Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nucléaire : quand la gauche bobo trahit le peuple

Nucléaire : quand la gauche bobo trahit le peuple

Progrès. Science. Industrie. Ces ferments idéologiques de l'ADN de gauche sont devenus des gros-mots pour nombre de bobos à la remorque idéologique des écologistes. Plutôt que de défendre les travailleurs et la justice sociale, ils préfèrent se mobiliser pour une sortie du nucléaire dont les plus modestes devront payer le prix et qui consacre leur rêve d'une France de cols blancs à bonne conscience.

Que se cache-t-il derrière la peur et les polémiques nées de la catastrophe de Fukushima ? La volonté des Verts et de la gauche bobo de désindustrialiser la France et d'en faire un paradis pour bourgeois sans fumée d'usine et ouvriers en guenille.

Une gauche de la science, du progrès et de la fierté industrielle

La sortie du nucléaire n'est rien d'autre que la casse de notre outil industriel (dont il ne reste pourtant déjà plus grand chose après trente ans de mensonges sur l'avenir des services). Un projet imaginé par des bourgeois parisiens aux antipodes des valeurs traditionnelles de gauche.

Une gauche qui avait fait de la défense des ouvriers et de l'industrie son principal cheval de bataille dans les grandes luttes sociales depuis le XIXe siècle, mais qui semble tenter d'abandonner sa fibre industrielle.

Ce constat est tellement vrai que le think tank Terra Nova, (très) proche du parti socialiste, a conseillé au candidat socialiste de délaisser l'électorat populaire pour s'adresser désormais à sa nouvelle cible électorale : les bourgeois citadins.

Pourtant, le problème de la France aujourd'hui n'est pas son industrie nucléaire, mais le fait qu'il s'agisse de l'un des derniers secteurs industriels dans lequel la France est non seulement compétitive... mais carrément présente.

Combien d'emplois industriels sont menacés tout le long de la chaine industrielle, des employés des centrales aux sous-traitants aux quatre coins du pays ? Combien de temps la France espère survivre en vendant des services et sans rien produire ?

Les syndicats mobilisés contre un "gachis"

Si les socialistes et les écologistes s'étripent autour de négociations, qui portent d'ailleurs autant sur l'avenir du nucléaire que sur la répartition des circonscriptions, les syndicats de travailleurs de l'industrie nucléaire se mobilisent pour faire émerger la dimension sociale d'une sortie du nucléaire dont la gauche ne semble pas vraiment se soucier.

"Les salariés qui travaillent dans les centrales nucléaires sont aujourd'hui inquiets de voir que leur avenir pourrait se dessiner sans qu'ils n'aient voix au chapitre", a notamment epxliqué Force Ouvrière dans un communiqué adressé au parti socialiste.

A l'heure où PS et Verts discutent du sexe des anges, FO s'est voulu encore plus clair : "dès lors que le nucléaire assure la sécurité d’approvisionnement de la France et que sa compétitivité permet aux citoyens de bénéficier d’un prix inférieur en moyenne de 30% à celui des pays voisins", il n'y a aucune raison de sortir du nucléaire.

Selon le syndicat, un arrêt prématuré de centrales "fondé sur des motifs purement idéologiques" représenterait un "gâchis" pour la France... et évidemment pour les dizaines de milliers de travailleurs de la filière qui perdront leur emploi. Des emplois qui ne sont jamais mentionnés par les écologistes et très rarement par le PS.

Réindustrialisation verte et mythes bobos

L'argument des écologistes visant à dire qu'une sortie du nucléaire favorisera l'émergence d'une industrie des énergies renouvelables en France est fallacieux. Le renouvelable existe aujourd'hui dans le pays... et nous importons nos cellules photovoltaïques et nos turbines éoliennes en Chine car nous ne sommes pas compétitifs.

Notre compétitivité dans le nucléaire est liée au fait que la France a été pionnière dans ce secteur dès les années 1960. En arrivant aujourd'hui sur les secteur des énergies renouvelables (déjà saturé), la France n'a aucune chance d'être compétitive et les travailleurs seront encore une fois sacrifiés.

La logique même défendue par les écologistes n'est pas tenable. On ne peut pas sacrifier notre outil industriel sans alternatives viables et avec la politique du "si" et du "y a que". Que la France dispose d'un embryon d'industrie des énergies renouvelables et il sera alors temps de réfléchir à une baisse, puis éventuellement à un abandon du nucléaire.

Mais les écologistes ne veulent pas de ce choix pragmatique et de cette avancée sage vers une sortie du nucléaire. Ils savent parfaitement que la France ne deviendra pas une place forte de l'industrie de l'éolien ou du solaire.

Le projet de cette gauche bourgeoise est de placer les Français devant le fait accompli : une France enfin débarrassée d'usines où les riches pourront mieux respirer en faisant leurs courses dans des marchés bio... pendant que les pauvres verront leur facture électrique doubler.


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 9 novembre 2011 10:17

    jusqu’au jour où ....... !


    • JL JL1 9 novembre 2011 11:21

      @ Commando Pernod,

      le bobo est le meilleur ennemi de la droite, vous devriez le savoir !

       smiley


    • bnosec bnosec 9 novembre 2011 14:49

      N’exagérons pas, le président est de droite depuis 15 ans mais n’a pas eu le pouvoir « absolu » pendant toutes ces années. Par ailleurs la situation aurait été inversée que je suis persuadé que nous en serions au même point, voir pire...


    • at974 at974 9 novembre 2011 17:56

      J’allais le dire.

      Quel aveuglement de la part de l’auteur. Aussi borné que des anti-nucléaires....

    • Heil Cartman Heil Cartman 10 novembre 2011 08:29

      Par ailleurs la situation aurait été inversée que je suis persuadé que nous en serions au même point, voir pire...


      C’est extraordinaire le nombre d’oracles qu’on trouve à droite ces temps-ci...... mais curieusement aucun n’avait vu venir la crise, voyance sélective ?


    • bnosec bnosec 14 novembre 2011 07:59

      C’est vrai que la crise a épargné les pays ayant des gouvernements de gauche !
      Vous êtes ridicule...


    • JL JL1 14 novembre 2011 09:31

      bénosec,

       la crise a pour conséquence que les gouvernements sont contraints - de gré ou de force - à appliquer une politique de rigueur.

      Quand la droite est au pouvoir, elle applique une politique de rigueur envers les classes populaires qui ne dit pas son nom, et c’est pourquoi les agences de notation attribuent le AAA aux gvt de droite.

      En revanche, si la gauche est au pouvoir, les citoyens résistent mieux, vu qu’ils sont protégés. Mais les agences de notation leur enlèvent le AAA, faisant monter la charge de la dette, avec pour conséquence, un recours forcé à la rigueur.

      De sorte que aujourd’hui, les peuples n’ont désormais plus que le choix entre peste de droite et choléra de gauche dans ce contexte où les marchés financiers qui se moquent bien de nos clivages gauche droite, nous imposent unilatéralement et de force un jeu diabolique de pile ils gagnent, face on perd.

      Cette situation a été patiemment construite dès lors qu’on a interdit à la banque centrale de prêter aux États. C’est un coup d’État sans précédent qui a été réalisé là par la finance.

      Tous les citoyens ayant un minimum de bon sens devraient refuser de voter pour un parti qui ne promettrait pas de mette fin à cette ignominie : ce privilège accordé aux banquiers d’emprunter à 1.25% et de prêter aux États à des taux usuraires n’a aucune justification sinon la protection de leurs intérêts, à savoir, la lutte contre l’inflation, cette hantise des prêteurs.

      Non seulement, il n’a aucune justification, mais de plus, il est inefficace, puisque l’inflation nous l’avons : mais au détriment des peuples et au bénéfice des possédants : cf l’accroissement vertigineux des inégalités. Ainsi, ils ont retourné en leur faveur, les effets délétères de l’inflation et réussi à s’approprier mécaniquement la totalité des fruits de la croissance, sinon davantage, puisque l’on constate un appauvrissement des classes moyennes et populaires, malgré un PIB en augmentation !


    • bnosec bnosec 14 novembre 2011 13:41

      Je suis tout à fait d’accord avec vous.

      Heil hartman n’en est pas moins ridicule pour autant smiley


    • lsga lsga 9 novembre 2011 11:10

      « À l’heure actuelle, les petits-bourgeois démocrates, partout opprimés, prêchent au salariat l’union et la réconciliation  ; ils lui tendent la main et s’efforcent de constituer un grand parti d’opposition, embrassant toutes les nuances du parti démocratique ; en d’autres termes, ils s’efforcent d’enrôler les salariés dans une organisation de parti où prédomine la phraséologie social-démocrate derrière laquelle ils dissimulent leurs intérêts particuliers, une organisation où il est interdit, pour ne pas troubler la bonne entente, de faire entendre de revendications précises. Une telle alliance tourne uniquement à l’avantage des petits-bourgeois. [...]
      Pendant et après la lutte, les salariés doivent en toute occasion formuler leurs propres revendications à côté de celles des démocrates bourgeois. Il faut qu’ils exigent des garanties, dès que les bourgeois démocrates s’apprêtent à s’emparer du gouvernement. Il leur faut, au besoin, emporter ces garanties de haute lutte et veiller, d’une façon générale, à ce que les nouveaux gouvernants soient contraints à toutes les concessions et à toutes les promesses possibles - c’est le plus sûr moyen de les compromettre. [...] »

      Karl Marx, 1850


      • Rudolph 9 novembre 2011 11:24

        Merci à l’auteur pour cet article très juste !!!

        Nous n’irons pas chercher une définition du Robert de ce que c’est un « bobo », je résumerais ça pour ma part aux idiots utiles de bien pensants gauchisants qui croient aimer la nature en éliminant le nucléaire. Ces derniers n’aiment peut-être pas notre Soleil, celui-ci nous éclairant chaque jour grâce à une source d’énergie nucléaire encore bien plus puissante (et que nous devons atteindre) que notre fission actuelle, qu’est la fusion.

        Le nucléaire, c’est la nature et dans une plus large mesure la vie depuis sa plus lointaine origine. Quels cons ces écolos ! Leur fond de pensée est une négation de la maîtrise de l’homme des principes physiques et de sa gestion du monde par son intelligence. Des sous-hommes baissant la tête face au défi de survie et de permanente évolution et progrès qui nous fait face.


        • SergeL SergeL 9 novembre 2011 11:37

          Bobo ou collabo : choisis ton camp camarade !


        • SergeL SergeL 9 novembre 2011 13:28

          Le Nucléaire, c’est la nature.

          L’uranium dans la nature c’est 2g par tonne de terre.

          L’uranium c’est 2 kg par tonne de minerai.

          Le combustible MOX c’est 7 % de plutonium et 93 % d’uranium appauvri

          En effet rien que du naturel dans l’ exploitation de cette énergie.


        • Rudolph 9 novembre 2011 14:21

          Oui, le nucléaire, c’est la nature, comme l’amanite et le vent qui fait tourner les éoliennes. Après, l’intelligence humaine va là où il y a des densités fortes d’énergie. Aux tous premiers âges, on est allé vers le feu... C’est NORMAL de poursuivre cette quête d’énergie de plus en plus dense (peu de matériau pour bcp d’énergie, la combustion de bois (réaction de couches électroniques de molécules) étant en ce sens moins productive qu’une fission d’atome (craquage d’un noyau d’atome). Et la nature nous montre de bien plus beaux exemples de production d’énergie comme ce qui se passe dans une étoile. Tout ça pour dire que rien de plus naturel dans le nucléaire de même que rien de plus naturel que le vent et le feu. Sauf que nous sommes désormais au XXIème siècle messieurs et que l’on allume plus un feu au silex.

          Je fais un long discours pour dire que la vraie écologie, c’est le nucléaire. Si les hommes sont réduits à la misères par vos echnos moyennageuses de production d’énergie, là je peux vous garantir que l’homme détruira la nature car ses moyens seront à nouveau ARCHAIQUES ! De même que l’on pensait que l’on allait couper toutes les forêts au XVIIIème siècle. C’est la pauvreté et la misère que vous nous proposez qui est anti-écologique. Des gens de votre espère coupent à nouveau les forêts pour fabriquer des bio-carburant, technologie archaïque qu’est la combustion.
          Ou je vous vois venir dans vos solutions : le fachisme et une population limitée sur la planète.

          C’est si compliqué à comprendre ce que j’explique ?


        • SergeL SergeL 9 novembre 2011 14:45

          7% de Plutonium : il n’ y a plus de plutonium dans la nature , à part les retombées des bombes atomiques et celles des accidents de centrales nucléaires.

          93 % d’uranium appauvri : même constat que pour le plutonium : appauvri= déchets de centrales.


          la vraie écologie : la vérité est l’apanage des Sectes.


        • bnosec bnosec 9 novembre 2011 14:53

          Avec ces blaireaux verdisants on en serait encore à bouffer des racines.
          C’est vrai quoi le feu c’est dangereux et de toute façon les mamouths sont nos égaux !


        • dom y loulou dom y loulou 9 novembre 2011 21:36

          Rudolph, le nucléaire ... le soleil... vous osez comparer vos boites de conserves qui émanent plus de polluants atomiques que d’électricité, ces choses qui détruisent les atomes pour leur voler l’énergie au grand coeur de notre système solaire ?


          Mais vous rêvez mon pauvre, il faudrait une sagesse angélique et une humilité infinie pour vraiment aborder la dimension atomique

          vous êtes parfait dans le genre de vous préojeter sur les autres et de les traiter de fainéants quand vous n’avez apparemment JAMAIS même juste jeté un oeil aux travaux de Tesla

          vous vous complaisez dans ces petits jugements médiocres et infâmes vis-à-vis de gens que vous ne vous donnez pas la peine de connaitre, c’est ridicule.

          et puis votre aveuglement a amené les déchets nucléaires jusque dans les casserolles avec lesquelles bobonne vous fait la soupe. 

          Pour le reste les déchets s’entassent loin de votre regard à la Hague... on vous engage promptement pour les amener dans l’espace et de créer une nouvelle lune avec tant ils sont encombrants et nombreux. Vous veillerez également sur eux durenat des millions d’années puisque vous plébiscitez leur création PARFAITEMENT INUTILE.

          ah et puis entre nous... ce n’est pas l’énergie nucléaire qui propulse les navettes dans l’espace n ’est-ce pas ? c’est donc que cette énergie est dépassée depuis LONGTEMPS


          bon appétit et bonne vie

          mais si l’atome vous intéresse et les finesses de la création à son propos, alors intéressez-vous plutôt à l’obolix, le nettoyeur atmosphérique qui nous fait des miracles de restauration de climat et de pluies propres. Oui à l’aide du soleil et des astres, oui les rayons de lumière sont intelligents, oui ils sont capables de neutraliser les toxiques qui n’ont rien à faire dans le ciel.

          au lieu de causer hein... pour polluer d’avantage vous avez toujours des arguments oui, mais pour donner une journée de votre vie pour nettoyer un coin de ciel alors ?

          allons, essayez donc, vous gagnerez une autre vision de la dimension atomique que vous aimez et cela vous en avez bien le droit

          mais exploser les atomes pour piller leur énergie est une drôle de manière de les aimer

          ou 
          lulu.com
          OBOLIX - le nettoyeur atmosphérique

          aussi en téléchargement pour votre sublime ipad ;)

        • SergeL SergeL 9 novembre 2011 11:34

          La sortie du nucléaire n’est rien d’autre que la casse de notre outil industriel

          Faux : le nucléaire en France, c ’est 100 000 emplois
          L’ arrêt progressif ( la sortie du nucléaire ) sur 22 ans se fera en réadaptant l’ emploi par une activité qualifiée pour le démantèlement et pour la réhabilitation des sites nucléaires.
          Les solutions : http://www.negawatt.org/scenario-negawa....
          Le scénario négaWatt : c’est la programmation d’ une forte activité : plus de 500 000 emplois nouveaux .

          Le Nucléaire : c’est un modèle néo-libéral : 5 Millions de chômeurs.

          La sortie du nucléaire : c’ est le choix du partage social par la création d’ emplois.

          Stop à la désinformation : propagande du système contre le Peuple.


          • zelectron zelectron 9 novembre 2011 12:40

            il vaut mieux virer 500 000 fonctionnaires qui ne servent à rien sinon qu’à eux mêmes


          • SergeL SergeL 9 novembre 2011 13:00

            Achète des lunettes camarade : 500 000 emplois nouveaux = supplémentaires

            Supprimer des fonctionnaires pour en faire des chômeurs puis les traiter d’assistés

            il faut une sacré dose de haine pour formuler cette proposition.


          • krolik krolik 9 novembre 2011 11:58

            Où doit-on placer Michel Rocard dans la gauche ?

            Une intéressant interview d’avant hier sur France-Inter, à écouter sur :

            http://www.dailymotion.com/video/xm6ns1_michel-rocard_news

             

            D’autre part une pétition sur la Toile pour « plus de nucléaire » :

            http://www.mesopinions.com/Nous-avons-besoin-de-plus—pas-de-moins—de-nucleaire-petition-petitions-bbc91b5c16a214f9987fde9b223c3522.html

             

            @+


            • minidou 9 novembre 2011 12:13

              Le Bobo c’est juste un mot qui exprime la frustration de mecs de droite qui ne comprennent pas qu’un csp+ n’ait aucune envie de voter UMP ou FN...Derrière il n’y a strictement aucune réalité politique.


              • révolQé révolté 9 novembre 2011 12:22

                je conseil au rédacteur de cet article(le mot est fort...) pour ne pas dire à cette « pub EDF » d’aller passer quelques jours aux alentours de FOUTU-SHIMA afin de voir à son retour (si retour il y a....) si son discours est toujours dans le même ton.

                le nucléaire il faudra d’une façon ou d’une autre en sortir et l’idéal est de le faire avant une catastrophe,car catastrophe il y aura et ce jour que diront les responsable EDF,AREVA et autres assassins internationaux... ???

                Déja cet été rien ne s’est passé à MARCOULE. http://www.leparisien.fr/lyon-69000/explosion-sur-le-site-nucleaire-de-marcoule-la-criirad-va-saisir-la-justice-30-09-2011-1633358.php


                • Rudolph 9 novembre 2011 14:26

                  Très bien M. révolté, passons donc à des technologies nucléaires plus sures (thorium) et investissons y à fond ! Vive le nucléaire, à mort EDF et Areva, vous avez raison. Le nucléaire a été dévoyé, rien ne nous empêche de retrouver le droit chemin.

                  J’espère que vous n’êtes pas obtus au point d’abandonner le fleuron énergétique à disposition de l’humanité quand même ? Vous êtes juste d’accord avec nous qu’il s’agit d’un problème de gestion et certainement pas un problème scientifique (auquel vous ne comprenez très certainement rien)


                • sto sto 9 novembre 2011 14:58

                  Votre pretendu fleuron energetique ne contribue que de quelques pauvres pourcents a l’energie (j’ai pas dit l’electricite) consommee par l’homme ces jours ci.

                  Une broutille.

                  Le thorium est encore plus dangereux.


                • Rudolph 9 novembre 2011 15:11

                  Le thorium est très abondant sur Terre.
                  Non Monsieur, il est plus sûr : http://www2.cnrs.fr/journal/736.htm.

                  Et de toute manière, seule la créativité humaine a de la valeur en ce domaine. Je refuse de baisser mon froc comme le font les écolos devant le défi de nourrir plus d’hommes et de femmes avec toujours de meilleures conditions de vie.
                  Que les lâches d’écolos aillent vivre cul nu dans les rivières, les autres allumeront leur cerveau.


                • SergeL SergeL 9 novembre 2011 15:28

                  Le Nucléaire au Japon était très SUR !!!!!


                • Rudolph 9 novembre 2011 15:44

                  A nous d’être meilleur que les japonais. Arrêtons ces compromis de merde !!!!!!
                  C’est incroyable !!!!! Y a des morts sur la route, conduisons mieux ! On va pas détruire toutes nos voitures pour ça, ni nos trains quand y aura un accident de train.

                  Ils chient mous les écolos, c’est ça leur problème, ils flippent.
                  Allez faire des études et aidez les chercheurs à rendre le nucléaire sûr, battons nous contre les financiers qui font du nucléaire une entreprise alors que cela devrait être une mission de service public.

                  J’en ai marre de ces pleureurs d’écolos, je me casse.


                • jako jako 9 novembre 2011 15:50

                  J’espère que le système de refroidissement de l’EPR serra meilleur que celui de rudolph smiley


                • révolQé révolté 9 novembre 2011 12:30

                  Et quelques mesures bien différentes de celles annoncées par les « observateurs » à la solde de l’état et de ses responsables .

                  http://www.spiritsoleil.com/nonaunucleaire/sud-est/public/photos/Gard/2011-09-12_incident-Marcoule_mesure-radioactivite.jpg

                  ou encore...

                  lien : http://observ.nucleaire.free.fr/&nbsp ;

                  Il faut au plus vite se déshabituer de ce polluant assassin invisible à laquelle TOUS les gouvernements confondus nous ont délibérément rendu psycho-dépendant.


                  • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2011 12:42

                    Faudra aussi que la gauche rose bobo explique aux damnés de la terre que abonner le nucléaire , ça va faire exploser leur facture EDF


                    • SergeL SergeL 9 novembre 2011 13:06

                      Votre soutien du Système est confondant.


                    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2011 15:05

                      @SergeL

                      il ne s’agit pas de mon soutien au système , il faut aussi dire la vérité aux gens !
                      on ne peut pas rapidement abandonner le nucléaire sans avoir automatiquement un prix de revient du kw/h qui sera répercuté aux consommateurs !

                      ça va faire flamber le prix des hydrocarbures qu’il faudra massivement importer , parce que rêver sur les éoliennes et le solaire , c’est du pipeau , ça fonctionne un jour sur 4 et c’est importé de Chine !!!!!


                    • Rudolph 9 novembre 2011 15:47

                      si je comprends bien ce lien, les éoliennes, c’est la merde.


                    • SergeL SergeL 9 novembre 2011 15:48

                      Enfin vous avez compris ce que sont vos propos


                    • sisyphe sisyphe 9 novembre 2011 14:25

                      Progrès. Science. Industrie. Ces ferments idéologiques de l’ADN de gauche sont devenus des gros-mots pour nombre de bobos à la remorque idéologique des écologistes. Plutôt que de défendre les travailleurs et la justice sociale, ils préfèrent se mobiliser pour une sortie du nucléaire dont les plus modestes devront payer le prix et qui consacre leur rêve d’une France de cols blancs à bonne conscience.


                      Bah ... oui, sauf que la non-sortie du nucléaire, c’est Tchernobyl, c’est Fukushima, et, à terme, de telles catastrophes partout où il est utilisé...
                      Sans compter les milliers de tonnes de déchets qui s’accumulent, et dont on ne sait toujours que faire....

                      Ouuuhhh... mais ça va supprimer des emplois....
                      Ben oui, mais non ; parce que le développement des énergies alternatives, propres, renouvelables, peut, lui, en créer beaucoup plus que ceux qui seront supprimés, en PENSANT A L’AVENIR, et en se désengageant de cette énergie mortifère...

                      Le progrès, et la science, c’est, JUSTEMENT, se débarrasser d’un monopole énergétique imposé par les lobbies tout-puissants, et arriver à produire et à vivre d’énergies non polluantes, et sans danger. 

                      Comme le fait, avec grand profit, par exemple, la Nouvelle Zélande  : un pays pionnier en respect de la nature et de l’environnement, qui a totalement exclu le nucléaire... 

                      Un pays de bobos ? smiley 

                      Ici, une émission sur la Nouvelle-Zélande, particulièrement complète et fort instructive...

                      à bobo, bobo et demi.... smiley 

                      • Dzan 9 novembre 2011 14:30

                        Tiens, comme par hazard, j’ai vu hier sur je ne sais plus quelle chaine, que la principale usine de fabrication de panneaux solaires, était en liquidation judiciaire
                        Quant aux écolos, je voudrais qu’ils nous expliquent comment en fermant toutes les centrales nucléaires, ils feront pour brancher leur bagnoles électrique.
                        Pire, j’ai lu la prose d’un illuminé, qui proposait ( je n’ai plus le lien) de quitter les campagnes, pour habiter dans les villes, où il y a des transports en commun .
                        C’est vrai, ça, pas besoin de caisse !
                        Et puis, « les » voilà qui posent des ultimatum.
                        Je pense et des amis avec moi, qu’ils croient qu’ils exploseront leurs scores des élections intermédiaires, mais attention au retour de bâton.


                        • al.terre.natif 9 novembre 2011 17:36

                          Mais qui t’a parlé de voiture électriques qui seraient écolos ? Des industrielles ou bien leurs lobbys... non ?


                        • clodius clodius 9 novembre 2011 14:32

                          L’abandon du nucléaire est une obligation. Rien à voir avec la politique...


                          • SergeL SergeL 9 novembre 2011 14:57

                            Rien à voir avec la politique...

                            On abandonne comment ?

                            à la courte paille , à pile ou face !!!

                            la Politique c’ est le Peuple souverain par le Peuple,pour le Peuple : la Démocratie..

                            une obligation c’est la Dictature.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Sliman


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès