Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Plongée dans le grand bain (Turc) de l’Assemblée

Plongée dans le grand bain (Turc) de l’Assemblée

Quoi : Examen d’un projet de loi contre la négation de tous les génocides

Ou : A L’Assemblée Nationale

Quand : Jeudi 22 décembre

Comment : Sous pression d’Ankara qui brandit des menaces

Contexte : Ce jeudi 22 décembre l’Assemblée Nationale examine un projet de loi visant à loudement pénaliser la négation de tous les génocides. La Turquie qui ne reconnaît pas le génocide Arménien s’élève avec véhémence contre cet examen et menace sans ambages la France de sanctions économiques et politiques si le texte était adopté.

Pour Rappel : Après un premier examen en faveur de la reconnaissance du génocide sur proposition socialiste en 1988 qui, sous pression d’Ankara n’aboutira pas, c’est finalement le 29 Janvier 2001 que la loi sera adoptée. Pour ne pas froisser les autorités ottomanes, J.Chrirac et son Premier Ministre L.Jospin, prendront grand soin de préciser que l’initiative n’appartient qu’aux parlementaires. Pour autant si la loi reconnaît le génocide elle ne rend pas répréhensible sa négation.

Le projet de loi examiné le 22 Décembre : Il vise à pénaliser lourdement la négation de tous les génocides,( 1 an de prison et 45 000€ d’amende) et donc, même si la formule est habile, au premier chef, le génocide arménien.

Colère des Turcs : Avec une rare véhémence les autorités turques, par la voix de leur Président Abdullah Gül et du Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan , menacent la France de « Graves conséquences si la loi est adoptée ».

L’inconfortable position Française : Dans le moment de récession économique que traverse la France, peut-elle prendre le risque de refroidir un peu plus les relations Franco Turque, déjà victimes du rejet Français à la demade d’adhésion à l’Union Européenne, formulée par Ankara. Les enjeux économiques des entreprises françaises installées ou travaillant directement avec la Turquie peuvent-ils supporter la crise diplomatique dure qui s’annonce. En matière économique, le millier d'entreprises françaises opérant en Turquie risque de se voir priver de marchés publics dans les domaines des transports, de l'armement et du nucléaire. En 2010, la Turquie a compté près de 12 milliards d'euros d'échanges avec la France. La Turquie est membre de l'Organisation mondiale du commerce et liée à l'Union européenne par un accord d'union douanière.

La France essoufflée de Sarkozy : Quelle que soit l’issue donnée à cette proposition de loi, Sarkozy en sortira affaibli et avec lui la France. En effet :

Si le projet de loi n’est pas adopté, on en conclura que la France à céder aux injonctions d’une diplomatie de la menace dont l’ingérence dans les affaires internes est aussi insupportable qu’elle consacre notre faiblesse.

Si le projet de loi est adopté, la morale, la dignité et notre souveraineté en sortent grandies, par contre la balance de notre déficit à l’exportation accuse un poids supplémentaire non négligeable.

Après les cuisants échecs du VRP Sarkozy, qui nous avait promis d’aller chercher la croissance avec les dents, que visiblement il s’est cassées sur les fantasques promesses d’achats de Kadhafi, ou le Rafale de son ami Dassault, auquel les brésiliens viennent de préférer le F.18 de Boeing, pour ne citer que ses deux exemples, voici un nouveau dilemme.

Question : La souveraineté et le devoir de mémoire doivent-ils toujours primer sur les intérêts économiques. Et si oui, pourquoi commercer avec la Chine quand dans son attaché-case on trouve le Tibet.

Che64. Aussi sur Twitter.@che64000.  Ami du Journal des Indignés


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • franck2012* 22 décembre 2011 11:54

    Mais qu’est ce qu’il lui prend , à notre parlement ?

    Après la pénalisation de toute discussion sur le système concentrationnaire allemand, pénalisation de toute discussion sur un sujet qui concerne deux peuples étrangers. Comme si l’avis de français sur la question pourrait avoir le moindre effet sur le débat en cours entre eux....

    N’importe quoi, décidément ....  smiley


    • Superyoyo 22 décembre 2011 12:18

      Les menaces économiques ne tiennent pas. Il y a des entreprises françaises en Turquie, elles emploient des turcs, ils ne vont pas risquer de mettre des gens au chômage juste à cause d’une loi française.
      C’est juste une loi inutile de plus.
      Au fait, comme ça concerne TOUS les génocides, il faudra en faire la liste officielle. Sinon le premier qui nie n’importe quel génocide imaginaire pourra être condamné. Ca promet encore de belles polèmiques. Nos hommes politiques font vraiment n’importe quoi.


      • Constant danslayreur 22 décembre 2011 12:50

        "Au fait, comme ça concerne TOUS les génocides, il faudra en faire la liste officielle. Sinon le premier qui nie n’importe quel génocide imaginaire pourra être condamné"

        Excellent,
        Je verrais bien Obama condamné à 1 an de prison et une amende de 70 000 dollars pour déni de génocide des indiens d’Amérique...

        Ou encore Sarko condamné pour déni de génocide par Carla de l’oreille musicale chez les enfants pourtant déjà atteints de surdité congénitale.


      • cevennevive cevennevive 22 décembre 2011 15:23

        Et Catherine de Médicis pour la Saint Barthélémy...


      • Constant danslayreur 22 décembre 2011 12:41

        L’Histoire, c’est historien qu’il faut être pour l’écrire, pas député-maire de trouduculdumonde.


        • LE CHAT LE CHAT 22 décembre 2011 12:47

          n’ont ils donc rien d’autre à foutre que de se mêler de l’histoire de pays très lointains, dans le temps , l’espace et des préoccupations des citoyens ?????????


          • franck2012* 22 décembre 2011 13:00

            J’ai plussé tout le monde,dont moi ...


          • Radix Radix 22 décembre 2011 13:46

            Bonjour

            A lire dans le Libé d’hier la tribune libre du ministre des affaires étrangère turc qui reprend les arguments classiques contre la législation mémorielle sans se rendre compte que l’on peut retourner tous ses arguments contre la Turquie qui a une législation inverse !

            Soit il est stupide, soit il nous prend pour des ...

            Radix


            • franck2012* 22 décembre 2011 14:11

              Vous voulez dire une législation qui interdit de parler de ’ génocide arménien ’ ?


            • Radix Radix 22 décembre 2011 15:34

              Bonjour Frank

              Ben oui, la-bas si l’évoque on va en tôle !

              Radix


            • chuppa 22 décembre 2011 15:36

              Autre pays autres moeurs, les Turcs considèrent qu’il y a eu autant morts dans leur camp. Par contre ils continuent allègrement à trucider les Kurdes et là ,y a plus personne pour s’en inquiéter... 


              • cevennevive cevennevive 22 décembre 2011 15:40

                Bonjour à tous,

                Triste parlement. Dès qu’une brindille barre le chemin ou fait trébucher quelqu’un, vite, une Loi !

                Mots verrouillés, pensées bien propres, fierté d’être dans un pays des « droits de l’homme »... Quel homme ? Un robot bien formaté, qui ne pense pas, qui ne parle que pour ne rien dire, qui ne réfléchit pas ? Sommes-nous si parfaits qu’il nous faille juger le monde entier ?

                Mais alors, pourquoi pas une Loi interdisant de s’enrichir quand son voisin crève de froid ou de faim ? Pourquoi pas un Décret interdisant des salaires cent fois plus importants que ceux de la base ?

                Je suis en colère, pardonnez-moi...
                 
                Cela ne signifie pas du tout que je nie le génocide arménien, car, historienne à mes heures, je sais bien qu’il eut lieu, qu’il fut ignoble, et que la belle et riche contrée d’Anatolie leur fut volée...

                Mais pourquoi faire des Lois à propos de tout, alors que certaines ne sont même pas appliquées ?

                Cordialement à tous (et surtout aux Arméniens de la diaspora que je salue, car je les apprécie)


                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 décembre 2011 16:53

                  On est obligé de faire cette loi à cause de l’arrogance de certains turcs qui habitent en France et qui nient le génocide Arménien de la manière la plus abjecte.

                  C’est une loi pour faire taire des enflures.


                • jack mandon jack mandon 22 décembre 2011 16:58

                  A l’auteur,

                  Dialogue de sourds.

                  Les peuples évoluent dans des mondes aux racines étrangères.

                  Peut être une indiscrétion française, certes, nous avons tant de choses à régler
                  en France à tous les temps de l’histoire et de la conjugaison.

                  Mais il est un interlocuteur aux convictions unilatérales enracinées, une civilisation
                  où le pardon n’existe pas.

                  Ainsi fonctionnent les esprits « conditionnés » aux valeurs guerrières bien ancrées.

                  Un nouveau partenaire à problème dans une Europe foutoir.

                  A un certain moment de l’histoire, les turcs qui sont les conquérants de l’Orient
                  s’entendaient bien avec les germains, nos cousins du même nom.
                  Seulement le teuton est un leader qui fait son autocritique,
                  à chacun sa culture.

                  L’éternelle question de l’identité nationale...et oui, ça existe !


                  • astus astus 22 décembre 2011 17:09

                    Bonjour à toutes et à tous,


                    Je reconnais tout à fait le génocide arménien et assure tous les arméniens de ma compassion mais je pense que cette loi est inutile :

                    -ce n’est pas au parlement de faire l’ histoire.
                    -ce texte de circonstance comme les nombreux autres du millefeuille législatif ne sera jamais appliqué.
                    -la gauche se révèle aussi bête que la droite pour séduire le vote des arméniens car il pourrait bien se répartir également.
                    -cette loi sera contre productive pour la reconnaissance des génocides : plus on tape sur un clou et plus on l’enfonce. Ceux qui nient ce génocide, ou d’autres, seront encore plus sûr qu’avant de détenir la vérité. 
                    -instaurer un délit d’opinion punissable est contraire à la liberté : même les opinions fausses, et Dieu sait si elles sont plus fréquentes que les vraies, doivent pouvoir aussi s’exprimer dans un pays démocratique.
                    -il est tout à fait suffisant que la France affirme sa position officielle sur ce sujet : une loi de plus n’ajoute rien.
                    -va-t-on demain pénaliser aussi ceux qui nient l’existence de Dieu, ou la torture en Algérie ? etc.
                    -cette loi met la morale dans un lieu inadapté à la résolution de ce problème.
                    -cela suffit que la France veuille donner au monde entier des leçons alors que nous obtenons de très mauvais scores dans de nombreux domaines.
                    -cette loi sert à masquer d’autres problèmes plus urgents et plus importants.

                    En bref je considère que cette loi est non seulement inutile mais aussi stupide.

                     

                    • ZEN ZEN 22 décembre 2011 17:11

                      Il l’avait promis à Aznavour...

                      « Cette proposition de loi est intellectuellement, économiquement et diplomatiquement une connerie sans nom. On n’a pas à se lancer dans un concours des génocides. Tout ça pour tenter de récupérer les voix des Français d’origine arménienne. C’est ridicule ! ».
                      dit...A.Juppé


                      • sylvie 22 décembre 2011 17:19

                        Je suis ulcérée par ce vote presque à l’hunanimité, il peux encore faire du mal en 4 mois ...
                        « la morale, la dignité et notre souveraineté en sortent grandies » ce serait vrai s’ils avaient balayé devant le porte de la france qui est bie sale....


                        • Elisa 22 décembre 2011 17:48

                          Cette loi est une ânerie totale 

                          Exclure de la réflexion et du libre examen un événement historique, c’est en empêcher la véritable critique et l’étayage rationnel de sa condamnation..

                          La seule réponse logique face à un génocide est le jugement des coupables.

                          Lorsqu’on ne peut plus , en raison du temps, les appréhender, sanctionner un point de vue sur cet événement est un déni complet de droit qui non seulement institue un délit d’opinion mais rend « coupables » des personnes qui ne peuvent être responsables des faits concernés.

                          Si le Conseil Constitutionnel laisse passer une telle sottise, il risque fort de se décrédibiliser gravement.


                          • Arnes Arnes 22 décembre 2011 17:55

                            Quelle stupide initiative que cette nouvelle loi mémorielle signée des 2 mains (droite et gauche) pour grapiller ces voix arméniennes dont la souffrance n’en sera qu’exacerbée !


                            Idem cette loi Taubira sur l’esclavage qui ne fait que figer le coupable (blanc) par rapport à la victime (noir) dans une situation d’exclusion mutuelle, situation palpable dans nos belles colonies des Antilles - très bientôt suivie par Mayotte où l’Islam, la polygamie et l’immigration vont pimenter une situation sociale de plus en plus sportive.

                            Pas de loi mémorielle aux US, mais ils sont passés en moins d’un demi siècle de la ségrégation raciale à l’élection d’un noir comme Président ! Quel exemple : regarder l’avenir en se nourrissant des erreurs passées.

                            Mme Taubira aurait été mieux inspirée de se faire élire Présidente de la République ( noire et femme ! quels symboles) plutôt que de commettre cette loi stupide.

                            • Tarouilan Tarouilan 23 décembre 2011 11:47

                              C’est très drôle cette loi, sur l’esclavage tout à fait historique des noirs....... qui veut avec précipitation tout figer dans l’état de méconnaissance actuelle, pour contrer, des études hyper-interressantes qui commencent à faire jour, en >bouleversant les pontifes...sévissant sur cette problématique.......... qui remettent très douloureusement les pendules à l’heure..... non, ce n’était pas « les blancs lambda »....les acteurs et profiteurs économiques de la traite... mais bien, un genre particulier de « blanc »... mais c’est d’un tabou absolu et très dangereux à évoquer... il était donc indispensable de tout figer et de facto...d’interdire toutes recherches sur le sujet ....... (sous le coup de sanctions les plus lourdes. ?)......je verrais bien les galères et la mort civile à vie...... comme sanctions justes, accompagné de la destruction des archives historiques sur le sujet..... !


                            • Chris83 22 décembre 2011 18:17

                              Tous ceux et celles qui s’opposent à la VO du 11/09, auraient-ils du mouron à se faire dans un avenir proche ?...


                              • OMAR 22 décembre 2011 18:57

                                Omar 33

                                Ce qui est fourbe et crapuleux, ce n’est pas l’Arménie qui pond un projet de loi contre la négation du génocide arménien.

                                Ni l’Europe, pour les génocides commis par ses états en Europe et dans les ex colonies.

                                Ni l’ONU pour tous les génocides commis dans le monde entier.

                                Non, ce sont les différents gouvernements français qui prennent cette initiative, tout en évitant de dresser la liste de tous les génocides commis par la France et particulièrement ceux commis au Vietnam et surtout en Algérie.

                                Le chameau ne voit pas sa bosse, mais celle des autres chameaux...


                                • OMAR 23 décembre 2011 13:27

                                  Omar 33

                                  Je préfère vous montrer ça :

                                  http://genocidealgerien.blogspot.com/

                                  Et après, allez faire un tour au confessionnal, peut-étre vous dormirez mieux cette nuit.


                                • COVADONGA722 COVADONGA722 22 décembre 2011 23:33

                                  bonsoir Cassino , plus simplement ça n’est pas aux juges d’écrirent l histoire c’est aux historiens.Le faire de cette maniere c’est nous rapprocher de pays totalitaire c’est faire de l’histoire une « doctrine » et non une étude contreversée des évenements.Par ailleurs j’habite
                                  Marseille et il n’est pas anodin de connaitre la sociologie de la circonscription de madame Byer la députée à l’origine de cette loi cela s’appelle du clientelisme et tenter de s’assurer
                                  une réelection dans la débacle qui s’annonce .


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 22 décembre 2011 23:38

                                    pardon madame Boyer députée UMP ;
                                    Petite précision parce que l’amalgame est fait régulierement je suis peu suspect de sympathie pour les islamistes mais ce génocide à été commis sur l’instigation d’un mouvement appelé « les jeunes turcs » qui etait un parti nationaliste revolutionnaire ottoman et
                                    donc aux antipodes politique du gouvernement actuel turc .
                                    ça cela s’appelle de l’histoire et non de la doctrine

                                    Asinus:ne varietur


                                    • YVES JOAD YVES JOAD 23 décembre 2011 01:15

                                      Ce désastre illustre parfaitement la faillite de la représentation parlementaire : tous, Droite et Gauche, ont voté pour cette loi !!!

                                      Cette loi n’a pas pour objet la reconnaissance du Génocide Arménien, une loi a déja été votée en ce sens. L’objet c’est de criminaliser une opinion qui ne reconnait pas ce Génocide, à l’image de l’imbécile loi Gayssot.
                                      Autrement dit on continue dans l’extension du délit de blasphéme ....
                                      Le racisme n’est pas une opinion : c’est un délit (sauf dans les boursouflures haineuses d’un Fanon ou dans la prose d’un Césaire quand il parle « de génocide par substitution » ( :www.potomitan.info/matinik/cesaire7.php ) là c’est du..du...du....ben oui du vrai racisme au sens vrai du terme, mais politiquement autorisé....).
                                      Nier le génocide des Juifs c’est s’exposer à une peine de prison. Et pourtant le premier à avoir eu un doute etait un ...Résistant....Et un Résistant déporté ( http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/qui_sont_les_negationnistes.htm )
                                      Evoquer l’écrasante responsabilité des Africains, ou l’ampleur inégalée des trafics d’esclaves noirs dans le monde arabe dans les traites négriéres c’est s’exposer à la crucifixion pénale (ref fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Olivier_Pétré-Grenouilleau ) ...
                                      Etc...
                                      Il ne s’agit pas de nier la Shoa ou l’horreur des traites mais de refuser d’en faire des sujets qui seraient en quelque sorte des « Vaches Sacrées » qui interdisent toute question ...
                                      Aprés tout le Génocide des Harkis par l’Etat Algérien, l’Epuration Ethnique de l’Algérie en 1962, la mise en esclavage de millions de chrétiens par les états musulmans ( www.pvr-zone.ca/esclave_blanc.htm ), tout cela ne fait pas d’objet de loi mémorielle...
                                      Sans parler des horreurs de la Colonisation ou des Guerres de Vendée...
                                      En fait tout cela reléve du pinçage de cul bien pensant et du tripatouilage électoral...

                                      Ces lois mémorielles interdisent aussi toute prospection historique réelle. A titre d’exemple il n’est que voir les tenants d’une Loi mémorielle pour le Génocide Rwandais dont le vrai but serait en fait de taire définitivement les responsabilités Tutsis du FPR dans les massacres rwandais ....

                                      La Mémoire et l’Histoire n’appartiennent ni à l’Etat ni même aux Historiens (voir comment certains en arrivent à devenir de véritables Curés suffisants, intolérants, véritables flics de la mémoire ( voir les imbéciles pontifiants et surtout mauvais artisans du site : cvuh.blogspot.com/ ). Non l’Histoire nous appartient à nous tous, avec nos avis divers, et parfois imbéciles ; mais nous n’avons pas besoin d’avoir EN PLUS l’imbécillité d’historiens séniles ou de politiciens cavalant aprés le client-électeur. Aux historiens nous ne demandons pas la Vérité Révélée, mais un travail sur la VERACITE des faits : aux politiques et à l’état nous demandons de veiller à la permanence de la transmission de notre histoire commune (ce fameux roman national sur lequel crachent les beaux esprits qui s’extasient par ailleurs sur les romans nationaux ...algériens ou allemands !!) et la pérennité des grands objets de cette histoire (ça va de la grotte de Lascaux au Musée du Louvres en passant par le château de Versailles ). 

                                      Les mêmes qui crient à la « liberté d’expression » quand trois pelés et un tondu viennent râler parce que dans une piéce de théatre on chie sur le visage du Christ , nous empoisonnent avec leur lois anti blasphémes dés lors qu’on touche à leurs fichues Vaches Sacrées ! 



                                      • COVADONGA722 COVADONGA722 23 décembre 2011 06:59

                                        @ Yves Joad
                                        bonjour
                                         
                                        mais un travail sur la VERACITE des faits c’est comme cela que je l’entendais je permet
                                        d’ajouter un travail contradictoire .

                                        Asinus


                                        • bruno-beauvois 23 décembre 2011 11:24

                                          Le génocide arménien a été reconnu, il y a quelques année, c’est très bien. Maintenant est ce au parlement d’écrire une histoire officielle, je suis sceptique. Nous avons d’un coté des lois sur le racisme sur l’apologie des crimes de guerre, et une situation économique désastreuse.

                                          les préoccupations du parlement sont quelques peu surréalistes.
                                          Se préoccuper du traitement historique d’un génocide qui date d’un siècle, c’est bien mais c’est un travail d’historien pas de législateur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès