Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > On nous appelle de tous cotés

On nous appelle de tous cotés

Entre Sarkozy qui fait beaucoup d’efforts pour redorer son image gaullienne, en organisant une commémoration grandiose de l’appel du 18 juin, et De Villepin qui, par son appel du 19 juin, lance son mouvement gaulliste, jamais la mémoire du Général n’aura été autant sollicitée.

Le 18 juin 2010 aura donc été le jour de toutes les récupérations.

Les présidentielles s’approchant, le candidat de l’UMP, au plus bas dans les sondages depuis son élection (32%), veut se refaire une virginité gaulliste. lien

Cette commémoration fastueuse aura un cout : un Eurostar spécialement affrété et décoré avec 850 vétérans à l’intérieur. lien

A 88 € l’aller-retour, la note sera salée si l’on y ajoute les réjouissances et autres buffets qui vont avec.

Pourtant on peut douter de la filiation gaulliste de Sarkozy, s’il faut en croire la pique que lui a adressé le premier ministre anglais.

En effet, ce dernier l’a félicité d’avoir remis la France dans l’OTAN, choix aux antipodes de celui qu’avait fait le grand Charles. lien

C’est l’occasion de dépoussiérer un peu l’histoire.

En effet, il semble bien que la célèbre phrase prononcée par De Gaulle ce jour là, n’est pas grand-chose à voir avec celle retenue par l’histoire.

La phrase prétendue est celle-ci :

« Des gouvernants de rencontre ont pu capituler, cédant à la panique, oubliant l’honneur, livrant le pays à la servitude. Cependant rien n’est perdu… »

En fait le Général avait écrit « des chefs, qui depuis de longues années sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement, ce gouvernement alléguant de la défaite de nos armées s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat  ».

Mais selon la BBC il aurait réellement dit : « le gouvernement français a demandé à l’ennemi à quelles conditions pourrait cesser le combat. Il a déclaré que si ces conditions étaient contraires à l’honneur, il devait continuer ». lien

D’ailleurs, la rigueur historique rappelle que le 18 juin, le gouvernement français n’avait pu capituler, pour la bonne et simple raison que l’armistice n’était pas signée, et qu’à cette date, les responsables français n’avaient pu encore rejoindre les responsables allemands même si Pétain avait lancé le 17 juin un appel à « cesser le combat ». lien

D’autant que deux jours après, (le 20 juin) De Gaulle écrivait au Général Weygand :

« Mon Général, j’ai reçu votre ordre de rentrer en France. Je me suis donc tout de suite enquis du moyen de le faire, car je n’ai, bien entendu, aucune autre résolution que de servir en combattant… » lien

Certains vont encore plus loin en affirmant que le refus de Churchill de donner un moyen de transport à De Gaulle, afin qu’il puisse retourner en France, soit en partie à l’origine du mouvement de « la France Libre ».

Pour rester dans l’histoire, on oublie aussi qu’il y a eu un appel le 17 juin. lien

Il émanait de Charles Tillon, l’un des responsables du parti communiste.

Il déclarait :

« Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie…et maintenant, ils livrent la France. Ils ont tout trahi… » la suite de sa longue déclaration sur ce lien.

Le 19 juin, De Villepin, a privilégié le « jour d’après » pour lancer son mouvement. lien

Son club revendique déjà 15 000 adhérents.

D’aucuns veulent aussi y voir une récupération de l’esprit gaulliste. lien

La pelle du 17 juin que se sont ramassés « les Bleus  » lors du Mondial de foot n’a rien à voir avec tout çà.

Tous ces appels réitérés ne doivent pas faire oublier que le mot appel est de la même famille que le mot « appeau ».

L’appeau est ce petit instrument, utilisé par les chasseurs, ces « délicieux protecteurs de la nature  », qui s’en servent pour tromper les animaux. vidéo

En soufflant dans ces appeaux, tel ou tel oiseau pointera le bout de son bec, et recevra en échange une volée de plombs.

Cette métaphore permet un facile parallèle facile entre ces politiques qui nous appellent (à voter pour eux) et les pigeons qui se font descendre.

Souhaitons bonne chance à ces candidats perpétuellement en campagne.

Pourtant un autre appel mérite que l’on s’y intéresse.

C’est « l’appel du 18 joint », peu évoqué dans les médias et qui pourtant mérite le détour.

L’initiative du « 18 joint » a été lancé par le journal Libération en 1976, il y a 34 ans, et a été relancée par le CIRC il y a 18 ans.

Le CIRC (centre d’information sur la recherche cannabique) organise depuis quelques années une rencontre pleine d’humour dénonçant la loi de 1970 sur les stupéfiants qui « fêtera » ses 40 ans.

Toujours est-il que malgré les menaces préfectorales, (3750 € d’amende et un an de prison) le rassemblement eut bien lieu et que la manifestation se déroula dans l’herbe tendre.

Certains, par défi, y avaient même ajouté du saucisson. lien

Le CIRC a pour objet la collecte et la diffusion à but préventif de toute information relative au cannabis.

Il demande l’abrogation de la loi qui fait rentrer le cannabis dans le tableau des stupéfiants, l’amnistie pour toutes les personnes victimes de ce classement inepte, et l’ouverture d’un débat sur les modalités de la sortie de la prohibition des drogues. lien

L’encadrement légal de la production du cannabis serait de nature à faire cesser le trafic, freiner la délinquance, et protéger mieux la santé des consommateurs en permettant de proposer des produits sains. lien

C’est à mettre en parallèle avec les temps anciens ou la prohibition de l’alcool faisait la part belle aux gangsters, et mettait la santé des consommateurs en danger avec des produits frelatés comme on peu le constater sur cette vidéo

Pour le médecin et journaliste Bertrand Lebeau, responsable du CECT (comité d’études sur le cannabis thérapeutique) il est attesté scientifiquement que le cannabis est efficace pour aider les personnes atteintes de sclérose en plaques, et de certains cancers. lien

C’est l’occasion de rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, la SEITA commercialisait des cigarettes au chanvre en Afrique du Nord. lien et que l’état de Californie tente de relancer son économie en misant entre autres sur le cannabis, lequel devrait être légalisé en novembre prochain. lien

La Californie rejoindra alors la Suisse, l’Australie, le Canada, les Pays Bas, la Belgique, la Grande Bretagne, la Nouvelle Zélande, l’Espagne qui l’autorisent déjà pour l’usage thérapeutique. lien

Comme disait mon vieil ami africain :

« Quand les éléphants se battent, c’est toujours l’herbe qui est écrasée ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 21 juin 2010 10:16

    Bonjour Olivier,

    Il faudrait expliqué au nain ce qu’est la droiture et la différence entre servir et se servir. De Gaulle payait ses factures d’électricité et ses timbres ! Une des citations du grand homme : « Je n’aime pas les socialistes parce qu’ils ne sont pas socialistes et je n’aime pas les gens de droite parce qu’ils aiment trop l’argent ! »


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 10:49

      bonjour Gabriel
      merci d’avoir rappelé cette phrase Gaulliste : « je n’aime pas les gens de droite parce qu’ils aiment trop l’argent »
      tout est dit, et on voit à quel point le gouvernement sarkozy est éloigné du Gaullisme...
      ce qu’il dit des socialistes est aussi pertinent, si l’on songe a quelques uns d’entre eux : DSK, par exemple !
      merci de ton commentaire.
       smiley


      • Pyrathome pyralene 21 juin 2010 11:31

        Bien vu Olive !
        Il l’aura tout essayé le pinochio , même le coup du gauliste smiley
        c’est dire le niveau.....une vraie caricature ce guss ,va finir comique.......
        Un gamin gâté qui mérite de se prendre une fessée mémorable avec sa bande de voyous...et le cul à l’air !!
        J’adore la photo à l’échelle.....ah ah ah ah...il est petit dans tous les sens du terme....


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 11:47

          Pyralène,
          mais les meilleurs choses ont une fin !
          la mayonnaise ne prend plus, et comme les casseroles s’accumulent aujourd’hui, c’est de plus en plus mal barré :
          à l’affaire du jet privé de joyandais, s’ajoutent les cigares d’un autre, fadel amara qui profite de sa position pour loger toute sa famille, un autre qui agrandit sa maison sans permis de construire, hortefeux condamné pour racisme, woerth pris la main dans le pot de confiture,
          la liste devient longue, et j’en ai oublié
           smiley


          • patroc 21 juin 2010 11:51

            De pire en pire ce gouvernement !.. Et les français de plus en plus écoeurés.. Avant la colère ?..


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 11:55

              patroc,
              et pourtant sur ce lien
              http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100607.OBS5119/sondage s-sarkozy-au-plus-bas-depuis-son-election.html
              on découvre que dans les rangs de l’ump, c’est encore lui qui est préféré.
              doivent être un peu maso, non ?
               smiley


            • titi 21 juin 2010 13:06

              38 % d’opinions favorables...

              C’était quoi déjà son score au premier tour des préseidentielles ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 13:19

              titi
              37,9 au premier tour
              38 d’intentions aujourd’hui,
              faut croire qu’ils n’ont rien compris,
              merci d’avoir mis les points sur les i
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 15:17

              des baromètres merdiatiques,
              possible,
              d’autant que d’autres sources évoquent 27 % d’opinion favorable, mais il semble que les services de la com élyséens arrivent à éteindre certaines infos.


            • cathy30 cathy30 21 juin 2010 14:08

              bonjour Olivier
              merci pour cette page qui est de plus en plus d’actualité. Pour la photo, elle est bien à l’échelle puisque que de Gaulle mesurait près de 2 m smiley
              Les descendants de laval et pétain sont toujours là, et ils ont vendu à nouveau la France, donc merci de nous rappeler cette appel, et même si de Gaulle n’est plus là, il laisse derrière lui un vrai courant politique, celui de la droiture et de l’honnêteté.
              bonne journée à toi.


              • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 15:19

                cathy 30
                on peut reprocher pas mal de choses au grand Charles,
                y compris la volonté, comme celle de sarko (c’est peut etre la seule chose qui les rassemble) de contrôler les médias, mais pour le reste, je partage ton analyse.
                 smiley


              • cathy30 cathy30 21 juin 2010 15:41

                Olivier
                de Gaulle ne contrôlait pas tant que ça, puisqu’ils ont eu tout de même sa peau, avec mai 68, et là c’est bien une histoire de communication.
                Tout comme sarko aujourd’hui, il ne peut pas tout contrôler, mais j’avoue que pour lui, la tâche est plus aisée (il mange à tous les rateliers de ses amis de la finance)
                Merci Dominitille pour ta réponse smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 16:00

                cathy,
                ils ont eu sa peau, et j’en étais !
                mais çà a été difficile.
                faut dire qu’il avait un peu pété les plombs sur la fin,
                et il avait mésestimé les forces de ceux qui étaient en face.
                nous étions « la chienlit »
                et c’est lui qui retourné dans sa niche.
                 smiley


              • cathy30 cathy30 21 juin 2010 14:15

                Au fait Olivier
                Il y a un mystère que je n’arrive pas à comprendre. Comment fait sarkosi pour descendre dans les sondages depuis 3 ans, tout en ayant encore des points ? Il devrait à présent être en dessous du zéro, non là je suis mauvaise langue, mais sûrement proche des 15. Vrai pourcentage de la droite en France.


                • Dominitille 21 juin 2010 15:06

                  Cathy30,
                  C’ est simple, il achète ses points au prix fort, puis se les fait rembourser par les contribuables. C’ est ce qu’il fait le mieux, dépenser l’ argent des autres.


                • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 15:20

                  Cathy
                  oui, c’est aussi un mystère pour beaucoup,
                  les chiffres, comme la photo proposée pour illustrer l’article, doivent être plus cruels.
                   smiley


                • Hige Hige 21 juin 2010 15:12

                  Le photomontage est cruel pour talonette 1er.  smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 19:20

                    Hige,
                    ce qui est amusant, c’est que je l’avais utilisé pour un article ancien, et que depuis il avait disparu du moteur de recherche,
                    peut être qu’il gênait quelqu’un ?
                    je l’ai donc repris sur mon ancien article.
                     smiley


                  • jako jako 21 juin 2010 15:34

                    Bien vu Olivier, merci, c’est qui sur la photo de droite ? smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 16:01

                      Jako,
                      difficile à dire,
                      il est trop petit.
                       smiley


                    • Antoine Diederick 21 juin 2010 22:20

                      Bonsoir Olivier,

                      de Gaulle était au secrétariat militaire de Pétain avant guerre, les deux hommes ne s’entendaient pas....un différent qui allait plus loin que l’humeur ou la querelle de personnalité, c’est sur le fond...

                      Pétain et ses amis ont fait un quasi coup d’Etat au moment de la débâcle....


                      • Antoine Diederick 21 juin 2010 22:29

                        maintenant que l’on ai créé du « mythe de Gaulle », je pense que c’est vrai....

                        disons que le Général de Gaulle, avait une intuition et que l’intuition ne repose pas sur des actes tout à fait raisonnables et que bien sûr, les anglais avaient compris l’intérêt d’une telle « défection » mais il est aussi possible que le général de Gaulle, avait perçu l’inconfort de sa position et qu’il se ménageait une porte de sortie en cas d’échec personnel, il risquait gros si la situation se retournait en sa défaveur, la cour martiale...

                        Sans compter le danger qui menaçait sa famille et ses proches....


                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 22:37

                        Antoine,
                        c’est aussi mon sentiment,
                        De Gaulle avait toujours, semble-t-il, critiqué la stratégie de l’armée française, son immobilité, et ses choix stratégiques, et Pétain jouait de son auréole de la guerre précédente,
                        tout un concours de circonstances qui permet de nuancer l’histoire telle qu’on veut bien nous la raconter.
                        merci de ton commentaire.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 juin 2010 22:39

                        Antoine,
                        je ne l’ai pas évoqué, parce que c’était déborder largement du sujet, mais l’attitude de de Gaulle face aux communistes (qu’il craignait) n’est pas exemplaire.
                        mais on ne va pas refaire l’histoire ?
                        et puis dans le fond, pourquoi pas.
                         smiley


                      • Antoine Diederick 22 juin 2010 10:09

                        re-bonjour Olivier,

                        Le général de Gaulle, ne pouvait pas soutenir les communistes, d’abord parce que le général n’avait surement cette sensibilité, mais qu’il ne pouvait soutenir un mouvement politique qui aurait profité, via l’internationale socialiste, d’instaurer un pouvoir soumis à Moscou. De Gaulle, c’etait, à mon sens, un patriote pour l’essentiel, un homme original, indépendant, orgueilleux ....etc.

                        La quête de de Gaulle, l’unité de la France.

                        Il a tout de même fait rentrer des communistes dans son gouvernement d’après guerre.

                        (rem : parmi les communistes bcp aussi étaient des patriotes et préparés à la guerre idéologique et subversive, ils étaient dejà prêts à la résistance).

                        (Jean Moulin, un agent communiste introduit à Londres, c’est la thèse de certains historiens)

                        De Gaulle, un marginal sécant, un homme qui avait un pied dans plusieurs cénacles mais tjrs avec une seule obsession la grandeur de la France. Ma foi, il n’a pas trop mal réussi.

                        Ceci écrit, c’est vrai qu’en mai 68, il n’est plus tout à fait le même homme, il n’a pas trop compris les nouvelles aspirations françaises. (En Allemagne, Massu, lui fit remarquer :« Mon Général, on ne fait pas deux fois le coup du 18 juin »).



                      • Antoine Diederick 22 juin 2010 10:17

                        En fait de Gaulle a incarné une nouvelle légitimité pour la France, une modernité dans la débâcle, bref, il a sauvé les meubles. Sans lui, la France serait devenue un ’protectorat anglo-saxon’ et le français relégué au patois que parlent les perdants. 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 10:19

                        re,
                        je suis d’accord avec cette explication,
                        il est vrai que les communistes n’avaient pas d’avenir dans la France de Pétain, puisqu’ils étaient autant pourchassés que les juifs par Hitler, et la france pétainiste,
                        il n’avaient plus d’autre choix que d’entrer en résistance,
                        il faut croire quand même que De Gaulle craignait qu’à la libération, ils ne réclament leur part du pouvoir, et il devait « marcher sur des oeufs ».
                        j’ai trouvé ce lien :
                        http://edechambost.ifrance.com/communistes_degaulle.htm
                        à+
                        et merci


                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 10:20

                        Antoine,
                        j’ai cru pourtant lire qu’en juin 40, c’est de Gaulle qui avait proposé à Churchill de faire de la France et de l’Angleterre un seul pays.
                         ?
                         smiley


                      • Antoine Diederick 22 juin 2010 10:29

                        Non,pas de Gaulle, Jean Monnet , Reynaud peut-être...


                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 10:45

                        antoine,
                        sur le lien suivant on peut lire le détail de cette affaire d’un seul pays franco-anglais :
                        je cite :
                        « le 16 juin se profile à ce moment la fameuse proposition d’union franco-anglaise, une idée de jean Monnet, Pleven, etc...que Churchill adopte sans troop y croire. De Gaulle s’enthousiasme pour cette idée qui est le seul moyen, juge-t-il de continuer la guerre, même si toute la France est occupée, avec un gouvernement et des forces uniques ».
                        http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1940-1944-la-seconde-guerre-mondiale/l-appel-du-18-juin/analyses/le-general-de-gaulle-sous-secretaire-d-etat.php
                        c’est signé Marc Ferro.


                      • Antoine Diederick 22 juin 2010 10:26

                        De Gaulle, partage un point en commun avec Sarkozy, les talonnettes. 

                        L’un à la suite d’un coup de bayonnette dans la jambe en 14-18, l’autre à la suite d’une injustice naturelle smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 10:37

                          Antoine,
                          merci de l’avoir rappelé,
                          dans le fond, je crois que c’est bien le seul point commun entre les deux.
                          je ne pense pas que De Gaulle faisait un complexe de supériorité à cause de sa taille,
                          et je crois que Sarkozy fait un complexe d’infériorité, à cause de sa petite taille.
                          comme le prouve cette image :
                          http://zgur.20minutes-blogs.fr/images/medium_Sarkozy_tropt_petit.4.jpg
                          comme quoi, les complexés ne font jamais de bons dirigeants.
                           smiley


                        • Antoine Diederick 22 juin 2010 10:39

                          pour le reste,

                          18 joints et la pelle du 18 juin qui a servi déjà à de nombreux enterrements....autant de bonnes blagues qui montrent à quel point ce 18 juin est défintivement ancré dans nos imaginaires smiley


                          • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 10:47

                            Antoine,
                            c’est dommage qu’on n’ait pas prété plus d’attention à la date du 19 juin :
                            Coluche est mort ce jour là, et peu de médias l’ont évoqué, hélas.


                          • Pseudo 22 juin 2010 14:13

                            S’il vous plaît quand vous écrivez un article, renseignez-vous un peu !

                            Quel erreur énorme :

                            L’état de Californie tente de relancer son économie en misant entre autres sur le cannabis, lequel devrait être légalisé en novembre prochain. lien

                            La Californie rejoindra alors la Suisse, l’Australie, le Canada, les Pays Bas, la Belgique, la Grande Bretagne, la Nouvelle Zélande, l’Espagne qui l’autorisent déjà pour l’usage thérapeutique.

                            Le cannabis thérapeutique est déjà légalisé en Californie depuis 1996 !
                            Et non comme tout les autres pays que vous citez, oui d’accord les autres pays que vous citez l’on aussi légalisé pour l’usage thérapeutique aussi mais pas de la même façon qu’en Californie ou il y a des centaine de dispensaires à tout les coins de rue, et ou il suffit d’un mal de dos pour avoir une ordonnance.

                            Ce que la Californie vas faire en novembre, c’est légaliser le cannabis récréatif, et ce sera le premier État au monde à le faire.

                            Il ne faut absolument pas confondre cannabis thérapeutique et récréatif, on en a encore pour quelques années avant qu’ils soit légalisé ici aussi.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 14:48

                              Pseudo,
                              méa culpa.
                              c’est juste.

                              juste un point, vous dites que la Californie sera le premier état à le faire,
                              je crois bien que les pays bas l’ont déjà fait
                              (pour usage récréatif)
                              ne soyez pas si pessimiste, (pour votre dernière phrase)
                              tout dépend de l’intelligence d’un gouvernement,
                              mais j’admets qu’avec le notre, c’est pas gagné.
                               smiley


                            • Pseudo 22 juin 2010 16:53

                              Et bien désolé de vous décevoir mais le cannabis n’est pas légalisé au Pays-Bas non plus smiley
                              Il est dépénalisé et légale à la vente mais n’est pas géré par l’État comme pour l’alcool ou le tabac.
                              C’est à dire que les mafias, au lieu de vendre dans la rue, peuvent directement vendre aux coffees-shop ... la situation est assez risible je l’avoue !

                              A ce que je vois vous n’êtes pas contre une future légalisation. Et bien si ça peut vous faire plaisir, le fait que la Californie légalise (si cela est accepté par l’État fédérale), fera en sortes que touts les traités internationaux sur la législation des drogues en seront bouleversés. Et puisque c’est un des arguments aux différents gouvernements pour ne pas débattre sur une légalisation, ça peut permettre de faire avancer les choses.
                              Mais même si l’État fédérale n’accorde pas cette légalisation, pour une fois, l’Europe à pris les devant car il devrait bientôt y avoir une commission Européen pour une justice du cannabis, qui vas justement permette de se détacher de ces traités internationaux et de laisser le choix au pays membre de leur législation.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 22 juin 2010 17:05

                                Pseudo,
                                oui, tout çà est bien compliqué !
                                ma position (mais est-ce bien important ?) c’est qu’interdire le cannabis devrait revenir à interdire toutes les drogues, dont l’alcool et le tabac.
                                ce qui amenerait fatalement un trafic de produits frelatés, et chers, qui se vendraient sous le manteau, et ferait le bonheur de la maffia.
                                c’est exactement ce qui se passe avec le cannabis.
                                ce qui revient à dire que non seulement on met en danger la vie des consommateurs, qui à mon avis, doivent consommer un peu n’importe quoi...
                                et fait les choux gras des maffieux, et autres trafiquants.
                                de plus on remplit les prisons avec des accros aux drogues dures, qui seraient plus à leur place dans les hôpitaux.
                                mais ce n’est que mon avis.
                                 smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès