Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Philippe De Villiers, son livre « Le moment est venu de vous dire ce que (...)

Philippe De Villiers, son livre « Le moment est venu de vous dire ce que j’ai vu »

Monsieur Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon est un de ces aristocrates qui aiment allier le sabre et le goupillon. Pour simplifier, nous l'appellerons comme tous les roturiers "Monsieur Philippe de Villiers".

Dans son livre, il s'épanche en propos et en mots (tels que "preux") d'un autre monde peuplé de soldats qui défendent leur patrie et des messes qu'ils entendent en latin. Il se revendique de cette noblesse d'épée qui paie l'impot du sang. Chevalier blanc de la civilisation française, il s'en fait le champion dans les combats politiques où il jette le gant, où il monte sur son destrier et où il se bat d'estoc et de taille avec panache.

A part quelques favoris couverts d'affection, il taille une veste à chacun.

Le personnel politique : chaque président est habillé pour l'hiver, les autres sont mis à nus et se retrouvent dans leur petitesse.

Les fonctionnaires, je précise, les hauts fonctionnaires, ceux que Monsieur a côtoyés puisqu'il a commencé sa vie active par en être un, sont rabaissés à leur condition, entraînant avec eux leur centre de formation, l'ENA.

Il ne se contente pas de s'attaquer à des personnes, si hautes et si influentes soient-elles. Le voilà qui démonte les corps constitués et étale en pleine lumière leur mode de fonctionnement qui prospèrent à l'ombre des regards.

Il est pieux, ma foi, et ne plus s’agenouiller le chagrine. L’Église de Vatican 2 n'a pas l'heur de lui plaire. On l'imagine écrire son chapitre en chantant Brassens :

"A la fête liturgique

Plus de grand's pompes, soudain

Sans le latin, sans le latin

Plus de mystère magique

Le rite qui nous envoûte

S'avère alors anodin

Sans le latin, sans le latin

Et les fidèl's s'en foutent"

Il aime Jean-Paul 2 (comme quoi ce n'est pas le chiffre 2 qui effraie ce Monsieur De). Il aime feue sœur Marie-Louise Trichet, mais pas Jean-Claude Trichet, le commissaire européen aux Affaires monétaires, qui impose une monnaie unique pour l'Europe. Il n'aime surtout pas entendre tricher les prélats qui profitent de la canonisation de la sœur pour encenser le prétendu cousin homonyme.

L’Europe n’est pas son cheval de bataille. Pas celle qu’on nous impose. Pas celle qui tue notre liberté, nous impose sans discussion des choix constestables et transfert l’autorité nationale assumée par des élus à des lobbies privés télécommandés par le libéralisme d’origine américaine.

Il rapporte les visites de ces marchands de commerce dans les murs de l’assemblée européenne, les gentils petits cadeaux des jolies blondes, et les séances de vote à la chaine, pendant lesquels même le Charlot des Temps Modernes ne saurait sur quel bouton appuyer.

Il étonne, lui qui semble tant aimé l’Ancien Régime et qui se plaint de la perte du pouvoir démocratique de la France.

Mais il est fidèle à ses idées puisqu’il ferraille pour l’indépendance de sa patrie.

Dans les années 90 il s’opposait à la reddition de Maestricht et refusait qu’on batte monnaie à l’étranger.

Dans les années 2005 il rejetait la suzeraineté de Bruxelles.

Il a dû faire alliance de circonstance avec l’ancien commercial au verbe de café-bar, lui le noble au langage châtié. Du pastis allongé d’eau bénite.

Il faut lire ces passages avec son partenaire précaire et ses mercenaires.

Il faut lire aussi la manière dont les instituts publient les sondages en vous plaçant en haut ou en bas de la fourchette, ce qui attirera ou non les commentaires de la presse. Il faut lire comment le même sondage est vendu deux fois et comment le résultat est différent selon l’acheteur.

Il faut lire comment, lors de sa première croisade européenne en 2003, Jimmy Goldsmith a contraint TF1 à offrir son plateau du 20 heures.

Si vous l’ignorez, vous n’avez pas le droit de disserter sur la liberté de la presse.

Dans le livre il y a des idées, et plus d'idées fortes que d'idées reçues.

Il y a une mise en perspective et un regard avec du recul, comme les composantes démographiques et leurs conséquences.

Il y a des prises de position contre la dictature du paraître et contre la primauté de l'immédiateté.

Monsieur le vicomte de Villiers n’aime pas qu’on mentionne son titre de noblesse ni son patronyme en entier. C’est donc par titillement républicain que j’agis.

Mais pourquoi l’affubler d’étiquette sulfureuse quand il veut une France indépendante ?

Pourquoi s’indigner quand il parle de complots menés subrepticement et quand il écrit que l’Europe qu’on nous a vendue pour collecter nos bulletins n’est pas l’Europe qui a été conçue dès l’origine et qui est vendue à des intérêts financiers internationaux ?

Le livre offre des pages qui enragent et d’autres qui soulagent. On est d’accord sur l’une et pas sur l’autre.

Il est écrit dans un style agréable, clair, structuré, avec ici ou là un mot plasaint.

Il est à lire avant une échéance électorale importante, histoire de prendre de la hauteur et de connaitre certaines mœurs.

 

JPEG - 18.7 ko
Philippe De Villiers

Le moment est venu de dire ce que j'ai vu

Philippe de Villiers (Auteur)

Paru le 30 septembre 2015

Essai (broché)

« J’ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j’en suis sorti avec le dégoût. Le désastre ne peut plus être maquillé. Partout monte, chez les Français, le sentiment de dépossession. Nous sommes entrés dans le temps où l’imposture n’a plus ni ressource ni réserve. La classe politique va connaître le chaos. Il n’y a plus ni précaution à prendre ni personne à ménager. Il faut que les Français sachent. En conscience, j’ai jugé que le moment était venu de dire ce que j’ai vu. »

Philippe de Villiers est l’auteur à succès de romans historiques, classés dans les listes des meilleures ventes : Le roman de Charrette (2012) et Le roman de Saint Louis (2013). Et de nombreux documents politiques qui ont fait date dont Les turqueries du Grand Mamamouchi (2005), Les Mosquées de Roissy (2006).


Moyenne des avis sur cet article :  3.68/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • France Europe République Europa Terra Nostra 26 août 14:09

    Merci à Philippe de Villiers pour le parc du Puy-du-Fou et pour son action de préservation du grand ouest. Dommage que la France ravagée par l’inversion des valeurs et la corruption de ses élites ne l’ait pas écouté... Conformisme et manque de courage de nos compatriotes, sans doute.


    • Saltz Saltz 26 août 14:40

      @Europa Terra Nostra
      Troisième parc à thème de France par sa fréquentation annuelle avec plus de 1,9 million de visiteurs et spectateurs par an,

      Le parc du Puy du Fou a été lauréat en Novembre 2011 du prix le plus prestigieux attribué à un parc d’attraction remis aux etats-unis.

      C’est un parc d’attraction qui se démarque de ceux de la petite souris aux grandes oreilles par l’absence de manège, donc accessible indépendamment de la taille, et par ces spectacles avec plus de plus de 1200 acteurs bénévoles.

      Par ailleurs, Le Puy du Fou a conclu plusieurs accords dans des pays étrangers, mettant à disposition son savoir-faire en matière de spectacle.


    • Pere Plexe Pere Plexe 26 août 17:25

      @Europa Terra Nostra
      Ce qu’il à vu..


    • Etbendidon 26 août 19:14

      @Pere Plexe
      Bouuuuuuuuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
      et ben vla pépère la bonne conscience de gôche donneur de leçons qui fait les poubelles de la vie privée des gens maintenant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Tout fout le camp ma brave dame la droate, la gôche ....
      plus aucune valeur
      Sur ce j’enfile mon burkini pour homme et je vais à la plage
       smiley


    • tonimarus45 26 août 19:29

      @Pere Plexe-bonjour- ou ce qu’il n’a pas voulu voir ?????


    • Saltz Saltz 26 août 19:40

      @Pere Plexe

      http://www.liberation.fr/societe/2014/03/11/

      • C’est la fin de la procédure française. La Cour de cassation a rejeté ce mardi le pourvoi.

      La justice a mis un terme à cette affaire familiale qui ne concerne pas le sujet du livre.

    • Pere Plexe Pere Plexe 26 août 21:01

      @Etbendidon
      Votre propension à défendre la pédophilie vous égare.

      La vie « privée » quand elle conduit devant les tribunaux ne l’est plus vraiment...
      Désolé d’écorner l’honorabilité de votre héros.
      Je sent combien cela vous peine.
       

    • gerard5567 26 août 22:35

      @Pere Plexe Merci pour ce lien. Intéressant à savoir.


    • Etbendidon 26 août 23:21

      @Pere Plexe
      Vous êtes à pleurer pépère.
      Je connais depuis longtemps cette histoire de famille et ce n’est pas une affaire de pédophilie puisqu’elle concerne du touche pipi entre deux frères MINEURS (16 ans et 10 ans)
      Pour les questions de pédophilie je vous renvoie dans votre camp où la pédophilie fut un temps très cotée chez les soixantehuitards
      Si vous ne voyez pas de qui je parle (ils sont plusieurs), renseignez vous chez vos potes LGBT ou mieux allez faire un tour dans les ryads du maroc peuplés de gens de gôche
       smiley


    • chantecler chantecler 27 août 04:33

      @Etbendidon
      Effectivement c’est pas une histoire de pédophilie , c’est une histoire d’inceste , assez connue et qui explique le retrait du Sieur pendant quelques années ....
      C’est beaucoup mieux !
      Encore une victime !
      Sacrés farceurs !
      La « vérité » ? chez P.d.V , il y a de quoi se marrer ...
      Enfin c’est la Vendée , celle opposée à la République depuis 1793 , mais qui en profite largement ...
      Bon , il faut de tout pour faire un monde : de là à refiler le pouvoir à n’importe qui !
      Encore que pour certains , pardon pour beaucoup, pardon pour une majorité , faire de la politique c’est surtout en vivre ...
      On appelle ça le carriérisme ...
      Mais ça contamine le temps de cerveau disponible de « la populace » ....
      Surtout quand il s’agit de pure propagande ...
      On se marre sur Agx !


    • Doume65 28 août 17:36

      @Pere Plexe
      « Et ce qu’il n’a pas vu... ? »

      Ah oui, quand-même !


    • moderatus moderatus 26 août 16:58

      très bon livre , très bien écrit et surtout qui nous donne la véritable image des gens qui nous gouvernent, avides de pouvoir, sans scrupules et ayant une piètre idée du peuple.
      Du style, de l’humour, et rempli d’informations importantes sur ce monde politique très particulier

      Il faut absolument le lire, il vous fera prendre de la distance avec tous les discours et les toutes lespromesses des politiques qui vont bientôt envahir le paysage IDIOVISUEL..


      • mmbbb 26 août 21:06

        @moderatus raisonnement par l’absurde, on ne peut que lui donner raison vu l etat de delabrement de ce pays. A contrario, nous serions d’une mauvaise foi absolue si nous pretendions que de Villers a tort.


      • Dzan 28 août 09:54

        @moderatus

        Parceque, vous ne saviez pas.
        Mort de rire...très jaune


      • mac 26 août 17:16

        Au moins un politique qui n’a pas fait que de bouffer de l’argent public et qui est à l’origine de quelque chose qui marche.
        La plupart des autres tu leur donnerais le Sahara et au bout de 3 ans il faudrait qu’ils rachètent du sable comme disait Coluche.
        Ils vont même réussir à rendre la France pauvre, il faut le faire !


        • Pere Plexe Pere Plexe 27 août 10:48

          @mac
          ...les aides substantielles des monuments historiques n’étaient pas de l’argent public ?


          C’est vrai qu’appâter le franchouillard avec une histoire largement remaniée et romancé pour qu’il finance des intégristes est d’une noblesse indéniable !


        • hunter hunter 26 août 17:45

          Salut à tous,

          Bouquin lu pour ma part il y a plusieurs mois !

          Pas mal du tout, en plus il écrit bien Monsieur De Villiers  !

          On en apprend de belles (enfin pour ma part ça confirmait en fait), sur toutes cette faune politicarde, nationale et européo-transnationale !

          Je le conseille aussi !

          Adishatz

          H/


          • doctorix doctorix 26 août 19:05

            J’ai acheté, j’ai lu, j’ai aimé.

            Enfin un homme de droite qu’on pourrait aimer à gauche.
            Un homme de droite bien plus à gauche que tout ce qu’on a sous la main à gauche.
            Un homme de droite qui ravale les candidats de droite au rang de marchands de tapis.
            Un bon compromis pour l’année prochaine, en somme.
            On sent qu’il est capable de faire le grand ménage qu’on attend, y-compris des procès aux crapules des dix dernières années, de droite comme de gauche. Les politiques comme les médiatiques.
            J’ai deux candidats fétiches : lui et Asselineau.
            Un président et un premier Ministre : quel espoir pour la France !
            Ca nous éviterait sarko et son « tout pour ma gueule »...

            • Sozenz 26 août 19:36

              @doctorix
              Enfin un homme de droite qu’on pourrait aimer à gauche.

              OUi on pourrait , sauf qu il vient de se griller avec Macron.
              Je voudrais le remercier, car il confirme qu’ il faut vraiment faire , très très très attention aux chants des sirènes .
              il est pas mal , mais il n est pas infaillible .
              lui qui voulait ne plus avoir de « contact » avec la Politique , il vient d en avoir un de trop...
              que ce monsieur reste vraiment au puy du fou . il apporte beaucoup à sa région et c est super . si j avais un conseil à lui donner ...qu’ il se compromette avec personne, sciemment ou inconsciemment . Fuis ....

              « Le ministre serait également revenu sur son passage en Vendée.  »Il a dit qu’il y était allé en tant que ministre car il s’agit d’une grande réussite économique, mais que pour le reste, il est en total désaccord politique, économique et éthique avec Philippe de Villiers", rapporte un autre présent."

              je dirais que c est trop tard Phillipe et trop tard Emmanuel, le mal est fait , 
              Là où a fait la déclaration d Emmanuel et avec qui n est pas un acte gratuit, (en +, trop de flatteries de la part de Philippe de villiers pour jouer la carte du déplacement officiel de ministre . Ils ont joué un coup de poker manqué et ce coup de poker , fais marcher deux personnes dans la boue ...


            • hunter hunter 26 août 20:17

              @Sozenz

              Bien vu effectivement !
              L’ordure Macron est à mon avis le plus dangereux politicard !
              Sarko à côté, c’est de la roupie de sansonnet !

              Adishatz

              H/


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 août 20:37

              @Sozenz
              Macron fait sa com’ avec des symboles comme Jeanne d’ Arc, pas la peine de s’étendre sur cette caricature bancaire ...


              Ce qu’on peut noter, c’est que de Villiers lâche le morceau sur les sondages électoraux, qui peuvent s’acheter. Ce qui est en lien direct avec la Loi Hollande- Urvoas, qui va donner plus de temps de parole dans les médias aux candidats qui ont les meilleurs sondages, dont le plus d’argent.

              J’attends que De Villiers, s’il veut vraiment l’indépendance de la France, prenne l’initiative de rencontrer Asselineau, mais pour l’instant, rien à l’ horizon...

            • leypanou 26 août 21:00

              @Sozenz
              lui qui voulait ne plus avoir de « contact » avec la Politique : un ex-politicien qui dit cela en général le fait car il y a été obligé par les contraintes (âge, peu de crédit, peu de soutien, casseroles, etc, etc).

              Cela étant, j’approuve son souverainisme mais c’est rédhibitoirement incompatible avec E Macron.


            • Sozenz 26 août 22:33

              @hunter
              vous oubliez Juppé, un vieux renard.


            • Milla (---.---.1.10) 27 août 02:36

              @Fifi Brind_acier






              Ton imposteur Asselineau connaît très bien de Villiers.

              Mdr

              ASSELINNEAU a ainsi occupé les fonctions de directeur de cabinet auprès de minis­tres du gou­ver­ne­ment Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le RPF de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004,

            • Milla (---.---.1.10) 27 août 02:39

              @Fifi Brind_acier



              Ton imposteur Asselineau expert de la désinformation connaît de Villiers Aristo rebelle.


              Mdr



              Asselineau a ainsi occupé les fonctions de directeur de cabinet auprès de minis­tres du gou­ver­ne­ment Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le RPF de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004,

            • Milla (---.---.1.10) 27 août 02:45

              @Fifi Brind_acier



              Alors qu’il essaye aujourd’hui de se faire passer pour un rebelle, le parcours politique et professionnel de François Asselineau est tout ce qu’il y a de plus consensuel. Enarque, il occupe aujourd’hui les plus hautes fonctions que puissent avoir un fonctionnaire : inspecteur général des finances. Son univers politique s’est toujours situé très à droite : il a ainsi occupé les fonctions de directeur de cabinet auprès de minis­tres du gou­ver­ne­ment Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le RPF de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004, il a occupé des postes impor­tants de conseiller aux côtés de Pasqua, alors pré­si­dent du Conseil géné­ral des Hauts-de-Seine. Toujours avec le même, alors allié à Jean Tibéri il s’est pré­senté (et a été élu) sur une liste de droite dis­si­dente aux muni­ci­pa­les pari­sien­nes de 2001. C’est sans étonnement qu’on l’a vu nommé par Nicolas Sarkozy le 20 octo­bre 2004 à la tête de la direc­tion géné­rale à l’intel­li­gence économique à Bercy, et tra­vailler alors en étroite col­la­bo­ra­tion avec Jean-Pierre Raffarin.

              Avec son micro-parti l’Union populaire républicaine (UPR), il promeut une vision de la France emprunte de la morale la plus stricte héritée de la Troisième République qui voudrait que la France ait une identité propre construite au fil des siècles depuis Vercingétorix. Pour Asselineau, il y aurait en toute humilité une continuité historique entre l’UPR qui prétend résister à l’UE, les Résistants de la Seconde Guerre mondiale ou Vercingétorix combattant les Romains. Il s’agit là non d’histoire mais de mythe, qui fait fi de l’ensemble des connaissances accumulées depuis le 19e siècle sur la construction de l’Etat-nation en France et qui contredisent largement cette vision éthérée derrière laquelle se cache toujours le vieux rêve nationaliste d’un retour à un Etat fort.


            • chantecler chantecler 27 août 04:41

              @hunter
              A mettre dans le même sac et plouf , à l’eau  !
              Purée , quelle époque !
              On liquide la république, on liquide la monarchie et qu’est ce qui nous reste ?
              Une dictature .
              Un Bonaparte ?
              Une Restauration ?
              Une Dictature des marchés ?
              Vive le N.O.M , vive le néolibéralisme pour enchaîner l’humanité .
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvel_ordre_mondial


            • gaijin gaijin 27 août 07:50

              @doctorix
              « Enfin un homme de droite qu’on pourrait aimer à gauche. »
              non mais l’urgence pour tout le monde serait de sortir du clivage droite gauche et de comprendre que ce qui passe c’est maitres du monde versus intérêt des populations .......
              dans ce combat inutile de voter c’est de toute façon plié ( sans dec vous y croyez encore ? ) les maitres on choisit juppé mais sarkozy a sa petite carte a jouer .....


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 août 09:38

              @Milla
              Pauvre andouille, vous confondez les fonctionnaires et les politiques ! Les Hauts fonctionnaires sont au service de l’ Etat, ils préparent les dossiers et les voyages des Ministres, quelle que soit la couleur politique des Ministres ! Ils peuvent travailler dans les Préfectures, les Conseils départementaux ou régionaux, les Ministères, les Ambassades ou les Consulats.
              Mais comme vous ne savez pas faire la différence entre les services de l’ Etat et les Partis politiques ...


              Sinon, oui, en politique, Asselineau a été 2 ans avec les Gaullistes historiques qui voulaient sortir de l’ UE, il ne s’en est jamais caché.
              Qu’y a-t-il de déshonorant à vouloir sortir de l’ UE  ?
              Asselineau n’a aucune casserole judiciaire aux fesses, lui.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 août 09:43

              @Milla
              Vous brassez du vent, et on se fout de ce que les antifas que vous servez racontent ! Ils défendent les intérêts américains et européistes, tout comme vous !


              La majorité des Français veulent des politiques qui s’occupent de la France et des Français, pas de l’ Europe et des intérêts américains !! Si la politique de l’ UPR n’allait pas dans ce sens, elle ne serait pas censurée depuis 9 ans.

            • Saltz Saltz 27 août 10:23

              @Fifi Brind_acier

              • vous confondez les fonctionnaires et les politiques !
              L’ancienne plume de la ministre du travail, qui a démissionné avec fracas fin février, décrit une supérieure court-circuitée, dépossédée de ses prérogatives. Selon lui, le « véritable » patron de la Rue de Grenelle n’est autre que Pierre-André Imbert, le directeur de cabinet de Mme El Khomri, décrit comme « le porte-parole de Matignon » – il quittera d’ailleurs ses fonctions en septembre pour l’Inspection générale des finances.

              http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/08/24/un-ex-conseiller-d-el-khomri-livre-un-recit-acerbe-de-la-genese-de-la-loi-travail_4987034_823448.html

              Comment croire que les membres du gouvernement gouvernent ?
              Même question pour les parlementaires qui reçoivent des projets de loi tout ficelés de la part du gouvernement ?


            • hunter hunter 27 août 11:16

              @chantecler

              Pour le sac et le « plouf à l’eau », vous prêchez un convaincu camarade !

               smiley

              Mais ne pas oublier quelques bonnes grosses pavasses pour lester, bien entendu !

              Adishatz

              H/


            • Parrhesia Parrhesia 27 août 12:05

              @Fifi Brind_acier
              Ce ne serait pas plutôt à M. Asselineau de demander un rendez-vous à P. de Villiers ???


            • Layly Victor Layly Victor 27 août 12:08

              @Fifi Brind_acier

              Fifi, vous me connaissez, je suis nul en politique, et ça ne m’intéresse pas.
              Je propose donc un gouvernement de salut public apolitique et sans a priori, dont le seul but serait de sauver la nation.
              Pas besoin de programme. Ils le définiront eux mêmes. Quand on est dans les rapides et que la chute approche, il faut barrer rapidement. Étiquette politique interdite et connexion aux partis interdite.

              Par exemple :

              De Villiers
              Ménard
              Macron
              Assalineau
              Chevènement
              Walls
              Coppé

              On peut toujours rêver, mais soyons réalistes : c’est la bêtise qui l’emportera.

            • Neo57 Neo57 27 août 15:54

              @Layly Victor
              Je propose donc un gouvernement de salut public apolitique et sans a priori, dont le seul but serait de sauver la nation.


              Qu’une seule chose à dire alors, bienvenu à l’UPR !

              Vous dites etre nul en politique, ce qui est normal quand on ne s’y intéresse pas (ou plutôt ici, quand on est dégouté d’avance en voyant toute la merde merdiatico-pourritique particulièrement à l’œuvre dans notre pays), aussi je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un œil aux nombreuses vidéos (les conférences notamment, ainsi que les entretiens d’actualités) de François Asselineau. 


              J’étais exactement comme vous il y a plusieurs années, je n’y connaissais rien et m’en foutais royalement, mais on a pas besoin de s’intéresser à ça pour vouloir sauver la France smiley

              Sinon vous avez aussi un site avec des vidéos beaucoup plus courte pour découvrir en douceur smiley Non seulement vous ne serez plus nul, mais ça risque de vous intéresser, et votre engagement ne pourra qu’en etre davantage renforcé. 

              Voilà pour vous : http://www.uprenbref.fr

              Cordialement

              PS : S’il-vous-plait, à l’avenir n’incluez plus Asselineau dans la liste de traitres corrompus et autres collabos que vous avez cité (Vall$$, Macron et Copé en tete, mais les autres c’est pareil), merci bien x)







            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 août 20:15

              @Saltz
              Comment voulez-vous que le journal le Monde, cette grenouille météo des euro-atlantistes, explique d’où vient la loi El Khomri ?? Toute leur stratégie est de faire croire que c’est le gouvernement qui décide ! Ou bien un haut fonctionnaire, histoire de dédouaner le Gouvernement et de sauver l’andouille de service...


              C’est la Commission européenne qui décide chaque année de la feuille de route économique des 28 pays européens (article 121 du TFUE)

              Et voici la feuille de route pour la France, avec la liste des réformes structurelles à effectuer fissa !

              Le Monde serait obligé d’avouer qu’ Imbert a recopié la feuille de route de la Commission européenne, et que le Gouvernement est une brochette de larbins et de potiches qui applique ce qui se décide au niveau européen, sans avoir de marge de manœuvre...


              Vous pouvez chercher les programmes de l’UMP, c’est la suite des réformes que Hollande n’a pas réussi à appliquer... Eux aussi savent se servir d’une photocopieuse...
              Exemple le programme économique de Sarkozy :
              a) dégressivité des allocations chômage de -20% au bout de 12 mois et à nouveau de -20% au bout de 18 mois,

              b) alignement des retraites de la fonction publique sur le privé,

              c) temps de travail décidé dans l’entreprise par référendum,

              d) réduction immédiate et drastique des charges pesant sur les entreprises,

              e) abaissement des dépenses publiques à un niveau de dépense « équivalent à 50 % du PIB »,

              f) et enfin, Nicolas Sarkozy reconnaît que la TVA sociale est arrivée trop tard.

              Si l’ UPR est censurée, c’est justement parce qu’elle explique comment fonctionne l’ Union européenne. C’est la seule qui cite les articles des Traités européens et leurs conséquences.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 août 20:22

              @Layly Victor
              Inutile de faire un casting, pour l’instant, seule l’ UPR a comme objectif prioritaire la sortie de l’ UE de l’euro et de l’ OTAN définitivement par l’article 50. Tous les autres proposent : soit de rester dans la construction européenne, soit de « changer l’ Europe ». Ce qui n’arrivera jamais.


              Vous pouvez rêvez, mais pas trop longtemps, les menaces de guerre entre l’ OTAN et la Russie sont de plus en plus alarmantes...
              - « Nous devons prendre nos distances avec l’ OTAN si nous voulons éviter la guerre » , appel signé par 3 suédois.

              « Corbyn contre les va-t-en guerre de l’ OTAN »

            • smilodon smilodon 27 août 22:31

              @Fifi Brind_acier : vous en faites pas, fifi . En bouffant les poulets crevés lavés à l’eau de javel des ricains et en vente libre en europe, (accords TAFTA), on sera plus forts que ces méchants russes !.... On va la gagner cette guerre contre Poutine, grâce à nos amis Américains !.... Juste entre nous..... Dommage qu’on ne voient pas qui sont nos « ennemis » !.... Pour de « vrai » !....Dommage !.... Mais elle est tellement belle cette idée du « Russe ennemi » et du « ricain ami » !... Tellement belle !!..... .. Des fois je me demande si nos pauvres yeux sont vraiment sur le devant de nos crânes !...... Je sais pas ce que vous avez devant les yeux, sinon votre belle télé officielle !....... Décollez un peu vos paupières, ou vos rétines !....... « Nom de Dieu de bordel de merde ! »... (« Les galettes de pont-aven », « Pierre Marielle »).... (pour d’autres raisons)..... ....Adishatz.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 août 07:27

              @smilodon
              Je ne comprends rien à ce que vous écrivez, savez-vous ?
              La plupart du temps, je ne lis pas vos commentaires.
              Mais peut-être que ce texte va vous intéresser  ?
              « Le Brexit redistribue la géopolitique mondiale »


            • Saltz Saltz 28 août 12:47

              @Fifi Brind_acier

              A propos des sondages, il est amusant de lire Le Parisien et Le Figaro

              http://www.leparisien.fr/politique/primaire-de-la-droite-le-candidat-sarkozy-decroche-juppe-conforte-son-avance-26-08-2016-6071709.php

              • Date de dernière mise à jour : 26 août 2016
              • D’après notre sondage exclusif Odoxa-Dentsu - BFMTV - « le Parisien »*, c’est même tout le contraire. « Le blast (effet de souffle) médiatique a fait un pschitt », constate, lapidaire, le sondeur Gaël Sliman. Pour parvenir à effectuer le retour à la Churchill dont il rêve, L’ancien président, jusqu’à l’été, bénéficiait d’une dynamique plutôt favorable et commençait à rattraper son retard face à son plus grand rival Alain Juppé. Mais Nicolas Sarkozy a été desservi par sa « forte présence médiatique » de la semaine passée et de l’été. Juppé le devance désormais de 14 points au premier tour (38% contre 24% auprès des sondés qui comptent aller voter) et il perd même deux points par rapport à juin.

              http://www.lefigaro.fr/politique/2016/08/28/01002-20160828ARTFIG00037-primaire-a-droite-juppe-et-sarkozy-font-desormais-jeu-egal.phpPublié le 28/08/2016 à 11:46
              • Selon notre étude TNS Sofres, l’ancien président et son principal concurrent sont à égalité dans les intentions de vote pour le premier tour de la primaire.

              Petite explication noyée dans l’article du Parisien :

              • Auprès des sympathisants de droite (hors Front National), toutefois, les deux rivaux sont à égalité, avec 33% des intentions de vote.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès