Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Politique > Parisot roule Sarko

Parisot roule Sarko

Quelques jours après avoir été accusée par Nicolas Sarkozy de se faire remarquer par son silence, Laurence Parisot a rectifié sa position. Invitée dimanche matin d’Europe1, la dirigeante du Medef a loué le bilan "extraordinaire" du président sortant. Louanges d’un côté, expression de vives craintes de l’autre. La patronne des patrons la France a estimé que la France risque l'asphyxie si le candidat socialiste, allié à celui du Front de gauche, est élu.

"On ne mesure pas assez tout ce qui a été fait ces dernières années. Le bilan de Nicolas Sarkozy n'est pas un boulet mais un boulot extraordinaire. Il faut continuer le travail effectué ces cinq dernières années". "La capacité de leadership de Nicolas Sarkozy à l'échelle internationale est exceptionnelle", a glissé la présidente du Medef après s’être félicitée de la "grande" réforme des retraites mise en œuvre par le Chef de l’Etat.

"On voit bien qui est avec qui", a répondu par journalistes interposés François Hollande qui a déclaré pouvoir "comprendre" Laurence Parisot, dans la mesure où, selon lui, "le Medef et notamment ses principaux dirigeants ont été abondamment servis par des avantages fiscaux, des transferts, des soutiens multiples". Le candidat socialiste a néanmoins souhaité éviter l’amalgame "je ne confonds pas Madame Parisot avec l'ensemble des entreprises de France", a-t-il expliqué.

Si Parisot roule Sarko, l’industrie automobile française sera sans doute moins élogieuse. En mars 2012, le marché français des voitures particulières neuves est en chute de 23,5 % par rapport à mars 2011. Une très mauvaise nouvelle qui risque d’être facturée au prix fort aux salariés du secteur car les constructeurs français sont particulièrement affectés par cet effondrement : PSA Peugeot Citroën enregistre une baisse des ventes de -30,3% au premier trimestre et le groupe Renault de -30,2% sur la même période.

C’est en fait tout le secteur manufacturier français qui est berne avec en mars un indice de mesure de la performance globale de l'industrie manufacturière à son plus bas niveau depuis trente-trois mois. La barre hautement symbolique des 3 millions de chômeurs devrait selon toutes les projections être franchie en juin.

Crédit photo : Medef

Parisot se fait remarquer par son silence, Sarkozy Vidéo LCIWAT sélectionnée dans Actualité

 


"La capacité de Sarkozy est exceptionnelle" par Europe1fr



Sur le même thème

Le chômage, c'est pas du boulot (II)
Ces patrons de gauche... ultra-libéraux
Courage, vallsons !
Monsieur Valls, vous méprisez notre intelligence
Le théorème de Filoche


Les réactions les plus appréciées

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.190) 3 avril 2012 09:11
    Robert GIL

    sacré Laurence, elle a recemment declaré que le programme du FDG etait dangereux, elle avait aussi declaré que celui du FN etait dangereux, il ne lui reste plus qu’a declarer que celui de Bayrou est dangereux....par contre a ses yeux celui de Sarko est exceptionnel, et je suis d’accord le bilan de Satko est exceptionnel ...Jamais il n’y a eut autant de pauvres, de chomeurs et de precaires !

  • Par subliminette (---.---.---.107) 3 avril 2012 09:10
    subliminette

    Dans la même interview elle a fustigé Thibault qui appelle à voter Mélenchon : « Les syndicats n’ont pas à se prononcer pour tel ou tel candidat »

     Elle dirige quoi la Parisot ? une boîte de nuit ?

    Sûr que le bilan est bon pour elle et ses petits copains. Baisse de la taxe professionnelle pour les grosses entreprises et instauration d’une super taxe au nom imprononçable pour les petits auto-entrepreneurs !

    Sarko, le président des gros !

  • Par ZEN (---.---.---.172) 3 avril 2012 09:04
    ZEN

    Pour Laurence, les Russes sont aux portes de Paris... smiley
    On ne s’attendait pas à un soutien franc et massif Jean-Luc smiley

    C’est donc un non-événement

  • Par frugeky (---.---.---.81) 3 avril 2012 09:25

    Plutôt que de faire de la politique, ce que ne doit pas autoriser les statuts de son « syndicat », Parisot ferait mieux de nous instruire sur les milliards piqués, volés par le medef à la médecine du travail et à la formation professionnelle. 

    Après on se doute bien que cette héritière qui n’a jamais fait rien d’autre que de récupérer l’héritage ne va pas se tirer une balle dans le pied en appelant à plus de justice sociale. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires