Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Plus ferme et plus prompt à l’égard de Delphine que tu ne le fus pour (...)

Plus ferme et plus prompt à l’égard de Delphine que tu ne le fus pour Jérôme

Ou comment la rigueur, non ! le sérieux passe en majesté.

JPEG - 3.9 ko
La guillotine rose
http://www.lili-oto.com/article-guillotine-57393966.html

François Hollande a fait un exemple. Une heure après l'explication de Jean-Marc Ayrault avec Delphine Batho, le communiqué de l'Elysée est tombé. "Sur proposition du Premier ministre, le président de la République a mis fin aux fonctions de Mme Delphine Batho et a nommé M. Philippe Martin, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie", stipule-t-il.

C'est la première fois sous le quinquennat Hollande qu'un membre du gouvernement est démissionné pour avoir tenu des propos critiques vis-à-vis du gouvernement. La sanction est tombée sur l'une des benjamines du gouvernement. Aucun autre ministre n'a subi la même sanction.
L'ex-ministre de l'Écologie avait pourtant de quoi être mécontente. Son ministère est la première cible des coupes budgétaires envisagées pour réaliser 14 milliards d'économies en 2014. Selon les premières projections, son enveloppe baisserait de 7% et ses effectifs seraient diminués de 522 postes. Une saignée qui ne devrait être compensée que partiellement par la fiscalité écologique et les investissements d'avenir, en plus de la taxe poids lourds.
Lâchant ses coups, sur RTL ce mardi, la ministre a fait le portrait d'une France qui "doute", où "il y a une déception à l'égard du gouvernement, il y a un doute sur notre volonté de changement". La "question de l'écologie, de la transformation de notre modèle de développement économique est cruciale", a-t-elle affirmé. "Dans le moment actuel, quand tout va mal, les Français ont besoin d'espoir, de perspectives d'avenir et donc, c'est un chantier [l'écologie] très important dans ce quinquennat", a-t-elle martelé.
Tout en reconnaissant que "la situation budgétaire est extrêmement difficile", la Ministre a dit souhaiter que "dans les jours qui viennent, nous puissions faire la démonstration que la volonté de faire de la France la nation de l'excellence environnementale, la transition énergétique, ne sont pas des variables d'ajustement".

Eh, bien voilà ! la démonstration est faite qu'il est plus facile d'être ferme contre ses alliés que respectueux des besoins populaires.
Que l'uniformité du discours gouvernemental est maintenue par des moyens terroristes, frappant la plus vulnérable sans doute, alors que aucun autre Ministre n'a subi la même sanction. Pas même ceux qui avaient, à demi-mots, réclamé un changement d'orientation de la politique suivie, comme Arnaud Montebourg (Redressement productif), Benoît Hamon (Économie solidaire) ou l'écologiste Cécile Duflot (Logement) Vincent Peillon (Éducation) ou Nicole Bricq (Commerce extérieur). Ils ont eu également des paroles jugées trop intempestives par Matignon sans que rien ne se passe, du moins publiquement.
La démonstration est donc faite qu'il est plus facile pour les social-libéraux de faire subir leurs incohérences politiques à leurs amis que de tenir la dragée haute au patrons et à la Commission de Bruxelles.  

D'aucuns remarquent que ce limogeage sent le règlement de compte, que pour quelques critiques sur le budget, concernant son ministère, D. Batho est liquidée, qu'il y a sûrement un lien avec les démêlés des élections à Villeneuve-sur-Lot où le PS a reproché publiquement la présence d'un candidat écologiste EELV au 1er tour. Que la réponse des Verts fut justement virulente. Et que la suite on la connaît : gain du siège par la droite, score alarmant du FN, et Front républicain qui plonge.

Plus globalement, ne semble-t-il pas que c'est le pédalo qui, sous les galons rutilants de son capitaine, est en train de prendre l'eau à l'approche des élections de l'an prochain ?

D'après un article et un commentaire de l'Humanité.fr
[http://www.humanite.fr/politique/delphine-batho-demissionnee-pour-avoir-critique-la-545102-&gt ;http://www.humanite.fr/politique/delphine-batho-demissionnee-pour-avoir-critique-la-545102]


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • yt75 3 juillet 2013 08:43

    Rappelons que la crise mondiale actuelle est aussi si ce n’est avant tout, un monstrueux choc pétrolier qui hélas ne fait que commencer, dernière synthèse Laherrère (ASPO France) :

    http://goo.gl/LzmGp

    Ce qui amène à :

    http://iiscn.files.wordpress.com/2013/07/bp-oil-price-2013.jpg

     

     Et que l’on soit quasi incapable de simplement nommer la chose (en préférant la valse des étiquettes financières) n’y change rien.

    Un sérieux rééquilibrage entre taxer les carburants fossiles et le travail serait une vraie mesure.

    La qualifier d’écologique, même si on peut considérer que c’est le cas, est aussi un symptôme de l’incapacité à montrer la situation actuelle.

    De fait on »paye" aussi aujourd’hui la com uniquement axée sur les aspects CO2, alors que les mesures possibles sont tout simplement les -MÊMES- pour les deux aspects .

    (diminution de la dépendance aux carburants fossiles et déficit commercial associé d’une part, émissions de CO2 d’autre part).

     

    On remarquera aussi dans le graphique prix du baril ci dessus la légende classique : « premier choc pétrolier = Yom Kippour/embargo Arabe = évènement géopolitique = rien à voir avec les contraintes géologiques ». Alors que le premier choc était surtout la conséquence directe du pic de production des Etats-Unis ayant eu lieu en **1970**.

    Il serait peut-être temps d’être au courant, non ?

    Résumé en fin de post :

    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/
    Voir en particulier les interviews d’Akins (ambassadeur US en Arabie Saoudite à l’époque) dans « la face cachée du pétrole » partie 2 à partir de 18:00 pour le premier choc.


    • Fergus Fergus 3 juillet 2013 09:11

      Bonjour, Dwaabala.

      D’accord avec vous sur le fond des propos de Batho.

      Cela dit, soyons objectifs : après ses récentes déclarations de fermeté à l’égard des incartades ministérielles, Hollande aurait définitivement perdu tout crédit d’autorité en ne limogeant pas la ministre après de telles déclarations sur le budget.


      • heliogabale heliogabale 3 juillet 2013 09:39

        Bonjour,

        il me semble important de ne pas confondre autorité et brutalité.


      • Fergus Fergus 3 juillet 2013 09:44

        Bonjour, Héliogabale.

        Peut-on parler d’autorité alors que Ayrault et Hollande ont offert à Batho la possibilité de nuancer publiquement son propos en échange de son maintien au gouvernement ?

        Et encore une fois, imaginez le tollé contre Hollande s’il n’avait pas réagi comme il l’a fait.

        Cela dit alors que je partage l’avis de la ministre sur le projet de Budget.


      • Fergus Fergus 3 juillet 2013 09:45

        Rectification : « peut-on parler de brutalité... »


      • heliogabale heliogabale 3 juillet 2013 10:02

        on ne peut pas parler d’autorité alors qu’ils n’arrivent pas à convaincre au sein même du gouvernement que le budget est bon. Au moins la moitié des ministres n’y croient plus. Et Moscovici n’y comprend rien. Sans parler de ceux qui ne servent à rien...


      • Mr Dupont 3 juillet 2013 10:14

        Mr Fergus

        Si je vous suis bien :

        Mr Hollande a proposé à Mme (melle ?) Batho de jeter l’encre de son stylo et de ne pas l’avoir fait elle à été coulée ?

        « B5 ?
        - Non
        - C3 ?
        - Oui ; coulée la Batho »


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 juillet 2013 09:29

        F HOLLANDE EST VRAIMENT UN CAPITAINE DE PEDALO ET LE ZERO SON SECOND 2 vrais couard aux ordres des usa et de barrroso..ET DE JACOB capitaine d’un bateau de pirates
        assoifés d’argent......amis des banksters

         lecon num 1 « pendant la tempete on ne débarque pas un officier de valeur »

         lecon num 2 « le capitaine ne reste pas en pantoufes dans la cabine »il doit de meler au peuple maritime et subvenir a ses besoins"

        la droite rouspète et le PS FLAMBY VIRE

        AU SECOURS MELENCHON ET MONTEBOURG.......vite


        • Mr Dupont 3 juillet 2013 10:00

          Les canards font « Coin..coin »

          Les socialistes font « Couac ...couac »

          Tout cela est assez réjouissant à contempler

          Voir Mme Duflot réquisitionner son ministère pour un soulèvement des Pastèques

          Déclarer in fine : « Nous allons faire preuve de courage : nous restons »

          Madame Duflot, il ne faut nous le refaire pas trop souvent ; trop de suspense peut nuire gravement à la santé

          Sans compter qu’il ne vous reste plus que quelques mois à gagner pour vous permettre de toucher la timbale de la retraite à plein pot

          Il y a des priorités : les « convictions  » attendrons


          • Gabriel Gabriel 3 juillet 2013 10:27

            Tant il est vrai que l’écologie, la vraie, est nécessaire, urgente et indispensable dans le développement aujourd‘hui qu’il est aussi vrai que ceux qui la représente politiquement sont des opportunistes qui s’en servent de prétexte. Madame Batho a pu s’apercevoir du soutient indéfectible de ses collègues d’EVL pour la cause. Quant aux dirigeants actuels, ils n’en ont que faire, étant donné qu’ils reçoivent leurs feuilles de routes des industriels et des financiers dont le seul but est l’argent quitte à faire crever la planète alors, l’écologie ils vous en parlent pour faire joli mais ils se torchent avec.


            • dominique 3 juillet 2013 10:42

              « C’est la première fois sous le quinquennat Hollande qu’un membre du gouvernement est démissionné pour avoir tenu des propos critiques vis-à-vis du gouvernement. »

              Il n’y a que la vérité qui blesse.......


              • alberto alberto 3 juillet 2013 11:03

                Hollande, Sarko, même combat :« l’écologie, ca commence a bien faire ! » smiley


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juillet 2013 12:08

                  "D’aucuns remarquent que ce limogeage sent le règlement de compte, que pour quelques critiques sur le budget, concernant son ministère, D. Batho est liquidée, qu’il y a sûrement un lien avec les démêlés des élections à Villeneuve-sur-Lot où le PS a reproché publiquement la présence d’un candidat écologiste EELV au 1er tour. Que la réponse des Verts fut justement virulente. Et que la suite on la connaît : gain du siège par la droite, score alarmant du FN, et Front républicain qui plonge"

                  là je vois pas vraiment le rapport : Batho n’est pas à EELV.


                  • Dwaabala Dwaabala 3 juillet 2013 12:32

                    Dont acte : Delphine est PS., et ex-ministre de l’écologie.
                    Pour tenter un rattrapage cependant  : les Verts ont senti passer le vent du boulet, à en juger par leur agitation subséquente


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juillet 2013 13:11

                    Vous me faites douter :
                    un autre article indique que D Batho est EELV (? ??)


                  • Dwaabala Dwaabala 3 juillet 2013 13:49

                    Ben, oui ! alors il faudrait savoir... Prenons pour le PS, avec offense ainsi faite à l’écologie qui manifestement est une enjolivure du gouvernement, et par ricochet faite à EELV, d’où les remous sous le pédalo.


                  • Fergus Fergus 3 juillet 2013 15:42

                    Bonjour, Olivier.

                    Batho est bien PS, et ex-ségoléniste. C’est d’ailleurs au titre de ce courant qu’elle a été intégrée au gouvernement, en l’occurrence à l’Ecologie où elle n’avait pas la moindre compétence.


                  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 3 juillet 2013 16:30

                    Pour tout diplôme, il semble que la Batho n’ait que son bac. Elle doit son ascension à SOS-Racisme et Julien Dray, puis à Ségolène Royal. Bref, un pur produit PS.


                      • gogoRat gogoRat 3 juillet 2013 20:14

                        ... ce qui n’enlève rien à l’inélégance (pour ne pas dire muflerie) de cette crise d’autorité affichée ! 


                        Le courage en politique ( ’bravitude’ à gauche) consiste en fait en l’art de se montrer intraitable avec les plus vulnérables (que l’on avait soi-même mis en selle ... sans l’assumer ! ) ... et de savoir imposer des diktats au peuple sans prendre la peine de le consulter.
                         ’Courage’ de limoger ceux qui critiquent ! 
                         ’Courage’ de faire peser sur le bas-peuple (salariés menacés du chômage - donc dans le privé - ; sans emploi , déclassés, ... ) la charge des dettes dues à l’impéritie des « grands » (politiciens, industriels, affairistes, administrateurs procéduriers ... mais capables d’abandonner sous le tapis leur mission de Justice à une une commission d’arbitrage privée ... ) 

                        Batho serait donc une prétentieuse ? Qu’on se le dise ! : un bon subalterne n’a pas à penser !
                        Batho aurait eu tort d’exprimer son appréciation concernant la charge qui lui était confiée ? : Qu’on se le dise ! : un bon ministre - a fortiori, un bon grouillot - ça n’est bon qu’à exécuter des ordres en silence !
                         Batho aurait en fait manqué de compétence ? Qu’on se le dise ! : elle avait donc alors sans doute été choisie pour cela-même ?!





                      • Dwaabala Dwaabala 3 juillet 2013 20:39

                        Bien d’accord, évidemment.
                        Cependant la charge des dettes dues à l’impéritie des « grands »mérite une précision : c’est que les intérêts de la dette reviennent dans la poche des créanciers...qui ne sont autres que les grands qui rançonnent ainsi les Etats devenus leurs Fermiers généraux qui rançonnent à leur tour les peuples.


                      • Shawford Shawford42 3 juillet 2013 20:41

                        J’attendais un buddy des mères turques qui goisent sur l’agora-line et c’est un Pirate qui piaffe ?

                        Vases communicantes ?

                      • gogoRat gogoRat 3 juillet 2013 22:06

                        ... et désormais ils n’ont plus qu’à bien se tenir les « travailleurs » qui savent se taire pour garder leur job mais qui veulent se faire illusion à eux-mêmes en dénonçant des « assistés », des fainéants, profiteurs et « à former » :

                         les derniers des « pauvres bougres » pourront leur dire :
                         " ne te cache pas derrière ton petit doigt, arrête ton cinéma : ’ je te vois ! ’ ’’ 

                      • gogoRat gogoRat 3 juillet 2013 22:12

                        « ... les grands qui rançonnent ainsi les Etats ... »


                          Il n’y aurait alors pas de grands à la tête des Etats ??! : - bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle ? smiley

                      • contre exemple exemple 3 juillet 2013 22:48

                        Shawford42 & gogoRat

                        « Bout j’ai pas »
                        D’immonde hernies maux familiaux
                        aux doux noms de naxac & co,
                        à triste lave héritée du vol, quand rêve n’a partie haine qu’à mou « ah ».

                        Bout des pas, à pas de souris je suis l’un, se teint le rêve bis,
                        un mi-eux, un si ce raz.

                        Jus j’ai pas, l’initiale en cherche d’autres mots,
                        pour z’expliquer sur el délacage hors air
                        .

                        Si aqueux çà, idée barque dans leurre,
                        si non, y vous régale pour la dern’
                        huit et demi à la maternelle.

                        Dans l’ôte cas, ça c’ra le « jeu-thème » du jeu dit : « s’ancre ise »
                        « ville japonaise dont l’ancien nom était Ujiyamada.
                        Elle est située au sud-est de la préfecture de Mie »

                        Mais j’pense que vous l’os avez bien.

                        Alors, Ze peut m’expliquer avec Tendre Humour ?
                        Si yes, on l’fra en à la classe, sans fosses, notez bien.


                        • gogoRat gogoRat 3 juillet 2013 22:56

                          @Par exemple : serait-ce l’idée que vous vous faites du spirituel ?


                        • Shawford Shawford42 3 juillet 2013 22:57

                          Heu... j’aurais bien besoin de google trad plutôt qu’autre chose sur le coup pour décoder, ne serait que pour l’exemple que je pourrais alors prétendre donner à l’agora.


                          Sauf que le grand oeuvre je veux bien mais faudra qu’il passe par les fourches Codeïne de Papy Furtif, et là c’est une autre hisse toi Re dont il s’agit smiley smiley smiley

                          You me comprendo ?

                        • Shawford Shawford42 3 juillet 2013 22:58

                          Et gogorat, il a par l’air ami avec google trad, la langue des oiseaux ou autre, ça m’a plutôt l’air d’une raclure décérébrée type Pastèque smiley


                        • Shawford Shawford42 3 juillet 2013 23:12

                          D’ailleurs : Message personnel pour Furtif.


                          Ose un peu plus y croire, tu verras. smileysmiley ? )

                        • contre exemple exemple 3 juillet 2013 23:35

                          C’est à ce point ?
                          Ce fut une sacrée journée d’observe, mais sans action...
                          Quel jour est-on demain ? Ah oui, mais y’a tant de verre si on a l’affaire...
                          L’exemple y se fait comme ça.
                          Y va s’boire une bière, ca f’sait longtemps...


                        • Shawford Shawford42 3 juillet 2013 23:40

                           smiley


                          Pour la bière, y’en a un autre, y’a qques lunes, il a vu à quoi ça servait d’aller au tas pour tous, alors today, ce sera à chacun d’être comme le maître à la guitare judicieusement mis en lien (in and out), yes smiley

                        • contre exemple exemple 3 juillet 2013 23:57

                          Non de diou, j’découvre un monde... smiley

                          Que dire ? Que nenni...
                          A temps, l’exemple explore un chouilla.
                          Première impression dans kek minoutes...
                          Pour le mettre à sa guitare, faut lever la capo d’astre...


                        • Shawford Shawford42 4 juillet 2013 00:01

                          Euh, sous le capot, j’espère que y’ a de quoi briller encore quelques par sec. Ce serait dommage de s’éparpiller façon puzzle au moment même où on pourrait commencer à s’amuser smiley


                          Sur ce, bonne et douce nuit smiley

                        • contre exemple exemple 4 juillet 2013 00:22

                          Si je vous suis, rien que le démontrer serait le gâcher.
                          Bonne idée pour la nuit,
                          et pourtant je vous suis, on en causera.
                          Patte hors, z’avez vu la bouille de mon Loulou. smiley
                          Seule inquiétude morale, la mother qui s’enquenille de cachetons. smiley

                          Je vous suis sous couette, mais dans mon coin.


                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 juillet 2013 10:39

                          A QUOI SERT FLAMBY-PS SES 40 MINISTRES-VOLEURS...SES 577 DEPUTES ET 350 SENATEURS a rien du tout QUE DAL

                          ON POURRAIT FAIRE L ECONOMIE DES PAYES DE 40 MINISTRES.....DE LA RESERVE PARLEMENTAIRE ET DES SALAIRES ET AVANTAGES FARAMINEUX DE 477 DEPUTES 250 SENATEURS QUI VU QUE LA CEE DECIDE DE TOUT MEME DE NOS RETRAITES

                          NE SERVENT PLUS A RIEN


                        • alinea Alinea 7 juillet 2013 16:39

                          Les morts sont tous des braves types ! Je n’ai pas eu vent, pendant un an, que Batho ait fait quoique ce soit !
                          Cahuzac avait bien travaillé lui, et il n’a rien dit contre le budget  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès