Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Portrait et interview de Marie Le Vern, candidate aux élections (...)

Portrait et interview de Marie Le Vern, candidate aux élections législatives sur la 12e circonscription de Seine-Maritime

Marie Le Vern, 24 ans, est la candidate du Parti socialiste aux élections législatives dans la 12e circonscription de Seine-Maritime. Elle retrouvera face à elle Michel Lejeune, le député sortant UMP.

Fille d’Alain Le Vern, le président PS de la Région Haute-Normandie, dès ses 16 ans elle rédigeait des tracts, plus tard des discours et puis il y a 2 ans, elle pris la présidence de la commission sur l’aménagement et le développement du territoire au sein de la Fédération du Parti socialiste de Seine-Maritime. Elle s’engage aujourd’hui en politique pour servir son territoire.

Voici quelques-unes de ses propositions :


Infrastructures, communication et transport :
Notre circonscription est desservie par des voies ferrées (Rouen-Longueville-Dieppe / Rouen - Serqueux - Amiens / Abancourt - Aumale - Blangy -Le Tréport / Serqueux - Gisors - Paris) et les autoroutes A28 et A29.
Néanmoins, la population a besoin de liaisons plus adaptées : le Département par ses « bus à 2 € », la Région avec ses trains, souhaitent mieux irriguer notre territoire en allant jusqu’au « transport à la demande ».

Je soutiens ces initiatives qui favorisent nos déplacements : c’est moins cher, plus sûr et moins polluant.
De même, je mobiliserai les énergies pour améliorer nos liaisons ferroviaires avec Paris. J’agirai pour que la RN 27 (Rouen / Dieppe) et RN 31 (Rouen / Beauvais) soient enfin achevées dans les cinq prochaines années.
J’agirai également avec les présidents de l’Oise, de l’Eure, de la Seine-Maritime et les présidents des Régions Picardie et Haute-Normandie afin d’améliorer nos liaisons routières et ferroviaires.

Je m’engage à ce qu’aucun service public (poste, perception...) ne soit rayé de la carte.
Je travaillerai avec les communes pour établir « un plan logement » pour notre circonscription. J’oeuvrerai pour que les aménagements renouvelables soient d’avantage encouragés.


Interview de Marie Le Vern

Pourquoi êtes-vous candidate aux élections législatives ?

Je suis candidate aux élections législatives pour défendre le territoire sur lequel je suis née et ses habitants avec qui je vis au quotidien. Ma personnalité est empreinte des valeurs de gauche de solidarité, de justice et d’égalité et je ressens aujourd’hui le besoin impérieux de transformer cet engagement humain en propositions concrètes à l’Assemblée nationale.


Que faites-vous dans la vie actuellement ?
Je suis juriste.

Vous avez 24 ans, votre âge est-il un atout ?
Ma jeunesse est un gage de dynamisme. Je veux mettre cette énergie au service du bien commun. Nouvelle dans la vie publique, chacun me reconnaît comme la candidate du changement. Bercée par la politique depuis mon enfance, j’ai une solide expérience du militantisme de terrain et une formation de juriste qui me permettent d’avoir une vision pragmatique et concrète des responsabilités d’un élu. Je suis une femme d’aujourd’hui : consciente de l’héritage du passé, bien ancrée dans le présent et tournée vers l’avenir !

Comment envisagez-vous votre rôle de députée ?
Si je suis élue, je serai une députée active, présente sur le terrain, et ambassadrice de mon territoire aussi bien au niveau national que local. Pour que la 12e circonscription avance, je considère qu’il faut une députée à plein temps. Je m’engage donc à ne cumuler aucun mandat. Elue de la modernité et du changement, je serai d’une disponibilité totale. J’agirai très activement à l’Assemblée nationale.

Que pensez-vous de votre principal candidat, le député UMP Michel Lejeune ?
Le candidat sortant a été absent sur des sujets essentiels pour notre territoire comme l’urgence médicale et la santé, les services publics, l’emploi, le pouvoir d’achat, le logement ou l’aménagement de notre territoire. Trop de questions sont restées sans réponse, trop de projets retardés (je pense aux routes nationales 31 et 27 par exemple). Et pire, il a soutenu les gouvernements qui ont laissé ces dossiers à l’abandon sans intervenir ! Nous ne pouvons laisser notre circonscription sans personne pour la conduire, l’animer et la faire avancer, le changement s’impose !

Que se passera-t-il selon vous si la droite garde encore le pouvoir pendant cinq ans ?
Donner une majorité absolue à la droite pendant ces cinq prochaines années serait dramatique pour l’avenir de la France. Services publics, impôts, santé, libertés, politique internationale, monsieur Sarkozy nous prépare un programme de régression sociale et de crispation autoritaire. Il est plus que jamais nécessaire de défendre notre vision d’une société juste et de protéger nos acquis sociaux aux prochaines élections législatives en votant pour le parti socialiste. Ne laissons pas tous les pouvoirs entre les mains d’un seul homme, il en va de l’avenir de notre pays et de sa démocratie.
Comment voyez-vous votre avenir en cas de victoire ou de défaite ?
Dans un cas comme dans l’autre, je vois mon avenir au service de l’intérêt général. La politique n’est pas une lubie. Je compte bien continuer à défendre mes valeurs sur le terrain quels que soient les résultats des élections.
Un chanteur ou un groupe ?
En ce moment les Fatals Picards.
Un film ?
The bridges of Madison county
Peu de prises, peu de répétitions et à l’instinct !
Vos émissions télés préférées ?
Je regarde très peu la télévision. J’aime les émissions scientifiques simplistes !
Un dernier mot pour les électeurs de votre circonscription ?
Vous pouvez compter sur moi.


Entretien réalisé par Arnaud Mouillard

Site de Marie Le Vern : http://marie.levern.free.fr/


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Voltaire Voltaire 8 juin 2007 13:18

    Fils de, fille de... cette mainmise de familles dans les candidatures et postes au sein de la plupart des partis politiques est insuportable. A croire que la France est redevenue un système de droit héréditaire. C’est insuportable est ce système vicié est en partie responsable de la médiocrité de nos élus.

    « Le changement », c’est aussi l’abolition des privilèges héréditaires dans la politique française.


    • Patrick Madrolle 9 juin 2007 03:34

      Pour ça encore faudrait-il un mode de scrutin qui y aide et là ça n’est pas gagné.

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=25369

      "Les électeurs d’un candidat investi peuvent ainsi le sanctionner sans pour autant pénaliser le parti le plus proche de leurs valeurs.

      Il donne sa chance à chaque candidat d’un parti, quelle que soit la difficulté de la circonscription, et évite les transactions et rivalités sur ce point à l’intérieur des partis et entre eux. "


    • tvargentine.com lerma 8 juin 2007 17:14

      Franchement,nous devons casser toute cette techno-structure qui gouverne de pere en fils ou fille comme si la France était encore en monarchie et qui ensuite nous impose des candidatures comme celle ci.

      Ou sont les candidatures des ouvriers au PS ?

      Ou sont les candidatures des rmistes au PS ?

      Ou sont les candidatures de créateurs d’entreprise au PS ?

      Bref,la liste est longue et démontre bien la fracture sociale entre le PS et ce qui a été sa base sociale qui vote maintenant Nicolas Sarkozy


      • Thomas Roussot Thomas Roussot 8 juin 2007 20:50

        Elle m’offre le bonheur ou quoi ?


        • prgrokrouk 8 juin 2007 22:28

          Marine LE VERN... fille de... Je crois rêver ! C’est FANtasTIque ! Elle est plus mignonne que son sosie en blonde.

          Sans les calculs de François Mitterrand et du PS, plein d’électeurs n’auraient même pas eu idée d’extrêmement voter. Voyez, il en reste encore, et des messages subliminaires, et des lapsus !


          • bernard29 candidat 007 8 juin 2007 23:04

            Si j’étais sympathisant communiste, et que je n’avais qu’une seule présentation de candidat à faire sur Agoravox, je choisirai pour ma circonscription ou ma Région de présenter un candidat PC. Mais non, je choisis une candidate PS et je n’invoque aucune motivation spéciale ( par exemple parce qu’elle serait la plus jeune candidate de la région.... parce qu’elle a une chance de gagner et de battre un vieux grignou ... Enfin, on ne sait pas ).

            La vraie motivation de cet article n’est elle pas alors de dire que le PS présente la fille du Président PS de la région ? ce qui a l’effet escompté sur les commentateurs.

            On fait dans le feutré à gauche , n’est’il pas ?

            Mais bon ! on ne se mouille pas trop ; Agoravox ne va pas non plus bousculer la vie politique de la 12 éme circonscription de la seine maritime.


            • ExSam 9 juin 2007 11:34

              Un peu patrimonial tout ça...Etonnant qu’un militant du PC soutienne cette candidate qui, à 24 ans, est presque un « vieux de la vieille ».

              Mais, il a raison quand même sur le fond. Tout candidat honnête, courageux et déterminé est à encourager pour démolir les lepénistes honteux qui pont piqué les clés du pays.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès