Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour le retour à un Etat fort

Pour le retour à un Etat fort

Sombre moment pour nos démocraties. Alors que la France perd jour après jour, sa souveraineté, son indépendance, et sa voix sur la scène internationale, alors que plus rien ne fonctionne à l’intérieur même de notre pays, que nos services publics sont bradés, que les injustices s’accroissent, nos dirigeants qu’ils soient de droite ou de gauche s’obstinent à nous amener droit dans le mur. 

Pour échapper au chant des sirènes, dont les talents de musiciennes séduisaient les navigateurs et leur faisaient perdre le contrôle de leur navire qui se fracassaient sur les récifs, Ulysse eut l’ingénieuse idée de verser de la cire dans les oreilles de ses compagnons, et s’attacha lui-même au mat de son bateau pour résister à la tentation.

Qui a détaché les cordes de nos dirigeants qui se sont laissé entrainés par le chant lugubre et lancinant, des sirènes euro-atlantistes ? Le navire français n’est pas loin de se briser contre le récif européen, avec à son bord tout ce qui fait la fierté de notre pays aux yeux de nos concitoyens mais également aux yeux des citoyens du monde.

La France va mal ? Ca nous le savons ! Les Français ne travaillent pas assez ! Ca on nous le répète sans cesse, pour nous culpabiliser !

Mais d’où vient le problème ? Quelles solutions y apporter ?

La vérité est que nous assistons en Europe à une véritable déconstruction des souverainetés nationales. La France a progressivement perdu ses pouvoirs régaliens. La création monétaire a été abandonnée au profit des banques commerciales, la France a délégué ses pouvoirs les plus fondamentaux à l’Union Européenne, qui détient une compétence exclusive dans des domaines primordiaux, ne nous laissant ainsi aucune marge de manœuvre en matière de politique économique et sociales (voir à ce sujet la brillante intervention de Monsieur François Asselineau). L’Europe actuelle est seulement un grand marché commun, où les capitaux circulent aussi libre que l’air, au grand bonheur des financiers. Peu à peu la France est vidé de sa substance, de son essence, de ses qualités intrinsèques. Une coquille vide me dirait vous ? Probablement. Ce qui est sur c’est que nous sommes les dindons de la farce.

J’ai été éduqué selon l’idée que l’Europe était notre avenir. Je grandis avec l’impression qu’elle sera notre perte. Votons nous pour Monsieur Trichet, Monsieur Barroso, ou Monsieur Van Rompuy ? La réponse est non. Pourtant ces gens sont ceux qui façonnent actuellement notre pays. Nous demandent-ils notre avis. Fort peu souvent. Et quand nous disons Non à la Constitution européenne, la machinerie technocratique se met en branle pour nous pondre un nauséeux frère jumeaux adepte lui du passage en force.

Que faire ? Nombreux sont ceux qui se sentent impuissants. Néanmoins quand le péril nous guette à ce point, que de nombreuses horreurs sont commises au nom de la France, donc en notre non (pensons ici à la guerre en Lybie profondément illégale et trompeuse), il est temps de se questionner.

Qu’est-ce que la France ? Qu’est-ce donc d’être Français ?

La France est une terre libre, indépendante, puissante. Un territoire où nous ne laissons pas à la marge les plus faibles, où nous garantissons un service public garant d’une justice sociale, où nous luttons au mieux pour réduire les inégalités. C’est ce que les autres pays nous envient. C’est ce que nous sommes en train de détruire par omission, et par indifférence. Car il existe aussi un côté obscur de la France, celui de Louis XVIII, celui de Laval, celui de notre classe politique actuelle, qui se bornent à se vendre à l’étranger, plutôt que de servir l’intérêt de nos concitoyens. Car là est bien tout le problème. Le vaisseau Français navigue en eaux troubles. De tous les cotés, les chants des sirènes retentissent. Qu’elles soient hedgefundiennes, européistes, ou atlantistes, aucun de nos hommes politiques n’y résiste. Où est Ulysse ? Où est notre capitaine de bateau solidement attaché au mat français, le mat garant d’un Etat fort, d’une France forte, d’une France juste. Il y en a un qui émerge en la personne de Monsieur François Asselineau. Encore faudrait-il qu’il ne soit pas boycotté par tous les médias « institutionnels ».

Sortons les ornières, replaçons les sujets essentiels sur la scène publique, car la lumière est au bout du tunnel et éblouira l’ensemble du monde. Comme l’a déclaré le général de Gaulle à Londres le 11 novembre 1942, « il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde ». Hissons nous à la hauteur des enjeux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.02/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • kitamissa kitamissa 19 août 2011 12:35

    Cher Monsieur,je suis dans l’ensemble d’accord avec vous ,mais vous êtes profondément Gaulliste ,et qu’on fait ceux qui se sont succédés aux gouvernements pour empêcher ce naufrage ?


    Parce que là,présentement,on est déjà dans les récifs et la coque du bateau France commence à prendre l’eau de toute part !

    il y a plus de trente ans que l’on voyait se profiler à l’horizon le merdier dans lequel on nous a précipités en voulant à tout prix nous faire entrer dans l’Europe économique alors de l’Europe politique n’était même pas achevée ! 

    je ne parlerai pas de l’entrée dans la zone Euro des pays fragiles sans industries valables et à bas niveau de vie, alors qu’il aurait fallu harmoniser tous les pays membres sur le plan salaire et social avant de faire n’importe quoi !

    maintenant tout le monde est fragilisé et seule l’Allemagne qui elle a su garder ses distances et s’organiser s’en sort plutôt pas mal .

    je n’évoquerai pas toutes les belles promesses de Pierre ,Paul et Jacques que l’on entend et nous assurent qu’ils seront les sauveurs de la France ! merci bien,ça ne prend plus,et même ceux -ci n’y croient pas eux mêmes !

    la solution ? un coup de balai gigantesque que les Français ( pas les admirateurs de Noha,Zidane et Mimi Mathy...) 

    non les Français qui veulent vraiment voter et faire bouger les choses en bouleversant TOUT !

    c’est de donner ses voix à Marine le Pen,et qu’elle soit présente au second tour,pour provoquer un énorme électrochoc ! 

    en espérant même que ce soit elle l’élue finale ! un énorme coup de pied dans le nid de cloportes qui nous ont menés là ou nous en sommes ! 

    ça va créer un énorme bordel,mais il faut ça pour réveiller ce pays !

    • Ouallonsnous ? 20 août 2011 00:48

      D’accord pour« l’énorme coup de pied dans le nid de cloportes qui nous ont menés là ou nous en sommes ! ».

      Mais Marine et le FN en font partie ! Si ca a si bien marché, c’est a cause des duos : droite extrême droite , centre droite, socialistes communistes, et globalement gauche contre droite devenue actuellement gauche introuvable contre UMPSFN.

      Sortons du combat bon contre mauvais, car on dirait du western, nous accéderons enfin à notre majorité politique !



    • Maurice Maurice 19 août 2011 12:55

      Bien entendu il faut mettre un coup de balai ! Mais je n’apporterais pas mon soutien à Mme Le Pen. Son entourage est trop délétère, nauséeux. D’ailleurs un des grands problème en France c’est le Front national : parfois ils proposent des solutions censées (sur l’Europe par exemple), mais du fait de sa diabolisation, il se produit l’effet inverse dans le cerveau des français. « Le Pen a dit cela donc je pense le contraire ». Mme LePen ne sera jamais élue, elle se retrouvera peut-être au second tour, mais chutera contre e candidat d’en face. 

      Il faut sortir des sentiers battus, allez sur le site de Monsieur Asselineau, c’est un homme compétent, ancien inspecteur des finances. Il a une légitimité technique incontestable. Et puis surtout il a une vision de la France, chose qui manque cruellement actuellement

      • HELIOS HELIOS 20 août 2011 10:22

        « le grand probleme c’est le FN ».... ???? ben voyons, quand ça va mal, qu’on est aux affaires depuis plus de 40 ans, c’est evidement la faute de ceux qui s’opposent a vous, c’est bien ça ?

        Le grand probleme n’est pas le FN, ce sont les irresponsables, vendus et mafieux qui confondent leurs petits interets et ceux des copains avec ceux du pays,... ce sont ceux qui livrent leur pays pieds et poings liés a une autre communauté (l’europe) sans aucune mesure etc....

        et si Asselineau veut un avenir pour la France, ce n’est pas seul qu’il l’apportera. il faut qu’il participe au grand menage et a la reconstruction. Qu’il participe, au moins pour l’accession au pouvoir, avec les equipes de ceux qui pensent a la France et aux français d’abord avec Marine Le Pen !


      • easy easy 19 août 2011 12:59

        Le Monde entier est dans la panade et il y a encore des Français pour appeler à la grandeur de la France.
         smiley

        Que les Français en appellent à leur responsabilités historiques, tant elles ont été grandes, oui. Et qu’ils disent alors avoir un devoir de proposer des solutions mais en concertation désormais et en réparation de l’avoir fait autrefois de manière péremptoire (quand je dis autrefois, il faut compter la Lybie bien actuelle dans le tas)

        Mais par pitié pour le Monde, stop avec la Grandeur de la France !
        Quel autre peuple que le nôtre acceptera la Grandeur de la France ?

        Pas possible d’être aussi natiocentrique !



        A part ça, je trouve, moi aussi, qu’Asselineau a dit des choses de bon sens.


        • Maurice Maurice 19 août 2011 13:06

          @ easy : bien entendu je ne suis pas natiocentrique, mais ouvert sur le monde. C’est parce que certaines personnes ont un jour pensé que la France était un petit pays, qu’ils nous ont balancé dans le bourbier euro-atlantiste. 

          Vous dites stop avec la Grandeur de la France. Mais je suis désolé, la France est écoutée dans beaucoup de pays. Il n’y a qu’a voir les réactions du monde entier après la déclaration de Monsieur De Villepin à la tribune des Nations Unies. Je ne suis pas refermé sur mon pays, mais au contraire bien conscient de l’exemple que nous représentons hors de nos frontières. Et il me semble qu’en ce moment on en fait vomir plus d’un...

          • easy easy 19 août 2011 14:27




            «  »«  »Il n’y a qu’a voir les réactions du monde entier après la déclaration de Monsieur De Villepin à la tribune des Nations Unies «  »«  »"

            Aux Nations Unies, ce qui avait régalé le Monde c’était la partie de barbichette entre grands. 


            Cependant, vous pourriez avoir raison. Il est possible que des peuples aient envie de voir la France redevenir Grande.
            Il vous suffira donc de ramener ici 2 ou 3 rois vivant bien ailleurs, qui confirmeront avoir le rêve d’une Grande France et je m’inclinerai.
            Allez, un seul suffira.


            Et avec ça, vous affirmez n’être pas francocentrique. 


            Que nous reconquérions notre souveraineté bien machiste, pourquoi pas, si nous en décidons ainsi. Mais qu’avons-nous besoin des inclinaisons, des oh QUE VOUS ËTES GRANDS et des ah QUE VOUS ETES GRANDS des autres pour nous sentir exister !





             


          • interlibre 19 août 2011 13:08
            Malgré la situation qui ne fait qu’empirer et l’aveuglement maladif de nos représentants, il me reste encore un peu d’optimisme, du coup je vous invite à signer cet appel contre la dictature financière et à le faire suivre :

            http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere

            • Georges Kaplan Georges Kaplan 19 août 2011 14:09

              Insupportable....

              40 ans de social-démocratie, de croissance des dépenses publiques, de sécurité sociale, de prolifération législative, de politique monétaire, de prolifération réglementaire qui plombent ce pays et qu’est-ce qu’ils trouvent comme solution ?
              Plus d’Etat.
              Pitoyable.

              • Daniel Tourre Daniel Tourre 19 août 2011 14:15

                Pourquoi les gaullistes d’aujourd’hui mettent un point d’honneur à être plus socialistes que les socialistes ?

                De Gaulle n’était pas libéral, mais il avait les idées en place et une colonne vertebrale.

                Sur la monnaie, il n’était pas partisan de l’inflation monètaire par la planche à billet, mais au contraire grâce à Rueff, il était en faveur de l’étalon or.

                Et le poids de l’Etat sous De Gaulle était sans commune mesure avec ce qu’il est aujourd’hui. (36% du PID contre 56 auhourd’hui...)

                Mais voilà, les pseudo gaullistes aujourd’hui ont eu le cerveau lavé par le socialisme et essaient de se faire pardonner de ne pas être de gauche... Pauvres petits choux.
                De Gaulle au moins avait des co*uilles, y compris pour ne pas plaire au camp d’en face.

                La France se redressera lorsque l’Etat nounou et ses ados attardés disparaitra pour laisser la place à une nation d’adultes libres et responsables avec un Etat à sa juste place.

                Le libéralisme pour les débutants :
                www.dantou.fr


                • Georges Kaplan Georges Kaplan 19 août 2011 14:23

                  Qui est John Galt ?


                  • Bobby Bobby 19 août 2011 15:28

                    Pour la question ci-dessus, réponse facile en deux clics copié-collé sur wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_R%C3%A9volte_d%27At


                  • Maurice Maurice 19 août 2011 15:40

                    @easy : arrêtez de dire ce que je n’ai pas dit. Je ne veux pas que tout le monde s’acclame sur la grandeur de la France. Mais nous représentons un idéal de liberté, c’est comme ça, vous ne pouvez le nier. De Vercingetorix à De Gaulle, des hommes se sont battus pour une certaine vision de la France. Et je ne veux pas m’incliner devant un roi, je veux retrouver une personnalité sur le plan politique qui me fasse vibrer, qui me parle de chose concrète, et qui ne me prend pas pour un faisan.


                    @Daniel Tourre : Vous vous dites libéral, mais est ce que le système actuel est libéral. Dans un monde libéral, les plus fort sont remplacé par les plus faibles. Ainsi une entreprise qui fait faillite, et bien elle disparait. Chose logique. Or maintenant, si une banque ou une institution financière (Freddie Mac et Fannie Mae par exemple) est insolvable, elle ne disparait pas. Au contraire les banques centrales (donc au finish nous) se portent garantes en dernier ressort. Ainsi je pense qu’aujourd’hui le libéralisme a été fourvoyé. 
                    Vous me décrivez comme un socialiste marxiste, je me définirai plutôt comme un keynesien. Je viens de finir mon master2 de droit des affaires, on ne peut pas dire que ce sont les études qu’entreprend un communiste ! Je sais que les politiques keynesiennes sont critiqués de façon virulente. Mais que s’est-il passé ? L’Etat s’endette, à intérêt qui plus est, auprès des banques et forcément le déficit s’accroît, car on ne dégage plus suffisamment de ressource. 
                    Et pour revenir à De Gaulle et l’étalon d’or, c’est bien parce que les Etats-Unis avait proclammé le dollar comme « étalon mondial », qu’il a proposé, à juste titre l’étalon d’or. Et puis celà concerne simplement les problèmes de change. La création monétaire est l’instrument primordial pour ajuster de nombreuses variables de notre économie.
                    D’ailleurs qu’appelez vous un « Etat juste à sa place » ?

                    @georges kaplan : je n’ai pas bien compris le sens de votre commentaire. Vous dites que l’Etat providence à montrer ses limites, que notre service public est un gouffre. Notre politique de déficit est largement la cause de a loi de 1973, l’Etat providence n’est en rien responsable de cela, il ne faut pas tout mélanger. Ce qu’il faut retenir, c’est que la France ne dégage plus de ressources. Imaginez un système ou l’Etat, au lieu d’emprunter aux banques, crée la monnaie et la prête aux banques, à un taux d’intérêt très faible (derrière le banques reprêtent aux particuliers et aux entreprises à un taux supérieur, continuant ainsi de faire de colossaux bénéfices). Des économistes très sérieux ont proposé cette solution (je pense notamment à Maurice Allai, seul français ayant reçu le prix Nobel d’économie), et estiment que la masse d’argent dégagé équivaudrait à l’impôt sur le revenu !
                    Et puis toutes les proliférations règlementaire que vous conspuez sont le fruit de l’Europe...

                    • easy easy 19 août 2011 16:29

                      Vous n’admettez pas votre erreur sur Grande France parce que c’est trop central pour vous.

                      Quand je vis tout seul sur une île déserte et que je suis tout content de cultiver mon jardin, je ne sais pas si je suis grand ou petit et cette notion ne me traverse pas l’esprit.
                      Mais dès que je vois un individu débouler, cette notion m’apparaît. Et elle pendra beaucoup d’importance si, du fait qu’il est deux fois plus grand que moi, il me mange.

                      En tant que Français, tant que nous gambergeons à notre situation en fonction de nos propres moyens (à échanger en termes commerciaux avec d’autres), nous n’avons aucun besoin de cette notion de Grande France.
                      Alors que nous avons besoin de la notion de grande qualité des produits français
                      Dès 1950, la France, qui ne voulait surtout pas entendre parler de Grande Allemagne, s’est précipitée sur les produits allemands de grande qualité.

                      Qu’il résulte du fait de la grande qualité (à faire et à parfaire) de nos produits, un sentiment, chez les étrangers qui achètent nos produits ou qui viennent dormir dans nos hôtels, que la France est un pays qui fait des produits et offre des services de grande qualité oui. Mais il ne sera alors question que de grandeur dans la qualité.

                      Or cette qualité elle est à faire ou parfaire. Elle est soumise à la concurrence internationale.

                      Et que vois-je dans votre discours machiste ?
                      Vous n’avez même pas commencé à proposer une plus grande qualité de nos produits que déjà vous réclamez comme à crever de soif, que nous avons besoin de paraître grands et selon la tradition des guerriers Vercingétorix et De Gaulle.


                      Donc, quoi que voius en disiez, vous êtes un nostalgique de la grande époque où effectivement la France apparaissait grande aux yeux des Indochinois.

                      Que je ne tombe pas à mon tour dans la caricature grossière. Les Indochinois avaient deux raisons de voir la France Grande. Une mauvaise, celle de la Grande force répressive française. Une bonne, celle de la qualité des produits et pensées françaises.
                      Et ce qui valait pour les Indochinois valait pour les autres colonisés.

                      Je vous enjoins donc de manier la question de la Grande France avec délicatesse. Si vous êtes archi sourd à ce que je dis, si vous persistez à prétendre que votre Grande France réclamée en filiation de De Gaulle n’a rien de hautain ou de prétentieux, je vous garantis que vous serez surpris par la réaction des étrangers.

                      Je vous rappelle que Oui, il a été précieux pour la France (et pour personne d’autre) que De Gaulle joue des coudes contre les autres Grands à la sortie de la guerre.
                      Mais que dès 45, il avait demandé à Leclerc de foncer en Indochine pour remettre le couvert (les Japonais étant alors sur le départ) ; Que sur place, Leclerc lui a écrit que tout avait changé et qu’il fallait cesser le colonialisme d’antant. Que De Gaulle a rejeté ces réserves et l’a forcé à se saisir de l’Incochine comme avant et ....ça s’est terminé par Dien Bien Phu (qui a indiqué au reste du Monde qu’il n’existait pas forcément de pays valant le qualificatif de grand uniquement parce qu’il était militairement fort).
                      Ce n’est que vers 65, que De Gaulle est revenu près de Saigon, à Phnom Penh, et qu’il y a tenu un discours beacoup plus fraternel et égalitaire. Là il n’y avait plus de Grande France mais il y avait une Grande amitié ou grande fidélité ou grand attachement.

                      La France a encore tout pour plaire, tout pour être grande aux yeux des étrangers mais grande par l’amitié et le respect. grande par l’esprit pacifique.

                      Or, à part Chirac+Villepin qui ont refusé le coup de l’Irak, Sarko, l’a nettement joué manière De Gaulle première période (avant le discours de Phnom Penh donc)

                      Faites très attention, si en France, le recours au nom de De Gaulle soulève déjà des vagues, il en soulève encore bien plus à l’étranger.

                      Quel besoin de brandir des cadavres pour nous sortir de ce pétrin !













                    • Daniel Tourre Daniel Tourre 19 août 2011 18:42

                      Sur le fait que le système actuel n’est pas libéral comme sur vos considérations sur les banques centrales, on est 100% d’accord.


                      Mais sinon non, non et non la monnaie n’est pas un instrument politique, sauf pour les apprentis sorciers effectivement keynesiens. Si l’Etat a besoin de ressources, il n’a qu’à lever des impôts ou des taxes (ou surtout d’ailleurs s’occuper de sa graisse...)

                      Faire fonctionner la planche à billets -même de la banque de France- pour financer l’Etat est un scandale moral et une catastrophe économique. On ne créé par de richesses, ni d’épargne en imprimant des billets, on ne fait que voler.

                      Les gaullistes sont pour le courage et un certain nombre de valeurs morales tout à fait respectable, mais alors pourquoi ceux d’aujourd’hui s’imaginent qu’on peut s’enrichir en imprimer des billets, ce qui est de la fraude et la facilité ?

                      Un peu de vision libérale de la monnaie et des banques :

                    • Bobby Bobby 19 août 2011 15:41

                      Bonjour,

                      Sortir de l’Euro, pourquoi pas ? mais pour quelle réalité sociale, économique ?

                      La question qui me parait se poser aujourd’hui me semble bien plus « comment rétablir une véritable puissance gouvernementale face au pouvoir de l’argent et redevenir capable de réguler les flux économiques afin de pouvoir éviter une »crise« profonde dont le peuple aura a souffrir et en même temps garder des relations suffisantes avec les autres Pays, y compris les états-unis » ?

                      Exercice de style qui peut s’apparenter à de l’équilibrisme... et me paraît pourtant incontournable !

                       


                      • Maurice Maurice 19 août 2011 16:04

                        Sortir de l’euro ferait économiser 8 miliards d’euros par an à la France. Monsieur Asselineau propose d’utiliser cet argent pour lancer un vaste programme de travaux public. A côté de la création d’emploi que cela engendrerait, nous répondrions ainsi aux problèmes de logement en France... 

                        Plus largement, tout les problèmes financier mondiaux sont justement dus au fait que les Etats ne sont pas assez fort, et sont même devenus un actif parmi tant d’autres. Mais je ne diabolise pas la finance pour autant, c’est une activité primordiale pour le développement économique, par les transfert de risque et les possibilités de financement qu’elle apporte. Ce rôle et devenu secondaire, comparé à la recherche active de bénéfices à très court terme. Cette finance nécessite d’être régularisée, elle doit devenir durable. Quoi de mieux que des Etats forts et indépendants, qui s’entendent politiquement et non économiquement comme c’est le cas actuellement, pour accomplir cela... La sortie de la France de l’euro et de l’UE, serait forcément suivi (même le peuple allemand ne veut plus payer pour les grecs !), et nous pourrions, tout en relançant nos économies, nous entendre politiquement pour faire face (enfin) aux problèmes auxquels nous sommes mondialement confrontés

                        • bigglop bigglop 19 août 2011 19:24

                          Bonjour,
                          Bon papier, pour le constat de l’état de la France et du monde.
                          Cependant, il me semble que votre démarche se situe dans la continuation d’un modèle capitaliste. Or, théoriquement et mathématiquement la croissance peut être infinie. Mais dans le monde réel, ce n’est pas le cas.
                          Aujourd’hui, nous détruisons, par notre consommation, plus de richesses naturelles que la nature peut renouveler.
                          Donc il faut changer de modèle économique et de société pour aller vers une économie durable respectant l’environnement.
                          Ceci suppose une gestion non-spéculative des ressources naturelles (eau, énergie, agriculture, conservation des espèces,...) et quitter ce modèle d’hyper-consommation.
                          En attendant, je vous adresse à tous le lien de l’appel européen contre la dictature financière soutenu par Médiapart.

                          http://www.europe-infos.fr/le-site-mediapart-lance-un-appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-3-4-110.html


                        • OUI LES FONCTIONNAIRES D ETAT ETAIENT GARANTS D UNE CERTAINE JUSTICE EN REPUBLIQUE FRANCAISE ( a part le garde des sceaux et la magistrature...qui en est toujours garante..........)

                          LES TERRITORIAUX ET ELUS.....sont au sevvice des politiques..

                          700000 territoriaux..600000 élus...AUX USA 1 ELU POUR 1000 HB...EN france 1 pour 100 hb
                          nous avons donc 540000 ELUS DE TROP ....IDEM POUR LA TERRITORIALE AU SERVICE DES ELUS...630000 FONCTIONNAIRES DE............TROP...


                        • le cathare 19 août 2011 16:16

                          il est bientôt trop tard mais nous pouvons encore être sauver de la tempête qui vient . La MARINE ,fille d un marin ,a le courage et la lucidité pour tenir la barre du radeau de la Merduse ,qu est devenu notre PAUVRE France. Les capitaines de l UMPS qui nous ont menés en bateau sur cette mer !! , en nous ayant vendu très cher sur catalogue doré , un voyage paradisiaque vers Euro lande ,sont devenus des matelots fous en gilets de sauvetage de première classe avec de l eau sous les narines , qui nous disent que notre radeau n est pas encore mort et qu ils sont encore capable de nous emmener a bon port . Mettons tous ces vantards incompétents dans une chaloupe pour que notre radeau en perdition retrouve un vrais Capitaine qui nous annoncé les dangers a naviguer avec l UMPS . MARINE tient bon la barre ,tu as le vent pour toi


                          • OUI...TOUT A FAIT@le cathare..

                            L UM...PS VOILA L ENNEMI...GAUCHE CAVIAR-TRUFFES DROITE LANGOUSTE.......


                          • penajouir penajouir 19 août 2011 16:34

                            Ca craint ici, entre les libéraux et les fachos bonjour les solutions !


                            • xray 19 août 2011 16:57


                              Quelle démocratie ? Nous somme soumis à une Oligarchie ! 

                              L’oligarchie est un régime politique dans lequel la plupart des pouvoirs sont entre les mains d’un petit nombre d’individus, de quelques familles ou d’une petite partie de la population, généralement une classe sociale ou une caste. 
                              La source de leur pouvoir peut être la richesse, la tradition, la force militaire, la cruauté...

                              Le Grand Guignol politique 
                              http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

                              L’EUROPE des curés
                              http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 



                              • manusan 19 août 2011 17:10

                                2 grands courants de pensée s’opposent depuis la première révolution industrielle : les internationalistes (libéraux, communistes) et les État-nations.

                                Et pour mieux tuer les État-nations, rien de mieux qu’une guerre et le chaos. Donc si ça arrive, on saura qui en sauront les bénéficiaires.

                                Quel parti demande le rapatriement de nos armées en opération en Libye et Afghanistan ?


                                • Maurice Maurice 19 août 2011 17:43

                                  @easy : je trouve vraiment dommage que vous fassiez autant de raccourci en si peu de lignes. Si vous suivez bien le propos de mon article, je parle de problème nationaux, internes à notre pays. Mon raisonnement est qu’actuellement, nous ne sommes plus tellement libre que ça, nous citoyens, car notre voix n’est plus entendue par nos dirigeants. Le pays n’évolue plus selon nos intérêts. Or il faudrait que quelqu’un prenne les rennes, et fassent entendre notre voix. Qui mieux que le général De Gaulle a su à un moment nous sortir de notre torpeur intérieure ? Pour moi la grande France puisque vous tenez à me le faire dire, est une posture non soumise contre un péril intérieur. Si j’avais voulu faire un article sur le général De Gaulle, j’aurais probablement parlé de son côté sombre, en parlant du cas indochinois, mais aussi algérien. 

                                  Et puis vous me pensez nostalgique de la vieille époque mais je n’ai que 24 ans monsieur, je suis plutôt un impatient des temps à venir ! 

                                  @penajouir : j’avoue ça craint comme tu dis. Une victoire de Marine Le Pen, ne ferait qu’envenimer les choses en France, et déclencherait un climat délétère dans notre pays. Je suis tout à fait contre un vote en sa faveur. Je ne suis pour personne d’autre que Monsieur Asselineau qui semble lui proposer des orientations sérieuses

                                  @xray : tout à fait d’accord avec toi. C’est une oligarchie européo-américano-hedgefundienne !

                                  • easy easy 19 août 2011 18:28

                                    Oh, mais il n’y a pas d’âge pour être nostalgique car la nostalgie est fondée sur une idéalisation du passé.
                                    Le mieux, pour être nostalgique, c’est donc de ne pas l’avoir vécu ce passé qu’on réclame.

                                    Quoi qu’il en soit, je note que vous évitez maintenant l’expression « Grandeur de la France »

                                    Vous aimez De Gaulle ?
                                    Alors je vous suggère de lui parler un peu.
                                    Et vous verrez qu’il est fatigué d’avoir fait largement sa part.
                                    Qu’il a envie de se reposer
                                    Qu’il en a marre qu’on secoue constamment son cercueil
                                    Et qu’il pense que c’est à vous d’aller au front, tout seul, avec des idées bien à vous et issues de cette époque-ci.


                                  • sparte sparte 19 août 2011 18:42

                                    Je ne souhaitais pas parler de de Gaulle pour ne pas vous offenser mais là c’est trop ! On lui doit le retour des cocos en 45 et toutes les lois de nationalisation qui ont tué notre économie ( y compris la sécu ), l’échec de la C.E.D. - qui marqua l’évanouissement d’une future europ-puissance, et du coup nous précipita dans un projet européen strictement économique et non politique - un coup d’état sur une promesse donnée aux Français d’algérie ... qu’il a ensuite trahi - et oui c’est le mot - la perte du Sahara, et la honte : les Harkis trahis livrés au FLN. Grandeur cela ? On lui doit aussi mai 68 qu’il n’a pas vu venir après ses « sorties » ( verbales ) contre Israël. A cause de son égo démesuré, nous sommes tombés dans la décadence . Ah le prestige de l’uniforme ? Parlons en : il se rendit aux Allmands en 14-18, dû sa « carrière » aux faveurs du Maréchal, colonel nommé général à titre temporaire il déserte le 16 juin ! Récupéré par les Anglais qui avaient besoin d’un contrefeu face aux nationaux qui rebâtirent l’armée en Afrique du Nord ... enfin un des rares présidents qui fit exécuter des condamnés à mort ( Bastien Thiry, etc) ... http://alger-roi.fr/Alger/portraits/pages_liees/degaulle_qui_pnha84.htm&nbsp ; http://www.contreculture.org/AG%20De%20Gaulle%20jusqu%27en%201940.html
                                    Maintenant vous croyez ce que vous voulez mais ne nous l’imposez pas en exemple !


                                    • papi 19 août 2011 19:47

                                      maurice

                                      Votre propos est remarquable par son actualité, et sa franchise, je suis donc d’accord avec vous,
                                      votre fidélité au GAULISME ? vous fait honneur, mais je pense sincèrement que vous attribuez
                                      des engagements erronés à Marine Lepen, celle-ci se désengage lentement des directives traditionnelles du mouvement, en étant souvent en opposition avec son père et de certains patriarches dont elle rejette les prises de position, et finit comme récemment par les éconduire. Une rumeur avait même couru sur un changement de nom du FN.. Si je suis aujourd’hui supporter de MLP, je ne l’étais pas de son père dont les idéaux ne me convenaient pas du tout..
                                      Mais revenons à votre article, les analyses et les solutions de Mr Asselinaut sont incontestablement bonnes pour notre pays, et je vois , veuillez m’en excuser une parfaite superposition des annonces de MLP sur le sujet.. Donc si ces deux personnages vont dans le même sens, à savoir le sauvetage de notre pauvre France, il est bon quand même d’en
                                      extraire les capacités ( électorales) de chacun, le premier ne présentant qu’un pourcentage
                                      trés faible et la seconde une capacité d’une vingtaine de % , avec une réelle croissance permanente , et une possibilité de mobilisation importante, qui la placerait sur le 2ème tour..
                                      Vous avez du entendre l’appel que MLP a fait , il y a peu , ouvrant grandes les portes à ceux qui
                                      aiment leur pays, et je suis certain que des rapprochements se feront, et ceci dans un concensus sur différents sujets et bien sûr sur le thème de l’immigration.. Cet élément n’étant
                                      qu’une petite difficulté de rapprochement que MLP arrivera facilement à aplanir..
                                       L’union fait la force..Face le ciel que cette force faite des forces vives de la nation soit couronnée de succès, pour que nous sortions enfin du gouffre..

                                      Recevez Monsieur mes salutations..


                                      • pastori 19 août 2011 19:58

                                        Sortir de l’euro ferait économiser 8 miliards d’euros par an à la France."


                                        ce qui important, c’est ce que ça ferait économiser aux français.

                                        pouvez vous nous dire que comme avant le café sera à 5 francs, la baguette à 2 francs, le plat garni au resto à 30 francs ? c’est ça qui intéresse les français.

                                        dites moi ce qui changera concrètement pour moi le lendemain du retour au franc.



                                        • pastori 19 août 2011 21:58

                                          on ne t’a pas sonné. ta spécialité c’est DSK - Diallo. 


                                          tu ne comprends rien au reste d’autant que s’intéresser à son sort pour toi c’est une niaiserie.

                                          va jouer avec les dames patronnesses jalouses de diallo..

                                        • pastori 19 août 2011 22:34

                                          va jouer et lache moi le slip, pauvre bouffon.


                                        • titi 22 août 2011 09:55

                                          « pouvez vous nous dire que comme avant le café sera à 5 francs, la baguette à 2 francs, le plat garni au resto à 30 francs ? c’est ça qui intéresse les français. »

                                          Bonne question pastori...

                                          Les francais ont tellement bien appris le taux de conversion de l’Euro/F qu’ils continuent de l’appliquer en 2011 et à comparer des prix en francs de 2001

                                          Sauf que c’est faux puisque le franc était soumis à une érosion monétaire.
                                          Il faut donc comparer les prix actuels à ce qu’ils auraient été si nous avions conservé le franc et non pas avec leurs prix de 2001.
                                          Problème, on ne peut pas connaitre la valeur du franc actuel.
                                          Du coup prenons deux hypothèses : l’érosion monétaire des années 80-90, où l’on financait la dette par l’émission de monnaie (ce que préconisent ceux qui veulent revenir au franc) ou l’érosion monétaire 90-2000, époque du franc dit « fort » accroché au mark.

                                          Si je prends l’érosion monétaire de 1980 à 1990, époque de la machine à billets...
                                          Si nous étions resté a un franc « faible » , votre café à 5 f en vaudrait 9 f.
                                          La canette de soda au distributeur serait passé de 10f à 18f

                                          Si je prends l’érosion monétaire de 1990 à 2000, époque du franc « fort ».
                                          Si nous étions resté a un franc « fort » , votre café à 5 f en vaudrait 6 f.
                                          La canette de soda au distributeur serait passé de 10f à 12f

                                          Moralité...
                                          Le café entre 1 euro et 1,50 euros ce n’est pas déconnant du tout.
                                          Nous aurions pu y échappé avec le franc fort.
                                          Pas avec le franc faible.

                                          Or les tenants du retour au franc nous donnent comme argument la possibilité de refaire fonctionner la planche à billets et donc de revenir au franc faible.

                                          Ce sont donc des affabulateurs...


                                        • Maurice Maurice 19 août 2011 21:12

                                          @easy et sparte : encore une fois je vous le redis vous déformez mon propos. Je ne me suis pas lancé dans la biographie de De Gaulle, mais j’ai voulu dire qu’a un moment donné de l’histoire, il a repris le flambeau pour sortir la tête de la France de l’eau. Je ne parle pas des années postérieures à 1945. S’il n’avait pas été là je pense que nous dépendrions actuellement du bundestag. Et pour la nostalgie, il me parait plus sérieux de dire qu’il s’agit d’un sentiment de mélancolie par rapport à une situation passée (relevant de l’enfance par exemple). Bref, je pense qu’il est tant de refermer ce débat qui n’a aucun sujet avec le présent article. Faite un article sur De Gaulle et je me ferais un plaisir de lire et de le commenter afin que nous échangions sur ce sujet.


                                          @papi : Merci pour votre commentaire. Concernant MLP, il est vrai qu’elle jouit d’un plus grand soutien. Le grand problème comme je l’ai dit plus haut, c’est que tout ce que dit le front national, même si de bonnes idées sont avancés, il se produit dans l’esprit des français un réflexe pavlovien de rejet en bloc. De plus quand on regarde la réaction de Monsieur Le Pen suite au massacre d’Oslo, on voit qu’il s’agit là d’un pur réactionisme qui alimente la diabolisation du FN. Et puis je vous dis que si MLP est élue, il y aura une profonde crise en France, et ce ne sera pas joli joli.Et quand les choses partent en vrille, on ne sait jamais comment cela finit. Quitte à faire 2% cette année (ce qui n’est pas sur si je vous ai convaincu ;) ), je me demande si le mieux n’est pas d’apporter notre soutien à M. Asselineau. Cet homme gagne vraiment à être connu, il n’a aucun intérêt autre que le notre. 

                                          @pastori : toutes les augmentations sur les matières subit par les français sont la conséquence de l’euro. Sortons de l’euro, et redonnons son pouvoir à la Banque de France, et je vous promets que beaucoup de chose iront mieux en France. Ne vous laissez pas effrayer par les personnes qui vous disent que sortir de l’euro serait une hérésie, une catastrophe. La catastrophe nous la vivons actuellement. La sortie d’un pays de l’UE est prévu dans le traité de Maastricht, à l’article 50, c’est bien une preuve que cela est possible s’ils l’ont prévu...

                                          • pastori 19 août 2011 22:19

                                            Ne vous laissez pas effrayer par les personnes qui vous disent que sortir de l’euro serait une hérésie,"


                                            un berger c’est terre à terre, les pieds encrés dans la boue du pré. merci donc de me dire comment penser.

                                            alors si je ne doit pas me laisser effrayer par  les personnes qui me disent que sortir de l’euro serait une hérésie, il faut que je croie sur parole ceux qui me disent que c’est la panacée ?

                                            - votre mentor (homme neuf smileyqui a tout voté avec ce régime depuis des lustres, 

                                            - marine lepen avocate inexpérimentée dans tous les sens du terme , incapable de distinguer un billet à ordre d’un bon du trésor 

                                            qui affirment sans donner la moindre indication sur les conséquences bonnes ou mauvaises, sans rien démontrer  , il faut les croire sur parole, comme font les sots ??

                                            vous trouvez anormal que je veuille en savoir plus ?

                                            puisque vous connaissez le sujet et pour me convaincre, donnez donc les avantages et inconvénients essentiels de la chose. ça doit être facile pour vous . moi âne bâté et têtu mais comme st thomas je veux savoir et voir smiley

                                            sinon passez votre chemin , pas le temps pour les blablas politiciens, tous identiques : votez, vous verrez après. 
                                            ça c’est bon pour saint amaury qui croit aux paroles du pape et du père noêl comme étant paroles d’évangile. 

                                            • sparte sparte 19 août 2011 22:25

                                              S. à Maurice : faudrait savoir ce que vous écrivez dans votre profil et votre article :
                                               " Comme l’a déclaré le général de Gaulle à Londres le 11 novembre 1942, « il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde » « 
                                              ******************

                                              Les micros n’ont jamais gagné les batailles.

                                              Je vais vous raconter une histoire vraie : celle d’une paysanne lorraine, le lendemain du passage des armées vers la Lorraine, un véhicule s’arrête devant la ferme, et un bidasse de changer une roue ; frappe à la porte un officier en gant blanc qui demande du café : » mais oui bien sur, vous entrez ? « non répond l’ordonnance , c’est pour le général : » qui ? « le gal de gaulle répond le soldat qui prit le café et rapporta ensuite la tasse

                                              1 - ledit gal n’en profita pas pour prendre un » bain de foule « , hors les caméras ...
                                              2 - ladite paysanne ne fut guère plus émue que cela

                                              moralité : dans les faits, de gaulle n’était pas très connu des Français

                                              pourtant pendant 5 années de ce village lorrain résista à sa manière en cachant des hommes qui autrement seraient partis au front russe ; je rappelle que la lorraine étant redevenue territoire allemand, c’eut été pour eux la peine de mort ...
                                               
                                              Cette paysanne était ma grand mère

                                              Par ailleurs de gaulle a dit beaucoup de bétises : à Alger ( mensonges plutôt ), au Quebec, etc. et fait beaucoup d’erreur : on lui doit l’échec de la COMMUNAUTE EUROPENNE DE DEFENSE : grâce à Lui l’Europe est un nain militaire  ! ! ! on lui doit aussi une décolonisation africaine ratée car faite dans la précipitation  ; on lui doit une guerre civile intérieure avec ses » barbouzes «  ; bref j’arrête là pour pas vous fâcher lisez bien ce qui est écrit de nos jours sur ce colonel nommé général à titre temporaire le 1er juin 1940 et qui déserta de son poste pour se soumettre à Churchill le 16 juin : http://www.contreculture.org/AG%20De%20Gaulle%20jusqu%27en%201940.html&nbsp ; ceci n’est qu’un lien parmi d’autres et vous méritez - à mon avis - de connaitre la vérité , puisque vous évoquez l’Algérie.

                                              --------------------------

                                              Maintenant regardons les choses telles quelles sont  : la France est ruinée, sa population ne se reproduit plus mais une immigration à charge ne cesse de l’envahir ; et ceux qui la dirigent obéissent à des maîtres http://www.syti.net/Organisations.html&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ; qui sont à LONDRES TEL AVIV et WASHINGTON

                                              Cette situation n’est pas née en quelques années : elle vient de loin ... Si vous croyez que dans ces conditions, sortir de l’EUR résoudra notre chômage de près de 10 M de personnes, vous vous trompez. Il faudrait en faire plus ...
                                              Le mieux que vous ayez à faire ... Je suis sérieux , c’est un conseil en or c’est de voyager pour comprendre le monde et vous forger vos opinions loin des partis en lisant FREDERIC BASTIAT - très grand économiste, de renommée mondiale, mais inconnu en France car interdit par l’éducation nationale .. Vous pouvez aussi lire GUY DEBORD , » situationniste des années 50 - 60 qui expliqua comment la politique est devenue une comédie, une spectacle ... 
                                              Vous avez le sac à dos ! Super !

                                              http://www.thetimelessride.com/FR/Transition-folder/ME-Paris.htm
                                               
                                              S.


                                                • sparte sparte 19 août 2011 22:39

                                                  Maurice 
                                                  y ’ a aussi ça : http://www.youtube.com/watch?v=Cj6ho1-G6tw
                                                  le 1er politicien qui en fait ( presqu’ ) autant je vote pour lui ....ma pa’ole  ! ! !


                                                  • BA 20 août 2011 00:01
                                                    Récession aux Etats-Unis et en zone euro : l’horizon s’assombrit.

                                                    Les banques JPMorgan Chase et Wells Fargo ont abaissé leur prévision de croissance des Etats-Unis, la première avertissant que les risques de récession restaient « élevés », selon une note publiée vendredi.

                                                    Les analystes de la banque d’affaires JPMorgan Chase estiment que le produit intérieur brut (PIB) américain progressera de 1 % au quatrième trimestre, contre une prévision précédente de 2,5 %.

                                                    Pour le premier trimestre 2012, ils attendent une hausse de 0,5 %, contre 1,5 % auparavant.

                                                    « La confiance des consommateurs a chuté et le revenu des ménages s’est détérioré », souligne JPMorgan Chase, qui déplore par ailleurs la faiblesse du marché immobilier et la fragilité des petites entreprises.

                                                    Au total, « pour les quatre prochains trimestres, nous ne pensons pas que la croissance soit plus forte que celle du premier semestre » de 2011, écrit la banque.

                                                    Malgré la baisse des prix de l’énergie, « les risques d’une récession sont clairement élevés », prévient la banque.

                                                    Wells Fargo a également révisé ses prévisions de façon importante, même si les changements sont moins drastiques que chez sa consoeur.

                                                    Les analystes de la banque de San Francisco (ouest) tablent désormais sur une croissance du PIB des Etats-Unis de 1,6 % en 2011 et 1,1 % en 2012, contre respectivement 1,7 % et 1,9 % précédemment.

                                                    « En l’absence d’une intervention appropriée de la Banque centrale européenne, de la Réserve fédérale et de l’Etat américain, il est complètement possible que la spirale à la baisse actuelle dans l’économie et les marchés financiers ne se renforce elle-même », observe John Silvia, de Wells Fargo.

                                                    Ces notes suivent de peu celle d’une autre banque d’affaires américaine, Morgan Stanley, qui a abaissé jeudi ses prévisions de croissance pour l’économie mondiale et a vu les Etats-Unis et la zone euro « dangereusement proches de la récession ».

                                                    • pastori 20 août 2011 00:19

                                                      ortir de l’euro ferait économiser 8 miliards d’euros par an à la France.« 

                                                      dites moi ce qui changera concrètement pour moi le lendemain du retour au franc.

                                                      ce qui important, c’est ce que ça ferait économiser aux français.

                                                      sortie de l’euro, voilà les bon cotés immédiats pour le citoyen, et les mauvais.
                                                      sons de cloches vagues et diffus des deux coté sur l’euro, mais personne n’est capable de dire au citoyen lambda :
                                                       »voilà les bons coté et les mauvais (de façon précise) pour vous.". car c’est ça qui l’intéresse, le citoyen, pas les blablas.





                                                      • Antoine Diederick 20 août 2011 11:18

                                                        Bonjour Amaury

                                                        ai lu l’article

                                                        oui mais, la dette (ici ou ailleurs) provoque que l’on doit « gager » le patrimoine et les infrastructures....

                                                        la complexité est bien là

                                                        ensuite qu’il faudrait dévaluer....et pas qu’un peu pour certains pays....

                                                        je vais employer le terme de subsidiarité si on veut que l’Europe économique existe encore.....

                                                        c’est à dire une interdépendance entre les pays européens....

                                                        et là c’est le big bang institutionnel....

                                                        maintenant faudrait voir comment fonctionne la fédération allemande...

                                                        qui n’en veut ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès