Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pierre Mauroy laisse les socialistes à leur destin

Pierre Mauroy laisse les socialistes à leur destin

 Pierre Mauroy, légendaire Premier ministre de François Mitterrand est mort à l'âge de 84 ans. Celui qui a été maire de Lille pendant 28 ans, affectueusement baptisé « Gros Quinquin » par le Canard Enchaîné a été le seul Premier ministre d’une union de la Gauche semble-t-il à jamais disparue, elle aussi.

Il avait été hospitalisé samedi dernier dans un hôpital de la région parisienne, après avoir été opéré d'une tumeur cancéreuse au poumon en avril 2012 à l'hôpital militaire Percy de Clamart.

Selon Laurent Fabius, qui a annoncé cette disparition, "C'est un pilier du socialisme démocratique qui s'en va", a dit le chef de la diplomatie.

Pierre Mauroy aurait fait "un malaise à la suite d'une hospitalisation qui était prévue" dans le cadre du traitement qu'il recevait pour cette maladie.

Le père de la retraite à 60 ans avait fait ses adieux au Sénat en septembre 2011 et avait remis les clés de Lille à Martine Aubry en 2001.

Lors des dernières semaines, il comparaît la mort à une « mer puissante et majestueuse ».

C’était un homme de gauche, ancré dans sa région, « éléphant » sympathique et pilier du socialisme en Europe.

DUBITATIF

Son parcours avait été néanmoins entaché par une mise en examen en 2008 pour détournement de fonds publics à propos d'un emploi présumé fictif attribué à Lyne Cohen-Solal au sein de la CUDL (Communauté urbaine de Lille) en 1992

 Il est finalement est convaincu d’abus de confiance et est condamné à 20 000 euros d’amendes avec sursis et à rembourser 19 654 euros à la CUDL

Pierre Mauroy avait soutenu Segolène Royal lors de la présidentielle de 2007 et Martine Aubry lors des dernières primaires organisées pour l’élection de 2012.

Si les caciques du PS n’ont pas de mot pour le qualifier de l’homme du rassemblement des socialistes, Pierre Mauroy s’était montré dubitatif devant la politique engagé par François Hollande.

Né le 5 juillet 1928 à Cartignies (Nord), Pierre Mauroy, fils d'instituteur, aîné d'une famille de sept enfants, adhère à 16 ans aux Jeunesses socialistes, dont il sera secrétaire national de 1955 à 1959.

Diplômé de l'Ecole normale d'apprentissage de Cachan, il fût professeur dans un lycée technique de la banlieue parisienne (1952-1956). En 1951, il épouse une enseignante et fonde la Fédération nationale des foyers Léo Lagrange, dont il est le secrétaire national. Dix ans plus tard, il prend la tête de la puissante fédération socialiste du Nord, et accède en 1963 au bureau de la SFIO, dont il devient le secrétaire général adjoint (1966-1969).


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Detoxinfo.fr Detoxinfo.fr 7 juin 2013 12:00

    Monsieur Dupont (il n’y a pas de fautes d’orthographe ? ) allez-vous chercher tous vos pertinents commentaires dans un almanach d’injures, manuel distribué à Sciences Pot (de chambre) ?
    En lisant ce dernier et surtout tous ceux publiés sur les papiers sur la mort de Clément Méric on se le demande. Certes, vous étiez loin d’être le seul ....
    Certains de vos petits camarades seraient bien inspirés, du reste, de se rendre compte que leurs propos sont passibles du pénal. Et d’ailleurs se sont faits sucrer par Agoravox. Merci à lui !


    • Mr Dupont 7 juin 2013 12:18

      Mr Detoxinfo

      Je suis tout à fait en accord avec vous

      Votre analyse sur la teneur de certains posts sur les articles traitant de la mort de ce pauvre jeune homme rejoint la mienne

      Comment ne pas être ulcéré de la virulence des injures utilisées par des individus tels que Mrs Wesson, Démosthène, Sampiero, Traroth , Chapoutier et autres gauchistes qui viennent polluer les sîtes républicains

      Oui le Pénal devrait sèvir contre ces nervis du totalitarisme des gauches


    • Detoxinfo.fr Detoxinfo.fr 7 juin 2013 12:23

      La chose ne peut donc être ignorée plus longtemps : il y a donc une belle faute d’orthographe à votre pseudo ...


    • Mr Dupont 7 juin 2013 12:45

      Vous ?

      Rien qu’en lisant vos posts je vous devine de Gauche

      Cet humour , influencé surement par trop de lecture des blagounettes de votre président est tout à fait révélateur

      Dupont....Ducont : je m’esclaffe , que dis-je ?  ; je m’en roule parterre

      De m’avoir tant fait rire et pour vous remercier, lisez ceci

      « C’est François Hollande qui rend visite à Nicolas Sarkozy en secret. Il lui dit : “J’ai des petits problèmes, j’ai du mal à nommer mes ministres, ils sont pas très compétents.” Sarkozy lui dit : “Tu vas voir comment je faisais.” Il décroche son téléphone et il appelle François Fillon.

      “- Allo François, c’est Nicolas.
      - Bonjour Nicolas, qu’est-ce que je peux pour toi ?
      - Est-ce que tu peux me dire quel est le nom de l’enfant de ton père et de ta mère qui ne sont ni ton frère ni ta soeur ?
      - Ben c’est moi !
      - Très bien, merci François, au revoir.”

      Et Nicolas Sarkozy raccroche. Hollande est éberlué, rentre à l’Elysée, téléphone à Jean-Marc Ayrault, et lui dit :

      “- Est-ce que tu peux me dire quel est le nom de l’enfant de ton père et de ta mère qui n’est ni ton frère ni ta soeur ?
      - Je suis un peu pris au dépourvu, il me faut un peu de temps de réflexion.
      - Ok, pas plus de dix minutes.”

      Jean-Marc Ayrault téléphone à Arnaud Montebourg.

      “- Il faut que tu me rendes un service : quel est l’enfant de ton père et de ta mère qui n’est ni ton frère ni ta soeur ?
      - C’est naturellement moi”.

      Ce qui amène Jean-Marc Ayrault à retéléphoner à François Hollande et à lui dire :

      “- Ca y est j’ai réfléchi président. Le nom de l’enfant de mon père et de ma mère qui n’est ni mon frère ni ma soeur, c’est Arnaud Montebourg

      .
      - ‘Espèce d’imbécile, ça peut pas être Arnaud Montebourg puisque c’est François Fillon !’

      Elle n’est pas de moi, mais de Mr Estrosi

      Vous pouvez rire quand même


    • Mr Dupont 7 juin 2013 12:02

      Enfin ; il faut quand même ajouter à son crédit qu’il a eut les couilles en 83, d’aller dire à Mr Mitterrand d’arrêter ses conneries et que des patrons pourris ils en avaient besoin

      L’autre à 10 000 m : il voyait rien

      Qui aura les couilles aujourd’hui au gouvernement pour aller dire à Mr Hollande qu’il est incompétent et qu’il devrait démissionner ; maintenant que Mr Maurois est mort ?

      Il va falloir que la rue le fasse : je ne vois pas d’autre solution


      • Fab81 7 juin 2013 18:28

        Le FN portant le virage néo-libéral de 83 au crédit du PS... Les masques tombent, on dirait !


      • Mr Dupont 8 juin 2013 05:25

        Mr Fab81

        81 ?

        Parce que du Tarn ?

        Ou parce que nostalgique de 81 et de Mr Mitterrand ?

        Si c’est le cas , cela fait 2 fois que vous vous êtes fait avoir

        Pas brillant


      • 1984 7 juin 2013 18:54

        CHAMPAGNE !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès