Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pécresse veut augmenter le Pass Navigo de 15 euros

Pécresse veut augmenter le Pass Navigo de 15 euros

 La droite, elle, applique son programme, dans les départements et régions conquis.

En Ile de France avec la fin programmée du financement du logement très social, Valérie Pécresse a annoncé la couleur : elle n’aime pas le social, elle le montre tous les jours.

Alors que le Conseil Régional subventionnait les emplois tremplins associatifs, ce qui permettait aux associations d’être aidées et d’agir pour pérenniser les postes, ce dispositif apprécié est arrêté.

Tant pis pour l’emploi !

Aujourd’hui c’est le Pass Navigo si apprécié qui sera dans un premier temps augmenté de 15 € avant la prochaine charge.

Le communiqué des élus Front de Gauche explique bien les enjeux sociaux et politiques :

« La présidente (« Les Républicains ») de la région Île-de-France et du Stif envisage de porter le tarif unique du passe transports de 70 euros à 85 euros par mois.

Communiqué des élu-e-s Front de gauche à la Région Ile-de-France :

Pass Navigo : Pécresse annonce aux Franciliens : « Vous nous devez beaucoup plus ! »

Valérie Pécresse a prévenu : elle songe sérieusement à augmenter le tarif du Pass Navigo. En organisant aujourd’hui à la Région une réunion d’experts pour justifier ce choix, elle confirme le refrain qu’elle avait entonné ces derniers mois. S’étant engagée durant la campagne à maintenir le Pass Navigo à tarif unique sans augmenter les impôts et sans jouer avec le pouvoir d’achat des Franciliens, elle veut, dorénavant, l’augmenter de 15 euros soit 85 euros par mois au lieu des 70 actuels.

Son message aux Franciliens est clair : « Vous nous devez beaucoup plus ! ».

Depuis son élection, la droite régionale a utilisé l’argument du non financement du Pass unique pour supprimer à 110 000 Franciliens bénéficiaires de l’AME la tarification sociale, aggravant ainsi leur précarité. Elle a ensuite prétendu trouver 100 millions d’euros grâce à un « plan antifraude ».

Les élu-e-s Front de gauche n’ont cessé de l’alerter sur la nécessité de trouver des ressources pérennes pour financer la tarification unique, mais aussi pour améliorer et développer l’offre de transport.

La tarification unique pour les transports doit être maintenue à 70€ : c’est une mesure de justice sociale et territoriale dans notre Région. Dire qu’on la sauve en augmentant son tarif revient en définitive à la détricoter.

Il existe d’autres sources de financement que les élu-e-s francilien-ne-s, à l’initiative des élue-s du Front de Gauche, ont su porter en commun. Lors du débat budgétaire d’avril 2016, la Région a voté le principe d’une baisse de la TVA transport de 10 à 5,5%.

Les élu-e-s Front de gauche proposent aussi une augmentation du versement transport payé par les entreprises, notamment avec une hausse à 3,5% dans les zones les plus favorisées économiquement. Ce serait une juste participation de tous les acteurs franciliens au droit au transport. Ces deux recettes permettraient d’obtenir plus de 500 millions d’euros par an.

Ce débat doit être mené avec l’État afin que le projet de loi de finances pour 2017 dégage des ressources propres aux transports d’Ile-de-France. Pour l’heure ni Manuel Valls ni Valérie Pécresse n’ont la volonté de faire aboutir ces propositions, et jouent un jeu de dupes en se renvoyant la balle.

Les usagers des transports ne doivent pas payer plus et ne doivent pas être utilisés par Valérie Pécresse comme un moyen de chantage dans la négociation avec le
gouvernement Valls. »

Encore une fois c’est un acquis social qui est remis en cause.

Le gouvernement et les ex UMP ont vraiment une politique proche : le premier veut liquider le code du travail avec sa loi travail et les seconds veulent liquider dans les départements et régions toutes les avancées sociales.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • leypanou 22 juin 08:51

    Qu’est ce qu’elle a fait jusqu’à maintenant pour traquer les tricheurs ?
    Enfin, de la part de quelqu’un de droite, faut-il s’en étonner ?
    Cela étant, ce n’est pas la défense des clandestins qui doit être est la priorité de ce qu’il y a à faire car des professionnels du parasitisme, ce n’est pas ce qui manque là-dedans.


    • kader kader 22 juin 20:46

      @leypanou
      l’argument de la justice sociale est fatiguant à entendre. Car il y a ceux qui se lèvent le matin pour bosser et ceux qui ont pas l’intention de bosser de leur vie entière et à qui, semble t il, on doit le même niveau de vie que ceux qui travaillent.

      Depuis Sarkozy et confirmé par Valss, les clandestins, MEME DELIQUANTS, ne sont plus renvoyés dans leur pays.

      Pourquoi ? on nous prépare quoi en France ?


    • @leypanou
      elle ne la paye meme pas et elle touche des indemnités doubles dont « transport » VIVE CETTE

      RIPOUBLICAINE BOURGEOISE COMME NKM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Spartacus Spartacus 22 juin 08:59

      Quoi le Pass Navigo va augmenter ?


      Mais ou sont les comptes de la RATP ? 
      Nada, planqués et bien cachés...

      Quelle horreur ma bonne dame !
      Un politicien veut faire payer au réel la valeur du ticket....

      En vérité la coupable n’est pas Pécresse mais ces enfouarés qui ont fait payer en dessous du prix réel le pass Navigo avant elle pour acheter le vote des bobos statutaires de gôôôôôche qui ont l’habitude de penser la vie aux dépens et la charge des autres....

      Imaginez donc avec un déficit chronique ou le contribuable renfloue le voyageur sans compter....

      Ou alors on enlève les statuts coûteux et iniquitaires aux salariés de la RATP et on les met dans le « droit commun » identique pour tous.....L’égalité en somme.

      Ha oui mais dans ce sens là, le gauchiste ne veut pas......Il s’étoufferait.
      Vous comprenez les droits zaaaaaaaquis. La gamelle du gôôôôôchiste passe toujours par l’argent des autres, mais pour sa cartel de statutaires....

      • Jean Pierre 22 juin 20:18

        @Spartacus
        Soyez plus prudent dans vos jugements Spartacus. 

        Si le salarié de base doit payer le logement au prix coûtant, le transport à prix réel, l’éducation de ses enfants au prix du marché, la santé à son prix de revient, etc, etc, comme vous le demandez, il descend dans la rue et fait gréve pour être payé décemment. Un minimum de redistribution permet la paix sociale et la distribution de dividendes aux actionnaires sans trop d’anicroches. Tout le monde sait cela, même au Medef. Sans compter que les aides sociales sont des coup de pouce au pouvoir d’achat qui reviennent dans le circuit de la consommation (qui font donc tourner les entreprises).
        Si votre programme se réalisait entièrement, c’est la révolution. Mais vous avez l’esprit trop embrumé par votre idéologie fanatique et vous êtes trop inculte, trop ignorant de l’histoire pour être conscient de données aussi simples à comprendre.

      • sleeping-zombie 22 juin 22:43

        @Jean Pierre
        dans la tête de spartacus, le droit sacré de la propriété passe avant tout. Quand les gens n’ont pas d’argent pour manger, ils meurent de faim et la société ne s’en porte que mieux.
        ...
        Ce qui est assez marrant, c’est que ses délires de libéralisation totale ne s’appliquent jamais à la police ou à l’armée. Que la force qui protèges ses biens soit payée par tous, ça, ça ne le dérange pas :D


      • Spartacus Spartacus 23 juin 00:30

        @Jean Pierre


        Il n’y a que les fonctionnaires dans la rue qui font grève.
        Comme vous vivez dans l’entre soi des statutaire vous ne comprenez pas la vie.

        Si le logement était un marché libre il y aurait concurrence, investisseurs privés et offre pléthorique.
        Il est dirigiste, donc pénurie.
        Si le transport était libre les gens ne seraient pas pris en otage et le contribuable ne paierait pas des privilèges des branleurs statutaires qui se gave de l’argent des autres.
        En Angleterre les transports en train sont plus surs, ponctuels, moins cher et au service des gens pas les gens au service de la caste qui la phagocyte.

        La santé ? La sécu n’a jamais soigné personne. Les médicaments sont plus cher qu’ailleurs, les médecins spécialistes rares et aux délai débiles. 
        Il n’y a que les cons de Français qui se croient les mieux soignés au monde. Il est vrai qu’ils ignorent comment cela se passe en Suisse.

        Vous voulez donner des leçons de redistribution, sauf que vous ne savez même pas quel est le montant réel de vos revenus.
        La collectivisation, c’est la moitié de vos revenu est utilisé pour la santé, les aides sociales, et autres supercheries de vie aux dépens des autres...
        Mais nul plus que soi même est capable d’utiliser son argent. 

        La redistribution, les aides sociales par l’état favorise avant tout le cartel de ta caste....en "régimes spéciaux, privilèges statutaires, emplois fictifs et gabegie dans l’irresponsabilité.

        La redistribution ne sert que ta caste et ton cartel des proche de la gamelle de la redistribution...Les obligés statutaires sont les accapareurs de la redistribution...

      • @Spartacus
        pour embeter les « fraudeurs du métro » on diminue au maxi le temps d’ouverture du portillon FEMMES

        ENCEINTES VIEILLARDS HANDICAPES AVEC BAGAGES NE PRENEZ PLUS LE METRO MAIS UBER !!!!!!!!!et envoyer la facture A VOTRE DEPUTE QUI VOUS FERA L ’AUMONE D UN TICKET

         DE METRO A 1.40 EUROS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
         


      • Jean Pierre 23 juin 13:18

        @Spartacus
        Si le transport, etc...

        Si le logement, etc...
        Dans votre imaginaire fanatique le monde serait harmonieux, tout les problèmes seraient réglés, tout serait merveilleux par la seule magie du marché.

        Les fanatiques religieux, nationalistes, ou politiques ont les mêmes mécanismes de pensée que vous :
        Si tout les croyants respectaient la charia...
        Si chaque nation vivait refermée sur elle même...
        Si le parti de la classe ouvrière prenait le pouvoir...
        On sait ce que cela donne.
        Nos sociétés sont libérales et rejette tout les absolutismes, y compris la dictature des marchés.


      • Spartacus Spartacus 23 juin 18:47

        @Jean Pierre
        Mais non la France n’est pas libérale. Y’a pas plus colbertiste que ce pays.


      • Jean Pierre 23 juin 19:32

        @Spartacus

        Pourquoi faudrait il être anti-colbertiste ? La France était la première puissance économique sous Colbert, l’Allemagne sous Bismark et les Etats-Unis le sont devenu quand l’influence économique de l’Etat fut à son maximum. On pourrait ajouter la Chine comme exemple de pays ayant eu un très fort développement économique grâce à un Etat impliqué économiquement.
        Mais je ne tomberais pas dans vos débats manichéens habituels. La France est comme tout les pays démocratiques de la planète. L’économie est privée pour une part et publique pour une autre part. Le développement s’est fait partout dans cet équilibre entre le tout-marché et le tout-Etat. La tentative a été faite d’aller vers l’économie entièrement planifiée et cela n’a pas fonctionné. Nous tombons aujourd’hui dans excès inverse, celui de la dérégulation et du laisser faire. Cela dysfonctionne déjà largement sur le plan économique. Et en plus, c’est dangereux sur le plan politique, puisque tout pouvoir conquis par la sphère économique (principalement par les multinationales) échappe à la démocratie, c’est à dire au pouvoir de la majorité.

      • Algunet 22 juin 09:14

        L’augmentation seraient due à la promesse de Valls de financement accrue non tenue, c’est pour cela qu’elle l’appellerait taxe Valls !

        En fait le prix du pass navigo ne serait pas augmenté mais moins diminué smiley

        • Montdragon Montdragon 22 juin 10:32

          Chalot vous savez que le gouvernement est responsable et cherche à emmerder Pécresse.....


          • zygzornifle zygzornifle 22 juin 12:44

            mince elle coupe l’herbe sous les pieds du PS , augmentation" a pourtant été déposé par ce gouvernement et seul eux peuvent ont le droit de l’utiliser .....


            • zygzornifle zygzornifle 22 juin 12:48

              « Valérie Pécresse a annoncé la couleur : elle n’aime pas le social, elle le montre tous les jours ».... difficile pourtant de faire plus anti-social que ce gouvernement .....


              • jymb 22 juin 12:55

                Hidalgo, Pécresse, Valls et autres..même orientation implacable


                Voitures anciennes, deux roues anciens : dehors ( « Salauds de pauvres ! » pour paraphraser Jean Gabin dans la « Traversée de Paris » ) 

                Confiscation de l’espace commun pour faire payer le stationnement. Ou comment vider les poches avec un bien qui n’appartient par définition à personne. A quand une concession privée qui mettra des péages sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables ? ne riez pas , la boîte de Pandore a été ouverte, aucune raison pour que le lessivage ne se poursuive pas 

                Sur-obligations de lenteur, absurdes, pour exaspérer et rançonner un peu plus les malheureux qui ont l’outrecuidance d’essayer d’aller travailler 

                Bouchonnage polluant organisé qui permets à quelques écolos archi-ultras minoritaires d’imposer leurs délires

                Obligation à peine voilée de s’entasser dans des transports en communs malodorants, surchargés que certains ( vous, moi) paient au prix fort..et pas d’autres 

                Un seul cri : tous dehors !
                Mais il n’y a à ce jour et à ma connaissance aucune personnalité politique qui s’engage résolument et fermement à annuler toutes ces imbécilités partisanes. D’où le grand malaise de la majorité de la population, entre fureur et résignation d’être traités éternellement comme du néant juste bon à contraindre avec condescendance. 

                • fred.foyn Le p’tit Charles 22 juin 13:11
                  Pet-Graisse ou la Sarkozie puante.. !

                  • CHALOT CHALOT 22 juin 13:50

                    C’est quoi ce délire....
                    Ne pourrait-on pas en rester au niveau du débat !?


                    • fred.foyn Le p’tit Charles 22 juin 15:22

                      @CHALOT....C’est nouveau...vous mettez « des-bas »... ?


                    • tashrin 22 juin 14:16

                      c’est de la manipulation grossiere (je ne defends pas specialement pecresse ou qui que ce soit d’autre, mais là c’est juste faux. Du coup ca perd beaucoup en efficacité M. CHALOT)

                      Ca n’est pas « Pecresse » qui « veut » « augmenter » le prix du pass navigo de « 15 » euros

                       => Pecresse est chargée d’appliquer une mesure décidée par notre catalan national mais sans qu’il ait pris la peine d’en determiner les modalités de fonctionnement. Comme la mesure n’est pas financée, elle rend simplement à Cesar ce qui lui appartient et renvoie l’ami premier ministre à ses responsabilités

                      => elle ne « veut » pas specialement, elle est face à un trou budgetaire qu’il lui faut combler. Point

                      => elle ne veut pas l’augmenter, mais moins le diminuer (difference subtile certes, mais neanmoins...)

                      => le chiffre de 15 euros correspond au trou laissé dans le budget par les promesses inconsidérées du susnommé (trou budgetaire divisé par le nbre de pass vendus)

                      Et très honnetement, c’est une manoeuvre politique on est bien tous d’accord là dessus, mais c’est pas volé...


                      • David Hilbert 22 juin 21:53

                        Les élus front de gauche font les beaux mais pendant 15 ans à la région ils ont pillé les caisses, payés les amendes de Jean Vincent Placé et n’ont pas trouvé le moyen de financer les transports... et en quelques mois la nouvelle équipe est censé boucher leurs trous ?????? de qui se moque-t-on ?


                        • sirocco sirocco 22 juin 22:34

                          Rien d’étonnant de la part d’une pétasse de Sarkozy.


                          • Algunet 25 juin 09:37

                            @sirocco
                            Votre épouse appréciera ! smiley


                          • JBL1960 JBL1960 22 juin 22:38

                            C’était juste prévisible, pas acceptable, non mais prévisible. D’ailleurs, le lendemain de son élection, son mari venait supprimer les emplois qu’elle avait « promis » de créer... Et y’en a qui l’ont cru ? = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/16/ubu-est-marie/


                            • sirocco sirocco 22 juin 22:38

                              Remarquez, les pétasses de Normal 1er style El Khomri ne valent vraiment pas mieux.


                              • Milla (---.---.1.10) 22 juin 23:41

                                Bien fait !


                                • RICAURET 22 juin 23:52

                                  ELLE GAGNE COMBIEN PAR MOIS CA NE LA DÉRANGERA PAS ELLE PLUS ILS AUGMENTENT MOINS ON CONSOMME ET PLUS ILS SERONT OBLIGE D AUGMENTER JUSQU A CE QUE LA MACHINE S ARRÊTE
                                  ET APRÈS ILS SE LE METTRONT OU LE PASSE 


                                  • HELIOS HELIOS 23 juin 00:59

                                    ... je ne connais pas le vrai pris d’un « pass navigo » et son mode de fonctionnement, mais ce que je sais, c’est que je prefererai que ce soit la region « ile de France » qui finance tout ça, car depuis ma region, j’ai l’impression de (trop) participer a cette gabegie.

                                    La solidarité est moralement souhaitable, mais elle ne doit pas etre a sens unique. Où sont nos bus, metro, tram a nous, en province ?

                                    Quand aux subventions pour les association, ce n’est pas a l’etat de favoriser les uns ou les autres. Une asso qui n’a pas les moyens de fonctionner, c’est qu’elle ne couvre pas assez de besoins sociaux financés par les adhérents.

                                    On peut imaginer des « prets » sans interets remboursables, des remises de tva ou des exemptions diverses... mais une association ne devrait pas avoir besoin de « subvention » c’est a dire de cadeaux, d’autant qu’il n’est pas dit que les citoyens soient d’accords pour payer.

                                    La charge de tout ces faux frais de la part de l’etat ruinent les finances publiques. Il vaut mieux un service public ou une delegation de service public, encadrée et normalisée, accessible a tous, qu’une asso qui peut etre en plus sectaire.

                                    • thomas abarnou 23 juin 12:35

                                      Encore une vision des choses très orientée. La justice sociale concernant le pass navigo ne serait atteinte que si ceux qui ne peuvent en payer le prix ne recevaient pas d’aide. Or les tarifs étudiants, les réductions pour les chômeurs et même les réductions pour les travailleurs (l’employeur payant une partie de cette carte) demeurent. De plus, vous oubliez une chose, fort malhonnêtement, c’est que le pass navigo est à présent universel, qu’importe où l’on se trouve en IDF. Le coût pour la collectivité est considérable. Car si le parisien qui bosse à Paris paye 70 euros ne coûte pas une fortune à la collectivité celui qui fait des Gif sur Yvettes, Roissy oui. Et pourtant c’est le même prix et ça me semble tout à fait normal. Ca c’est l’égalité. Ca c’est juste et c’est une mesure très très coûteuse. 


                                      L’argent n’est pas extensible. Je suppose que si Pécresse sort cette mesure ce n’est pas pour léser le citoyen mais bien pour des questions de financement. Je ne vois pas en quoi elle voudrait condamner le peuple. La question des transports est extrêmement complexe, les coûts sont pharaoniques. Le projet de grand métro, qui a commencé, va coûter plusieurs milliards. Il est en partie financé déjà. Et il donnera aux franciliens une égalité devant le transport, reliant des zones qui étaient peu desservies. Ca c’est l’égalité. Mais l’égalité a un coût. 

                                      Il faut arrêter d’être utopique. Les collectivités et l’état n’ont pas les moyens de tout financer seuls. il faut soit des partenariats avec le privé, soit augmenter les prix. On ne peut pas dire que tout va mal et souhaiter que tout s’améliore dans le même temps. Une ligne de métro c’est un gouffre financier que l’Etat rend très accessible - en témoigne sa fréquentation. Dans d’autres grandes villes, les transports sont hors de prix, à commencer par Londres. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès