Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pierre Laurent, nouvel architecte du Parti communiste ?

Pierre Laurent, nouvel architecte du Parti communiste ?

“…jusqu’à l’architecture de son siège, immeuble de verre sans secret, vitrine illuminée aux lumières des métamorphoses « in » de l’appareil. Formation de compromis entre la séduction et l’ère révolue de la révolution, le Parti communiste joue simultanément des deux cartes se condamnant avec obstination au rôle de séducteur honteux et malheureux. » G. Lipovetsky – L’ère du vide in « Séduction non-stop” – 1997

Bien lesté par les lourdeurs de l’histoire, on pénètre dans le Saint des Saints, suivant des traces profondes d’une mémoire chargée et glorieuse. On entre dans le bâtiment d’O. Niemeyer place du Col. Fabien, à reculons, rivé sur le XXe siècle. Tout y contribue, une atmosphère plombée, un ciel d’acier, des camarades qui déambulent le regard léthargique. Pourtant, il faut faire face, sortir des clichés, lâcher la rampe, s’affranchir de ce que l’on imagine être une mystique. Pour y rencontrer P. Laurent le récent Secrétaire général du Parti communiste français. Personnage énigmatique, peu connu sinon comme fils de, en charge d’un fort héritage, et d’idées qui dit-on, sont sur le déclin.

Une heure d’échange où l’on mesure un déphasage. Celui qui existe entre la préparation dans un café cossu pour la gentry du centre de Paris et l’entretien en question. L’idée première était de lancer la discussion sur une phrase de l’ancien premier ministre de droite, J.P. Raffarin. Dans Libération 1er octobre 2010 celui-ci déclarait que “Face à la crise, les citoyens réagissent de manière plus individuelle. Les solutions collectives n’apparaissent plus comme efficaces, mais si les idéologies sont fragilisées, les valeurs restent vivantes. Une bonne entame pour parler du communisme, des utopies perdues, et de la marche du monde. Une bonne entame pour parler de l’idée de partage, de changement de société. Mais refus d’obstacle, préservation aussi, d’une certaine intégrité dans un lieu symbolique. Impossible d’évoquer l’homme du service marketing de Jacques Vabre, celui des aphorismes ridicules tels que “La route est droite, mais la pente est forte” et “To Win the Yes needs the No to win against the No !”. Renoncement en forme d’éthique molle, hygiène intellectuelle de gauchistes et de coquetterie (sûrement malvenue). On se dirige alors paisiblement vers un entretien où P. Laurent prend le temps d’exposer ses vues. C’est ce qui suit :

  • L’idée communiste a de l’avenir dans le XXIe siècle
 

 

  • Le grand affrontement actuel entre N. Sarkozy et la société française c’est sur la remise en cause d’un modèle social qui a été invité à la libération par le Conseil National de la Résistance et dans lesquels les communistes avaient pris une part importante.
 

 

  • Quand Sarkozy fait sa sortie sur les Roms cet été, il croit qu’il fait un bon coup
 

 

  • Quartiers populaires – “On a perdu des batailles, on en gagnera d’autres
 

 

  • Retraites – “Ce n’est pas 3 millions de personnes qui ont manifesté, c’est beaucoup plus que ça
 

 

  • Retraites des femmes – “La réforme gouvernementale totalement inadaptée. Une réforme qui ne sauve pas le système. Une réforme qui amplifie les inégalités
 

 

  • Retraites et Sarkozysme – “Ils ont cru à son discours sur la revalorisation du travail
 

P. Laurent annonce que sa mandature comme secrétaire national ne sera pas la dernière du Parti communiste. Le parti a un avenir, les idées qu’il porte aussi. Selon lui, la difficulté essentielle réside dans la mise en adéquation avec le peuple. La manière d’y parvenir ne semble néanmoins pas très claire. Sera-t-il le 3e personnage de transition après G. Marchais ? Un régent supplémentaire préposé à la mémoire des luttes. Veilleur symbolique d’un électorat peau de chagrin. Ou sera-t-il l’architecte d’un nouvel élan communiste, enfin dépouillé des expériences catastrophiques, affranchi de ses épais murs de béton du XXe siècle ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 11 octobre 2010 14:42

    salut Cousin ,

    si ce type se présente pas , mais pour qui va voter Morice ? smiley


  • Massaliote 11 octobre 2010 16:25

    POUR LE FACTEUR. Entre comiques qui s’ignorent smiley


  • Massaliote 11 octobre 2010 16:27

    Mais remarquez les amis que la bête immonde bouge encore. Ils essaient de la maintenir sous perfusion merdiatique.


  • Traroth Traroth 11 octobre 2010 19:34

    Le problème du PCF est très simple : le refus de rompre avec le passé.

    On a pu le voir très facilement lors de la crise au Tibet en 2008 : des personnalités du PCF se sont retrouvés en train de soutenir la répression chinoise !

    Mais au nom de quoi ??? Simplement parce que le gouvernement chinois se réclame du communisme, comme eux-même ? Est-ce vraiment une raison suffisante ? La seule chose de communiste, au sens où l’entend Marx, en Chine, c’est le nom que se donne le parti au pouvoir !

    Il est temps pour le PCF de rompre définitivement avec le stalinisme, la Chine, la Corée du Nord, de reconnaitre l’erreur qu’a été de soutenir ces aventures dont le bilan est globalement négatif, et de ne se réclamer que des idées des théoriciens du communisme.


    • kitamissa kitamissa 12 octobre 2010 09:40

      Parti Communiste !...

      ça me fait tristement marrer ...une bande de nostalgiques de l’époque Stalinienne ,une bande de rêveurs qui croient dur comme fer aux« lendemains qui chantent »..« .à la répartition égale du bien commun ».....qui croient que« tous les travailleurs sont des frères  »......et tout un tas d’autres conneries rabachées depuis le début du 20eme siècle par une bande de pillards et d’assassins qui ont foutu une partie du monde sous un joug implacable qui dure toujours ...

      un régime pire et une doctrine pires que le national-socialisme,et continuant à faire des morts et des peuples prisonniers dans leurs propres pays !

      et donc en France,il y a encore des gens qui soutiennent ces idées ,et représentés à l’Assemblée nationale ?


      • Adrian Adrian 17 octobre 2010 14:17

        Marchais place Hue à la tête du PCF
        Hue se fait remplacer par sa protégée Buffet.
        Buffet mets son protégé Laurent en tant que président.
        etc...

        C’est comme ça que ça marche au PCF....


        • marc 17 octobre 2010 18:44

          Amusant mais hautement significatif : pas un seul commentaire sur ce que dit Pierre Laurent ; que des injures stupides dignes du couteau entre les dents : quand on vous dit que le pétainisme revient au galop !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

vogelsong

vogelsong
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès