros francs de pouvoir achat supplementaire chaque mois c´est baisser le pouvoir d´achat des francais... je n´y comprends plus rien. Vous prefereriez peut etre la politique de l´offre du president des sans dents.

          Quant aux entreprises francaises, je vous rappelle que ce sont elles qui creeent la richesse qui permet de faire fonctionner les services publiques et qui permet a la plupart des gens de remplir leur cadis le weekend. Meme si on ne les aime pas autant que notre premier sinistre, ce n´est quand meme pas necessaire de les mepriser. smiley


        • lsga lsga 14 octobre 2014 20:14

          ni de droite ni de gauche == Extrême Droite


          Bref, vous êtes un Front National Bis, avec des propositions économiques et politiques très proches (c’est quoi votre position sur le droit à la libre circulation des individus au niveau mondial ? ). Mais, je veux bien vous accorder que vous ne le faites pas exprès.

          Un petit conseil : arrêtez de parler de « RE »distribution, mais parlez de distribution. Arrêtez de vous souciez du prolétariat français (à part peut-être leur obésité), souciez vous du prolétariat mondial. 

          Votre « redistribution » d’euros francs c’est du vent. Comme vous l’avez admis, le seul intérêt de la création d’une monnaie nationale, c’est faire de l’Inflation. Sinon : Pourquoi faire ??? Vous l’avez admis, cette inflation a pour objectif de relancer les exportations, et de diminuer les importations, c’est à dire de baisser le coût du travail en baissant le pouvoir d’achat. 

          Retourner au Franc, ou créer un Franc parallèle, sans baisser sa valeur n’a aucune utilité. Baisser la valeur de la monnaie, c’est baisser le pouvoir d’achat sur les importations, c’est donc baisser le pouvoir d’achat tout court. C’est ce que Chavez a fait au Vénézuela, et aujourd’hui, ils n’ont même plus de papier toilette dans les grandes surfaces. 

          Tant qu’à la création de richesse, vaste débat. Je vois que vous adhérez à la théorie libérale du courant Smithien, qui est pourtant minoritaire. Ce qui créé la richesse, la valeur, ce n’est pas la propriété privé (les « entreprises » )ou le marché, c’est le travail. Voilà la théorie libérale du courant Ricardo - Marx - Schumpeter, c’est la seule qui tienne la route. 




        • jpm jpm 14 octobre 2014 21:39

          Perdu Isga... tant qu´a etre extremiste en politique, je prefere encore etre de l´extreme centre smiley

          Sinon c´est vrai que je suis davantage pour la redistribution que la distribution... car en dehos des euros francs... la richesse ne tombe generalement pas du ciel et provient a l´origine d´un travail organisé. C´est donc selon moi une partie de cette production qui devrait etre ponctionnée par l´impot ou les cotisations afin d´etre ensuite redistribuée.

          Sinon, je crois que vous n´avez pas bien saisil´interet des euros francs qui consiste a relancer l´economie locale (je parle de la France mais ca pourrait tout aussi fonctionner pour la Bourgogne)... en permettant aux de produire et de consommer localement davantage de biens et services et accessoirement davantage de papier toillette pour ne pas rester dans le caca (petit conseil au successeur del Commandante Chavez). Evidemment les euros francs ne sont pas specifiquement faits pour exporter... meme s´il est vrai qu´il serait souhaitable de reduire le deficit de notre balance du commerce exterieur (qui explique en partie notre dette).


        • lsga lsga 15 octobre 2014 12:42

          Non mais je le répète. Vous êtes d’extrême droite, c’est un fait. 



          Pourquoi ? Car « Ni de Gauche, Ni de Droite » est le cri de rassemblement de Charles Maurrass et des anti-républicains en général, qui promettent d’aller au-delà de la division républicaine. 

          Ajoutez-y le fait que vous êtes des nationalistes, que vous défendez intellectuellement la propriété privée, que vous refusez de vous exprimer sur la nécessaire relocalisatin de l’industrie française en Afrique, que vous prônez une baisse des salaires via l’instauration d’un double système monétaire (en pouvoir d’achat, malgré +150€F bidon, et malgré la promesse absurde d’une parité Franc/euro qui rendrait votre eurofranc inutile)...

          A cela, on pourrait certainement rajouter une dose de racisme, car vous êtes très certainement contre la libre circulation des individus sur la planète et pour le contrôle de l’immigration (cad : vous défendez la théorie de la valeur de Smith, vous voulez la libre circulation des richesses africaines vers la France, par contre, sur la libre circulation des africains vers la France, on aimerait vous entendre).

          Non, rien à dire, vous êtes un nouveau parti d’Extrême Droite qui cherche à se faire passer pour un parti de gauche. Un de plus. 



        • jpm jpm 15 octobre 2014 12:58

          Isga, je ne sais pas exactement a quelle extremite de l´humanite vous vous situez.... mais je trouve vos commentaires tres tendancieux.

          Le fait de s´interesser a ses concitoyens et au fonctionnement du systeme socia fiscal de son pays ne fait pas de vous un nationaliste... et encore moins un adepte systematique du Front National.

          Je suis persuade qu´avec votre raisonnement a la hache, Jean-Luc Melanchon ou meme plus historiquerement Georges Machais deviennent des sous marins du FN. Bon heureusement cela n´engage que vous... et montre a quelle point il serait temps de remonter un peu votre bonnet phrygien qui semble vous aveugler.


        • lsga lsga 15 octobre 2014 13:46
          Si. Cela fait de vous un nationaliste. 

          Défendre les intérêts du prolétariat français, au détriment du prolétariat africain, c’est être nationaliste. 


          Jean-Luc Mélenchon aussi sombre dans le nationalisme, ce qui fait qu’il n’a plus mon soutient. Ce n’est pas le cas de tous les militants FdG, qui pour la plupart, regrettent amèrement les positions nationalistes de leur leader. 



        • jpm jpm 15 octobre 2014 15:20

          J´imagine qu´a vos yeux l´ensemble du spectre politique francais subit le meme jugement expeditif. Au moins, comme cela je me sens un peu moins seul et je me dis que etre qualifie de nationaliste pas Isga ce n´est pas bien grave, car cela n´empeche nullement de s´interesser au dela de ses concitoyens au sort du reste du monde. Maintenant personnellement avant d´aller d´aller m´occupper du jardin de mes voisins, je prefere balayer devant ma porte smiley


        • lsga lsga 15 octobre 2014 15:31

          non pas du tout. Seul les partis d’Extrême Droite subissent mon courroux. Vous êtes un parti d’extrême droite. Un parti Réactionnaire, qui vise un retour au passé (l’échelle de l’État Nation) ; un parti Nationaliste, qui vise à protéger le profit des entreprises françaises en baissant le pouvoir d’achat via des bidouilles monétaires ; un parti raciste qui refuse le droit à la libre circulation des êtres humains sur cette planète. 


          Sinon, Nouvelle Donne propose quoi pour protéger les marchés français en Afrique des investissements US, Chinois et Russes ? 

          Le Bismarckisme ? ça vous parle ? 

        • jpm jpm 15 octobre 2014 15:51

          Je note qu´il est difficile de discuter avec vous car vos oeilleres ideologiques et votre « extreme » culture politique vous place bien au dessus de vos interlocuteurs... tel un Zemmour de base.

          Je ne connais pas l´ensemble des propositions de Nouvelle Donne, mais encore une fois c´est un parti de citoyens francais qui s´interessent avant tout aux problemes franco francais... avant de vouloir regenter le reste du monde... et l ´Afrique en particulier, qui selon moi n´a pas vraiment besoin d´eux (ni de vous, ni de moi dailleurs) pour savoir ce qu´elle à faire.


        • lsga lsga 15 octobre 2014 16:09

          mes œillères ? que dire des vôtres ?


          vous proposez de créer un double système monétaire pour relancer les profits en France, c’est à dire de faire de l’inflation, et donc de diminuer le pouvoir d’achat. Pourtant, vous présentez ça comme le moyen d’augmenter les salaires, avant finalement d’admettre que la seule utilité d’un retour au Franc, c’est précisément l’inflation.... Si ça c’est pas de belles œillères....

          La fourniture en matière première de la France ce n’est pas un problème français ? 

          Allons, un petit effort :

          Si vous relancez la production en France, que vous faites un super système social réservé rien qu’au Français, que vous fermez les frontières pour empêcher les africains de venir profiter de ce système en France, comment allez vous faire pour que les africains continuent à « vendre » leurs matières premières à la France plutôt qu’à la Chine, aux USA, ou à la Russie ??

          Un petit élément de réponse : l’État Providence a toujours été l’élément centrale des politiques impérialistes. Voir Bismarck.

          Vous êtes un Nationaliste. 






        • jpm jpm 15 octobre 2014 16:30

          Isga, répéter sans cesse la même « bêtise » n´en fera pas une vérité… et à chacun ses œillères et ses vérités smiley

          Je vais donc corriger un peu vos affirmations, Nouvelle Donne propose un double système monétaire en France pour augmenter le revenu disponible et donc le pouvoir d´achat de tous les citoyens (pas nécessairement de nationalité française) et ainsi, relancer la consommation en France, qui selon la capacité d´adaptation des entreprises locales (françaises ou étrangères peu importe) pourrait entrainer un peu d´inflation. Il n´est donc pas question d´augmenter les salaires… sauf si bien sur, la relance de l´économie le permet.

          Rien n´empêche les autres pays de faire la même chose… et je ne vois pas en quoi cela obligerait la France à prendre plus que sa part de toute la misère du monde. Concernant l´approvisionnement en matières premières, je pense que les africains sont suffisamment grands pour faire jouer la concurrence international et les vendre aux plus offrants, de façon à développer leur propre économie, même si je sais bien que cela n´a pas toujours été le cas…

          Je ne pense pas que la distribution d´un bien modeste revenu de base de 150 euros francs par mois fera de la France un État Providence… ni correspond à une quelconque politique impérialiste.


        • lsga lsga 15 octobre 2014 16:35
          vous avez vous-même admis que la seule utilité d’un système de double monnaie, c’est de baisser la valeur de la monnaie, et donc de baisser le pouvoir d’achat sur les importations et de baisser le prix des exportations. 

          Les plus offrants sont les USA, la Russie, et la Chine. Les USA par exemple propose de RElocaliser l’appareil de production français en Afrique (ex : continental) . 

          Seules les politiques militaristes française en Afrique permette de protéger les ressources en matières premières de la France en Afrique.

          Donc, si demain le marché mondial relocalise la production française en Afrique, à quoi servent vos réformes ? 

          L’appareil de production aujourd’hui est mondial, la France est dépendante à 100% des multinationales pour ses importations, voilà ce qu’un nationaliste a du mal à comprendre. 

        • jpm jpm 15 octobre 2014 16:57

          La raison d´être du système de double monnaie (euro/euros francs) proposé par Nouvelle Donne, c’est de s´affranchir de la tutelle des la BCE et reprendre en partie la création monétaire aux banques privées.

          Il n´est pas spécialement prévu que la monnaie baisse… mais qu´au contraire l´activité locale reprenne. Evidemment cela peut avoir un impact sur les importations, dans un sens comme dans l´autre si la production interne ne suit pas.

          Pour ce qui est de la politique Africaine… je ne suis pas un spécialiste, mais je ne vois pas en quoi ces mesures internes pourraient réellement changer quelque chose. Je crains que les guerres et les pressions militaristes de tout bord continueront avec ou sans.

          Maintenant je ne vois pas au nom de quoi les USA décideraient de relocaliser l’appareil de production français en Afrique… et j´espère bien que notre camembert restera normand.

          Evidemment que l´appareil de production mondial est mondial… mais cela n´empêche pas les français d´en prendre leur juste part. Apres tout pourquoi les africains devraient travailler pour nous… ou pour les autres.

          Il est vrai que la France est dépendante à 100% de l´étranger pour ses importations (comme tous les pays d´ailleurs), mais un certain nombre des multi nationales sont françaises. Et même si notre balance du commerce extérieure est régulièrement déficitaire depuis quelques années, heureusement nous ne dépendons pas exclusivement des importations pour notre survie smiley


        • lsga lsga 15 octobre 2014 17:20

          Vous vous moquez.


          Si vous reprenez le contrôle de la création monétaire, c’est pour faire quoi d’autre sinon créer plus de monnaie, et donc baisser sa valeur ? 

          D’ailleurs, si vous voulez relancer l’activité grâce à la reprise du contrôle de la création monétaire, c’est bien pour augmenter la quantité de monnaie à laquelle les entreprises ont accès non ?

          Tout ça revient à inonder l’économie d’argent papier (ce que font les USA avec les QE), ce qui fait baisser la monnaie, stimule les exportations, réduits les importations (cad, le pouvoir d’achat). C’est ce qu’on appelle une politique protectionniste. 

          Vous êtes un grand spécialiste des questions africaines, puisque vous prétendez parler de la politique française. Or, l’économie française étant totalement dépendante des importations de matières premières africaines, il est strictement impossible de parler de politique ou d’économie en France sans parler de politique et d’économie en Afrique. 


        • jpm jpm 15 octobre 2014 17:44

          Vous vous trompez Isga, Nouvelle Donne souhaite augmenter la quantité de monnaie à laquelle les citoyens et donc les consommateurs (et non pas les entreprises) ont accès. Ce sera ensuite aux entreprises de profiter ou pas de cette demande. Cela peut aussi très bien relancer les importations… même si ce n´est pas le but recherché. C´est clair que cette politique vise avant tout à redonner un peu d´oxygène à l´économie française… et vous pouvez voir cela comme du protectionnisme… mais encore une fois rien n´empêche les autres pays de faire la même chose.

          Pour l´Afrique, encore une fois je ne suis pas spécialiste, mais en dehors du nucléaire, je ne pense pas que nous soyons toujours complètement dépendant d´eux. Je n´ai pas les chiffres… mais je pense que notre dépendance à l´Asie pour les produits manufacturés est probablement tout aussi forte. Pour ce qui est du pétrole ou du gaz, nous pourrions tout aussi bien nous adresser respectivement à nos « amis » Chavez ou Poutine, et nous pourrions alors payer en papier toilette pour l´un et en frégates pour l´autre.

          Soyons clair, les multinationales françaises ne sont françaises plus que de nom, car la plupart de leur actionnariat est international et il n´y a pas de quoi pavoiser. Pour ce qui est de l´impérialisme français, américain, russe ou chinois, je suis contre à priori… mais je pense que ces questions dépassent notre petit débat sur la proposition de Nouvelle Donne.

          Pour le reste, votre opinion sur ma modeste personne me fait sourire… car elle décrédibilise le reste de votre propos. Ceci dit… même si cela était vrai, je m´en fous un peu smiley


        • Piotrek Piotrek 14 octobre 2014 15:26

          Ca a l’air d’un projet complètement dingue à première vue, mais le bitcoin était tout aussi dingue à mon gout, et pourtant ça marche, donc je ne vais pas m’arrêter à cet à priori et essayer de comprendre le bidule.

          J’ai au moins 250 questions qui trottent dans ma tête après la lecture de cet article (vous avez fait des simulations sans et avec revenu de base ?....etc...), je vais faire mes petites recherches, en vous remerciant de m’avoir fait connaître le projet.


          • jpm jpm 16 octobre 2014 18:52

            Bonsoir Piotrek,

            le revenu de base tout comme les euros francs de Nouvelle Donne peuvent sembler utopique a premiere vue... mais pour peu qu´on s´y interesse et qu´on sorte la calculatrice ca tient la route.
            Je vous invite a vous referer au liens donnes a la fin de l´article pour demarrer vos recherches... et vous verrez que c´est une idee ancienne qui est en train de faire son petit bout de chemin smiley


          • Robert GIL ROBERT GIL 14 octobre 2014 15:56

            voici un article qui proposait deja une monnaie alternative en franc pour cohabiter a coté de l’euro ;

            voir : UNE MONNAIE ALTERNATIVE : LE FRANC


            • jpm jpm 14 octobre 2014 16:30

              Merci pour ce lien qui decrit plus ou moins le meme concept, c´est a dire la reappropriation de la creation monetaire... L´interet de la proposition chiffree de Nouvelle Donne c´est de coupler cela avec une distribution inconditionnelle... c´est a dire un mini revenu de base qui permettrait d´elever le pouvoir d´achat de tout le monde, y compris les plus demunis.


            • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 2014 16:34

              on pourrait prendre c’et argent aux politiques cumulards ....


              • gogoRat gogoRat 15 octobre 2014 00:11

                et la piste que voici, ça vous tenterait ? :

                • "... Imaginons que nos gouvernements s’entendent pour que tous les revenus pécuniaires doivent être versés en utilisant une monnaie fondante frappée par l’État.

                  L’État établirait la hauteur de ses besoins annuels (y compris pour financer le revenu universel !) : il ferait alors ’fondre’, d’autant, la « masse monétaire fondante » !
                  C’est a dire qu’il réévaluerait chaque année le pourcentage de valeur que doit perdre annuellement chaque billet (daté) de sa « monnaie fondante ».

                 Plus besoin de fisc ! (Quelle économie !) « 

                cf article :  »refondre le fisc"


                • jpm jpm 15 octobre 2014 08:56

                  Ok gogorat,

                  ce que vous proposez est une autre forme d´imposition (pas forcement plus douce), qui pemet finalement la redistribution via la fonte de la monnaie en cours. Cela aurait le merite d´accelerer la rotation de cette monnaie et de avoriser l´investissement productif au detriment de l´epargne dormante. Mais bon, les relations commerciales avec nos voisins deviendraient un peu compliquees... car ils risquent d´etre refroidis par notre monnaie fondante.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès