Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pas de changement sans mouvement social !

Pas de changement sans mouvement social !

Le social et le politique sont indissociablement liés même si le mouvement social est jaloux de son indépendance.

Il ne peut pas y avoir de changement sans mouvement social, 36 l'a montré et si 1981 n'a pas conduit à un changement de "société" et que l'austérité s'est installée c'est parce que les syndicats et le mouvement social en général sont restés l'arme au pied....

En 2012 , il n'y a pas eu de période de renouveau et de réformes, la rigueur acceptée par le gouvernement s'est inscrite dans le paysage....

Faut il accepter cet état de fait ou faire sauter les verrous ?

Je préfère la seconde hypothèse.

JPEGIl ne faut rien attendre d'un gouvernement qui inscrit sa politique dans le cadre des diktats de l'Union Européenne.

L'alternative se construit ni en laboratoire ni en se contentant de coups politiques, elle ne peut venir que d'un mouvement social qui s'appuie sur des revendications unitaires, lisibles, qui parlent aux gens.

Il y aurait du rififi au sein du Front de Gauche, c'est du moins ce qui découle de certains commentaires notamment celui d'un dirigeant du PCF et pas des moindres :

Une dépêche AFP précise

« Le président des députés Front de Gauche (FG), André Chassaigne, a déclaré lundi qu’il n’était « pas sûr » de manifester le 5 mai et a déploré avec force les « mots outranciers et une forme de politique spectacle » de Jean-Luc Mélenchon, à l’origine de ce rassemblement. « C’est pas sûr », a-t-il dit sur France Inter, alors qu’on lui demandait s’il comptait manifester le 5 mai à Paris. « Tout dépendra de la préparation collective de cette manifestation. Si elle porte véritablement des solutions (...) politiques. Si elle sert à rassembler, pas à cliver. »

Des responsables communistes n'apprécient pas le ton du co-président du parti de gauche.

S'agit-il uniquement de divergences liées aux échéances électorales ; le PCF ne pouvant pas se passer aux municipales de l'alliance avec le PS ?

D'autres motivations poussent aux « grognements » : des responsables communistes n'acceptent ni d'être mis devant le fait accompli , ni que le principal parti du Front de Gauche apprenne brusquement que telle initiative politique d'importance est prise sans réelle concertation.

La manifestation nationale du 5 mai voulue par le PG et appelée par les autres partis du Front de Gauche, dont le PCF va être un succès numérique, je n'en doute pas et je m'en réjouis.

Il est utile, nécessaire, indispensable que le peuple de gauche descende dans la rue pour construire un nouveau rapport de force et contraindre le gouvernement à changer de cap

Ce qui me gêne, ce n'est pas le ton de Mélenchon, il faut « appeler un chat, un chat », le coup de balais serait utile !

Ce qui me pose problème c'est l'axe central de cette manifestation :

la bataille pour une 6 ème république....

Oui, il faut combattre la constitution de 58 ; oui il faut faire du nettoyage mais la question institutionnelle est à 1000 lieues de la préoccupation des gens, des travailleurs, des chômeurs et de leurs familles.

La population, le peuple souffre et n'accepte pas cette politique d'austérité dont il subit de plein fouet les effets.

C'est contre l'austérité, contre le chômage, contre la misère qu'il faut manifester et ce combat là ne concerne pas que les militants et sympathisants du Front de gauche mais toutes celles et tous ceux qui sont les victimes de la politique anti ouvrière de ce gouvernement qui obéit aux ordres de l'Union Européenne .

C'est une grande manifestation nationale contre le MEDEF, pour la défense des services publics, pour le droit au logement, pour la défense du pouvoir d'achat, pour que les minima sociaux soient au dessus du seuil actuel de pauvreté qu'il faut préparer.

Il est indécent que contre les expulsions locatives, il y ait au mieux plusieurs centaines de personnes dans la rue le 1er avril....parce que les grandes organisations politiques ouvrières et démocratiques et les syndicats n'avaient pas appelé

La question sociale est la question prioritaire, essentielle aujourd'hui.

En menant ce combat dans le cadre d'une campagne d'éducation populaire, il est possible d'entraîner dans un large mouvement des femmes et des hommes qui n'ont pas l'habitude de manifester et qui ne voient les politiques qu'en périodes électorales.

En menant ce combat, on redonne de la confiance et des perspectives à un peuple déboussolé.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 12 avril 2013 08:49

    Une sixième république donnant plus de pouvoir aux Français par voix de référendum , de contrôle des élus est la solution pour faire avancer les choses.


    Les Français ont besoin de travail mais ce ne sont pas les élus actuels qui pourront en fournir , solutionnons le problème de régime et ensuite pensons ensemble à des solutions.

    Philippe 



    • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 10:25

      Je viens de rédiger un article qui est une réponse à l’article de JF Chalot, au commentaire de DevPhil30 et une proposition concrète pour le 5 mai.
      J’espère que quelqu’un le validera pour qu’il apparaisse.
      En voici le début

      Avant le 5 mai, il faut construire un gouvernement du peuple, une pyramide de délégués révocables !
      TOUT LE POUVOIR AUX DELEGUES REVOCABLES
      A BAS LES ELUS !! A BAS LES ELECTIONS
      A BAS LES POURRIS ! QU’ILS DEGAGENT TOUS !!!"

      L’appel lancé par Jean-Luc Mélenchon est-il un appel insurrectionnel à renverser la 5° république au profit d’une 6° ?
      Ou bien est-ce une nième journée d’action -dans le style de celles qui précédèrent 1981 - destinée à exercée une pression réformiste de centre-gauche sur un gouvernement réformiste de centre-droit ?
      Ne pas répondre à cette question ouvre la porte à tous les débordements incontrôlés et donc révèle le comportement d’aventuriers irresponsables.des initiateurs de cet appel à la manifestation du 5 mai.

      En 1935, Léon Trotsky écrivait

      "LT : « Chaque groupe de deux cents, cinq cents ou mille citoyens qui adhèrent au Front populaire dans la ville, le quartier, l’usine, la caserne, la campagne doit, pendant les actions de combat, élire son représentant dans les comités d’action locaux. Tous ceux qui participent à la lutte s’engagent à reconnaître leur discipline. »"

      Je commentais ce passage dans mon étude

      YT : Ce paragraphe est le plus important de tout le texte : Trotsky, en 1935, veut reconstruire ce qui – en 1917 – a permis la victoire de la Révolution anticapitaliste d’Octobre 17.
      Dans son ouvrage « Histoire de la Révolution Russe » , il nous signalait un quota de 500 ou de 1000 délégateurs pour un délégué au soviet de Petrograd.

      En cette année 2013, nous sommes confrontés aux mêmes enjeux ! Il s’agit d’en finir avec l’imposture électorale et de donner au peuple les outils politiques indispensables à l’expression de sa volonté.
      (...)


    • Robert GIL ROBERT GIL 12 avril 2013 09:17

      les bonnes reformes, c’est lorsque le peuple montre les dents. Mais le recours à la violence révolutionnaire n’est pas un rêve romantique, c’est une nécessité historique........

      voir : DEMOCRATIE, REFORME ET REVOLUTION


      • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 10:41

        Je viens de poser deux commentaires sur le site donné par le lien. Ils attendent d’être validés.
        De la même façon j’attends que mon article sur Agoravox soit validé.

        Ceux qui veulent lire doivent pouvoir (je suppose) y accéder en cliquant ici. Ceux qui le peuvent (à commencer par JF Chalot qui ne l’a pas fait la fois précédente malgré ma demande) sont priés de bien vouloir valider mon article. C’est un « honneur » qui m’est trop rarement fait pour que je tente souvent de l’obtenir !!!


      • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 11:45

        J’attendais la publication de mon article de réponse ici. Il semble qu’il subira le même sort que la quasi-totalité des précédents (cf infra)
        Je prends donc les devants : je RENDS PUBLIC mon article. Le lecteur est prié de s"y référer, il est le PREAMBULE de ce que je réponds maintenant à Robert Gil.

        Avant le 5 mai, il faut construire un gouvernement du peuple, une pyramide de délégués révocables ! (un article par Yanick Toutain attendant sa publication sur Agoravox)

        ET DONC

        cousin Robert (@ Yapadaxan) , vous vous trompez.. Le but, actuellement n’est pas de PREVENIR le peuple de la violence que le gouvernement utilisera. En Avril 17 Lénine ne se donnait pas comme tâche prioritaire de prévenir de ce que le gouvernement provisoire allait utiliser la violence pour se maintenir, il n’expliquait pas que Kérensky allait faire alliance avec Kornilov fin aout ou fin octobre... CAR PERSONNE N’AURAIT COMPRIS CELA !
        Et votre appel à la violence ne va être compris par personne !
        Vous écrivez "Aussi ai-je un regard critique vis-à-vis du phénomène Front de Gauche : il ne pose pas du tout la question du soulèvement populaire dans la lutte pour renverser le système capitaliste et l’Etat bourgeois. Au contraire, il crée l’illusion que la « démocratie » permettra des conquêtes sociales. La bourgeoisie ne renonce jamais et elle ne renoncera pas. Le Front de Gauche ne suffit pas. Il faut aller plus loin. Ce qui fait hésiter les travailleurs, c’est la peur précisément, de l’affrontement violent. « 

        Mais.... le problème actuel n’EST PAS DU TOUT CELUI DE l’AFFRONTEMENT... Le problème est de l’EVITER !!!
        IL FAUT EVITER LES VIOLENCES !! Il faut SURTOUT éviter que les ELEMENTS LES PLUS PAUPERISES NE TRANSFORMENT la révolution pacifique possible en AFFRONTEMENTS STERILES !!
        Il ne faut pas un mai 68, il faut un OCTOBRE 17 !
        SI LE PEUPLE S’ORGANISE, LA TOTALITE DE L’ETAT BOURGEOIS VA S’ECROULER !!
        Et ce pronostic est VRAI, au minimum pour les TROIS MOIS QUI VIENNENT !!!
        Si le peuple désigne des délégués de base, des délégués de conseil, des délégués-députés, et des délégués-nationaux, il y aura un GOUVERNEMENT PROVISOIRE qui sera prêt.... ET LES STRUCTURES ETATIQUES pro-HOLLANDE seront totalement paralysées !!
        QUI OSERAIT SE DISCREDITER POUR UNE CLIQUE DE POURRIS PAREILS ?
        La violence que les »légitimistes de la pourriture" pourraient tenter d’utiliser serait BALAYEE à toute vitesse.
        La solution Ben ALi -Moubarak consistant à TIRER à BALLES REELLES est totalement impossible pour l’instant.... Même des SNIPERS comme ceux de Ben Ali se FERAIENT ECHARPER sans beaucoup de CHANCES DE SURVIE !!
        La colère des Français est ACCUMULEE DEPUIS 30 ANS !!! Cela fait depuis 1983 que l’ESCROQUERIE ELECTORALE A ACCUMULE DES COUCHES ET DES COUCHES DE COLERE !!
        80 % des proches de l’extrême gauche ne croient plus la démocratie, le pourcentage atteint 92 % dans les proches du FN....
        OU CROYEZ-VOUS QUE HOLLANDE POURRAIT RECRUTER DES MILICIENS ?
        Dans les soldates qui reviennent du Mali ?
        C’est une ILLUSION : ceux-là AURAIENT FACE A EUX D’AUTRES SOLDATS !!!
        La question n’est PAS militaire, la question n’est PAS la construction d’un CMR, la question est CELLE DE LA STRUCTURATION DU POUVOIR DU PEUPLE !
        Le 3 avril je redonnais l’historique de la structure politique de la Commune et des soviets russes des révolutions de 1905 et des deux de 1917

        mercredi 3 avril 2013

        HOLLANDEGATE  ! Révolution ! Pourris, menteurs, larbins de la bancocratie ! Hollande DEGAGE ! faites des délégués révocables ! (un article par Yanick Toutain sur Mediapart-blogs)
        Je vous en conseille la lecture !

        COMPLEMENTS

        Vos articles refusés
         Yanick Toutain 4 avril
         Yanick Toutain 20 janvier
         Yanick Toutain 19 novembre 2009
         Yanick Toutain 18 novembre 2009
         Yanick Toutain 18 novembre 2009
         Yanick Toutain 13 novembre 2009
         Yanick Toutain 11 novembre 2009

      • Gauche Normale Gauche Normale 12 avril 2013 11:58

        @robert gil 

        Tout-à-fait d’accord avec vous mais un pouvoir favorable à la population (diamétralement opposé au pouvoir actuel) ne suffira pas. Voilà pourquoi il faudra que ce pouvoir flexibilise les grèves et autorise les réquisitions de sites de production. 
        Ça serait en quelques sortes plusieurs Marinaleda et plusieurs Communes. 
        Car si on attend que les patrons rendent gorge en passant des « accords », on n’est pas sortis de l’auberge !

      • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 17:43

        Pas de chance (drôle de hasard) Je découvre ceci, arrivé ce matin (Il s’agit de mon article du 4 AVRIL..... qui attendait depuis....)

        • Votre article « HOLLANDEGATE ! Révolution ! Pourris, menteurs, larbins de la bancocratie ! Hollande DEGAGE ! faites des délégués révocables ! »‏
        redacteurs​xxxxagoravox.f​r (redacteursxxxx@xxagoravox.fr)

        10:06
        À : yanickxxxtoutain@
        Bonjour,

        Nous vous remercions d’avoir soumis votre article « HOLLANDEGATE ! Révolution ! Pourris, menteurs, larbins de la bancocratie ! Hollande DEGAGE ! faites des délégués révocables ! » sur AgoraVox. Toutefois, la majorité qualifiée pour qu’il soit publié n’a pas été atteinte.
        Nous en sommes désolés.

        Cependant, si votre article est encore d’actualité ou peut être actualisé, n’hésitez pas à le proposer de nouveau.

        En attendant de vous lire prochainement sur AgoraVox, veuillez croire en l’expression de nos meilleurs sentiments.

        Cordialement
        L’équipe d’AgoraVoxJ’ai VRAIMENT pas de chance depuis 4 ans !!!

      • Dwaabala Dwaabala 12 avril 2013 09:29

        De plus, le mouvement social éventuel ne garantit pas qu’il ne soit détourné le moment venu par des audacieux loin du mur devenus conciliants à son pied.
        Parce que vers quels partis le FdG devrait-il se tourner pour ne pas se retrouver isolé ?


        • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 11:55

          Le système DGR (Délégation Générale Révocable) est très simple : il suffit qu’UN seul des délégateurs quitte le groupe (de 25) pour que le délégué PERDE son pouvoir..... C’est ce qui est expliqué dans mon article qui attend sa validation sur Agoravox (et dont le copie est sur RevActu en attendant)

          Avant le 5 mai, il faut construire un gouvernement du peuple, une pyramide de délégués révocables !Votre crainte n’a pas lieu d’être si nous CESSONS de participer à la mascarade électorale.
          Quant aux partis.... à peine un nouveau système apparaitra que les GENS HONNÊTES commenceront à se regrouper et vous verrez une FLORAISON de nouveaux partis

        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 12 avril 2013 09:49

          camarade chalot

          il est L HEURE DE SUIVRE LES CONSEILS DE MR HESSEL...............

          CANTONA AVERTI NE REPOND PAS

          il faut passer a la DESOBEISSANCE CIVIQUE : ne plus payer les impots locaux.
          peux t on lance ce mouvement et comment ???????????????????????

          je viens de lire le bouquin de PEILLON «  ou sont les 600 milliards » CA NE PEUT DURER
          LE PCF ET LE FG .LA VRAIE GAUCHE....DOIVENT DES LE 5 MAI APPELER A LA DESOBEISSANCE CIVIQUE


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 12 avril 2013 09:53

            SI LE FDG ET LE PDG SE SCINDENT PLUS DE VRAIE GAUCHE

            attention cela est surement de l ’enfumage la drcri s’y connait très bien.........ATTENTION A CETTE RUMEUR...............§§§§§§


            • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 10:51

              Vous plaisantez !!!
              Dès 2010 je savais que le sabotage du mouvement social par le NPA allait réanimer le PCF en voie de coma dépassé... mais que cette réanimation d’un cadavre politique ne pourrait qu’être provisoire....
              Le poignard PCF dans le dos du PG était évident dès l’approche des municipales.
              Le plus amusant c’est que le PIRE des JEUNES staliniens arrivistes (il qui déchirait nos affiches égalitaristes en 2004) est ... adjoint au maire d’Union de la Gauche..... pourrie !!!!

              Le municipalisme et les prébendes qui vont autour seront le poison terminal du PCF !!! Ils ne QUITTERONT JAMAIS LE PARTI SOCIALISTE !!!
              Seuls les gredins et les demeurés profonds étaient restés au PCF !
              Tous les gens honnêtes l’avaient quitté !
              Les déclarations de Chassaigne and co ne font que révéler que ce parti est un PARTI COLONIALISTE FRANCEàFRIC, un parti de défense de la bourgeoisie esclavagiste, un parti ennemi du SMIC pour l’Afrique !
              Un parti qui avait été corrompu par ELF...
              Un parti qui aurait du être dissous si Eva Joly avait fait son enquête sérieusement et perquisitionné dans tous les sièges et CHEZ TOUS LES RESPONSABLES PCF, PS RPR et PS qui étaient une MAFIA corrompue par l’ENTREPRISE GANGSTER CRIMINELLE ELF !
              Je rappelle pour les jeunes que, à l’"époque de la corruption ELF PCF PS and co, l’entreprise donnait (au Congo) des armes aux harkis Lissouba et Sassou qui envoyaient au combat, les uns contre les autres des jeunes de 14 ans transformés en miliciens de la Franceàfric !
              Franceàfric PCSPSRPRUDF Lissouba contre FranceàfricPCFPSRPRUDF SassouNGuesso


            • FritzTheCat FritzTheCat 12 avril 2013 10:43

              Chalot, tu nous sers un grand discours avec beaucoup de blabla. Au-delà de ce discours, on ne voit pas concrètement où veut aller le néo marxiste Merluchon et ses troupes. Car un coup de balai oui mais pour balayer quoi ?? L’Europe ? L’Euro ? Les eurocrates trop payés ? Les patrons ? Les petits commerçants ? L’ingérence étasunienne ? Les lobbies ? La finance ? Le mondialisme ? Les immigrés illégaux…. ??? Oui que veut balayer l’extrême gauche et par quoi va-t-elle le remplacer ?


              • babeuf babeuf 12 avril 2013 13:06

                NOUS VOULONS ! par le biais de de la contituante, la 6e républiques

                 «  » par tirage aux sort«  »« , c est un bon antibiotique contre le carriérisme
                nous voulons +de pouvoir pour le citoyen , des citoyens acteurs de la vie politique
                pas de menteur !!!!! monsieur mélanchon disais cahuzac je ne crois pas a la lutte de classe »«  »

                 «  »«  »MAIS POUR CELA IL FAUT UN RAPPORT DE FORCE «  »«  »"

                PAS 50.000 PERSONNES MAIS DES MILLIONS C EST COMME AU LOTO......................
                 C EST LE PEUPLE DANS SON ENSEMBLE PRENEZ LE POUVOIR 


                • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 17:50

                  Vous pensez SERIEUSEMENT convaincre des MILLIONS de Français d’être dirigés par des gens TIRES AU SORT ?
                  Et donc... des « tirés au sort » susceptibles d’être les objets de TOUTES LES PRESSIONS possibles et imaginables.
                  Bien que je considère cette nouvelle élucubration esclavagiste comme un moyen de NE PAS FAIRE de délégués révocables... j’ai quand même du mal à imaginer que des gens puissent sérieusement envisager une pareille chose !!!
                  Si quelqu’un va prendre un cours de math, il ne va pas TIRER au sort son prof !!
                  Si quelqu’un va prendre un cours de droit, d’économie, de psychologie etc..... il ne va pas choisir son prof AU HASARD....
                  .... et le système serait plus efficace pour la GESTION DE LA SOCIETE ?

                  C’est un NOUVEAU GAG de la formoisie qui ne CROIT PAS à la REVOLUTION !!
                  Les gens sérieux qui PREVOIENT la gestion SANS CAPITALISTES ne peuvent cautionner pareille farce !


                • spartacus spartacus 12 avril 2013 13:16

                  Vous allez manifester conte le chômage ?


                  Il va avoir vraiment peur le chômage, il va partir en courant et le plein emploi va arriver par magie. 

                  En plus le plein emploi il va être attiré par des manifestants rouges, qui promettent un rapport de force. 

                  En plus les perspectives ont l’air tellement super, avec vous. 
                  On a déja vos slogans :
                  Soyez jaloux de ceux qui gagnent plus que vous, et soyez égoïstes et dépensez sans compter sur le compte des générations futures.

                  • Gauche Normale Gauche Normale 12 avril 2013 21:04

                    Vous allez manifester conte le chômage ? 

                    Il va avoir vraiment peur le chômage, il va partir en courant et le plein emploi va arriver par magie. 
                    Vous avez l’air de trouver ça sans intérêt mais ce serait pourtant tout-à fait logique et justifié : le chômage n’est pas une catastrophe naturelle, c’est un choix politique. Pour le patronat, c’est tout bénéf car la seule négociation possible auquel le salarié a droit, c’est : « si t’es pas content, tu dégages ! Il y a déjà 10% de chômeurs alors tu dois accepter ce travail pour n’importe quel salaire et à n’importe quelle condition ». Et ça ne risque pas de changer puisque le gouvernement est du côté de ce même patronat.
                    Je vous rappelle aussi que la dénonciation de la crise et du chômage (dénonciation dont vous vous gaussez) était un mot d’ordre lors de la manifestation des Indignés à la Puerta Del Sol, le 15 mai 2011. Oseriez-vous dire que c’étaient là des centaines de milliers de « rouges », « bobos » ou « cocos » ? Ça serait ridicule !
                    Comme quoi ce n’est pas si idiot que ça de dénoncer des fléaux ! smiley

                  • babeuf babeuf 12 avril 2013 13:39

                    ce son les média !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! qui essaye de diviser le front de gauche
                     
                    ILS SONT A LA SOLDE DE GRANDS GROUPE FINANCIERS !!!!!                          LA CONSTITUANTE DOIT DONNER LES PLEINS POUVOIRS

                          AU P EUPLE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                              LE FRONT DE GAUCHE 
                     C EST VOUS,C EST NOUS !!!!!!!!!!!
                           LE 5 MAI
                                  


                    • CHALOT CHALOT 12 avril 2013 13:55

                      Une 6 ème république n’est possible que si la proposition est votée par les 3/5 des parlementaires ou si le régime est balayé par une insurrection...
                      Soyons sérieux un peu...Le thème de la manif du 5 mais est très propagandiste, coupée de la réalité, sans perspective réelle c’est une démonstration de force....Je lui souhaite le succès mais surtout que les partis qui portent ce projet se frottent un peu au réel et s’implantent dans les quartiers pour renouer avec une vieille et bonne tradition du mouvement ouvrier : LE LIEN AVEC LES MASSES


                      • Yanick Toutain Yanick Toutain 12 avril 2013 20:14

                        Vous allez avoir l’insurrection sans avoir préparé de gouvernement !
                        Vous êtes complètement déconnecté de la misère et donc de la colère accumulée.
                        En 1995, quand les pauvres ont commencé à rejoindre la mobilisation, les réformistes de AC, de la LCR se sont mis à saboter...
                        En 2010, ils ont saboté dès le début : QUICONQUE parlait du chômage ou de virer Sarkozy parmi les jeunes des lycées de pauvres se voyait se faire ENGUEULER par un quinquagénaire ex LCR.
                        Les coordinations étaient passées aux oubliettes pour permettre l’alliance CGT-NPA et je tiens de source sure NPA que des délégués à Tours avait comme mandat de ne PAS SE FÂCHER AVEC LE PCF en proclamant une COORDINATION NATIONALE... et on eut donc une AG NATIONALE INTERPRO !
                        SIGLE TOTALEMENT DEBILE !
                        Le lien avec les masses vous l’aurez en PROCLAMANT LA CONSTRUCTION PAR LE BAS D’UN GOUVERNEMENT DU PEUPLE....
                        ET LA
                        « Une 6 ème république n’est possible que si la proposition est votée par les 3/5 des parlementaires  »
                        ...est aussi ridicule que le VOTE DE L’ABOLITION DU CAPITALISME PAR 85,3 % des grands-mères myopes et porteuse d’une prothèse de hanche !


                      • louphi 12 avril 2013 15:45

                        Chalot

                        « Ce qui me pose problème c’est l’axe central de cette manifestation : la bataille pour une 6 ème république...Oui, il faut combattre la constitution de 58 ; oui il faut faire du nettoyage mais la question institutionnelle est à 1000 lieues de la préoccupation des gens, des travailleurs, des chômeurs et de leurs familles. »

                        Chalot invite le Front de Gauche (FDG), organisation politique, parti politique, à laisser au placard sa revendication politique sur la question institutionnelle, dans une manifestation organisée par ce parti politique, au motif que la « question institutionnelle est à 1000 lieues de la préoccupation des gens, des travailleurs, des chômeurs et de leurs familles ». Pourtant, Chalot reconnaît la nécessité de « combattre la constitution de 1958 » et de « faire du nettoyage ». Par cette attitude, Chalot montre qu’il ne comprend rien à la chose sociale, ni politique.

                        En ces temps de crise de plus en plus aigue du capitalisme, nul n’ignore que le capitalisme s’appuie sur les institutions pour dépouiller le peuple tout en détournant l’attention de celui-ci sur des questions inutiles voire nuisibles telles que le « mariage pour tous ». On ne comprend pas pourquoi le« mariage pour tous » dont Chalot fait la promotion, mesure emblématique du gouvernent qui occupe d’arrache-pied le parlement depuis bientôt un an, serait plus proche des préoccupations des gens, des travailleurs, des chômeurs et leurs familles que le nettoyage des institutions. Quand c’est pour imposer l’homosexualité à la société dont le peuple ne veut pas, la question des institutions (31epromesse de campagne présidentielle de François Hollande) devient essentielle. Par contre, quand il faut rechercher les voies et moyens pour résoudre sérieusement et durablement la crise économique et financière qui ronge le pays, la question des instituions devient secondaire. Chacun comprend la duplicité du discours gaucho-« progressistes » des apparatchiks de la nomenklaturaanarcho-trotskistes à la solde des oligarchies homosexuelles.

                        En fait, les institutions jouent le rôle central si on veut envisager tant soit peu de satisfaire les préoccupations des gens, des travailleurs, des chômeurs et leurs familles. C’est bien les institutions qui permettent au capital d’imposer la crise économique et l’austérité conséquente comme tout le monde voit sauf les anarcho-trotskistes comme Chalot. Toutes les lois d’austérité sont votées par les parlements et appliquées docilement par les gouvernements capitalistes. La question centrale de l’austérité, c’est bien la question des institutions. Le Front de Gauche a dix mille fois raison d’inscrire la question des institutions en grand format sur la banderole de sa manifestation. Chercher querelle au Front de Gauche en lui intimant l’ordre de ranger la question des institutions au placard, c’est jouer le rôle d’un caporal de l’oligarchie financière

                        Ce n’est donc pas en reléguant la question des institutions au second plan qu’on pourra satisfaire les préoccupations du peuple. Au contraire, c’est en s’emparant, au premier chef, de cette question qu’on s’attache réellement à résoudre ces préoccupations. Et ce n’est que sur le terrain même des institutions, du contenu à revendiquer des institutions, qu’on peut valablement critiquer la démarche et les calculs du Front de Gauche. Il s’agit alors de savoir si la VIe république que propose le Front de Gauche est viable ou pas, si cette VIe république répond aux préoccupations du peuple ou pas, si une autre forme de république ne serait pas plus efficace pour résoudre définitivement la crise financière. Voilà l’état d’esprit qu’il convient d’enseigner au peuple quand on est réellement préoccupé par le progrès social du peuple.

                        Nous considérons pour notre part que la VIe république prônée par le Front de Gauche :

                        - n’est qu’un écran de fumée ;

                        - ne sera qu’un replâtrage des institutions de la république démocratique bourgeoise, capitaliste, par une réforme constitutionnelle superficielle ;

                        - ne sera qu’un badigeonnage de la vieille société civile bourgeoise ;

                        - sanctuarisera avec encore plus d’habileté, la propriété privée des capitaux, des moyens de travail, source de la corruption et de tous les maux dont souffre la société ;

                         ne quittera pas d’un iota le cadre du capitalisme et de l’impérialisme les plus classiques.

                        La réforme constitutionnelle ne peut être sérieuse que si elle est portée par la révolution communiste de type bolchevique mettant à bas les vieux idéaux bourgeois de liberté, égalité, fraternité, laïcité… que scande le chef du Parti de Gauche, Jean-Mélenchon. Seule la révolution communiste, léniniste-staliniste, instaurera la république la plus démocratique, la république socialiste soviétique de dictature des masses laborieuses conduites par le prolétariat révolutionnaire. La nouvelle constitution démocratique proclamera alors la mère de toutes les valeurs d’émancipation de la société, l’abolition de la propriété privée.

                        Seule la révolution communiste, léniniste-staliniste, pourra faire le nettoyage que Chalot relègue aux calendes de ses préoccupations, c’st-à-dire aux calendes grecques.

                        Mais nous ne nous empêcherons pas de participer à la manifestation du Front de Gauche.



                        • R.Dumont 12 avril 2013 16:50

                          L’inversion du rapport de forces avec les capitalistes passe aussi par le changement des institutions
                          Signez et diffusez le plus largement possible :

                          http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_une_VI_eme_republique_francaise


                          • Dwaabala Dwaabala 12 avril 2013 18:50

                            @ Chalot
                            tout à fait d’accord avec votre commentaire (13h55), je n’aurais pas oser.
                            Cependant, « une vieille et bonne tradition du mouvement ouvrier : LE LIEN AVEC LES MASSES », oui , en observant que le lien du parti avec les masses était dans les usines, les grandes usines qui existaient alors, les organisations de quartier ne revêtant qu’un rôle secondaire.


                            • CHALOT CHALOT 12 avril 2013 19:10

                              Dwaabala !
                              Le lien avec les masses s’effectuait très majoritairement à l’usine, dans les entreprises jusqu’au milieu des années 70 (1973-1974) entre les militants politiques de gauche et les travailleurs...Ce qui n’empêchait pas que ce lien existait par le biais de nombreuses organisations : CNL, femmes françaises pour le PCF( entre autres), Léo Lagrange pour la SFIO.....
                              Avec le chômage massif, se pose le problème de ces 20 à 40% de chômeurs et de familles en grandes difficultés qui restent sur les cités ...Ils n’ont plus avec eux les militants ouvriers associatifs, ils sont partis vivre ailleurs où ils n’interviennent plus à ce niveau sauf au moment des campagnes électorales ;


                              • Dwaabala Dwaabala 12 avril 2013 20:20

                                Il y la masse et l’organisation.
                                Les travailleurs d’usine sont concentrés, la masse... disciplinés, l’organisation ; le tout par la nature même du travail en usine.
                                Il faut avoir connu ce qu’était un ouvrier militant communiste : le petit-bourgeois aventuré chez lui n’avait qu’à en prendre modestement des leçons de solidarité de classe et de solidité dans les convictions.
                                C’est aussi ce qui faisait la force d’un parti, et d’un syndicat, ouvriers.
                                Cela n’a aucune commune dimension avec les liens lâches qui se nouent dans les associations que le parti n’a jamais négligé de soutenir et dans lesquelles ses membres ont milité, mais qui n’étaient absolument pas son fer de lance.
                                Ne pas oublier non plus les cellules universitaires, et l’importante diffusion culturelle : à Paris j’ai connu au moins deux grandes librairies : rue Racine au Quartier latin, et la librairie du Globe dans St Germain des Prés.


                                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 avril 2013 10:21

                                  MOINS DE BARATIN.......VOUS DEVENEZ DES APPRENTIS POLITIQUES.......PLUS D ’ACTIONS.........désobéissance civique...arretez tous de payer vos impots qui payent les BANQUES et 650000 ELUS ou de PANTINSLOBBYSTES ET CUMULARDS

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès