Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > On ne traite pas un procureur de "gaucho de merde", même si (...)

On ne traite pas un procureur de "gaucho de merde", même si l’on est député UMP

C’est la leçon infligée à Damien Meslot, condamné à 700 euros d’amende.

dmCet homme, Damien Meslot, est député UMP du Territoire de Belfort. Il vient de se distinguer en écopant de 700 euros d’amende pour avoir été reconnu coupable d’avoir traité le procureur de Belfort de "gaucho de merde". C’est alors qu’un policier venait apporter à sa permanence une convocation au parquet destiné à un autre élu qu’il s’est écrié : "ce gaucho de merde de procureur nous fait chier !" Il a eu beau nier - il ne reconnaît avoir prononcé que l’expression "procureur de gauche" (sic) -, le tribunal correctionnel de Montbéliard ne l’a pas cru. Meslot a décidé de faire appel.

Le député, qui dénonce un "acharnement" politque contre lui, ne digère pas d’être sous le coup de huit plaintes pour diffamation et outrage, et il en veut donc personnellement au procureur de la ville, Bernard Lebeau, qu’il prétend avoir été "nommé par l’Ancien régime", ce qui en dit long sur le personnage. Pour le grand public, il s’est récemment fait connaître en tant qu’auteur de l’amendement, voté par l’Assemblée nationale, rendant obligatoire les détecteurs de fumée dans tout logement. Mais quelques recherches sur le Web nous en disent plus. "L’ambitieux député Meslot traîne un certain nombre de casseroles qui ne plaident pas en sa faveur, écrit ainsi sur son blog Philippe Bensimon, qui se présente comme conseil et professeur en stratégie et en communication, spécialisé en marketing politique. Notamment, il est incriminé dans une affaire de fraude électorale, soupçonné d’avoir créé moyennant finances deux fausses candidatures proches du FN pour diviser les voix de l’extrême droite et s’éviter ainsi une triangulaire lors des dernières législatives. Une affaire révélée par Mme Capponi, l’une des deux candidates proche de Le Pen, qui, embauchée par Damien Meslot au lendemain des élections, s’est vue licenciée deux mois plus tard." Des précisions sur la fraude électorale sont livrées par L’Alsace - Le Pays : "Ces deux dernières années plusieurs plaintes ont été déposées — par des personnes différentes — contre le député (UMP) Damien Meslot ou contre l’un des membres de la fédération UMP du Territoire. Toutes ces plaintes, pour outrage ou diffamation, découlent, directement ou indirectement, d’une seule affaire, celle qui a valu à l’élu d’être mis en examen, en septembre 2006, « pour manœuvres frauduleuses ayant porté atteinte à la sincérité d’un scrutin. » Cette affaire n’a pas encore été jugée.

Si nous goûtons très peu d’ordinaire les condamnations pour outrage, délit qui devrait être dépénalisé, celle-ci nous a bien fait rire. Nous en tirons une morale : le député UMP représentant de la droite vindicative et revancharde se croyait tout permis, mais le tribunal lui a rappelé que ce n’était pas le cas. Il a dû tomber des nues : Jean-François Copé avait déjà traité les militants de gauche de "cloportes", Patrick Devedjian une membre du Modem de "salope" et Nicolas Sarkozy lui-même un opposant de "pauv’ con", sans être inquiétés le moins du monde. Mais le "gaucho de merde" du député UMP au procureur n’est pas passé. 

Concluons par un message personnel autant que familier de Plume de presse à Damien Meslot : "Prends ces 700 euros d’amende dans ta face de droite décomplexée !" A vindicatif, vindicatif et demi.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • jo la combine jo la combine 21 février 2009 11:42

    Forcément, avec notre bon président de la république, il est à la bonne école pour faire des déclarations de ce genre.......Le niveau intéllectuel de certains hommes politiques est vraiment trés bas.......vraiment trés bas, y’en a qui ont défoncé le plancher............


    • La Taverne des Poètes 21 février 2009 12:12

      A quand la compil "Casse-toi salope !" ?




      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 21 février 2009 12:16

        Intéressant commentaire sur mon blog :
        "Bonjour,

        Une justice de classe car vraiment 700€ c’est faire semblant !

        Pour info, mon fils a écopé de 1000€ et 1 mois avec sursis pour avoir traité un flic de bon à rien ! Nota : mon fils n’est pas député...

        Pour un représentant du peuple censé respecter les lois de la République cette dérive verbale aurait dû lui valoir une peine exemplaire !

        Confiance dans la justice : Où vous avez lu confiance ?

        Alberto"


        • alberto alberto 21 février 2009 14:44

          Merci, Olivier : j’avais visité votre site avant de venir ici !

          Depuis j’ai fait la leçon à mon fils : quand on est pas préfet, député où ministre, (ou fils de) on s’arrange pour éviter la justice comme la peste !

          Bien à vous.


        • zelectron zelectron 21 février 2009 13:22


          Damien Meslot
          vient de faire passer la loi sur les detecteurs de fumée* (incendie), il n’y a plus aucun fabricant français de ce produit (si ce n’est que des "tournevis-coleurs-d’étiquettes") c’est à pratiquement à 90% made in china.
          Je ne savais pas qu’un député de droite pure et dure puisse favoriser des communistes chinois (avec "faucille sanguignolante") et vouer aux gémonies un proc légèrement de gauche modérée.

          * nb : ça fait une somme plutôt rondelette que les grandes surfaces vont encaisser


          • Louisiane 21 février 2009 13:32

            A noter que l’UFC Que choisir a testé l’ensemble de ces détecteurs : 1 sur 10 est valable.
            Si on est prêt à voter des lois, on se soucie peu de la qualité du matériel et d’ailleurs, rien dans la loi n’oblige les fabricants a justifier la qualité de leurs détecteurs, sur lesquels les gens s’appuieront en toutes confiance et auxquels ils confieront leur vie !
            Joli !


          • zelectron zelectron 21 février 2009 14:02

            exellente info !

            Je m’étais pourtant bien gardé d’aborder l’aspect technique
            mais "selon les critères de UFC-QUE CHOISIR 1 sur 10 "
            pour ma part hélas c’est 0/10 qui passeraient...

            Ce député n’est pas qualifié, comme tant d’autres et de tous bords d’ailleurs...
            Mais grâce aux lobbies tout à coup ils ont la science infuse


          • Louisiane 21 février 2009 13:27

            "Vivement la dépénalisation des affaires, qu’on puisse échapper à ces procs de merde ultra gauchistes qui appliquent un système de lois qui nous est trop défavorable et qui nous empêche de dire tout le bien qu’on pense de cette démocratie gaucho de merde qui nous fait chier." (pensée profonde de 95 % de notre élite politique.)

            Hé oui ! Les lois les empêchent de magouiller en rond, alors forcément, tout est fait pour démolir le système qui s’intéresse encore trop à eux.
            M. Sarkozy, toujours à la recherche d’une plus grande justice, propose donc de dépénaliser les affaires.

            Merci qui ?


            • tomasi75 21 février 2009 13:29

               L’UMP prend exemple sur leur président

              casse toi povre con

              Regardez comment me président gratifie ses amies :

              http://voxx.over-blog.com/article-27778604.html


              • Louisiane 21 février 2009 13:59

                Y a bien des fachos de merde !


              • foufouille foufouille 21 février 2009 14:36

                si des fachos qui se cachent sous un autre nom, genre UMPS


              • alberto alberto 21 février 2009 14:49

                Calmos, barricades peut-être pas, mais certainement plus de 700€  : une insulte de gauche vaut plus cher qu’une insulte de droite !

                Bien à toi.


              • foufouille foufouille 21 février 2009 16:11

                je vois jamais la factrice sauf si le paquet rentre pas dans la boite .........


              • foufouille foufouille 21 février 2009 16:13

                de toute facon, il fait appel
                il gagnera certainement
                "procureur de gauche" ca me fait rire
                ils ont pas de parti ces gens la


              • TSS 21 février 2009 17:21
                On ne traite pas un procureur de "gaucho de merde", même si l’on est député UMP deputé provisoire bientôt invalidé (je l’espère) pour magouille après il pourra toujours aller jouer les"kéké"... !!

                • Mathieu Soliveres Mathieu Soliveres 21 février 2009 20:27

                  @ L’auteur,

                  Compte-tenu du pedigree de ce député UMP et malgré la décision qui devra être rendu en appel, cette sanction semble justifiée. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès