Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour quoi voter ?

Pour quoi voter ?

A un an de l’élection présidentielle, certains ont déjà fait leur choix. Je serais tenté de dire : « Tant pis pour eux ». Je préfère ma disponibilité à leurs certitudes. A ce stade de la compétition, je sais seulement qu’en aucun cas je ne voterai pour les extrêmes, de droite comme de gauche. Je ferai mon marché parmi les candidats démocrates. Mais je ne vais pas vider de son contenu ce temps fort de la démocratie, avec un bulletin prérempli. Avant de se poser la question pour qui voter, il faut d’abord répondre à une autre question : pour quoi voter ?

Cette retenue n’est pas synonyme de passivité mais d’exigence civique. Pour bien choisir, il faut tout à la fois suivre une bonne campagne et se donner un bon profil d’élu.

Pour la campagne, que voyons-nous aujourd’hui ? Deux candidats se détachent très nettement : Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. Leur caractéristique commune, c’est de n’apparaître pas comme l’émanation d’un parti. Le premier parce que le parti qui le soutient est à sa dévotion. Sarkozy n’est pas le candidat de l’UMP, c’est l’UMP qui est le parti de Sarkozy. Le cas de Ségolène Royal est à la fois contraire et semblable. Elle n’est pas la candidate du PS : l’appareil dirigeant du parti est contre elle, et ne se gêne pas pour le faire savoir. Ainsi, l’un parce qu’il est suivi par sa formation et l’autre parce qu’elle ne l’est pas, tous deux apparaissent libres d’engagement partisan. Ils peuvent jouer à saute-mouton sur la frontière idéologique droite-gauche et les Français ne sont jamais si satisfaits que lorsque la première préconise des mesures qualifiées « de droite » et le second des mesures étiquetées « de gauche ».

Les candidats socialistes auraient dû en tirer des enseignements et, prenant leur distance vis-à-vis du PS, affirmer leur originalité, faire valoir leur capacité d’invention. Nous aurions ainsi quatre ou six postulants susceptibles d’être soutenus par le PS et tous différents les uns des autres. Au lieu de quoi nos éléphants n’ont rien trouvé de mieux que de se retrancher dans leur forteresse partisane et de rappeler Madame Royal à la discipline du parti. Comme si un Dominique Strauss-Kahn n’était pas capable de l’affronter sans la ligoter dans le programme du parti ? Désolant !

Quel devra être le profil du nouveau chef de l’Etat ?

  • Il ne devra en aucun cas être le candidat d’un parti. Il devra ne tenir son autorité que du suffrage universel.
  • Il devra créer un lien personnel et très fort entre les Français et lui. Je connais l’accusation de populisme, chère aux apparatchiks. En son temps, de Gaulle eut droit aux mêmes.
  • Il doit échapper au manichéisme droite-gauche. Qu’il vienne d’un bord ou de l’autre, peu importe, il doit pouvoir à tout moment prendre dans l’autre camp des solutions, si elles se révèlent les plus efficaces.
  • Il doit avoir tenu un langage de vérité sur l’état réel du pays et un discours simplement indicatif sur les moyens d’y remédier. Pas de catalogue de recettes !
  • Il doit rendre à la question financière sa véritable signification. C’est tout simplement l’infarctus qui, à très court terme, menace la France. La première mission du prochain quinquennat sera d’éviter, ou de gérer, la cessation de paiement du pays.
  • Il doit dresser ce bilan de manière non polémique. La gauche a revendiqué cette politique de la facilité, la droite s’y est résignée, quelle différence à l’arrivée ? Tous responsables ! Dans l’esprit du rapport Pébereau.
  • Il doit tirer les conséquences de cette menace. C’est une urgence majeure, comme la défense nationale en 1938. Qui implique une autre façon de gouverner. Appelons cela union nationale, sursaut collectif, peu importe, les gouvernements n’ont plus la marge de manœuvre suffisante pour jouer la politique droite contre gauche. Ils doivent rassembler très au-delà des clivages partisans.
  • Il doit affirmer haut et clair son attachement à l’économie de marché, à la libre entreprise, au capitalisme industriel.
  • Il doit, dans son discours, remettre l’économie sur ses pieds. A savoir rappeler que le déficit et l’endettement sont des impôts sur nos enfants et pas une politique de croissance et d’emploi, que l’enrichissement individuel est légitime et nécessaire quand il crée des richesses et des emplois pour tous, que c’est le travail, et pas sa réduction, qui crée des emplois, que ce sont nos enfants et pas les capitalistes, qui paient les retraites, que la sécurité de l’emploi n’est pas un droit mais un avantage, qu’elle appelle des contreparties, que l’amélioration du service public passe par sa modernisation et pas par son alourdissement, que l’indemnisation du chômage suppose un vrai travail de recherche d’emploi et implique une véritable rémunération, etc.
  • Il doit entreprendre le démantèlement de la haute-privilégiature : les avantages des managers salariés (retraite, indemnités, stock options), le droit de pantouflage et, plus généralement, le système des grands corps, le droit de retour en cas de carrière politique.
  • Il doit poser en principe que l’assurance-maladie n’a pas le droit d’être en déficit car nous ne pouvons plus nous soigner aux frais de nos enfants. Toute augmentation des dépenses doit entraîner une augmentation équivalente et immédiate des cotisations.
  • Il doit imposer à l’Etat et aux différentes administrations des objectifs de réduction de dépenses qui résulteront des réformes accomplies. A budget réduit, service amélioré ! Quitte, pour ces administrations, à proposer des initiatives législatives pour favoriser cette simplification.
  • Il doit poser en principe que tous les prélèvements sociaux et fiscaux doivent se faire à la source, mais que le contributaire doit être en permanence informé de ce qu’il paye.
  • Il doit annoncer la grande remise à plat des retraites sur le principe : modulation des droits en fonction de la seule pénibilité du travail, maintien des cotisations à un taux acceptable pour nos enfants.
  • Il doit mettre fin à la subvention du non-travail via le système des 35 heures, mais, au contraire, étendre les réductions de charges sur les bas salaires.
  • Il doit compenser une moindre défense des emplois existants par une véritable prise en charge des chômeurs.
  • Il doit se prononcer sur des problèmes de société, pas seulement ceux à la mode, comme le mariage homosexuel, mais d’autres qui concernent tout le monde, comme le droit de mourir dans la dignité.

Il appartient à chacun, cela va de soi, d’ajouter ou de retrancher des items à cette liste, de se construire son président idéal, son candidat de référence. Mais on ne peut se contenter de juger passivement entre les programmes qui nous sont proposés. L’évaluation suppose une grille de référence. A chacun de se constituer la sienne. Celle-ci n’est encore qu’une première ébauche.

Source image : Montoulouse.fr


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (426 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • CAMBRONNE (---.---.233.34) 17 juillet 2006 15:01

    DEMIAN je vous trouve bon sur ce fil .

    En plus ,ce qui n’est pas un mince détail , j’ai tout compris . Je trouve que soit vous vous améliorez tout en gardant votre originalité , soit c’est moi qui devient moins idiot .

    Je trouve bonne votre réponse à François de Closets mais un peu injuste car son catalogue est un idéal et la politique étant l’art du possible à chacun de trouver son candidat .

    Cordialement .


  • vieuxbob (---.---.187.56) 18 juillet 2006 14:02

    Mon pauvre Demian, à l’West, rien de nouveau,

    Plus pénible que vous, je meurs !

    Vous me paraissez de la race de ceux qui n’hésitent pas à rouler à 30 km/h en disant : « la route est à tout le monde, j’ai le droit ! », et tant pis s’il y a 50 voitures derrière qui perdent leur temps, des médecins qui arriveront trop tard, des voyageurs qui rateront leur avion...

    La route ou la toile sont-elles votre propriété ?


  • zorgi (---.---.184.70) 20 juillet 2006 00:26

    helas, je suis d’accord avec vous, Monsieur Demian pollue Agoravox avec des commentaires peu pertinent digne de ses blogs... Je plaide pour la radiation de Demian sur Agoravox.


  • El Choclo (---.---.125.48) 17 juillet 2006 13:02

    M. de Closets, Votre exercice de style est amusant, mais cela reste un exercice de style. Je vous mets au défi de trouver un candidat qui ne réponde qu’au tiers seulement de vos injonctions, et ce serait déjà admirable...

    Au lieu de cela, les électeurs et électrices n’auront le choix qu’entre quelques chevaux (et juments) de retour, dont l’oint(e) du suffrage universel, s’empressera de se réfugier dans l’immobilisme qui, à défaut d’autre chose, a permis à ses prédécesseurs de durer...

    La France en est là et, malheureusement, ce n’est pas à coup de il doit qu’on la fera sortir de son marasme.


    • Marsupilami (---.---.231.151) 17 juillet 2006 13:17

      Si j’ai bien compris, selon De Closets il faut voter pour un Superman ou une Superwoman plutôt de droite. Malheureusement, ils ne se présentent pas.

      L’auteur énumère bien tous les problèmes auxquels sera confronté le prochain candidat... et surtout la prochaine assemblée législative. Sauf un : celui de la pauvreté et de la misère. Bizarre bizarre...


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 17 juillet 2006 14:12

        Le positionnement politique de De Closets est effectivement difficile à cerner... Il est à la fois pour l’économie de marché, contre la réduction du temps de travail, mais contre les stock options avantageuses et également, d’après son profil, hostile aux monopoles façon ’Microsoft’. A priori, le candidat qui correspondrait le mieux à ce portrait chinois serait donc François Bayrou. Peut-être parce que M. De Closets a cotoyé longtemps Jean-Marie Cavada ????


      • Kelsaltan (---.---.178.45) 17 juillet 2006 13:24

        Un candidat de cette envergure ne relèverait pas du genre humain, j’en ai bien peur.


        • Captaine Nemo (---.---.63.184) 17 juillet 2006 13:41

          L’E-satire est en pleine explosion !

          Site et blog à voir : http://www.ladroitelaplusbetedumonde.com/


          • Yann Riché (---.---.114.124) 17 juillet 2006 13:43

            Merci M. de Closets pour cette première grille de lecture pour choisir son candidat.

            Il semble nécessaire de ré-expliquer ce qu’est le contrat social français, ce qu’est un système par répartition et opérer un changement de raisonnement que seuls les politiques ne feront pas. Je reprendrai les mots de Yann Arthus Bertrand qui dit à propos de l’environnement par exempla que ce sont les citoyens qui font changer le monde, les politiques n’étant que le reflets de nos actions.

            C’est donc une méthode saine que vous apporter au débat en listant un certain nombre de problèmes et de contraintes nous pouvons chercher quel candidat se rapprochera de notre souhait individuel.

            Cette pédagogie est nécessaire, ceux qui n’en veulent pas ferment les yeux, elle est nécessaire et juste dans un monde complexe.

            J’espère que vous aurez l’idée de demander à chaque candidat de se positionner sur cette liste et que nous en aurons les retours plus interessants que les petites phrases et les formules marketées de la politique du journal de 20H.

            Cordialement,


            • Johan Johan 17 juillet 2006 13:45

              J’avais ecrit une liste super longue pour completer la votre mais je la garde pour moi !

              ...

              Enfin je ne suis pas d’accord quand vous parlez du catalogue de recettes. On n’est pas des imbeciles. Ca fait un an qu’on attend (par exemple) un nouveau plan pour l’Europe. On est au fait des questions maintenant. On veut des reponses CLAIRES et tranchees. Et on veut etre impliques, avec des votes plus frequents que tous les 15 ans si possible (Europe, et tous les 5 ans pour la France).

              La France ne peut se reformer que si elle a consenti avec discernement a la reforme.

              Pas en la jouant loubard (DADVSI) ou hussard (CPE).


              • Ingrid (---.---.25.215) 17 juillet 2006 13:47

                Que vient faire dans Agoravox un représentant attitré de l’idéologie du système comme François de Closets ? On aurait pu croire qu’Agoravox avait pour vocation de donner la parole aux citoyens.

                François de Closets n’a aucun besoin d’Agoravox, que cherche-t-il donc ? Déjà, il nous vend d’emblée la « politique unique ». Autant inviter Claude Imbert...


                • yann riché (---.---.114.124) 17 juillet 2006 13:54

                  Et Pourquoi fermer les yeux et refuser tout le système ?


                • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 17 juillet 2006 14:03

                  Franchement, ça ne me gêne pas particulièrement, François De Closets étant avant tout animateur d’émissions scientifiques, et pas animateur d’émissions politiques. Il a tout à fait le droit comme n’importe quel citoyen d’émettre une opinion politique, vu que le type d’émission qu’il présente ne le force pas à la neutralité (je serais d’avantage gêné si Arlette Chabot ou David Pujadas se mettaient à pondre des articles...).


                • Ingrid (---.---.25.215) 17 juillet 2006 14:08

                  En l’occurrence, il ne s’agit pas de « tout le système » mais de ceux qui incarnent une idéologie dominante qui, précisément, nous a enlevé le droit à parole au nom d’une pensée unique que M. de Closets répercute fort bien depuis plus de deux décennies.

                  Allez faire un tour sur la Toile et vous verrez que ce Monsieur n’a pas besoin de chercher un éditeur, alors que beaucoup de citoyens qui auraient des choses bien plus intéressantes à dire n’en trouvent aucun.


                • Ingrid (---.---.25.215) 17 juillet 2006 14:16

                  A Ludovic Charpentier : François de Closets a toujours fait de la politique. Il fait partie de ceux à qui ont doit la casse du secteur public, recherche scientifique comprise. Quelle différence avec ceux qui sont au gouvernement, ou qui y étaient en 1997-2002 ?


                • Ingrid (---.---.25.215) 17 juillet 2006 14:20

                  A Demian West : Les porteurs de la pensée unique ont toujours occupé, peu à peu, les espaces de libre expression des citoyens et ont fini par les marginaliser. C’est vrai des médias, comme des listes de discussion, des associations...

                  C’est comme ça qu’on est arrivés aux situations de blocage total que connaît le pays et à cette évolution politique qui risque de très mal finir.


                • Le furtif (---.---.91.224) 17 juillet 2006 14:22

                  Oh Ingrid , cela fait bien plus lmongtemps que ça .

                  Monsieur de Closet cultive depuis bien plus longtemps l’art de porter des lunettes et de critiquer les pauvres qui en veulent « toujours plus »...

                  Par contre les hyper profits « à deux chiffres » et les scandales politicaux financiers ne sont jamais venus froisser ses beaux costards.

                  Le furtif

                  PS : que vient faire sur Agora Vox un individu qui squatte les journaux televisés les émissions scientifiques et les émissions littéraires ...et autres sit-com

                  Quand je pense qu’au début du mois des gens bien pensants s’inquiétaient de la multiplication des trolls !!!!

                  De Closet présente donc toutes les garanties pour accéder immédiatement au statut de rédacteur ??? ben voyons !

                  Le furtif


                • CAMBRONNE (---.---.233.34) 17 juillet 2006 15:12

                  @Ingrid Pourquoi pas inviter Claude Imbert ?

                  C’est avec Jean François Revel le meilleur éditorialiste que je connaisse . Il sont de droite ? C’est un péché ? Non , une prise de position parfaitement légitime .

                  Ils ont l’avantage de s’exprimer en bon français et de ne pas insulter leurs adversaires .

                  On pourrait inviter de grands éditorialistes de gauche comme Jean Daniel , Claude Juliard qui ont les mêmes caractéristiques que ceux que j’ai précédemment nommé .

                  Vous me direz qu’il n’y a qu’à acheter leur Hebdo . Certes mais l’avantage c’est qu’on peut leur répondre et dialoguer avec eux . C’est quand même plus enrichisssant que de dialoguer avec Daniel Milan .

                  Vive la République quand même .


                • (---.---.1.90) 17 juillet 2006 15:38

                  BIEN DIT ...


                • candidat007 (---.---.122.128) 17 juillet 2006 15:38

                  sans doute sans doute, mais Revel est mort et les autres n’en mènent pas large. La france devient vieille et les jeunes ne poussent pas beaucoup. Enfin « le renouvellement » interviendra sûrement, il faut rester optimiste.. Bientôt il y aura une rupture , c’est annoncé.


                • (---.---.161.117) 18 juillet 2006 11:23

                  Avec une différence : Claude Imbert a longtemps été membre du Siècle. Il est également passé par la Trilatérale et Bilderberg. J’ai l’impression que de Closets se situe nettement « en dessous »...


                • (---.---.102.149) 18 juillet 2006 11:32

                  @par Ingrid (IP:xxx.x05.25.215) le 17 juillet 2006 à 13H47 Que vient faire dans Agoravox un représentant attitré de l’idéologie du système comme François de Closets ? On aurait pu croire qu’Agoravox avait pour vocation de donner la parole aux citoyens.

                  Je suis interloquée par votre question !

                  Pensez vous que vous pouriez exprimer votre opinion ici si Agoravox triait les « citoyens » ?


                • bruno (---.---.46.20) 19 juillet 2006 11:23

                  Je ne vois pas au nom de quoi un média qui se veut « citoyen » refuserait la parole au « citoyen » de Closets (en ce sens qu’il veut intervenir dans la vie de la cité). Je sais bien qu’un certain nombre d’officines d’extrême gauche stalinienne, trotskyste, ou portant le faux nez de l’altermondialisme ont confisqué à leur profit l’appellation « citoyen », mais il faut absolument lutter contre ce genre de détournements sémantiques. Par contre n’ont absolument pas le droit à cette appellation ceux qui bien entendu appellent à la « désobéissance civile », en fait au non respect de lois votées démocratiquement par un parlement démocratiquement élu.


                • Le sondagophobe (---.---.126.57) 21 juillet 2006 09:42

                  @ bruno (IP:xxx.x1.46.20) le 19 juillet 2006 à 11H23

                  « Par contre n’ont absolument pas le droit à cette appellation ceux qui bien entendu appellent à la »désobéissance civile« , en fait au non respect de lois votées démocratiquement par un parlement démocratiquement élu. »

                  Vous êtes dur, Bruno !

                  Alors comme ça, un Monsieur Jacques C. n’aurait pas le droit de s’exprimer dans agoravox parce qu’il a demandé de pas appliquer la loi sur le CPE (qu’il avait promulguée) !


                • mariner valley (---.---.64.122) 17 juillet 2006 14:06

                  @Ingrid

                  je vous trouve bien agressive envers Mr. de Closets.

                  Agoravox n’a pas vocation a donne la parole uniquement a des anonymes, j’espere. Je ne vois pas pourquoi il n’aurait pas le droit de s’exprimer comme un citoyen qu’il est, je vous le rappelle. Sinon il faut creer deux forums 1 pour les people et l’autre pour les restants....

                  Il aurait pu le faire sous un pseudo, votre reaction aurait-elle ete la meme ? non, je pense.


                  • Ingrid (---.---.25.215) 17 juillet 2006 14:13

                    L’article de M. de Closets est à peu près le même qu’il aurait pu écrire dans n’importe quel journal conventionnel de ceux qui roulent pour le système en place et qui, quand les citoyens leur parlent de leurs problèmes, répondent que « ça n’intéresse pas les lecteurs ».

                    Ce genre d’articles sont, objectivement, une bien meilleure pub pour des gens comme Le Pen que ce qu’on a vu passer ce week-end.


                  • gandalf_barbones (---.---.241.144) 17 juillet 2006 14:14

                    Ah !

                    D’abord, j’ai bien aimé l’article, meme si, effectivement, le candidat qu’on nous décrit là ressemble plus à Superman qu’aux candidats qui se sont actuellement déclarés

                    Puis dans un second temps, j’ai vu de qui était l’article... ça ne m’a pas surpris... j’apprécie beaucoup les écrits de l’auteur, meme si on peut leur reprocher d’etre souvent un peu trop polémiste et que les idées du bonhomme sont un poil, mais juste un poil, trop « à droite » pour moi. Son dernier livre était un régla, je vous le recommande.

                    Enfin, je répondrai aux critiques : Tout le monde a le droit de s’exprimer ici, y compris des journalistes renommés, car derrière un journaliste se cache aussi un citoyen comme les autres. C’est au contraire très encourrageant de voir que des journalistes profesionnels participent au développement du « libre » (plus seulement au niveau des technologies, mais aussi des contenus).


                    • (---.---.64.122) 17 juillet 2006 14:22

                      je renouvelle ma question

                      Il aurait pu le faire sous un pseudo, votre reaction aurait-elle ete la meme ? non, je pense.

                      En gros ca veut dire : t’es de droite donc pas le droit a agoravox c’est ca ?????

                      Je rejoins assez la fin de message de gandalf_barbones. Il est un citoyen avant d’etre une personnalite.


                      • mariner valley (---.---.64.122) 17 juillet 2006 14:24

                        Le debat, c’est sur ses idees par sur celui qui a ecrit l’article.


                      • (---.---.17.187) 17 juillet 2006 14:34

                        De « droite » ou de « gauche », il y a ceux qui n’ont pas besoin de ce genre de médias...


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 17 juillet 2006 14:41

                        Il est clair que ce n’est vraiment, mais vraiment pas un problème de savoir qu’un article émane de François de Closets ou d’Adolphe Dugland. On débat ici sur les idées, pas sur les auteurs. Que je sache ce ne sont pas les « professionnels » qui font le plus montre d’agressivité vis à vis des « amateurs » et de ce fait finissent par les dégoûter d’écrire ici...

                        Et si, chère Ingrid, vous avez envie de publier un article à l’encontre de la personnalité de François de Closets, rien ne vous en empêche, il faudra juste développer davantage votre argumentation que dans quelques posts...


                      • (---.---.66.46) 17 juillet 2006 14:51

                        Je ne connais aucun exemple où ce genre de « personnalités » ont débarqué et où les citoyens ont longtemps pu continuer à s’exprimer vraiment. Pensée unique, ça veut dire ce que ça veut dire...


                      • (---.---.162.15) 18 juillet 2006 08:40
                          Il aurait pu le faire sous un pseudo

                        Bonne remarque. Mais il ne l’a pas fait.

                        Tiens, il n’a pas prôné le boycott des OGM... C’est tellement accessoire pour les ignares citoyens...

                        Am.


                      • jcm (---.---.0.12) 17 juillet 2006 14:26

                        Votre check list me semble très « franco-française » M. De Closets, et elle élude des questions essentielles dans lesquelles sont tout à la fois prises la France et l’ensemble du monde et sur lesquelles des réactions rapides et intenses doivent être mises en place.

                        Car si on ne s’attaque pas à ces problèmes tous les sujets de travail, sécurité sociale, retraites etc.... seront un jour nettement hors d’actualité, dépassées qu’elles seront par des flux de réfugiés climatiques et de modifiations de nos climats (entre autres phénomènes) qui pourraient profondément remettre en cause nos modes de vie.

                        Or s’attaquer à ces problèmes pourrait être un formidable ressort de croissance, d’une croissance différente qui interdirait que la France mette en route 10 000 MW de centrales électriques thermiques d’ici 2012 comme elle va le faire (20 millions de tonnes de CO2 par an de plus en France).

                        Ce serait aussi une occasion de réorganiser profondément la société dans le sens d’un plus grand respect de l’intérêt général, mais à une condition : celle de contourner résolument un certain nombre de problèmes de notre société afin de les attaquer sous des angles différents.

                        Et la France, le Monde aussi, a besoin d’initier un certain nombre de changements profonds à de nombreux points de vue, si profonds que l’on ne peut plus se baser sur la poursuite de vieilles habitudes, ni dans nos modes de consommation ni dans les méthodes de gouvernement.

                        Alors « Enjeu des présidentielles 2007 : la France en »locomotive« du Monde ! (quelques liens à voir en bas de page, en forme de pistes) m’apparaît comme une utopie à ceci près que cela pourrait devenir une réalité sous l’impulsion d’un personnage hors du commun de notre paysage politique, »personnage providentiel" peut-être, ou à moins que la conscience vienne à de très nombreux de nos concitoyens qu’il faut impérativement que nous agissions vite et fort.

                        En cela la publication d’un article comme le vôtre constitue plutôt un frein à des changements nécessaires car il occulte une grande part de l’essentiel et du possible...


                        • Raphaël (---.---.67.118) 18 juillet 2006 11:47

                          Juste une question technique : comment faites-vous pour intégrer des liens hypertextes dans les commentaires d’Agoravox ?


                        • Thucydide (---.---.101.8) 17 juillet 2006 14:31

                          Personnellement, j’ai bien peur que les différents candidats des partis de gouvernement (je laisse volontairement de côté les autres) soient parfaitement au courant de la grille de Mr. de Closets, qui ressasse des antiennes bien connues, mais sont bien trop prisonniers de leur marketing politique pour se positionner ainsi à visage découvert. Le candidat qui sera victorieux sera celui qui, par son habileté, réussira à se vendre en laissant croire à sa clientèle d’habitués qu’il est conforme aux normes de la fabrication dont il est issu, et à quelques autres, qu’il est un produit innovant susceptible de remplacer avantageusement ceux auxquels ils sont habitués.

                          A ce petit jeu, l’expérience prouve que les gagnants sont toujours ceux qui ont un appareil suffisamment puissant pour financer une campagne publicitaire -pardon, électorale- derrière eux. Les électrons libres façon Barre ou Balladur sont invariablement éliminés. Sarkozy l’a bien compris, d’où sa conquête déjà ancienne du parti majoritaire, quant à Royal, elle tisse sa toile en attendant patiemment que son parti se range à l’évidence qu’elle est sa seule chance de lui éviter une nouvelle Bérézina.

                          Alors, les mesures concrètes, dans tout ça... Autant demander à une marque de parfum de gagner des parts de marché par une campagne publicitaire détaillant les nombreuses essences qui le composent. Non, un parfum, ça se vend avec de la fesse de nymphette fraîche ou des biscottos gonflés à l’hélium, avec un slogan fumeux et un nom qui ne veut surtout rien dire.


                          • jako (---.---.21.70) 17 juillet 2006 16:50

                            mdr de mdr mais quel réalisme , hélas. C’est vrai que en fait on connait déja le très probable gagnant de 2007. Mais également en lot de consolation, comme le dit jcm plus haut, le nature va faire passer pas mal de prioriés aux oubliettes. quand à Ingrid, je pense qu’elle a un peu raison d’être choquée de l’intervention d’un officiel des médias ronflants


                          • Le sondagophobe (---.---.126.57) 21 juillet 2006 09:48

                            @ par Thucydide (IP:xxx.x0.101.8) le 17 juillet 2006 à 14H31 et @ par jako (IP:xxx.x7.21.70) le 17 juillet 2006 à 16H50

                            Vous donnez deux commentaires parmi les plus pertinents.


                          • Laurent (---.---.228.110) 17 juillet 2006 14:49

                            Alors j’énumère :

                            Besancenot c’est un crétin qui récite sa leçon de néo trotskiste et que je vois mal en président, hahaha !

                            Dubuffet = idem mais encore plus larguée que l’autre (vieille raclure du PC). ( les partis communistes russe et chinois ont fait plus de morts que les nazis !).

                            Laguiller = On connaît déjà, et trop ! Au secours ! Ou comment revenir à l’age de pierre...

                            Ségolène = ben c’est LA catho de gauche intégrale, rigide et sans humour avec tout ce que cela comporte, telérama, baise le samedi, Arte en boucle et dictakt de la sous culture socialo-couillasque (héritage de mitterand, J Lang etc.....).non, merci ! 14 ans, ça suffit.

                            Voynet = honnêtement, la plus sympa, mais trop fonctionnarisée à mon goût et trop politiquement correcte, et qui ne m’a rien prouvé non plus en tant que ministre de l’écologie, en tout cas.

                            Bon à droite maintenant : pas de raison que ça soient toujours les mêmes qui dérouillent...

                            Sarko-facho = Le clone ou fils spirituel de le Pen et de Pasqua réunit, non merci ou alors allez carrement voter le Pen car il s’en inspire vachement, je trouve !

                            Villepin = franchement, je voudrais connaître les c... qui voteront pour lui vu les merveilles qu’il nous a (pas) fait en deux ans...

                            Bayrou = Hem ! Que dire, ah si ! Les guignols ont parfaitement cerné le personnage, abruti total, donc, non !

                            Villiers = bof, un clone de le Pen, aussi, tendance vieille France ; en plus soft, mais moins bonhomme que l’autre nazillon...finalement, le moins pire, peut être, je ne sais pas...

                            Le Pen = no comment ou comment foutre le feu à la baraque en moins de 6 mois !!!

                            C’est tout ? Pas d’autres candidats ?

                            Voila, donc, je voterai blanc CQFD !!!


                            • CAMBRONNE (---.---.233.34) 17 juillet 2006 15:22

                              @ LAURENT

                              Pas trés constructif mais au moins drôle .

                              Vous devriez vous présenter .

                              A propos , vous savez ce que c’est que le fascisme ?

                              La mémoire s’estompe et à force de traiter un peu n’importe qui de fasciste on édulcore le terme comme pour la Shoa qu’on met à toutes les sauces .

                              Vive la République quand même .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès