Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Politiques sans bagage économique : attention danger !

Politiques sans bagage économique : attention danger !

Le pire des dangers pour une personne politique dont les connaissances en économie sont limitées c'est que, quand ses experts en la matière disent de grosses inepties… elle est dans l'incapacité de les corriger. Et c'est le peuple qui, in fine, en paie l'ardoise !

Notre maxime s'adresse surtout aux avocats de métier qui, sans une once économique, font de la politique dans le dur, tels : Christine Lagarde (*) nouveau chef du FMI − en fait ministre mondiale de l'économie et des finances −, Nicolas Sarkozy chef de la France, Jean-François Copé chef du parti qui gouverne le pays… et bien d'autres politiques encore comme Marine Le Pen.
 
Arrêtons-nous aujourd'hui sur Le Pen, elle aussi avocate de métier, car son cas est à notre sens extraordinairement exemplaire. Une vraie symbolique du sujet traité ici !
 
En effet, quand Marine Le Pen − sans aucun bagage économique, bien que disposant d'éléments de langage bien supérieurs à ceux de son père… − prône une relance du pays grâce notamment au retour victorieux du Franc suivi d'une dévaluation… elle croit ses experts qui prétendent que cela créera massivement de l'emploi et réduira le chômage. Pour crédibiliser idées et choix devant leur chef politique, les mêmes experts lui disent s'être appuyés sur les écrits et les dires d'un prestigieux prix Nobel, celui de 1988, notre illustre compatriote Maurice Allais (1911-2010) !
 
Mensonge ou incompétence ? Les deux mêlés d'esprit spécieux et démagogique !
 
Apportons ici les preuves formelles des contre-vérités avancées par les experts de Marine Le Pen. Et démontrons que l'étoile montante de la droite nationale extrême continue ainsi de s'enfoncer dans l'incrédibilité mêlée d'ignorances profondes en matière économique, sociale et monétaire.
 
Les faits ?
 
Marine Le Pen  nous dit : après la sortie de l'Euro, la dévaluation du Franc créera des emplois !
 
Cela est FAUX !
 
Le Pen ment à son électorat. La preuve de cette ineptie nous est donnée par Maurice Allais lui-même.
 
Ainsi, comme le montre le tableau ci-dessous du Nobel d'économie, aucune des 5 dernières dévaluations faites par la France, et analysée par lui, n'a créé des emplois. Au contraire, elles ont chacune fait augmenter le chômage :

 

Année
Chômage BIT
(en milliers)
Sous-emploi total
(en milliers)
Dévaluation
(*)
Taux de chômage BIT
 
 
 
 
1958
209
209
29.1% (décembre 58)
1.05%
1959
299
299
 
1.50%
 
 
 
 
1969
484
484
11.1% (octobre 69)
2.29%
1970
530
530
 
2.47%
 
 
 
 
1981
1 761
2 596
3% (octobre 81)
7.44%
1982
1 929
2 934
5.75% (janvier 82)
8.07%
1983
2 019
3 154
2.5% (mars 83)
8.42%
1984
2 357
3 533
 
9.77%
Extrait des tableaux pages 338 et 339 de l'ouvrage du Nobel 88 : "La mondialisation…" (Ed : Clément Juglar, juin 2007). (*) Source Banque de France.
 
Ce tableau montre de manière totalement irréfragable que, alors que les contextes sont pourtant très différents (années 50, 60 et 80), les dévaluations n'ont jamais fait baisser le chômage. Bien au contraire, toutes l'ont fait progresser sensiblement (celle de 58 l'a même augmenté de presque 50 %) comme le montre les tableaux du Nobel d'économie, Maurice Allais :
 
- de 1.05 % à 1.50 % entre 1958 et 1959 ;
- de 2.29% à 2.47% entre 1969 et 1970  ;
- de 7.44% à 9.77% entre 1981 et 1984.
 
No comment ! Cela serait superflu, les chiffres parlent d'eux-mêmes.
 
Pourquoi les dévaluations ne créent pas d'emploi ?
 
Le premier élément, c'est que la dévaluation n'est pas un instrument de la politique de l'emploi !
 
La dévaluation est un outil de politique monétaire et plus spécialement de politique de change. Cette dernière vise, dans un système de taux de change fixes ou concertés, à arrêter ou à éviter à la Banque centrale de vider ses réserves de devises fortes pour soutenir obligatoirement le cours de sa monnaie qui fuit, car elle vendue, attaquée sur les marchés des capitaux…
 
Nous voulons aussi rappeler aux experts de Marine Le Pen, que dans un système de taux de change flottants, le terme de dévaluation n'existe pas, par construction. Le bon terme, pour un vrai économiste, est en l'espèce celui de dépréciation ou d'appréciation… Bref, c'est un point de détail, bien que cela confirme encore l'absence de rigueur du programme frontiste et de sa patronne, Marine Le Pen.
 
De fait, Marine Le Pen aura beau décider − durant une nuit comme c'est l'usage dans de telles circonstances − de "fixer" le cours du Franc à – 25 % par rapport à l'Euro − ou même beaucoup plus ou même beaucoup moinsqu'importela véritable valeur du Franc-le-pen (Cf. notre expression du 20 janvier 2011 (ici)) s'établira sur le marché des changes dès la connaissance de sa création réelle. Sa vraie valeur dépendra, comme toujours, de la qualité − bonne ou mauvaise − de l'économie française et de ses perspectives − bonnes ou mauvaises −, et, de la confiance qu'aura su ou que n'aura pas su inspirer les nouveaux dirigeants du pays, aux investisseurs nationaux et internationaux.
 
Le deuxième élément, c'est qu'une dévaluation booste rarement les exportations, car les effets de la courbe en "J" sont quasiment nuls dans la réalité pour une dévaluation inférieure à 40 %, comme cela a été le cas des 5 dernières dévaluations françaises. CQFD ! Les entreprises exportatrices profitant toujours de la modification du taux de change pour augmenter leurs prix et refaire leurs marges… après des années de vaches maigres.
 
Quant à l'augmentation du prix des importations, elle, elle est malheureusement immédiate − et pèse sur tous les coûts, in fine sur les facteurs de production, sur la demande, sur l'emploi, etc. −, comme le montre, là encore, les chiffres des tableaux de Allais (op. cit. , page 347 et 348. "I = Importations extracommunautaires de produits manufacturés (en millions de Francs)") :

 

Année de la dévaluation
Année suivante
Coût des Importations
Variation (*)
1958
 
144.6
 
 
1959
165.9
+ 14.73 %
 
 
 
 
1969
 
1 624
 
 
1970
1 896
+ 16.75 %
 
 
 
 
1981
 
20 844
 
1982
1982
24 945
+ 19.67 %
1983
1983
27 398
+ 9.83 %
 
1984
30 782
+ 12.35 %
(*) Calculs rajoutés par nos soins.
 
 
Marine Le Pen prétend que l'Euro est la source de la plupart des maux de la France !
 
Cela est encore Faux ! Et là, c'est encore Maurice Allais lui-même qui nous dit : "… oui l'Euro est un facteur de développement pour l'Europe…".
 
Le Nobel n'a jamais proposé de quitter la monnaie unique. Aucun de ses propos ou écrits n'a été contre l'Euro. Bien au contraire ! Le 18 mars 2009, il disait : "[...] maintenant que l’Euro a été créé entre douze Etats membres de l’Union Européenne dans des conditions justifiées je ne vois que des avantages à ce qu’il soit maintenu et la politique de la Banque Centrale Européenne de réaliser une croissance annuelle moyenne des prix de 2 % me paraît entièrement fondée. [...] Les difficultés que nous rencontrons ne proviennent pas de la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne [...]". (voir ici).
 
 
Jugement ?
 
Les chiffres et les faits historiques parlent d'eux-mêmes. Ils consacrent notre nouvelle maxime : "Sans bagage économique un(e) politique est malheureusement dans l'incapacité de s'opposer aux inepties de ses experts en économie !".
 
Si Marine Le Pen ne change pas d'équipe et remporte la présidentielle de 2012, la sortie de l'Euro sera une catastrophe pour notre pays et déclenchera effectivement une "dévaluation" du Franc − du montant que les marchés des capitaux auront calculé en termes de dépréciation −, mais aussi une hausse du chômage… et non le contraire (Cf. : tableau de Maurice Allais ci-dessus).
 
Alors, maintenir que l'Euro est la cause des maux de notre pays, c'est proprement scandaleux. Et, utiliser Maurice Allais pour valider cela est un acte quasi délictueux, voire une insulte à l'intelligence humaine.
 
Bref, le FN montre encore, via sa présidente, son incrédibilité dans beaucoup de domaines, notamment et surtout en matière économique, sociale et monétaire. Et cela est irrécupérable !
 
Pour finir, paraphrasons François Rabelais (1483-1553) : "L'ignorance est fille de la croyance et mère de tous les maux". Cela s'adresse à tout politique qui peu ou prou a à conduire ou à influencer les affaires d'un pays ou d'une institution supranationale telle que le FMI par exemple…
 
(*) Ici, ici, ici et ici.
 
Crédits photos : Maurice Allais (Sipa), Le Pen (Wikipédia).

Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • yazan 1er juillet 2011 15:45

    Donc il faudrait revenir au franc qui ne marchait pas non plus ?
    Les thèses du « c’était mieux avant » me feront toujours me tordre de rire !
    Les russes ont la nostalgie de la dictature stalinienne qui en a tant déportés au goulag ! Mais face à leurs problèmes, ils ne veulent que se souvenir des bons points d’avant :
    C’est dans la nature humaine que de préférer dénier les mauvaises choses.... Mais un analyste compétent garde bien à l’esprit cette complexité qui ne peut résulter que d’une vision réellement globale....
    C’était mieux avant ?
    L’Europe constitue la première puissance économique au monde. Raisonnement tronqué puisque l’Europe n’est pas une nation.... Donnons à cette europe les moyens d’une réelle gouvernance économique qui puisse s’imposer au niveau international. Ce faisant, n’oublions pas les intérêts des peuples européens qui doivent passer avant ceux de l’argent.... Bref, plutôt que de persister à croire que c’était mieux avant, analysons objectivement les problèmes de l’euro pour rectifier le tir.
    Parce qu’isoler la France ne conduira qu’à l’affaiblir et la donner en pâture aux puissants financiers qui souhaitent se positionner au dessus des nations.
    Demandez vous donc, vous tous qui souhaitez le retour au franc, pourquoi de telles attaques sont menées contre la Grèce, le portugal, l’espagne, l’irlande (et la france qui se trouve la suivante sur la liste). Questionnez vous sur pourquoi ces gens là spéculent sur la fin de la zone euro, qu’y ont ils à gagner ?
    Alors là, et seulement à ce moment, vous comprendrez que Marine, dès lors qu’elle veut sortir de l’euro, ne fait que jouer le jeu de ces investisseurs internationaux !
    Sortir de l’Euro, c’est la meilleure chose à faire si on accepte de privatiser la France toute entière, ses montagnes, ses plages, son patrimoine culturel et économique, afin d’éponger nos dettes......
    Ca vous dit, vous, de devoir acquitter un droit de péage pour allez faire de la rando dans nos belles pyrénées ? Oui ? Et bin alors, votez Marine, effectivement ! Parce qu’elle ne propose rien d’autre que cela !


  • manusan 1er juillet 2011 10:31

    Le moment où Marine Le Pen a commencé à se faire envoyer sur les roses en matière économique c’est quand elle parlait de revenir progressivement au standard Or, il y a 6 mois - 1 ans. Aujourd’hui 5 États US sont revenu au standard Or et d’autres suivent (Michigan, Virginie, Utah ...) ; la Chine, le Mexique et l’Inde en achètent à tous va. Les élites ont les a pas beaucoup entendu quand Sarko avaient vendus 600 tonnes d’Or au plus bas en 2004 (5 fois moins chère qu’aujourd’hui).

    Le passage à l’euro coïncide exactement avec les délocalisations, renseignez vous auprès des ouvriers plutôt que chez chercheurs universitaires.


    • minidou 1er juillet 2011 11:49

      ...et où Sarko avait en plus fait la bétise de l’annoncer plusieurs jours à l’avance, faisant encore perdre une vingtaine de % au cours de celui-ci...


    • yazan 1er juillet 2011 16:29

      Ah bon ???? Vous avez lu ça ou ? Des états reviennent à l’étalon or afin de fixer leurs parités monétaires ? Première nouvelle ! Ou grossier amalgame... Savez vous pourquoi la chine achète de l’or ? Aucun lien avec une parité économique !!!! La chine a besoin de matières premières pour son développement économique, et l’or est aujourd’hui amplement utilisé dans l’électronique par exemple ! Grossier amalgame donc...
      Mais bon, c’est un peu comme faire un lien entre délocalisations et passage à l’euro, alors que tout ceci a des origines bien plus anciennes (premier choc pétrolier, gouvernance économique internationale poussant vers l’idéologie libérale en réponse à cette crise, accélération au tout début des années 80 du fait de certaines décisions US....)
      L’or étalon a ses avantages, et ses inconvénients....
      Giscard a remboursé 90M€ de son grand emprunt là ou il avait emprunté 7.5M€ seulement, du fait que cet emprunt était indexé sur le lingot, et ne pouvait donc bénéficier d’une certaine spoliation générée par l’inflation !
      Eh oui, tout est loin d’être rose au pays de l’or !!!!


    • ja.poirier 1er juillet 2011 10:46

      un article qui occulte bien des aspects de l’économise ....si une dévaluation ne crée pas de fait des emplois, elle donne la possibilité d’exporter et de relocalisations ..mais là ou l’article est tendancieux c’est qu’il fait l’impasse de beaucoup de contres exemples !!
      je me rappelle très bien le passage de anciens francs aux nouveaux francs or cela c’est fait après une dévaluation de plus de 17/100 la 7eme d’affilés !!!
      Ce « nouveau franc » vaudra 100 « anciens francs » et cela en 58 période durant la quelle l’économie as déjà repris un grand élan pour commencer a régresser dans les années 80
      période ou grâce a un peu désinflation le prêts pour l’acquisition de biens et même d’achats immobilier vont être remboursés et amortis par cette même inflation !!!
      cette période faste vas commencer a décroitre par le premier choc pétrolier (qui as été plutôt bien encaissé par le pouvoir d’achat ) mais surtout par cette loi de 73 qui interdit a l’état d’émettre sa monnaie.
      l’euro oblige les pays a emprunter aux banques privées ..
      il n’est pas nécessaire d’être un grand économiste pour comprendre les dégâts que cela peux engendrer !!!
      l’auteur se montre fort habile afin de jeter le doute sur une sortie de l’euro faisant le jeu du monde de la finance (qui est loin d’ être vertueux ) au détriment des peuples !!!!


      • Robert GIL ROBERT GIL 1er juillet 2011 11:22

        il est egalement possible de rester dans l’euro et de creer en parralelle une nonaie complementaire nationale, voir :

        http://2ccr.unblog.fr/2011/03/13/une-monnaie-alternative-le-franc/


        • LE CHAT LE CHAT 1er juillet 2011 11:43

          si les économistes qui se disent sérieux l’étaient , ils veraient arriver les crises et le monde ne serait pas au bord du gouffre financier comme il l’est actuellement !
          ces économistes pondent des théories qui vont dans le sens des oligarchies en place pour les aider à piller la planète à leur seul profit !
          que peuvent faire de pire les autres ??????????


          • minidou 1er juillet 2011 11:46

            Comme d’habitude, l’auteur nous ressort ses thèses monétaristes, présentées comme des vérités scientifiques, alors qu’elles sont éminemment critiquables et critiquées par de nombreux économiste tout à fait crédibles. A l’appuis de cette thèse, une série d’arguments débités mais non démontrés (une dévaluation ne crée jamais d’emploi...), des correlations sélectives (et tout scientifique sait que corrélation ne vaut pas démonstration)... Et si Maurice Allais ne prônait pas systématiquement la dévaluation comme instrument de politique économique, il a émis de sérieuses réserves sur la monnaie unique européenne, en particulier dans l’un de ses derniers articles.
            Ce n’est pas avec ce type d’argumentaire arrogant qu’on demontera le programme de Marine Lepen...


            • yazan 1er juillet 2011 15:34

              c’est marrant cette nouvelle mode chez l’électeur FN....

              Après avoir été critiqué pour ne se baser que sur des rapports d’économistes encartés FN (ou au moins, membres du club de l’horloge pour ce qui est de la mouvance UMP-FHaine) : La manière dont le rapport Milloz a été érigé en fer de lance par Jean Marie le prouve, bien que ce même rapport prenne l’eau de toutes parts....

              Voici maintenant le FHaine qui s’évertue à trouver des économistes Hasbeen allant dans son sens (ou pas, il suffit alors de réécrire leurs conclusions, ça fait tellement plus chic), en prenant bien soin de vérifier leur non affiliation.

              Tout ceci prouve au moins une chose.... Le FHaine apprend de ses erreurs..... Mais le chemin est encore bien long avant de gagner un statut de respectabilité... Ou d’imploser ? Parce que quand Marine parle d’économie. Ca fait autant sourire que Claude Allègre parlant d’écologie ! MDR


            • fred74 fred74 2 juillet 2011 05:41

              Pour Mr YAZAN,

              Quand on parle de gens civilisés, cela ne dois pas faire parti de votre vocabulaire. Mr le haineux.
              lire vos commentaires est tout simplement une liqueur qui viens nous conforter dans cette idées que, des lobotomisers de votre acabit sont dangereux dans une société qui prôné la tolérance.
              Et dire que vous la prônez, alors que vous n’êtes même pas capable d’échanger sans insulter vos interlocuteurs par manque d’arguments. . Le Fn est un parti d’intolérance ? Regardez plutôt de votre coté, on sais voir la paille dans l’œil du voisin....
              Pour l’auteur, votre développement pourrait être intéressant à ceci prés, on vous sens proche d’un certain milieu sans jeu de mot. avec un tendance fort prononcée .
              Votre analyse sur l’euro est discutable, depuis la disparition du Franc, les prix se sont manifestement envolés, aux grand dame du peuple, d’autant plus que nous n’en voulions pas
              Mais c’est un point de détail n’es ce pas, après tout nous n’en sommes plus à quelques virgules prés maintenant .
               Vous faite parti de cette caste bien pensante, aucun regret, seul votre jugement est le bon, les autres ne sont que des opportunistes, nous sommes dans une situation qui deviens inextricable, nous sommes à la merci des banques de spéculation, et à part les paroles de bonnes intentions qui ne trompent mais alors plus personne, notre pays dois revenir, en arrière, sur certain choses , et oui, Mr le HEC, il n’y a que les imbéciles qui ne change pas d’avis.
              Le peuple en a ras le bol, de toute ses magouilles, ses restrictions, il veux reprendre simplement se qui lui a été volé, sa liberté..mais de quel droit me répondrez vous sans doute ! ..mais cela vous a surement échappé.. Je ne suis pas économiste, mais je bosse, j’ai 46 ans alors, je pense savoir de quoi je parle. Depuis le passage de cette monnaie, c’est l’horreur, 20 euros ne représente plus rien, alors que 120 francs de l’époque vous pouviez tenir une semaine , vous allez nous expliquer ou il y a le blême...20 euros ne dure pas plus d’une journée, voir deux.
              Je vous laisse la main,
              Cordialement ;


            • C.C. C.C. 1er juillet 2011 12:37

              L’auteur à raison. De quel droit ces idiots qui n’ont pas de diplômes d’économie osent se présenter devant les électeurs ? Et les électeurs, parlons en ! Comment peut-on laisser ces imbéciles qui n’ont, pour la plus plus grande partie, pas fait HEC laisser décider de notre sort commun ! Quand on pense que le vote d’un con d’ouvrier à le même poids que celui d’un spécialiste en organisation et management des structures (sic) .... Arrêtons ces bêtises et laissons notre destin entre les mains de nos brillants banquiers (vous savez, ceux qui ont filés des millions à Madoff parce qu’il avait de chouettes costards et des potes célèbres). Supprimons le droit de vote aux pauvres !

              Et dire que ce type de discours vient d’un enseignant, c’est gerbant .... Remarquer, avec des profs comme ça, on comprend mieux le manque d’empathie de nos banquiers quand il s’agit de persécuter une petite vieille qui a 50 euros de découvert.


              • Nanar M Nanar M 1er juillet 2011 12:41

                Les experts on en a raz le front, tout les fronts.
                Les experts, ce sont eux qui nous on mené à la merde actuelle.
                Les peuples doivent reprendre la main sur leur destin.


                • rosa luxemburg 1er juillet 2011 13:17

                  pour sortir de l’euro il faut un nouveau bretton woods ,c’est à dire une paritè fixe de toutes les monnaies mondiales indexées sur l’or et sur une monnaie de réference ,tout le système est caduc depuis le découplage du dollar de l’or en 1971 par Nixon.

                   nous pouvons aussi éviter la dévaluation si nous renationnalisons la banque centrale de france pour emettre du crédit productif public à très bas taux d’interêt pour des grands travaux.

                  pour cela il faut une mise en redressement judiciaire du système monnètaire et financier,par un glass steagall c’est à dire revenir sur la loi pompidou-giscard de janvier 1973 qui nous permettrait, de reprendre le droit régalien de création de monnaie et de l’enlever aux banques privés en revenant sur la loi mitterand-delors de décembre 1984 sur les banques universelles en separant les banques commerciales ,des banques d’affaires et des compagnies d’assurances.

                  Ainsi les produits derives qui sont un cancer pour l’économie productive seraient detruit.Pour notre survie civilisationnelle il nous faut castrer les marchés et ne pas renationnaliser avant le redressement sinon on mutualise les dettes non solvables ,de la finance, comme vient de le declarer le président de la banque d’angleterre,et oui le privé est mille fois plus endetté que les etats.

                  Mais ni l’umps ni le front de gauche ni le fn n’ont un programme aussi complet.Ils veulent tous faire des arrangements avec un mourrant ,ils veulent sauver le cancer plutôt que le malade d’ou l’esclavage perpétuel avec ses energumènes

                  De plus pour sortir de tout cela il faut une nouvelle constitution et un réfèrendum pour sortir des traitès,et revenir au taitè de rome de 1957 qui est le seul valable .Je n’ai pas entendu le Fn en parler au contraire ils veulent plus de gouvernement mais pas plus d’état ce qui est le contraire d’une république

                  Idem pour le front de gauche qui veut emprunter sur les marchés europeensmais pas americains,sans comprendre que c’est la même chose .au stade avancé de la maladie une régulation sparadrap n’est plus possible c’est une révolution qu’il faut et mélenchon n’a certainement pas compris que l’esclavage où il nous entraine est le même que celui que nous vivons puiqu’il idolâtre mitterand qui acontribuè avec Chirac à notre décadence.

                  Marine le pen ne comprend pas que l’economie ce n’est pas que de la technique c’est aussi une philosophie et son programme economique complètement chauvin va dans le même sens que celui d’aujourd’hui.A llais n’est pas suffisant il faut y rajouter Rueff ,Wallrace,Cauwes et Hamilton et bien sûr des philosophes comme platon Spinoza,leibniz et pascal qui sont le contraire. du tous contre tous de son programme présidentiel ! 

                   


                  • minidou 4 juillet 2011 17:09

                    N’y a t’il pas un paradoxe à, d’une part souhaiter le retour de l’étalon-or, et de l’autre, à souhaiter revenir à l’emission souveraine de monnaie ?


                  • zelectron zelectron 1er juillet 2011 13:19

                    ... On peut même se demander si ils possèdent un bagage tout court ...


                    • kiouty 1er juillet 2011 14:38

                      Sa vraie valeur dépendra, comme toujours, de la qualité − bonne ou mauvaise − de l’économie française et de ses perspectives − bonnes ou mauvaises −, et, de la confiance qu’aura su ou que n’aura pas su inspirer les nouveaux dirigeants du pays, aux investisseurs nationaux et internationaux.

                      C’est faux, Marine Le Pen propose l’abrogation de la loi de 73 justement pour ne pas dépendre des investisseurs.

                      Tu piges ou t’as pas le niveau nécessaire ?


                      • yazan 1er juillet 2011 15:23

                        comme d’hab, Le FN est un bien mauvais parti populiste dont la survie ne dépend que du niveau de conditionnement aveugle d’un électorat fanatique très populaire dont le niveau d’instruction ne permet pas d’analyser objectivement les propositions faites (j’en vois déjà qui s’insurgent de ce que j’écris, puisque ce site est envahi de ces fanatiques qui essaient de se regrouper sur quelques places fortes de la toile afin de donner une visibilité à leur idole.... Alors pour les calmer, je ne dit pas que tout électeur du FN est un fanatique, il y a une grande majorité de paumés qui ne savent faire autre chose que de taper sur plus faible que soi afin d’extérioriser son malaise ! Peut être également un ou deux déçus du système qui ne sait pas ce qu’il fait... Bref... Passons...).
                        Les immigrés volent soit nos emplois, soit nos allocations familiales leur dit on... Il faut donc virer les immigrés !!! Un raisonnement bien primaire et d’une lâcheté sans fond !!!
                        Mais Marine n’ira jamais attaquer les vrais coupables, puissants investisseurs au centre de conflits d’intérêts sans précédents dans l’histoire (détenteurs de banques, d’agences de notations, de dettes publiques afin de dicter leurs lois aux états et à leurs peuples, initiateurs de la crise des subprimes par des pressions suspectes au sein de certaines agences de notations afin de leur permettre de s’enrichir encore plus au détriment des peuples, etc). Parce qu’elle ne comprend rien à cette problématique bien trop complexe ? Ou plutôt parce qu’elle ne pourrait alors séduire son électorat trop populaire pour envisager un raisonnement un tant soit peu complexe (immigré = chômage c’est tellement plus porteur, bien que même un rapport de l’assemblée nationale vient de prouver le contraire : 2 points de PIB supplémentaires à dégager pour financer nos retraites à l’horizon 2050 sur un scénario d’immigration zéro ! SIC).
                        La crise est là depuis plus de 30 ans ! Bien avant l’euro.... Mais selon Marine, avant l’euro, tout marchait à merveille ? Pur mensonge ! encore une fois.....
                        Bref, avec le FN, les mensonges sont légions... On va pas refaire un article sur l’économie version FN, Aimé s’en est déjà très bien chargé ici....
                        Mais pour ajouter du mensonge au programme du FN, signalons tout de même ceci :
                        LES PETITS MENSONGES DU FN SUR L’IMMIGRATION
                        Car dénoncer les mensonges du FN est un acte d’utilité publique, pour le bien de la Nation, et bien plus encore !!! smiley Et c’est grâce à cela que Marine commence sa chute dans les sondages !! CQFD !!!!!


                        • papi 1er juillet 2011 16:04

                          yazan pet..

                          Merci de penser que 20% des Français sont des ignorants, des benets, des incultes, des idiots,
                          des primaires, ..
                           A mon tour : votre commentaire est le fruit d’une propagande merdique faite pour des gogos crétins dans votre genre, vous sombrez dans vos propos dans une idiopathie incurable, et qui
                           vous dépeint comme l’idiot utile du système, il en faut aussi !!
                          Continuez vous nous faites bien rire !!


                        • yazan 1er juillet 2011 16:44

                          actuellement, 16% ! pas 20%....
                          Et attention, ça n’a pas fini de baisser !
                          Idéologie aveugle disais je ?
                          Le militant FN est le seul avec qui il m’a toujours été impossible de converser intelligemment ! Et c’est pas faute d’avoir essayé.... Juste que ce militant là, il rentre trop dans la case d’une personnalité autoritariste refusant toute contradiction.... (et je pense très sincèrement pour en avoir discuté avec des psys qu’il y a une part pathologique là dedans).

                          Parce qu’avec d’autres mouvances politiques qui ne sont pas les miennes, on peut malgré tout discuter, objecter, échanger.... Sans forcément être d’accord, ce sont toujours des échanges instructifs et constructifs sur des différences de points de vue....

                          Alors pourquoi est ce uniquement avec le militant FN que cette discussion intelligente devient impossible ? Pourquoi n’est ce QUE le militant FN qui prétend avoir raison sur tout contre vent et marées ? C’est bel et bien qu’il y a un problème !

                          Bon, OK, j’acquiesce, des études « radiographiques » du FN tendent à évaluer la part de militants idéologiques du FN entre 5 à 10% de l’électorat français.... Disons dans le pire des cas, 16%-5%=11% d’électeurs qui se sont perdus et ont une chance de comprendre leur erreur d’ici 2012 !!! Si vous rigolez à me lire, dites vous simplement que je n’écris pas pour vous, sur ce plan, j’ai depuis longtemps baissé les bras... J’écris seulement pour ces 11% là !!!!

                          Ah si ! Il y a des gens aussi avec qui j’ai essayé de discuter, mais il refusaient tout échange du moment que cela n’allait pas dans leur sens ! C’était... Des témoins de Jéhovah qui frappaient à ma porte ! Eux aussi, ç’avait l’air d’être de sacrés humoristes !!! smiley


                        • yazan 1er juillet 2011 16:56

                          ah oui, j’oubliais ! Autre technique du FN tellement symptomatique..... On inverse la situation.... « La propagande, c’est pas nous, c’est les autres » ! A en lire certains, il y a un complot de TOUS contre le FN !

                          C’est marrant, parce que moi, quand TOUT le monde me dit que j’ai tort, je me remet en question !

                          Mais bon, puisqu’il parait le le FN ne fait pas de propagande, mais que ce sont les autres qui en font à l’encontre du FN !

                          Pétain aussi disait la même chose !!!

                          Allo ? Ici la terre ! smiley

                          Bon allez, mes amitiés quand même !


                        • papi 3 juillet 2011 02:06

                          yazan

                           Je vous retourne toutes vos affirmations, vous venez tout simplement de vous décrire, et ça c’est marrant !! quand aux sondages, il n’y a que vous pour y prêter attention !! vous tirez à vue sur le système, mais en utilisant ses arguments , là aussi très drôle ..


                        • yazan 1er juillet 2011 15:25

                          Ce n’est pas parce que la peste règne, que le choléra serait de meilleure augure !


                          • papi 1er juillet 2011 16:07

                            @ yasan

                            vous oubliez les morpions qui bouffent, sont logés gratuitement, et qui grattent le c.. votre espèce !!


                          • yazan 1er juillet 2011 16:47

                            faites vous plaisir, allez donc au fond de votre pensée, ca vous fait trop de bien lol
                            Parce que vous etre emprunts de sous entendus, mais dans le doute, vous semblez vous modérer !
                            Ah, vivement 2012 qu’on inscrive le FN sur la liste des partis en voie d’extinction, entre les chasseurs et les anarchistes ! MDR


                          • papi 3 juillet 2011 14:05

                            yazan

                             hypothèse de votre part
                             on vous cache soigneusement l’impact du FN dans les sondages, les médias, ..vous êtes acheté par le système qui vous fait miroier un bipartisme alors qu’en réalité , il est un et indivisible, si la gauche passe , vous déchanterez .. et vite,que vous restera t-il alors ??


                          • papi 1er juillet 2011 15:55

                            @ l’auteur

                            C’est vrai ce que vous dites mon cher professeur !! quand on voit les ministres en place !!
                            Ou l’on déplace ces gens comme des pions sur un échiquier, hier à l’éducation , demain au budget, de l’agriculture à la défence , oui pas de doute on utilise les compétences !!
                            Vous devriez envoyer une copie de votre article à notre président, qui n’est je vous le rappelle
                            aussi qu’un avocat , ça va lui faire plaisir..
                            Article de peu d’intérêt, qui met bien en valeur le fossé qui sépare les « élites » du peuple..
                            ha  !! Démagogie quand tu nous tiens !!!


                            • gonehilare gonehilare 1er juillet 2011 15:57

                              Ses experts économiques seraient donc des niais...

                              Motif : « estampillés » FN ?

                              Comme nombre de vos confrères « experts », vous aussi faites appel à M.Allais pour crédibiliser votre démonstration.

                              Fragile cependant sur le fond... si l’on considère les années de référence (1958/1984) guère comparables à la période post 2008 marquée par un tsunami économique sans équivalent qui a remis en cause bien des dogmes pourtant tenus pour acquis.

                              Mais surtout gênant sur la forme... parce que je viens de prendre en pleine poire que j’ai été abusé « à l’insu de mon plein gré », par une bande de zozoscialistes (que vous n’avez me semble-t-il jamais dénoncés) qui en trois dévaluations (1981/1983) ont donc mené une politique anti-économique, anti-sociale, dans le « mensonge ou l’incompétence » sachant parfaitement que cela ne ferait pas « baisser le chômage », voire le ferait « augmenter », générant de fait l’« augmentation du prix des importations » même pas compensée par un accroissement des « importations »...


                              « Bonjour à cette nouvelle Union européenne qui va pouvoir désormais rebondir librement sur une croissance mondiale rarement atteinte depuis que les statistiques existent. »

                              « En portant le 6 mai 2007, à la présidence, une personne comme Ségolène, ayant l’Europe chevillée au corps, la France entrera dans une nouvelle ère. »

                              Extrait de : La débâcle des anti-alter-européens ouvre une voie « Royal » à deux personnalités du Oui

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-debacle-des-anti-alter-22950#forum1210201

                              Commenté ainsi par vous le 27 Avril 2007 :

                              « L’auteur a raison. Pourquoi les 12 autres pays qui ont aussi l’euro, font de bonnes performances, voire de très bonnes ? C’est peut-être que nous, la France nous marchons sur la tête. On pleure, on pleure et les autres pays, dans les mêmes conditions que nous sommes performants et pas moins sociaux. »

                              On pleure, on pleure toujours... Les Grecs aussi ! Et les Portugais, les Irlandais, les Espagnols... pendant que d’autres pays se préparent à stocker les Kleenex.

                              En attendant le retour providentiel du Sauveur, en provenance de New-York, un véritable expert celui là.

                              Ouf ! Bientôt la Lumière....


                              • Merlin 1er juillet 2011 22:59
                                La dette de la France atteint un nouveau montant record : 1646,1 milliards d’euros.
                                Voilà le résultat de la politique des experts « respectables » et « compétents » du PS, UMP et assimilés.

                                Surtout ne changez rien ! Tout sauf le FN !!!


                                • amenis 2 juillet 2011 00:43

                                  bonsoir ou bonjour ;)

                                  Je veux croire en l’Europe , et je suis monétariste ...
                                  Cependant je m’interroge sur certains travaux , notamment ceux de Jean-Jacques Rosa et ceux de Patrick Artus , qu’en pense l’auteur ?

                                  Merci

                                  Jean-Jacques Rosa

                                  • Laratapinhata 2 juillet 2011 01:17

                                    S’il n’ y avait que Marine Le Pen qui mente à son électorat...


                                    • yazan 2 juillet 2011 05:53

                                      j’ai le profond sentiment qu’une ex juge, au vu de son parcours, serait la candidate la plus sincère....
                                      pour le reste, la question est de savoir qui des autres candidats est la reine des menteuses ^^


                                    • eric 2 juillet 2011 09:56

                                      A l’auteur
                                      Je suis d’accord avec tous les commentaires qui dénoncent une tentation technocratique dans votre article. La democratie ne saurait reposer sur des exigences de diplômes.

                                      Mais il me semble surtout que votre article pêche par manque de bagage economique...... !

                                      Cette science a surement évolué depuis mes études, mais quand même. L’idée générale c’est que dans toutes les fonction eco. il faut mettre en exposant un petit (a)correspondant aux anticipations des agents. En pratique, il s’avère qu’elles sont rarement entièrement « rationnelle ». Des lors peut importe la politique menée par un dirigeant, si les acteurs sont convaincus que cela marchera, cela marche. Reagan a réussi a faire croire qu’il menait une politique monétariste quand il faisait en pratique une vulgaire relance Keynésienne ( et dieux sait que le bagage économique de Reagan....) Pinay a fait le contraire de ce qu’il disait, mais les gens avaient tellement confiance qu’ils ont réagit comme il fallait.

                                      C’est le fameux exemple de la création de monnaie. Si l’État fait tourner la planche a billet, fait du déficit, les taux d’intérêts devraient baisser, mais si les agents anticipent qu’il y aura des impots et de l’inflation, ils montent

                                      Le principal résultat de la science économique, c’est que ce n’est pas un science et que le facteur humain est primordial. Il vaut mieux un dirigeant politique convaincu et convainquant, qu’un économètre sans charisme...

                                      Moi, je trouve cela assez réconfortant, mais a condition d’avoir des elus qui sont de vrais politique et pas des techniciens imposant des recettes toutes faites..


                                      • falcon 3 juillet 2011 08:22

                                        il faut continuer a voter pour les memes qu’hier , ils ont la solution bien sur , alors pourquoi en est-on la ?...
                                        ce qui est marrant , c’est de voir les gens se battre ,pour savoir si il faut sortir de l’euro,mort de rire,faut-il sortir d’un bateau qui coule ? non car on risque de se noyer...
                                        Travaillant sur le Forex,marché des changes ou l’or est une valeur de base , le cours tourne aux alentours de 1500usd l’once ,regardez la progression sur un graphique c’est une ascension sans « pullback » on peut simplement constater que l’euro est un cadavre en sursis flottant au gré des flots,mais en aucun cas une monnaie« refuge » car ce n’est pas l’euro qui est fort mais le dollar qui est faible,l’euro n’a jamais été aussi bas par rapport au franc suisse,le plus bas depuis sa création.
                                        Tout le monde sait dans les milieux financiers que ce n’est pas « si » l’euro coule que cela sera une catastrophe, mais « quand »l’euro va couler que cela en sera une...
                                        Certains pays,comme la Hollande par exemple ont mis des restrictions drastiques sur l’achat d’or par des particuliers,je ne crois pas qu’ils soient au FN..
                                        et cette manoeuvre est simplement pour se protéger de la chute de l’euro qui ne passera pas les 5 prochaines années(georges soros,pas au FN non plus) alors pas la peine de se regarder le nombril,personne ne controle plus rien , les voies d’eau sont ouvertes,les tentatives de colmatage a coup de milliards d’euro ne sont la que pour donner du temps aux banques françaises et européennes de sortir du bateau en sauvant le maximum.
                                        Si , une seule personne peut me présenter un bilan chiffré pour le remboursement de la dette grecque,cela reviendra a me donner la solution pour rembourser en 5 ans un pret de 100 millions d’euros avec un salaire de smicard ,et je deviens prix nobel..
                                        Pensez a rester focalisés sur l’os a ronger que vous donnent les gentils politiques,focalisez vous sur le FN ,pendant qu’on vous plume,c’est aussi simple que ça le plan,politique et finance meme combat ,et je peux vous dire que d’avoir grandi dans la cité du 93 , je suis armé pour reconnaitre celui qui éssaye de me la faire a l’envers,ou de m’endormir pour me la mettre, c’est la meme école..
                                        Merci de votre collaboration  


                                        • michel 3 juillet 2011 08:39

                                          Cher Monsieur FAY,

                                          A vous lire, seuls des économistes devraient pouvoir s’exprimer sur des questions économiques, seuls des médecins sur des question de santé publique, seuls de policiers sur des questions de sécurité, etc.

                                          Fort heureusement, la République des experts n’a pas encore été instaurée en France.
                                          On voit déjà ce que donne cette idée nauséabonde de donner les pleins pouvoirs aux experts dans le cadre de l’Union Européenne et les résultats catastrophiques dont nous subissons les conséquences sont là pour nous mettre en garde.

                                          Que vous critiquiez Madame Le Pen, son programme, ses options économiques, soit ! C’est le jeu démocratique et c’est bienheureux ainsi. Le débat doit être ouvert et chaque critique qui se veut constructive est la bienvenue.

                                          Or, cela n’est nullement votre objectif. Votre seul et unique objectif c’est de vouloir faire passer pour dangereux le programme économique du FN (mais pas uniquement du FN) sans prendre la peine de l’analyser dans son intégralité et surtout, en faisant preuve de mauvaise foi dans la présentation de vos arguments et de vos références historiques, en occultant les bienfaits de dévaluations réussies dont celle de Pompidou en 1969 est un exemple parfait de réussite, reconnu par tous.

                                          L’utilisation de tels procédés est à la mode, je le sais bien, pour démonter les options économiques et politiques qui ne vont pas dans le sens d’une intégration européenne soutenue, d’un Euro fort et d’un libéralisme à tout va. Ces anathèmes sont les mêmes que professent sans cesse les tenants de cette idéologie.

                                          Enfin, vous dénigrez les experts conseillant Marine Le Pen en clamant haut et fort que leurs propositions seraient catastrophiques mais je voudrais vous signaler au passage que la situation que nous vivons aujourd’hui, elle, est bien réelle et que les dégâts que nous constatons (hausse du chômage, explosion de la dette, déficit considérable de la balance commerciale, délocalisation, désindustrialisation, diminution du pouvoir d’achat....) ne sont pas le fait des options préconisées par ceux qui prônent la sortie de l’Euro mais sont le fruit des politiques menées depuis des années par ceux qui suivent les recommandations d’experts tels que vous.

                                          Alors, ayez au moins la pudeur de ne pas être si arrogant devant d’autres options possibles.

                                          Bien cordialement.

                                          Mon Blog : http://w454.skyrock.com/


                                          • papi 3 juillet 2011 14:10

                                            michel

                                            Comme beaucoup de Français, vous dénoncez l’inquisition du groupe UMPS, ainsi que ses complices médiatiques et infiltrés sur des sites comme AV, la bataille électorale se fait aussi sur la toile, Fay est une torpille du système, aveugle , servile et destructrice ..


                                          • paoum 3 juillet 2011 15:40

                                            « Nicolas Sarkozy chef de la France »

                                            tout est dit , on voit le respect républicain de l’auteur !!

                                            sarko est le PRESIDENT de la république française et il se prend pour le chef , nuance...


                                            • Alex Alex 3 juillet 2011 17:19

                                              L’auteur a écrit une « maxime » remarquable par son contresens :

                                              « Sans bagage économique un(e) politique est malheureusement dans l’incapacité de s’opposer aux inepties de ses experts en économie ! »

                                              Si des « experts en économie » disent des « inepties » – ce que l’on peut constater régulièrement en observant les résultats de leurs propositions –, pourquoi l’auteur, qui se proclame « expert », n’en dirait-il pas ?
                                              C’est un grand mystère, mais qui reste dans la lignée de tous ces « experts » et « élites » auto-proclamés.
                                              De toutes façons, comme le FN ne passera pas aux prochaines élections, le problème ne se pose pas avec lui. En revanche, les programmes des deux grands partis susceptibles de fournir le prochain candidat seraient plus intéressants à analyser.

                                              Il serait encore plus intéressant de voir une étude sérieuse montrant qu’aucun gouvernement – qu’il se réclame de droite ou de gauche – ne peut tout simplement pas changer quoi que ce soit dans un système devenu mondial.


                                              • titi 4 juillet 2011 07:57

                                                @l’auteur

                                                Ne vous y trompez si le FN reprend la réthorique de la dévaluation c’est uniquement parce que celle ci est à la mode et que le FN ne peut pas se priver de ces voix.
                                                De la même manière que toutes les mairies lavent plus vert pour récupérer du vote écolo.

                                                Que la dévaluation ne soit pas une solution, que la planche à billet ne soit pas la solution, le constat a été fait il y a déjà quelques années par un homme de gauche : Pierre Bérégovoy, ministre de l’économie, qui n’avait pas de diplome d’H.E.C ou de l’E.N.A, mais par contre qui avait le B.S.P.

                                                Le B.S.P c’est le seul bagage économique qui devrait être obligatoire : le Bon Sens Paysan : « on ne dépense pas plus qu’on ne gagne ».
                                                Si on s’endette c’est uniquement avec l’assurance d’un retour sur investissement garanti et pas pour financer des promesses électorales.

                                                C’est cela qu’il manque à nos dirigeants. Bien plus qu’un diplome d’H.E.C.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès