Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Partie fine au 126 rue de l’université, l’heure de vérité à (...)

Partie fine au 126 rue de l’université, l’heure de vérité à Lille !

C’est ainsi, le réveil sonne, on allume la radio, et se déverse le flot de ce qui doit être retenu par le bon peuple des auditeurs.

Ainsi ce matin, l’actualité c’est l’audition du bon Dominique Strauss-Kahn à Lille, vous vous souvenez de Dominique, il y a moins d’un an, il était le candidat autoproclamé de la gauche, le champion des sondages, le Grand docteur Strauss-Kahn au chevet de la Grèce… « Un remède juste mais sévère »….

Le professeur, l’économiste de génie allait sauver la Grèce, l’Europe et l’euro…. Patatras ! La Grèce est au bord du gouffre, 150 000 fonctionnaire grecs sont licenciés, les salaires divisés par deux, les retraites réduites à rien, et le chômage connaît des sommets que nul n’avait imaginé.

Et bien l’actualité ce n’est pas le bilan de la politique de Dominique Strauss-Kahn, non l’actualité c’est l’audition du grand homme à la gendarmerie de Lille, dans une affaire aussi glauque que privée…Une affaire misérable où se mêlent argent, patrons, avocats, maquignons du BTP, et prostituées. Bref une affaire ordinaire de délinquance banale…. Aucun intérêt !

L’actualité, pouvait ce matin s’incarner dans le Mécanisme Européen de Stabilité… Cette règle imposée par Merkel à tout le peuple d’Europe que s’apprête à adopter l’Assemblée Nationale.

Cette règle qui prépare le nouveau traité européen.

C’est quoi le MES ?

Voilà une info qui aurait pu intéresser les auditeurs.

Trop compliqué… Pas vendeur… Ce qu’il faut retenir : C’est par ces mécanismes que l’on peut sauver les grecs et l’euro ! Un point c’est tout !

D’ailleurs l’actualité c’est le plan de sauvetage adopté par la troïka cette nuit !!!

Ouf !!! 140 milliards donnés aux grecs, voilà ce que nous racontent les radios.

Hé bien il s’agit d’un honteux mensonge, la vérité c’est que pas un seul euro, pas un seul de ces milliards n’ira en Grèce, pas plus qu’il n’ira au Portugal, en Espagne ou en Irlande.

La totalité de cette somme comme toutes les autres déjà allouées par la Troïka, ira directement dans les caisses des banques, des assurances, des fonds de pensions et de leurs actionnaires, pour rembourser les titres de dettes qu’ils possèdent et sur lesquels ils spéculent tous les jours… pour faire rire les moines… grecs et orthodoxes toujours pas imposés sur leur patrimoine colossal….

Mais en échange, ces sommes hallucinantes, 140 milliards d’euros !, versées à la finance, sont assorties de conditionnalités qui ne s’imposent pas aux banquiers, aux actionnaires aux moines hilares, non une stricte conditionnalité qui s’adresse aux peuples ! C’est à eux de payer, payer en diminuant leur retraites, en diminuant leurs salaires, en évitant de se soigner.

C’est ça le MES ! La généralisation des pratiques du FMI à l’union européenne… La victoire des théories du bon docteur Strauss-Kahn !

Ce que s’apprête à voter les députés français aujourd’hui c’est ce mécanisme barbare, qui à partir du premier mars 2013, conditionnera toute solidarité européenne à la potion libérale au service des banques et de la finance. Le TSCG de Sarkozy et Merkel !

Qui ne combat pas l’un accepte l’autre !

Voilà ce qu’est le MES, voilà quel est l’enjeu du jour ! L’actualité n’est pas à Lille, pas à Bruxelles, pas dans les rues d’Athènes où le peuple courageux nous montre pourtant la voie !

L’actualité est au palais Bourbon, 126 rue de l’université, où se joue l’avenir de la gauche !

Francois Hollande ne peut pas arriver devant les français en disant qu’il va renégocier le TSCG, et se couper les deux mains dès aujourd’hui en donnant pour consigne au groupe socialiste de s’abstenir à l’assemblée et au sénat !

Il existe une majorité de gauche au sénat et nous pouvons infliger à Sarkozy une Première défaite d’ampleur !

En laissant adopter cette ratification par leur abstention, les élus socialistes, se condamnent à l’impuissance, ce faisant, ils feront la démonstration que seul le Front de Gauche est capable d’impulser le sursaut nécessaire pour battre Sarkozy et mettre en œuvre une autre politique !

La partie fine est terminée c’est l’heure de vérité !

Documents joints à cet article

Partie fine au 126 rue de l'université, l'heure de vérité à Lille ! Partie fine au 126 rue de l'université, l'heure de vérité à Lille !

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • xray 21 février 2012 15:23


    Dominique Strauss-Kahn 

    Les pervers sont les instruments d’un pouvoir pour asservir les populations. 

    Témoignage personnel 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/11/temoignage-personnel.html 

    LA MAIN DU PRÉFET, quatrième partie  
    Page 211, « Le toubib interdit et la grosse affaire de mœurs » 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/cd_Le_Pr%C3%A9fet_29_12_05_b_pages_de_169_%C3%A0_241.2.doc 



    • Aldous Aldous 21 février 2012 17:59

      Merci pour cet article Alain.


      La banderole dit : (il faut) rompre avec la ploutocratie pour (pouvoir) faire face à nos besoins.

      • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 23 février 2012 11:58

        Yep ! venez vous défouler en insultant les grands (et les nains) de ce monde : DSK, Sarkozy, Rockefeller, Bush,...


      • Claudec Claudec 21 février 2012 18:04

        Méritoire tentative de noyer le poisson qui ne trompera personne.

        « …Une affaire misérable ou se mêlent argent, patrons, avocats, maquignons du BTP, et prostituées. Bref une affaire ordinaire de délinquance banale…. Aucun intérêt ! »
        C’est l’auteur qui l’affirme et chacun a le droit d’être ou non d’accord avec lui, sachant qu’en l’occurrence, ce qui n’est pas plus ordinaire que banal, c’est que l’affaire implique quelqu’un qui prétendait à la magistrature suprême et en qui le naïf militant voyait un messie. Un rien, après une autre affaire en cours à NYC !
        Comment est-il possible de considérer les français, fussent-ils de gauche, comme assez stupides pour ne pas voir la ficelle d’un article rédigé au forceps, croyant habile de glisser subrepticement, de la banale affaire de délinquance à la Grèce, puis à l’Europe, pour aboutir à la défaite promise à Sarkozy ?
        C’est se moquer du militant et de l’électeur, encore plus que ne l’a fait DSK.

        • appoline appoline 21 février 2012 20:40

          Dîtes je vous trouver un peu léger à voir même très léger d’écrire qu’une affaire de moeurs qui mêle un ancien patron du FMI, des notables et des grands patrons du BTP n’a aucun intérêt. Vous imaginez la mentalité de ces mecs qui ont sous leur responsabilité des centaines d’employés et qui affichent quasiment leurs queues à la fenêtre du carlton. Mince, que vous faut-il ? Qu’ils exibent leur sexe en grand écran sur une grande chaîne pour que ça vous interpelle. Sachez que si nos politiques ont aussi peu de valeur, c’est qu’ils ne se sont jamais fait taper sur les doigts quand ils faisaient leurs conneries, pas la moindre réprimande, pas le moindre bannissement, donc pourquoi ne pas continuer. Cette affaire est grave, elle confirme la version de Mme Dialo pour les tocards qui doutaient encore, elle confirme aussi qu’un chef d’état qui était informé des dérives de DSK a pris le risque de l’envoyer au FMI. Alors comment voulez-vous que des politiques qui ont soutenu cette ordure prennent les bonnes décisions pour leurs concitoyens 


          • Cyril Cyril 22 février 2012 01:21

            Je suis d’accord avec l’auteur l’affaire de DSK n’est rien comparé au MES !

            DSK est un individu corompu... par l’argent, par le vice... c’est un cas particulier.

            Le MES, c’est un traité qui donnerat le ’pouvoir absolu’ à 10 ou 20, voir 100 nouveaux DSK.

            Réveillez-vous, prenez le sens des mesures ! bordel !


            • appoline appoline 22 février 2012 13:38

              Alors, faudrait savoir ou DSK est un cas particulier ou il fait des émules avec 100 nouveaux clônes.


              Bien évidemment que le MES va être une plaie pour l’Europe, vu le nombre de psychopathes qui sont à la base de sa création. Pour eux, nous n’avons aucune importance, nous sommes que des unités, pour le moment ça ne les arrange pas que nous descendions dans la route, mais si dans quelques temps ils y trouvent un quelconque intérêt, ne vous inquiétez pas, ils feront ce qu’il faut pour.
              Quand un être humain n’a aucune barrière pour l’arrêter dans ses fantasmes, nous pouvons nous retrouver face à un monstre doté d’un visage d’ange

            • COVADONGA722 COVADONGA722 22 février 2012 08:06

              bonjour mme Cheverney , à l’instar de celle de l’auteur votre démonstration est éclairante.
              Bien sur qu’ils ont anesthésiés les peuples bien sur que confusement les Mélanchon et
              Marine Lepen ont la meme fonction : ramener le peuple de ce sol vers les urnes le maintenir
              dans ce carcan d’asservissement qu’ils nomment démocratie quand les décisions importantes et régissant nos vies sont imposées et insuflées par les banksters aux
              elites cooptées de Bruxelles .Que souhaiter ? sinon que dans une immense jacquerie populaire les peuples d’europe decident enfin que le vote n’est pas l ’ultime épée !
              Asinus:ne varietur


              • gruni gruni 22 février 2012 08:17

                L’exode de la jeunesse grecque a déjà commencé, d’autres se battent dans la rue. Sans perspective d’avenir ce pays est foutu. Comme DSK d’ailleurs qui pourrait peut-être choisir un jour proche de partir plus vite que prévu.


                • HerveM HerveM 22 février 2012 10:23

                  Excellente analyse de notre situation.

                  Mais la solution frontiste de gauche que vous prônez à la fin de votre article me laisse profondément perplexe quand à votre capacité à analyser le trouble jeu de cette organisation dans laquelle on retrouve le tandem improbable Mélenchon/Buffet.
                  Pensez vous sérieusement que des internationalistes ont l’intention de dévier du chemin tracé jusqu’à l’établissement d’un gouvernement européen puis mondial ? 


                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 22 février 2012 10:37

                    @l’auteur,

                    la manœuvre est un peu lourde pour faire passer le vote Mélenchon en discriminant les socialistes sur le vote de hier à l’Assemblée.
                    Cette affaire mériterait une analyse plus fouillée et que vous ayez au minimum l’honnêteté de reproduire la position du candidat François Hollande. Il veut la renégociation du traité, car il ne croit pas à une politique européenne qui consisterait à produire de la rigueur, rien que de la rigueur.

                    Le MES est le mécanisme européen censé dans l’urgence parer au plus pressé, il est tout de même difficile, voire irresponsable de vouloir s’y opposer. Mais pour rendre la position de Hollande totalement cohérente, à savoir la renégociation le groupe socialiste s’est abstenu, la belle affaire !

                    http://jmpelletier52.over-blog.com/ 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Alain Bousquet

Alain Bousquet
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès