Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Oui, toute honte bue !

Oui, toute honte bue !

JPEGOui, honte au ministre des anciens combattants !

Alors que nous avons droit aujourd'hui devant le monument aux morts de chaque ville, au discours officiel le 11 novembre, revu par Sarkozy ( lire http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/il-faut-rehabiliter-les-fusilles-125477)

et maintenu aujourd'hui sous la « gauche » ; le nouveau gouvernement n'a toujours pas décidé de réhabiliter collectivement tous les fusillés pour l'exemple.

Toute honte bue, le Ministre des anciens combattants refuse même la réhabilitation collective ….

La Fédération Nationale de la Libre Pensée proteste vigoureusement contre ce déni de justice et considère à juste titre qu'à la veille du centenaire du déclenchement de cette guerre mondiale, il n'est plus temps d'attendre :

« Toute honte bue

La Fédération nationale de la Libre Pensée a pris connaissance avec consternation de la déclaration de monsieur Kader Arif, Ministre des Anciens Combattants, refusant la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918.

Après s’être glorifié d’avoir attribué la mention « Mort pour la France » au sous-lieutenant Jean-Julien Chapelant, alors que la formule exacte aurait été « Mort par la France » et que la Mairie de son village natal l’avait déjà inscrit sur le Monument aux Morts au début des années 1920, le Ministre a enfourché le cheval des partisans du « cas par cas ».

Il a indiqué qu’il fallait « regarder chacun des cas particuliers ». A sa suite, Joseph Zimet qui dirige la mission du centenaire de la Première Guerre mondiale a précisé : « La difficulté réside dans la grande diversité de ces condamnés, tous ne sont pas des mutins. Il faut démystifier cette question pour éviter de penser que ce sont tous des innocents ».

Quelle honte !

Le problème n’est donc pas de savoir si les Fusillés pour l’exemple étaient innocents, mais s’ils étaient coupables ! Et si on trouve des coupables, un siècle après, on fait quoi ? On les re-fusille pour l’exemple ? Alors que 20% des dossiers des Conseils de guerre exceptionnels ont été détruits, alors que ces dossiers ont été constitués à charge par les fusilleurs, alors qu’il n’y a plus accusateurs et témoins de la défense, comment rendre une vraie justice ?

Et s’ils sont déclarés coupables, de quoi seront-ils coupables ? De vols, de compromission avec l’ennemi ? C’est l’ouverture de la boite de Pandore, mais au fond il ne restera pas l’espérance. Dans ce cas, la Fédération nationale de la Libre Pensée demande le même examen pour la responsabilité des généraux, notamment Nivelle et Pétain, pour ce conflit et le suivant. Il ne saurait y avoir deux poids, deux mesures.

Avec Voltaire, La Fédération nationale de la Libre Pensée préfère le principe : « Il vaut mieux un coupable en liberté qu’un innocent en prison ».Il faudra bien qu’un jour les zélateurs d’une « justice » au cas par cas et à la tête du client, donnent les véritables raisons qui les motivent pour empêcher que justice soit rendue et que la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple soit prononcée.

La Libre Pensée a indiqué clairement au Président de la République, lors de son entrevue du 10 avril 2013, que si la plus haute autorité de l’État ne prononçait pas la réhabilitation collective en 2013, alors, en 2014, lors des cérémonies, séminaires, colloques, rassemblements, les Libres Penseurs seront de tous les événements officiels du centenaire de la Première Guerre mondiale pour porter haut et fort cette revendication de justice.

On ne nous fera pas taire

Cela fait près d’un siècle que cette honte perdure. Il faut que justice soit enfin rendue à ces hommes qui ont refusé la barbarie de la guerre et de mourir pour rien. De nombreux pays belligérants ont déjà rendus justice aux Fusillés pour l’exemple. Pourquoi la France refuse-t-elle de le faire à son tour ?

Est-ce parce que les troupes françaises sont déployées sur le sol d’un grand nombre de pays pour faire la guerre, que l’État ne veut pas reconnaître le droit de refuser de mourir pour rien ? Est-ce le droit à la désobéissance pour sauver sa vie que le Gouvernement refuse de voir reconnaître ? Faut-il imposer aux soldats l’obéissance absolue à la hiérarchie militaire, dussent-ils en mourir ?

Paris, le 17 avril 2013 »

JPEG

Des municipalités républicaines ont inscrit ou fait inscrire sur les monuments aux morts un hommage aux fusillés pour l'exemple... C'est là un acte honnête et nécessaire qui permet que la mémoire n'oublie pas tous les hommes qui sont morts durant cette guerre particulièrement meurtrière.

Elles attendent que l’État fasse de même...

Tous ces hommes tombés , quelle que soit la raison de leurs décès : au combat, sous les bombes ou fusillés pour l'exemple sont dignes, ceux qui sont moins dignes ce sont ceux qui nous gouvernent !

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 avril 2013 18:14

    lire le livre sur le poilu fusillé rescapé puis tué dans les « tranchées »UN CHTI« 

    le village près du mien a le plus Beau monuments aux morts de FRANCE chaque année les libre-penseurs y lisent des textes pour la paix

    chaque année surtout les »vieux cons qui ont fait l’algérie y trouvent a redire et remette un article dans la presse locale "disant que ce monument poour la paix est réservé aux GUERRIERS QUELS C..S


    • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 14:25

      Les vieux cons qui ont fait l’Algérie t’emmerdent !


      j’en suis, comme tous les gars qui n’avaient rien demandé, mais qui sont partis là bas faire leur devoir de citoyen !

      alors oui, nous sommes également anciens combattants, comme tous ceux qui le furent avant nous !

      alors pas question d’honorer les lâches et les déserteurs, dans une guerre ou au cours d’un accrochage avec l’ennemi, chacun compte sur l’autre pour faire un ensemble, les lâches et les déserteurs sont donc à bannir !!

      je ne sais pas quel âge tu as, mais si des combattants venus d’ailleurs ne s’étaient pas sacrifiés pour venir débarquer en Normandie, alors que ce n’était pas leur pays à tous ces jeunes gars, nous serions peut être encore sous un régime tyrannique , n’oublies jamais ça !

      oui la guerre c’est atroce et on peut y lisser sa peau, ça s’appelle le sacrifice suprême, seulement, les pleutres, les mous et les lâches ne peuvent comprendre ça !

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 18 avril 2013 18:23

      COMBATTANTS.....DANS UNE GUERRE D ALGERIE...impossible les francais faisaient du

      MAINTIEN DE L ORDRE AVEC UN PEU DE TORTURE ET DE CORVEES DE BOIS


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 avril 2013 18:17

      ON POURRAIT ETRE MECHANT ET DIRE QUE C EST LE LIEU DE RASSEMBLEMENT « DES

      CONS...BATTUS » avec ce ministre


      • CHALOT CHALOT 17 avril 2013 18:17

        Avec la Libre Pensée, le 8 juin 2013 à 14H

        Tous au Rassemblement pacifiste et internationaliste

        Pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple

        Salle de spectacle – Annexe Bourse du Travail – 85 rue Charlot 75010 Paris.



        Sous la Présidence de Marc Blondel,

        Prendront la parole :

        des militants pacifistes et internationalistes, réalisateurs de films, comédiens, historiens, élus, libres penseurs. Un film sera projeté en ouverture.



        Paris, le 17 avril 2013




        • Massaliote 17 avril 2013 18:43

          " Est-ce parce que les troupes françaises sont déployées sur le sol d’un grand nombre de pays pour faire la guerre, que l’État ne veut pas reconnaître le droit de refuser de mourir pour rien ?« 

          Mourir pour rien, raisonnement d’apatride. Alors ne demandez aucune reconnaissance à la France.

          Ceux qui sont tombés au champ d’honneur ne sont pas »morts pour rien". Ils sont tombés pour des idéaux auxquels vous n’entendez rien. Ne venez pas cracher sur leur tombe.


          • benedicte_gab 17 avril 2013 20:36

            Vous plaisantez ? Les guerres ne sont jamais ordonnées par les oligarchies pour des idéaux, mais pour accroître leur pouvoir, faire diversion sur une société en crise, voire même permettre aux haut-gradés à jouer aux soldats de plomb en transformation une partie de la population en chair à canon.

            La guerre de 14-18 a été une boucherie obscène, une véritable hécatombe dans la population masculine, c’est la raison des mutineries, quand les gens dans les tranchées se sont aperçus qu’ils n’avaient rien à faire là que des 2 côtés, ils n’étaient que des ouvriers et des paysans que l’on envoyaient s’entretuer pour des intérêts qui n’étaient pas les leurs.
            La guerre n’a jamais été faite pour des idéaux, seule la résistance à une invasion étrangère est légitime, mais en 14-18 ce n’était que pour des raisons de pouvoir des différentes oligarchies de l’époque et de leur impérialisme.
            De toute façon c’est toujours d’actualité, ça n’a pas changé et ça ne changera pas tant que nous accepterons de vivre dans des tyrannies, sous le joug de pervers et psychopathes tout en braillant (vive la méthode Coué) que nous sommes en démocratie ... à l’évidence les mots n’ont plus de sens et vive la confusion mentale.

          • Massaliote 18 avril 2013 16:52

            Dans les 500 « héros » qui, eux étaient « plus intelligents que les autres », contre des milliers qui ont combattu pour défendre leur pays. L’honneur consisterait donc à se coucher devant l’ennemi. Vous confirmez ce que j’ai toujours pensé des gauchouillards. Juste bon à porter les valises des terroristes. Pourvu que le « frère » soit anti-français votre soutien lui est acquis. SUPERS COLLABOS.


            • COVADONGA722 COVADONGA722 17 avril 2013 22:58

              Réhabilitation de TOUS LES FUSILLES



              même ceux fusillés par Leclerc en 1945 ?

              • CHALOT CHALOT 17 avril 2013 23:19

                Rien à rajouter à l’intervention de Benedicte Gab : c’est succint , juste et bien dit !


                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 18 avril 2013 02:15

                  Une citation d’Anatole France :« On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels. »


                  Pour ceux qui n’en seraient pas convaincus, je leur propose d’aller visiter le site de l’historienne Annie Lacroix-Riz.

                  Seules les guerres de libération ont du sens, mais celles-ci n’ont pas l’heur de plaire aux industriels ou industrielles.

                  • Massaliote 18 avril 2013 17:16

                    « l’historienne Annie Lacroix-Riz . » Pas communiste pour deux sous, non, d’une neutralité avérée smiley


                  • Bubble Bubble 18 avril 2013 09:23

                    Un ministre des anciens combattants ? Sérieusement ? Je vois un autre scandale que dans l’article, là... Il doit plus avoir énormément d’administrés depuis le temps, ce monsieur, et cette fonction n’a pas vraiment de raison d’exister pour les soldats d’une armée de métier.


                    • juluch juluch 18 avril 2013 10:52

                      Les fusillés d’après la libération aussi ???


                      • Mr Dupont 18 avril 2013 12:43

                        Monsieur Juluch

                        Vous voulez sans doute parler des victimes de l’épuration ?

                        Les libres penseurs du moment ne pouvaient pas être partout sans compter qu’ils étaient aux ordres du Petit Père des Peuples : cela faussait leurs jugements


                      • njama njama 18 avril 2013 13:43

                        Très d’accord Chalot, c’est un procès aux pacifistes, aux artisans de paix, aux objecteurs de conscience, c’est un procès à tous ceux qui ont servi de bouc-émissaires pour justifier le pire.
                        C’est un procès aux intentions, à la liberté d’opinions, c’est un procès à tous ceux qui aiment la liberté des peuples. C’est comme un procès qui ne vaut pas mieux que celui fait aux hérétiques ...
                        C’est un procès aux hommes, et à toutes les femmes (fiancées ou épouses pour certaines) qui n’avaient pas leur mot à dire depuis Napoléon.
                        C’est le déni de l’insoumission, le déni de la désobéissance civile contre l’oppression, c’est le déni pour « raison d’Etat », de la Constitution. C’est l’abus tyrannique d’une situation, la guerre, qui met par exception, les lois civiles « hors-la-loi ».

                        C’est oublier que les p’tits français (comme les p’tits allemands) de l’époque avaient été nourri avec l’école de la république au lait de la revanche entretenue dans l’opinion publique contre les boches ...

                        ils ont dit “non” à la guerre sans nom

                        Près de 15 000 jeunes Français ont été insoumis, déserteurs ou objecteurs de conscience pendant la guerre d’Algérie — la même proportion de refus que celle des jeunes Américains pendant la guerre du Vietnam.

                        http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2479


                        • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 14:33

                          de l’insoumission et de l’objection de conscience en désertant l’armée Française pour rejoindre les terroristes FLN et combattre à leur côté ?


                          j’appelle ça trahison et passible de la peine de mort en temps de guerre !

                          sans parler des lâches qui abandonnaient leur poste, où même des salauds qui livraient des armes au FLN !

                          soutenus par les Communistes et la Gauche Française en plus !! 

                          une honte !!

                        • njama njama 18 avril 2013 22:35

                          @ kitamissa

                          Le FLN n’était pas des terroristes, ils étaient indépendantistes si vous voulez, et ils avaient bonnes raisons de l’être (même si, politiquement, ces raisons ne vous agréent pas). Historiquement, et globalement, rien n’a arrêté la décolonisation. L’Algérie n’est qu’un cas de figure parmi d’autres, hélas douloureux par rapport à d’autres cas.
                          Ceux qui avaient rejoint le FLN était majoritairement (mais peu nombreux) des français « d’Algérie », qui se sentaient plus que tout « d’Algérie », leur terre natale, ils n’avaient rien connu d’autre. Ce n’était pas sauf exception des gens de la métropole, tout comme ceux qui avaient choisi vers la fin l’OAS.
                          La guerre d’Espagne et celle d’Algérie n’ont rien à voir ensemble.


                        • CHALOT CHALOT 18 avril 2013 14:33

                          kitamissa !
                          En Algérie, il y eut des appelés qui n’en faisaient pas leur métier et qui ont été sacrifiés par un pouvoir colonial aux ordres des marchés....
                          Ce ne sont pas des « vieux cons » mais des victimes


                          • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 14:40

                            Il sont tout de même fait leur devoir, quand on a 20 ans, on ne fait pas de politique, à l’époque, nous étions tous titulaires d’un simple CEP et au boulot depuis quelques années déjà, et pas informés du tout comme actuellement !


                            quand on bosse 12 heures par jour dans un atelier, sur un chantier ou dans un entrepôt, le soir on dort de bonne heure, 

                            d’autant plus qu’il n’y avait peu ou pas de télé, ni de moyens de savoir à qui profitait une guerre, on nous envoyait nous battre , point final !

                            et nous y allions parce que c’était dans l’ordre des choses, nous avons été élevés avec cette idée comme nos aînés !

                          • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 14:41

                            Ils ont....pardon


                            • CHALOT CHALOT 18 avril 2013 14:48

                              Ils n’avaient pas le choix....Ce n’était pas un devoir mais une obligation d’aller tuer des gens qu’ils ne connaissaient pas au service de gens qu’ils connaissaient bien et qui étaient leurs exploiteurs....
                              Hote à la droite coloniale et honte à la fausse gauche coloniale, aux Guy Mollet !


                              • Massaliote 18 avril 2013 17:18

                                Honte à la gauche-collabo !


                              • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 19:51

                                Vous ne faite qu’ânonner ce que voire parti vous a fourré dans le crâne, vous ne connaissez rien de la guerre d’Algérie...


                                Guy Mollet a donné les pleins pouvoirs à l’armée, à cause des attentats et des meutres aveugles qui frappaient la population civile Musulmane et Européenne sans distinction, juste un terrorisme mis en place par une bande d’assassins fanatisés !

                              • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 19:51

                                ce que votre parti....rectification 


                                • CHALOT CHALOT 18 avril 2013 20:45

                                  kitamissa !

                                  Guy Mollet n’a pas donné tout pouvoir à l’armée, heureusement
                                  Il a reçu les pleins pouvoirs, lui pour arrêter la guerre d’Algérie et on sait comment cela a terminé.
                                  Je salue les appelés, je salue les déserteurs, je salue les pacifistes

                                  Vive la lutte du peuple algérien !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès