Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour Madelin, Fillon, c’est Robin des bois à l’envers (...)

Pour Madelin, Fillon, c’est Robin des bois à l’envers !

Dans la course à l’échalottes « plus ultralibéral que moi tu meures  », François Fillon est sans doute celui qui est allé le plus loin parmi les candidats à la primaire des Républicains, le moyen pour lui d’exister. Mais dans cette course, il est allé si loin que même Alain Madelin le critique sévèrement.

 
« Une caricature de libéralisme antisocial »
 
Alain Madelin, qui passe pour la pointe avancée de l’ultralibéralisme à droite, y est allé franchement dans le Point. Pour lui, « son programme est assurément, en matière de purge, le plus abouti (…) voilà qui prête le plus à la caricature d’un libéralisme antisocial  ». Il tacle les Républicains : « le programme commun de la droite qui se dégage est considéré par les observateurs – et même parfois revendiqué comme tel – comme un projet très libéral. Malheureusement pour de mauvaises raisons… Parce qu’il fait la part belle aux entreprises à qui l’on promet de nouvelles baisses de charges sociales payées par une augmentation plus ou moins forte de la TVA (…) cette présentation est une caricature du libéralisme qui apparaît comme une purge patronale. C’est du Robin des bois à l’envers : prendre de l’argent aux pauvres pour le donner aux riches », Alain Juppé semblant le plus modéré pour lui…
 
Voilà qui en dit long sur l’évolution de notre société : celui qui était vu comme le plus libéral de sa famille politique pendant longtemps, un symbole du biais patronal de la droite des années 1980 et 1990, trouve aujourd’hui qu’elle va trop loin aujourd’hui dans ce sens. Voici sans doute le signe de l’extraordinaire dérive de notre débat public depuis que François Hollande a décidé d’assumer un virage libéral au tournant de l’année 2014. En somme, Madelin reproche à son camp d’aller trop loin dans la politique de l’offre, cette même logique qui est au cœur de la politique menée par la majorité actuelle, entre les 50 milliards du CICE et du pacte de compétitivité, puis la loi travail. Voici peut-être aussi un signe que la manœuvre d’Hollande fonctionne en poussant les Républicains bien trop à droite.
 

Malheureusement, quand les hommes politiques n’ont pas de conviction, ils suivent le vent. Aujourd’hui, en Europe, il est tellement libéral que PS et Républicains ont tellement dérivé sur les questions économiques que le symbole passé de l’ultralibéralisme les trouve caricaturaux.

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Jo.Di Jo.Di 10 juin 10:31

     
     
    Souchien devrait être solidaire avec DJELLABA ET L’AVENIR BLEU  ?
     
     
    Avec les 9 soeurs à Coulibaly .... Payer pour son grand remplacement faudrait bien être con !
    Le libéralisme a un boulevard dans le purin multiethniqué de gôôôche, le contrat social sera minimal tout le monde le sait.
    La PdG du Capital a bien servi son Maître.
     
     
    « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour faire irruption dans l’hémisphère nord. Et certainement pas en amis. Car ils y feront irruption pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant de leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous offrira la victoire »

     
    Boumedienne, 1974, annonce le Grand Remplacement à l’assemblée de l’ONU


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 juin 12:14

      @Jo.Di

      vous êtes au courant que la fécondité a baissé au Maghreb depuis les années 70 (de mémoire en Tunisie c’est à peu près 2 enfants par femme, presque comme ici) ?


    • Jo.Di Jo.Di 10 juin 16:08

       
      Vous savez la branlette de déni du Grand Remplacement n’impressionne plus grand monde, suffit de sortir dans la rue ...
       
       
      Le taux de fécondité de la population française « de souche » avoisine celui de la Grande-Bretagne, à 1,6. Celui des Maghrébins en France est de 2,7 et celui des Noirs d’origine africaine, 4,2. (…) 18% des jeunes de moins de 20 ans à l’échelle nationale sont originaires de l’Afrique noire, du Maghreb et de Turquie. Dans 30 ans nous aurons passé la barre des 50%
       
      Courbe de natalité UE :
       
      http://www.cairn.info/loadimg.php?FILE=POPU/POPU_1101/POPU_1101_0009/fullPOPU_id9782733231081_pu2011-01s_sa01_art01_img004.jpg

       


    • Jo.Di Jo.Di 10 juin 16:16

       
      2006 déjà 25% de grand remplacement, le nazi Godet à C dans l’air
       
      2016 35%
       
      Branlez vous de plus en plus fort, maintenant vit la dernière génération de souchiens majoritaires .... leurs rejetons se préparent une très très belle aliénation ...


    • Jo.Di Jo.Di 10 juin 16:23

       

      En 2025, la moitié des naissances en France ne seront pas d’origine européenne !
       
       
       
      Mais bon quand on est citoyen du Moooonde de gôôôôche comme BHL où Bergé, c’est fôôôôrrrmidable !
       


    • PakMat PakMat 10 juin 16:33

      @Jo.Di

      BHL citoyen du monde et en plus de gauche.

      MDR là la blague est vraiment bonne !!!

      il est pas du monde il vient parait il du Golan

      et de gauche ? il pense quoi de Bibi ? tu crois qu il dit que c ’est un extrémiste de droite, un facho.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 juin 18:13

      @Jo.Di

      faudrait savoir quelle est votre priorité, sur un précédent fil vous anticipiez le triomphe de l’ultra libéralisme smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juin 10:41

      Madelin se méprend,Fillon est un Robin des Bois à l’endroit.

      Robin des bois, volait au shérif de Nottingham l’argent des impôts encaissés pour le compte du roi et le redistribuait aux particuliers. Il ne volait pas les riches pour donner aux pauvres, il reprenait aux agents du fisc l’argent des impôts et le rendait aux aux contribuables. Ce qu’il combattait, c’était une fiscalité trop élevée de son point de vue. Il s’agit donc un héros du libéralisme, face à un Etat appauvrissant les agents économiques et les réduisant à la misère. Robin des Bois, c’était à la fois Uber et Airbnb.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 juin 12:12

        Je sais que l’auteur n’est plus à DLR/DLF mais je le souligne quand même :
        Dupont-GnanGnan est moins critique que Madelin sur l’ex UMP.

        (Il est vrai que pour Madelin sa carrière est derrière lui)

        Moi s’il y en a que je ne sens plus c’est bien lui...


        • julius 1ER 10 juin 13:32

          Aujourd’hui, en Europe, il est tellement libéral que PS et Républicains ont tellement dérivé sur les questions économiques que le symbole passé de l’ultralibéralisme les trouve caricaturaux.

          @L Herblay,

          c’est quand même fort de café !!! ces types sont de véritables caricatures !!! 
          même Robin des Bois à l’envers, le sens est déjà obsolète, il y a fort longtemps que l’on a dépassé ce stade ..... 

          pour moi ce sont des pompiers pyromanes qui adorent et vouent un culte aux allumettes !!!
          et là on commence à être dans le réel .... 
          mais je pense que déjà les incendies sont dans les têtes !!!!!

          (et c’est dommage pour les pompiers qui ne méritent pas çà ) !!!!!!!!!

          • Osis Oxi gene. 10 juin 13:54

             

            Madelin... C’est quoi ça à part un voyou ?
            Fillon... Lui c’est le néant.
             

            Ils ne valent pas un article.
             


            • ppazer ppazer 10 juin 14:27

              Bof, de toutes façons, y’a pas un traitre pour rattraper l’autre.


              • fanderachida (---.---.240.16) 10 juin 14:41

                L’ultralibéralisme a atteint le fond de l’absurde et du chaos, mais certains à droite comme à gauche ne l’ont pas encore compris ou méprisent tellement notre intelligence, qu’ils continuent comme des camelots de foire à vouloir nous fourguer leur idéologie qui à 2 mondes de retard.

                Même le F.M.I qui n’est pas un organisme spécialement révolutionnaire commence à douter de la pertinence de ce dogme ou devais je dire de cette escroquerie. 

                • fanderachida (---.---.240.16) 10 juin 14:45

                  @fanderachida
                  * qui a ...


                • Paul Leleu 10 juin 18:01

                  oui... ça m’a fait bien rire quand j’ai lu leur dispute... 


                  Faut dire que Fillon c’est vraiment la caricature... 

                  Il faut cependant ne pas oublier que Madelin vient originellement de l’extrême-droite (comme Giscard)... sa conversion au libéralisme forcené fut sans doute un moyen de maintenir l’exercice de la violence et de la haine, dans un cadre politique plus bourgeois...

                  il semble que l’âge le conduise à des positions peu à peu plus modérées et plus sages... encore un effort ...

                  Giscard a suivi un peu le même chemin... maintenant il commence à se poser quelques questions sur le capitalisme réel.... 

                  • Antenor Antenor 10 juin 19:09

                    Ils ont abandonné toute idée de souveraineté nationale sur l’économie. Du coup, ils transfèrent leurs rêves de puissance sur les grandes entreprises. Ca nous fait une belle jambe qu’EDF gère l’électricité de Londres. En ensuite, on aura droit à de grandes envolées sur l’identité nationale.


                    • fanderachida (---.---.240.16) 10 juin 20:14

                      @Antenor
                      « La plus grande ruse du diable c’est de faire croire qu’il n’existe pas » dit on, la plus grande ruse de l’ultralibéralisme est de faire croire qu’il n’est pas une idéologie mais une théorie économique et conséquemment de vouloir séparer l’économique du politique ce qui est une pure escroquerie intellectuelle ! 


                    • sarcastelle 10 juin 23:50

                      Bon, de toute façon, dans l’intérêt des petites gens il faut un président UNR la prochaine fois. 


                      Je dis « UNR » parce j’ai le tournis à suivre tous les changements de nom de l’UNR : UNR/UD Vème/UDR/RPR/UMP/LR.

                      Si on a président UNR, les petits gens auront le PS à leurs côtés pour en combattre les réformes dégueu (des gueux ?), tandis que quand c’est le PS qui les fait, les petites gens n’ont personne avec eux. Il vaut mieux un allié repoussant que pas d’allié du tout. 


                      • emphyrio 11 juin 09:04

                        @sarcastelle
                        Pour rester au goût du jour, proposez l’UPR


                      • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juin 07:30
                        Madelin, Fillon, deux exemples de la mafia politique... !

                        • zygzornifle zygzornifle 13 juin 09:04

                          N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)......


                          • Parrhesia Parrhesia 14 juin 08:35

                            Et pour Fillin, Madelon c’est qui ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès