Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Parti Socialiste ou Parti Sociétal ?

Parti Socialiste ou Parti Sociétal ?

Je suis effaré que -pratiquement- pas une grande voix dans la gauche à l'Assemblée ne se soit érigée contre ce projet qui prévoit l'adoption. Ni au PS, ni au PC, ni chez les Verts, personne pour être contre cette loi. Et ceci contrairement au Sénat, bien plus digne qui a frisé le match nul bien que l'on ait sifflé la fin du match avant la fin du temps réglementaire... 

Ceux qui sont contre philosophiquement, ont été condamnés de façon surréaliste à être en compagnie de l'UMP, du FN, des Catholiques ultras, des identitaires, ou des homophobes hystériques. Voilà à quoi nous sommes amalgamés. Pourtant je ne crois pas à un clivage idéologique gauche/droite des politologues de plateau TV.

LE CLIVAGE GAUCHE/DROITE EST-IL TOUJOURS REPRESENTATIF ?

Pour ma part je trouve plus signifiant le découpage "Classes Populaires" opposées aux "Elites", né avec le "Non" au Référendum Européen de 2005, qui a vu apparaître une nouvelle transversalité sociologique entre ceux qui subissent la crise et ceux qui surfent sur la crise.

Dans le vote du "Mariage pour tous" ce n'est pas un problème de répartition des richesses, de lutte contre les inégalités. C'est un problème de valeurs sociétales. Cela traverse les idéologies lesquelles portent traditionnellement sur la politique économique et la lutte contre l'injustice sociale. 

 Ici ce n'est pas social ; c'est sociétal, c'est philosophique. Il ne resterait plus donc que cela à "la gauche" ?? après avoir baissé les bras devant l'oligarchie financière européenne et les paradis fiscaux, les inégalités elle se recroqueville sur des thématiques classées "progressistes"... ?!?....

En quoi cela est-il "progressiste" de priver un enfant, dès sa naissance, d'un père ou d'une mère.

OU EST LE PROGRES ?

Il se pourrait que ce choc de valeurs de civilisation ne reste pas sans conséquences.

"Les classes populaires", déjà perdues, déboussolées dans une France percutée depuis longtemps par une immigration qu'elles ne comprennent pas, des quartiers qu'elles ne reconnaissent plus ; une pré-période de glaciation du chômage, une désertion industrielle, ainsi qu'une crainte de son avenir dans un contexte de baisse larvée du pouvoir d'achat .

Avec des dirigeants PS qui refusent le combat historique, le "combat de classes", qui viennent de faire 20 milliards de cadeau au Médef pour sa "compétitivité" et de détricoter le contrat de travail ( travailler plus en gagnant moins) pourraient bien manifester leur mécontentement.

Car qui pourrait croire que les cadeaux au Médef vont apporter des emplois ?? C'était le deal espéré du "donnant-donnant" concédé par les socialistes aux sirènes du grand patronat. Non, le patronat va se mettre l'enveloppe discrétement dans les poches. En plus de la défaite sur l'emploi ils auront le déshonneur... 

Cette affaire va laisser des séquelles dans ceux qui n'ont pas voix au chapitre. Les invisibles ne seront pas toujours invisibles. Les craquements venant de toute l'Europe, avec Beppe Grillo en Italie en sont un exemple. Les 25 % de chômeurs en Espagne vont bien se réveiller un de ces quatre matins. La farce du scénario Chypriote, création hybride d'un paradis fiscal en plein coeur de "l'Europe de la Dette" laquelle met en exangue les peuples. 

Nous, en France, il nous faudra encore un peu plus de chômage peut-être. Plus que pour son manque de réussite dans la lutte contre la baisse du chômage, la France profonde ne pardonnera pas cette fantaisie,cette fausse note, cette concession au lobbie gay de la clientèle "bourgeois-bohème" des "socialistes", qui ne le sont plus depuis longtemps déjà...

Car ce point du programme de François Hollande n'était pas pertinent. D'ailleurs, qui y a fait attention à ce point du programme ? On a surtout fait attention à : "mon ennemi c'est la finance"...Pour céder sur le pacte budgétaire.

Mais surtout, pensant aux enfants, cette loi est illégitime car facteur de futurs déséquilibres psychologiques lourds de conséquences dans la période de pré-adolescence et dans l'après.

François Hollande, s'il veut s'en sortir sur cette affaire a intérêt à verrouiller cette loi par l'exclusion explicite de la possibilité du recours à la PMA (en outre de la GPA). Par le biais du Conseil Constitutionnel ou par le Comité d'Ethique.

JPEG - 80 ko

Moyenne des avis sur cet article :  3.26/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • ecolittoral ecolittoral 24 avril 2013 11:25

    Tout à fait d’accord avec vous. Utiliser des gamins comme des objets, sans père et, éventuellement sans mère, sans oncles, tantes, grand pères, grand mères est proprement scandaleux.

    Comment peut on descendre si bas dans le mépris de l’être humain ?
    Ce qui a manqué dans cette histoire, ce sont les témoignages d’orphelins.
    Des orphelins à l’assemblée pour mettre la honte à ces écervelées(és).
    A cette bonne femme qui jubile dans l’hémicycle de savoir que dans quelques années, il y aura des gamins qui n’auront comme ancêtre qu’une éprouvette.
    La démocratie et les droits de l’homme ne sont pas fait pour les gamins ?
    Un orphelin d’Haiti ou des Philippines doit être aidé.
    Et, chez nous, un gouvernement, des parlementaires (de tous bords) qui autorisent et légalisent la production d’orphelins.

    Rien pour sortir le pays de cette dette insolvable. Rien pour assurer des revenus à chacun et aux familles. Rien pour remonter l’économie et nous affranchir de ce monstre qu’on appelle les instances européennes.
    Et, demain, des petites boîtes devant les cliniques privées pour déposer « l’objet » qui sera vendu. Parce que des parents n’auront plus les moyens.
    « Aujourd’hui, l’objet est personnifié et la personne est chosifiée ».
    Phrase que j’ai entendu (déjà) dans les années 80 !!!

    • benedicte_gab 24 avril 2013 13:02

      Excusez-moi les bébés éprouvettes ça existe depuis 30 ans , http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-premier-bebe-eprouvette-amandine-fete-ses-30-ans_1086092.html et avait même été annoncé à grand renfort de publicité ... et ce sont des milliers de couples hétéro qui l’utilisent alors bon je ne vois pas le rapport avec la choucroute et le mariage des homosexuels.


      Et de toute façon dans l’éprouvette pour l’instant on est toujours obligé de faire fusionner un ovule et un spermatozoïde ... ce n’est pas de la génération spontanée.
      Je suis contre la procréation médicale assistée, et contre tout ce qui relève de la manipulation génétique, le clonage, y compris les cellules souches,etc mais c’est un gros business, qui a surtout à voir avec le fric et les fantasmes de toute-puissance et d’immortalité de certains.

      Les orphelins d’Haiti ont juste servi comme pompe à fric, tout le monde s’en fout, et la situation à Haiti depuis le séisme est restée cauchemardesque pour la majorité des sinistrés. Quand à ceux des Philippines à part servir de marchandises aux pédophiles occidentaux, on ne s’en préoccupe pas plus autant que je sache !

      Et si vous remettez la GPA sur le tapis, dites vous bien que si on fait passer cette horreur en prétendant que c’est POUR les homosexuels ce ne sera que pour dissimuler le fait que c’est pour permettre à des riches considérant les autres et y compris leur propre enfants comme des objets de parvenir à leur fin ... des riches dont la grande majorité seront des couples hétéros, qui veulent un bébé sur commande comme on l’achète en magasin et qui étaient déjà ceux qui achetaient les bébés des pauvres, parce que ce n’est pas un enfant qu’ils veulent mais un objet sur mesure et qu’adopter autre chose qu’un nouveau-né ... pas question. Les mêmes qui allaient chercher des petits blonds aux yeux bleus dans les orphelinats roumains après la chute de Caucescu, et dont certains avaient même retournés l’enfant parce qu’il s’était avéré ne pas être en bonne santé et qui avait amené la Roumanie à fermer son pays à l’adoption étrangère. Et ce n’était pas des couples homos qui venaient adopter !

      Dans notre société, l’enfant n’a jamais été qu’un objet propriété des adultes. Entre les bourgeoises qui pondaient une descendance mais prenaient des nourrices pauvres parce que pas question des les allaiter, des nurses et précepteurs parce que pas question de les élever, et le fait que jusqu’au milieu du XIXème, considérant que la mortalité infantile était significative avant l’âge de 3 ans, on n’allait pas « investir » sur des enfants qu’on était pas sûr de pouvoir « utiliser » ensuite, on se contentait de les nourrir et les blanchir sans leur prêter la moindre attention.
      Ceci explique probablement en partie que nous soyons des peuples barbares et où la perversité est bien répandu, voire même valorisée ... on y travaille depuis longtemps.

      Dans d’autres peuples, les enfants sont d’abord des enfants pour tous les adultes qui se soucient de tous les enfants et pas seulement des leurs, la filiation en soi n’est pas importante, un enfant peut même décider d’aller vivre dans une autre famille de la communauté chez certain peuple et son choix est accepté par les 2 familles.

      Pour terminer les homosexuels sont des personnes comme les autres, et seule une minorité, comme chez les hétéros, est pour la GPA, non pas parce qu’ils sont homos, mais parce qu’ils sont sans âme. Ne mélangeons pas tout. 


    • Mania35 Mania35 24 avril 2013 16:40

      Tout à fait d’accord avec vous. Utiliser des gamins comme des objets, sans père et, éventuellement sans mère, sans oncles, tantes, grand pères, grand mères est proprement scandaleux.

      Je suis effarée par le niveau de débilité des arguments des adversaires du mariage pour tous. C’est vraiment la propagande niveau zéro à destination de quelques abrutis.

      La loi prévoit l’adoption pour les homosexuels mais dans les faits, en raison du très petit nombre d’enfants adoptables, cela se bornera à l’adoption par l’autre parent d’enfants déjà élevés au sein de familles homosexuelles (cf en Belgique entre 0 et 5 réelles adoptions par an).

      un gouvernement, des parlementaires (de tous bords) qui autorisent et légalisent la production d’orphelins.  ?????? Traduction SVP

      Je signale qu’il existe actuellement entre 50000 et 200000 enfants qui vivent déjà dans des familles homoparentales, ce qui ne pose pas plus de problème que dans les familles hétéro.

      Quant à la PMA (exclue pour les homos) elle existe depuis 50 ans pour les hétéros. Vous souhaitez donc un retour en arrière et l’impossibilité pour les hétéros stériles d’avoir un enfant. 


    • fredleborgne fredleborgne 24 avril 2013 18:22

      @Mania35

      Il est hors de question de supprimer la PMA aux couples hétéros stériles. Il est en effet « trompeur » d’ailleur de parler de « couple stérile ». Il s’agit d’un ou plusieurs problèmes fonctionnels qui s’opposent à la procréation sans soutien médical. Ces problèmes sont identifiés et localisés sur un ou deux membres du couple. La PMA permetde contourner les problèmes pour obtenir un enfant au plus près d’un enfant conçu sans problèmes.

      Les couples homosexuels sont par nature stériles, mais aucunement pour un problème médical. Il n’y a donc pas à « intervenir » pour mélanger les gènes de deux spermatozoides ou ceux de deux ovules, encore moins à bénéficier de la location d’un utérus, la fourniture d’un ovule et donc d’un « capital génétique » ou même d’un peu de sperme en tube. Sinon, n’importe quel célibataire, au nom d’une équité (création de famille homoparentale) pourra exiger la même chose.

      L’homosexuel choisit donc volontairement son type de conjoint « pour le meilleur et pour le pire » et assume de devoir passer par un système « classique d’adoption ».


    • Mania35 Mania35 24 avril 2013 19:47

      Je répète, dans la loi votée hier, il n’est pas question d’étendre la PMA aux couples homosexuels et encore moins d’autoriser la GPA ni pour les hétéros ni pour les homos.

      Arretez donc de critiquer sans arrêt la PMA, vous êtes ignobles et faites du mal à de très nombreuses personnes, celle ayant dû recourir à la PMA suite à la stérilité de l’un des 2 conjoints et plus encore aux milliers d’enfants nés grace à l’aide de la médecine et dont vous voulez faire des monstres.

      Réfléchissez avant de parler et d’écrire et vous verrez la monstruosité de vos propos.


    • Ariane Walter Ariane Walter 24 avril 2013 11:27

      Le mariage évolue. La société évolue.

      C’est cela qu’il faut que vous digériez.

      Pour vos chères têtes blondes promises au chômage.


      • Aldous Aldous 24 avril 2013 11:45

        ariane, vous confondez évolution et progrès. 



      • Dany romantique 24 avril 2013 13:36

        Arianne pas vous... ?! J’apprécie votre engagement. Il y a quelque chose de sain, mais trop c’est trop. L’allusion aux « têtes blondes »...franchement c’est un peu spécieux non ?. Je ne me situe pas en combattant des origines. Mon souci c’est la compréhension des groupes dans la cohésion sociale, sans communautarisme, dans l’humanisme mais sans renier les identités de chacun. Sinon ça déraille. C’est ainsi. C’est un débat. Nous souhaitons surement les mêmes choses globalement parlant.

        Mais nous n’avons toujours la même lecture car nous ne voyons pas les mêmes choses systématiquement.  
        Continuez de réveiller les gens mais faites le tri sans être excessive. Pas d’amalgame et pas de caricatures...
        Sans rancune !

      • tf1Goupie 24 avril 2013 16:00

        Les maladies évoluent également ...


      • Ricquet Ricquet 24 avril 2013 20:02

        Vous dites :

        « Le mariage évolue. La société évolue.

        C’est cela qu’il faut que vous digériez.

        Pour vos chères têtes blondes promises au chômage. »

        Je dis :

        L’enfant finira dérouté par cette conclusion à son insu.

        à l’avatar de la blonde Ariane, vous disiez :

        Faux, La société régresse, au delà du mariage.


      • Antoine Vermeersch Antoine Vermeersch 25 avril 2013 05:31

        @Ariane Walter
        Vous vous en êtes pris plein la figure hier avec votre article au triomphalisme nauséabond.
        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/331-225-134745
        Et lorsque les réponses vous dérangent (pas seulement les miennes), vous les supprimez en les targuant d’homophobie !

        Non, madame, le mariage homo n’est pas une avancée des droits des homosexuels : C’est une régression du droit des enfants, relégués au rang de marchandise.

        Oui, madame, l’adoption d’un enfant par un couple homosexuel est un crime aussi grave qu’un acte pédophile, dans la mesure où l’on abuse de l’Enfant, où l’on dispose de lui sans son consentement, dans le but d’assouvir une pulsion d’adultes contre-nature, la pulsion contre-nature étant, dans le contexte homosexuel, celle d’enfanter.

        Qu’il vous plaise ou non de l’admettre.


      • ecolittoral ecolittoral 24 avril 2013 11:38

        Pour Ariane Walter ! Il ne s’agit pas de mariage mais de fabrique d’orphelins.

        Vous devriez lire l’article.
        A moins que vous soyez sorti d’une éprouvette !
        Dans ce cas, vous n’avez pas eu de parents, d’oncles, de tantes, de G-M, de G-P etc...
        Si c’est le cas, racontez nous ! 
        Ça fait quoi d’être issu de nul part ?

        • Dwaabala Dwaabala 24 avril 2013 12:53

          La démocratie évolue, la république évolue, il va falloir le digérer à défaut de le diriger.


          • Denzo75018 24 avril 2013 14:34

            La Gauche a préféré s’arroger un pactole de 2.000 voix annuels à travers le mariage pour tous plutôt que de réserver son énergie de créativité politique à combattre efficacement le chômage et la décroissance. Il est vrai à leur décharge qu’ils ont déjà délocalisé une grande partie de leur électorat ouvrier et que c’est un débat dont ils ne se sentent plus tellement concernés !


            • eric 24 avril 2013 17:05

              Le «  »mariage«  »gay«  », on ne sait plus combien et ou mettre de guillemets, c’est cela ;

              C’est la seule chose qui reste des aspirations historiques des gauches après 2 siècles d’échecs.

              Il ne reste plus rien d’autre. On l’a vu depuis un an. Quel socialiste même absolument fanatisé prétendra qu’il y a un autre «  »grand«  »texte«  »de gauche«  » depuis un an ? Lequel est prêt à s’engager sur l’idée que , « ne vous inquiétez pas, cela viendra ? »

              Est ce n’est pas un texte de progrès, d’égalité ou de libération, c’est juste le dernier râle d’agonie du dernier fantasme alterposnéomarxistobourdieusien, que la destruction de la famille, permettra d’enrayer la transmission des inégalités. Et ils le savent tous ; N’est ce pas Ariane ; J’aurai vu le Parti Communiste défendre bec et ongle « l’hypocrisie du contrat bourgeois pour réprimer l’amour libre » a nom de l’égalité....

              Tous les autres trucs de leur règle à calcul marxiste ont échoué ( il y en a qui disent logiciel, mais c’est un anachronisme).
              Ce machin est le cri d’agonie d’une génération 68 qui a échoué en tout, renoncé en tout, sauf à cela, et à son idée autoritariste qu’en tant qu’avant garde, elle a le devoir d’imposer au peuple ses prurits par tous les moyens.

              C’est pour cela que c’était si vital pour elle ; c’est pour cela qu’elle a consacré tous ses moyens et son énergie à ce truc sans intérêt en pleine crise généralisée, économique,politique et morale.
              C’était une de ses dernières occasions de nuire en satisfaisant ses penchant nihilistes.

              Mais c’est foutu. Comme disait l’autre, ce n’est peut être pas le commencement de la fin, mais c’est la fin du commencement de cette agonie.

              Tient, le plus grand hebdo du pays fait 10 articles par jour, convoque toute ses starlettes, signature par internet pendant des mois : 9 336 signataires...La société civile se mobilise une semaine et demie 700 000 lettres. Et avec la même absence de moyen, la manif pour tous réunit « gratuitement plus de jeunes » que le PS dans les trente dernières années au prix des concerts les plus couteux.

              Pourquoi croyez vous qu’il y avait 30 personnes pour « faire la fête devant l’assemblée nationale » ; Pourquoi les éditoriaux des journalistes qui ont bu le champagne hier sont ils si sombres après cette « victoire ».

              Ils sont bornés et dogmatiques, mais pas idiots. Ils sentent confusément que ce à quoi ils viennent d’assister, c’est un tournant dans la mort de la gauche ancienne...

              Continuons. Il faut en finir avec ces archaïsme : la lutte est un combat.


              • Richard Schneider Richard Schneider 24 avril 2013 17:05

                à l’auteur :

                Très bon article sur le sujet, loin des habituelles imprécations des uns et des autres ...
                Vous avez raison : à l’ultra-libéralisme économique forcené des sarkozystes vient s’ajouter l’ultra-libéralisme sociétal de toutes les gauches.
                Dire que l’on se fait traiter de facho ou de frontiste dès qu’on regrette cette singulière similitude entre Cameron et nos grands leaders progressistes français !
                Amicalement,
                RS

                • RBEYEUR 24 avril 2013 19:02

                  @Ariane.

                  « Le mariage évolue. La société évolue. C’est cela qu’il faut que vous digériez. Pour vos chères têtes blondes promises au chômage. ».

                  Nos chères têtes blondes promises au chômage  pouvaient s’adonner sans aucun problème à leurs sexualités exotiques préférées grâce à une acceptation sociétale de plus en plus affirmée par des dispositifs juridiques comme le PACS, le concubinage ou l’union libre, qui étaient d’ailleurs appelés à se perfectionner…

                  Mais ce n’était pas encore suffisant pour le parti actuellement au pouvoir, dont la nullité, aussi proverbiale qu’historique en matière de gouvernement, le contraint, pour subsister politiquement, à se recroqueviller derrière des banderoles idéologiquo/philosophiquo/polémiquo/démagogiques, comme ce fut le cas pour la bombe à retardement de la « retraite à 60 ans » et la termitière économique des « 35 heures »..

                  Peu importe à cette équipe de branques que des sexualités parallèles puisse s’exprimer tranquillement et sereinement en ne dérangeant personne, encore faillait-il, pour masquer misérablement son incapacité endémique à mener une politique réelle, efficace et profitable pour tous, brandir un prosélytisme homosexuel glorifiant et institutionnalisé,  où se sodomiser et de gouiner est sublimé par le code civil et sacralisé par Monsieur le Maire…

                  Parce que c’est à cela, et uniquement à cela, qu’est utile le « mariage pour tous », et c’est ce que les affidés des branques actuellement au pouvoir appellent le « progressisme »,  et qu’@Ariane appelle l’évolution du mariage et de la société

                  Alléluia !

                  Mesdames et Messieurs les tenants de cette pensée progressiste, institutionnelle et  subliminale qui vous permet  maintenant de vous gouiner et de vous enculer sous les projecteurs plein feux de votre société idéale, les dix  millions de miséreux qui doivent survivre avant d’user de leur sexualité vous saluent

                  Pour terminer, admirons cette expression hautement démocratique d’@Ariane : C’est cela qu’il faut que vous digériez, c’est-à-dire, compte tenu que la majorité socialiste à l’assemblé nationale fut explicitement désignée par seulement 19,71% des électeurs inscrits (29,02% des 57,22% de votants au premier tour des législatives), nous sommes dans le schéma de baisser pantalon, tendre les fesses et le tube de vaseline, ce qui nous place d’ailleurs tout à fait dans l’ambiance….


                  • Corinne Colas Corinne Colas 24 avril 2013 20:21

                    « LE CLIVAGE GAUCHE/DROITE EST-IL TOUJOURS REPRESENTATIF ? »


                    Question tranchée par la majorité silencieuse tout à coup dans la rue mais les Français forts en parlotte ne sont pas les Espagnols : les Indignés ont fait flop ici. La culture n’est pas de rassembler mais de compter ses ouailles. Il était vital de dénigrer la contestation contre la loi Taubira...

                    Quand l’Espagne, le Portugal, l’Italie se sont embrasés, la France au milieu est restée bien sage. Les partis politiques et les syndicats y ont veillé pour éviter « la chienlit », c’est à dire le peuple qui exprime son désaccord sans leur consentement ! 

                    Nous avons le remake aujourd’hui avec la police de la pensée qui nous indique ce qui est légitime ou pas, avec un sens de la démocratie à géométrie variable, tout à fait déroutant. 

                    • Montagnais Montagnais 24 avril 2013 22:05

                      Je suis effaré dites-vous ..


                      Vous comprenez rien à la modernité .. voyez Dame A plutôt, toute pleine de sérénité ..

                      Elle au moins, a compris .. et nous l’a dit plus haut : il y a relation évidente de cause à effet entre chômage et enc...age

                      Mettez-vous .. à la page, archaïque périmé dextrogyre !

                      • citoyen citoyen 24 avril 2013 22:06

                        cet article est proprement inutile, répéter les litanies des anti-mariage gays c’est lassant.
                        et j’espère qu’il s’agit d’une manipulation, à savoir un type d’extreme droite qui fait sembant d’ëtre de gauche pour faire passer son message, avec un bon passage sur l’enfumage gouvernemental contre les salariés..j’espère, sinon, RAS, encore un faible d’esprit aspiré par la droitisation de la société.

                        de deux choses l’une, soit on est un tradi catho sectaire et on préfère que le vieil ordre moral soit respecté plutöt que l’intérêt des enfants, soit on fait l’effort lucide de considérer qu’une vie dans des orphelinat ne peut qu’être bien plus déstructurant que d’avoir deux hommes ou deux femmes qui vous adoptent et qui vous aiment comme fils ou fille...ma fois, si j’étais orphelin, le choix serait vite fait...et en plus, quand on se prétend psychosociologue, ne pas savoir que les peuples humains représentent autant de manières de définir la filiation...navrant !

                        quand à ça : "la France profonde ne pardonnera pas cette fantaisie,cette fausse note, cette concession au lobbie gay de la clientèle « bourgeois-bohème » des « socialistes », qui ne le sont plus depuis longtemps déjà...« on nage dans le plus pur mépris du peuple façon FN, et surtout, on insinue que l’homosexualité ne concernerait que des »bourgeois-bohème", comme si ce n’étaient pas justement dans les classes populaires où les homos ont le plus besoin de la République pour pouvoir vivre librement leurs amours..et comme si importait le parti qui fait inscrire sur le marbre une avancée dans l’égalité contre l’obscurantisme...ils ne sont peut ëtre plus socialistes, mais là-dessus on a envie de dire..et alors ?


                        • COVADONGA722 COVADONGA722 25 avril 2013 07:04

                          si j’étais orphelin, le choix serait vite fait



                          c’est la toute la différence cher monsieur certain des « fascistes » qui s’expriment l’ont été pouvez vous l’imaginer , Certains meme qui s’exprime contre cette porte ouverte à la marchandisation de l’enfant sont des peres/meres aimants d’enfants fille/garçons gays ;Mais certain ne voient pas comme une avancée sociétale la validation des desiderata d’une minorité lobyiste agissante dont le porte parole et porte fric Bergé est la preuve ambulante que l’on peu entrer en putréfaction de son vivant.La mise à disposition marchande « parce que c’est de cela qu’il sagit » d’enfants qui seront acquis comme bien mobilier LE DROITS à l’enfant integré à cette société hédoniste est une ignominie.Et l’enfant de la dass que j’ai été le père que je suis l’ouvrier que je suis le laicard que je suis espère que les raclures 
                          socialistes et leur alliés societaux seront balayés soit par les urnes mais le mieux serait qu’il le soit par la rue !En cela votre minorité agissante imposant ses desideratas à la majorité
                          à fait de nombre de laiques comme moi les alliés objectifs des croyants il est un sujet sur lequel notre socle moral est commun la famille et l’enfant qui n’est pas un droit garanti par le Marché !
                          Asinus ; ne varietur

                          • JL JL 25 avril 2013 08:50

                            Excellent article, excellents commentaires,

                            une tache : Ariane Walter, qui devrait se taire ici. Je vois dans son insistance, deux possibilités :

                            - soit elle ne peut supporter l’idée qu’elle a été l’idiote utile de ces scélérats qui ont fait voter cette loi et cherche pitoyablement mais odieusement à avoir raison sur la majorité ;
                            - soit elle est elle-même l’un de ces scélérats.

                            Comme je ne la crois pas idiote, son allusion aux ’chères têts blondes’ ici me semble venir en droite ligne de sa trop lonhue et intime fréquentation avec les Hasbaras (*) qui ont été très actifs à ses cotés comme on l’a vu, dans cette campagne.

                            Je crois que c’est autrement plus grave pour quelqu’un se revendiquant de Mélenchon, le fait de s’acoquiner avec les sionistes hasabaras que de voir Frigide Barjot faire la bise à Gilbert Collard.

                            Incomparablement plus grave !

                            (*) ’Les hasbaras pour les nuls’ article paru en 2010 sur Agoravox et à propos duquel j’écrivais :

                            ’’Merci pour cet article excellent et révélateur, à faire lire à tout internaute sérieux. En note, on lit ceci : « Les Services Israéliens désignent, officiellement ces opérations de désinformation et de propagande par « Opérations de Hasbara » ... car le mot « hasbara » est, en réalité, un terme d’origine hébraïque dont la signification littérale est « éclaircissement » ou « explication ». »

                            C’est comme la Pravda, qui disait la vérité, à condition de comprendre le contraire de ce qu’on y lisait.

                            Comment dit-on obscurantiste, en hébreu ? Et arguties ?’’


                            • Ricquet Ricquet 25 avril 2013 09:41

                              Merci pour le lien (historique agoravox) qui une autre facette du fonctionnement de la propagande israelienne. J’ai trouvé cette vidéo (défamation) encore plus édifiante.


                            • Pingouin094 Pingouin094 25 avril 2013 14:16


                              Qu’il y’ait un côté « enfumage » à la loi dite « du mariage pour tous », c’est à dire une réforme qui ne coûte pas cher mais permet de détourner l’actualité d’autres sujets. c’est un fait. Il n’est qu’à voir que pendant que le mariage pour tous fait les gros titre des journaux, le gouvernement procède à un vote bloqué sur l’ANI pour faire taire les sénateurs communistes. La simultanéité des deux évênements n’est pas un hasard. Surtout quand, dans la foulée, le gouvernement revient sur l’amnistie fiscale.
                              A ce compte, le gouvernement Hollande a très bien appris les leçons de communications de son prédecesseur, changer de sujet plus vite que les médias ne peuvent les traiter correctement.

                              Maintenant, heureusement que pratiquement aucun parlementaire de gauche ne s’est opposé à cette mesure. Parmi les valeurs de gauche, il y’a l’égalité de tous les citoyens devant la loi, hétéros comme homos.
                              La seule raison qui aurait valu que l’on s’oppose au mariage pour tous, c’est de s’opposer déjà au mariage, institution bourgeoise et religieuse.

                              Quant à priver l’enfant d’un père ou d’une mère .... Arguments maintes fois débattus, mais donc : Je propose donc qu’on interdise les divorces (qui privent l’enfant d’un père ou d’une mère), mais aussi les suicides, les accidents de la route etc...

                              Nous vivons déjà dans une société où le schéma parentale classique : père, mère, enfant(s) a explosé. Nottament du fait de l’explosion des divorces, des familles monoparentales ou recomposées.
                              Et force est de constater que cela ne pose pas de problème majeure. De fait, de nombreux enfants vivent déjà dans des familles avec deux parents homosexuels, et ils le vivent très bien. La seule chose qu’ils vivent mal, c’est qu’au regard de la loi, ils n’ont qu’un parent et pas deux. C’est la seule chose à changer pour simplifier une situation qui existe déjà de fait, et ne pose pas de problème de société.


                              • Pingouin094 Pingouin094 25 avril 2013 14:16


                                Qu’il y’ait un côté « enfumage » à la loi dite « du mariage pour tous », c’est à dire une réforme qui ne coûte pas cher mais permet de détourner l’actualité d’autres sujets. c’est un fait. Il n’est qu’à voir que pendant que le mariage pour tous fait les gros titre des journaux, le gouvernement procède à un vote bloqué sur l’ANI pour faire taire les sénateurs communistes. La simultanéité des deux évênements n’est pas un hasard. Surtout quand, dans la foulée, le gouvernement revient sur l’amnistie fiscale.
                                A ce compte, le gouvernement Hollande a très bien appris les leçons de communications de son prédecesseur, changer de sujet plus vite que les médias ne peuvent les traiter correctement.

                                Maintenant, heureusement que pratiquement aucun parlementaire de gauche ne s’est opposé à cette mesure. Parmi les valeurs de gauche, il y’a l’égalité de tous les citoyens devant la loi, hétéros comme homos.
                                La seule raison qui aurait valu que l’on s’oppose au mariage pour tous, c’est de s’opposer déjà au mariage, institution bourgeoise et religieuse.

                                Quant à priver l’enfant d’un père ou d’une mère .... Arguments maintes fois débattus, mais donc : Je propose donc qu’on interdise les divorces (qui privent l’enfant d’un père ou d’une mère), mais aussi les suicides, les accidents de la route etc...

                                Nous vivons déjà dans une société où le schéma parentale classique : père, mère, enfant(s) a explosé. Nottament du fait de l’explosion des divorces, des familles monoparentales ou recomposées.
                                Et force est de constater que cela ne pose pas de problème majeure. De fait, de nombreux enfants vivent déjà dans des familles avec deux parents homosexuels, et ils le vivent très bien. La seule chose qu’ils vivent mal, c’est qu’au regard de la loi, ils n’ont qu’un parent et pas deux. C’est la seule chose à changer pour simplifier une situation qui existe déjà de fait, et ne pose pas de problème de société.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès