Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pas si nul le bilan de Nicolas Sarkozy

Pas si nul le bilan de Nicolas Sarkozy

Il a fait quoi Sarko depuis son arrivée ? Quand on y regarde de près, il s’en tire plutôt pas mal. C’est vrai, la tradition en France voudrait que l’on tire toujours à boulets rouges sur le Président et ce, quoi qu’il fasse. Ceux qui prennent, en toute impartialité sa défense, reçoivent généralement un trop plein d’éclaboussures (Je viens de m’équiper du dernier modèle en dyneema renforcé goldflex, mais je ne sais pas si ça sera suffisant). 

Je ne vais pas détailler ici toutes les mesures que notre président et ses gouvernements successifs ont menées à bien, je vais juste en citer quelques unes, mais vraiment au hasard.

Il y eu d’abord, travailler plus, pour gagner plus, Nicolas Sarkozy candidat en avait fait son idée phare. Il faut quand même le reconnaître, le concept était judicieux. Et quoi qu’on en dise, il a plutôt bien fonctionné. L’employé (ée) fait ses 35 heures et ses heures supplémentaires mieux payées sont défiscalisées. Lorsque les journalistes ont bien voulu se pencher sur la question et lorsqu’ils sont allés questionner ceux qui bénéficiaient de cette mesure, les réponses étaient presque toujours unanimes : oui, ça marche ; oui, je veux continuer. Les détracteurs de cette idée sont nombreux et lui reprochent le manque à gagner du fisc : pour une fois que des travailleurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts, je ne vois pas où est le problème. 

Et presque tout de suite après, la crise exportée par les américains, nous tombait dessus. Après le cola, le hamburger, ils nous ont vendu la crise. Sympa les américains, toujours prêts à nous rendre service. Notre président a pris le problème à bras le corps et s’est démené avec une grande énergie pour en sortir. Il faut bien le reconnaître, en Europe il a été le leader incontesté de la lutte contre la crise. Même les Allemands et les Anglais le reconnaissent. C’est plutôt flatteur non ! On lui a même reproché d’avoir prêté de l’argent aux banques, quand on regarde de plus près, on s’aperçoit que l’opération a dégagée de larges bénéfices.  

Le bouclier fiscal, ce n’était pas mal pensé non plus. Si on n’incite pas ceux qui ont de l’argent à rester en France, il ne faut pas s’étonner si les investissements dans notre pays se réduisent. Seuls peuvent investir ceux qui ont un peu les moyens, et pour créer des emplois, il faut investir. C’est logique, mais la mesure était impopulaire et le gouvernement est revenu dessus.

La retraite à 62 ans, ce n’est pas une mauvaise mesure. La durée de vie des Français s’allonge, il est logique que la durée de cotisation s’allonge également. 

Seulement voilà, ce n’est pas assez, nous sommes très loin du compte. Nous nous retrouvons dans une impasse, notre système semble à bout de souffle. 

La majorité actuelle n’est-elle pas un peu usée, fatiguée, lassée, démobilisée ? Est-elle capable de nous faire basculer dans une ère nouvelle ? Les dernières petites mesurettes prises pour compenser la brèche des dépenses n’illustrent-elles pas un manque évident d’imagination et de détermination. 

Le moment de l’alternance n’est-il pas venu ?  Mais quelle alternance ? Parmi les nouveaux prétendants au poste « suprême » y en a-t-il un mieux armé pour nous faire passer le cap ?

Sauf grosse surprise nous aurons le choix entre le représentant de l’UMP (Nicolas Sarkozy, le sortant, l’actuel locataire de l’Elysée) et pour le moment, vraisemblablement, soit François Hollande, Martine Aubry, ou Ségolène Royal, tous trois candidats à la candidature PS.

Notre futur Président sera sans nul doute, l’un ou l’une de ces quatre.

À gauche, et je vais peut-être vous surprendre, mais je verrais bien Ségolène, quoi qu’on puisse en dire, Président de la région Poitou-Charentes,  c’est un très bon marchepied pour accéder tout en haut du podium. Je la vois bien tenir tête à Sarko, elle a pour elle l’expérience d’une première fois.

Mais après, après l’élection que va-t-il se passer ? L’un de ces quatre a-t-il des chances de réussir, de nous amener au sec ?

 Je ne vais pas me précipiter, je sais que je peux compter sur vos avis et vos commentaires éclairés pour choisir, ma ou mon candidat.

PS : Les français seraient-ils capables de dépasser leurs clivages idéologiques et partisans, pour se rassembler sur l’essentiel, l’avenir de la France ? J’en doute, alors c’est bon signe, la France ne va pas si mal


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (191 votes)




Réagissez à l'article

210 réactions à cet article    


  • Jean 9 septembre 2011 10:37

    Bla bla refrain habituel ; pour les heures supplémentaires a-t-on interrogé les gens qui ont deux ou trois heures de route pour le trajet ? (exemple : banlieues)

    Et les manques de recette fiscale qui doivent être être compensées au détriment de l’ éducation, la recherche, les soins des citoyens etc. : voir les autres articles les commentaires ne manquent pas.

    Sarko « aurait » bien réagi face à la crise ; et si la crise n’ avait pas été provoquée ce ne serait pas mieux ?

    etc.


    • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 11:18

      Insinuez-vous que Sarko aurait provoquée la crise ?


    • Jean 9 septembre 2011 11:54

      Bien sûr que non mais ses maîtres, il ne lui reste plus qu’ à agir...


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 septembre 2011 15:06

      « Insinuez-vous que Sarko aurait provoquée la crise ? »

      Oui. La crise est le fruit de l’école de pensée soutenue par Sarkozy, Thatcher, Reagan, Blair : le néolibéralisme (financement par la dette, saccage de l’économie mixte redistributive, abandon de l’économie réelle au profit de celle de casino, privatisations, cadeaux fiscaux).

      En France, Sarkozy a amplifié les effets de la crise par sa politique de défiscalisation et de démantèlement de l’Etat. Il sera sanctionné et terminera sa carrière de voyou de la République dans les poubelles de l’Histoire.


    • Laulau Laulau 9 septembre 2011 16:14

      @Dorzan

      « Insinuez-vous que Sarko aurait provoquée la crise ? »

      Ce qui a provoqué le crise c’est le capitalisme.
      Insinueriez vous que Sarko n’est pas partisan du capitalisme ?


    • ddt99 ddt99 9 septembre 2011 16:22

      Si vous trouvez que le bilan de Monsieur Sarkozy n’est pas si nul, il faut absolument changer de sources :

      Suivez ce lien :

      LA CRISE ! Quelle belle invention.


    • OuVaton OuVaton 9 septembre 2011 19:07

      Ce n’est pas si facile de pratiquer le second degré alors n’hésitez pas, dites le : Sarko s’est vraiment foutu de nous. Voilà, c’est simple !


    • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2011 10:28

      « Insinuez-vous que Sarko aurait provoquée la crise ? »

      Evidemment ! Lol...
      Vous avez un cerveau ?
      Remarquez... c’est vrai y’a un bilan.
      La république et l’état ont disparu en moins de cinq ans. Ça c’est du résultat.

      Après on vous fera un cours sur les pompiers pyromanes, putain j’y crois pas... plus c’est gros plus ça passe... Avec un électorat pareil, on va encore s’en payer pour 5 ans...


    • spartacus1 spartacus1 9 septembre 2011 10:44

      Tout à fait d’accord avec Dorzan, mais uniquement pour le titre de son article.

      Effectivement, un bilan totalement négatif ne peut pas être nul !


      • jako jako 9 septembre 2011 10:47

        D’accord avec Spartacus, son bilan se résume en deux points majeurs : chomage X2, dette +50%, ce n’est pas nul en effet mais beaucoup moins....


      • Scual 9 septembre 2011 15:44

        Allons ! Soyons honnête, ça c’est juste bassement comptable...

        En ce qui concerne la politique et la morale, nous sommes désormais dans un État autoritaire colonialiste meurtrier crachant sur la démocratie et les droits de l’homme et qui n’est même plus souverain face à la finance. Le bilan est magnifique du point de vue d’un dictateur corrompu.

        Pétain serait fier.


      • Emmanuel Aguéra LeManu 12 septembre 2011 10:31

        « travailler plus pour gagner plus »...

        Vous vous souvenez. surement...
        La France grande, la France Forte, la France riche...
        La merde totale, oui.
        En taule, Sarko !


      • dhbasse dhbasse 9 septembre 2011 10:48

        pas si nul ????????  smiley

        si on reprend vite fait les exemples que vous donnez :

        travailler plus pour gagner plus : vaste fumisterie, les professions libérales ne sont pas concernées, les cadres ne peuvent pas être concernés, dans les faits la fonction publique est exclue du dispositif, et les seuls pouvant vraiment être concernés sont les ouvriers qui subissent le bon vouloir de leur hiérarchie et qui en aucun cas n’ont le pouvoir de décider de leurs horaires.

        le bouclier fiscal : vaste fumisterie qui a couté une fortune à la France et qui n’a rien changé à l’exil fiscal des fortunes hexagonales. En revanche, ça a permit d’augmenter de façon confortable les revenus du 1 % des contribuables les plus fortunés...

        La retraite à 62 ans : vaste fumisterie, les entreprises françaises continuant à être celles qui licencient le plus leurs employés après 50 ans. Ça permet juste de reporter le cout de l’inactivité de ces employés sur le chômage et non plus sur la retraite et du coup, ça entraine une diminution des entrées de cotisations, donc ça coute très cher à la nation...

        La gestion de la crise : mmmmooouuuaaaahhhh... nân c’est vrai, il n’y a plus de paradis fiscaux dans le monde, toutes les transactions spéculatives sont maintenant lourdement taxées, il n’y a plus de salaires indécents des patrons du cac40 et on vie grâce à notre bon président (que glorieux soit son règne) dans un monde débarrassé du coté sombre de la finance spéculative comme il nous l’a promis...

        mais vous avez oubliés, la croissance avec les dents, plus de sdf dans la rue, la république irréprochable, etc., etc...


        • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 11:20

          Juste pour m’aider dans le choix du vote, c’est qui le meilleur des 4 ?


        • dhbasse dhbasse 9 septembre 2011 11:46

          allez lire les programmes, regardez ce qui a déjà été fait, analysez les résultats, réfléchissez un peu et n’attendez pas des autres qu’ils vous donnent des conseils sur la manière donc vous allez participer à ces élections...


        • Walkyries Walkyries 9 septembre 2011 10:52

          ...] je sais que je peux compter sur vos avis et vos commentaires éclairés pour choisir, ma ou mon candidat.[...

          Pour le choix d’un candidat je ne peux pas t’aider, mais à toutes fins utiles je peux te recommander l’achat d’une corde.

          A l’attention des moutons et autres idiots utiles je vous laisse méditer sur cette phrase :

          « Ceux qui aiment marcher en rang sur une musique, ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. »

          Albert Einstein.


          • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 11:23

            Pour l’achat d’une corde je vais y réfléchir. En ce qui concerne la phrase d’Albert Einstein c’est pas très gentil pour notre armée.


          • Domino Domino 9 septembre 2011 15:20

            Pour un bon militaire : « Réflechir c’est désobéir »  smiley


          • yoananda 9 septembre 2011 11:01

            Le bilan de Sarko : des discours. Du vent. Des gesticulations.

            Et beaucoup de nuisance : voter des lois d’une part, enlever les moyens de les faire appliquer, trafiquer les statistiques pour vernir le tout.

            Ca c’est du bilan ou je m’y connais pas.


            • dawei dawei 9 septembre 2011 11:11

              saboter, le reste de service public et social qui restait pour mieux convaincre que ça coute cher et que c’est inefficace, et pour mieux les vendre à ses amis et frères à prix discount. PAr exemple, le filage de la dette de la secu sous sarko est juste délirant, et c’est sons frère qui se frotte les mains.


            • yoananda 9 septembre 2011 11:40

              exactement.


            • dawei dawei 9 septembre 2011 11:09

              putin trop subvserif le mec !
              moi aussi je vais faire de la provoc, entant que bon vieux punk nihiliste allemand !
              VIVE SARKKO !! VIVE SA VIE !!! VIVE SON OEUVRE !!!


              • James James 9 septembre 2011 11:09

                Pas si nul ?
                Une politique au service de l’argent (cadeaux fiscaux à ses amis du Cac40), au service des intérêts guerriers (marchands de canons et des « multinationales du bien »).
                Sarkozy...après moi le déluge !


                • dawei dawei 9 septembre 2011 11:14

                  Le déluge, ça s’appelle aussi les règle d’or ou comment imposer aux suivants l’inverse de ce qu’on a fait soit même en terme de malgestion et verouiller définitvement les peuples aux services des banquiers.


                • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 11:25

                  Et dans le choix du candidat pour les prochaines élections, vous pouvez m’aider ?


                • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 11:39


                  @ Perseus

                  Si tous les électeurs votent blanc, il n’y aura aucun élu, ça ne fera que compliquer le problème. C’est bien ce que je disais, Sarko a quand même fait du bon boulot, sinon comment expliquer que personne en France ne peut le remplacer.


                • Jean 9 septembre 2011 11:57

                  « Et dans le choix du candidat pour les prochaines élections, vous pouvez m’aider ? »

                  http://jeromechoain.wordpress.com/2011/08/26/tirer-au-sort-le-prochain-le-president-de-la-republique/


                • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 12:09

                  ma réponse @ Jean

                  Tirer le prochain Président de la République au sort, je trouve cette idée pas mal. Après c’est comme à l’euro million, le jackpot et les em...


                • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 9 septembre 2011 13:54

                  C’est bien ce que je disais, Sarko a quand même fait du bon boulot, sinon comment expliquer que personne en France ne peut le remplacer.

                  ...nan mais lol quoi....pas savoir quoi choisir entre la peste et le choléra, ça signifie pas qu’il y en ait un des deux plus supportable que l’autre hein....la réflexion a contrario, dans le cas présent, est totalement injustifiée, genre si les autres sont minables c’est que lui il est génial...j’ose espérer que vous ne mesurez pas tout le reste comme ça....


                • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 14:19

                  @Lisbeth Ker Carradec

                  Moi je souhaiterais juste que l’un des intervenants me donne des arguments pour je puisse voter pour un autre candidat.


                • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 9 septembre 2011 14:28

                  @Lisbeth Ker Carradec

                  Moi je souhaiterais juste que l’un des intervenants me donne des arguments pour je puisse voter pour un autre candidat.

                  C’est bien ça qui est hautement dramatique....

                  Si vous ne vous sentez pas capable/apte/assez intelligent/assez convaincu/suffisamment engagé pour avoir une opinion politique par vous meme, abstenez vous....ça nous évitera les sueurs froides des résultats générés par ceux qui votent au petit bonheur la chance « pour celui qu’il est génial passke tous les autres sont rien que des gros nazes » comme vous....


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 septembre 2011 15:32

                  « Moi je souhaiterais juste que l’un des intervenants me donne des arguments pour je puisse voter pour un autre candidat. »

                  En voilà quelques-uns, des arguments.

                  1- Tous les autres candidats, sans exception, proposent de revenir sur la totalité des mesures prises par l’abominable Sarkozy depuis cinq ans. Aucun ne souhaite poursuivre l’expérience néolibérale que l’UMP prétend défendre en 2012. Maintenant que tu as compris, tu n’as plus que l’embarras du choix.

                  2- Tu veux « réparer » le pays et tu es souverainiste ? Vote Dupont-Aignan, Marine Lepen ou Chevénement.

                  3- Tu veux « réparer » le pays et tu possèdes une fibre sociale et/ou égalitaire ? Vote Pour Bayrou, Borloo, Villepin ou le candidat du PS.

                  3- Tu veux « réparer » le pays et tu veux changer radicalement de système ? Vote Mélenchon, NPA, LO ou pour les écolos.

                  Reste le choix numéro 4. Tu veux poursuivre la liquidation de l’Etat et continuer à goinfrer les sangsues et les tiques ? Vote pour l’affreux Sarkozy et sa clique de malfrats. Mais là, tu as perdu d’avance.


                • Dorzan Dorzan 9 septembre 2011 17:18

                  @Lisbeth Ker Carradec

                  C’est qui le gros naze, celui ou celle qui suit aveuglément un parti, ou un candidat,  ou celui qui essaye de comprendre.  Croyez-vous sincèrement qu’être suffisamment engagé ou avoir une opinion politique suffit à faire le bon choix ?


                • Dubitatif 9 septembre 2011 17:39

                  Si tous les électeurs votent blanc, il n’y aura aucun élu, ça ne fera que compliquer le problème

                  Et bien non, c’est la majorité des suffrages exprimés qui élisent un candidat.
                  Il suffit donc d’un seul électeur qui s’exprime et (Tous les autres votants -1) abstentionistes pour élire un candidat.
                  http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/les_electio ns_en_france/modalites-d-elections/modalites-election-france

                  Le vote blanc ne changerait pas le résultat de l’élection, mais bon, annoncer 50 55% de suffrages sur 10% de la population globale, ça ne vous fait que 7 millions de personnes sur 65 millions qui auraient choisis un candidat.
                  Vous remarquerez qu’à la TV on annonce le nombre d’abstentionistes, puis le % du candidat élu sur les suffrages exprimés. Ils ne ramènent jamais ce % par rapport à la population globale.

                  Comme je l’ai lu dans un autre post, en fait Sarkozy a été élu par 18% de la population française, soit 1/5. On est loin de la ditacture de la majorité. Et ça me permet de répondre indirectement à un autre post, ce ne sont pas 54% de français qui sont dans l’erreur de 2007, mais 18%. Ne nous mettez pas tous dans le même sac.


                • Ronny Ronny 9 septembre 2011 11:45

                  Aaaaaaah le bilan...

                  (Merci à Imhotep !)

                  · .  La signature du traité européen contre l’avis référendaire du peuple Français

                  · . Les multiples censures du conseil constitutionnel sur des projet de loi portés par Sarko1er et son gouverment (un record sous la Veme République)

                  · . l’utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées

                  · .  l’utilisation de l’Elysée pour recevoir les caciques de l’UMP et les satellites jusqu’à plusieurs fois par semaine, l’utilisation des moyens de l’Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d’une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu’il sortait l’argent de sa poche

                  · .  la main mise sur la presse radio télévisée nationale

                  · .  les fils Pierre et Jean et les Balkany invités dans les voyages officiels à l’étranger alors qu’ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.

                  · .  l’affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d’euros), contrats avec la Libye et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu’il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE

                  .· . l’affaire GDF (on ne privatisera pas)

                  · . l’affaire Karachi (ça chauffe)

                  · . l’affaire Tapie, enrichie d’évasion fiscale du magot vers la Belgique

                  · . l’affaire Clearstream

                  · . l’affaire Bettencourt

                  · . les affaires Wildenstein

                  · . l’affaire César

                  · . l’affaire Pleyel

                  · .  les affaires de Compiègne

                  · .  l’affaire Peugeot

                  · .  l’affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l’affaire de l’attentat contre le DC10 d’UTA et visé depuis lors par un mandat d’arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger

                  · .  l’affaire du Fetia Api

                  · .  l’invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d’El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l’ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine

                  · .  la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l’Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l’inaction en Syrie

                  · .  l’affaire de la Jatte, du Fouquet’s payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte …

                  · .  l’affaire Pérol

                  · .  l’affaire de l’Epad (et du scooter)

                  · .  Gandrange

                  · .  les vaccins du virus H1N1

                  · .  les accords entre l’UMP et le Parti Communiste Chinois, l’UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l’envoi par l’UMP des bulletins d’adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %

                  · .  les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby …

                  · .  les légions d’honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Peugeot etc.)

                  · .  l’Air Sarko One (250 millions d’euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l’étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l’UPM à 1 million d’euros

                  · .  la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA

                  · .  l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l’intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l’augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l’inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé

                  · .  la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d’Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l’échec scolaire des enfants d’immigrés, l’autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)

                  · .  les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l’exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 

                  · .  l’irresponsabilité pénale du Président de la république

                  · .  la position d’Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui

                  · .  l’affaire des sondages

                  · .  les classements du parquet

                  · .  les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets

                  · .  la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président

                  · .  l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage

                  · .  l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac

                  · . l’affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l’avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.

                  · .  l’affaire Bongo

                  · .  la proposition de MAM d’aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l’an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l’utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale

                  · .  les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20...


                  • traboule traboule 10 septembre 2011 02:04

                    a l auteur ! tu veux enfoncer ce pauvre sarko ! tu crois qu il a besoin de toi !!! franchement merci, tu es mon rayon de soleil de la journée, tu m’as fais rire !

                    tu n’as que trois arguments, dans un ordre decroissant de pertinence et de taille ! c est trop bon, :)

                    encore merci sarkozy et la clique de losers.c etait une drôle de période, gare a vos fesses dans un futur proche ^^


                  • traboule traboule 10 septembre 2011 02:16

                    « J’écris des billets d’humeur lorsque l’info me pousse à le faire. Vous en savez déjà trop sur moi » 

                    c est clair qu’on en sais déja trop sur toi... En tout cas j’ espere que tu es assez lucide pour comprendre qu’avec cette barre de vote, tu es définitivement discrédité.

                    Merci.


                  • cyril07 10 septembre 2011 09:08

                    Vous oubliez l’affaire bachelot et les vaccins contre la grippe A....


                  • platon613 11 septembre 2011 20:06

                    Le pire reste à venir... !

                    Le FMI bientôt en faillite ?

                    La crise de la dette pourrait entraîner le FMI dans de graves difficultés financières très prochainement. De plus en plus d’États ont besoin d’argent : selon des estimations récentes, le FMI ne peut attribuer que 390 milliards de dollars de prêts sans mettre en péril son bilan...

                    http://www.news-26.com/econmie/1045...


                  • JL JL 11 septembre 2011 20:11

                    Pfff !

                    Qui ça gênerait, une faillite du FMI ?

                    Faillite du FMI ? Quelle blague ridicule ! C’est n’importe quoi.

                     smiley  smiley  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès