Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Poker « mentor » au sommet

Poker « mentor » au sommet

La prise de distance de François Fillon avec le président de la République symbolise un peu plus la fin du duo à la tête de l’Etat, aux deux tiers du mandat de Sarkozy. Le Premier Ministre fera probablement les frais du prochain remaniement de novembre. Son avenir politique est au moins aussi flou que le nom de son remplaçant.

JPEG - 149.9 ko

« Ni dieu ni maître » : le Premier Ministre n’a jamais eu besoin de personne d’autre qui lui-même pour penser, et il a tenu à le faire savoir samedi sur France 2. Au cours de l’interview qu’il a accordée, ses propos tenus à l’égard du Président de la République ont eu le mérite d’être clairs : « Nicolas Sarkozy n’a jamais été mon mentor…C’est un allié politique ». Le duo « le plus uni de la Vème République », dixit Sarkozy en 2007, a du plomb dans l’aile. Et son Histoire derrière lui. C’est un secret de polichinelle, et on ne fait pas allusion ici à la taille du Président.

Les « alliés » s’en vont en guerre

Après 3 ans et demi de collaboration, les deux hommes les plus puissants de France s’apprêtent en effet à continuer leur route chacun de leur côté. Au moment d’aborder le dernier tiers de son mandat, Nicolas Sarkozy a besoin d’un nouveau souffle, d’une nouvelle dynamique autour de lui, afin de garder quelques chances de rester au pouvoir en 2012. Le remaniement ministériel attendu est là pour ça, mais rien ne dit que cela soit suffisant, loin de là.

Ce jeu de chaises musicales entre ministres aura des conséquences sur le premier d’entre eux. C’est en effet acté : François Fillon va quitter Matignon avant la fin de l’année. Il ne peut y avoir de remaniement fort sans changement à sa tête. Dès lors, le sarthois peut difficilement y couper. Il a passé sans encombres les précédents remaniements de 2008 et 2009, et quittera sûrement ses fonctions le sourire aux lèvres, en constatant qu’il a depuis plusieurs mois environ 10 points de côte de popularité de plus que le Président. Pour ceux qui ont toujours dit que Premier Ministre était la place du mort, cela laisse à réfléchir.

Puisque ce départ est clair, pourquoi ce besoin de Fillon d’attiser la tension à travers quelques petits mots chocs dans les médias ? Sans doute pour mettre en exergue le fait qu’il maîtrise son destin, façon Jules César : « je suis venu pour aider Nicolas Sarkozy à redresser la France ; je pense avoir fait de mon mieux ; je m’en vais la conscience tranquille ». En clair, c’est une fin de collaboration, pas un licenciement.

Fillon, avant qu’il ne soit trop tard

Après l’année éprouvante vécue par le gouvernement (l’Histoire retiendra que le quinquennat de Nicolas Sarkozy a basculé à l’automne 2009, par l’affaire de l’EPAD), il faut donc du sang neuf. François Fillon, lui, ira donner le sien ailleurs. Il ne se voit pas repartir « au bas de l’échelle ». Personne n’en ferait autant, d’ailleurs. La mairie de Paris en 2014 ? Il n’a encore jamais évoqué explicitement le sujet. Une fois libéré de ses obligations étatiques, les langues se délieront, sûrement.

Et l’Elysée ? Il commence à bien connaître les lieux. Sauf coup de théâtre, Sarkozy sera le candidat de l’UMP en 2012. 2017 alors ? D’ici là, Fillon aura probablement le temps d’y penser de temps en temps le matin en se rasant. Plutôt populaire jusqu’au bout quand son Président et ses ministres patinent, calme ad vitam aeternam quand les autres se fissurent par instants, François Fillon le Premier Ministre aura étonné jusqu’au bout.

Il va donc s’en aller, mais sera loin d’être le seul. Au bon vouloir de Sarkozy, Il y aura sans doute beaucoup de ministres dans la charrette. Après tout, c’est la saison. En automne, les feuilles mortes se ramassent à la pelle.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Imhotep Imhotep 26 octobre 2010 11:39

    Fillon passe très étrangement au travers des h-gouttes alors qu’il réalise la fusion extraordinaire de :

    - celui qui est le complice actif de tout ce qu’a fait Sarkozy ;
    - celui qui n’est qu’un larbin lâche qui accepte toutes les humiliations et le poste de fantoche.

    De ces deux caractéristiques qui n’ont rien de glorieux on en sort un homme qui dépasse largement son « mentor » dans les sondages alors qu’il est co-responsable soumis d’une politique désastreuse, qu’il a été l’initiateur des lois Fillon I et II qui devaient régler les problèmes des retraites et qui n’ont rien réglé du tout.

    C’est le paradoxe de l’effacé complice qui ne subit pas la foudre alors que généralement c’est l’inverse : le Premier Ministre qui sert de paratonnerre au Président.

    • morice morice 26 octobre 2010 13:48

      un mec qui se pointe au boulot en plein été habillé en ouvrier chinoisn ç’était un signe évident qu’il lui faisait comprendre qu’il n’en n’avait plus rien à cirer, de son taf. Et des gesticulations de l’autre. Sous les sourires, les crocs.



      Et c’est vrai comme dit Imhotep que c’est la première fois que le fusible est présidentiel : or là, il n’y en a pas de rechange. Finalement, Fabius en a sorti une bonne....

      • asterix asterix 26 octobre 2010 13:55

        Et admettons que Fillon sache pertinemment que Sarko n’arrivera pas au bout de son mandat ou sera incapable de se représenter, ne se place-t-il pas en condition idéale pour ...pour rassembler, je cherchais mes mots.


        • lebreton 26 octobre 2010 20:38

          dans les meutes il y a toujours un male dominant ,dans la meute du nabo, il ne fait plus le poids c’est une chienne qui prends le pouvoir ne lui en déplaise ,la chienne du medef vient de le cocufier,avec chereque le petit toutou à sa memere qui chie dans son froc dés qu’il voit un casque ,et dire que les pauvres types qui l’ont suivit se sont privés de salaires ! camarades levez vous contre tous ces imposteurs ,ces voleurs ,qui ont entre autre profité du mouvement pour nous taxer encore un peu plus ,le carburant ,l’electricite ,le gaz tout ce dont nous avons besoin pour vivre et qui participe de plus a l’es engraisser tous ces porcs !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès