Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Open bar pour les patrons

Open bar pour les patrons

   « Un scandale d’État ? » titre le quotidien économique en ligne la Tribune à propos du CICE. C’est dire qu’il y a matière à vraiment s’interroger sur une politique qui a fait pleuvoir les milliards sur les entreprises.

 Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) a été mis en place en janvier 2013 après le rapport sur la compétitivité produit par Louis Gallois. Depuis, ça a été le silence radio du côté gouvernemental sur son impact. Pourtant les milliards pleuvent  : de 11,3 milliards d’euros à près de 20 milliards d’euros en 2015. Le montant des sommes récupérables par les entreprises pour 2013, 2014 et 2015 s’élève à 48 milliards d’euros qui viennent s’ajouter aux dizaines de milliards d’aides déjà accordées aux entreprises  : compensation aux 35 heures, crédit impôt recherche, allégements multiples…

 Open bar pour les patrons

 Le crédit d’impôt auquel a droit chaque entreprise est fondé sur la masse des salaires inférieurs à 2,5 SMIC. D’après la loi, les entreprises doivent utiliser le CICE pour investir, embaucher ou conquérir de nouveaux marchés. Néanmoins, les instructions transmises du ministère de l’Économie à l’administration fiscale en juillet 2013 stipulent que l’utilisation du CICE ne sera pas contrôlée par l’administration fiscale. Les entreprises ont donc en fait les mains libres pour faire ce qu’elles veulent.

 En mars 2016, l’émission Spécial Investigation sur Canal plus portait notamment sur le CICE et analyse l’exemple de Radiall, l’entreprise du patron du Medef, Pierre Gattaz. Celle-ci a empoché plusieurs millions d’euros du CICE mais sans créer aucun emploi. Sur le commerce extérieur, non plus, les effets ne sont pas probants, d’autant plus que le dispositif concerne en fait surtout des emplois non directement soumis à la concurrence étrangère  : ainsi La Poste a largement bénéficié du CICE… ce qui ne l’empêche pas de supprimer des emplois.

 Plusieurs années après la mise en œuvre de la mesure, il n’existe toujours aucune évaluation officielle en dehors de déclarations triomphalistes du gouvernement. Un rapport d’une commission du Sénat rédigé par Marie-France Beaufils, sénatrice communiste, et publié mardi 20 juillet, revient sur le dossier.

 Un cadeau sans contrepartie

 Il rappelle d’abord que le CICE, qui devait permettre de favoriser le redressement de la compétitivité de l’industrie française a largement raté sa cible  : le secteur manufacturier capte seulement 19,4 % du crédit en 2014 contre 19,2 % pour le commerce. Reprenant des estimations produites par un organisme d’étude, le rapport du Sénat estime que le crédit d’impôt a permis de maintenir 125 000 emplois. C’est cher de l’emploi maintenu  : 160 000 euros par emploi pour 20 milliards par an. Un calcul simple montre que, pour un coût équivalent, des embauches directes auraient permis de créer environ 3 fois plus d’emplois.

 Par ailleurs, d’après le rapport, le CICE a permis la survie d’entreprises ayant des difficultés de trésorerie, notamment de PME pressurées par leurs gros clients et ne pouvant obtenir de crédit des banques.

 Au total, les dirigeants des entreprises ont fait ce qu’ils voulaient de cette rentrée financière supplémentaire. Quant aux dispositions selon lesquelles «  L’entreprise a une obligation de transparence par rapport à l’utilisation du CICE, vis-à-vis des partenaires sociaux  », inutile de dire que ça a été du vent. En un mot, le CICE a seulement contribué à la restauration des profits, dont en système capitaliste, patrons et actionnaires disposent librement…et Sarkozy promet de le doubler en même temps qu'une partie de la droite veut faire la "chasse " aux bénéficiaires du RSA !

 Henri Wilno

« Des millions de gens ont vu tomber une pomme, Newton est le seul qui se soit demandé pourquoi »… Bernard Baruch


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 30 septembre 17:48

    « Open Bar pour les patrons » : un titre racoleur

    Vous ne parlez que d’une petite branche du patronnât qui ne peut être représentative de tous les patrons... C’est assez dommageable pour les patrons de beaucoup de PME n’ayant rien à se reprocher et les auto-entrepreneurs qui sont leur propre patron...

    Avec autant d’amalgame on pourrait faire la même avec les juifs ? les arabes et pourquoi pas les salariés non ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 30 septembre 18:53

      @Leonard
      C’est un fait que beaucoup de petit patron sont eux aussi les dindons de la farce.

      Le titre aurait du être « Open bar pour DES patrons »
      Sans compter que le patronat en question à souvent plus à voir avec l’oligarchie politico financiere qu’avec le plâtrier du coin.

    • Le421 Le421 1er octobre 19:48

      @Leonard
      L’amalgame est bien fait pour les musulmans...


    • Spartacus Spartacus 30 septembre 18:17

      Ha oui un crédit d’impôt un « cââââââAAAdeau » 


      Y’a que les cocos qui ne comprennent pas que c’est un artifice comptable de l’état pour prendre du pognon aux entreprises et s’en servir de trésorerie pendant un an. 
      Présenté au bilan de l’état en pourcentage de croissance, il diminue d’autant le prévisionnel de plan de l’état, tout en asséchant la trésorerie des entreprises.

      C’est pas chouette pour l’entreprise ? C’est de l’argent qu’on te prend une année pour te le rendre l’année suivante.
      C’est con ? Oui c’est con !
      Mais par contre les cocos adorent, puisqu’ils peuvent accuser l’employeur de reprendre « son argent’.

      On te prélève 100 et on te donne le droit de déduire 5 l’année suivante.....Quel cadeau !
      Et ça coûte 3 en charges administratives pour les récupérer. 

      Et attention, si avec »ton argent" qu’on t’a piqué et qu’on te rend après un an minimum tu l’utilises pas comme le dit le gauchiste exulté anti-patron, t’es un méchant patron, selon le gauchiste bas de plafond...

      Et en plus c’est vachement simple !.....C’est un mélange de torchons et serviettes nouées....

      Tellement simple.
      C’est calculé sur de la masse salariale d’une année pondérée de seuils maximaux de salaires individuels différenciés, ôtées des rémunérations du dirigeant majoritaire de l’année N, qu’on récupère en pourcentage sur de l’impôt des sociétés de l’année suivante N+1, mais l’année N+1 servira de provision la nouvelle masse salariale de l’année N+2.

      • Leonard Leonard 30 septembre 18:22

        @Spartacus

        Merci d’avoir égaillé ma journée XD


      • rocla+ rocla+ 30 septembre 18:24

        @Spartacus


        Faut pas trop expliquer à des goumunisses  comment ça marche  , ils 
        comprennent rien les cocos . 

        Sauf un mot qui les atterre  

        je vous dis ce mot ? 

        Vous voulez que je vous le dise ? 

        Bon je vais vous dire le mot qui les atterre  :

        TRAVAIL  !

      • Leonard Leonard 30 septembre 18:33

        @rocla+

        Je me permets de rajouter, en tant que non-communiste, que le mot travail vient étymologiquement du latin Tripalium ou « les trois pieux », qui était un instrument de torture sous les romains...

        Après libre à vous de penser que le travail, c’est top. Quoi que, c’est quand même mieux un salaire pour assurer sa survie que de manger des coups de fouet et du riz... Mais finalement dans l’asservissement, on est du pareil au même...

        Bref CCL = Soyez Patron ^^


      • rocla+ rocla+ 30 septembre 18:45

        @Leonard


        Bonjour , 

        Depuis le temps que je suis sur Avox les goumunisses ont expliqué 253 776 fois 
        que le mot travail vient Tripalium  . 

        Pour un goumunisse le  travail doit être une torture  . 

        C’ est un mot qu’ ils exècrent  les goumunisses  . 

        Il est vrai que ça peut faire suer la transpiration , ce mot . 

        Après libre à vous de penser que le travail, c’est top

        Ça c’ est très gentil de votre part . 

        Vous m’ autorisez à travailler un peu ? ... smiley



      • Leonard Leonard 30 septembre 19:11

        @rocla+

        Je vous autorise à percevoir une rémunération en échange de vos capacités physiques ou intellectuelles. Pas de vous faire exploiter !

        Après c’est vrai que ça fait long que tu squattes ici... (sans déconner, au moins 5 ans vu que tu commentais déjà mes articles fût un temps où j’écrivais sur AV avant d’effacer mon compte)


      • Pere Plexe Pere Plexe 30 septembre 19:11

        @Spartacus
        Y’a que les cocos qui ne comprennent pas que c’est un artifice comptable de l’état pour prendre du pognon aux entreprises

        Curieusement Gattaz ,l’héritier à l’air de beaucoup tenir à ce dispositif qui « prends du pognon aux entreprises ».
        Alors soit il est communiste soit vous dites des conneries !
        J’ai mon idée sur la réponse...

      • sampiero sampiero 30 septembre 20:18

         Pas plus tard que ce matin sont sorties de l’usine Peugeot 2000 voitures neuves. 


        On a vu monsieur Peugeot s’affairer de l’aube à la nuit, puis toute la nuit allant d’une chaîne à l’autre, maniant les robots, les pistolets de peinture, posant les capots, les roués les sièges,.....

        Pendant que ces salauds de fainéants d’OS et autres ouvriers tous goumunisses surpayés, se pavanaient dans la cour pendant les 12 heures que dure leur pose repos avant de rentrer chez eux.

        Et quand au matin, éreinté par ses 24 heures de travail acharné, Mr Peugeot contempla son oeuvre en disant : « Et dire que tout ça est à moi !! je l’ai bien mérité ».

      • Yaurrick Yaurrick 30 septembre 22:45

        @sampiero : Je suppose qu’on a vu les ouvriers acheter les machines qui leur servent à travailler, et que dans le cas où les Peugeot se vendent moins voire pas et que l’entreprise fait des pertes, ils vont renoncer à leur revenu et vendre leur biens pour renflouer alors qu’ils pourraient ne pas prendre de risques ?

        Une entreprise, c’est du capital (matériel & immatériel) ainsi que du travail... l’un ne va pas sans l’autre.
        Sans travail, le capital ne sert à rien, et sans capital le travail est tellement peu productif qu’il faut revenir au moyen age.


      • Trelawney Trelawney 1er octobre 09:44

        @sampiero
        2000 voitures neuves à raison de 5 heures de travail humain par voiture, ca fait 10 000 heures divisés par disons 16 heures (2 postes) ca vous fait 625 ouvriers pour les fabriquer.

        Le patron de peugeot a besoin d’ouvrier pour fabriquer ces voitures, mais pas tant que ça


      • mmbbb 1er octobre 13:11

        @sampiero désormais la concurrence est féroce donc ce que tu oublies de dire est que Peugeot a intérêt a produire de bonne voiture au meilleur prix sinon Peugaot finira comme Alsthom et les ouvriers chialeront 


      • julius 1ER 1er octobre 15:47

        @sampiero


        n’en fait pas trop Sampiero ou tu vas vraiment faire passer Rocla et Spartacus pour des cons finis !!!

        déjà 5 ans qu’il squatte Avox le Rocla et toujours pas avancé d’un iota c’est à croire qu’il s’agit d’un répondeur de l’ancienne génération qui répète toujours le même message ...

        enfin au moins tout le monde peut se rendre compte ce que c’est qu’une pensée sclérosée/fossilisée ... on croyait l’espèce disparue et bien non !!!!!!!!!!

      • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 15:55

        @rocla+


        Salut captain Igloo,

          smiley
         Ce matin j’étais dans mon bain et j’ai eu une drôle d’idée sous forme de question :
         Qu’est devenu notre rédacteur morice ?
         J’ai consulté le lien qui le concerne. Il a eu 1339 billets qui n’étaient pas piqués des vers à son actif à un rythme très soutenu en plus 
         Son dernier date du 17/8/2015 et son dernier commentaire du 31/10/2015.

         Au sujet de ton commentaire. 
         Le mot TRAVAIL est obsolète.
         Ce n’est plus lui qui est appelé mais « EMPLOIS ».
         Ce qui n’est pas la même chose.
         Demain, je dirais qu’il faudra trouver le terme dans le sens « Emploi du temps ».
         Comment meubler son temps.
         Il y en a qui sont intéressé par l’allocation universelle.
         Donc c’est résolu... en principe.
         En principe, seulement, bien sûr. smiley

      • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 15:59

        S’il y a des lecteurs qui ne savent ce dont il s’agit, voici un interview d’un des ses fondateur


      • Le421 Le421 1er octobre 19:54

        @Yaurrick
        Ah ouaaaaiiiiis !
        J’ai rien compris.
        Y’a un type, du jour au lendemain, il sort trois milliards de sa poche pour faire bosser 2000 feignasses.
        En plus, il les paie !! Scandale !!

        Et moi qui croyais que c’était la vente des produits fabriqués par les ouvriers qui permettaient d’avoir des crédits pour acheter des machines...

        Je suis vraiment con.
        Un « goumunisse », quoi !!

        Té.
        Je file récupérer un pinn’s à Gattaz !! Vous savez, le fameux pinn’s « 1million ». Paraît qu’il en reste.
        Il a fini par les jeter à la poubelle. Authentique.

        Mmmmm’béciles !!


      • rocla+ rocla+ 1er octobre 20:14

        @L’enfoiré


        Salut , 

        En effet , on peut se demander ce qu’ est devenu Morice 
        Il nous a fait bien rire  ce gugusse Professor retraité très très occupé .

        Il vivait , je crois dans un sous-marin et s’ occupait de scruter l’ horizon au moyen
        du périscope .

        Il savait tout sur tout et surtout rien sur rien . 

        Un épisode d’ Agoravox dont parlent encore quelques uns dans des bars 
        à deux chaises dont un tabouret . 

        Ce qu’ il faut en retenir ? 

        Il n’ y a définitivement rien de sérieux sur Agoravox . C ’est un peu le refuge 
        de bien des défavorisés , un peu le seul endroit où ils ont un peu de vie . 

        I y eut une époque avec de beaux articles  dans lesquels on apprenait moultes
        choses inédites . 

        C ’est un peu devenu un défouloir  pour échoués de la vie . 

        Tant mieux , ils seront moins agressifs par ailleurs . 

        Quant au mot travail ,  je veux pas leur faire plus de mal , tout le monde 
        a le droit de passer une bonne nuit ... smiley

        Bien à vous ...

      • F16 (---.---.241.61) 1er octobre 21:25

        @Le421
        les trois milliards il les a eut comment ... en travaillant ... je rigole, bien sur !


      • L'enfoiré L’enfoiré 2 octobre 08:51

        @rocla+ bonjour,


         Avant d’arriver à la retraite, je n’aurais jamais eu le temps de passer mon temps à lire tout ce qui sort sur Agoravox.
         En fait Agoravox n’existait pas encore avant. 
         J’étais sur le terrain des actions et pas des réactions.
         Rien de sérieux, dites-vous... C’est peut être aller trop loin.
         Il y a des philosophes en herbe, des scientifiques devenus des écri-vains, des analystes de la situation politique française (je dis bien « française » car celle des autres pays ne les intéressent pas) ; des penseurs qui vont donner des solutions à l’avenir sur un plateau, des touche-a-tout qui ne sont souvent que des touches-à-rien... 
         Je ne cite pas de noms mais vous savez qui je veux dire. 
         Le refuge des défavorisés, ça c’est tout à fait vrai.
         Dans quel proportion ? 
         La réponse pourrait se trouver dans le mémoire d’un étudiant qui m’avait questionné sur cela et dont je n’ai pas reçu de suite.
         Je répondais très récemment à l’un des rédacteurs qui se cherchait dans « Des idées en pagaille »

        Bon dimanche 

      • rocla+ rocla+ 30 septembre 18:21

        Il est vraiment con ce Gil , il nous dit que les chefs d’ entreprise se gavent 

        de millards de millions et ce con d’ imbécile non pas créer une boite pour attraper 
        des millards de millions , il écrit des articles à la con qui lui rapportent rien du 
        tout .

        Y en a des cons , c’ est vraiment des cons ... smiley

        • Pere Plexe Pere Plexe 30 septembre 18:56

          @rocla+
          La caste qui va ce gaver n’est pas accessible aux salariés.

          Pas plus qu’elle ne l’est pour 90% des patrons.

        • JBL1960 JBL1960 30 septembre 22:19

          @rocla Pourquoi le lire alors et le commenter ? Tenez, pour vous détendre « Sois fainéant, sois fainéant, tu vivras longtemps, sois fainéant, soit fainéant, tu vivras content » = https://www.youtube.com/watch?v=rg8uDXgMQA8

          Vous croyez vraiment qu’il suffit de « monter sa boite » pour savoir ce qu’est le TRAVAIL ?

          Vous pensez qu’un Macron de Rothschild peut seulement imaginer ce qu’est de travailler en 2/8 voire en 3/8 à l’usine ? Même le Bossu du MEDEF, Saint-Gattaz ; C’est prends l’oseille et tires-toi !


        • rocla+ rocla+ 30 septembre 19:23

          Vrai que lorsqu’ on est limité du cerveau c’ est impossible .


          • Le421 Le421 1er octobre 19:57

            @rocla+
            Vous me semblez savoir parfaitement de quoi vous parlez.
            Un peu comme moi.
            Vous avez du avoir la fièvre jaune étant jeune.
            Sois on en meurt, sois on en reste con à vie !!  smiley


          • rocla+ rocla+ 1er octobre 20:01

            @Le421


            Putain la chance que j’ ai eue  ...

            Chuis pas mourru  ... smiley

          • Enabomber Enabomber 1er octobre 20:08

            @rocla+
            Dommage...


          • rocla+ rocla+ 1er octobre 20:15

            @Enabomber


            Vous survivrez ... smiley

          • sampiero sampiero 30 septembre 20:09

            PerPlex a raison, 90% des patrons petits et moyens n’ont pas accès au gavage. 


             Mais c’est grâce à eux que 10% des patrons prennent tout !

            Si encore ils en avaient conscience !! 

            Leur vote massif pour tout candidat d’un parti de droite capitaliste et libéral favorise l’élection de gens qui vont tout faire pour favoriser à leur tour ces ces 10%.

            L’arroseur arrosé !!

            Un plombier avec deux ouvriers qui vivote et se trouve au niveau de vie égal à un petit cadre, et qui vote pour des partis favorisant le médef est fou. Sa place serait plutôt dans la rue aux coté de FO ou la CGT pour réclamer son dû.

            Et pourtant il vote médef smiley       c’est lui qui voit.

            • Leonard Leonard 30 septembre 22:32

              @sampiero

              Arrête de déconner...

              Je suis tout seul je sors 3k par mois pour 10h de travail par semaine (et là c’est les grosses semaines...) et je ne béneficie d’aucune aide ou crédit impôt... (non je ne donnerais pas mon activité, mais elle est légale...)

              Un petit patron gagne bien sa vie s’il est fait pour être patron... 
              Apres si c’est un manche, il se crache...

              Vivoter en étant plombier... faut être mauvais en plomberie...

            • sampiero sampiero 1er octobre 00:16

              @Leonard



              Ce n’est pas ce que je dis, ni le sujet de mon post. Qu’importe ce que gagne le plombier (ou autre), quoi qu’il en soit il votera capitaliste à droite (en majorité). Je n’ai pas dit autre chose

              Si on a même pas 10% de gros poissons, explique donc la droite capitaliste, c’est à dire l’UMP, l’UDI, le FN et les divers droites, prend ses qui totalisent près de 70% des votes à eux réunis ? 

              Il faut bien qu’un nombre très conséquent de petits votent pour eux  ( et peu du monde salarié ouvriers qui ont élu Hollande) contre leur propre intérêt.Tu va avoir du mal à dire le contraire.

              Et avec tes 3000€, soit ce que gagne un petit cadre débutant avec ses primes et double mois mais avec 7h de travail, , tu vote medef ou Mélenchon ??


            • Leonard Leonard 1er octobre 01:18

              @sampiero

              Ah non... je vote plus...
              Il y a assez de perte de temps inutile dans la vie...

              Personnellement je le demande plutot comment les gens vont encore voter sachant que de toute manière, ils seront eperduement pris pour des cons...



            • JBL1960 JBL1960 30 septembre 22:32

              @l’auteur = Perso, en lisant l’article de Marianne.fr (vite fait parce que ça craint quand même de plus en plus) sur le CICE c’est exactement ce que je me suis dit ; C’est Open Bar !
              Comme disait Coluche « Le monde appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt... »
              https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/05/01/aventi/ On a un peu envie de mordre quand même non ? Même sans les dents ; On peut pincer !


              • tf1Groupie 30 septembre 22:35

                Et Avox c’est Open-Bar pour Robert Gil.

                Chaque jour son discours anti-patron, le jour suivant le discours anti-capitaliste, le jour encore suivant l’article anti-plus riche que lui.

                Et c’est ainsi que la roue tourne, lentement, sur Agoravox.
                Un remake du « jour sans fin ».

                Les idées neuves ? Ah non, pas ici, il ne faut pas déstabiliser le client qui clique.
                Le changement c’est plus tard


                • Etbendidon 1er octobre 10:25

                  @tf1Groupie
                  C le bar des cocos et en plus la bière est dégueu
                  Il y en a deux sortes à la pression
                  La bière pour les pauvres de la vraie lavasse
                  Et la bière pour les riches (des salauds de patrons) mais comme il n’y a que des sales pauvres dans son bistro, elle est éventée et imbuvable
                  bref j’y viens de moins en moins quand je trouve un autre bistro mais,
                  Faut dire qu’à AGORAVOX city, tous les bistrots sont du meme tonneau
                   smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès