Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour soutenir Amina, la première femme prisonnière d’opinion du (...)

Pour soutenir Amina, la première femme prisonnière d’opinion du contre-Printemps tunisien !

Amina SBOUI, connue, aussi, sous le pseudonyme d’Amina TYLER

 

1. Aperçu des Faits

Amina SBOUI ( connue, aussi, sous le pseudonyme d’Amina TYLER), 19 ans, première femme prisonnière d’opinion après le Printemps tunisien, est incarcérée depuis plus de deux mois pour avoir peint le mot "FEMEN" sur le muret d'un cimetière à Kairouan, afin de protester contre un rassemblement de Salafistes djihadistes dans cette ville, considérée comme étant la quatrième ville sainte de l'Islam. Et, depuis, la justice des deux poids deux mesures, établie par ces islamistes qui nous gouvernent, s’acharne férocement et de façon injustifiée contre elle, en inventant, de façon récurrente, des chefs d'inculpation imaginaires. Chacun de ces chefs d’inculpation conduit à l’ouverture d’une enquête permettant à cette justice pernicieuse de maintenir Amina en prison, sans aucun procès, ni aucun jugement en voulant "faire [d’elle] un exemple pour toutes les femmes qui oseront dans le futur faire face à l'islamisme" [1].

Malgré son état de prisonnière, Amina est plus combative que jamais, comme le prouve son dernier message au Peuple tunisien :

«  Je n'ai pas peur... Que je sois gardée en prison pour longtemps cela ne m'importe pas. Je ne suis pas folle, je suis libre. Je suis derrière les barreaux mais je me sens plus libre que beaucoup de gens qui sont à l’extérieur. Être derrière les barreaux n'est pas plus dur que d’être à l’extérieur à regarder la dictature religieuse s'emparer de la Tunisie  » [2].

"Aujourd’hui, c’est autour d’Amina qu’il faut nous regrouper, car dans son combat se joue une part de notre avenir, et ce qui se passe dans ce procès est plus dangereux pour l’islam que le tweet d’Inna Shevchenko" [3].

Pour en savoir plus ou pour se tenir informé de l’actualité de cette cascade de "Procès de la Honte", le lecteur est prié de se reporter à l’article suivant et à ses (149, à ce jour) commentaires :

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/300513/soutenons-la-femen-tunisienne-amina

 

2. Rien qu’une petite Carte Postale ou une petite Lettre…

Rien qu’une petite Carte Postale, ou une petite Lettre, adressée à Amina, sera, sans aucun doute, pour elle, un encouragement certain, un bol d’oxygène et un grand rayon de soleil qui pourraient contribuer à améliorer sa situation de prisonnière !

Les prisonniers politiques ou d’opinion (même en Chine), ainsi que les otages (même en Irak), libérés par la suite, ont tous témoigné que la réception de courrier de soutien a conduit, outre le petit coup de pouce donné à leur moral, à l’amélioration des relations de l’administration pénitentiaire et/ou de leurs gardiens avec eux.

Même si vous vous dites que le courrier adressé à Amina n’est pas sûr de lui parvenir, écrivez-lui quand même, car, votre action aura certainement une influence positive sur le comportement de l’administration pénitentiaire et des gardiens envers Amina ; les témoignages des dits prisonniers politiques ou d’opinion et otages le prouvent.

Adresse d’Amina :

Amina SBOUI

S/C de Monsieur le Directeur

de la Prison civile de Messadine

4013 Sousse

TUNISIE

 

Aussi, Ami(e)s de toutes nationalités et de tous horizons, adhérent(e)s au refus de toute discrimination basée sur la nationalité, l’origine, le sexe, la croyance ou la non-croyance,… et attaché(e)s aux Libertés d’opinion et d’expression, à vos plumes !

 

3. et une petite signature !

Si vous souhaitez soutenir publiquement Amina, vous pouvez signer la pétition « FREE AMINA ! LIBEREZ AMINA ! » hébergée chez AVAAZ.org sous le lien :

http://www.avaaz.org/fr/petition/FREE_AMINA_LIBEREZ_AMINA

 

Par avance, merci pour votre soutien.

 

Salah HORCHANI

[1]http://www.jeuneafrique.com/actu/20130717T142951Z20130717T142921Z/la-femen-tunisienne-amina-est-detenue-pour-des-motifs-politiques.html

[2] http://www.webdo.tn/2013/07/19/amina-je-suis-libre/

[3] http://www.elwatan.com/culture/sur-le-mur-de-wassila-tamzali-19-07-2013-221639_113.php


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • King Al Batar King Al Batar 20 juillet 2013 13:25

    Bonjour,
    J’ai un e quetion qui me taraude.... La Amina, en question là. Est ce qu’elle a procédé de la même manière que les autres FEMEN. Parce que pour moi déambuler à moitié à poil, dans la rue ce n’est pas qe politique, c’est une agression. L’attentat à la pudeur est un délit, et enfraindre la loi pour faire entendre ses idées n’est pas un procédé convenable. Je ne vois aucune différence entre ces femmes qui se baladent torse nu et les jeunes des quartiers qui brulent de voiture. Disons que quelquesoient les raison de leur combat, a partir du moment ou ils ou elles enfraignent la loi pour faire connaitre leur revendication, ce n’est plus de la politique.
    Donc si elle se retrouve en taule pour un attentat à la pudeur, et dans un pays musulman, ben c’est bien fait pour sa gueule ! vous attendez pas a ce qu’on pleure sur son sort.
    Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 20 juillet 2013 13:31

      @ King Al Batar

      Bonjour,

      « La Femen tunisienne Amina est emprisonnée depuis le dimanche 19 mai 2013. Son procès a débuté ce jeudi 30 mai 2013 à Kairouan avec, officiellement, comme seule et unique charge le port illégal d’un spray d’auto-défense, ce petit vaporisateur que tout un chacun peut se procurer pour se protéger contre des rencontres inattendues, en vente libre dans plusieurs pays (Allemagne, France...) et que l’on peut aussi se procurer via internet. Cette charge contre Amina se fonde sur un Décret beylical datant de….1894 qui prévoit des peines de six mois à cinq ans de prison pour détention illégale d’engins incendiaires ou explosifs. Mais, en réalité, c’est, encore, la liberté d’opinion qui est jugé avec le procès d’Amina : « on veut (…) lui faire payer son appartenance à un mouvement féministe radical  ». On veut, aussi, rassurer la base électorale islamiste extrémiste, en vue des prochaines élections. D’ailleurs, un de ces fous de Dieu n’a-t-il pas déclaré, en prime-time, sur le plateau de l’émission « Labess » de la chaîne Attounissia « que le geste de l’activiste féministe [Amina, en affichant des photos d’elle seins nus sur sa page Facebook] est passible (…) de lapidation » [1] ; lui, n’a pas été inquiété et il ne sera pas jugé pour cet appel implicite, public et en direct au meurtre. Cela va de soi, puisque la justice des deux poids deux mesures est, maintenant, bien établie avec ces islamistes qui nous gouvernent, eux qui ont montré, entre autres, plus d’une fois, une tolérance certaine envers ceux des leurs qui encouragent et utilisent, dans leurs actions, la violence, souvent extrême, ayant même conduit à des homicides, comme lors de l’attaque, du 14 septembre 2012, de l’ambassade et de l’école américaine à Tunis, par des membres du groupe salafiste jihadiste Ansar Al-Chariâ.

      Pour plus de détails sur les conditions d’arrestation d’Amina, se reporter à [2] » 

      Extrait de :

      http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/300513/soutenons-la-femen-tunisienne-amina

      Salah HORCHANI


    • Akerios 20 juillet 2013 14:13

      Parfois les lois sont misent en place par des lobbys et des cartels dans le but exclusivement le plus lucratif

      Parfois des lois sont promulguées par des dictatures.

      Des lois peuvent racistes , discriminatoires ou anti religieuses . 

      ...............................Déclaration universelle des droits de l’homme...........................

       

      Certains pays la condamnent et la bafoue .

      Vous pouvez être condamné à mort pour avoir demandé son application.

       

       

       

       


    • popov 20 juillet 2013 15:48
      @King Al Batar

      Je ne vois aucune différence entre ces femmes qui se baladent torse nu et les jeunes des quartiers qui brulent de voiture.

      Vraiment ?

      D’abord, elle ne s’est pas baladée torse nu, elle a publié une photo sur la toile. Les racailles elles, brûlent des voitures dans les rues, pas sur l’écran.

      Ensuite, elle a fait de qu’elle a fait pour protester contre un dictature des religieux dont elle ne veut pas. Les racailles, par contre agissent pour assouvir leurs bas instincts, encouragés par une « religion » conquérante et pillarde depuis ses origines.

    • Deneb Deneb 20 juillet 2013 16:13

      Un vrai King-Con !


    • MuslimADieu MuslimADieu 20 juillet 2013 16:16

      j’ai plussé deneb.
      je me sens tout bizarre


    • King Al Batar King Al Batar 20 juillet 2013 16:45

      Eh bien je vois pas pourquoi vous vous plaignez...

      Vous dites qu’il s’agit d’une dictature musulmane et elle est en prison et nous sommes au courant.

      Avant, avec Ben Ali, c’était une dictature laic. des millions de personnes ont été enfermé arbitrairement dans cet état policier, sans que personne ne sache ce qu’était devenu ces personnes.

      Il y a donc une évolution, maintenant nous sommes au courant...

      Non mais sans déconner. Et les mecs ils viennent me reprendre en essayant de me faire la lecon.

      Je ne dis pas que c’est exactement identique aux racailles qui brulent. Néanmoins les FEMEN qui défilent en France Torse nu. Rappelez moi c’est un délit. Au nom de quoi le justifient elles. Au nom de l’injustice ????
      Donc selon vous enfraindre la loi pour informer les gens d’une injustice, c’est normal dans un cas et pas dans l’autre. Le mec qui brule la voiture de son voisin, il le fait pour denoncer une injustice.

      Ces droits on les fait valoir par le travail et le savoir, certainement pas en agressant les gens qui la plupar du temps n’ont rien fait.


    • MuslimADieu MuslimADieu 20 juillet 2013 18:43

      @king al batar

      je préfères être agressé par des nichons que par le visage hideux d’un barbu ignorant et de sa grosse niquabée.
      Je suis aussi agressé par le gros con qui gueule dans un minaret à 4 heure du mat.

      Le Femen emprisonnée n’a même pas montré ses nichons dans la rue. Elle a mis ses nichons simplement dans une photo sur une page facebook. Elle est en prison simplement pour un tag. 

      Cette femme symbolise aussi la connerie de ceux qui prennent stupidement la défense des ânes simplement parce qu’ils braient Allah Akbar pendant qu’ils commettent les plus grands crimes au nom d’Allah.



    •  C BARRATIER C BARRATIER 20 juillet 2013 18:51

      Elle ne s’est jamais promenée torse nu nulle part, ceci dit, je voudrais bien savoir en vertu de quoi les hommes pourraient se promerner torse nu et pas les femmes ? Qui m’explique ?


    • claudewolteche claudewolteche 20 juillet 2013 19:30

      Dans le cas d’une femme aux seins nus, je peux me détourner ! ;)

      Dans le cas de ma voiture qui brûle, je ne peux que pleurer :/-(

    • 65beve 20 juillet 2013 23:12

      Bonsoir King,
      Je ne suis pas d’accord avec votre raisonnement.
      1) D’après vous les salopes qui ont signé le manifeste du même nom il y a 40 ans pour promouvoir l’avortement auraient dû être enfermée car ayant enfreint la loi.
      2) A vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Cette pauvre Amina se retrouve en taule en Tunisie pour un motif qui lui aurait valu juste un rappel à la loi chez nous. Vous conviendrez qu’elle ne manque pas de courage par rapport à nos femen à nous.
      3) Sur la forme du combat des femen, je suis quelque peu sceptique. Je suis pour le respect des lieux de culte.
      Dans la rue, je préfère voir une paire de seins qu’une paire de c...s.
      Pour finir, je vous rejoins certainement en disant que ça ne me plairait pas que ma fille suive ce chemin mais advienne que pourra.
      cdlt


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 20 juillet 2013 13:54

      Tunisie. Amina devant le tribunal lundi [22 juillet 2013] pour avoir dénoncé des actes de torture 

      http://www.lecourrierdelatlas.com/523319072013Tunisie-Amina-devant-le-tribunal-lundi-pour-avoir-denonce-des-actes-de-torture.html


      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 20 juillet 2013 14:04

        Human Rights Watch (HRW) a estimé qu’Amina était détenue pour des « raisons politiques »

         

        L’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) a estimé mercredi [17 juillet 2013] que la Femen tunisienne Amina Sbouï est détenue pour des raisons politiques et appelé à sa libération conditionnelle.

        "Les chefs d’inculpation contestables contre une activiste féministe qui est détenue depuis le 19 mai 2013 suggèrent qu’ils ont sans doute des motifs politiques", affirme dans un communiqué l’ONG basée à New York.

        Amina, 19 ans, a été arrêtée le 19 mai dernier pour avoir peint le mot « FEMEN » sur le muret d’un cimetière à Kairouan (centre) pour protester contre un rassemblement de salafistes.

        Elle a été condamnée au versement d’une amende pour possession illégale d’aérosol d’autodéfense. Elle risque encore d’être inculpée pour profanation de sépulture et atteinte aux bonnes moeurs, délits passibles respectivement de deux ans et de six mois de prison.

        Ces peines peuvent être alourdies si Amina est reconnue coupable d’avoir agi en bande organisée, selon ses avocats.

        HRW a appelé la justice tunisienne à "réexaminer ces inculpations en détail et à accorder à la militante, Amina Sbouï, la liberté provisoire à laquelle la loi lui donne droit", selon les termes du communiqué.

        La jeune fille avait fait scandale en mars en publiant sur internet des photos d’elle seins nus à la manière de Femen. Trois militantes européennes ont été détenues près d’un mois à Tunis pour une action topless devant le Palais de justice en soutien d’Amina, le 29 mai.

        "Amina pourrait rester en détention préventive jusqu’à 14 mois, puis rester longtemps en prison, tout cela pour un acte non-violent ? quoique provocateur", souligne Eric Goldstein, directeur adjoint pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW, cité dans le communiqué.

        L’appel de HRW coïncidait avec une mobilisation du comité de soutien d’Amina qui craint une nouvelle accusation, celle d’outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, après qu’Amina a été citée en justice pour des  révélations sur des cas de torture dans la prison de Sousse (centre) où elle est incarcérée.

        "La situation devient de plus en plus critique pour Amina face à un acharnement féroce et injustifié« visant à »faire d’Amina un exemple pour toutes les femmes qui oseront dans le futur faire face à l’islamisme" dans le pays, ont affirmé les partisans de la Femen dans un communiqué.

        "Nous avons décidé de mobiliser large pour sortir Amina de sa prison", a assuré à la presse Lina Ben Mhenni, cyberactiviste connue sous le pseudonyme Tunisian Girl.

        Source :

        http://www.jeuneafrique.com/actu/20130717T142951Z20130717T142921Z/la-femen-tunisienne-amina-est-detenue-pour-des-motifs-politiques.html


        • armand 30 juillet 2013 16:42

          D’accord avec votre article, ceci dit ne pas oublier que HRW ne parle jamais de la petite zone à Cuba, vous savez le camp de torture américain ???


        • popov 20 juillet 2013 15:29
          @l’auteur

          Je lis toujours vos articles avec intérêt, et pas seulement parce qu’ils sont courts et bien écrits

          Et pourtant, j’y trouve une constante que j’ai du mal à comprendre.

          Vous suggérez toujours que les islamistes font du tort à l’islam, comme si l’islamisme n’était pas issus de l’islam, comme si Mahomet n’avait pas donné l’exemple aux islamistes.

          A vous lire on pourrait penser que vous voulez mettre l’islam à l’abris des islamistes, plutôt que de protéger votre peuple contre l’islam.

          Je ne suis pas Tunisien et ce n’est pas à moi de trouver les solutions pour la Tunisie. Mais quand on voit les effets de l’islam partout dans le monde, quand on lit le coran et les hadiths, on se rend compte que l’islam est une malédiction pour l’humanité, pas la seule, mais une des pires et des plus anciennes.

          Alors, je me dis qu’il faudra un jour foutre l’islam à la porte de l’Europe si on ne veut pas subir le même sort que les peuples sous le joug de l’islam.

          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 20 juillet 2013 16:16

            @ popov

            Bonjour,

            Le problème, ce n’est pas le Coran qui a besoin d’être libéré du contexte de sa révélation

            Le plus urgent, pour l’Islam d’aujourd’hui, est de libérer le Coran du contexte de sa révélation, et ce en distinguant le temporel de l’éternel et le conjoncturel de l’universel. A titre d’exemple, ceux qui veulent imposer le voile, intégral ou non, aux musulmanes se basent, essentiellement, dans leur argumentation, sur le Verset 59 de la Sourate 33 qui, en réalité, relève du conjoncturel, puisqu’il s’adresse, explicitement, aux épouses du Prophète, à ses filles et aux femmes des croyants (de l’époque) ; en outre, ils choisissent, pour traduction du dit verset, celle qui figure dans la version française officielle du Coran de l’Arabie Saoudite, traduction qui représente l’interprétation la moins tolérante du terme « Jalabibihinna », terme pivot de ce verset traduit, dans cette version, par « grands voiles » ; dans d’autres versions, ce terme est plus sobrement traduit par : voiles, mantes, capes,… ; dans tous les cas, l’adjectif « grand » ne figure pas dans le texte en arabe et nulle part, dans le Coran, il n’est mentionné que le port du voile (ni du foulard, d’ailleurs) est une prescription pour les croyantes, en général.

            Plus généralement, dans le Coran, ni voiles, ni foulards, ni barbes, ni moustaches ! Qui plus est, dans le Verset 31 de la Sourate 24 il est écrit : «  Dis aux croyantes de voiler leur poitrine  » (Ahmed Gessous : « Le Coran », Afrique Orient, 2000, Beyrouth, Liban) ; autrement dit, cette interprétation autorise -pourquoi pas-même les habits type bikini !

            Salah HORCHANI


          • antyreac 20 juillet 2013 16:21

            Le coran est une prison mentale pour ceux qui croient à ces âneries

            Il faut tout simplement un jour ou l’autre interdire ce bouquin qui appelle aux crimes.

          • MuslimADieu MuslimADieu 20 juillet 2013 16:31

            @salah horchani
            je vous remercie pour le travail que vous faites et approuves sur ce que vous dites sur les hijab et le jilbab

            Concernant à Popov, je te garantis qu’il n’y a rien à faire.
            Lui, quand il lit un truc con sur l’islam, il dit que c’est l’islam et quand c’est pas con il dit que ce n’est pas conforme à l’islam.
            Ca doit probablement flatter son égo. c’est son truc à lui pour être supérieur.
            Donc, te fatigues pas. Rien ne peut l’empêcher de penser que le con à barbe qui dit des conneries est l’exemple type du bon musulman. Il recherche Allah par la connerie et crie tout suite après à la science.


          • antyreac 20 juillet 2013 16:46

            On est certainement quelqu’un de très supérieur quand on dénonce l’imposture que représente l’islam qui emprisonne 1/5 de l’humanité et la met dans la merde pour toujours.


          • MuslimADieu MuslimADieu 20 juillet 2013 18:34

            Qu’Allah éclaires les êtres supérieurs afin qu’ils se rendent compte qu’ils disent des conneries sur ce qu’ils ne savent pas à propos d’un article portant sur un autre sujet, à savoir une pauvre femme emprisonnée que l’auteur essaye de soutenir.


          • antyreac 20 juillet 2013 18:53

            Cette affaire est sous tendu par des relents meurtriers de l’idéologie islamique


          • popov 20 juillet 2013 19:18
            @MuslimADieu

            Bonjour MuslimADieu. Content de vous voir de retour sur ce site.

            A vrai dire vous me manquiez.

            Car s’il y a quelqu’un qui peut me convaincre qu’il y a du bon dans l’islam, c’est bien vous.

          • popov 20 juillet 2013 19:34
            @l’auteur

            Merci pour votre longue réponse.

            Comme vous le faites remarquer, la question de l’interprétation des textes bute toujours sur la nécessité ou non de replacer le texte dans son contexte.

            Et surtout, quels sont les textes à interpréter en fonction de leur contexte, et quels sont ceux à accepter textuellement. Quelles règles permettraient de placer un texte dans une catégorie ou l’autre. Quel pourcentage des adeptes de l’islam pourrait tomber d’accord sur de telles règles ?

            Par exemple, dans quelle catégorie placez-vous l’interdiction de manger du porc ?

          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 20 juillet 2013 19:56

            @ popov (---.---.---.251) 20 juillet 19:34

            Pour moi, l’interdiction de manger du porc et de boire du vin relève du temporel et du conjoncturel.

            Salah HORCHANI


          • popov 20 juillet 2013 20:12
            @HORCHANI Salah

            Pour moi, l’interdiction de manger du porc et de boire du vin relève du temporel et du conjoncturel.

            Excellent. Il me semblait aussi évident que de la viande de porc venant d’un animal élevé traditionnellement est moins nocive, et devrait donc être moins interdite, que celle qui provient d’un bovin nourri aux OGM et cadavres d’animaux réduits en farines, bourrés d’antibiotiques et d’hormones de croissance, même si le bovin en question est abattu de manière rituelle.

          • molotov molotov 23 juillet 2013 01:45

            Il n’y a pas de plus pathétique que ces exhibitionniste, vouloir changer les autres de forces, en se prenant pour les libérateurs du monde, avec toutes leurs ingérences dont nous francais exelons a ce sport.

            On peut être « choque » mais n’oubliez pas que la Tunisie n’est pas la France chacun ces lois on doit les respecter, comme nous n’aimons pas l’importations du voil en france ,eux ne veulent certainement pas de femme a poile dans ces rues point.

             Si les femens sont des feministes ? premiere nouvelle...vous ingurgitez trop de tv, bande de l’obotomique oui-oui...

            Avotre avis, qui finance tous les frais, paie les locaux de cette organisation d’idéologues sectaire et violentes ! En cette période de crise, je ne pense pas au donations classique si vous voyez ou je veux en venir...


          • MuslimADieu MuslimADieu 23 juillet 2013 13:26

            Bonjour @popov et à l’auteur.

            En tant que grand Mufti autoproclamé d’agoravox, il me paraît nécessaire de revenir sur ces histoires d’interdiction d’alcool et de porc.

            L’interdiction de l’alcool s’appuie sur la science impie du raturage du coran appelée naskh et mansoukh. Les cheikhs débiles, sur la base d’une autre science impie de l’ordre de révélation du coran en s’appuyant sur la science impie des « raisons de la révélation », confortée par la science impie des hadiths sacrées à la con, ont décrété que le verset le plus hostile à l’alcool a été révélé en dernier. Le Verset en question recommande d’éviter l’alcool au même titre que les jeux de hasard pour « incitation à la dispute et à la bagarre ».

            Le verset 16-67, en revanche, dit clairement que les musulmans sont appelés à méditer sur l’extrait des dates et des raisins dont ils tirent une bonne ivresse et une bonne richesse. Et puis de toute façon, vu le pinard qu’il y a au paradis, tout musulman se devrait de se préparer un minimum.

             

            Pour le porc, c’est clairement interdit et cela n’a rien de conjoncturel.

            La raison est … purement arbitraire. En effet, dans le verset 3-93 , le coran dit que tout les repas étaient autorisées avant qu’un certain Israel , avant la torah, a commencé à délirer et s’interdire des trucs au nom de Dieu. Comme punition, les juifs ont eu droit dans la torah à plein d’interdits alimentaires en hommage à l’illuminé dont ils se réclament et il est revenu au messie de supprimer ces conneries. Mais y ont pas voulu le reconnaitre.

            Pour les musulmans, c’est un peu pareil mais la liste des conneries a été allégée et le porc, animal fortement symbolique en matière de saloperies, a été maintenu en mémoire à ce satané Israël qui fait des siennes jusqu’à aujourd’hui.

            Donc, moi je ne mange pas de porc en hommage à la connerie religieuse comme c’est écrit dans le coran. Ne me dites surtout pas que c’est con vu que c’est ce que je suis entrain de vous expliquer.


          • popov 27 juillet 2013 04:16
            Bonjour MuslimADieu

            Désolé, j’ai trouvé votre message un peu tard.

            Si je vous ai bien compris, l’interdiction de manger du porc n’est pas conjoncturelle, mais arbitraire. Elle est due à une connerie de la bible qui s’est glissée dans le coran. Et comme cette connerie vient des juifs, vous la respectez. C’est une explication qui en vaut bien une autre, la liberté consistant à choisir une connerie parmi les myriades qui nous sont proposées. Le choix de l’un est toujours une connerie pour un autre, et on ne peut pas reprocher à une connerie d’être plus conne qu’une autre.
            En Europe, on ne mange pas de chien, mais on bouffe du curé avec autant d’appétit que vous bouffez du cheik.

            Pour l’alcool, je connaissais ce verset que vous citez. Je connais aussi celui qui dit le contraire. Et cela me rappelle un collègue indonésien avec qui je buvais une bière à l’occasion de l’inauguration d’une entreprise à Jakarta. A ma question, il a répondu « Il y a des jours où on peut, et il y a des jours où on ne peut pas. Aujourd’hui, on peut. » Je lui ai dit c’est comme moi, aujourd’hui je peux mais avant de prendre le volant, je ne peux pas.
            Le mot alcool nous vient de l’arabe, comme l’alambic ramené de Chine et qui a fait son chemin jusqu’au califat de Cordoue.

            Je sais aussi ce que vous pensez des hadiths, écrites par des scribes persans qui y ont mis ce que le calife voulait y trouver.

            Bon, il reste le coran et les contorsions intellectuelles qu’il faut faire pour ne pas y trouver de contradictions. La difficulté, c’est qu’un mot est défini par l’usage qu’on en fait, et que pour le coran, il n’y a pas de littérature arabe pré-islamique à laquelle se référer pour comprendre un mot difficile. C’est là, je pense, la source de toutes ces interprétations contradictoires. Même sur ce fil, où vous êtes d’accord avec HORCHANI Salah sur beaucoup de choses, vous divergez sur l’interdiction de manger du porc.

            S’il n’existe pas de littérature arabe pré-islamique, il existe par contre un abondante littérature juive et chrétienne, catholique ou pas très catholique, en hébreu, araméen, syriaque. Certains commencent à avoir l’idée de comparer les textes du coran à tous ces textes que possédaient les écoles rabbiniques et chrétiennes de l’époque.

            Voici deux exemples :

            À mon avis, ce n’est qu’un début. À la science impie des hadiths, va se substituer celle des linguistes. Les deux références que je donne sont encore des travaux patients de gens qui passent leur temps à éplucher des vieux manuscrits mot par mot. Ce qu’il se passer c’est que tous ces textes vont se retrouver sur ordinateurs et qu’il suffira de lancer un moteur de recherche pour découvrir des concordances entre le coran et ces ouvrages. Il y aura beaucoup de fausses pistes, mais je soupçonne qu’on va trouver toute une série de copier-coller. 

            L’avenir nous le dira. Quoiqu’il en soit, je sais que si on trouve que tel passage du coran a été copié sur un autre livre, vous aurez votre réponse toute prête : allah a simplement révélé la même chose à des gens différents, à des époques différentes.

            Me trompe-je ?


          •  C BARRATIER C BARRATIER 20 juillet 2013 18:59

            Je vais écrire à la prisonnière, voilà une bonne idée. Mais je m’inquiète du retour aux sources des religions vers de prétedus commandements divins qui ne devraient conerner que des adeptes volontaires et pas tout le monde !

            Inégalité entre les sexes chez les musulmans et les juifs protestent les mouvements féministes….hélas il ay a aussi les catholiques traditionnels (pas les fidèles d’aujourd’hui). !!! dans 1 Corinthiens 11/ 1 à16
            Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.
            [...] C’est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend.

            En table des news :

            Femmes : l’oppression islamiste en Tunisie

             http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=239






            • popov 20 juillet 2013 19:53
              @antyreac

              Les hommes et les femmes se portent beaucoup mieux avec la religion chrétienne

              Je le pense aussi, cependant, ils se porteraient sans doutes encore mieux si Paul de Tarse que cite C BARRATIER ne s’était pas converti au christianisme pour lui imprimer ses idées.

            • Rensk Rensk 20 juillet 2013 21:16

              A ne pas oublier les « sorcières » brûlée vive par le chrisianisme !


            • Rensk Rensk 20 juillet 2013 21:07

              Chef, vos références n’en sont pas car même HRW fait de la politique plus qu’autre chose...


              • Constant danslayreur 20 juillet 2013 23:36

                « est incarcérée depuis plus de deux mois pour avoir peint le mot  »FEMEN« sur le muret d’un cimetière à Kairouan » smiley

                C’est à l’intérieur de la mosquée Okba ibn nafaa à Kairouan, qu’elle a fait son tag pas sur le muret d’un cimetière vous êtes un gros gros menteur smiley

                Le lien est en arabe que vous êtes censé lire avec un nom comak - non je déconne - google translate vous connaissez ?

                http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%A3%D9%85%D9%8A%D9%86%D8%A9_%D8%AA%D8%A7%D9%8A%D9%84%D8%B1

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès