Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour Barroso, Hitler plutôt qu’un Front Populaire ?

Pour Barroso, Hitler plutôt qu’un Front Populaire ?

On se frotte encore les yeux pour y croire. Le président de la commission européenne déclare, lors d’un point presse du 24 juin, que les « souverainistes de gauche ont exactement le même discours que l’extrême droite » . Ainsi affirme-t-il que toutes les oppositions à la politique financière qu’il entend mener se valent et sont à ranger dans le même sac, celui du fascisme. Donc, pour José Manuel Barroso :

  • la sécurité sociale c’est du fascisme !
  • La retraite par répartition c’est du fascisme !
  • Le droit du travail c’est du fascisme !
  • Le service public de santé c’est du fascisme !
  • Le service public d’éducation c’est du fascisme !
  • Une télévision publique c’est du fascisme !
  • Un smic européen décent c’est du fascisme !
  • Une politique industrielle écologique favorisant l’emploi plutôt que les actionnaires c’est du fascisme !

Mais cessons là l’énumération. Et n’insultons pas d’avantage l’intelligence José Manuel Barroso. Ne croyons pas qu’il assimile réellement Blum à Hitler. Mais voyons bien plus comment il manipule les concepts politiques dans le seul et unique but de se protéger lui, ses amis, son système.

Les extrêmes droites d’Europe sont nationalistes et xénophobes. Les gauches alternatives européennes sont internationalistes et ouvertes au monde. Ce détail échapperait-il à José Manuel Barroso ? Certainement pas. Il sent bien, José Manuel Barroso, le souffle populaire qui n’en peux plus de son Europe libérale et financière où tout devient marchand, à commencer par les hommes eux mêmes. Il sait que ce souffle peut donner un Front des Peuples. Une grande contestation populaire, progressiste qui ferait s’écrouler son monde et avec lui ses alliés de Goldman Sachs dont le président et ami de la BCE, Mario Draghi, est un pur produit. Alors il ne faut surtout pas que les esprits critiques, les classes moyennes, les classes supérieures se mettent à douter, se mettent à envisager d’épouser la cause de la solidarité internationale des peuples d’Europe. Il convient d’ériger la digue suprême, la digue absolue. Affirmer que l’opposition à sa politique est nécessairement, obligatoirement, indéniablement l’expression d’un fascisme larvé. Ainsi, vous vous levez un matin convaincu d’être un socialiste qui marche dans les pas de Blum, et vous voilà le soir venu être un adepte d’Hitler. Il cherche ainsi à vous faire marcher droit dans ses pas à lui, c’est tout de même moins grave. La technique culpabilisante qu’utilise José Manuel Barroso n’est pas qu’insultante. Elle jette dans les bras du fascisme la contestation à sa politique puisque finalement Blum c’est Hitler, Hitler c’est Blum. Avec sa propagande sortie des devinettes carambar, le fascisme n’est pas la détestation absolue. Le fascisme n’est qu’une autre politique possible parmi d’autres. Il perd son caractère funeste.

Barroso, en assimilant Hitler à Blum, fait la promotion d’Hitler. Ce détail échapperait-il à José Manuel Barroso ? Certainement pas. Car il devine qu’au bout du bout les mouvements socialistes mettent à mal les intérêts des oligarques financiers. Alors que les dictateurs fascistes en sont toujours les ardents défenseurs. Devons nous en faire une liste ? Pinochet, Franco, pas vraiment des amis du peuple, mais toujours amis fidèles de la finance. Et que dire de l’Estado Novo, politique fasciste et dictatoriale que soutenaient activement les riches propriétaires, les riches banquiers et les riches industriels portugais. Visiblement, pour José Manuel Barroso, Salazar était l’équivalent de ces femmes et de ces hommes qui feront la révolution des œillets et provoqueront sa chute. Cette histoire, José Manuel Barroso la connait, nécessairement, obligatoirement, indéniablement. Il est le fruit de cette libération portugaise contre le fascisme portugais. Autre preuve donc qu’il instrumentalise le fascisme pour faire la propagande de son Europe marchande.

En France, le véritable bénéficiaire de ses propos provocateurs ne sera pas le Front de Gauche mais le Front National. Et il le sait. Il fait mine de renvoyer dos à dos deux nationalismes en évoquant un souverainisme de gauche. Mais il ne peut pas y avoir de souverainisme à gauche. Parce qu’à gauche on déteste les souverains et toutes notions de souverainismes. Il s’adresse donc à celles et ceux tentés par le souverainisme d’extrême droite en leur signifiant qu’il n’est pas moins respectable que le socialisme. Il sait que derrière les leaders souverainistes nationalistes d’extrême droite français se cachent toujours de fervents admirateurs du capitalisme sauvage, de la dérégulation, du libre échangisme sans loi. Il sait que ces leaders d’extrême droite vivent dans de riches châteaux et qu’ils se transmettent le pouvoir de père en fille, de fille en nièce, d’épouse à époux. Il sait qu’avec eux il n’a rien à craindre. Il sait qu’avec eux les valises remplies d’argent en quête d’évasion continueront à se balader de banques en banques.

En réalité Barroso sait que Blum n’a strictement rien à voir avec Hitler. Mais il a tout intérêt à faire croire que c’est pareil. Parce que pour le monde de la finance, une bonne dictature sera toujours préférable à une vieille démocratie en Europe. Parce que pour José Manuel Barroso un Hitler sera toujours préférable à un Front Populaire.

Sydné93


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Lecrabe 27 juin 2013 08:54

    Hum, manifestement, vous ne l’avez pas vraiment compris.
    Et pourtant il faut bien appeler un chat : un chat.
    Si l’extrême gauche et l’extrême droite sont diamétralement opposées, ça n’est pas par pure rhétorique, c’est bien au niveau de l’idéologie, des valeurs et des actes.
    Et ce n’est pas en usant d’une sémantique d’école maternelle et d’une affirmation caricaturale que vous allez contredire ce fait.


  • TSS 26 juin 2013 09:44

    Barroso a fait toutes ses etudes aux USA où il a été endoctriné,c’est un faux nez des states

    comme la plupart des gens ,non elus,qui asservissent l’Europe.... !!


    • Anaxandre Anaxandre 26 juin 2013 15:14

        Non, Barroso n’a pas fait « toutes ses études aux USA », il y a juste parfait sa formation à Georgetown (université située au cœur du pouvoir à Washington) ; le jeune révolutionnaire maoïste a tout d’abord bénéficié d’une bourse d’études de la Volkswagenwerk avant d’être envoyé en Suisse à Genève à l’institut universitaire d’études européennes ; pour plus de détails sur le parcours de l’homme, voir ici.

        Sur le fond de l’affaire maintenant, comment peut-on comparer Barroso à Hitler quand on sait, comme je le répète (trop ?) souvent que Barroso n’est qu’un haut représentant de la victoire inachevée des Alliés en 1945 ? Voilà ce que j’écrivais ici-même hier :

       "La réalité c’est que la guerre ne s’est pas achevée en 1945. Elle continue. Sous d’autres formes. Toutes les Nations encore souveraines peu ou pas alignées sur les Vainqueurs de 1945 sont éliminées, écrasées par la guerre, soumises à des embargos inhumains, à des pressions économiques et financières gigantesques, etc.« 
        »Et c’est toujours le camp du Bien contre l’Axe du Mal ; c’est toujours la Démocratie (à l’américaine, avec son Libre-échange, son FMI et sa Banque Centrale) contre les « dictateurs », mais surtout contre l’Indépendance financière et la Tradition ; c’est l’idéologie du multiculturalisme et du métissage contre les Peuples et les Cultures ; c’est le monde judéo-protestant des résistants/vainqueurs contre le monde hélléno-catholique des collabos/perdants."

       Ce à quoi on assiste c’est le Libre-échange total et l’idéologie de la Déclaration universelle des Droits de l’homme (qui n’est plus Citoyenne, comme celle de 1789), poussés jusque dans leur logique extrême contre l’indépendance économique, culturelle, ethnique, des Peuples et des Nations. C’est, pour faire simple, la prise de pouvoir de ce qu’on avait encore le droit par le passé d’appeler la « judéo-maçonnerie » via la Banque et l’OTAN. C’est le rêve, chez nous, des Minc et des Attali. Et ces deux-là sont bien peu hitlériens...


    • art.35 27 juin 2013 21:19

      tien encore un imbécile qui écoute Soral . Un simple « répéteur » qui prend des allures d intello et semblerait nous réapprendre l histoire selon sont gourou DE Bonnet Soral . Voila ici la droite lignée de la propagande du fascisme italien entremêle de la propagande du nazisme allemand

      ...le grand complots judéo bolchevique, le métissage ennemie de l humanité et les droits de l homme destructeur de notre âme et bien sur notre sacro sainte culture (ou manque de culture) mise à mal .
      Notre sainte culture du royalisme et du féodalisme où seul les nobles blancs patriotes pouvaient à souhaits exploiter les serviteurs du bon seigneur semble manquer aux nostalgiques du III Reich et au crétin qui ne connaissent de l histoire que ce que des fasciste leur on mis dans la tete .
      Comme si notre tradition et la pureté de notre race nous préservaient du totalitarisme financier . Comme si les juifs étaient responsable de tout les malheurs du monde, comme si notre tradition bourgeoise nous préservait du libéralisme et de la prédation du capitalisme .

      le message de Barroso est pourtant tres claire et tout à fait conforme à la ligné qu’ont les Hyper classe bourgeoise depuis le xx siecle . Tout sauf le front populaire ,tout sauf le communisme . Évidemment interet de classe oblige c est la dictature fasciste qu ils ramèneront en europe tout comme ils ont essayés de le faire avec Musolini Hitler pinochet et en créant AL Quaida

      Tes histoires de métissage bidon et de culture de merde que tu pense ancestrale ne pese rien et ne change rien à la donne (TF1 FR2 et la consommation a tout prix resume ce que tu crois etre « Ta culture ») . La reflexion à 2 balle à la Soral est typiquement issue de la propagande nazi . Typiquement issue de la propagande atlantiste de la guerre froide . Typiquement la propagande utile au « systeme » pour ne pas subir l avènement du communisme et la fin des privilèges bourgeois


    • aliante 28 juin 2013 00:44
      •  Baroso utilise les mêmes arguments que les libéraux des années trente qui préféraient Hitler aux front populaire on sait ce qu’il advint ensuite
      • je me dis pauvre Hugo Chavez d’avoir été récupéré par Soral comme soit disant nationaliste alors que de son vivant le commandante n’a eu qu’ aspirations patriotiques et humanistes ,son gouvernement était d’ailleurs composé de multitudes de gens de tout horizon,à l’opposé de l’ideologie soralienne


    • walter99 26 juin 2013 10:13

      Barroso est un des derniers représentants du néolibéralisme agonisant . Je vous rappelle que le libéralisme s’occupe de l’économie réelle ,celle qui a des règles et qui porte sur de vrais produits et services. Le néolibéralisme n’a rien à voir ,c’est une idéologie des années 50 (Hayek et Mises) qui voulait réduire toute la société à des « marchés » sensés être purs et autorégulés (catallaxie) Personne n’a jamais vue la catallaxie et la crise de 2008 a vu la mort de cette idéologie : les marchés doivent être organisés sinon c’est le n’importe quoi : CDS à position nue, VAD, produits dérivés, et le pompon,le high frequency trading, tout cela n’a plus rien à voir avec l’économie réelle.Malheureusement Barroso et autre Macron croient encore à cette idéologie dangereuse et ils sont au pouvoir .Le big krach les mettra dehors et il faudra reconstruire l’économie réelle ,la seule .. 


      • art.35 27 juin 2013 21:23

        historiquement quand tout s ecroule et qu il y a révolte il nous pondes du « national socialisme » (fin ca commence comme ca ;)
        Mais de nos jours je suis pas sur que 25 millions de communiste soviétique viendront sauver les démocraties européenne . Au vue de la haute technologie militaire actuel (que possède des groupe privés et plus les armées traditionnelles) je m inquiette vraiment et ne partage pas votre optimisme


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 26 juin 2013 18:51

        Ce « gros con »en plus d’etre non elu et incompétent est complètement « PARANO »

        il a été nommé comme haut-fonctionnaire il faut FAIRE UNE MAXI PETITION POUR LE VIRER

        IL N A AUCUN ORDRE A DONNER AUX PRESIDENTS DES REPUBLIQUES DE LA CEE

         DE PLUS comparer BLUM A HITLER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il merite LA PORTE

        dehors ........ET VITE AVANT QUE LES PEUPLES LE PENDENT.............


      • Cocasse Cocasse 26 juin 2013 10:47

        Vous pensez faire une différence entre souverainistes de gauche, de droite, ou de je ne sais où. Vous vous trompez, nous sommes tous dans le même bateau. Barosso, l’ennemi de notre peuple et de notre pays ne s’y trompe pas, lui. Vous pouvez compter sur lui à ce niveau, intelligent, déterminé, monstrueux. Il ne lui manque que la petite moustache.


        • bernard29 bernard29 26 juin 2013 11:51

          Wikipédia ; Barroso ;

          .............Jeune homme, lors de la révolution des œillets en 1974, il se situe à l’extrême gauche radicale de l’échiquier politique comme président des étudiants maoïstes (MRPP), ..........

          l’extrême gauche nous étonnera toujours.


          • Ruut Ruut 26 juin 2013 15:46

            il mène une politique d’extrême gauche comme le fit Staline en son temps.



          • baldis30 26 juin 2013 22:12

            La politique est un grand cercle et partant dans un sens ou dans l’autre on finit toujours par se trouver à l’opposé de son point de départ .

            Il est dans la lignée des communistes de 1940 qui sollicitaient de l’occupant la parution de leurs journaux .... et qui donc passa de France en URSS en traversant l’Allemagne .... ? mais qui ? ....

             En somme il est né ét a été élevé sous Salazar .... ce n’est pas une excuse mais explication plausible


          • epicure 26 juin 2013 23:14

            normal, l’extrême gauche, désigne tout et son contraire, ce qui est le plus opposé à l’extrême droite, comme ce qui en est le plus proche du côté anti-libéral.

            Désigner l’extrême gauche comme autoritaire, je vous désignerais une extrême gauche libertaire, et vice versa.
            Désignez moi une extrême gauche supportant un pouvoir fort avec un chef, je vous désigne une extrême gauche trés démocratique, et vice versa.
            etc....

            Donc rien ne peut étonner de la part de ce qui est étiqueté extrême gauche, puisqu’on peut s’attendre à tout.

            Maintenant avec baroso on a un exemple typique du gauchiste, pseudo révolutionnaire jeune, puis rangé en costard cravate en viellissant, jamais à gauche au fond, détestant la liberté, la démocratie, bourgeoise au départ puis sous toute ses formes à l’arrivée, défendant toujours une élite, de « l’avant garde révolutionnaire » aux seigneurs de la finance.


          • art.35 27 juin 2013 21:28

            d apres moi ca présence chez les maoistes pue l infiltration mode CIA . Je pense meme que sous mao ou staline il aurait pris 2 balles pendant les purges ...Mais on aurait appelé ca un horrible crime communiste contre un gentil capitaliste liberal


          • foufouille foufouille 26 juin 2013 11:52

            « Parce qu’à gauche on déteste les souverains et toutes notions de souverainismes. »

            bizarre, j’ai vu un M soutenu par tous malgré ses mensonges


            • Mr Dupont 26 juin 2013 12:21

              Quand Mr Hollande a été élu , Mr Barroso lui donné la dernière mouture de la mise à jour des traités européens en vigueurs à signer

              Pendant sa campagne Mr Hollande en grand homme de gauche qu’il devait de paraître à déclaré que jamais il ne signerait le traité Merkozy

              15 jours plus tard : il était signé à la virgule prés

              De 2 choses l’une ; soit il signe ce qu’on lui montre sans le lire , soit aujourd’hui il se fout encore de la gueule de ses électeurs en leur racontant que « lui y est pour rien que tout est de la faute de ce facho de Barroso »

              Mr Barroso n’est pas blanc blanc dans cette histoire d’accord ; mais que dire de Mr Hollande la girouette qui tourbillonne au moindre courant d’air et renie ce qu’il signe


              • kergen 26 juin 2013 17:51

                Quand ce fils de pute félon de vendu aux USA de Barroso a été réélu, il l’a été grâce au vote DECISIF de Sarkozy qui ne peut rien refuser à ses maîtres yankees.
                N’inversez pas les choses monsieur le trafiquouilleur.


              • art.35 27 juin 2013 21:33

                bien vue ca pu (encore une fois) la manipulation politique ...la faute à la crise , la faute à l europe, la faute à barroso .
                Et on va nous demander d attendre encore une fois « le changement c est maintenant » le nouveau president du « moi président je » . Et il va falloir rester bien gentillement à ecouter ces enc..... se faire passer pour des politiciens socialiste


              • DanielD2 DanielD2 26 juin 2013 12:28

                N’importe quoi. Barroso a juste voulu rappeler à la gauche Française, avec son exception culturelle, et au petit Montebourg que toutes velléités de protectionnisme, même en parole, est et sera stratégiquement, systématiquement qualifié de réac, voir de xénophobe, etc, quelque soit la personne et ses raisons.

                Ca n’est pas nouveau et toute la classe politique Française use et abuse de cette stratégie depuis 30 ans pour faire avancer coute que coute leur UE chérie. Pourquoi Le PS serait protégé quand il sort de la ligne libérale ? Ben ouais, t’es protectionniste, donc t’es un facho Montebourg, tu veux foutre des barbelés et des miradors partout ! Salaud ! Va voter FN !


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 29 juin 2013 10:13

                  IL NE PEUT Y AVOIR QU’UN FASCISTE POUR PRENDRE COMMEemblème un avion de guerre

                  MONTEBOURG ET MELENCHON te pissent a la raie du c..


                • Mr Dupont 26 juin 2013 12:30

                  Parabole

                  Quand un gérant d’immeuble fait signer un nouveau bail à un locataire, si celui-ci le signe et qu’après il constate des malfaçons genre les toilettes sont bouchées et que les étrons débordent , qu’il ne vienne pas se plaindre en traitant le gérant de facho

                  Cela ne débouchera pas les toilettes


                  • soi même 26 juin 2013 12:53

                    Barroso en bon marxiste, car malgré les apparences, il est resté Maoïste, il a juste changer de fusil d’épaule manie les paradoxes de la politiques et reste sur le fond égale à lui même, il aspire au totalitarisme du pouvoir et œuvre dans ce sens !

                    Et fondamentalement quelle est la vrais différence entre le Nazis et le Communisme, et bien pas grand chose en réalité, cela se résument dans le détail du traitement de ceux qu’ils ont désignés comme leurs ennemis et une vague différence d’ordre économique.

                    On comprend mieux le pourquoi qu’ils avaient besoin d’un tueur, il excelle dans le rôle jusqu’au jours où il va revendiquer le pouvoir pour lui même qui lui sera fatal.
                    Je crois c’est ce qui lui arrive aujourd’hui, ces jours sont comptés, il ne plaît plus !


                    • kergen 26 juin 2013 17:53

                      C’est simplement une pute qui a changé de trottoir. ça n’a rien à voir avec le communisme.

                      Mais rappelons nous qu’il n’a été réélu que grâce à Sarkozy. Le clébard des USA.


                    • epicure 26 juin 2013 23:34

                      baoso est antimarxiste, et de tpoute façon ni le maoïsme, ni le stalinisme sont des marxismes, mais juste des régimes basés sur la pensée orientale ( la supériorité du tout sur les parties ).
                      La différence entre Nazisme et Communisme avec un C majuscule  : les différences sont énormes : le Communisme est égalitaire, repose sur un pouvoir démocratique débarrassé des classes, il ne divise la société ni en classe, ni en race, il ne repose aps sur le pouvoir d’un chef etc....
                      Le nazisme c’est tout le contraire.

                      Par contre on a eu des régimes qui se sont dits comunistes ou socialistes, qui reposaient sur un régime non démocratique avec un chef fort, des privilégiés etc.., ceux là , stalinisme, maoïsme etc.. avaient effectivment moins de différence avec l’extrême droite, encore qu’il y avait quand même des différnces qui sont importantes pourtant pour les deux camps : la nature de la communauté, unitaire pour les uns clivée au niveau racial, ethnique ect... pour les autres.


                    • eresse eresse 27 juin 2013 01:23

                      @epicure
                      « le Communisme est égalitaire » ; seuls les pauvres veulent être égaux, pour les autres, la prétendue égalité à la naissance suffit largement.


                    • art.35 27 juin 2013 21:42

                      « il est resté Maoïste »,« des vagues différence économique » . Toi tu divagues à bloc . Si tu n est pas capable de faire la difference entre le marxisme et le fascisme evite de contaminer de ton ignorance et de tes superstitions les autres . Lit un livre un jours . Lit Marx ou lit sur le liberalisme (la strategie du choc par exemple de N Clain) Lit un bouquin de J.M Keynes
                      « Barroso en bon marxiste » à peine croyable de lire pareil connerie .


                    • epicure 26 juin 2013 23:39

                      l’internationalisme ne s’opose pas au souverainisme, bien au contraire, l’internationalisme c’est l’alliance, le respect entre peuples souverains, le contraire de l’impérialisme.
                      Là où les nationalistes eux opposent des peuples souverains séparés hermétiquement par des frontières, certains faisant même des hiérarchies ente cex peuples.

                      Dans l’internationalisme ce qui rassemble est plus important que ce qui sépare, le nationalisme c’est el contraire, ce qui sépare est plus important que ce qui rassemble. Ce qui est une caractéristique de l’opposition philosophique gauche/droite ( pas juste une opposition d’étiquettes et personalités des fausses alternances ).


                    • spartacus spartacus 26 juin 2013 13:31
                      • la sécurité sociale c’est inégalitaire et clientéliste, contre la liberté de choix. Une forme de fascisme des étatiques sur la liberté individuelle. 

                      • La retraite par répartition c’est assurer ses vieux jours sur le dos des générations suivantes en espérant ne pas faire partie de la dernière génération quand le système fera faillite. 

                      • Le droit du travail c’est la cause principale du chômage de masse. La sur-protection du travail est la cause de la rareté du travail. Les fascistes étatiques imposent de faire perdurer des emplois trop cher ou obsolètes, et en conséquence accentuent les charges et les coûts sur les emplois qui devraient se créer en remplacement. 

                      • Le service public de santé c’est du fascisme ? Oui encore du fascisme étatique. Il génére les dérives propres à un monopole, des médicaments plus cher, des manques de personnels, une gestion calamiteuse. 

                      • Le service public d’éducation c’est du fascisme ! oH que Oui ! 80% des profs du public sont de culture Marxistes et étatistes. Les autres doctrines ne sont pas enseignées à l’école. Hayeck un inconnu pour 90% des Français. Pas un livre d’économie ne parle des transformations de la société par les entreprises. On en arrive à cette pensée de masse qui croit que l’état est « formidable » et qu’il agit pour le bien commun, en oubliant qu’il n’agit que pour des groupes d’intérêts. 

                      • Une télévision publique c’est du fascisme ! Hélas oui. France Inter, France 2, 3 ne sont que des organes de pensée étatistes et socialistes. 90% des journalistes sont de gauche.
                      • Un smic européen décent c’est du fascisme. Oui, l’effet concret du SMIC est de limiter la création d’emplois rentables pour protéger des emplois devenus non rentables.

                      • Une politique industrielle écologique favorisant l’emploi plutôt que les actionnaires c’est du fascisme ! Oui c’est du fascisme. Sans investissement pas d’emploi pérenne. Sans perspective de gain, pas de création. 

                      Vous avez aussi oublié une forme de Fascisme, celui qui consiste à ostraciser celui qui n’a pas votre pensée..

                      • cardom325 cardom325 26 juin 2013 16:05

                        Je pouffe, nous pouffons , vous seriez ostracisé, cher Spartacus , retournez donc à votre autre exutoire
                         Le Quidam......là vous êtes entre vous, aucun gauchiste pour vous contrecarrer , puisque là bas, la censure est bien plus intraitable pour les idées de gauche que pour celles de droitesur Agoravox où survit néanmoins votre prose délirante , ne vous en déplaise

                        plus de fonctionnaires , de sécu , de retraite, enfin si quand même des flics pour recadrer les récalcitrants , l’argent pour maître absolu, tout s’achète et tout se vend

                        je sais que vous continuez sur Agoravox uniquement en vous disant, on ne sait jamais, je pourrais en convaincre quelques uns, ramener les brebis égarées sur l’autel du libre échange absolu


                      • kergen 26 juin 2013 17:54

                        Spartacus, sans déconner, faites avancer l’humanité, suicidez vous, svp.


                      • spartacus spartacus 26 juin 2013 18:23

                        Vous avez vu un retour sur le fond ?

                        Comme d’hab...que de l’ostracisme...de la part des étatristes.

                      • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 18:50

                        ça j’ aime bien comme dialogue , suicidez vous ....


                        un grand sens de l’ altérité se dégage de cette intention ....

                      • kergen 26 juin 2013 19:18

                        @Tutu frottis

                        N’est ce pas ? Il faut laisser parler la part de charité inhérente à chaque cœur.


                      • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 19:26

                        Parfaitement et c’ est ainsi que l’ on construit des dialogues constructifs . 


                      • art.35 27 juin 2013 22:48

                        Tu veux une reponse sur le fond ??

                        -la securité sociale c est ce qui te permet d etre en bonne santé crétin . C est ce qui permet à ta propre famille d etre soignés si elle tombe malade . Si il n y a plus d épidémies de choléra, de peste ou de tuberculose c est par ce que les (vrais) socialistes et les communistes l ont mise en place (donc pas Hitler, pas Mussolini, pas Pinochet , pas Franco...DONC PAS LE FASCISME CRETIN ! )

                        - La retraite par répartition ?? et tu voudrais quoi ?? bosser jusqu’à ta mort ? tu crois que la retraite par capitalisation en etant payé comme un esclave ca marche !? cretin !

                        -Les droits du travail imbecile c est ce qui fait que tu n as pas vécu ta vie de petit bourgeois comme un chinois de 8 ans qui gagne à peine de quoi manger . C est ce qui freine le dumping sociale et empeche l esclavagisme . Hitler avec sont fascisme a réintroduit l’esclavagisme et les camps de travaux forcés . « la rééducation par le travail » à transformé le salarier en esclave CRETIN !!
                        Le chomage de masse est inévitable !! nous sommes en periode de « sur production du capital » et les « gains de productivités » sont tel que bientot seulement 20 % de la population mondial suffira à générer la totalité de bien de consommation de la planete CRETIN !

                        -le service public de santé empêche la création de monopole privé et l explosion des prix qui va avec . Cela garanti l accessibilité aux soins à tous CRETIN !

                        - « 80% des profs du public sont de culture Marxistes et étatistes. » imbécile il n y absolument rien de vrai la dedans (sources  : Main Kampf ??) Cretin ! Marx est inconnu des francais (à part pour dire n importe quoi) au meme titre que Freidman ou keynes . Alors on supprime l ecole et on laisse les cons ou l eglise nous donner des cours ?? Cretin !
                        « Pas un livre d’économie ne parle des transformations de la société par les entreprises » si il y a Marx et à l opposé Freidman et Hayeck .Et puis regarde autour de toi les entreprises on deja transformé la societé ! cretin !

                        -la télé privé comme ca va etre le cas en grece et comme ca l etait presque au vénézuéla c est pas du fascisme ? 90% des journalistes sont de gauche ?? triple CRETINNNNNN !!! quasi tout les journaux appartiennent à des liberaux de droite : Lagarder LVMH, d assault, Bouygue, Bolloré , meme Libé appartient aux Rotschild . Comment peut on etre aussi con surtout quand on vois que ne prétendus socialo de la media sphère sont des liberaux de droite ?

                        -« Un smic européen décent c’est du fascisme » ? non ce sont les accords du CNR cretin !! les facho je te le redit c est pas de salaire et les travaux forcés . L effet concret du SMIC et des avantages fiscaux accordés au patron qui paye le minimum leur employés, c est de niveler les salaires par le bas et garantir un max de rentabilités pour l employeur CRETIN !

                        - on parlait d écologie pas d économie il me semble . Apres favorisé les emplois plutot que les capitaliste non c est pas fasciste c est socialiste CRETIN ! Hitler a assassiné le prolétariat allemand et jamais la bourgeoisie industriel ni les banquiers bien sur . Ca c est Fasciste cretin !

                        « ostraciser celui qui n’a pas votre pensée.. » ahahahahah !! c est ta pensée induite par d’autre . Tu répète parfaitement le discours du FN des années 90 et celui de ton Gourou De Bonnet Soral (avoue que l aime le psychopathe nazillon Soral) . Un simple répéteur qui se fait passer pour un intello . Le meme verbiage totalement issue du fascisme Italien et du nazisme allemand, de la propagande atlantiste libérale issue de la guerre froide que tu nous ressert
                        Je crois que tu es le meilleur répéteur des hallucinantes conneries de Soral . tu balance les memes théories libérales que les medias actuel essaye de nous vendre pour assassiner l etat sociale et ne conserver que l etat policier d un nouvelle ordre mondiale défendu autant par Hitler que bush ou sarkozy .
                        J ose juste esperer que tu es rémunéré (un troll ? )pour dire de pareil conneries ou que tu fais parti du MEDEF ou du CAC40 . Je comprendrais mieux que tu sois juste un bon salaud égoïste qui tente de défendre ses intérêts de classe que d imaginer que tu puisse etre aussi bete et inculte . Tu est un facho qui s ignore, le parfait petit soldat du systeme que tu prétend combatre


                      • foufouille foufouille 26 juin 2013 13:42

                        pov’ crassus


                        • kergen 26 juin 2013 19:20

                          T’as raison collègue. Le pauvre Crassus, il est tout estranciné.


                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 29 juin 2013 10:09

                          CE PETIT VOYOU DE SARKO A E FAIT REELIRE CE GROS VOYOU DE BARRRRRRROSO

                           solidarité mafieuse,,,, ???OUI


                        • Claudec Claudec 26 juin 2013 15:25

                          Un peu facile d’attribuer au Front populaire toutes les mesures sociales prises depuis, mais pour faire court, pourquoi pas.

                          À condition toutefois de lui imputer TOUT ce qui lui revient, sans oublier les extrêmes auxquelles il a donné naissance et les années sombres qui ont suivies.

                          • njama njama 26 juin 2013 15:47

                            En fait leur ennemi n’est ni extrême gauche ou extrême droite (tout ça c’est du pipeau), leur ennemi est « la nation », valeur pourtant ô combien partagée pendant si longtemps par la gauche et par la droite. On peut même dire que, nation & république sont un alliage par nature.
                            Rien de surprenant donc dans le discours Barosso qui dit les « souverainistes de gauche ont exactement le même discours que l’extrême droite ». C’est la souveraineté des nations qui perturbe (entrave) la construction de l’État fédéral « Europe », c’est la souveraineté des nations qu’il voit comme une entrave à son fond de commerce, c’est la souveraineté des nations qui est le poil à gratter de la doxa de la sacristie politique capitaliste dont Barroso fait partie.
                            A quoi assistons-nous dans le paysage politique contemporain depuis l’Europe, ou Maastrich plutôt, si ce n’est qu’au démantèlement progressif de la souveraineté de l’Etat.

                            « Ainsi affirme-t-il que toutes les oppositions à la politique financière qu’il entend mener se valent et sont à ranger dans le même sac, celui du fascisme. »

                            On mesure le sophisme, même s’il est sous-entendu, ... donc pour Barroso la nation c’est du fascisme ! OUPS !

                            @ sydne93
                            Les extrêmes droites d’Europe sont nationalistes et xénophobes. Les gauches alternatives européennes sont internationalistes et ouvertes au monde.

                            Je ne partage pas cette caricature.
                            On peut être « nationaliste » à gauche comme à droite ... l’inter_nation_alisme n’existe que si nations, et donc nationalisme.

                            Les gauches alternatives ? je ne vois pas trop ce que vous voulez dire. Le marxisme n’est pas une religion, certaines formes de communismes le sont par leurs côtés doctrinaux - je ne citerai pas de noms -. Le marxisme n’est ni monolithique ni figé, il prend (normalement) en compte les contextes économiques, historiques, politiques, culturels, sociaux ... là où il peut prospérer un peu ou davantage, partiellement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès