Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour la première fois, un sondage indique qu’une majorité de (...)

Pour la première fois, un sondage indique qu’une majorité de Britanniques voteraient pour la sortie de l’Union européenne

Pour la première fois, un sondage indique qu’une majorité de britanniques voteraient pour la sortie de l’Union européenne. Cette évolution ouvre de formidables perspectives pour l’UPR en France.

Selon le sondage présenté rendu public hier soir 5 septembre par le Mail on Sunday – qui le qualifie de « sondage choc » -, 43% des Britanniques voteraient pour la sortie de l’UE, 40% voteraient contre et 17% seraient indécis. Soit une majorité absolue de 51% des votants pour la sortie.

Comme tout sondage, il ne s’agit bien sûr… que d’un sondage, donc éminemment fragile et suspect. Il faut noter que ce sondage a été réalisé par un institut britannique – Survation – qui travaille pour des journaux plutôt eurosceptiques comme le Daily Mirror et Mail on Sunday.

Je rappelle quand même que ce sondage ne donne pas des résultats extraordinairement différents de celui publié par le journal britannique The Guardian (gauche) il y a presque 4 ans – le 24 octobre 2011 – qui indiquait que 70 % des Britanniques souhaitent avoir un référendum d’autodétermination pour ou contre la sortie de l’UE (ce qui est donc décidé) et que 49 % des électeurs s’apprêtaient déjà à voter en faveur de la sortie de l’UE. (cf. mon article du 11 janvier 2013)

De 2011 à 2015, le nombre d’électeurs britanniques partisans de sortir de l’UE serait ainsi passé de 49% à 51% : le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne paraît pas du tout invraisemblable.

Quoi qu’il en soit, le nouveau sondage du 5 septembre 2015 et sa large médiatisation au Royaume-Uni apparaissent comme une gifle pour le Premier ministre Cameron, et pour le président Obama, qui ont appelé l’un et l’autre les Britanniques à rester dans l’UE.

Cette information permet de mesurer le gouffre abyssal qui existe entre la liberté de la grande presse au Royaume-Uni et la servitude de la grande presse en France.

Cette information nous donne aussi beaucoup d’espoir et d’excellentes perspectives de croissance pour la suite des événements.

Car plus le débat va prendre de l’ampleur au Royaume-Uni, et plus les grands médias français, les européistes et les alter-européistes de tout acabit (FN, DLF, PG, PCF, NPA, etc.) vont avoir du mal à faire croire aux Français qu’il serait « impossible », « fou » ou « d’extrême droite » de vouloir sortir de l’UE comme le propose l’UPR depuis sa création.

Ou alors il faudra que les européistes et les alter-européistes expliquent comment et pourquoi une majorité de ce peuple britannique qui a toujours été à l’avant-garde des libertés publiques en Europe depuis le XIIIe siècle, serait cette-fois-ci devenu le contraire exact de ce qu’il a toujours été dans son histoire.

Pour sortir de l’UE en 2017, comme pour combattre le nazisme en 1940, la France va-t-elle devoir se reposer sur la soif ancestrale de liberté du peuple britannique ?

Source du sondage : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3223674/Britain-wants-quit-Europe-Shock-new-poll-shows-EU-no-camp-ahead-time-Cameron-prepares-face-Tory-rebels.html

Source des dépêches de presse : http://www.romandie.com/news/La-GrandeBretagne-voterait-pour-sortir-de-lUE/627450.rom

François ASSELINEAU
Site Internet : http://www.upr.fr
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • Garance 7 septembre 2015 12:21

    La GB n’aura aucun mal à sortir de l’Europe : elle n’y est jamais entrée


    • Berboral 7 septembre 2015 18:25

      @Garance
      Exacte. De Gaulle ne la voulait pas dans l’Europe car trop pro USA. depuis pour plaire à GB et depuis 1972 on a accepté un tas de choses venant des USA qui sont contraire à l’Europe. entre autre la loi des finances 1973 obligeant les pays de l’union de se financer auprès des banques privées)

      Mais de la à considérer que le Grixit serait un exemple pour la France. Nous n’avons pas beaucoup de point commun avec GB pour justifier un tel engouement.

    • Fergus Fergus 7 septembre 2015 23:31

      Bonsoir, Garance

      Asselineau aurait grand tort de se réjouir : Le Royaume Uni n’a en effet jamais fait de l’Union Européenne dans l’esprit de celle-ci. Et beaucoup de Français s’exclameront « Bon débarras ! » sans que cela induise la tentation de suivre cet exemple.

      Un Brexit aurait d’ailleurs une conséquence probable : l’indépendance de l’Ecosse et le maintien ce cette nation au sein de l’UE (moyennant des modalités à définir).


    • GrandGuignol GrandGuignol 8 septembre 2015 00:33

      Bonsoir Fergus,

      « Le Royaume Uni n’a en effet jamais fait de l’Union Européenne dans l’esprit de celle-ci »

      Oui, le Royaume Uni est plus malin que ses voisins qui n’hésitent jamais à foncer tête bêche dans les pièges et trappes qui leurs sont tendus par celui ci et ses véritables alliés américains.

      Ce que Asselineau essaie de faire comprendre dans cet article est tout simplement le fait que la sortie de l’UE ne serait pas un cataclysme comme prédit par nos cher médias et vous même, puisque la GB envisage cette sortie.
      Il faut prendre en compte qu’en GB cette question a le mérite d’être discutée au niveau national, pas en France dont les politiques et les médias nous rabâchent son impossibilité et censure toute contestation sur ce point.


    • Fergus Fergus 8 septembre 2015 11:45

      Bonjour, GrandGuignol

      « Ce que Asselineau essaie de faire comprendre dans cet article est tout simplement le fait que la sortie de l’UE ne serait pas un cataclysme »

      A ce détail près que le départ de plusieurs grand groupes financiers vers Francfort et l’indépendance de l’Ecosse pourrait précisément se traduire par un cataclysme pour Londres.

      Par conséquent Asselineau ne démontre rien, mais prend ses désirs pour des réalités. Un tel papier n’aurait eu de poids qu’après un Brexit réussi ! Et l’on n’en prend pas le chemin.


    • GrandGuignol GrandGuignol 8 septembre 2015 17:00

      @Fergus

      j’aime bien ce mot de cataclysme de sortie de l’UE pour la France ( l’Angleterre et l’Écosse, je ne sait pas vraiment), qui ne veut rien dire si ce n’est des suppositions infondées et contredites par de nombreux économistes qui prévoient, quasi unanimement, un éclatement économique de la zone Euro, sauf si de nouveaux QE de milliards de milliards d’euros( du papier toilette officiellement déclaré comme de l’argent) ne viennent renflouer la machine à crédit virtuelle et condamner le peuple à l’austérité...A terme l’UE et l’euro éclateront, c’est évident, cette machine maudite ne pourra se régénérer indéfiniment, espérons que ce ne soit pas sous les bombardements Russes....

      « Un tel papier n’aurait eu de poids qu’après un Brexit réussi ! Et l’on n’en prend pas le chemin. »

      Non, car comme précisé auparavant dans mon commentaire, il démontre bien la censure des médias français en ce qui concerne la sortie de l’UE, les anglais, eux, peuvent débattre du sujet, pas en France ! ceci est très important pour comprendre la manipulation et le bourrage de crâne pro- Euro en France, malgré l’évidence du cas Grec et de son programme de gauche qui a malheureusement fini à la trappe.


    • Alren Alren 9 septembre 2015 11:17

      @Garance

      La GB est entrée dans l’Europe ... sans y entrer, c’est-à-dire en conservant le contrôle de ce qui est important, la finance. La GB est entrée dans l’Europe sur la pression des USA qui voulaient un agent de contrôle dans une union qui sous l’égide d’une France gaullienne pouvait échapper à sa domination.

      N’oublions pas que de Gaulle voulait une défense nucléaire « tous azimuts » c’est-à-dire pouvant être tournée contre les USA. De Gaulle voulait une Europe allant « de l’Atlantique à l’Oural » c’est-à-dire englobant les pays de l’Est y compris la partie occidentale de l’URSS.

      C’était intolérable pour les États-uniens de l’époque, ça l’est toujours aujourd’hui. Ceux-ci se sont d’ailleurs beaucoup agités dans l’ombre pour déstabiliser le général. Je ne serais pas étonné outre mesure d’apprendre un jour que Cohn-Bendit était leur stipendié, lui que la presse avait déjà érigé comme l’icône de mai 68 en oubliant les vrais révolutionnaires, les vrais moteurs de ce mouvement.

      Cette entrée de la GB dans l’Europe ne satisfaisait déjà pas le puissant groupe conservateur britannique "pour qui l’Afrique commençait au sud du Pas-de-Calais" mais qui ne pouvait déplaire à l’ancienne colonie devenue plus puissante que feu l’empire britannique. Nostalgiques du XIXe siècle qui avait vu l’abaissement drastique de l’ennemi héréditaire français avec les défaites absolues des deux Napoléon, et la constitution de l’immense Empire avec les Indes comme perle, il fallait bien satisfaire aujourd’hui les cow-boys incultes d’outre-Atlantique ...

      Mais l’obsession d’une Margaret Thatcher (« I want my money ») à ce que l’Europe ne coûte rien et, par exemple, son exigence absolue que le futur tunnel sous la Manche soit financé par des capitaux privés, montrent bien les raisons de l’adhésion : maintenir la dépendance par le biais de l’Otan à la domination US et que l’Europe de l’ouest reste ultra-libérale comme on dit maintenant pour désigner le capitalisme autoritaire et austéritaire.

      Je pense que les Britanniques qui souhaitent que leur pays quittent l’UE n’ont pas une réflexion rationnelle. À force de lire une presse qui dénigre les autres pays (outre le permanent french bashing, commun avec la majorité de la presse US, il y a le mépris des "peuples du Sud" de la part d’un peuple se croyant toujours une élite du monde), ils voudraient couper les ponts avec ces « inférieurs ».

      Cameron partage ce point de vue mais dit le contraire par soumission « canine » aux intérêts US.


    • julius 1ER 13 septembre 2015 15:02
      @Fergus
      sur le fond le retour au chacun pour soi ne règlera rien ..... ni la nature de l’économie ni les changements d’institutions que d’ailleurs Asselineau ne propose pas, d’ailleurs cet homme ne propose pas d’alternative c’est juste un politicien de plus en quête de pouvoir !!!!!!!!!!

    • HerveLE HerveLE 7 septembre 2015 12:36

      Excellent article de M ; Asselineau, comme d’habitude la démocratie anglaise est bien plus vivante que la notre !

      J erecommande les vidéos de l’UPR sur youtube qui sont de véritables cours d’histoire !

      • V_Parlier V_Parlier 7 septembre 2015 15:58

        @HerveLE
        Bof, je ne suis pas si emballé que çà par la « démocratie anglaise », elle aussi dans la droite lignée du plan mondial US et de ses manipulations/zombifications de l’opinion publique. Mais on peut tout de même se consoler en remarquant que çà affaiblira l’UE. Rien que çà, c’est déjà bon.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 2015 20:29

        @V_Parlier
        J’ai quand même remarqué que la liberté de la presse y est plus grande que chez nous, et que les élus accusés de malversations diverses, démissionnait rapidement, alors que chez nous, ils s’accrochent comme des moules à leur rocher...


      • Fergus Fergus 7 septembre 2015 23:34

        Bonsoir, Fifi Brind_acier

        « les élus accusés de malversations diverses, démissionnait rapidement »

        Faux : ils ne démissionnent que lorsque les scandales prennent une ampleur de grande magnitude.

        Ce qui est vrai en revanche, c’est la plus grande liberté de la presse. Et cela aide à la dénonciation des dérives les plus scandaleuses..


      • V_Parlier V_Parlier 8 septembre 2015 14:11

        @Fergus et Fifi Brind_acier,
        Sur ce point je suis plutôt d’accord. Par exemple les scandales de pédophilie qui ont entaché des hommes politiques là-bas auraient été couverts en France. Mais en dehors des affaires intérieures, le reste de l’info est aussi manipulée que chez nous.


      • hunter hunter 7 septembre 2015 12:46

        M Asselineau bonjour,

        A mon humble avis, même si les sujets du Royaume-Uni venaient à se prononcer dans le sens d’une sortie du « machin » dictatorial, les résultats du référendum seront bricolés, pour donner une légère avance au « No » ! (we don’t want UK to leave UE)

        Un peu à l’image de ce que fut la consultation pour Maastricht, en 1992 (pour laquelle je votais « non » à l’époque, ce qui me valut moult foudres de camarades de ma génération, « jeunes actifs cadres dynamiques », comme on dit en novlangue !) : personne ne m’enlèvera de l’esprit que le référendum organisé par M Mitterrand, fut « bricolé » pour atteindre la faible majorité obtenue !

        L’oligarchie européiste n’acceptera jamais que les british donnent de mauvaises idées aux autres.....des fois qu’il se produirait un effet de contagion........sans parler des étasuniens, qui ont tout intérêt à ce que les vieilles nations européennes qu’ils détestent au plus haut point, continuent à se dissoudre dans la méga-machine apatride, ultralibérale et « jesuischarlisante » !
        Qu’en pensez-vous ?

        Personnellement, je n’ai aucune confiance en cet ersatz de démocratie, en vigueur dans notre vaste camp de concentration européen !

        Adishatz

        H/


        • antyreac 7 septembre 2015 12:50

          Une étude anglaise montre que sortir de l’UE serait extrêmement préjudiciable pour l’économie anglaise

          Tout est là il n’y a rien à ajouter

          • HELIOS HELIOS 7 septembre 2015 14:51

            @antyreac
            ... et c’est quoi une « etude anglaise » ?


            Une etude qui montre que les autres europeens utiliseraient « moins » le systeme financier de la City ?
            Et alors, les anglais ne seraient-il pas capables de piloter leur pays au point que la vraie economie ne marche plus chez eux ?
            Les autres pays d’Europe seraient ils si libérés que cela pour ne plus faire appel aux anglais dans ce qu’ils savent faire... ils n’achèteront plus de Rolls ?

            Les anglais ne font pas partie de l’espace Schengen, donc ils maitrisent les flux de personnes, mais ils maitrisent aussi les flux de capitaux et leurs importations et ils ont encore une classe politique qui a suffisamment de responsabilité pour interroger le peuple !

            S’il existait une « préférence européenne » alors on pourrait imaginer que l’économie anglaise perde un avantage non négligeable, mais, vous le savez non seulement la préférence n’existe pas mais elle est même interdite au point qu’on cache l’origine des produits vendus !

            Les anglais savent compter et nous aussi. le message que vous relayez n’est pas juste, vous le savez au fond de vous même. alors, avant d’essayer de polluer une discussion, a moins d’etre vous même un de ces trolls de l’UE, vous devriez etre plus precis et ne pas vous laisser entrainer dans des informations douteuses.

          • Trelawney Trelawney 7 septembre 2015 17:24

            @HELIOS
            Il a raison antyreac !

            Les anglais n’ont pas adopté l’euro comme monnaie et n’ont pas signé les accords de Shengen. Ils n’ont donc aucun intérêt à quitter l’UE.

            Et comme les directives européennes sont dictées par la city, ce serait même préjudiciable à leur économie


          • gorgonzola 7 septembre 2015 18:18

            Les anglais ont un énorme avantage à quitter l’UE et il crève les yeux : il s’agit pour eux, comme pour nous, de récupérer la souveraineté nationale... çàd le droit de décider et d’appliquer pour nous même les choix qui engagent notre avenir. Rester dans l’UE ne leur rendra jamais ce pouvoir, rester dans l’UE c’est continuer de laisser des technocrates non-élus décider pour nous (sachant que l’argument selon lequel ils sauraient mieux que le peuple ce qui est dans son intérêt ne tiens plus et que la confiance s’en est allée depuis longtemps) smiley


          • Fergus Fergus 7 septembre 2015 23:40

            Bonsoir, Helios

            Les Britanniques courent un double en quittant l’UE : 1) voir partir quelques-uns des fleurons de la City partir vers Francfort, et certains ne s’en sont pas cachés ; or, une grande part des résultats économiques de la Grande-Bretagne est assise sur les activités finacières de la City. 2) un Brexit entraînerait presqu’automatiquement un nouveau référendum d’indépendance en Ecosse, avec cette fois de très grandes chances pour le OUI ; cela serait catastrophique pour l’économie et l’image du pouvoir de Londres.


          • Fergus Fergus 8 septembre 2015 11:48

            Erratum : Les Britanniques courent un double risque en quittant l’UE : 1) voir partir quelques-uns des fleurons de la City vers Francfort...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 2015 19:01

            @Fergus
            Merci Fergus de vous soucier des problèmes de la City. Heureusement que la Gauche radicale est là !
            Les problèmes de la population anglaise, avec des salaires et un droit du travail, tels que le MEDEF et Macron en rêvent tous les matins en se rasant, visiblement, cela vous laisse froid.


          • Fergus Fergus 8 septembre 2015 20:36

            Bonsoir, Fifi Brind_acier

            Ah ah ah ! Impayable Fifi et ses propos manipulateurs à deux balles. Franchement, cela ne vous grandit pas !


          • zygzornifle zygzornifle 7 septembre 2015 13:49

            moi aussi, moi aussi , moi aussi je veux quitter l’équarrissage Bruxellois , cette Europe chlingue comme une charogne abandonnée dans un fossé....


            • soi même 7 septembre 2015 13:53
              @ Mr Asselineau :
              « Pour la première fois, un sondage indique qu’une majorité de Britanniques voteraient pour la sortie de l’Union européenne ... ! »

              Bon je sais c’est important pour beaucoup cette information, une bonne nouvelle qui va sans doutes réchauffée les cœurs les plus enthousiasmes.

              Et après sur le fond cela change quoi ?

              Au vue comment, en France, comment le Pouvoir c’’est assis sur un Référendum, vous entretenez à peut de frai beaucoup d’espoir Mr Asselineau , il serait plus urgent peut être en attend les échéances futurs, d’avoir une autre démarche que de faire de la PUB POLITIQUE..... !


              • gorgonzola 7 septembre 2015 14:45

                @soi même : avant de faire un amalgame, il faudrait déjà savoir si il existe chez les anglais un équivalent de l’art. 89 de notre constitution française qui a permis de faire passer par un vote du congrès ce que les français avaient rejeté par référendum en 2005. Sinon vous vous trompez visiblement de personnes... c’est Marine Le Pen et Dupont-Aignan qui veulent un référendum sur la sortie de l’UE... L’UPR, lui, veut en sortir. C’est inscrit noir sur blanc de façon claire dans sa charte fondatrice, dans son programme, dans ses professions de foi, dans chacune de ses déclarations... depuis 8 ans maintenant.
                PS : et le programme de l’UPR prévoit également en autre chose de supprimer de la constitution française cet article 89 qui a permis la trahison du référendum de 2005 :)


              • soi même 7 septembre 2015 15:31

                @gorgonzola, lissez bien qui c’est assis sur le référendum au congrès de Versailles en 2007 ?
                Il y a pas de confusion mis de collusion avec Marine Le Pen où Dupont-Aignan .

                Vous êtes terrible, il est bon de lire ce que j’ai écrit , arrêter votre Pub Politique, ouvrer le débat , sur autre chose que vos humiques convictions, il y a préparer l’avenir autrement que d’une façon mécanique, car par expérience , surtout à ce niveaux , cela ne marche jamais comme l’on le projette.


              • gorgonzola 7 septembre 2015 17:58

                @soi même : pourquoi vous vous énervez ? Je ne vous ai pas agressé... vous n’êtes pas capable d’échanger sereinement ? Dans mon commentaire précédent je constate des faits : constitution anglaise différente de constitution française + les référendums sur la sortie de l’UE ne concerne par l’auteur de l’article puisqu’il propose la sortie directe à contrario de MLP et de NDA (si vous avez un problème avec les référendums c’est donc à eux qu’il vous faut d’abord vous adresser). Si vous n’êtes pas d’accord avec ces faits j’attends des preuves et non pas des accusation de « pub » ou je ne sais quoi. J’ai l’impression que c’est vous qui ne m’avez pas lu (ou qui n’avez pas lu l’article tout court).
                D’ailleurs il faudra nous expliquer en quoi c’est « faire de la pub » que de discuter de tendances d’opinions avec toutes les précautions d’usages que nécessite ce genre d’exercice (avez-vous lu correctement l’article ?), et nous expliquer également votre « préparer l’avenir de façon non mécanique » parceque c’est typiquement le genre de phrase politicienne qui tel quel ne veut rien dire (vous l’avez pêché où d’ailleurs cette novlangue ?).


              • soi même 7 septembre 2015 18:32

                @gorgonzola, ( « préparer l’avenir de façon non mécanique » parce que c’est typiquement le genre de phrase politicienne qui tel quel ne veut rien dire ) ne dites pas que cela veut rien dire ,dites , vous ne saisissez pas mais de de quoi, il en retourne retourne...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 2015 20:35

                @soi même
                L’article prouve ce que François Asselineau explique depuis 8 ans, à savoir que tous les Empires finissent par s’effondrer, à cause des peuples qui ne veulent plus obéir aux dirigeants non élus, qui décident à leur place.


                L’étude de l’ Histoire montre que ce qui s’est rarement passé à peu de chance de se réaliser, et que ce qui s’est passé fréquemment se renouvelle : les mêmes cause produisant les mêmes effets.

              • César Castique César Castique 8 septembre 2015 00:45

                @Fifi Brind_acier

                « à cause des peuples qui ne veulent plus obéir aux dirigeants non élus, qui décident à leur place. »


                Dommage - pour vous, donc - que votre gourou ait loupé le train du rejet des migrations...

                • soi même 8 septembre 2015 02:58

                  @Fifi Brind_acier, ( L’article prouve ce que François Asselineau explique depuis 8 ans ) L’article prouve rien, il prouve juste une méconnaissance profonde de la part de Mr Asselineau de tenir compte des réalités supra sensible des âmes des peuples, il fait juste un constat subjectif et superficiel d’une situation, il a aucun moment la compréhension véritable des mobiles qui se dissimule derrière le décor de l’histoire, Désolé de te glacée, Mr Asselineau est un hobbit bien sympathie quand il parle de politique.
                  Il rêve de reconstituer la bibliothèque d’Alexandrie..

                   

                  .


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 2015 06:20

                  @soi même
                  Vous devriez démontrer ce que vous écrivez.
                  Vous affirmez sans jamais rien démontrer.
                  Tout ce qui vous intéresse, c’est de salir l’ UPR, sans démonstrations, ni rien proposer d’autre.
                  Si vous avez de meilleures propositions, faites les donc !
                  Vous parlez « des réalités supra sensibles de l’âme des peuples », c’est quoi ?


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 2015 08:12

                  @César Castique
                  Gardez bien au chaud vos propos vomitifs contre les réfugiés et l’Islam, Hollande en a besoin pour que les élections régionales ne soient pas la Bérézina... Vous êtes son meilleur épouvantail électoral.


                • César Castique César Castique 8 septembre 2015 09:06

                  @Fifi Brind_acier


                  « Gardez bien au chaud vos propos vomitifs contre les réfugiés et l’Islam, Hollande en a besoin... »


                  C’est d’un cohérent smiley smiley smiley


                  Descartes reviens, crierait JMLP, devant son buste, au château de Versailles.

                • soi même 8 septembre 2015 13:08

                  @Fifi Brind_acier, (Vous affirmez sans jamais rien démontrer. ) en fait il y a pas besoin de démontré, il suffit de poussè jusqu’au ultime conséquence les raisonnements, par ailleurs a pars son dada anti Européen , que propose Mr Asselineau ?

                  Rien de nouveau si ce n’est du réchauffé, il est évident pour les nostalgiques de la 5 ° présenter les choses sous cet angle est un moindre risque vis à vis des critiques que de pensé juste .

                  Car pensé juste n’est pas seulement pensé politique et économie souverainiste, m’importe potentat le pense , en rien Mr Asselineau a inventé le le fil à coupè le beurre.

                  Non ce que je demande à ce mouvement et en particulier à Mr Asselineau, c’est comme , il veut coupé les amarres de l’UE et de tous les machins qui interférer d’une manière insidieuse notre société , c’est que j’attends de lui autre chose qu’un omniscient omnipotent, apprentie potentat ... !

                  J’en es cure du paternaliste néo Gaulliste de Mr Asselineau, et si vous avez compris un aspect de 1968, il est évident que l’aspect le plus important vous a échappè , vous ne pouvez plus gouverner d’une manière monarchique.

                  L’avenir de notre République doit faire le partage des Pouvoirs, pourquoi, pour une raison simple à comprendre la monté en puissance de l’individualisme d’un coté et la monté du communautarisme de l’autre ne peut que laminé la conception ancienne de l’état unitaire omniscient omnipotent qui contrôlait tous .

                  Le jour ou vous aurez comprit qu’il doit avoir des barrières relativement étanches entre la politique d’un coté , le monde de l’économie et la société civile vous aurez fait un grand pas et ce mouvement portera véritable la force d’une véritable métamorphose sociétal qui aura la même porté que 1789.

                  Encore il le faut le vouloir et même temps renoncer à notre passé illustre ,
                  Voici le discours que Pierre DAC prononça le dimanche 24 septembre 1972 à 11h30, à Meulan ( Yvelines), lors de l’inauguration du square PIERRE DAC avec une statue le représentant en perruque avec un parapluie. Ce texte avait été publié dans l’Os à Moelle et offrait l’avantage de servir en toute circonstance .

                   « " Mesdames, Messieurs,

                  Les circonstances qui nous réunissent aujourd’hui sont de celles dont la gravité ne peut échapper qu’à ceux dont la légéreté et l’incompréhension constituent un conglomérat d’ignorance que nous voulons croire indépendant de leurs justes sentiments. L’exemple glorieux de ceux qui nous ont précédés dans le passé doit être unanimement suivi par ceux qui continueront dans un proche et lumineux avenir, un présent chargé de promesses que glaneront les générations futures délivrées à jamais des nuées obscures qu’auront en pure perte essayé de semer sous leurs pas les mauvais bergers que la constance et la foi du peuple en ses destinées rendront vaines et illusoires.

                  C’est pourquoi je lève mon verre en formant le voeu sincère et légitime de voir bientôt se lever le froment de la bonne graine sur les champs arrosés de la promesse formelle enfouie au plus profond de la terre nourricière, reflet intégral d’un idéal et d’une mystique dont la liberté et l’égalité sont les quatre points cardinaux en face d’une fraternité massive, indéfectible, imputrescible et légendaire." 


                     »


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 2015 18:32

                  @César Castique
                  C’est sûrement une coïncidence si Hollande a fait sa conférence de presse le lendemain de l’ Université d’été du FN, où Marine le Pen a déversé sa bile contre les réfugiés, ses propos étaient à vomir. Le PS va se servir du FN comme épouvantail pour les Régionales, comme à chaque fois depuis 40 ans.


                • francesca2 francesca2 8 septembre 2015 18:34

                  Tiens ! Sarko-Fifi même combat...........


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 2015 18:39

                  @soi même
                  Si vous pensez que le modèle social français que défend l’ UPR, c’est du réchauffé, quand les mesures structurelles l’auront détruit, vous ferez la différence.


                  Vous devriez aller passer une journée aux urgences d’un hôpital pour voir à quoi ressemble un service public qui n’a plus les moyens de fonctionner. Et bonne chance, le jour où vous aurez un problème de santé !

                  Qu’attendez-vous pour créer le Parti politique de vos rêves ? Allez, au boulot !

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 2015 18:40

                  @francesca2
                   ???


                • César Castique César Castique 8 septembre 2015 18:46

                  @Fifi Brind_acier

                  «  Marine le Pen a déversé sa bile contre les réfugiés, ses propos étaient à vomir. »


                  Ça dépend pour qui smiley smiley smiley

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON






    Les thématiques de l'article


    Palmarès