Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > OTAN : Réponse à Madame Alliot-Marie et aux autres...

OTAN : Réponse à Madame Alliot-Marie et aux autres...

Levons-nous et disons stop au parti du renoncement et de l’étranger !

A la veille de la capitulation française qui va finir de vassaliser notre pays, il m’a semblé opportun de démonter, un par un, les arguments de MAM qui sont parus dans le Figaro le 16 février.

La France participe pourtant depuis 1949 à l’Otan, alliance de pays européens et nord-américains pour faire face à une agression majeure visant un de ses membres.
C’est bien un des problèmes majeur. Lors de l’intervention russe en Géorgie en août dernier, si cet état aux dirigeants irresponsables avait fait partie de l’OTAN, comme il le demande avec le soutien de Washington, nous serions automatiquement entrés en guerre contre Moscou !

En 1966, elle s’est retirée du commandement militaire. Son retour envisagé dès 1995 s’était heurté au refus des États-Unis de reconnaître notre place par l’attribution d’un des grands commandements.
Depuis quand la France est-elle prête à vendre son indépendance pour un plat de lentilles comme Esaü a vendu son droit d’ainesse ? (Genèse 25 :34)

Aujourd’hui, la force de dissuasion nucléaire française existe et, à la différence de 1966, nous pouvons participer au commandement militaire sans renoncer en rien à notre souveraineté entière sur l’arme nucléaire.
Certes pour l’arme nucléaire, mais quid de la possibilité pour la France de s’opposer aux USA comme elle l’a fait pour la deuxième guerre du Golfe. Je pense que ce n’est pas possible et renvoie le lecteur aux déclarations de Dominique de Villepin du dimanche 22 février sur Canal+, qui dit la même chose.

La France est membre de l’Otan. Contrairement à une idée reçue, elle ne s’en est jamais retirée ! Elle en est même l’un des principaux contributeurs en hommes et en financement. Elle a exercé le commandement des forces au Kosovo de 2004 à 2005, en Afghanistan en 2004, sans que quiconque, parmi les protestataires du jour, y trouve à redire. Paradoxe : elle n’a pas de poste dans le commandement militaire.
Décidément, MAM a faim ! Encore le plat de lentille en vue ! Par ailleurs, il a fallu attendre les successeurs du Général pour voir la France associée directement à des expéditions néocolonialistes. Gageons que cela n’aurait pas été le cas auparavant. Par ailleurs, belle prestation, tant au Kosovo où nous savons maintenant qu’une profonde désinformation a été orchestrée par Washington et en Afghanistan où nous avons troqué les talibans contre le trafic de drogue (au profit de qui ?)…

Dans le commandement de l’Otan, la France élargira sa capacité d’action sur le plan militaire et diplomatique, elle aura les moyens de peser plus sur les choix stratégiques.
Elargir sa capacité d’action, qu’entend par là MAM ? Trouve-t-elle que nous n’intervenons pas assez de par le monde déjà ? Quant à la diplomatie, alors que le positionnement de la France est une voie singulière dans le monde, plutôt non alignée, comment oser dire le contraire de ce que sera la réalité ? Quelle voix pourra alors avoir la France quand elle sera devenue le perroquet des Etats-Unis ?

En participant à toutes les structures, il devient possible d’exercer une réelle influence non plus seulement sur les décisions, mais aussi et surtout sur la conduite des opérations.
Nous avons vu plus haut que nous n’aurons plus aucune influence sur les décisions. En ce qui concerne les opérations, ce sera encore pis, bien entendu, tant nos moyens sont faibles par rapport à ceux de l’Oncle Sam. Cette déclaration est ridicule, ridicule qui, manifestement, ne tue plus les carrières les plus en vue…

Nos responsabilités seront ainsi davantage en conformité avec la réalité des moyens militaires que nous déployons.
Voilà, noyée dans un tissu de mensonges, la vérité ! Nos moyens actuels sont pratiquement nuls et nous serons conformes aux efforts que nous avons déployés ces dernières années. MAM a rejoint le camp du renoncement.

Le monde de 2009 n’est pas celui de 1949 ou de 1966. L’Otan de 2009 n’est plus celle de 1949 ou de 1966. Son champ géographique d’action est plus large, ses cibles plus précises, son besoin de réactivité plus grand.
C’est bien là le problème. Le champ d’action est devenu le plus large qu’il soit possible d’imaginer : celui du soutien indéfectible et extrémiste à l’impérialisme américain. Les cibles ne sont pas plus précises, c’est le monde entier, celui qui ne veut pas se soumettre. Et tout cela alors même que le mur de Berlin est tombé et qu’il n’y a quasiment plus de régime socialiste de par le monde !

La France…lui a permis (à l’OTAN) de refonder son ambition : affirmer la solidarité de nos démocraties et défendre leurs valeurs face aux nouveaux risques du monde et d’abord le terrorisme.
On nous abasourdit avec le terrorisme et on s’en sert comme prétexte à toutes les turpitudes. Malgré toute la compassion qu’on peut avoir pour les victimes et le caractère abject de cette pratique de guerre asymétrique, combien de mort cela fait-il par an dans le monde occidental ? Osera-t-on comparer cela avec les conséquences de la pauvreté, de la précarité, des maladies nosocomiales,… ? Cette désinformation est scandaleuse.

Et les réticences de certains pays européens à faire les efforts nécessaires pour renforcer la Défense européenne seront d’autant plus faciles à surmonter qu’ils auront l’assurance que celle-ci ne se construit pas contre l’Otan.
Voilà encore un autre serpent de mer. A part la France, tous les autres pays européens sont anesthésiés et serviles à l’égard des Etats-Unis. La commission européenne elle-même est contaminée par l’atlantisme. Pour plus de détails, je renvoie les lecteurs à mon ouvrage « logique de défense : 30 idées en 200 pages » paru en 2008 en même temps que le livre blanc. Chacun pourra mesurer la différence avec ce dernier et pourra apprécier l’existence d’une stratégie alternative visant à construire la France comme une grande puissance, respectée dans le monde entier et non à en faire un vassal de plus de l’Empire.

Au final, compte tenu des déclarations des uns et des autres, on peut raisonnablement penser qu’aujourd’hui, notre pays est gouverné par le parti de l’étranger.


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • JL JL 23 février 2009 10:58

    ""Au final, compte tenu des déclarations des uns et des autres, on peut raisonnablement penser qu’aujourd’hui, notre pays est gouverné par le parti de l’étranger. ""

    Est-ce pour cela que les affaires étrangères sont dirigées par un cosmopolite ?

     http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/biographie_5/bernard_kouchner_ministre_affair es_56380.html


    • dezanneau 23 février 2009 11:01

       L’Otan est le bras armé de la construction européenne. La classe politique française baigne dans la veulerie...avant tout parceque c’est sociologiquement une caste qui se défie du peuple. Elle ne peut plus prétendre défendre la France et les Français, il y a imposture totale !

      Je serais très curieux d’avoir votre avis sur l’approche qui est la mienne sur mon blog.

      Je présente à cette adresse http://www.la-france-contre-la-crise.over-blog.com/ ma contribution sur :

      - la question centrale de la dette dans nos économies et des intérêts de la dette, avec une solution portant sur plus de 1200Md d’euros dans le cadre de la Francophonie pour une sortie de crise et l’émergence de fait d’un monde multipolaire...

      - la question de la réforme territoriale...

      - la politique maritime et l’Outremer

      - le soutien aux PME-PMI
      Cordialement


       


      • Geneste 23 février 2009 22:26

        Cher monsieur,


        Comme vous m’y invitez, je réponds à votre question. J’ai parcouru, assez rapidement je dois dire, votre blog. Vous y soulevez des points intéressants, notamment vis-à-vis de l’Afrique. Probablement avez-vous raison, mais je ne suis pas assez compétent pour savoir si une telle entreprise aurait des chances de succès, je pense, en disant cela, à votre proposition de transférer la dette à l’Afrique et de revenir, d’une certaine façon, à une monnaie nationale.
        En ce qui concerne le développement de l’Afrique, je suis tout à fait d’accord avec vous. La question actuelle est celle de la volonté de la France. Et la politique actuelle nous montre clairement que notre gouvernement ne veut rien faire... Quand il se réveillera cela risque d’être trop tard.

        Bien à vous.


      • Alpo47 Alpo47 23 février 2009 11:28

        L’OTAN est juste un pas de plus vers la réduction des identités nationales et ... le nouvel ordre mondial, souhaité par nos "élites" et, SURTOUT, par les lobbies qui dirigent en sous main.
        Rien à attendre de bon dans tout cela. Nous risquons fort d’être entrainés dans des interventions, voire grosses guerres, qui ne sont pas nos combats et ne sont qu’autant d’interventions pour imposer ce nouvel ordre du monde aux pays rétifs.
        Sarkozy ne s’est jamais caché qu’il était notablement pro-américain, pro-otan, pro-europe.

        Une chance pour nous, notre, relative, indépendance et nos libertés, l’état économique des USA est gravissime. Tout s’écroule chez eux et ils auront sans doute, très bientôt, bien d’autres chats à fouetter.

        Privés de leur seigneur et maitre, que deviendront les serfs ?


        • snowballing snowballing 23 février 2009 12:46

          Nouvel Ordre mondial, blah blah, etc......


        • dezanneau 23 février 2009 11:32

          J’invite en passant les lecteurs à redécouvrir les autres articles de Geneste...
          Pour ma part, je considère que nos analyses convergent.


          • Le Prisonnier Anne-Marie Gulon 23 février 2009 11:33




            Retour dans l’Otan :
            une « faute » selon Villepin


            « La France passe sous les fourches caudines d’un autre pays »
            a averti l’ancien premier ministre dimanche sur Canal +.

            Dominique de Villepin a estimé dimanche sur Canal + que Nicolas Sarkozy commettrait « une faute » en décidant de faire revenir la France dans le commandement intégré de l’Otan.

            Ce changement « n’est pas un détail », a argumenté l’ancien pre mier ministre. « Ce n’est pas juste une signature de plus pour normaliser une position », mais « c’est véritablement la France qui passe sous les fourches caudines d’un autre pays », a poursuivi Villepin. C’est vrai que les décisions au sein de l’Otan se prennent à l’unanimité. Mais j’ai vécu la crise irakienne, a rappelé l’hôte de Matignon. Et je sais que la pression exercée par les Américains quand ils considèrent qu’il y va de leur propre sécurité est (une chose à laquelle il est) extrêmement difficile (de) résister ».



            http://www.lefigaro.fr/politique/2009/02/23/01002-20090223ARTFIG00289-retour-dans-l-otan-une-faute-selon-villepin-.php



            • Laury 23 février 2009 18:13

              Bonsoir a tous ,moi je ne dirais pas comme M.De Villepin que Sarközy connaît une faute ,je dirais plutôt qu’il
              éxécute un ordre pour les ocultes qui l’ont mis en place et dont il est un simple éxécutent .
              La France a une place dans l’OTAN que d’autre pays nous envie je ne voie donc pas pourquoi en changer !
              sauf pour le motif cité plus haut dans l’article . De toutes évidence cela ne relaive pas simplement du
              président même s’il ce prend pour Napoléon !!!!


            • tomasi75 23 février 2009 12:02

               il n’y a pas besoin de centaines de discours, il suffit de lire cet article pour voir que la france ne doit pas réintégrer l’otan :
              http://voxx.over-blog.com/article-12705679.html


              • titi 24 février 2009 07:47

                " pays du camp impérialiste et éleva la France au rang de porte drapeau des peuples prolétaires"

                Youaouuuu....
                J’aurai vraiment tout lu sur AV.
                Et pourquoi pas "De Gaulle était sur les barricades et lancait des pavés sur les CRS" ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès