Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ordures et corruption

Ordures et corruption

Bernard Granié, candidat socialiste aux législatives dans la 13e circonscription des Bouches-du-Rhône et président du comité de soutien à Ségolène Royal dans ce département, est incarcéré à la prison des Baumettes depuis le 13 janvier. L’adjoint au maire de Fos-sur-mer, président du syndicat d’agglomération nouvelle Ouest Provence (SAN), qui regroupe les communes de Fos-sur-mer, Istres, Miramas, Port-Saint-Louis-du-Rhône, Grans et Cornillon, a été mis en examen pour "corruption passive et trafic d’influence" : il est soupçonné d’avoir favorisé l’attribution d’un marché de traitement des déchets à Provence Recyclage, une grosse firme de la région. Le patron de Provence Recyclage, Gérard Calvière, a été mis en examen pour "corruption active et recel" et a lui aussi écroué.

Cette affaire est intéressante à plusieurs titres.

  • D’abord, parce que Bernard Granié n’en est pas à son coup d’essai. Voici ce qu’écrivaient à son propos Bruno Fay et Laurent Ollivier, auteurs du Casier judiciaire de la République (Ramsay, 2002)  : "Poursuivi pour escroquerie et prise illégale d’intérêt pour avoir favorisé l’achat d’un hôtel Frantel par la commune de Fos-sur-mer, en acceptant une surévaluation des travaux. Mis en examen le 20 avril 1995 pour ingérence, abus de biens sociaux et recel dans le cadre de la société Lavauto et une entreprise de location de voitures dont la gestion était confiée à sa femme et à son fils. Jugé devant le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence en janvier 2000. Condamné le 22 mars 2000 à dix-huit mois de prison avec sursis, 300 000 F d’amende et cinq ans de privation de ses droits civiques. Le 12 avril 2001, il a été relaxé par la cour d’appel d’Aix-en-Provence". Exclu du PS en mars 2000, Bernard Granié avait été réintégré en mai 2001. Son passé ne l’a pas empêché d’être investi par le PS pour 2007...
  • Ensuite, parce qu’en toile de fond de cet épisode judiciaire, apparaît le scandale des ordures ménagères de Marseille. Tout le monde a vu, un jour ou l’autre, des images de cette immense décharge d’Entressen, dans la plaine de la Crau, survolée par des nuées de goélands, dans laquelle les camions-poubelle de Marseille déchargent leur cargaison depuis des années, en attendant une solution écologiquement plus viable. L’entreprise chargée d’évacuer les ordures marseillaises et de les répandre sur la colline n’est autre que Provence Recyclage, présidée par Gérard Calvière ! La plus grande décharge d’Europe doit impérativement fermer et un incinérateur être construit, sur la commune de Fos-sur-mer. Mais les travaux ont pris du retard en raison de l’opposition farouche des élus du syndicat Ouest Provence, menés par... Bernard Granié.
On aimerait savoir ce que Ségolène Royal pense de cette affaire, non ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (162 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • troll (---.---.82.129) 16 janvier 2007 13:27

    les ordures devraient etre enfermees dans des poubelles !


    • Yves (---.---.15.126) 16 janvier 2007 18:59

      Certes ... , mais il en faudrait un grand nombre et de grande taille ... vu la quantité de ripoux politicards , fonctionnaires et affairistes à foutre dedans ...

      Dans le dernier classement de Transparency International sur la bonne gouvernance et la corruption ... , la FRANCE , avec ses bonnes vieilles moeurs ripouxblicaines ...
      http://fr.news.yahoo.com/12102006/202/fregates-taiwan-cloture-d-une-affaire-d-etat-bloquee-par.html

      arrive en 18ème position ...
      http://www.lesechos.fr/info/rew_inter/300112679.htm

      Mais là ... , motus ... , sujet tabou ... !!!
      - Alors , ne nous étonnons pas de la corruption locale ... , notamment , comme dans le VAR ... , où politicards et Pègre ( clan FARGETTE ) fricotaient ensemble ...... ou , à MARSEILLE ... , lorsque Bernard TAPIE , alors ministre , intercédait en faveur de la libération de « Francis le Belge » ...


    • Lavande & Coquelicots Pierce 24 janvier 2007 13:27

      Concernant Bernard Granié, il y a beaucoup à dire et beaucoup à savoir :

      http://ump13.typepad.fr/citoyens/2006/12/docteur_bernard.html


    • T.B. T.B. 16 janvier 2007 14:02

      Bernard Granié aurait pu s’inspirer de la solution de ses amis lillois concernant le recyclage intelligent des ordures ménagères ...

      Par Geoffroy Deffrennes Article paru dans l’édition du 28.03.06

      « Lille veut récupérer le méthane dégagé par la décomposition des ordures ménagères pour faire rouler ses bus

      Lille va traiter ses ordures ménagères pour en extraire du gaz Votre poubelle vaut de l’or... La communauté urbaine de Lille (LMCU) veut récupérer le méthane dégagé par la décomposition des ordures ménagères pour faire rouler ses bus.

      Les 85 communes (1,1 million d’habitants) laissent chaque année un tas de déchets équivalant à une pelouse de football de la hauteur de la tour Eiffel. La Commission européenne a justement lancé un partenariat des villes aux biocarburants et LMCU a été chargée du management complet du projet Biogasmax regroupant 28 partenaires européens. Pierre Mauroy, président (PS) de LMCU, a présenté le dossier vendredi 24 mars à Lille, en présence des quatre collectivités les plus engagées, la région de Göteborg (Suède), les villes de Stockholm (Suède), Haarlem (Pays-Bas) et Rome (Italie).

      « En France, le biocarburant liquide est focalisé sur l’éthanol, regrette Paul Deffontaine, vice-président (PS) de LMCU chargé des déchets urbains. On pense toujours au gaz issu des productions agricoles, mais rarement à celui émanant des ordures. Ce qu’on veut faire de manière industrielle se produit naturellement ! » L’idée est d’éviter la dissipation du méthane issu des résidus urbains, qui induit le réchauffement de l’atmosphère, mais aussi de produire un carburant à source renouvelable. L’originalité lilloise est de réaliser cela à grande échelle. UNE FLOTTE DE 150 BUS Le Centre de valorisation organique (CVO) en construction à Sequedin sera unique en Europe. D’abord par sa taille. A partir de 2007, il traitera 108 000 tonnes de déchets par an. Le plus gros centre, actuellement en Allemagne, recueille 50 000 tonnes.

      « Ensuite, explique Paul Deffontaine, nous aurons un garage de 150 bus directement branchés sur le biogaz. Cela n’existe pas ailleurs, excepté en Suède, mais en plus petites unités. En Allemagne, ils transforment en électricité l’énergie produite par la méthanisation. » La rivalité avec les Scandinaves a poussé LMCU à prendre le management complet du projet européen et à édifier le CVO sur l’ancien site industriel de la Pierrette. « Nous voulions être aussi novateurs que les Suédois », ajoute Paul Deffontaine : Stockholm et Göteborg ont prévu d’équiper de sept stations-service au biogaz l’autoroute E20 (500 km) qui les relie. Le combat contre les lobbies énergétiques n’est pas gagné.

      « GDF a tendance à nous ignorer, explique Pierre Hirtzberger, un technicien de LMCU. Le gazier réfléchit à un compresseur à domicile qui permettrait de recharger en gaz sa voiture durant la nuit. » LMCU ne cherche qu’à alimenter 150 bus et, éventuellement plus tard, les flottes automobiles des collectivités, entreprises ou sociétés de taxis. Une autarcie verte à une échelle modeste. Actuellement, 100 bus roulent au gaz naturel, dont quatre déjà au biogaz grâce à la « digestion » de boues d’épuration à la station de Marquette-lez-Lille. Paul Deffontaine voit néanmoins deux nuages s’accumuler devant lui : « Il existe, d’une part, une méfiance devant un gaz provenant d’ordures, alors qu’on ne fait qu’accélérer le processus de fossilisation, qui dure des siècles : le biogaz n’a pas plus de germes que le gaz de ville ! D’autre part, il ne faudrait pas être taxé, ce qui rendrait le procédé trop coûteux... »

      http://cap21paysdelaloire.over-blog.com/categorie-28827.html


      • Guilhem (---.---.91.97) 16 janvier 2007 15:00

        C’est justement ce qui l’oppose à l’incinérateur (à Fos même) décidé par la communauté d’aglo de Marseille (UMP) qui a décidé de mettre l’incinérateur à Fos (PS).

        Alors que la région PS prône une solution type méthane, en fait il suffirait que l’aglo accepte un incinérateur plus petit pour ne traiter que les déchets ne pouvant être transformé en méthane.

        Mais les querelles de partis (pastis) prennent le pas sur l’intérêt collectif... smiley


      • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 15:18

        facile à toi de dire ça , tu n’habites sûrement pas à Fos sur mer . Ces dernières années , nous avons déjà eu un terminal méthanier et maintenant 2 centre de broyage cimentiers ! bonjour la pollution smiley


      • T.B. T.B. 16 janvier 2007 15:56

        LE CHAT

        Je ne parle pas du terminal méthanier de Fos sur mer qui « doit impérativement être opérationnel en 2007 pour recevoir le gaz naturel liquéfié en provenance d’Egypte, que l’Etat Français s’est engagé à importer via son opérateur historique : GDF. » Ca c’est une véritable saloperie, encore un sale coup de GDF.

        Je parle des solutiions - qui existent !!! - pour transformer les déchets ménagers en méthane aussitôt recyclé en énergie à usage domestique. Circuit interne 1000 fois moins polluant et en plus moins cher que de faire venir le gaz de russie ou d’egypte.

        J’ai pris l’exemple de Lille parce que c’était le 1er trouvé sur le web et pour dire que les solutions propres existent. Si ce n’est que GDF pour le gaz et EDF avec son électricité nucléaire bloquent sans cessent les vraies solutions parce qu’il y va de leurs emplois et de leurs honteux « régimes spéciaux ».

        Autre exemple : rien n’est fait en France, contrairement à l’Espagne, pour préparer les nouvelles constructions aux panneaux solaires et cellules photovoltaïques. Uniquement parce qu’EDF a peur de voir son monopole attaqué par des investisseurs et petites entreprises privées ...


      • moscator (---.---.220.123) 16 janvier 2007 18:38

        Dire que c’est moins cher il faut le prouver,car avec toutes les subventions , remises,primes a tout les etages des collectivités ou entreprises publiques ,connaitre les prix réels sans nos impots ,on voudrait bien savoir la realité economique pour chacun.


      • T.B. T.B. 16 janvier 2007 19:32

        Ben justement moscador.

        Pour avoir les chiffres faut se lever tôt. Une chose est sûre : si EDF n’avait pas le statut d’épic et jouait le jeu comme une entreprise privé sans aides de l’Etat, le cout du kw/h serait 2 fois plus élevé. Et donc permettrait à la concurrence de s’imposer sur le marché des énergies propres, sans émissions de CO2 et déchets radioactifs.

        Bref, sans être les plus bas d’Europe, les prix impôsés par EDF et son nucléaire (militaire avant d’être civil) sont maintenus artifiellement bas ...

        Ensuite, il existe de plus en plus de sites en français sur le web qui indiquent comment devenir autonome, pour chaque foyer, sans être relié à cette saloperie de réseau.


      • Lavande & Coquelicots Pierce 24 janvier 2007 12:01

        Cette solution multi-filière tri-recyclage-méthanisation-compostage-incinération est justement ce qui est envisagé par MPM.

        Et c’est Bernard Granié qui, dans un premier temps, avait lancé l’idée de retraiter à Fos les déchets de Marseille.

        Il n’a changé d’avis que lorsque le maire de Marseille a refusé de transférer les manettes financières du projet.

        Aujourd’hui, Bernard Granié soutient le projet du socialiste Guérini, qui refuse l’incinération mais préfère enfouir 40 à 50 % des déchets, ce qui est contradictoire avec l’exigence de ne plus enfouir que les déchets ultimes.

        La duplicité de Granié en la matière est absolument scandaleuse. Et comme le rappelle Hélène Constanty, cela fait effectivement des années que la Justice scrute ses agissements à la tête de cette riche intercommunalité.


      • Enfouissement=Asphyxie (---.---.249.5) 3 avril 2007 03:19

        Bonsoir,

        Energie à la manière de SITA SUD Mon OEIL !!! J’espère qu’il ne s’agit pas de CE MENSONGE que raconte les responsables de SITA Sud lors de chaque réunion : le gaz sera transformé en énergie electrique !!En attendant nous n’avons rien vu de tout cela, sauf l’horreur de la méthanisation, le bruit des camions, les insupportables boues puantes, la torchère souvent en panne, des travaux quotidiens, transformation du gaz dans nos poumons plutôt !! En effet, dès la venue des beaux jours ou en l’absence du Mistral, la vie de centaines de riverains résidants à proximité du CET Jas de Rhodes de SITA Sud aux Pennes Mirabeau, balance dans un cauchemar :odeurs nauséabondes dégagées par les dizaines de camions ramenant les boues, les déchets dont l’amiante liée.... et par leurs déversements dans des alvéoles sur un site naturel où les lapins et le gibier laissent peu à peu place aux sachets plastiques..En effet, les mouettes remuent la fine couche de terre de recouvrement utilisée quotidiennement (selon sita sud !! occasionellement selon les riverains) pour décorer les alentours de sachets et autres ordures en papiers !! (photos à l’appui) Nous avons créée une association dont le but est de lutter contre ces nuisances, nous siégeons depuis 2003 à la CLIS, mais rien n’y fait !! la DRIRE ne peut rien, depuis 2001 on appelle à tour de rôle la police municipale ou la drire, ou les pompiers, on a écrit au préfet, au président de la région, en vain .. Malgré le soutien du Maire, au jour d’aujourd’hui aucune amélioration notable !! le cauchemar ! la limite de la dépression !!!
        - obligation de quitter la maison le jour,
        - arrêt de la VMC,
        - obligation de se calfeutrer le soir dans nos maisons avec la chaleur torride que nous connaissons ces derniers temps et sans succès car l’odeur pénètre dans nos maisons tout de même,
        - angoisse de recevoir des invités car les repas pris à l’extérieur peuvent être arrêtés à tout moment par les odeurs,
        - réveils nocturnes à 2H du matin par les odeurs si on laisse la VMC !!,
        - problèmes de santé : eczéma et asthme d’enfants qui peuvent être aggravés par ces pollutions atmosphériques, rhinopharyngites à répétition... Nous demandons tout simplement : respirer normalement et donc vivre normalement. La loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie reconnaissent à chacun le droit à respirer un air qui ne nuise pas à la santé, ainsi que le droit à l’information sur la qualité de l’air, ses effets sur la santé et l’environnement. La loi reconnaît à chacun le droit de ne pas être gêné par les odeurs qui constituent une pollution atmosphérique. Je ne vous parle pas des lixiviats qui peuvent certainement déborder lorsque les pluies (surtout celles de septembre) sont fortes et aller arroser la nappe souterraine ! Et de plus le site de SITA sud vient d’avoir l’accord d’extension (suite à une enquête publique au cours de la quelle les riverains n’ont pas donné leurs accord à cause des odeurs, mais l’enquêteur a décidé que ce n’est pas l’objet de l’enquête !!!!) Tout ce qui nous reste à souhaiter, c’est que les candidats à la présidence et principalement la candidate que je soutiens, Mme Ségolène Royal, refusent les installations des CET surtout autour des agglomérations. La seule solution à mon avis pour résoudre les problèmes que posent les déchets c’est de commencer par réduire les déchets à la source (emballage...) généraliser le tri, sensibiliser les citoyens à faire leur compost....

        Concernant l’Allemagne Il semble qu’elle interdit actuellement l’enfouissement.... Enfin j’espère que le centre d’enfouissement de lille sera bien éloigné des habitations...


      • parkway (---.---.18.161) 16 janvier 2007 14:04

        encore un brave dirigeant !

        encore un moins pire que les autres...

        vôtez pour les moins pires ...


        • Rage Rage 16 janvier 2007 14:13

          Bonjour,

          Pour faire très bref, qu’ils soient UMP ou PS même combat... et beaucoup de déchets (jargon sportif). A quand la touche Echap pour les citoyens désireux de mettre ces taulards hors jeu ?

          Par ailleurs, nous avons aussi d’illustres exemples, en l’occurence avec M.Juppé « le meilleur d’entre nous (eux surtout) ».

          Et enfin, dans les Bouches du Rhône (13) et surtout à Marseille la corruption n’est plus une exception, être sain serait plutôt une exception douteuse passible de sanctions^^.

          République bananière je vous dis, bananière...


          • seb (---.---.12.18) 16 janvier 2007 14:41

            oui vous savez dans les Yvelines on a Pierre Bedier et au conseil régional Jean Paul Huchon

            UMPS tout ça


          • seb (---.---.12.18) 16 janvier 2007 14:45

            Le tribunal correctionnel de Paris condamne le député UMP et président du conseil général des Yvelines, Pierre Bédier, à 18 mois d’emprisonnement avec sursis, 50.000 euros d’amende et trois années de privations des droits civiques et civils dans une affaire de corruption de marchés publics.

            Le procureur de la République Marie-Aîmée Gaspari a requis lundi dix mois de prison avec sursis, 75.000 euros d’amende et un an d’inéligibilité contre le président socialiste de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, actuellement jugé pour prise illégale d’intérêts.

            Decembre 2006

            Et ca continue smiley


          • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 14:56

            j’avais parlé hier de ce triste individu sur le fil du sarkosacre !et pour moi ce n’est que la face visible de l’iceberg ! les cadavres vont bientôt sortir des placards sur fond de réglements de comptes . C’est le FN qui va tirer les marrons du feu en ouest provence en lepenland , l’aversion pour l’UMP étant grande depuis que Gaudin s’entête à imposer à la ppoulation son incinérateur smiley et l’ordre juste difficile à vendre avec pareille tête de gondole smiley

            suite du feuilleton sur La Provence édition Istres-Martigues ..............


            • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 15:24

              ludovic , il faut voir à quitte profite le crime !

              1 le clan de l’ancien maire Robert Mazan ( div gauche)

              2 le clan bernardini , mafieux istréen du même bord et rival de Granié

              3 le clan michel Vaxès (pcf) pour la 13eme circonscription

              4 le clan Gaudin pour l’incinérateur

              5 le préfet qui en a marre des manifs à Marseille contre l’incinérateur ( j’y étais !)

              avec tous ces amis , Granié n’a plus besoins d’ennemis smiley


            • oplm (---.---.47.196) 17 janvier 2007 06:57

              Bonjour Merci de me donner l’occasion de réagir aux différents articles concernant l’INCINERATEUR DE LA CUM de MARSEILLE à FOS. Tout d’abord 1) Ni l’Europe, ni la France , ni le MEDD n’ont jamais demandé la fermeture de la Décharge de Marseille en Crau dite « d’Entressen ». Non , depuis une dizaine d’années, l’Europe exige et la France derriere « la mise aux normes des décharges dites »a ciel ouvert "comme celle de Marseille en Crau avec un laps de temps de 10 ans pour cela , ou alors leur fermeture . Que s’est -il passé depuis ? Marseille a cherché à construire un incinérateur aux Aygalades , dans la vallée de l’Huveaune et a rapidement renoncé devant les manifestations et autres levées de boucliers des habitants. Et puis plus rien ! Cependant l’idée de l’incinérateur continuant son chemin, on a trouvé ( d’aucuns affirment avec des aides locales) en cati mini d’abord puis ouvertement ensuite un territoire d’accueil situé hors du territoire de la CUM de Marseille, à Fos sur mer . En application du principe :« je veux bien d’un incinérateur, mais pas chez moi, chez lui... ! ». Eh là bien entendu les habitants sont d’autant plus hostiles qu’ils s’agit d’accueillir sur leur territoire , une installatuion destinée à traiter les dechets d’une collectivité qui n’en veut pas chez elle. 2)Que Marseille et la CUM, décide de traiter leurs ordures ménagères par incinération, c’est un droit, un choix d’ élus qui prennent leur responsabilité et répondront de leur décision devant leurs électeurs le moment venu . Ici , je ne veux pas disserter des inconvénients et avantages d’une solution par rapport à une autre( incinération/méthanisation), aucune n’est parfaite, mais seulement demander en insistant que « chacun traite ses scories » chez lui .Je termine en réaffirmant que Marseille a le droit de faire un incinérateur si c’est son choix , mais alors , il faut le faire chez elle . Ceci d’ailleurs me paraît conforté par les déclarations du Maire M Gaudin qui dit que ce nouveau procédé n’est pas dangereux pour la santé des populations , que toutes les précautions seront prises etc etc ... raison de plus pour l’édifier à Marseille. Je termine en demandant aux commentateurs , journalistes et autres lecteurs, de s’interroger er d’interpeller les différents interlocuteurs par une première question : pourquoi ne fait t-on pas à Marseille, l’icinérateur de Marseile ? Je n’entends aucun élu de droite (je peux le comprendre), ni de Gôche poser la question et même pas se la poser à eux mêmes. Ces derniers ont voté un plan d’élimination des déchets avec des décharges , la aussi hors de Marseille COURAGE , FUYONS Je me tiens prêt à lire les commentaires à mon propos et suis disposé à le développer pour qui le souhaite .Merci de votre attention


            • Lavande & Coquelicots Pierce 24 janvier 2007 12:12

              oplm, je peux vous répondre très simplement : sur le territoire du SAN Ouest-Provence, tous les responsables UMP locaux sont contre le projet d’incinérateur à Fos.

              Comme vous, il ne s’agit pas de se prononcer pour ou contre la pratique de l’incinération, mais simplement de souligner que la priorité doit être à la réduction des déchets à la source, et que chaque communauté de communes sera d’autant plus appliquée dans cette tache si elle organise elle-même la gestion de ses déchets sur son territoire.

              Mais le gros problème rencontré à Fos, c’est que c’est Bernard Granié lui-même qui a initié ce projet de retraitement à Fos des déchets de MPM. Jetez un oeil sur le lien suivant : http://ump13.typepad.fr/citoyens/2006/12/docteur_bernard.html

              Effectivement, avec des élus comme Bernard Granié, la population est en permanence prise en otage de règlements de comptes politico-financiers.


            • céhère (---.---.197.90) 14 février 2007 22:41

              ce qui me dérange c’est que dans chacun de tes liens il y a trois lettres bizarres... « U...M...P » bizarre


            • Yvance77 (---.---.234.111) 16 janvier 2007 15:21

              « On aimerait savoir ce que Ségolène Royal pense de cette affaire, non ? »

              C’est le genre de journalisme de pacotille mademoiselle et cela est dit le plus respectueusement du monde.

              Elle pense que c’est bien, que c’est ce qu’il a fallu, faut et faudra faire ! Que l’avenir passe par ce genre de magouilles ....

              Mais enfin quoi, vous pensez qu’elle est caution de tout la Ségolène ?

              Pour faire un parallèle, j’ai aimé et j’aime toujours Noir Désir comme groupe. Le fait, que Bertrand Cantat aie mis une telle raclée conduisant à la mort de la pauvre Marie Trintignant, fait il, des autres membres du groupe, des fans ; le comptable des actes criminels de son auteur.

              Bien sur que non,alors des brebis galeuses vous en trouvez si vous peignez de l’extrème gauche à l’autre bout tant que vous en voulez, pour autant il ne faut pas jetez la pierre à tous.

              Donc désolé article inintéressant.

              Au plaisir


              • gem gem 16 janvier 2007 15:49

                ce que pense la Ségolène Royal ? Je peux vous le dire : « la même chose que vous », d’ailleurs elle attent les réaction sur son blog pour savoir quoi en penser et ce qu’on peut faire.

                L’article n’est pas inintéresant, dans la mesure où il souligne que l’individu était un récidiviste. D’autre part, j’ai du mal à croire que la dame est dépourvu de lien avec le président de son comité de soutient dans un des plus gros département de France...


              • Albert (---.---.102.40) 16 janvier 2007 15:58

                Bonjour, sans animosité ni, d’ailleurs allégeance particulière, permettez-moi de rappeler cette prière : « mon Dieu ,protégez-moi de mes amis, car, de mes ennemis je m’en charge »

                Quant aux difficultés ,réelles ,du choix de l’enfouissement des déchets qu’il me soit permis de vous conseiller la lecture de Topaze ou de Clochemerle .(je cite d’infidèle mémoire)

                Tant il est vrai que, même dans le cas « hypothétique » où le consensus sur la méthode de destruction des déchets est réalisé il reste à trouver l’endroit ou installer le destructeur d’ordures

                Bonne chance aux décideurs


                • oplm (---.---.9.29) 27 janvier 2007 07:44

                  Bonjour aux lecteurs, Encore un commentaire ,sur le traitement des orudres ménagères. Bien entendu , aucune population ne voit d’un bon oeil arriver sur son territoire une installation de traitement, quelle que soit la méthode . Cependant,vu que nous sommes tous des générateurs de déchets ménagers, nous sommes plus enclins à accepter sur notre territoire les nuisances liées au traitement de NOS PROPRES DECHETS que celles liées aux déchets des autres qui , justement n’en veulent pas chez eux. Que pensez vous , cher lecteur du voisin qui ne voulant pas de sa poubelle chez lui, vient la vider chez vous ? A vous lire ....


                • louis mandrin (---.---.138.251) 16 janvier 2007 16:04

                  Qu’ils soient de droite (notre ministre blanchisseur, en charge de la démolition et de la privatisation de la culture au profit des majors) ou de gauche, les margoulins de la politique s’en sortiront toujours mieux que les pauvres cons que nous sommes. Traversez hors des clous, et ils n’hésiteront pas à vous envoyer aux assises, goinfrez vous sur le dos des contribuables, et vous serez encensés par vos truands de collègues....en france, l’immense majorité des politiques sont pourris de l’extrême droite à l’extrême gauche en passant par les partis mafieux de l’UMP et du PS....et après ça, vous voudriez qu’on les bénisse lors du prochain scrutin....je ne sais pas ce qui va sortir des urnes, mais ils vont pas être déçus cette fois-ci.


                  • Bill Bill 16 janvier 2007 16:13

                    Mademoiselle,

                    je déplore tout comme vous le fait que nos compatriotes, j’insiste, votent pour n’importe qui, à droite comme à gauche, je pense à Jupé, à Emmanuelli mais il y en a d’autres ! Cela s’arrêtera quand ils, quand nous voterons correctement et pas en fonction de nos petites chapelles...

                    Nous allons même nous précipiter pour crier à l’halali sur des personnages pas encore jugés...

                    Cela est une chose.

                    Mais je regrette votre dernière phrase, je trouve que c’est très bas de mettre Ségolène Royal là-dedans...

                    Je souhaitais juste vous faire cette petite remarque, qui n’a rien de bien méchant.

                    Bill


                    • seb59 (---.---.180.194) 16 janvier 2007 16:14

                      Et lui, il gagnait plus de 4000 euros par mois ?

                      Gauche ou droite, le but c’est toujours de ramasser le pognion du peuple.

                      Moi aussi je veux bien etre deputé socialiste dans un hotel particulier avec vue. C’est sympa le social.


                      • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 16:57

                        il a fait l’an passé un banquet pour fêter son 4eme milliard d’ancien francs ! pas étonnant non plus qu’avec un tel train de vie le fisc a en vie de le remettre sur les bons rails ! smiley


                      • liliane (---.---.144.64) 23 janvier 2007 15:31

                        Ne pas oublier que ce monsieur a été relaxé par le passé. Et racontez moi cette histoire de milliards..... vous deviez y etre, non, à cette petite fête ? On peut tout faire gober sur le net, en racontant des salades. Alors, prouvez nous ce que vous avancez et vous serez crédible.


                      • polife (---.---.222.13) 26 janvier 2007 13:34

                        Quelle tristesse tous ces commentaires envieux ! pensez vous une minute que vous parlez d’un citoyen comme vous avec une famille, femme et enfants et petits-enfants et que par vos commentaires infondés car non vérifiés vous salissez toute une famille qui ne peut même pas se défendre. Réflechissez un peu avant de parler, faire de la politique, c’est soulever des envies de toutes parts alors que le but est d’apporter des avancées et de défendre les intérêts de tous. Si la politique rendait riche, cela se saurait ! Réflechissez un peu qui gagne le plus en écartant un concurrent lors d’une année électorale ! qui détient le pouvoir judiciaire ? qui manipule tout ça ?


                      • Antoine (---.---.225.128) 16 janvier 2007 18:18

                        Rien de bien nouveau, l’UMPS génère des pourritures et des sous-merdes en batterie. Votez Le Pen il a les mains propres..


                        • XavierD (---.---.93.205) 4 février 2007 17:58

                          Pourquoi Monsieur Le Pen aurait il plus les mains propres que beaucoup d’autres. De mémoire certains « legs » douteux n’ont pu être élucidés. Et les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.


                        • céhère (---.---.197.90) 14 février 2007 22:39

                          c’est ça !! dans tes rêves


                        • Michel (---.---.132.184) 16 janvier 2007 19:18

                          @ Hélène : attention ! ce brave homme n’a pas encore été jugé !

                          Vous trouverez un autre « honnête » député sur le site suivant : (concernant Dominique Paillé, député UMP des Deux-Sèvres) et là vous avez le jugement de 2004 !

                          http://dominiqueniquenique.hautetfort.com/trackback/783546

                          Décidément, à droite comme à gauche !!!


                          • Hélène Constanty Hélène Constanty 16 janvier 2007 19:32

                            @michel, Je vous conseille à mon tour, à propos de Dominique Paillé, un article publié par mon compère Vincent Nouzille, co-auteur de Députés sous influences, dans un spécial Deux Sèvres de L’Express :

                            http://www.lexpress.fr/info/region/dossier/deux_sevres/dossier.asp?ida=453011


                          • Michel (---.---.21.4) 16 janvier 2007 20:36

                            @ Hélène : Bien vu ! j’apprécie votre éclectisme !

                            D. Paillé va-t-il supplanter P. Devedjian dans le coeur de Nicolas ? c’est sans doute son souhait le plus cher ... à suivre jusqu’en juin prochain !


                            • lyago2003 (---.---.177.30) 16 janvier 2007 21:50

                              Bonsoir, Je n’ai pas relevé le nom de l’auteur de cet article et ne m’en souviens plus ,mais bon je le trouve savoureux et il pourrait être de circonstance. Que quelqu’un paye ? Non pas avec cette méthode ! Ah que de progrès depuis l’époque lointaine où les braves gens se contentaient de jeter leurs ordures par la fenêtre au risque de verser le contenu d’un pot de chambre sur la tête du malheureux quidam qui passait par là. Depuis, nous sommes passés de la décharge publique et du tas de fumier au ramassage pour tous (ou presque). Même dans les campagnes. Nous voici à l’étape du tri sélectif. Les matières biodégradables d’un côté, le verre d’un autre et enfin le papier et le métal dans un 2e sac. J’oubliais, il y a aussi un ramassage cartons (en particulier pour les commerçants). Il est indéniable qu’il reste des progrès à faire. Dans un premier temps, il faut, c’est évident, séparer le fer et le papier. Ce qui nous mène à 5 ramassages. Toutefois, on ne peut pas ne pas se faire la remarque que dans les matières biodégradables, toutes ne devraient pas être traitées de la même manière. Ainsi, les coquilles d’oeuf. Elles peuvent être une source de calcium appréciable. Si nous mettions nos coquilles d’oeuf dans un sac séparé, qu’elles soit rassemblées dans une usine de retraitement, ce serait moins de gâchis. De même pour les épluchures de patates. Nous faisons tous des épluchures bien trop épaisses - (Je m’adresse là, aux quelques retardés qui ne se nourrissent pas encore de frittes surgelées ou autres plats cuisinés en vente dans notre grand supermarché) - Il serait possible de récupérer cette pulpe de pomme de terre et d’en faire de la purée, par exemple. Il est donc évident qu’il est urgent de mettre en service le ramassage des épluchures de pommes de terre. Si on tient compte du nombre de légumes, fruits, curcubitacés, légumineux et autres denrées qui pourraient être recyclées, nous arrivons à la conclusion qu’il faut, de toute urgence organisé un service de ramassage pour 58 sortes de déchets courants recyclables. (Bien sûr cette évaluation ne tient pas compte de déchets rares, comme les oeufs de caviar, par exemple.) Il est à noter que cette initiative créerait des emplois. En effet, il parait impossible que le service de ramassage des ordures d’une ville ( et ce qu’elle que soit sa taille.) puisse passer de 5 à 58 ramassages différents sans embaucher. De même, la multiplication des véhicules s’impose, d’où une augmentation substantielle de la production automobile lourde. Ici aussi, cette demande créera la nécessité d’investir dans de nouvelles chaînes de production, d’où de nouvelles embauches. Il n’en reste pas moins que j’imagine mal 58 sacs de déchets divers dans un coin de ma cuisine, ça ferait désordre. Il conviendra donc que chaque cuisine soit équipée d’un local à déchets de taille respectable. Cette modification de l’habitat sera bénéfique pour les entreprises de bâtiment qui se verront sollicitées pour mener à bien cette tâche. Je ne sais pas si vous imaginez l’ampleur du marché concerné. Le chiffre reste à vérifier mais on peut raisonnablement estimer qu’il doit y avoir quelque chose comme 30 millions de foyers dans notre beau pays. Cette formule de tri-total permettrait donc la construction de 30 millions de locaux à ordures. Que dire du nombre de sacs plastiques qui seront nécessaires pour mener à bien ce projet ? La demande sera multipliée par 29 ( étant donné qu’aujourd’hui seuls les matières biodégradables non triées et le papier ferraille font l’objet de mise en sac). La consommation ( à raison d’un sac pour chaque catégorie de déchets ) sera de 1.740 millions de sacs plastiques par semaine, ce qui pour une année nous mène à 89 milliards et 580 millions. Une révolution pour l’industrie du sac plastique.Il faudra aussi construire des usines de retraitement et les faire fonctionner. Il va donc de soi que dans ces conditions, nos presque 3 millions de chômeurs actuels ne seront pas suffisants pour occuper les postes créés par cette formule de tri total. Nous serons contraints à avoir recours à de la main-d’oeuvre étrangère. Autres conséquences : N’ayant plus de chômeurs, le pays fera de considérables économies, le déficit de la sécurité sociale sera résorbé en 2 temps 3 mouvements et je ne vous parlerais pas des rentrées fiscales diverses qui bénéficieront de cette initiative (taxe professionnelle, impôts sur le revenu, impôts fonciers) ... Je suis même certain que d’autres avantages, auxquels je n’ai pas songé, découleront de cette pratique.

                              Mais une chose est sûre : L’avenir sourit aux ordures !


                              • pinson (---.---.249.103) 17 janvier 2007 01:10

                                Je vous trouve tous bien injustes avec ce pauvre élu méridional. Après tout, il n’ a pas que des défauts : la preuve, il n’est pas au FN. C’est pourtant ça qui serait grave, non ?


                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 17 janvier 2007 01:24

                                C’est comme pour Huchon et Frêche, et avant eux Emmanuelli ou le fils Mitterrand.

                                Délinquants de gauche et délinquants de droite sont devenus deux catégories étanches pour le politiquement correct.


                              • LE CHAT LE CHAT 17 janvier 2007 08:19

                                dernière nouvelle , fusillade hier à fos sur mer près du Leader Price local , pour les chagrins qui trouvent qu’il ne se passe rien ici ! est-ce qu’il y a un rapport avec notre affaire ?

                                Toutes les nouvelles dans un nouvelle épisode des mystères de l’Ouest provence : la nuit de l’incinérateur ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès