Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Plan pour le logement, version Gouvernementale de Mme Duflot

Plan pour le logement, version Gouvernementale de Mme Duflot

Après le plan quinquennal de lutte contre l’exclusion, promis par François Hollande pour l’automne 2012, le gouvernement prévoit de nouveaux plans pour le logement.

Quelques rappels concernant les objectifs du gouvernements suite aux promesses électorales du Président de la République :

...''D’abord, un "plan pluriannuel en faveur de la production de logements". L’objectif est d'en construire 500.000 par an, dont 150.000 logements sociaux. Cette promesse de campagne du candidat Hollande suit les recommandations de la Fondation Abbé Pierre. Pour financer ce chantier, le gouvernement veut doubler le plafond du livret A (de 15.300 à 30.600 euros) et mobiliser les aides à la pierre.

Par ailleurs, un "plan de mobilisation du foncier public" est prévu. Il s’agira de mettre en application la fameuse proposition de François Hollande de céder des terrains de l’État aux collectivités pour construire des logements sociaux. Et ce, gratuitement. Gratuité décriée dès la campagne présidentielle par l’UMP, notamment par Benoît Apparu. L’ancien ministre délégué chargé du logement ne voyait pas pourquoi "l'État braderait son patrimoine".

Ainsi, 900 sites ont été identifiés, soit 2000 hectares. D’après le gouvernement, on pourrait y construire 110.000 logements.

La ministre du Logement a présenté hier en détail son projet de loi de mobilisation du foncier public aux sénateurs. Dans ce texte, qui doit être voté cette semaine, Cécile DUFLOT appelle à « une mobilisation générale et extraordinaire » pour juguler la crise du logement.

Vu les drames à répétition et les nombreuses victimes que cela provoque dans des logements insalubres qui font souvent l’objet d’un classement de ‘’mise en péril’’, pour lesquels des propriétaires peux scrupuleux n’hésitent pas à délaisser les travaux au profits de loyers à des prix scandaleux, on ne peut que souscrire à la déclaration de la ministre lorsqu’elle réaffirme travailler «  sur un dispositif beaucoup plus contraignant face à ceux que l’on nomme les marchands de sommeil et qui prospèrent sur la crise du logement  ».

Par contre, concernant le volet ‘’mobilisation du foncier public’’ on ne peut qu’émettre les plus vives réserves, car à l'évidence, Mme DUFLOT semble avoir oublié une des problématiques fondamentales de l'écologie, à savoir la question DEMOGRAPHIQUE.

Elle ne devrait pas ignorer qu'avec une population Mondiale qui augmente de 1,5 Millions d'habitants par semaine et qui suit, certes avec de fortes nuances, quotidiennement la même tendance en France on ne pourra pas résoudre le problème du logement pour tous en bétonnant à outrance, notamment sur des terrains arables de l'état pouvant être utilisés comme jardins ouvriers au service des populations concentrées dans des tours HLM... Ces populations où le taux de chômage atteint parfois 60 % sont dans une telle misère qu'elles ont toutes les difficultés du monde pour se nourrir correctement, une parcelle de jardin, outre la sociabilité, par des échanges avec les voisins donnerait un peu de lueur dans leur vécu alimentaire ...

Avant de se lancer dans des opérations, du reste très mal préparées si on se réfère à certains couacs sauf sur le plan de la communication, La Ministre du logement aurait du préalablement demander aux services de son Ministère de recenser l'ensemble des biens immobiliers disponibles sur le territoire qui peuvent être réquisitionnés et aménager en logements. Rien qu'avec les seuls bâtiments laissés à l'abandon par des administrations, entreprises d'états, Banques, entreprises diverses qui délocalisent à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, selon les estimations leur réquisition, rénovation ou transformation permettraient de réaliser 1 500 000 logements... A titre comparatif, d’après le gouvernement, les 900 sites qui ont été identifiés, soit 2000 hectares, on pourrait y construire 110.000 logements … Nous sommes loin du compte. On pourrait toutefois espérer que la raison finisse par l'emporter chez les tecnocrates du Ministère du logement et de sa Ministre... Mais sans être pessimiste, J'en doute...


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • spartacus spartacus 13 septembre 2012 16:45

    Dufflot c’est une quiche !

    La liste des 930 terrains, c’est une gigantesque fumisterie.
    Dans la liste la moitié des terrains sont déjà vendus, ou déjà construits ; Y’en am^me un qui correspond a des remparts. 

    Le logement social y’en a largement assez en France. 

    Le problème c’est les habitants des logements sociaux qui ne veulent pas partir quand leur situation change.

    Par exemple le super Mélenchon bénéficiaire d’un logement social de la ville de Paris.
    Un type imposable au quadrille supérieur.
    Mais quand on a goûté à un privilège, difficile de partir.

    • DUFLOT EST COMPETENTE vaut beaucoup mieux QUE VOTRE QUICHE LORRAINE

      MORANO...


    • spartacus spartacus 13 septembre 2012 19:41

      Donne nous ton ton avis de donneur de leçons sur ton super pote Mélenchon, qui occupe un logement social a Paris.


      Faut il le virer, lui qui touche un revenu défiscalisé de député européen ?
      Qu’il cumule avec une retraite à taux plein de député ?
      Qu’il cumule avec une retraite à taux plein d’ancien ministre ?
      Qu’il cumule avec une retraite partielle de salarié ?

      Qui se présente à Hénin Beaumont ?

      Sa place est elle dans un logement social ?
      Ne prend il pas la place d’un pauvre ?
      N’as t-il pas les moyens de s’offrir un logement privé ?

      front de gauche : front de fauche de bien social


    • multiplier les sanctions pour les communes pour manquement au SRU C EST BIEN POUR DEBUTER...............

      PASSONS AUX CHOSES SERIEUSES....TOUS LES IMMEUBLES INSALUBRES DES GRANDES VILLES DOIVENT ETRE CONTROLES...........SI LES SCI NE VEULENT PAS FAIRE. UNE REMISE A NEUF...........METTRE EN PLACE UNE TAXE TOBIN DE 5% DES LOYERS PERCUS.........SUR L IMMOBILIER LOCATIF VETUSTE ET INSALUBRE

      ALLER JUSQU A L EXPROPRIATION POUR LES MULTI RECIDIVISTES PROPRIETAIRES D ’IMMEUBLES VETUSTES

      -1 CHAMBRE DE BONNE A 700 EUROS
      - 1 studio a 1000 euros
      - 1 faux t2 a 1200 euros

       C EST INTOLERABLE SURTOUT DANS UN IMMEUBLE VETUSTE A REFAIRE


      • jeanclaude 13 septembre 2012 22:31

        D’accord avec vous que tous les terrains disponibles ne sont peut-être pas placés au meilleur endroit pour être occupés par des immeubles collectifs, et que c’est pas de l’urbanisme très sérieux et responsable dans ce cas.

        Inversement, faire des logements dans n’importe quel bâtiment ex industriel à reconvertir n’est peut-être pas fonctionnellement et financièrement idéal.

        Mais la vie est faite de compromis, et il faut bien reconnaître que ce gouvernement est le premier à faire une démarche de ce genre.
        En Lorraine, lors de la fermeture de certaines casernes on a fait de belles choses en matière de logements sociaux. Mais là c’étaient des bases architecturalement correctes ( en hauteur et en taille) avec de beaux espaces entres les bâtiments.

        Par ailleurs il est vrai que dans une commune tout voisin bien informé sait que tel ou tel habite dans les HLM car cela l’arrange financièrement, mais aurait les moyens de céder sa place à quelqun de plus nécessiteux. Autant je suis sceptique, voire inquiet sur certains projets socialistes en matière économique, autant j’applaudirai si un tour de vis supplémentaire est donné pour fixer un délai de déménagement aux locataires les plus aisés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès