Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour un débat Royal / Bayrou sur Internet

Pour un débat Royal / Bayrou sur Internet

La Presse quotidienne régionale (PQR) a refusé de transformer son interview de Ségolène Royal en un débat entre celle-ci et François Bayrou. Canal + semblait prendre la relève, mais elle invoque « les contraintes du CSA » et se débine. Reste Internet : les deux candidats avaient donné leur accord de principe au premier tour.

Pressions ou pas, les excuses invoquées tant par la PQR que par Canal + peuvent surprendre. La première dit vouloir respecter le format prévu, une interview de Ségolène Royal, mais renonce de manière étonnante à une excellente publicité gratuite : un débat entre la candidate du PS et l’ex-candidat de l’UDF est tout de même plus inédit qu’une interview de Mme Royal ! Quant à la quatrième chaîne, elle explique sa volte-face par l’égalité du temps de parole imposée par le CSA. Rappelons tout de même que le CSA exerce son contrôle a posteriori, et donc qu’il suffirait de le consulter une fois le débat fait pour savoir si Canal doit retrancher ou nom les propos du centriste du temps de parole de la socialiste - handicap à laquelle la première intéressée a dit consentir.

Quoi qu’il en soit, nous sommes en présence de deux responsables politiques de premier plan qui veulent discuter en public, et si possible devant des caméras. Ces deux personnalités ont rassemblé en outre près de 45% des voix des votants du premier tour. Les relations entre eux deux et leurs partis décideront en grande partie de l’avenir politique de la France durant au moins les cinq prochaines années. Dès lors, je crois qu’il serait dommage de priver sans raison les Français de l’accès à un dialogue qui de toute manière aura lieu.

Internet a échoué à accueillir au premier tour un débat entre les deux candidats. Ce revers s’explique principalement par le refus de participer de l’un des favoris, Nicolas Sarkozy. Les deux autres candidats principaux, Ségolène Royal et François Bayrou, avaient affirmé à plusieurs reprises leur accord de principe.

Aujourd’hui les leaders socialiste et centriste veulent un débat public qui en toute probabilité intéressera les électeurs. Les médias traditionnels ne semblent pas être en mesure de l’accueillir. Toutes les raisons sont réunies pour que le débat ait lieu sur Internet. Agoravox, ou d’autres plates-formes, ont tout intérêt à lancer leur invitation, mais vite !

NDLR : AGORAVOX ET LATELELIBRE S’UNISSENT POUR LE DÉBAT

Prévu pour samedi prochain, le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou sur Canal+, ne pourra pas avoir lieu.

“Les règles du CSA imposant une stricte égalité du temps de parole entre les candidats à l’élection présidentielle, Canal + ne sera pas en mesure de produire le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou”, indique la chaîne cryptée.

En partenariat avec Agoravox, LaTeleLibre se propose de relever le défi, les règles du CSA ne s’appliquant pas à Internet. La proposition a été faite auprès des candidats, nous attendons leur décision.

Dans un souci d’équité, nous proposerons bien sûr un temps de parole équivalent à Nicolas Sarkozy.


Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Décryptages Décryptages 27 avril 2007 12:39

    Souvenez-vous, avant le premier tour, nous avions eu droit à un débat et une longue valse hésitation à propos du débat sur internet. Certains étaient pour, d’autres (Sarkozy) contre, d’autres disaient qu’ils étaient pour tout en sachant pertinemment que ce débat n’aurait pas lieu. Les medias internet se sont fait rouler dans la farine. Bref, c’était le jeu de l’hypocrisie politique habituelle à son apogée.

    Entre les deux tours, « on refait le match » comme dirait Eugène Sacomano. C’est tellement drôle. Ségolène Royal propose donc un débat à François Bayrou. Bayrou en accepte le principe. Royal propose alors que ce débat ait lieu ce vendredi devant les journalistes de la presse quotidienne régionale, en se doutant bien un peu que ce débat devant les journalistes du Progrès de Lyon ou de La Montagne ne satisfera pas Bayrou. Du coup, Bayrou évidemment refuse et demande un débat télévisé. En sachant parfaitement bien entendu que les règles drastiques d’égalité de temps de parole entre Sarkozy et Royal rendent cet exercice particulièrement difficile à organiser. D’autant plus que Sarkozy, lui, rejète catégoriquement toute idée de débat avec le troisième homme : la finale, c’est entre les deux premiers, le troisième peut jouer au supporter éventuellement mais pas question de le voir marcher sur la pelouse. Réponse de la bergère au paysan : Ségolène a une idée, France 2 peut très bien venir filmer le débat devant la PQR. Proposition qui ne change évidemment rien puisque le débat sera filmé mais ne pourra toujours pas être diffusé à la télé. Et pourquoi pas un film réalisé en super huit par Julien Dray ? Donc, si vous me suivez toujours, Bayrou ne pourra que refuser cette nouvelle proposition. Alors, ce sera le moment que choisiront probablement les médias libres du cinquième pouvoir pour proposer un débat sur internet (s’ils n’ont pas été totalement dégoutés par l’épisode du premier tour) et ce débat internet se terminera en eau de boudin, comme avant le 23 avril.

    Heureusement, pour sur, il y aura le 2 mai un débat entre les deux candidats finalistes. Espérons que les deux acteurs seront à la hauteur ... sinon on pourra toujours se consoler en allant voir Weber et Balmer au théâtre dans les rôles de Giscard et Mitterrand en 1974 et 1981.

    http://decryptages.canalblog.com


    • Benj 27 avril 2007 15:37

      un peu obscur comme « décryptage », à mon goût.

      On peut évidemment soupçonner tout le monde d’êrtre de mauvaise foi, et fair des procès d’intentions comme vous le faites. Pour ma part, je suis convaincu que ce débat est possible, utile et même nécessaire, et j’ai espoir que SR et FB soient sincères dans leur intention de le tenir, « sans arrière-pensée ». D’ailleurs, c’est le seul espoir qui existe dans la politique française, qui attendait ça depuis 1995 et le hold-up chiraquien sur l’air de « mangez des pommes ».

      Depuis, ça n’a été que démagogie, dogmatisme, manoeuvres et fuite devant les responsabilités, et ce de toutes part.

      Alors tourner le dos alors qu’il se passe enfin quelque chose d’intéressant, quelque chose qui puisse enfin être différent des manoeuvres d’apparatchik qu’on a connues depuis si longtemps...pas question

      Je suis peut-être naïf mais à mon avis IL FAUT Y CROIRE - ou se résoudre à ce que les thèses du front national, lâchement reprises par NS, envahissent tout l’espace public.


    • N.LEFEBVRE 27 avril 2007 16:33

      Ce matin en accusant avec certitude, sans aucune preuve, Nicolas SARKOSY d’être intervenu pour dynamiter l’inutile débat ROYAL - BAYROU, ce dernier a démontré de manière convaincante que sa conception de la justice valait bien celle de Ségolène Royale sur la justice expéditive des Chinois.

      BAYROU est en plein dans la politique politicienne. C’est d’ailleurs, il est vrai, le seul moyen de causer avec la gauche !

      J’ai lu son bouquin « Projet d’espoir ». Il se comporte à l’inverse de ce qu’il dénonce ; notamment sur la manière de faire de la politique.

      L’élu UDF qui a fait un choix clair et honnête envers Sarkozy ou Royal, qui correspond à sa sensibilité : pas de soucis ! Mais François BAYROU par son non choix manipulateur donne une image d’un centre mou et indécis , une fois de plus.

      J’en tire trois conclusions :

      - Le plus teigneux, ce n’est pas celui contre lequel toute la gauche se fronde depuis quelque temps, mais bien Bayrou avec ses déclarations manipulatrices !

      - Le plus orgueilleux n’est pas celui qui a une vraie ambition pour la France, mais Bayrou qui utilise son score et se transforme en Zorro pour mener la bataille du 2eme tour pour lequelle il est disqualifié démocratiquement !

      - Le plus ambitieux politicien, n’est pas celui qu’on accuse de faire annuler des débats, mais Bayrou qui profite de son bon score pour occuper le terrain médiatique, sans parler d’aucune idée afin de lancer son Parti Démocrate.


    • N.LEFEBVRE 27 avril 2007 16:35

      Ce matin en accusant avec certitude, sans aucune preuve, Nicolas SARKOSY d’être intervenu pour dynamiter l’inutile débat ROYAL - BAYROU, ce dernier a démontré de manière convaincante que sa conception de la justice valait bien celle de Ségolène Royale sur la justice expéditive des Chinois.

      BAYROU est en plein dans la politique politicienne. C’est d’ailleurs, il est vrai, le seul moyen de causer avec la gauche !

      J’ai lu son bouquin « Projet d’espoir ». Il se comporte à l’inverse de ce qu’il dénonce ; notamment sur la manière de faire de la politique.

      L’élu UDF qui a fait un choix clair et honnête envers Sarkozy ou Royal, qui correspond à sa sensibilité : pas de soucis ! Mais François BAYROU par son non choix manipulateur donne une image d’un centre mou et indécis , une fois de plus.

      J’en tire trois conclusions :

      - Le plus teigneux, ce n’est pas celui contre lequel toute la gauche se fronde depuis quelque temps, mais bien Bayrou avec ses déclarations manipulatrices !

      - Le plus orgueilleux n’est pas celui qui a une vraie ambition pour la France, mais Bayrou qui utilise son score et se transforme en Zorro pour mener la bataille du 2eme tour pour lequelle il est disqualifié démocratiquement !

      - Le plus ambitieux politicien, n’est pas celui qu’on accuse de faire annuler des débats, mais Bayrou qui profite de son bon score pour occuper le terrain médiatique, sans parler d’aucune idée afin de lancer son Parti Démocrate.


    • Claudel 27 avril 2007 17:12

      A écouter absolument :

      http://www.dailymotion.com/get/14/320xhttp://www.dailymotion.com/relevance/search/bayrou%2Brtl/video/x1tsl1_bayrou-denonce-les-pressions-de-sar

      Il s’agit de l’entretien de Brançois Bayrou à propos des pressions dont Canal + aurait fait l’objet. Il n’a pas de preuve, mais il en est persuadé !!!

      Chacun tirera ses propres conclusions.


    • who_cares 27 avril 2007 20:02

      Le lien ne fonctionne déjà plus...


    • gavroch gavroch 28 avril 2007 06:27

      J’ai 44 ans en politique depuis l’àge de 16 ans et de gauche depuis toujours. J’étais habitué à des militants de droite,intelligents sachant débattre et ayant des opinions personnelles. Aujourd’hui ? !

      Plus rien de tout cela !

      Agressivité,déni permanent,victimisation ,mais et surtout, du « béni-oui-ouisme » effarant ! Depuis quand,l’élection présidentielle peut-elle être comparée à un simple match de foot avec,deux finaliste et les autres à la corbeille ? Depuis quand les 31% de M Sarkosy et les 25% de Me ROYAl, serait ce qu’il reste ,les 46% de Français sont donc éliminés ? Depuis quand près de 6 millions de votant,serait « effacés » parceque le candidat qu’ils ont choisis n’est pas au second tour ? Ce n’est pas une forme de discrimination ça ? et anti-démocratique. Est-ce à dire que la France va être dirigée comme l’Olympique de Marseille !Avec Bernard TAPIE au Ministère des Finances,STEEVIE à la Jeunesse et les Sports,Johnny HALLIDAY à l’Education Nationale ?

      Reprenez-vous citoyens !

      Le monde nous observe.

      Et il se marre ,le monde ! La France politique commence à ressembler à Hollywood Boulevard ! Qu’en est-il de ce qui faisait sa fierté dans le monde par la qualité des débats et des hommes politique qui ont marqués de leur intelligence, de leur charisme et de leur stature Internationnale ?

      J’ai mal à la FRANCE...

      Gavroch


    • Deltarho Deltarho 27 avril 2007 12:39

      Il est impératif que les français montrent aux néo-faschistes qu’ils ne sont pas dupes, et qu’on ne pourra pas leur prendre ce qui leur reste de LIBERTÉ ! Tous les « papis » sont capables de reprendre le maquis qu’ils ont déjà connus ! gare à vos miches blancs becs !


      • Olbx 27 avril 2007 13:39

        Il faut faire un débat depuis l’étranger, diffusé via internet et via une radio par satellite de manière à retrouver l’esprit : « Les Français parlent aux Français ! » le top serait depuis Londres.

        Sarko est contre les débats, car il ne parle pas un français correct sans prompteur et ne sait pas se tenir face à un opposant. Bayrou/Royal ferait trop contrasté vis à vis de lui.


      • Foudebassan Foudebassan 27 avril 2007 16:04

        Une autre bière peut-être ?


      • Foudebassan Foudebassan 27 avril 2007 16:26

        @auteur,

        Sympa pour les millions de Français qui n’ont pas Internet.

        Quand à le faire sur Agoravox, vous voulez pas le faire au siège du PS non plus.

        Qu’est-ce qu’ils attendent pour se voir dans un café et préparer leur magouille en famille.

        C’est bon on a compris : Bayrou est comme les autres et SR à droite comme cela avait déjà été avancé.


      • Foudebassan Foudebassan 27 avril 2007 17:28

        @shawford

        Ce serait effectivement un joli coup de pub pour Agoravox. A part ça, c’est vraiment dire merde à tous celles et ceux qui n’ont pas Internet. Quand à l’espace vraiment neutre, il devient malheureusement de plus en plus difficile à trouver.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 avril 2007 21:28

        Salut papi Deltarho,

        Dis,... aux cht’its d’jeunes , ça va leur faire drôle lorsque nous allons allés prendre le maquis avec nos déambulateurs ,.. nom dediou comme tu dis gaffes les blancs becs,.. les papis aiguisent leurs cannes !

        T’in au fait ,... juste une piqûre de rappel , pour ceux ou celles qui oublient facilement !

        http://jdcdoitvivre.wordpress.com/2007/04/16/les-cowboys-de-sarkozy/

        @+ P@py


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 avril 2007 21:33

        Salut AB ,

        J’ai pensé prendre l’maquis à Monaco, t’en penses koa toa ?

        @+ P@py


      • Stéfan Stéfan 27 avril 2007 22:51

        Ouais enfin va falloir commencer à arrêter avec cette histoire de gens qui n’ont pas internet. Fin 2006 12 millions de foyers français avaient le haut débit, en comptant 3 personnes par foyer ça fait 36 millions de personnes, c’est plus de la moitié de la population qui peut accéder au débat vidéo s’il est en ligne. Il faut y ajouter les abonnés bas débit (il en reste) qui auraient au moins pu accéder à des retranscriptions écrites, photos, voire vidéo en flux basse qualité.

        De plus, comme cela avait été proposé lors de la tentative d’organisation du débat internet du 1er tour, la vidéo aurait probablement été mise à disposition de tout média souhaitant la réutiliser, autrement dit la presse et la télé auraient pu en faire ce qu’elles voulaient (l’inverse étant faux puisqu’on a encore vu récemment des vidéos de télévision mystérieusement supprimées de Dailymotion, officiellement pour des raisons de copyright).


      • Marie-orange 27 avril 2007 12:46

        Ras le bol cette histoire de débat qui de toutes façons aurait été stérile. Les électeurs de Bayrou n’en n’ont pas besoin pour savoir qu’ils vont voter orange. Il est grand temps de passer à autre chose.


        • Benj 27 avril 2007 16:03

          Chère Marie-Orange

          si ça ne t’intéresse pas, aucun problème, tu n’auras qu’à aller à un meeting de Sarkozy, regarder Sarkozy TV ou relire « Ensemble » ce jour-là, pendant que nous on écoutera le débat.

          A part ça, il faudra que tu nous expliques comment les « électeurs de Bayrou vont faire pour voter »orange" le 6 mai...


        • DEMOCRYPTE E. Meunier 27 avril 2007 12:52

          Les pressions exercés sur les médias deviennent écoeurantes ! Fragilisés par les logiques mercantiles, ils sont peu à peu privés d’une saine indépendance. Internet devient le refuge de l’expression libre. Alors, oui à un débat organisé par Agoravox et Latélélibre. Merci de votre engagement. PS : M. Deltarho, si l’entreprise liberticide se poursuit, je puis vous assurer qu’il n’y aura pas que les « papis » pour prendre le maquis !


          • IP115 27 avril 2007 13:13

            « Les pressions exercés sur les médias deviennent écoeurantes ! Fragilisés par les logiques mercantiles, ils sont peu à peu privés d’une saine indépendance. »

            De quelles pression parles tu exactement ? parce que si c’est ça :

            « Ce n’est pas le président de la PQR qui, paraît-il, a été reçu ce matin par Nicolas Sarkozy, qui va empêcher le moindre débat »

            La PQR à démenti immédiatement avoir été l’objet de pression de la part de l’entourage de NS. Voila ce que lui répond le Président de la PQR, propos rapporté par le NouvelObs :

            « Le président du Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR), Michel Comboul, a déclaré jeudi 26 avril que les déclarations de Ségolène Royal accusant la presse régionale d’avoir subi des »pressions« pour ne pas organiser un débat Royal-Bayrou étaient »inacceptables" et il a démenti formellement avoir rencontré dans la matinée Nicolas Sarkozy, comme l’a affirmé la candidate socialiste.

            « Nicolas Sarkozy ne m’a pas reçu. J’étais toute la matinée au congrès de l’Inma (International Newspaper Marketing Association, à Paris). J’y ai pris la parole. Il y a 500 personnes qui étaient présentes au congrès et qui peuvent en témoigner », a déclaré à l’AFP Michel Comboul, président du Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR).

            « Je déments formellement toute pression. Il y a des choses qui sont inacceptables. La presse régionale n’est sous aucune influence » partisane, a déclaré Michel Comboul, qui est également président du groupe Nice-Matin. "

            Pourtant « le SPQR, compte tenu de l’actualité, était plutôt disposé à accepter ces nouvelles conditions : »même si ça favorisait Ségolène Royal, nous étions plutôt prêts à le faire. L’intervention de Ségolène Royal, en mettant en cause notre honnêteté professionnelle, a jeté un trouble dans l’esprit des éditeurs« , a observé Michel Comboul. »Nous sommes pris dans la tourmente électorale. Il n’y a pas eu la moindre pression« , a-t-il insisté. »

            Et oui, nous voila revenu aux pires magouilles politiciennes de l’époque Mitterrandiennes, dont SR et TOUS les éléphants qui l’entourent sont les (in)dignes héritiers.


          • imago imago 27 avril 2007 15:42

            pour IP115 êtes-vous naif pour vous contenter de la déclaration du SPQR ? savez-vous que ce Monsieur (tres propre sur lui) peut téléphoner voir même recevoir des appels téléphoniques et déclarer benoîtement : « mais non je n’ai pas rencontré NS ! »


          • Foudebassan Foudebassan 27 avril 2007 17:39

            @ E.Meunier

            Vous la voulez la liste des média qui soutiennent SR :

            - Le Monde (enfin Colombani)
            - Libération (Normal)
            - Nouvels Obs (Normal)
            - Télérama (Bobos donc normal)
            - L’humanité (je sais pas quoi dire)
            - Le Parisien (qui affirme à tort que N.HULOT votera SR)
            - France-Inter (de 7h00 à 19h20 sauf quelques interruptions)
            - Marianne (c’est pas un journal mais je le mets qd même)
            - France 3 (je suppose mais j’ai pas la télé)
            - France 2 (idem qu’au dessus)

            Et sans doute encore bien d’autres..

            Mais vous avez raison, Nicolas SARKOZY détient les médias :>


          • IP115 27 avril 2007 17:48

            et toi, es-tu suffisament naïf pour croire sur parole tout ce que dit SR ? Elle affirme qu’il était le matin chez sarkozy ce qui est faut preuves à l’appui, alors maintenant il lui aurait téléphonné ...

            tu sais comment ça s’appelle ça : des bruits de chiottes et tu en as encore plein les doigts ! C’est ça ta conception d’une campagne électorale ?

            Après la SPQR, ça a été Canal+ qui a aussi démenti, ensuite il y a l’affaire Hulot qui a également démenti via une dépêche AFP. Ouvres les yeux, le bateau coule et s’est la panique à bord !


          • IP115 27 avril 2007 17:49

            « ce qui est faux » !


          • IP115 27 avril 2007 17:59

            de toutes façons NS aurait franchement tout intérêt à laisser se faire cette rencontre télévisée. Et je serais très curieux de voir comment un attelage constitué de socialistes (avec autant de courant que d’éléphants), de communistes, de trotskistes, d’altermondialistes et de verts (avec autant de courants que d’électeurs) vont pouvoir s’entendre avec des centristes de droite ... MDR

            Le programme de Bayrou est assez libéral, il propose par exmple de supprimer l’ISF, de baisser les dépenses publiques, de sortir des 35 heures... Ce sont les Melenchon et les Emmanuelli qui vont s’étrangler, sans compter les troskistes et les altermondialistes ... ça pourrait être assez cocasse !


          • patrick patrick 27 avril 2007 18:11

            @ip115

            Je te rejoins tout a fait !

            Je vais regarder ce « débat » avec gourmandise !


          • LordOfEden LordOfEden 28 avril 2007 08:56

            Il me semble que Marianne n’a pas pour habitude de soutenir SR. Ils sont plutôt du coté des Démocrates.


          • veuts51 27 avril 2007 13:09

            Je trouve que cette histoire de débat est tout simplement un moyen comme un autre de contourner certains problèmes et certains défauts de Mme Royale. Il serait peut etre temps qu’elle arrête de faire son calimero et de commencer a faire de la politique ! A force de faire passer Mr Sarkozy pour le diable, Mme Royale est en train de se discrediter. Au lieu de préparer un débat face à Mr Bayrou, elle devrait penser à celui qui aura lieu le 2 Mai, qui risque de signer pour elle sa défaite ! Tout se jouera le 2 Mai !!!!


            • Benj 27 avril 2007 15:48

              Après des mois de campagne, ne pas être capable d’écrire correctement le nom de la candidate socialiste, quand même, c’est grave...


            • Pascal Cohet 27 avril 2007 13:10

              Quel est le problème dans le fond ? Sarko aurait moins de temps d’antenne que Ségo si elle débat avec Bayrou ?

              Dans ce cas il y aurait bien une chaîne pour lui offrir l’heure de retard dont il pourrait prétendre être lésé, non ? Le temps d’antenne est-il si rare que ça dans ce pays ? Pourtant quand on voit les milliers d’heures de ***** qui sont diffusées à longueur d’année.....

              Il y a un moment où il faut arrêter de prendre les gens pour des canards sauvages : le prétexte CSA ne tient pas la route une seconde.

              En fait, Sarko a peur de ce débat. C’est sans doute ce qui explique la censure du débat Ségo/Bayrou.

              Faire ce débat sur internet, pourquoi pas : ce serait dommage parce que l’audience serait plus faible, mais l’avantage est probablement que le Net n’est pas encore aux ordres.

              Et si Sarko se sentait lésé, nul doute que les organisateurs sauraient lui faire l’aumône du temps de parole correspondant.

              Sarko est en train de commettre une lourde erreur. En cherchant à éviter un danger, il en crée un encore plus grand : qui voudrait d’un censeur peureux comme président ?


              • Vincent 27 avril 2007 13:37

                Ici et là on peut lire les choses suivantes à propos de cet hypothétique débat :

                Anticonstitutionnel, laisser les vainqueurs entre eux, celui de 2 mai suffira, Sarko à peur, ......

                Toujours est-il que les Socialistes avec leurs alliés du moment ont bien compris un truc :

                Occuper le terrain de l’entre deux tour est primordial pour eux, il sont en retard à l’issu du premier tour, ils doivent convaincre un électorat très large, ils tissent une toile qui pourrait s’avérer être efficace le 2 Mai, d’ailleurs ça tombe bien c’est le jour de sortie de Spiderman 3.

                Blague mise à part, François Bayrou par son éloquence actuelle offre une tribune gratuite en temps de parole au PS et permet donc à celui-ci de doubler son temps de parole.

                Si nous doutions du sens tactique du PS, je crois qu’ils ont réussi à s’adjoindre les services gratuits d’un bon expert en la personne de François Bayrou.

                Cette tactique sera-t-elle efficace, rien n’est moins sur, car beaucoup d’électeurs on déjà pris leurs décision, et ce probablement même avant le premier tour en cas de non qualification au second de leur candidat.

                Au premier tour on choisi au second on élimine.

                Nicolas Sarkozy quand à lui doit se tenir tranquille, je pense que ces deux semaines vont lui paraître longues. Nous connaissons tous sont impatience, sa capacité à s’emporter, et comme la nouvelle association PS-UDF s’emploient à attiser le feu, je pense qu’à ce rythme il risque de bouillir le jour du débat et de péter une soupape au cours de celui-ci.

                Je pense que les conseillés en communication de Nicolas Sarkozy en ce moment doivent être remplacer par des sophrologues ou autres masseurs appliquant la zenitude.

                Pour conclure, oui le PS à tout intérêt à provoquer ce débat ne serait-ce que pour provoquer des dérapages verbaux dans le camp d’en face.

                Et enfin si au cours de ce Débat François Bayrou mettait en évidence les carence de Ségolène Royale, si elle se trouvait déstabilisée face au programme de Bayrou..... Car jusqu’à maintenant nous pensons tous qu’il s’agira d’un débat de complaisance, mais si c’était l’inverse .......


                • Mathieu Mathieu 27 avril 2007 13:44

                  « François Bayrou par son éloquence actuelle offre une tribune gratuite en temps de parole au PS et permet donc à celui-ci de doubler son temps de parole »

                  Pour l’instant M. Bayrou refuse de prendre parti pour aucun des candidats. S’il venait à le faire, on décompterait simplement ses déclarations du temps de parole du ou de la soutenu(e).


                • Vincent 27 avril 2007 16:25

                  En fait FB ne se prononcera pas avant la fin officielle, comme ça Ségo doublera son temps de parole.

                  C’est cousu de fil blanc, et l’ex excité de l’intérieur doit trépigner d’impatience, j’aimerais pas être dans son entourage en ce moment.


                • tonnerre de brest 27 avril 2007 13:45

                  Bayrou devient écoeurant, je n’imaginais pas qu’il pouvait être aussi mauvais perdant. La haine qu’il ne cherche plus à cacher envers Sarkozy est révélatrice de son fichu caractère malgré des discours mielleux et une apparente bonhomie. Quant à Royal, elle est prête à tout pour gagner. Ramper devant Bayrou ne lui pose apparemment aucun problème, c’est pitoyable. J’espère que les français vont comprendre qu’il est grand temps d’arrêter cette mascarade indigne d’eux.


                  • Benj 27 avril 2007 15:58

                    Sur Internet...c’est ça, pour qu’une bonne partie de la population - dont beaucoup de gens qui vont voter Sarko parce qu’ils regardent trop TF1 - passe à coté du débat.

                    Que nenni, on veut voir ce débat à la télé. Aucune raison de céder aux pressions. SR est prête à ce que TOUT le temps de parole lui soit décompté, si Sarko était si sûr de lui ça devrait l’arranger. Mais non, il sait que dès qu’on sort du cadre de son show bien huilé à l’américaine, il est en danger que les français comprennent le fond de sa personnalité.

                    Nous ne pouvons pas accepter l’excuse donnée par Canal+, d’autant que le CSA lui-meme « dément être intervenu auprès de Canal+ au sujet de ce débat dont l’organisation relève de l’entière responsabilité éditoriale de la chaîne ».

                    voir le site du CSA : http://www.csa.fr/actualite/communiques/communiques_detail.php?id=122791

                    Chacun doit pouvoir faire ce qu’il veut de son temps de parole, les français ne seront pas dupes de ces tentatives de manipulation.

                    L’audience de ce débat prouvera que tous ceux qui font mine de le trouver inutile, déplacé ou dieu sait quel faux-fuyant sont des manipulateurs à la petite semaine.

                    Vive la démocratie !


                  • QuellePoilade 27 avril 2007 17:26

                    "Vous devez éxiger que ce débat se déroule sur un média libre et indépendant.

                    Vous devez opter clairement et sans équivoque pour que ce débat se fassse par l’intermédiaire de l’association AGORAVOX-LA TELE LIBRE"

                    Libre et indépendant ? Agoravox ?

                     smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                  • Internaute Internaute 27 avril 2007 14:20

                    Personnellement je trouve que Nihous et Chivardi n’ont pas eu la couverture médiatique que le peuple souverain est en Droit d’attendre. Proposons sur le net un débat entre les deux tours avec ces personnalités.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès