Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Plus jamais socialiste !

Plus jamais socialiste !

Cela fait quelques temps déjà que je me demande ce qu'il reste de la gauche.
Je veux dire, évidemment, je sais depuis toujours que derrière l'idée de gauche se cache une certaine hypocrisie, mais j'ai toujours gardé à l'esprit qu'il y avait tout de même comme un devoir d'être tourné de façon constante vers le service aux plus faibles, aux plus déshérités.

Mais que voit-on aujourd'hui dans les rangs du socialisme contemporain ?

S'agit-il de nobles personnes, dignes héritiers des plus grands serviteurs du peuple ?
A-t-on déjà vu un François Hollande, un Manuel Valls, un Laurent Fabius ou même un Jean-Luc Mélenchon investir son temps personnel et son argent au service des plus faibles ? Les a-t-on surpris sur leur temps personnel, mêlant leur famille, payant de leur argent, partageant le pain à leur domicile avec une famille pauvre ?

Qu'est-ce donc alors qu'être de gauche ? Que font tous ces gens pour être de gauche ?

Et bien je vais vous dire moi ce que font ces gens pour être de gauche : ils dilapident l'argent gagné par notre travail, les droits acquis par la lutte constante des générations qui nous précèdent, ils salissent chaque jour la morale républicaine qui a formé nos plus brillants cerveaux tirés du génie populaire, oui c'est cela qu'ils foulent au pied et pour quoi exactement ?
Tout cela, ils le font au service du libéralisme intégral le plus idiot, le plus régressif qui soit, c'est-à-dire le libéralisme des marchés financiers, des multinationales et du caprice incessant des plus riches d'entre-nous !

Mais oui Mesdames et Messieurs, être un français de gauche aujourd'hui, c'est accepter d'être le troisième fournisseur d'armes au monde, c'est aussi accepter qu'on inonde le marché de produits fabriqués par des esclaves à l'autre bout du monde pendant qu'on se gargarise de l'antiracisme le plus violent, c'est aussi cautionner l'impérialisme des grandes nations sur les cultures les plus modestes. Etre de gauche, c'est être pleinement d'accord avec le commerce des enfants pour l'adoption, avec l'utilisation lamentable des mères porteuses dans les pays les plus pauvres au profit de la bourgeoisie occidentale.
Mais être de gauche, c'est aussi promouvoir sans cesse la modernité, l'américanisation de notre vie, la malbouffe, la drogue, les fausses bonnes idées écologiques, l'urbanisation massive et déhumanisante, l'individualisme le plus vil, l'art pueril et déconstruit, la divinisation des idéalismes obscurantistes au détriment du rationalisme protecteur...

Et moi qui pensait qu'il suffisait de prendre sa main et de la donner à un vieillard, de regarder un mendiant, de lui sourire pour le faire exister. Une journée passée au club de foot de mon quartier avec les plus petits, une matinée à aider ma nouvelle voisine Agnès, qui vient d'emménager et qui a des gros meubles à porter.

Donc voyez-vous, je ne me sens pas de gauche, du moins pas de cette gauche-là, ni celle de Miterrand d'ailleurs, ni même d'aucune autre que je connaisse je dois bien l'avouer.

Alors finalement, j'ai décidé de ne plus être de gauche, ni de prêt, ni de loin, je veux qu'on m'appelle par ce qui me définit le mieux : c'est-à-dire un homme qui refuse la soumission en général, qui voudrait être meilleur chaque jour, qui déteste la violence, qui a du respect pour la vie et les éléments naturels, qui invite au partage et qui trouve un réconfort auprès de sa famille, bref, appelez-moi chrétien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Habana Habana 6 juillet 14:26

    Ah purée, ça fait du bien !

    Mais, pour votre sécurité, évitez de vous faire appeler Chrétien dans un pays où les musulmans sont bientôt plus nombreux et où l’Islamisation avance à grand pas, sous la bénédiction de nos « gouverneux » mafieux actuels ou futurs : tel le plus grand VRP de l’Islam dans notre pays : Mr Juppé !

    • OMAR 6 juillet 17:25

      Omar9


      Magnifiques arguments, @Habana

      Alors, à l’avenir, il ne faut plus dire socialiste, mais musulman !!!!
      Et peut-être aspirer à être un ayatollah comme L. Fabius ou Valls, 


      Habana, tu t’es vraiment fait .... roulé.

    • zygzornifle zygzornifle 7 juillet 14:13

      @Habana
      tel le plus grand VRP de l’Islam dans notre pays : Mr Juppé !.....


      c’est vrai que c’est notre migrant bien a nous le Juppé, il s’était taillé au Canada suite a sa condamnation pour emploi fictif, il a traversé la mer grâce a un passeur d’Air France,on peut lui faire confiance s’il est élu, il créera 6,5 millions d’emplois fictifs a l’Élysée pour mettre fin au chômage .....

    • Cadoudal Cadoudal 7 juillet 19:53

      @OMAR
      salut le colon Algérien, dis moi ça te plairais pour une fois dans ta vie de faire quelque chose de concret pour lutter contre les sombres desseins des sionistes ?

      Rentre chez toi, ça va les faire chier tu verras :
      https://www.youtube.com/watch?v=MM8zOBOFFHw


    • nofutur 6 juillet 14:49

      Bonjour,
      Je suis d’accord sur presque tout le texte. En effet ma gauche n’existe pas c’est plutôt une façon de penser le monde. Mais la ou à mon sens vous dérapez c’est de vouloir qu’on vous appelle chrétien !
      En effet j’ai fréquenté ce milieu de bien pensants et biens portants (surtout du portefeuille) et ils ont réussi à me dégouter à un point que je les fuis.

      Néanmoins votre écrit est on ne peut plus vrai. C’est mon ressenti.


      • Attilax Attilax 6 juillet 19:48

        @nofutur
        Je crois qu’il pensait plus au message de paix et d’amour de Jésus qu’aux églises de tous poils... Jésus, le premier communiste ? smiley


      • JBL1960 JBL1960 7 juillet 10:11

        @Attilax Surement car c’est bien ce qu’on ressent à la lecture. Mais quand on sait ce que les gens d’églises on fait et font encore aujourd’hui =
        https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/06/autodafe-de-murder-by-decree/ Et tout ça par charité chrétienne... Perso, je risque pas de vouloir être considérée comme « chrétienne » avant tout. Je m’explique car concernant la solution finale au problème indien (Amérindien ici) il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ». Et toutes les approches partagèrent le même narratif trompeur qui dépeignant le génocide comme une quête sacrée et un acte de charité profonde envers des êtres inférieurs... Les pensionnats pour indiens au Canada, n’ont été fermé quand 1996 et en 2016 on censure le contre-rapport et on proscrit sa diffusion dans les bibliothèques de la côte ouest canadienne. J’ai par ailleurs, renié mon acte de baptême l’an dernier en contestation de la doctrine chrétienne de la découverte qui prévaut toujours à l’heure actuelle et pour ne surtout pas être considérée comme « chrétienne ».


      • christophe nicolas christophe nicolas 7 juillet 12:55

        @JBL1960

        Vous confondez Don Camillo et Mussolini, l’Eglise et l’action des princes. C’est lorsque les princes oublient le Christ qu’ils commettent des actes malsains, cela a toujours été ainsi. Je vous rappelle que les états pontificaux ont été colonisés facilement, il y avait une armée dérisoire de 5000 gardes. Vous voyez bien que vous délirez

        Il y a beaucoup d’immigration d’asiatique et d’Africains au Canada alors qu’est-ce que vous racontez avec la « nation blanche », c’est ridicule.

      • LOKERINO LOKERINO 7 juillet 23:52

        @Attilax
        jesus le premier communiste !
         bon, il y a bien un point d’interrogation , mais comment peut on imaginer un seul instant pareil co..rie !
        le communisme est l’antithèse de l’humanisme , le communisme vise a asservir la population du monde entier , la priver de toutes les libertés même les plus fondamentales ,mettre l’humanité sous le joug de dictateur ou d’une nomenclatura régnant par la terreur sur l’espèce humaine .
         On est quand même bien loin du message de Jesus !


      • Alpo47 Alpo47 6 juillet 15:06

        Si être de gauche, c’est se soucier de l’intérêt commun, construire une société plus solidaire et qui réduit les inégalités ... Il est évident à tout le monde que le « parti sooocialiste » d’aujourd’hui n’est plus du tout de gauche.
        Ces gens sont vénaux, cupides, mentent comme un arracheur de dents, sont totalement soumis au patronat et aux financiers, bref comme ceux « de droite », finalement. Il n’y a donc plus de différence idéologique et dans les choix de société entre la les deux partis qui se partagent le pouvoir, courroies de transmission de l’oligarchie qui détient vraiment le pouvoir.

        Choix cornélien : la peste ou le choléra.


        • Spartacus Spartacus 6 juillet 17:25

          @Alpo47


          L’intérêt commun, la solidarité ?
          Wahahahhahahaahahahahhaha

          ça commence par utiliser « son argent » (et pas celui des autres ou des taxes) pour les autres et les considérer tous.
          Le gauchiste ne crée pas d’entreprises, ne crée pas de logements, ne crée pas de richesse.
          Le gauchiste à haït les plus riches que lui. 

          La solidarité du gauchiste est surtout l’irresponsabilité qui consiste a donner à des institutions un faire valoir pour se donner bonne conscience et se croire dans le camp du bien. Mais sa poche personnelle est cousue.

          L’égalité ?
          Wahahahhahahaahahahahhaha
          Le gauchiste veut l’égalité, mais 75% des leurs sont des statutaires qui ne renonceraient pas à leurs régimes spéciaux, ce joyeux concept de l’iniquité.
          L’égalité pour le gauchiste c’est crever les yeux de la belle fille pour qu’elle soit à l’image de la moche.
          Une religion sectaire d’une illusion totalement ubuesque. Un peu comme les gaulois qui croyaient que le ciel allait leur tomber sur la tête...
          On séparerait la France en par égales qu’il y en aurait toujours un qui aurait un bout en bord de mer et un autre plein de cailloux. 
          L’égalitarisme n’est juste que l’excuse d’une haine de ceux qui sont plus riche que lui.
          En fait le gauchiste n’est qu’un jaloux. Il aime les gens moins riche que lui mais déteste ceux qui le sont plus.

        • Alren Alren 6 juillet 17:29

          @Alpo47

          Ce que propose l’auteur, ce n’est pas la lutte politique pour améliorer le sort de tous (ce que fait actuellement Jean-Luc Mélenchon. Le mettre dans le même sac que Hollande c’est lui faire gravement injure !) mais la charité chrétienne : donner aux pauvres en les laissant dans la pauvreté pour se faire une « belle âme » comme dirait Sartre, à la manière des dames patronnesses qu’a bien connues Jacques Brel, qui tricotaient en rose pour les bébés filles, en bleu pour les garçons et en marrons pour les pauvres, mais à condition que les mères ne fréquentent pas un socialiste (un vrai, un jauréssien).


        • pantouflard (---.---.140.50) 6 juillet 19:41

          @Spartacus


          Encore et toujours les mêmes anathèmes grossiers quel que soit le sujet...

          Vous en avez pas marre, des fois ?

        • L'enfoiré L’enfoiré 6 juillet 21:11

          @Spartacus,


           C’est un peu ce que j’ai voulu exprimé plus bas avec moins de « poésie ».
           Je suis athée. C’est à dire que je n’ai aucun intermédiaire pour me faire pardonner mes erreurs.
           Mes erreurs, je les assume. Je suis responsable de mes actes.
           Solitaire, mais pas ermite comme je l’écris sur mon à propos.
           Comprendre ce pour quoi on est sur terre avant de passe le bâton de relais au suivant.
           Regardez l’évolution. Quel est l’être vivant qui réussit le mieux et survit : celui qui s’adapte le mieux avec son environnement.
           « Aide toi, et tu t’aideras », un très vieil article de mon cru.
           Ma chanson préférée ?

        • L'enfoiré L’enfoiré 6 juillet 21:13

          J’oubliais... La solidarité, c’est bon pour les meetings.

          En dehors, c’est une solid- hil-arité....

        • L'enfoiré L’enfoiré 6 juillet 21:17

          Encore un oubli.

          N’oubliez pas de vous mettre dans la peau de votre interlocuteur avec psychologie et philosophie.
          Des socialistes, j’en ai connu beaucoup....
          Ne les offusquez pas... Ils n’aiment pas.
          Donc, c’est un conseil d’ami smiley


        • pantouflard (---.---.140.50) 7 juillet 07:33

          @L’enfoiré


          « Mes erreurs, je les assume. Je suis responsable de mes actes. »

          Vous ne pensez pas être le seul j’espère...
          Depuis très longtemps, je trime dans mon coin sans rien demander à personne.
          Pour autant, je n’éprouve pas le besoin de catégoriser les gens en fonction de leur appartenance politique. Les choses sont bien sûr plus complexes

          M’enfin, si ça vous amuse de perpétuer les vieux clivages... vous nous avez habitués à mieux.


        • vesjem vesjem 7 juillet 09:59

          @Spartacus
          je partage totalement cette vision du gôchiste ; un jaloux nombriliste ;


        • JBL1960 JBL1960 7 juillet 10:24

          @Alren Bien vu la référence à Jacques Brel ; L’instant Meurice consacré aux riches vaut son pesant de cacahuètes aussi =
          https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/18/si-ya-plus-de-riches/ Parce que c’est exactement ce que dit la bonne dame = Si y’a plus de riches, y pourront plus donner aux pauvres... Mais non, on est pas jaloux de ne pas être riche, pour beaucoup c’est ni une fin en soi ni une envie et c’est précisément ce que j’essaie d’expliquer dans ce billet de blog qui intègre le pdf de Proudhon qu’est-ce que la propriété qu’il faut analyser dans son entier et non en le tronçonnant = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/05/27/aux-possedants-de-la-terre/ J’y ai également intégré le pdf de l’éloge de la paresse de Paul Lafargue écrit en prison, et gendre de Karl Marx. Alors, je ne souscris pas à tout non, mais il y a des pépites et c’est tellement actuel...


        • marceau2 (---.---.81.230) 7 juillet 13:47

          @Alren

          -Melenchon assure la relève démagogique de la gauche socialiste qui a dû cesser de l’être face aux exigences de l’UE.

          -Ce n’est qu’un pantin ridicule qui s’efforce de récupérer l’électorat déçu du ps .

          -C’est amusant de constater comment une frange de la population gobe, sans broncher, l’ultra démagogie melenchonienne !


        • Vipère Vipère 7 juillet 19:52

          i@Alren

          Où est l’erreur, lorsque l’auteur place Mélenchon dans le même panier que toute la gauche ?

          Vous voudrez bien nous indiquer vos arguments ... 

          Par exemple nous décrire quelques bonnes actions en faveur du peuple qui distinguerait Jean Luc Mélenchon des autres, pour nous convaincre qu’il n’a rien à voir la gauche caviar !


        • Cadoudal Cadoudal 7 juillet 20:06

          @Vipère
          Par exemple nous décrire quelques bonnes actions en faveur du peuple qui distinguerait Jean Luc Mélenchon des autres, pour nous convaincre qu’il n’a rien à voir la gauche caviar !

          Il à récupérer dans le ruisseau une pauvre marocaine abandonnée :
          http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/jean-luc-melenchon-et-saida-jawad-24351


        • Alren Alren 8 juillet 19:52

          @Vipère

          Dans la vie d’une personne dont parle les médias, il y a la vie publique et la vie privée.

          Si vous parlez d’actions de charité ou plutôt de solidarité pour une personne précise, cela relève de la vie privée et une personne « bien » ne se vante pas de ses BA.

          Si l’action se situe au niveau de la vie publique, il est bien évident qu’aucun homme politique n’a les moyens de subvenir aux besoins de nombreuses personnes sur sa cassette personnelle.

          Sauf peut-être des milliardaires comme M. Dassault, qui enrichi par les commandes publiques peut « arroser » les électeurs de sa circonscription.

          Pour le bien public, pour le peuple, que peut faire un homme politique ? Parler, écrire afin de convaincre les électeurs de soutenir ses idées.

          Actuellement, le bien du peuple des travailleurs (comprenant salariés et petits patrons comme cela a été démontré sur Agoravox) est de le convaincre de combattre la loi El Khomri.

          Le seul homme politique d’envergure qui l’a fait est jean-Luc Mélenchon. S’il a un jour le pouvoir, cette loi sera abrogée et un code du travail équitable la remplacera. C’est cela bien agir, faire une bonne action, quand on est un homme politique.

          Je ne vais pas ici résumer son programme mais rappeler son principe majeur qui est le bien majeur des générations futures : ne pas demander à la planète plus que ce qu’elle peut régénérer.

          C’est à comparer avec la « pensée » d’un Sarkosï qui disait : « Y en a marre de l’écologie. »


        • Vipère Vipère 8 juillet 21:21

          @Alren



          « Pour le bien public, pour le peuple, que peut faire un homme politique ? Parler, écrire afin de convaincre les électeurs de soutenir ses idées. »

          Votre tort est de croire qu’il faut soutenir des idées, alors que les citoyens d’une cité ont besoin de soutenir des action concrètes. C’est ça le job des politiques, pas de palabrer dans les médias et d’êtres applaudis par des électeurs et ensuite plus rien, tout le monde rentre à la maison en se tapant les cuisses de contentement d’avoir entendu le ténor développer des « idées » qu’il ne mettra jamais en pratique, puis cinq plus tard de revenir écouter d’autres « nouvelles idées » ! 

          Il a fait quoi au juste contre la Loi travail Melenchon ? rien !

          Donc, Mélenchon vous vend des idées, autrement dit du vent ! 

          Si cela vous plaît tant que ça d’avoir du vent, achetez vous un moulin à vent , parce que Mélenchon, un jour, il sera à la retraite et vous risquez de manquer d’air. 

        • Alren Alren 9 juillet 15:18

          @Vipère

          Je vous trouve bien venimeuse Vipère ! (facile, j’en conviens).

          Qu’entendez-vous par des actions concrètes dans les cités (pourquoi dans les cités plutôt qu’ailleurs, d’ailleurs ? ) ?

          Pas trouver un travail aux chômeurs car cela relève d’une politique ministérielle, d’une politique économique. Or c’est ce que demande en premier les gens humiliés par le sentiment qu’on n’a pas besoin d’eux.

          Concrètement, dans les cités, que peut-on faire ?

          On pourra aider les gens à s’opposer à une loi inhumaine (loi votée par les députés élus) comme une expulsion. Mais ces protestations n’empêchent jamais les décisions judiciaires d’être exécutées par des huissiers et des « forces de l’ordre ».

          Après un incendie dans un immeuble dangereux, on verra des hommes politiques exprimer leur vertueuse indignation. Cela change-t-il quelque chose pour l’avenir ? Non. Ça c’est du vent !

          Pour changer la vie des gens, il faut avoir le pouvoir politique. Tant que vous ne l’avez pas, vous ennemis rigolent. Et pour avoir le pouvoir, il faut convaincre ceux qui ne sont pas assez conscients qu’ils le détiennent en fait, quoi qu’on dise, à savoir les électeurs.

          Et pour cela, il faut parler ou écrire. CQFD


        • Rincevent Rincevent 6 juillet 15:46

          La dérive du parti qui ose encore s’appeler socialiste est généralement datée de Mitterrand, mais JC Michéa, lui, fait remonter ça beaucoup plus loin, au moment de l’affaire Dreyfus ! : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Mich%C3%A9a

          Ses derniers arguments diront peut-être quelque chose à l’auteur (et à nous tous) : http://www.marianne.net/Jean-Claude-Michea-Pourquoi-j-ai-rompu-avec-la-gauche_a227358.html


          • marceau2 (---.---.186.15) 6 juillet 17:29

            La gauche en tant que telle n’existe pas .

            Ce n’est qu’une engeance composée d’ignorants, d’incultes, de faignants qui s’est toujours nourrie des difficultés, des souffrances, des malheurs dont souffrait un groupe, un peuple, un pays en prétendant y apporter des solutions rapides, efficaces, indolores qui en plus de régler les problèmes rencontrés, améliorerait , de façon radicale, la vie des plus faibles, du plus grand nombre.

            -Le fonds de commerce de la gauche reste ce qu’il a toujours été la plus odieuse, lamentable grotesque démagogie avec laquelle elle attrape les asticots électeurs ! 

            -En 36 la gauche, façon front pop, arrive au pouvoir. Elle y parvient à la faveur de la crise financière de 1929 qui avait frappé l’économie américaine entrainant la fermeture des usines et de nombreuses entreprises, provoquant un chômage de masse. Les effets de cette crise atteignent l’Europe au début des années 30 provoquant, là aussi, une augmentation dramatique du chômage. La gauche profitera de cette opportunité pour promettre de réduire le chômage rapidement et efficacement et de façon indolore. Il suffisait, selon elle, de réduire la durée de travail des travailleurs en activité et de partager ainsi le travail restant avec les travailleurs sans emplois .Fastoche donc.Il fut décidé que la durée hebdomadaire de travail serait ramenée à 40H (sans réduction de salaire) que sa durée annuelle serait réduite grâce aux congés payé 15 jours pas an.A cela s’ajoute l’augmentation des salaires et une politique de relance économique.Pour Alfred Sauvy une telle politique eut l’effet inverse du bute recherché puisqu’elle entraina un ralentissement de la reprise économique qui s’était amorcée avant 36.

            -La gauche du attendre 45 ans avant de revenir au pouvoir en 81 avec le programme commun de la gauche.Là encore tout est parti de la crise pétrolière des année 70, elle même consécutive à la défaite des pays arabe , contre Israël en 1973.En 73 le prix du pétrole double, et il quadruplera en 79.Les effets d’une telle mesure ne se font pas attendre, elle entrainent un ralentissement de l’activité économique dans les pays industriels et très forte augmentation du chômage.La gauche s’unit donc PS+PC et lance son programme commun, pour lutter contre le chômage, il suffira de réduire le temps de travail( comme en 36) et de partager le travail restant avec les chômeurs. C’est la retraite à 60 ans (au lieu de 65), c’est la 5éme semaine de congés payés et augmentation des salaires..Au bout de deux ans la fête était finie, le chômage avait continué à augmenté, l’inflation, le déficit budgétaire, le déficit extérieur...provoquèrent en 1983 le virage de la rigueur.

            -Reretour de la gauche en 2012 (31 ans après Mitterand).Là c’est l’affaire des subprime aux USA de 2008 qui mit le feu aux poudres. Ralentissement de l’activité économique, fermeture d’entreprises, déficits abyssaux, augmentation du chômage.......la gauche se fait élire en promettant de « lutter contre la finance », de renégocier le pacte budgétaire européen, de recruter 60 000 enseignants supplémentaires, de ne pas dépasser 3% de déficit budgétaire, de relancer la croissance.......on connaît la suite.

            Manifestement la gauche devra encore attendre qu’une nouvelle crise économique touche notre pays, seul moyen pour elle de venir au pouvoir, d’en profiter, comme à chaque fois, pour déblatérer ses sempiternelles promesses électorales totalement inopérantes, délirantes pour espérer revenir au pouvoir, un jour, dans quelques décennies !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 juillet 22:10

              @marceau2
              Vous mélangez un peu les époques, non ? Avant Mitterrand, et après ? Vous croyez que le modèle social français, dont vous avez bénéficié toute votre vie, est tombé du ciel ?


              La Sécurité sociale, les hôpitaux publics, l’école gratuite, les allocations familiales, les congés payés, etc, sont le résultat de 100 ans de luttes syndicales. Vous pourriez au moins être reconnaissant, et ne pas les mélanger avec le PS + le PCF, reconvertis à partir de 1983 au libéralisme échevelé de la construction européenne. Qui justement, est en train de détruire tous ces acquis.

            • tonimarus45 7 juillet 09:37

              @Fifi Brind_acier—Pas a partir de 1983- en 1983(mitterand) suite au virage a 180 degre de sa politique economique et bafouant en cela les accords conclus avec les communistes ,tous les ministres communistes demissionnairent du gouvernement « mitterand » ,en signe de protestation 

              Tant que « marchais fut secretaire general du »pc« il n’y a pas eu de ralliement au »capitalisme« 
              En fait ce n’est meme pas cela ;ce qu’il y a eu c’est qu’a un moment donne le »pc« a decide d’aller , comme l’on dit chez nous, »a la gamelle« et pour cela ils a »accepte« , de la part des soit disants socialos , »l’inacceptable"

            • julius 1ER 7 juillet 09:50

              La Sécurité sociale, les hôpitaux publics, l’école gratuite, les allocations familiales, les congés payés, etc, sont le résultat de 100 ans de luttes syndicales. Vous pourriez au moins être reconnaissant, et ne pas les mélanger avec le PS + le PCF, reconvertis à partir de 1983 au libéralisme échevelé de la construction européenne


              @Fifi Brind_acier

              çà faisait longtemps que tu n’avais pas dit quelque chose d’aussi intelligent et pertinent FIFI ...
              un bon point pour toi !!!
              je pense que l’auteur fait un patchwork entre les valeurs chrétiennes et les valeurs de Gauche qui peuvent s’apparenter mais ne proviennent pas du même cheminement historique !!!
              dans cet article fourre-tout et brouillon qui ne fait que dénoncer en faisant du sous-spartacus il y a juste de la dénonciation mais aucune proposition.... 
              on critique ou on dénonce les « riches » mais la plupart des gens voudraient être à leur place, c’est ce qui ressort d’un sondage, c’est cette contradiction qui reste en permanence au coeur du débat politico-économique mais il est sûr que l’on ne sortira pas de ce conflit inhérent au système capitaliste sans une refondation des partis de Gauche...
              en politique seuls les élus communistes versent leurs indemnités issues de leur mandats électifs au parti qu’ils représentent, parti qui leur réattribue une indemnité forfaitaire .... 
              dans l’esprit c’est bien on est l’élu d’un parti et pas pour soi-même mais çà ne fait pas rêver les foules..... je dirai la plupart des gens ne le savent pas et ce n’est pas un critère important lors de choix électoraux et pour caricaturer ils vont voter pour des Balkanys et consorts et pas pour Marie-Georges Buffet qui certainement est bien plus vertueuse que les Balkanys réunis !!!!!!!!!

              c’est cette schizophrénie qui fait qu’on préfère voter pour des gens corrompus et pas pour des gens intègres ... cherchez l’erreur et alors après cela l’auteur voudrait qu’un élu de gauche aille par les chemins avec des sandales et une robe de bure prêcher la vertu et l’humanisme, personnellement je ne serai pas choqué mais je crois qu’il y a là un gigantesque abime entre l’idée et le vécu actuel !!
              il n’y aura pas de refondation politique tout au moins pour les partis de Gauche si les gens ne se mettent pas au diapason cad que l’on ne demande pas à des élus ce qu’eux ne veulent pas faire ... 
              cad vivre modestement mettre une échelle des salaires et des revenus... considérer que l’on ne peut dépasser un certain niveau de richesses et qu’à partir d’un certain seuil l’Etat confisque tout .... mais honnêtement ce ne sont pas les valeurs qui sont dans l’air du temps où les gens n’ont jamais été aussi cupides, ou considèrent qu’ils n’ont jamais assez de patrimoine etc .... 
              alors oui entamer un vaste débat philosophique sur que doit être l’individu(citoyen) exemplaire et idéal dans la société française au XXI ie siècle .... pourquoi pas ??????????

            • Spartacus Spartacus 7 juillet 11:51

              @Fifi Brind_acier

              Sécutité sociale ?
              Mais si la sécu est si FOR-MI-DABLE pour quoi n’échangez vous pas votre régimes spécial de statutaire pour être comme les autres au régime général ?
              Ce serait donc bien pour les autres mais pas pour vous ?
              L’hypocrisie GAUCHISTE personnalisée par la preuve...

              Hopitaux publics ? 
              Mais pourquoi allez vous vous soigner à la clinique privée ? 
              Hypocrite !

              L’école gratuite ?
              Vous ne payez pas d’impôts ? Vous avez appris Hayek ou Keynes « la route de la servitude » vous savez ce que c’est ?....Formé à l’ignorance des autres pensées que gauchiste.
              Il est vrai que ce genre d’articles ne passe pas la censure collégiale des gauchistes....


              Les allocations familiales ?
              Vous êtes dans la bonne case ? Attention remplissez bien les cases....Dire que 50% des bénéficiaires du RSA ne le réclament pas....

              C’est vrai que quand on sait pas comment ça marche ailleurs, on imagine que le bonheur c’est le gauchisme.

            • marceau2 (---.---.81.230) 7 juillet 12:44

              @Fifi Brind_acier

              Je tentais d’expliquer comment la gauche arrive au pouvoir, en profitant , à chaque fois, d’une crise née à l’étranger et qui frappe notre pays en créant du chômage et comment elle gagne le soutien des électeurs par un discours racoleur d’une démagogie infecte, d’une bêtise méprisante, d’une irresponsabilité totale.

              Ce « modèle social français » dont vous vanter bêtement l’existence est une des causes principale, de la situation économique catastrophique de la France.

              Ce modèle social français a un coût très élevé que nous n’avons pas, que nous n’avons plus, la possibilité de financer et donc nous vivons à crédit , en empruntant, en creusant nos déficits, en vivant à crédit et en faisant porter nos dettes actuelles sur les générations futures, mais en attendant, cela permet à certains irresponsables de se « gargariser » de l’existence de ce système social français qui se délite.

              -L’école et gratuite, mais son niveau est dramatiquement bas,il n’y a plus que quelques rares établissements qui assurent , encore, une formation de qualité, pouvant déboucher sur un emploi, pour le reste , donc pour l’immense majorité c’est la fac, les sciences humaines, et le chômage .

              -La sécu est en déficit structurel de plusieurs milliards d’euros chaque année,

              -Les caisses retraites , elles aussi, sont en déficits structurel depuis plusieurs années (depuis que la retraite est passée de 65 à 60 ans mesure démagogique, stupide, irresponsable bien dans l’esprit de la gauche)

              -Les caisses chômages sont en déficit structurel de plusieurs milliards d’euro .

              -Nous avons un des plus haut taux d’imposition au monde.

              -Mais nous avons aussi un des taux de chômage le plus élevé au monde.

              -Notre industrie ne représente plus que 11% de notre PIB, nos usines fermes ou son rachetées.

              -Nous avons un déficit extérieur structurel de plusieurs milliards. conséquence de la faiblesse de notre compétitivité  !


            • Anthrax 7 juillet 12:47

              @julius 1ER

              1/ Sécu : 1945. Gvt De Gaulle. Chacun sait qu’il fut un homme de gauche acharné.
              2/ Hôpital public : la 1ere charte de 1851 établit les hôpitaux publics. C’est sous Louis Napoléon Bonaparte, un homme de gauche qui s’ignorait sans doute.
              3/ L’école gratuite. Création de Jules Ferry, partisan de la colonisation de l’indochine (au nom de l’humanisme de gauche ?)
              4/ Alloc. On les doit au député corse Landry (1918), authentique homme de gauche, un type remarquable, il y en a trop peu pour ne pas le noter.
              5/ Congés payés. On les doit au Front populaire. Gouvernement tellement humaniste qu’il se gardera bien d’aider les Républicains espagnoles.
              Bilan :
              2 mesures « sociales » sur 5 viennent effectivement de la gauche.
              Je sais, c’est dur d’affronter la réalité de l’Histoire....

            • marceau2 (---.---.81.230) 7 juillet 13:53

              @Anthrax

              -Le but des congés payés n’était pas d’offrir des congés aux travailleurs, mais bien de réduire le temps de travail des gens qui travaillaient pour permettre d’embaucher et réduire ainsi le chômage. Evidemment la mesure ne créera pas d’emploi (ce que les gens ont oublié) mais ils ne retiennent que les vacances ainsi accordées !


            • Anthrax 7 juillet 19:06

              @marceau2

              Je suis pas sur mais cette période n’est pas celle que je connais la mieux. ! 
              La France était la nation qui résistait le mieux à la crise avec un chômage autour des 7,5% au milieu des années 30. 
              Il faut replacer tout ça dans le contexte, partout autour c’était la merde, menaces de grève dans tous les coins, je crois que le gouvernement a voulu trouver une soupape. Ou alors aider les entreprises à écouler des stocks.

            • marceau2 (---.---.186.15) 7 juillet 23:34

              @Anthrax

              -Jusqu’au XX siècle et ce pendant plusieurs siècles auparavant, c’était l’Eglise qui s’occupait de soigner les gens, qui ouvrait des hôpitaux, qui accueillait, soignait éduquait les orphelins, les enfants abandonnés, qui s’occupait de l’éducation et qui le faisait de belle manière, qui aidait les miséreux

              Rappelons qu’à la veille de la loi Jules Ferry(loi qui fut la conséquence de la défaite de 70) 77% des garçons et 66% des filles étaient scolarisés dans un système scolaire largement aux mains de l’Eglise . Les Universités furent créées, largement financées et gérées par la papauté.

              Le loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat visait a retirer à l’Eglise, ses activités sociales pour les confier à l’Etat. La gauche a déformé cette démarche pour faire de la politique sociale un objet de propagande au service de son idéologie 


            • Anthrax 8 juillet 17:45

              @marceau2

              Jean-Paul Scot, l’un des meilleurs spécialistes de la question (« L’État chez lui, l’Église chez elle ». Comprendre la loi de 1905, Seuil, 2005) y voit  "une véritable loi organique marquant la fin des rapports d’Ancien Régime entre la religion et la politique et la consécration institutionnelle du long processus de laïcisation de l’État et de sécularisation de la société française depuis les Lumières et la Révolution, donc un acquis fondamental. En tout cas, elle est l’accomplissement du vœu de Victor Hugo invoquant à l’Assemblée nationale, le 15 janvier 1850, « cette antique et salutaire séparation de l’Église et de l’État qui était l’utopie de nos pères, et cela dans l’intérêt de l’Église comme dans l’intérêt de l’État […] l’État chez lui et l’Église chez elle. »

            • OMAR 6 juillet 17:30

              Omar9


              @l’auteur :« ...appelez-moi chrétien. ».

              Y’a Chalot qui vous cherche désespérément...
              Il veut vous offrir une batte de base-ball.



              • tashrin 6 juillet 18:19

                c’est-à-dire un homme qui refuse la soumission en général, qui voudrait être meilleur chaque jour, qui déteste la violence, qui a du respect pour la vie et les éléments naturels, qui invite au partage et qui trouve un réconfort auprès de sa famille, bref, appelez-moi chrétien.

                Putain ce qu’il faut pas lire sans deconner (dsl c’est sorti tout seul).
                Petite analyse de texte :
                 => donc tous les chretiens correspondent à cette definition ? historiquement vous vous rendez bien compte de l’aberration de cette affirmation quand même ? Des croisades à la manif pour tous, les exemples ne manquent pas qui vous demontrent le contraire...
                 => donc tous ceux qui poursuivent les memes objectifs que ceux que vous citez sont automatiquement chretiens ? Vous tolerez qu’on puisse ne pas etre un enfoiré humainement parlant et pour autant detester les calotins bas du front ?
                 => donc tous ceux qui se revendiquent d’une autre confession (athées compris evidemment) sont par definition des gens soumis, qui adorent la violence, n’ont aucun respect pour la vie et la nature, n’aiment pas partager et detestent leur famille ? Et vous vous revendiquez chretien ?

                Le jour où la bêtise sera valorisée financierement, Agoravox sera coté en bourse


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 juillet 22:14

                  @tashrin
                  Ce que veut dire l’auteur, si j’ai bien compris, c’est qu’il ne suffit pas de faire des beaux discours de Gauche, il faut vivre au quotidien les valeurs que l’on défend. La solidarité, l’entraide, qui ne sont pas propres d’ailleurs à la religion chrétienne, mais à de nombreuses religions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès