• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > PM de Macron : Et Thierry Breton ?

PM de Macron : Et Thierry Breton ?

Xavier Bertrand aurait refusé d'être le Premier Ministre de Emmanuel Macron. Il a en tout cas démenti le devenir, alors que je l'aurais bien vu à ce poste [1]. Certains disent qu'il se réserve pour la prochaine Présidentielle de 2022...

Le nom de Edouard Philippe, Maire du Havre, continue de criculer. Juppéiste très proche d'Alain Juppé, énarque, ayant été proche des rocardiens pendant ses études, paraît-il, il serait compatible avec la ligne d'En Marche.

Mais il était peu connu, relativement peu expérimenté, et pourrait-il entraîner d'autres ténors de la droite et du centre vers les ministères ? Ce n'est pas si sûr. Et la remarque vaudrait aussi pour les personalités du Centre, comme Sylvie Goulard, qui aurait pourtant beaucoup des qualités et caractéristiques nécessaires, mais qui n'est pas estampillée "à droite".

Alors faut-il absolument un "politique' ? S'il faut une personne marquée à droite, ne pourrait-il s'agir d'un ancien Ministre comme Thierry Breton, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, de février 2005 à mai 2007, dans le gouvernement de Dominique de Villepin ? C'est Jean-Louis Borloo qui lui succède en 2007 à ce poste, dans le nouveau gouvernement de Nicolas Sarkozy.

La nécessaire prise en compte des préférences au travail : il faut qu'elles soient complémentaires avec celles du Président de la République !

Mais au-delà des questions politiques, il est une question complètement occultée par les dirigeants politiques français : la complémentarité des préférences au travail, selon le modèle TMS (Team Management System).

Connaissant ce modèle depuis très longtemps, j'avais constaté sa très grande pertinence avec le duo Sarkozy - Fillon, et qui explique selon moi en grande partie pourquoi François Fillon est resté Premier Ministre pendant tout le quinquennat, malgré leurs difficultés relationnelles, de notoriété publique.

Il est un des très rares premiers minstres à être resté 5 ans à ce poste. En 2007, "depuis 1958, la durée de vie moyenne d'un Premier ministre à Matignon est d'un peu plus de deux ans. Seuls trois Premiers ministres sont restés plus de 5 ans au pouvoir :

  • Georges Pompidou (1962-1968) est resté 6 ans.
  • Raymond Barre (1976-1981) est resté 5 ans.
  • Lionel Jospin (1997-2002) est resté 5 ans."  [2]

Et je craignais vivement que François Hollande ne désigne Jean-Marc Ayrault comme Premier Ministre, présenté comme son "double". Si cette nomination était confortable pour Hollande, par la confiance qu'il avait en lui, c'était aussi selon moi un échec assuré : la proximité de leurs deux profils ne permettait pas de prendre de bonnes décisions, ils voient trop les choses de la même façon.

La raison pour laquelle ce modèle me plait beaucoup, c'est qu'il explique pourquoi les "équipes naturelles", créées spontanément, ne fonctionnent pas en général. Les personnes croient se choisir par "affinités"...mais comme ces affinités vont de pair avec ces préférences au travail (on communique très bien avec quelqu'un qui a les mêmes préférences que soi), elles créent spontanément des équipes déséquilibrées, ayant beaucoup de mal à faire le travail nécessaire : les personnes sont plusieurs à se disputer pour faire les choses qu'elles préfèrent, et refusent de faire ce que pourtant personne d'autre ne veut faire...

Mais F. Hollande fit ce que les journalistes avaient anticipé, et il se passa ce que j'avais annoncé : il dut se résoudre 2 ans plus tard à remplacer JM. Ayrault par quelqu'un ayant un profil très différent, très complémentaire du sien : Manuel Valls. Et comme par hasard cela a beaucoup mieux fonctionné, même si cela n'a pas permis de redresser le mauvais penchant qu'avait pris ce calamiteux quinquennat.

Et Thierry Breton ? Son profil serait-il commplémentaire d'E. Macron ?

D'après ce que j'ai perçu d'E. Macron, il est de façon préférentielle Extraverti, Conceptuel, Basé sur des convictions, et (ce n'est pas si sûr) Flexible. Ce qui le positionnerait en Créateur Innovateur (voir la Roue TMS en couleurs ci-dessus), ce qui pourrait expliquer ces capacités de Visionnaire, et qui serait très compatible avec un profil de Conseiller (dans la République, ou dans la Banque). Et la proximité avec le profil Promoteur pourrait expliquer en partie le fantastique succès de sa démarche, et son affichage en faveur de l'esprit de conquête.

Ce profil est très complémentaire d'un profil du genre Organisateur. Et il est probable que Thierry Breton soit Extraverti, Pragmatique, Analytique et Structuré, ce qui le positionnerait comme Organisateur justement, comme la plupart des Dirigeants ! De ce point de vue, si je ne me suis pas trompé, ces deux profils seraient très complémen,taires, et donc très favorables.

J'ai eu l'occasion de constater sur le terrain la très grande pertiencne de ce modèle, et quand les profils étaient complémentaires, les résultats en entreprise étaient excellents. Que ce soit Thierry Breton ou quelqu'un d'autre, souhaitons vivement pour la France que Emmanuel Macron tienne compte de ces paramètres essentiels au succès !

.

 

[1] AV, 9 mai 2017 : Après le pire, Xavier Bertrand Premier Ministre ?

[2] Politique.net : Quelle est la durée de vie d'un Premier Ministre en politique ?


Moyenne des avis sur cet article :  1.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • devphil devphil 15 mai 08:29

    Merci pour l’information sur le TMS

    Philippe


    • kalagan75 15 mai 09:08

      parler de créateur innovateur est un peu usurpé : ce sont plutôt des gestionnaires ...


      • Laurent Simon 15 mai 14:19

        @kalagan75 « La création et l’innovation seront au coeur de mes actions ». Voilà ce qu’aurait déclaré E.Macron, samedi ? C’est en tout cas quelques minutes après avoir soumis cet article à la publication que j’en ai pris connaissance, et j’ai aussi entendu un témoignage d’un proche disant qu’il était très ’adaptable’ (càd ’flexible’). Cet élément, je n’en étais pas sûr, le reste crève l’écran (extraverti, basé sur des convictions, conceptuel). Ces derniers points confirment donc ma perception qu’il est « créateur innovateur ».
        E.Macron sera donc très à l’aise en tant que Président, pour donner un cap, formaliser une Vision, entraîner ses équipes derrière lui et les objectifs. Alors qu’il aurait du mal en tant que Premier Ministre, poste pour lequel il vaut beaucoup mieux être Organisateur, ou proche de ce profil sur la roue TMS.
        Ce modèle explique très bien pourquoi certaines personnalités politiques (ou dans l’entreprise) n’ont pas duré longtemps à certaines responsabilités : ce qu’elles avaient à faire au quotidien ne leur convenait tout simplement pas ! Mais beaucoup de dirigeants politiques sont parmi les derniers à se soucier de ces aspects ’humains’, et font d’office de nombreuses erreurs, quelquefois très graves.


      • hellpast hellpast 15 mai 23:39

        @Laurent Simon
        J’ai hésité entre « répondre » ou « signaler un abus » concernant cet article. Tu prends quoi ? donnes moi le nom la drogue que tu prends pour annoner des inepties pareilles. Au départ j’ai cru à une plaisanterie mais là ta stupidité est abyssale. Et ta roue TMS, tu sors ça d’un livre de management new age ou quoi. Bon inutile de perdre plus de temps avec les cons.


      • Roubachoff 15 mai 23:53
        @hellpast
        Un beau spécimen, en effet - et que je n’avais pas encore remarqué. Il est vrai que sur AG, ces derniers temps, il y a abondance en la matière.

      • Sergio Sergio 15 mai 10:06

        Bonjour, 


        Xavier Bertrand aurait refusé d’être le Premier Ministre de Emmanuel Macron

        Président du Conseil Général des Hauts de France, région qui risque fortement de passer FN aux prochaines élections législatives, j’aurai trouvé cela assez moyen. Je connais beaucoup d’élus qui commencent à ravaler leur mandat par dépit. Et pour Thierry Breton, s’il a le talent d’hypothétiques ancêtres comme, André ou Guy Breton (Curieuses histoires de l’histoire ... ), pourquoi pas, continuons d’être fou.

        • Etbendidon 15 mai 11:26

          Pas sympa de nous mettre ces tronches un lundi matin !
          Surtout celle du sieur Jean marc AYRAULT la plus belle inutilité du quinquennat de hollandouille
           smiley
          Dire que ce type va partir avec une retraite de plus de 20.000 euros mensuels (cumuls des différentes fonctions) et que durant ses vacations de ministre il a profité très amplement des avantages de ses fonctions (tous les WE dans un chateau de la ripoublique etc)
          * S’il était resté simple prof d’allemand sa retraite aurait été dix fois moindre
          Qui proclame que l’on ne s’enrichit pas en politique ?
           smiley
          Autrement le TMS c’est de la masturbation managériale bidon mais qui doit enrichir ses inventeurs (stages, séminaires etc.)


          • scorpion scorpion 15 mai 14:12

            J’ai l’impression de lire un article de la presse officielle du genre Figaro mais en beaucoup plus lèche cul !


            • baldis30 15 mai 16:59

              Avez vous vu ce qui est sorti du chapeau .... ?

              « il y a des cocus dans le quartier et ils ne le sont pas à moitié .... »

              Vous avez veauté .... 

              Il est certain que l’entourage de Fillon a maintenant parfaitement compris d’où venait le coup .... !


              • zygzornifle zygzornifle 15 mai 19:03

                et 1 blaireau de plus nourri logé gratos avec une retraite assurée ......


                • izarn izarn 15 mai 19:51

                  Hahhahha !
                  Le pourri subprimesque en faillite !
                  Bon je ne commente pas plus...Je fatigue.. Ceux qui savent ont compris...Les autres vont se faire enculer, trop cons irrécupérables...Crevez. Rien à foutre.
                  Mort de rire !
                  Laurent Simon...T’es pas un taré sur les bords ?
                  Tu machouilles trop ton chichon !
                  Avec un mec pareil :

                  PLANQUEZ VOUS TOUS AUX ABRIS !
                  Ha putain, tous les cadavres merdiques du capitalisme en déroute !
                  Votez n’importe quoi sauf « En marche » Vers la tombe !

                  Comme Grasset sur dedefensa je dis : Bravo !
                  Autodestruction du Système dans sa surpuissance déconnesque, sa connerie terminale dans l’autodestruction léniniste :
                  Ils nous vendrons la corde pour les pendre !


                  • troletbuse troletbuse 16 mai 23:01

                    Thierry Breton ; combien de casseroles ?


                    • wald 21 mai 14:40

                      Bonjour l’auteur,


                       Je suis tout à fait OK avec vous, Thierry Breton aurait été un des choix idéaux. Après, ça fait des années qu’il est avec Atos sur un projet qui se veut à l’échelle européenne et qu’il raisonne surtout à cet échelon. Du coup, aurait-il été premier ministre si on lui avait proposé ?

                      De toute manière, Thierry Breton est visiblement obsédé et pas depuis hier par le projet Sequana d’Atos, un supercalculateur d’une puissance de 10 puiss 18 opérations par seconde (la barre de l’exaflop), soit 1000 petaflops. Actuellement, les surpercalculateurs sont devenus une affaire de lutte sino-américaine et l’Europe est larguée dans un domaine stratégique. Les Chinois sont à 93 petaflops (et leur bébé est déjà en partie une fabrication maison au niveau des processeurs), les Américains à 17 et nous à 5 (propriété de Total). Cette course est tellement importante pour l’avenir du monde qu’il est tout à fait possible que T. Breton considère que son poste est plus important que premier ministre de la France. Les Américains ont leurs propres projets, mais les plus avancés à l’heure actuelle seraient les Chinois, pour ce qui est rendu public. Le risque pour l’Europe serait de lâcher complètement et d’aggraver une situation qui devient préoccupante, redresser la barre serait le but de Thierry Breton depuis des années, pas de revenir dans la politique française.

                      En plus de l’aspect supercalculateurs, j’ai entendu T Breton dire il y a deux ans qu’il préférait agir pour la France depuis l’échelle européenne, pour forcer l’alignement du pays sur un modèle social-démocrate ou social-libéral de type germanique ou scandinave, voire américain ou asiatique, en gros un pays mondialisé comme un autre, ce qui est tout à fait son positionnement politique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès