Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Peut-on désirer Bayrou ?

Peut-on désirer Bayrou ?

Tandis que la séduction est devenue un recours obsessionnel de la campagne électorale à l’UMP et au PS, le candidat du grand centre essaie de se faire désirer autrement. Et si ça marchait ?

Quoi qu’on pense de son projet politique, il y a chez Bayrou une certaine dignité qu’on ne trouve pas chez ses concurrents. L’homme a des principes, une certaine hauteur de vue, et une culture (qualité devenue assez rare dans les milieux politiques). Même s’il a le langage hésisant, parfois, François Bayrou respecte les mots, quand d’autres préfèrent les slogans. Et respecter les mots, en politique, ce n’est pas rien, car on est amené à pratiquer ces mots qui sont des "actes législatifs". Quant à l’hésitation, elle peut être aussi ce tâtonnement utile à la recherche du propos juste, quand les autres ont déjà tout préparé, remâché et répété comme des acteurs.

Respect et sincérite

Bayrou ne méprise pas le peuple, il fait appel à l’intelligence plutôt qu’à l’émotion. Il sait écouter. C’est ce qu’il montre au fil de ses rencontres actuellement. Il remet à l’honneur quelques valeurs fondatrices de la République. En somme, dans le bruit de fond médiatique de la campagne, François Bayrou se distingue. Ce mardi soir, sur Canal + , le candidat centriste a dit, en souriant, qu’il avait parfois le sentiment d’être plus à gauche que Ségolène Royal, quand il entendait la candidate du PS. Face aux questions répétitives des journalistes sur son positionnement au centre, Bayrou défend sa ligne. Pour lui, la gauche et la droite ont fait beaucoup de mal jusqu’à maintenant, et il faut en finir avec ce paysage coupé en deux. C’est peut-être un peu naïf. Mais c’est sincère. D’autant plus sincère que le candidat a reconnu qu’il avait été "longtemps conformiste... et peut-être que le ’formiste’ est de trop".

Bayrou ne triche pas

Les apparences d’une campagne sont trompeuses. On entend souvent dire que Bayrou manque de charisme. C’est le sentiment qu’on peut avoir, parfois, en le voyant à la télévision ou à la tribune. Mais dans la vraie vie, les gens qui le rencontrent constatent l’inverse. Autre défaut supposé : Bayrou ne serait pas assez « rentre-dedans ». Ce n’est pas tout à fait ce que disent ses proches. Il est même capable de colère. Comme tout le monde, en fait. Et pourquoi serait-il boxeur ou pitt-bull devant les caméras et les micros ? Pour amuser la galerie ? Pour jouer au méchant parce que le monde est laid ? Non, c’est inutile. Cet homme ne triche pas. Il cherche l’utile milieu, au risque d’attirer les moqueries. François Bayrou revendique fièrement ses origines béarnaises, quitte à froisser une élite parisienne, dont certains ténors prétendent qu’il n’est pas bon de « diviser » la géographie de la France, alors qu’eux-mêmes méprisent allégrement tout ce qui vit au-delà du périphérique.

L’envie et la raison

Bayrou a décidé de ne pas entrer dans le « jeu » médiatique. C’est un principe plus que respectable. Ne soyons pas béats : Bayrou aime le pouvoir, il le veut. Il est sans doute un peu mégalo, même s’il parle peu à la première personne, contrairement à d’autres... Mais, après tout, c’est assez normal qu’un candidat à la présidence de la République soit attiré par le pouvoir, non ?

L’intelligence de Bayrou, c’est de dire qu’on ne peut ni tout faire, ni tout promettre, mais qu’il y a des principes à suivre et des grandes orientations à prendre pour l’éducation, la formation, la réforme de l’Etat, et l’Europe. C’est une intelligence risquée : elle nous dit que le politique ne peut pas tout mais qu’il peut s’efforcer de faire. Le président de l’UDF a le mérite de porter des convictions sans déballer une batterie de mesures qui - mises bout à bout - font ce que les deux gros partis appellent « un programme de campagne ». Car ce n’est pas d’un programme électoral que nous avons besoin, mais d’un projet cohérent et raisonnable. 

Pour toutes ces raisons, il n’est pas étrange d’avoir envie de voter Bayrou. Et si ce vote devenait majoritaire, l’intelligence rejoindrait alors une émotion plus juste, recentrée et équilibrée, bien plus humaniste qu’une "rupture tranquille" de droite ou un "ordre juste" de gauche.

Laurent Watrin


Petit Journal Actu Special 06/02/07 (Canal+)

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (311 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • inthemix (---.---.182.41) 8 février 2007 11:48

    je ne le désire pas, je le veux lui et pas un autre...je suis séduit tant par ses idées, sa sagesse, son humilité que par cette espece de bienveillance qui transpire chez lui :)

    J’explique pourquoi dans une mini vidéo sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=QLXK8RtdJQQ

    j’invite les partisans de bayrou à multiplier ce genre de temoignages, il faut montrer qu’il y a du monde derriere lui.


    • D. Artus D. Artus 8 février 2007 12:45

      Si Bayrou a une chance de second tour, petite aujourd’hui mais rien n’est joué, c’est bien parce qu’il critique la politique politicienne telle qu’elle est pratiquée en France depuis plus de vingt-cinq ans. C’est un positionnement réfléchi de sa part, mais aussi sans doute, sa conviction. Mais il ne faut pas oublier qu’il fait de la politique depuis plus de vingt ans, qu’il a participé à la campagne de Barre en 1988 et qu’il a été ministre de Jacques Chirac, ministre de l’Education qui n’a pas laissé un souvenir impérissable. Cela n’enlève rien à sa posture, mais ce n’est pas non plus un perdreau de l’année, comme ses petits camarades candidats, d’ailleurs.


    • azert (---.---.182.41) 8 février 2007 12:58

      quelle « posture » ?!

      Sarko et royale adoptent des postures, dans le sens ou ils font semblant de penser des choses pour correspondre aux désirs des electeurs.

      Bayrou n’a que des idées, alors oublions ce vilain mot de « posture » et laissons le aux suiveurs d’opinions professionels.

      Et je ne vote pas pour « le perdreau de l’année », je vote pour un président, ca ne sont pas tout à fait les meme qualités qui sont requises.


    • demos demos 8 février 2007 13:11

      Si on compare le parcours politique de Sarko excusez-moi ... Sarko c’est Napoléon III, il doit se demander tous les matins comment il a pu arrivé là où il est maintenant ayant passé sa carrière politique à prouver qu’il faisait constamment les mauvais choix ...


    • PasKal (---.---.201.240) 8 février 2007 13:38

      « Sarko un nouveau Napoléon III » ???

      Tu exagères !

      Moi je dirais plutôt : « Sarko, un nouveau Napoléon II », vous savez, ...celui qui n’a JAMAIS régné !!!


    • demos demos 8 février 2007 13:44

      Je savais pas que Napoléon III avait régné ...


    • faxtronic (---.---.127.45) 8 février 2007 13:59

      napoleon III : d’abord comme president de la II republique, puis comme empereur. Sarko quoi !


    • faxtronic (---.---.127.45) 8 février 2007 14:03

      Vive Bayrou, vive Bayrou, vive Bayrou. les meilleurs gouvernement en France furent ceux de personnes pas sur délle meme (Charles V, Charle VII, Louis XIV), le sachant, et s’entourant des meilleurs conseillers. Ce furent ceux aussi qui sont au dessus des partis (De Gaulle, Henri IV).


    • PasKal (---.---.201.240) 8 février 2007 14:23

      Pour ma part, c’est pareil : J’aime bien Fraçois BAYROU (beaucoup même car c’est un type profondément intelligent et honnête), mais ce qui me séduit, plus que sa personne, ce sont ses IDEES, son PROGRAMME et ses PROPOSITIONS pour sortir le Pays et la Nation, de là où l’UMPS l’ont fouttu.

      C’est pourquoi JE VOTERAI FRANCOIS BAYROU tant au 1ER TOUR qu’au 2ND TOUR, mais également AUX LEGISLATIVES.

      Les députés UMP qui en 2002 ont choisi le déshonneur et « la gamelle » en quittant l’UDF iront tout simplemnent se faire f.....e, au même titre que les élus-UMP qui ont choisi de déshonorer le Parlement français en se comportant comme de vils cloportes rampants durant toute une législature (un peu à l’image de ces parlementaires qui jadis, votèrent les pleins pouvoirs à Pétain. Les députes-UMP sortants (la plus part), pour moi, sont du même acabit !).

      Les députés transfugent passés à l’UMP en 2002 ont juste oublié une chose : c’est que si (des) élus sont passés à l’UMP, leurs électeurs, eux, sont restés à l’UDF (comme l’ont indiqué toutes les élections partielles qui se sont déroulées au cours des 5 dernières années). Et plus encore, les électeurs-UDF, se sont même renforçés d’année en année et sont aujourd’hui encore bien plus nombreux qu’à l’époque. Ils pourraient bien s’en rendre compte sous très peu...

      Alors, OUI à FRANCOIS BAYROU !

      OUI à SES IDEES !

      OUI à SON PROGRAMME !


    • patrice (---.---.59.112) 8 février 2007 16:26

      La comparaison avec Napoléon 3 est très bonne. Il croyait régner alors que son épouse dirigeait tout.

       smiley


    • TB (---.---.21.162) 10 février 2007 10:21

      je ne désire pas Bayrou (bim -1 vu qu’ici bavassent principalement les pro-bayrou) . Bayrou est même le pire de tous les chefs de partis car sa vision, son combat est le même que celui de l’UMPS et de Lepen réunis mais déclare toujours le contraire. Il ne pense pas ce qu’il dit (et son programme ressemble étrangement à celui de l’UMPS). Voir son parcours et son bilan politique pour s’en convaincre. Je sais de quoi je parle car au moins, moi, j’ai lu et visionné tout ce qu’il raconte et l’ai longuement analysé. Il ne suffit pas de dénoncer un système pour s’en démarquer soi-même. Il y est en plein dedans depuis 27 ans et a été 3 fois ministre 4 années consécutives. Député sans interrupion depuis les 21 dernières années. Il fait partie intégrante de l’oligarchie mafieuse gauche droite et a batti sa fortune personnelle grâce à nos impôts. Et ça joue les chevaliers blancs. C’est insupportable.

      Vous tous qui souhaitez voter pour un candidat qui ne propose pas (ou si mal) la démocratie directe en ajout de la Constitution, vous n’êtes pas démocrates. Vous êtes des parieurs comme sur un champ de course et pire que tout, pour certains d’entre vous, vous êtes des moutons.


    • FreD ! (---.---.20.123) 8 février 2007 11:54

      Bon courage !!! You can do It ( InTheMix ) smiley


      • (---.---.38.189) 8 février 2007 12:03

        Bayrou, qui est est loin d’avoir l’envergure d’un présidentiable, represente un parti, l’UDF, qui a été dans les années 1970 le fossoyeur de l’économie Française, le précurseur de l’invasion migratoire, et le promoteur de l’accession du socialo communisme au pouvoir en 1981.

        Il représente le ventre mou de la France et ne trouvera d’électorat que parmi les faibles et les tièdes qui fort heureusement ne représentent qu’une minorité.

        Se poser comme n’étant ni d’un bord ni de l’autre pour récolter des voix indécises des deux cotés, est pratiquer la politique de la chauve souris : regardez mes ailes je suis un oiseau ; regardez ma tête je suis une souris.

        l’alliance contre nature du socialo commnisme et du libéralisme ne peut qu’accentuer les divisions, les polémiques stériles,et empècher la mise en place d’une vraie politique de redressement d’un pays en voie de sous développement accéléré.


        • azert (---.---.182.41) 8 février 2007 12:14

          tu es trop sur de toi, et tu n’avances que du cliché. Si on voulait en sortir sur l’ump et sarkozy, il y en aurait plétore, mais la facilité n’est pas la méthode préférée des pro-bayroux.


        • demos demos 8 février 2007 12:29

          Il représente un courant historique qui a toujours su tirer la sonnette d’alarme quand les injustices étaient si grandes qu’elles mettaient en péril l’avenir du pays ... Je pense aux premiers monarchistes qui se sont ralliés à la République (les orlénanistes). Je pense aussi aux christianisme social de La Mennais ou Lacordaire qui à leur époque ont dénoncé leur propre famille politique quitte à faire de la tôle bref ... Bayrou c’est le bon sens français. Bayrou est le seul homme politique qui pose les questions fondamentales sur lesquelles les Français ont envi de débattre (comme le rôle de la presse 4ème pouvoir par exemple, ou l’affaiblissement de l’Etat sous les coups de butoirs de la mondialisation libérale ...) Quel homme politique crédible a osé dire depuis 20 ans qu’il n’y avait pas assez d’Etat en France ? Bayrou l’a fait dernièrement ... La séparation de la politique et de l’économie en redonnant à la démocratie la place centrale qu’elle a perdue partout dans le monde à cause de la cupidité d’une minorité. Voila des sujets essentiels traités frontalement par Bayrou ...


        • TimeoDanaos (---.---.27.128) 8 février 2007 13:33

          Ouais, toi au moins, on voit tout de suite où tu te situes, et à qui tu piques le vocabulaire. T’as déjà essayé de penser par toi-même ? Fais gaffe, au début ça fait tout drôle.


        • demos demos 8 février 2007 13:50

          Penser ça fait tout drole ... Voila une phrase qui devrait vous ruiner longtemps aux yeux des esprits fins qui homéopathisent ce forum ...


        • hotvibes (---.---.182.41) 8 février 2007 13:55

          c’est sur que « travailler + pour gagner +  » ca sent la grande philosophie et une reelle experience du monde du travail en tant que simple employé.


        • (---.---.153.181) 8 février 2007 16:19

          hotvibes a écrit : c’est sur que « travailler + pour gagner + » ca sent la grande philosophie et une reelle experience du monde du travail en tant que simple employé.

          Et c’est surtout les quelques 4 millions de sans emploi qui doivent pleinement apprécier l’ironie de la chose !


        • babayaya (---.---.2.226) 8 février 2007 16:36

          pxxx cite (bin oui c’est souvent comme ça les gens qui ne veulent pas se faire voir, ils s’anonymisent....) « l’alliance contre nature du socialo commnisme et du libéralisme » alors là chapeau excellent segolisme sarkosien......moi je n’ai rien a ajouter...euuhh si pardon à la place de socialo communisme on aurait du mettre bolchevisme ça ferait encore plus vrai dans ton développement... trève de plaisanterie, il faudrait arréter un peu de s’occuper de son nombril et essayer de s’occuper d’une france malade...et en ce cas tous les esprits son bienvenus quels que soient les bords politiques...


        • Gnole (---.---.192.187) 8 février 2007 16:55

          Va voire le sondage (ça vaux ce que ça vaux, mais on a rien d’autre) sur www.expression-politique.com

          Tu seras surpris du pourcentage de personne qui estiment que Bayrou à une stature de président... en fait de tous, c’est celui qui remporte le plus de suffrages à pratiquement toutes les questions...

          Très intéressant de voire que plus de 63% souhaitent que Bayrou soit président (attention plusieurs réponses possible, mais c’est le plus haut score) et sont 75% à penser que ce sera Sarkozi (qui ne receuille que 50% pour la question de savoir si on souhaite le voir président)...


        • cyrkar (---.---.89.20) 8 février 2007 17:57

          Ta vision du monde et même des idées est très manichéenne : un camp ou l’autre, toujours la même chose avec les libéraux, si tu n’es pas avec moi tu es contre moi. Mais c’est faux, on peut être contre les deux.

          Les gens comme toi ne peuvent s’imposer que par la force et pas par cette « autorité naturelle » que possèdent seuls les gens intelligents et ouverts sur l’autre.

          Je ne suis pas UDF mais Bayrou a cette prestance et « autorité naturelle », sans gesticulations ni hurlements.


        • www.jean-brice.fr (---.---.24.30) 8 février 2007 21:59

          Effectivement BAYROU représente un petit PARTI qui fait partie du SYSTEME ... Ce n’est CERTAINEMENT pas avec lui que la FRANCE se redressera ...


        • www.jean-brice.fr (---.---.24.30) 8 février 2007 22:03

          Pour en savoir plus, allez sur www.jean-brice.fr


        • Marianne Marianne 8 février 2007 12:13

          Ouiiiiiiiiiiiiiiii, on le désire ! On l’aiiiiiiiiime !

          Outre ce qu’il inspire (bienvieillance, confiance, appel à l’intelligence et aux « vrais mots » plutôt qu’à l’émotion et aux slogans,il plait aussi beaucoup aux femmes !

          Il est très séduisant (sans le vouloir !), son visage est très beau, dans sa gravité comme dans la lumière de son sourire, et sa voix est très sensuelle...

          Il va gagner beaucoup de voix dans l’électorat féminin !


          • azert (---.---.182.41) 8 février 2007 12:15

            si c’est ironique c’est marrant lol sinon c’est sympa qd meme :)


          • seb (---.---.12.18) 8 février 2007 12:32

            Mon épouse rentre du sport alors que par hasard je matais LCI et le discours de Bayrou et me dit : « Ah enfin une bonne tête, ca nous change, il n’est pas mal ... »

            Sinon JE DIS BRAVO

            C’est la prémière fois que je matais un débat politique et je ne fus pas déçu. Cet homme je ne le connaissais pas vraiment (j’ai lu un seul bouquin HENRI IV) mais il m’a laissé une ENORME IMPRESSION DE SAGESSE...

            Je ne voterai peut être pas pour lui (j’en sais rien pour l’instant) mais son discours m’a scotché devant la télé. Pour l’instant il est le seul à m’avoir procuré de la joie à écouter de la politique


          • granny (---.---.182.41) 8 février 2007 13:29

            en tt cas toi tu nous démontre que tu n’est pas très fut fut...la beaufitude et le machisme qui transpirent de ton propos laisse à supposer que tu « supportes » ...sarkozy ?


          • demos demos 8 février 2007 13:54

            Je manquez d’humour monsieur ... Votre trop plein de sérieux de vous rend pas plus vertueux pour autant ...


          • Moué (---.---.62.218) 8 février 2007 16:03

            On a la femme qu’on mérite smiley


          • PasKal (---.---.201.240) 8 février 2007 16:12

            « On a la femme qu’on mérite » ?

            Richard Attia, lui, il trouvait que Sarkosy avait une femme quîl ne méritait pas mais que lui, Richard Attia, pensait mériter ; ...alors il la lui a piqué.

            Puis, après usage, il a jugé que c’était elle, finalement, qui ne le méritait pas ; ...alors il la lui a rendu.

             smiley smiley smiley


          • toto1701 (---.---.131.47) 8 février 2007 12:14

            gare a la charge de la cavalerie legere !!!!!l’ump c’est l’armée americain et la france son irak !!!


            • toto1701 (---.---.131.47) 8 février 2007 12:15

              l’armee americaine s’entend !!!


            • Anthony Meilland Anthony Meilland 8 février 2007 12:27

              Il faut dire qu’il a été vraiment très bon hier soir à Bordeaux. J’ai pu voir un bout de son discours sur ITV (malheureusement ils l’ont coupé en plein milieu), c’est vraiment différent des discours contradictoires et abétissants de Sarko, ou de ceux un peu vide et maternisant de Royal (on espère que le 11 elle changera un peu de style).

              Bref il a parler de la loi du plus juste contre la loi du plus fort (ça a tout de même plus de gueule que l’Ordre juste), son couplet sur l’Afrique où il a dénoncé la politique de la France menée depuis la décolonisation était d’une jutesse et d’une rigueur émouvante.

              Sur la République, il m’a fait, il faut bien l’avouer, vibrer en brandissant haut et fort notre triptique Républicain universel !

              Je n’ai malheureusement pas vu la suite puisque ITV n’a pas pris la peine de diffuser le discours en entier.


              • Voltaire Voltaire 8 février 2007 13:40

                J’avais vu sur Yahoo que ce meeting était retransmis sur Public Sénat, j’ai donc regardé son discours (il doit encore y être) ;

                J’avoue m’être un peu ennuyé au début, non pas qu’il fut mauvais, mais c’était un peu réchauffé si on suit la politique depuis quelques temps. Et puis vint la seconde partie, le programme social de Bayrou... Et là j’ai été scotché. Je n’ai pas l’habitude d’être ému par un responsable politique, mais il se dégageait une telle force de conviction du discours que l’on se prenait à espérer que oui, vraiment, quelque chose de concret pouvait arriver. A ceux qui lui reprochent de ne pas avoir de programme, il a détaillé une série de mesures de bon sens mais qui semblent tout à fait efficaces ; Mais surtout, on le sentait profondément convaincu, et je n’imagine pas d’autre gage de succès possible pour une politique que la conviction de celui qui la porte.

                J’avais souri aussi, quand il avait sorti qu’il était parfois plus à gauche que Mme Royal, mais je n’ai jamais vu de personalité de gauche parler de l’exclusion comme Bayrou l’a fait hier soir.

                Bien sûr, il faut relativiser, on sait que Bayrou est un brillant écrivain, et peut aussi être brillant orateur. Mais cet homme a quand même une dimension différente des autre candidats. Reste bien sûr le risque que sa bonne volonté ne s’érode au contact de la réalité s’il est élu, mais il semble que ce bougre de béarnais ne soit pas dépourvu d’obstination...


              • TimeoDanaos (---.---.27.128) 8 février 2007 13:41

                Pour info, Direct 8 (autre TNT chanel) a retransmis l’intégralité du discours, et oui il a été bon.

                Mon amie, qui est plutôt UMP (plus pour longtemps) a trouvé qu’il était très « à gauche ». Sa sortie sur l’Afrique, qu’il faut aider autrement pour contrer l’inévitable migration des pays pauvres vers les pays riches, n’avait pas assez de « concrétude » smiley. Et pourtant je pense qu’il a raison. Mais ça + l’activité universelle + le maintien des allocs + la rigueur budgétaire + la dette + remettre de l’Etat dans les quartiers + le soutien à l’Ecole et la recherche... Il faudrait quand même qu’il nous dise comment ça s’équilibre en termes comptables, et où il va faire des économies.


              • David (---.---.98.229) 8 février 2007 13:47

                Je l’ai vu en entier sur la chaine parlementaire et effectivement j’ai été soufflé par la qualité du discours et des propos tenus... sans aucune comparaison avec les autres candidats principaux...

                Bayrou est désormais pour moi un candidat tout à fait sérieux, et même plus sérieux que Sarkozy et Ségolène.


              • panda (---.---.243.114) 8 février 2007 14:02

                @voltaire :

                ça me rassure je suis pas le seul à avoir été scotché par son programme social. Je ne cache pas que je suis heureusement surpris par ses propositions. Enfin du nouveau en matière social dans le discours d’un candidat il était temps.


              • didoux34 (---.---.178.190) 8 février 2007 14:54

                Le discours de Bayrou hier soir était plus proche de celui d’un De Gaulle ou d’un Victor Hugo que de ceux de nos candidats « préfabriqués ».

                Rien de plus à dire sinon... que de le faire savoir au plus grand nombre...


              • didoux34 (---.---.178.190) 8 février 2007 15:22

                J’ai ressenti exactement la meme chose

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès