Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > Nouvelle mise en examen pour Sarkozy

Nouvelle mise en examen pour Sarkozy

Sarkozy a été mis en examen mardi soir, pour « financement illégal de campagne électorale pour avoir, en qualité de candidat, dépassé le plafond légal des dépenses électorales ». Un dépassement qui atteindrait désormais presque 30 millions d’euros. C’est la seconde mise en examen, en moins de deux ans, après celle du 1er juillet 2014, pour « corruption active, trafic d’influence et recel de violation du secret professionnel ». 

Mardi soir, Sarkozy, qui bout à l’idée de ne pas être désigné candidat à l’issue des primaires de la droite et du centre, en novembre prochain, était entendu par les juges du pôle financier, depuis le matin, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Bygmalion et le financement de la campagne de 2012. 

Les mises en examen se suivent et viennent ponctuer logiquement les procédures d’instruction ouvertes contre lui. Cette nouvelle mise en cause judiciaire de l’ex-président de la République est la seconde d’une série qui pourrait s’allonger avec les affaires pendantes : financement Kadhafi, affaire Karachi.

Malgré ses obstructions aux procédures judiciaires, pour en contrarier leur déroulement, en les retardant le plus possible (1), la justice suit, heureusement, son cours et inflige un camouflet au fric de Monsieur Sarkozy, sans lequel, il serait un justiciable bien plus respectueux des décisions prises à son encontre.

Sarkozy l’amnésique

Interrogé par les enquêteurs, en septembre 2015, Sarkozy, tel un enfant pris le doigt dans un pot de confiture a nié tout en bloc. Du haut de son ego surdimensionné depuis qu’il a accédé, grâce à la Cia, à la magistrature suprême, il a affirmé de pas se souvenir des mises en garde de Guillaume Lambert, le comptable, sur un dépassement des dépenses de campagne, déclarant : « L’argument d’une campagne qui dérape est une farce ».

Ce n’est pas une farce pour les enquêteurs et la quinzaine de personnes impliquées, parmi lesquelles Jérôme Lavrilleux, ex-directeur de cabinet de Copé, écoeuré d’avoir été lâchement déjugé par Sarkozy.

Comment imaginer qu’un candidat, de surcroît à l’élection majeure de nos institutions, pouvait ne pas être tenu informé des questions d’argent, le nerf de la guerre d'une campagne électorale. De qui se moque Sarkozy ! Même le citoyen lambda, qui n’a pas fait sciences-po ou Ena, comprend que Sarkozy, obsédé par son retour à l’Elysée, pour retrouver une immunité pendant cinq ans, fuit ses responsabilités.

Une attitude qui est du plus mauvais, chez les gaullistes et la droite chrétienne qui, entendant les suppliques du pape François pour un monde débarrassé de la corruption, sont confortés dans l’idée de placer à la tête de l’Etat, un homme foncièrement honnête, dont la boussole de vie n’est pas restée bloquée sur un seul point cardinal : le fric !

Des juges imperturbables

La batterie d’affaires dans lesquelles il est soupçonné d’être impliqué, ne facilite pas la tache des enquêteurs et des magistrats instructeurs, lesquels connaissant les méthodes de l’intéressé, s’entourent d’un luxe de précautions dans l’établissement des dossiers. N’oublions pas que Sarkozy voulait supprimer les juges d’instruction. Ironie des événements post-présidentielle, ils les avaient enterrés un peu vite !

C’est aujourd’hui, grâce aux investigations des juges imperturbables du pôle financier, que sont Renaud Van Ruymbecke, Serge Tournaire et Roger Le Loire, que la manifestation de la vérité se dessine, pas à pas, prudemment, dans des affaires où, magouilles et intimidations ont souvent brouillé les pistes, permettant à Sarkozy d’échapper, jusque-là, in extremis, au jugement.

Ainsi, dans cette affaire dite « Bygmalion », Sarkozy s’est, dès l’origine, défaussé, en rejetant la responsabilité sur les épaules de Jean-François Copé. En difficulté à la tête de l’UMP, le député-maire de Meaux a modérément apprécié le singulier sens des responsabilités de son « patron » !

Copé, le trouble-fête, 28,5 millions de dépassement

La donne a pris depuis le 16 février une tournure radicalement différente de celle qu’aurait aimé Sarkozy. En ne mettant pas en examen Copé, les juges montrent implicitement que la responsabilité du dépassement des dépenses de campagne, dissimulé par des fausses factures émises par Bygmalion, incombe à quelqu’un d’autre. Ce faisant, ils ont remis en selle politiquement le « bouc-émissaire » Copé qui, du coup, a avancé de quinze jours son entrée en lice aux primaires de la droite, avec, semble-t-il, le soutien du nouveau président de la région Nord Pas-de-Calais Picardie, Xavier Bertrand.

Règlement de compte à Ok Corral ? On y est ! D’autant qu’une ligne de dépenses des comptes de l’UMP laisse apparaître 13,5 millions, apparemment liées à la campagne de Sarkozy de 2012, dont seulement 3 auraient été intégrés au compte de campagne. Le dépassement atteindrait désormais presque 28,5 millions. Ce nouvel élément, s’il est confirmé, donne un impact encore plus fort à la mise en examen de mardi, compromettant un peu plus le cheminement du timonier sur talonnettes, sur la voie d’une gloire présidentielle retrouvée !

Au bout du compte, ils seront peut-être une quinzaine à se bousculer au portillon des primaires de la droite et du centre. Certains, bien décidés à se débarrasser de l’encombrant Sarkozy, dont l’image négative récurrente, dans l’opinion des Français, risque de rejaillir sur les Républicains, les privant au final d’une victoire, pourtant annoncée facile en 2017, entre Marine Le Pen et Hollande.

 « Jamais je n’ai trahi la confiance des Français… » a-t-il déclaré sur France 2, le 4 février dernier.

Sarkozy montera-t-il dans le manège pour y décrocher le pompon miraculeux ?

 

1) La mise en examen de Nicolas Sarkozy le 1er juillet 2014, suspendue pendant quelques mois, a été réactivée le 7 mai 2015 par la cour d'appel de Paris, qui a validé la légalité des écoutes dont il a fait l'objet. L’avocat de Sarkozy a saisi la cour de cassation.

 

Verdi

Jeudi 18 février 2016

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 février 12:27

    Sarkozy a signé sa déclaration de frais de campagne.
    Comment n’a-t-il pas vu que le montant total approchait les 40 millions d’Euros ?
    Ne s’est-il pas demandé si ce montant ne dépassait pas le plafond légal ?
    Dans l’affirmative, pourquoi n’a-t-il pas défalqué nombre de dépenses pour rentrer dans les clous du plafond légal ?

    Donc, forcément coupable, au minimum, de dépassement du plafond légal !
    Risque : 1 an de prison et une amende.
    Et plus s’il s’avérait qu’il ait participé à l’escroquerie Bygmalion (passage de témoin assisté à « mis en examen »).

    Addendum 1 :

    Lorsqu’il y a un plafonnement des dépenses, les dépenses électorales font l’objet d’un remboursement forfaitaire de 50 % de ce plafond par l’Etat.
    En 2012, le plafond était de 22,509 millions d’Euros, soit un peu plus de 11 millions d’Euros potentiellement remboursables pour Sarkozy = manque à gagner s’il est convaincu de dépassement du plafond légal.

    Addendum 2 :

    Des sanctions pécuniaires et pénales sont prévues en cas d’infraction. Ainsi un candidat ayant dépassé le plafond des dépenses doit verser au Trésor public le montant du dépassement.
    Sarkozy : 18 millions d’Euros...
    Gloups ! ! !

    Addendum 3 :

    Si Sarkozy a présenté des comptes faux mais dans les clous du plafond légal (22 millions d’Euros), comment le Conseil Constitutionnel s’est-il rendu compte que le vrai chiffre était de 40 millions d’Euros ?...



    • Fergus Fergus 18 février 14:18


      Bonjour, Jean-Pierre Llabrés


      Sarkozy - qui ne pouvait ignorer dans les grandes lignes les magouilles financières de sa campagne - a signé un état de reddition des comptes de campagne s’élevant à 21,339664 millions d’euros. Donc dans les clous de la légalité. En apparence.


      Ces comptes ont ensuite été invalidés par le Conseil constitutionnel pour un dépassement d’environ 300 000 euros, et l’avocat de Sarkozy, Thierry Herzog, estime de ce fait que l’affaire a déjà été jugée par ces sages.

       

      Sauf qu’il y a une énorme différence de comptabilité, de morale et, disons-le, de délinquance en regard des règles électorales, entre un dépassement de 300 000 euros et un dépassement de 10, 20 et a fortiori près de 30 millions d’euros !

       

      Pour ce qui est du Conseil constitutionnel, il ne dispose pas d’une équipe d’enquêteurs financiers. Aussi bizarre que cela puisse paraître, le CC travaille de ce fait de manière relativement empirique, par exemple en s’étonnant que Sarkozy ait pu n’afficher qu’un peu plus de 110 000 euros de sondages durant la campagne alors que Hollande en a déclaré plus de 450 000.

       

      L’invalidation des comptes de Sarkozy est intervenue après réévaluation de dépenses manifestement sous-évaluées, mais à aucun moment le CC n’a été en mesure d’enquêter de manière approfondie sur la comptabilité truquée de l’UMP et sur ce qui est apparu ensuite comme l’Affaire Bygmalion.

       

      Moralité de tout cela : Que Sarkozy puisse échapper à une exemplaire sanction pénale relèverait d’un scandaleux déni de justice et justifierait une fois de plus l’accusation de pratiques dignes d’une république bananière.

       

      Il est urgent que la France soit débarrassée de cet individu nuisible !


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 février 14:35

      @Fergus

      D’accord avec vous et Verdi.
      Merci pour vos précisions.
      Cordialement.

    • Ouallonsnous ? 18 février 17:21

      @Fergus

      En taule et ensuite, au « goulag » car il n’y a pas que cà !

      Ce voyou international en col blanc, traîne plus de casseroles que l’on ne peut les compter, il est de plus coupable de forfaiture ( négation du référendum de 2005 sur le TCE) de haute trahison (pour la somme de ses méfaits dans sa fonction de président de la République), de crime de guerre contre le peuple libyen, sans parler de la côte d’Ivoire...etc...


    • Ouallonsnous ? 18 février 17:25

      @Ouallonsnous ?

      Pardon pour le « goulag », c’est au bagne à vie qu’il faut le mettre ! Laissons Guantanamo à ses amis USA !


    • @Jean-Pierre Llabrés

      précision il n’a pas dépassé il a doublé la facture et l’aurait triplé quand lambert lavrilleux
      peltier et larrivé lui ont dit que 50 M CHACUN LEUR SUFFISAIT (prix d’un riad au maroc )

      et que ces jeunes craignaient l’ effet boomerang pas SARKO-BISMUTH-AIRCOCAINEQUI EN A BENEFICIE LE PLUS LE NABOT ET CARLA !!!!


    • JMBerniolles 18 février 13:24
      C’est bien gentil cet hymne à la justice, mais tout cela signifie simplement et directement que le système dominant (transnational) a rejeté sa candidature. Le contraire d’une justice indépendante, mais il faut être naïf pour croire que cela est le cas dans notre pays et ailleurs d’ailleurs [voir aux USA les audiences, dite parole, pour la liberté de sirhan sirhan, accusé du meurtre de Robert Kennedy, alors que de multiples évidences et témoignages démontrent que celui-ci a été tué par un tueur situé derrière lui et qui a été rapidement exfiltré]

      Aucun mystère, on sait depuis quelques temps que son candidat est Juppé.

      Mais ceci est de la broutille par rapport à ce dont Sarkozy devrait être accusé. Notamment du meurtre de Kadhafi qui avait financé une partie de sa campagne en 2007 et de l’initiation de la destruction de la Libye avec le Qatar pour récupérer son pétrole. Par l’intermédiaire de mercenaires d’Al Qaeda Yémen envoyés à Bengazi pour y créer les premiers troubles justifiant une intervention « humanitaire ». Juppé ayant de grandes responsabilités dans cette affaire ainsi que dans l’agression contre la Syrie de concert avec la Turquie et autres.
      Takiedinne qui a révélé cela a pris beaucoup de précautions pour éviter d’être assassiné.
      Voilà le vrai personnage.

      Voilà aussi où en est réduit la France au niveau des candidats à sa présidentielle.

      Ce genre d’article émanant de la mouvance dite « socialiste » oublie bien entendu de parler du financement de la campagne de François Hollande en 2012. Le PS est le contraire d’un éléphant qui a une petite tête et un gros corps. Il a une grosse tête et un corps décharné.
      Il place ses responsables comme élus, comme permanents, comme responsables d’organisations tel SOS racisme.... Les fonds d’une campagne présidentielle luxueuse et tout azimut comme celle qu’a menée Hollande doivent être trouvés ailleurs. Des rumeurs qui ont quelques chances d’être vraies parlent d’un financement venant du Qatar. Qui bénéficie largement de la vente à la découpe de notre pays. Il y a quelques raisons de penser que le camarade Cahuzac a été sacrifié pour établir un rideau de fumée sur cette réalité.




      • chantecler chantecler 18 février 14:21

        @JMBerniolles
        Sans blague !
        C’est la CIA qui aurait autorisé à l’époque N.Sarkozy a crevé tous les plafonds de financement .
        ET même si cela était , la loi c’est la loi , et la CIA n’a rien à voir que je sache dans cette affaire .
        Au pire elle a choisi un mauvais bourrin .


      • JMBerniolles 18 février 19:01
        @chantecler

        Je ne sais pas bien ce que vous voulez démontrer.
        Le liens de Sarkozy avec la CIA n’ont rien de mystérieux.
        D’ailleurs, élu, son premier voyage, de nature privée, l’a amené aux USA.

        Le qualificatif de caniche des américains lui a été attribué très rapidement. En accord avec sa politique extérieure. Son action « humanitaire » de destruction de la Libye, avec le Qatar, a bien entendu été soutenue, ou plutôt initiée sans doute par les américains.
        Elle s’intégrait très bien avec la projet global de déstructuration t de chaos au Moyen Orient et en Afrique.

        A ce propos l’Algérie ne doit qu’à son expérience de la lutte contre le terrorisme qui revêt les atours de l’Islam, et la haute capacité de ses services secrets, d’éviter de subir ce genre d’attaques.

        Les USA ne dominent pas le monde sans raisons. Il y a l’armée et l’armée de l’ombre, plus la manipulation de politiciens et organisations locaux.... Ils sont plus forts que ’lon veut bien nous le dire.



      • chantecler chantecler 19 février 08:56

        @JMBerniolles

        Salut ,
        Je ne voulais rien démontrer .
        Les liens de NS avec les néocons américains ne font aucun doute et sans doute aussi avec la CIA .
        La façon dont a été orchestrée par exemple la chute de D. Strauss Kan qui a certes fauté ,est assez démonstrative , pour qui a cherché un peu au delà du fait divers...
        Simplement ici dans l’article il s’agit du large dépassement des frais de campagne de NS , l’affaire dite Bigmalion .
        Et c’est de mon point de vue suffisant .
        Faut pas tout mélanger .

        PS : Oups : j’en profite pour corriger mon post écrit à la va trop vite :
        « C’est la CIA qui aurait autorisé à l’époque N.Sarkozy a crevé tous les plafonds de financement . »

        Est-ce la CIA qui aurait autorisé N. Sarkozy à crever tous les plafonds de financement ?


      • JMBerniolles 19 février 09:38
        @chantecler

        Oui cela se comprend mieux comme ça...

        Mais il s’agit de la même personne. Il est nécessaire que les français sachent qu’ils votent pour des criminels de guerre (Hollande/Fabius/Le Drian en sont également).

        On voit aussi que leurs campagnes électorales sont financées de manière conséquentes par l’étranger.




      • Jeekes Jeekes 18 février 13:26

        @ l’auteur


        Je vous trouve bien indulgent et bien confiant envers la justice.
        Cette justice, dont nous pouvons tous constater quelle est à deux, trois, voire quatre vitesses.
        Selon que vous serez, etc.

        Cette nouvelle affaire va faire Pschittt, comme d’hab.
        Ils viennent bien de blanchir copé !

        Sarko sera jugé dans 20 ans avec un non-lieu, ou une peine avec sursis, toujours comme d’hab... 

        • Fergus Fergus 18 février 14:10

          Bonjour, Jeekes

          « Ils viennent bien de blanchir copé ! »

          En aucun cas ! Le statut intermédiaire de « témoin assisté » peut, à tout moment de la procédure, être commué en mise en examen compte tenu des avancées de l’instruction.


        • Fergus Fergus 18 février 14:11

          Ce qui vaut également pour Sarkozy dans le volet Bygmalion !


        • Verdi Verdi 18 février 16:01

          @Jeekes


          Fergus a parfaitement raison, ne croyez pas que le statut de témoin assisté est une position confortable. Ils ont une épée de Damoclès sur la tête. Copé et Sarkozy, pour Bygmalion, peuvent très bien voir leur statut changer en fonction de l’évolution de l’instruction. N’oubliez pas qu’une quinzaine de personnes sont mises en examen. Des seconds couteaux qui n’ont sûrement pas envie de payer à la place du véritable délinquant. Leurs témoignages peuvent s’avérer des preuves à charge, contre Copé ou Sarkozy. Quand Jérôme Lavrilleux a compris qu’il servait de lampiste ou bouc-émissaire, il a parlé... 

        • Fergus Fergus 18 février 16:33

          @ Verdi

          « Leurs témoignages peuvent s’avérer des preuves à charge »

          Sur ce plan-là, la Justice étasunienne - si mauvaise à bien des égards - présente l’avantage de laisser à l’attorney la possibilité de faire un deal avec un repenti : liberté ou peine très allégée contre des preuves ou des témoignages à l’encontre des donneurs d’ordre.


        • Verdi Verdi 18 février 16:58

          @Fergus

          Une procédure dont notre droit pénal aurait avantage à se doter. Cela aiderait grandement certains à franchir le pas vers la déposition à charge. Pour l’instant, un certain nombre, redoutant les mesures de rétorsion, ne peuvent que ronger leur frein, rongés qu’ils sont par le ressentiment contre Sarkozy et le sentiment d’avoir été salement grugés.

        • franc tireur 18 février 13:39

          Warf, ces juges d’instruction francais sont des frustrés et politisés. Chacun d’eux reve de se faire un politicien de premier rang mais ils n’y parviennent jamais .Toutes les affaires ,notemment sur Sarkozy, ont finalement fait pshit parce qu’il n’y a rien de probant dans le dossier d’accusation !

          Ca sera pareil sur Bygmalion mais d’ici la la primaire aura écarté ceux qui ont une image salie par la magistrature.
          Vous croyez vraiment que Sarkozy gère et s interesse personnellement aux histoires de pognon de sa campagne ??
          Juppé a maintenant un boulevard devant lui, TAFTA , refonte du moyen orient , federalisme européen les francais vont voter pour ca et viendront ensuite chialer dans la rue ,parce qu’encore une fois ces connards auront voté avec leurs pieds ,sans comprendre les enjeux d’un monde qui de toute facon les dépasse.


          • Fergus Fergus 18 février 14:07

            Bonjour, Verdi

            Excellent résumé de la situation de cet individu néfaste au pays qui, en se jouant avec une telle amoralité des règles électorales, a commis l’une des plus graves délits à mes yeux et fait un doigt d’honneur au peuple de France.

            « Au bout du compte, ils seront peut-être une quinzaine à se bousculer au portillon des primaires de la droite et du centre »

            En fait, sans doute pas plus d’une dizaine, compte tenu de la double condition de parrainage, notamment d’élus nationaux LR.


            • Verdi Verdi 18 février 15:49

              @Fergus


              Bonjour Fergus,

              De vous à moi, si j’en juge par les réactions -trolls moins nombreux, commentaires moins virulents- et l’audience moyenne des papiers consacrés à Sarkozy qui stagne, je constate que le personnage a fini par lasser. Tant mieux, si c’est enfin l’un des signes annonciateurs de sa descente aux enfers, là où il mérite de finir. Manifestement, il ne fait plus recette, il ne passe plus la rampe. Il rame et se montre de plus en plus... lui-même !
              Comme Imhotep en son temps, il m’arrive de saturer, tant l’amoralité du personnage me répugne. 
              Vous avez sans doute raison pour le nombre des compétiteurs. Mais, en ce moment, constatant la chute du timonier, nombreux sont ceux qui se voient capables de lui succéder. 
              Comme je l’ai écrit, il y a un an déjà, Juppé est celui qui tient la corde. 


            • Passante Passante 18 février 15:29

              on fait souvent l’erreur de vouloir penser sarco comme tous les autres hommes politiques,

              mais cette bête-là demeure autre, exigeant un surplus de méfiance :
              je parie ici même, des sommes mirobolantes s’il le faut,
              que malgré l’indéniable difficulté actuelle,
              tout cela se retournera en sa faveur, en quelques semaines.
              faites vos jeux.

              • Fergus Fergus 18 février 16:28

                Bonjour, Passante

                « tout cela se retournera en sa faveur, en quelques semaine »

                Non, je n’y crois pas : sauf à avoir du caca dans les yeux et de la boue dans les oreilles, les futurs électeurs de la primaire n’iront pas prendre le risque de désigner celui qui serait le pire candidat de leur camp face à Le Pen ou un candidat du PS alors que la victoire serait assurée à coup sûr avec un autre candidat.

                Dans le contexte des affaires, ce pourrait être en outre carrément suicidaire, eu égard aux développements judiciaires toujours possibles après désignation du candidat. LR et l’UDI risqueraient alors d’être gravement plombés et d’être contraints de présenter un candidat par défaut au pire moment. Sauf à être stupides, les électeurs de la primaire ne prendront pas le risque de faire perdre à leur camp une présidentielle imperdable ! 


              • Verdi Verdi 18 février 16:46

                @Passante

                Je partage l’avis de Fergus. 
                Les affaires qui collent à la peau de Sarkozy, depuis des années, inquiètent de plus en plus les électeurs de droite, qui n’ont sûrement pas envie de rater 2017. Il n’est qu’à voir les enquêtes d’opinions, chez les sympathisants de droite, lesquels placent Juppé loin en tête devant Sarkozy. A supposer qu’il redresse la barre, au cours de l’année 2016, ce qui me paraît bien peu probable, il ne pourra empêcher l’aboutissement d’autres procédures, au début de l’année 2017, notamment celle, très embarrassante, sur le financement par Kadhafi, à hauteur de 25 millions de dollars au moins, de la campagne de 2007.

              • Passante Passante 18 février 18:08

                vous mettez en avant un vague sondage et des mécanismes à boulettes et casseroles 

                qu’il se traîne presque de naissance, 
                vous évacuez l’éloquence, l’habileté, la ruse, 
                en un discours ! rebondissant sur du valls ou du marine, il a pris les commandes...
                si l’élection présidentielle n’est pas affaire d’abord de discours, allons jouer au golf...

              • Fergus Fergus 18 février 18:54

                @ Passante

                « vous évacuez l’éloquence, l’habileté, la ruse »

                Tout cela, il l’a déjà mis en œuvre depuis son retour, persuadé de tout balayer sur son passage. A cet égard, rappelons-nous son propos d’alors avec la primaire en vue : « jusqu’à présent, j’étais sur un chemin de terre, mais désormais je prends la bretelle d’accès ,et plus ne pourra m’arrêter sur l’autoroute ! » Rodomont dans toute sa beaufitude !

                Manifestement la mayonnaise ne prend plus. Qu’il prenne la direction de l’UMP, qu’il la rebaptise LR pour la mettre à sa botte, qu’il fasse des meetings, des déplacements en province, des interviews télé, qu’il sorte même un bouquin de fausse contrition, Sarkozy va de flop en flop ! Il le sait, et ses adversaires internes également qui ne lui feront plus de quartier !


              • Jean-Louis CHARPAL 18 février 17:28

                Que Sarkozy rende des comptes à la justice, voilà qui est fort bien.

                Et félicitations citoyennes aux magistrats qui font leur devoir sans faiblir.

                Mais les turpitudes, certes inadmissibles, de certains LR ne doivent pas occulter celles de certains « socialistes ».

                Ni faire perdre de vue que sur l’essentiel ( politique économique et sociale et soumission à l’axe USA / OTAN ) LR et ce que Frédéric Lordon appelle « la droite socialiste » font exactement la même politique.

                Et qu’au final, l’oligarchie qui tire les ficelles, trouvera toujours un politicien pour servir ses intérêts.

                Avec ou sans Sarkozy.

                 


                • Le421 Le421 18 février 17:55

                  Coppé, il fait quoi dans la vraie vie ??
                  Avocat.
                  Sarkozy ?
                  Avocat.
                  Et je vais vous en apprendre une bonne, que vous semblez tous ignorer.
                  Les loups ne se mangent pas entre eux.

                  Vous verrez.
                  On parie ??


                  • pierre 20 février 20:51

                    @Le421
                    « Les loups ne se mangent pas entre eux. » oui ils ont de l’éthique, qu’en est-il des hyenes ?


                  • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 18 février 20:52

                    Tout cela est magnifique et bourré d’espoir de ne plus entendre parler de ce bonhomme au tic chronométré comme une horloge.

                    Mais , dites moi , je vous en conjure , vous tous qui semblez être au parfum de ce qui risque d’advenir à ce rouleur d’épaules , ma seule question est la suivante : quand lui passera-t-on un bracelet en or autour de ses poignées ?
                    Répondez moi et soyez nombreux à le faire. Merci

                    • Blé 19 février 07:26

                      @El_Arabi_El_Acil

                      Le « Petit » n’aura jamais de menottes aux poignées en or ou non.

                      Il a beaucoup d’amis ce monsieur (ou complices) non seulement en France mais aussi aux U S A .
                      Si les intérêts de la classe possédante peuvent être défendus par le « Petit » d’une manière ou d’une autre il sera réélu. Rappelez-vous des élections de 2012, l’écart au début de la campagne présidentielle entre le « Petit » et Hollande était très net, au fur et à mesure de l’approche de la date des élections, l’écart s’est considérablement réduit au point que le « petit » était très fier de sa performance même si il a été gentiment viré. Comme il l’a dit lui même, 15 jours de campagne de plus, et il était réélu.

                      Le plus inquiétant dans le système auquel nous sommes soumis, les élites politiques n’ont pratiquement jamais de compte à rendre à ceux et celles qui ont voté-e-s pour eux, ils peuvent être mis en examen et pourtant se présenter à la plus haute fonction sans que cela pose de problème aux français.

                      Il serait temps que les gens réagissent, un voleur de pommes se retrouve en tôle alors qu’un type comme le « Petit » qui a volé des millions aux français estime ne pas avoir à rendre de compte à la justice.(enfin à ce qui reste de la justice).


                    • porcinet 19 février 23:59

                      @Blé
                      C’est pour ça que la vraie bonne leçon à donner à ce pleutre serait de l’embarquer en hélicoptère jusqu’en Lybie et de le larguer en slip au-dessus du territoire envahi par Daesh en Lybie avec son petit ami Cameron. Il serait intéressant de connaître la suite et de voir s’ils finiraient comme Khadafi qu’ils ont fait assassiner. 


                    • Parrhesia Parrhesia 18 février 23:10

                      >>> dont l’image négative récurrente, dans l’opinion des Français, risque de rejaillir sur les Républicains <<<

                      C’est le moins que l’on puisse dire !!!

                      Car, même en tenant compte de son innocence présumée, s’il advenait que l’on nous démontre qu’il n’était au courant de rien dans un tel dépassement de ses comptes de campagnes, force serait à ses électeurs d’admettre qu’ils avaient élu un farceur...


                      • zygzornifle zygzornifle 19 février 09:49

                        Sarkozy, blennorragie 2 maladies récurrentes .....


                        • ETTORE ETTORE 19 février 10:30

                          La chasse aux « anguilles » est lancée !!

                          mais nul doute que la chasse au « neuneu » aura lieu aussi
                          une vrai cour des miracles pour attardés et voleurs en tous genre qui auront tôt ou tard leur parc d’attraction ;
                          La roue tourne, et pas toujours par les mêmes mains
                          De toute façon c’est un cercle privé, nous autres.......n’y sommes même pas conviés.
                          Et peut être ne comprendrions nous pas les raisonnements de ces hautes sphères qui jouent aux billes avec notre pognon.
                          sauf à porter des pancartes à la con « JE SUIS C ;; ; » que nous laissent ils ?


                          • gaston gaston 19 février 22:13

                            Apparemment son « leger » dépassement serait plus près des 50 millions que des 25 ou 30 !!!
                            Cité dans une douzaine d’affaires , mis en examen ( pour l’instant ) dans 2 , et blanchi au bénéfice du doute dans une ( béttencourt ) , voila un aperçu du pédigrée de ce triste guignol !
                            Celui qui affirmait que s’il perdait en 2012 abandonnerai toute fonction politique , un mensonge de plus , lui qui a tant salit la république et bafoué la démocratie par sa politique son comportement ses mensonges pendant 5 ans ose se représenter à la tête du pays !
                            Ce petit avocat d’affaire minable qui conseillait ses clients pour frauder le fisc , et qui vient donner des leçons ....on marche sur la tête , mais que fait la police !!!
                            Ses seules motivations pour accéder de nouveau au pouvoir sont la vengeance et la protection de la fonction pour éviter les gros ennuis judiciaires !
                            Sarkozy est ce qui s’est fait de pire en politique en France depuis des décennies !
                            Heureusement même dans son camp ils n’en veulent plus car ils savent qu’ils n’ont aucune chance de gagner avec lui tellement il est détesté du peuple !
                            Il suffit de l’écouter s’exprimer 5 minutes pour comprendre qu’il a un QI et un niveau d’étude au ras des pâquerettes !
                            Ce type est une imposture , à peu près aussi con que George bush


                            • Shawford Shawford 19 février 22:25

                              @gaston

                              Mais oui la peau peau lisse d’AV elle va te sauver les miches en temps utile parce que tu fais amende honorable avec ton gros SCDCAGPV (P pour pas) que tu agites « veulement » devant nos neurones miroirs. smiley

                              Pour bibi par contre fuck you, toi ou ton clone ou ton extension de neurones en l’état.

                              Bon vu ton QI, c’est sûr que t’auras du mal à me comprendre, mais c’est la vie, que veux tu, elle ne pardonne rien aux smarties en l’état

                              Bon Karma


                            • gaston gaston 20 février 00:25

                              @Shawford
                              on vous a déja dit de ne pas poster quand vous êtes bourré !


                            • Verdi Verdi 20 février 07:06

                              @gaston

                              Merci Gaston ! Vous faites en quelques lignes le portrait exact de ce fou. Je pense comme vous que c’est de la vermine de la pire espèce, de celle dont on a le plus grand mal à se débarrasser. Il est comme les morpions qui s’accrochent à la peau. Mais sa fin est proche, car contrairement à ce que j’ai pu lire pendant des années, sous la plume de journaleux serviles et inféodés qui n’ont cessé de lui cirer les pompes, ce type est tout simplement inintelligent, en d’autres termes, s’il n’avait pas eu la belle-mère, épouse du n° de 2 de la CIA, pour le soutenir, il aurait fini lamentablement dans le caniveau de ses illusions, comme le raté qu’il est ! Je suis sévère ? Non, pas encore assez avec cette engeance qui n’a cessé de s’en prendre aux plus faibles, aux plus défavorisés, tout en s’en mettant plein les poches aux frais des Français. 

                            • gaston gaston 20 février 11:16

                              @Verdi
                              Merci , ca fait plaisir de lire des gens comme vous ,lucide et qui comprennent l’évidence
                              Mais hélas ,même s’il est de plus en plus grillé un peu partout , il y a encore des gens qui pensent que sarkozy est intelligent , alors qu’il est grosso modo du niveau de morano !
                              Et que dire de son livre ??? un type inculte qui ne lit jamais et s’improvise écrivain , quelle rigolade !
                              Alors bien sur ce n’est pas lui qui l’a écrit son livre ,mais il n’hésite pas à le faire croire , même sa « femme » à dit « je ne savais pas qu’il était écrivain » ....à mourir de rire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès