Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi Cécile Duflot n’a-t-elle pas le droit de dire qu’elle (...)

Pourquoi Cécile Duflot n’a-t-elle pas le droit de dire qu’elle aime le confit de porc ?

Invitée le matin du 29 mars 2010 sur RMC par Jean-Jacques Bourdin, Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, a avoué sur l’antenne qu’elle n’avait pas le droit de dire qu’elle aimait le confit de porc. Quelle pourrait être la raison qui ferait que la secrétaire nationale des " Verts ", dont la plupart des commentateurs s’accordent pour estimer qu’elle sera sans doute la candidate du parti des Verts à la présidentielle de 2012, se voit imposer une pareille limitation à la liberté d’expression de ses goûts culinaires ? Examinons les faits :
 
 Lors de l’entretien qu’elle avait avec Gilbert Bourdin (1), s’est installée une digression culinaire très étrange,et néanmoins révélatrice (2), que j’ai essayé de retranscrire fidèlement :

 L’animateur lui demande "quel est votre plat préféré ?", question apparemment simple et anodine à laquelle elle apporte cependant, l’air aussi gêné qu’une petite fille qu’on aurait surpris la main dans un pot de confiture, la réponse embrouillée suivante : "j’ai déjà répondu une fois et j’me suis fait disputer..." l’animateur s’étonne légitimement et lui demande pourquoi . Et Cecile Duflot de s’enfoncer dans les sables mouvants d’une explication plus que vaseuse : " parce que, parce que, enfin bref ! " Et Bourdin d’insister , " mais vous vous êtes fait disputer par qui ??? " Parce que, voilà", répond-elle, " j’ai une affection toute particulière pour les Landes et j’aime le confit de porc avec des pommes de terre , mais c’est une expression que je n’ai pas le droit de dire et heureusement que mon assistant préféré dort ce matin, parce que sinon..." A cette affirmation incongrue , le journaliste s’étonne légitimement : " mais pourquoi ?? C’est bon, un confit de porc avec des pommes de terre Cécile Duflot !! " Cécile Duflot perd à ce moment-là complètement les pédales : " Voilà , bref, finir... Vous avez une question plus sérieuse ? " " Non mais pourquoi, pourquoi ?", s’étonne derechef Bourdin. "Je sais pas " répond Duflot ( pratiquant ainsi l’abolition grammaticalement fautive du " ne ", tic regrettable de langage dont est également coutumier le Président de la République ) " pourquoi n’a-t-on pas le droit de dire qu’on aime le confit de porc avec des pommes de terre ? " insiste Bourdin . Et Duflot de répliquer " Je sais pas, Eh ben voilà, je l’ai dit tant pis ! " Et Bourdin, stupéfié, dit " c’est pas vrai !! On vous a disputé pour ça ? " Oui, un peu, mais pas trop grave " , dit-elle. Elle essaie alors laborieusement de parler d’autre chose : " Eh  ! vous savez qu’il y a des sujets plus importants  ?... " . Mais pourquoi ?" insiste Bourdin . " Je ne sais pas, vous en parlerez, vous l’inviterez,vous lui poserez la question ! " répond-elle, agacée (interruption de l’interview par le jingle de fin).

Quelles conclusions peut-on tirer de cette ahurissante conversation, mises à part ses multiples incorrections syntaxiques ?

On voit mal, de premier abord, ce qui pourrait empêcher Cécile Duflot, future candidate des Verts à la présidence de la République, et en tout cas politicienne chouchoutée par les médias bobos, d’affirmer haut et fort son goût pour le confit de porc avec des pommes de terre. Après tout, chacun savait que Jacques Chirac affectionnait la tête de veau sauce gribiche et la bière.

Cela se saurait si la République française avait voté une loi interdisant de dire qu’on aime le confit de porc avec des pommes de terre. Une telle loi serait d’ailleurs anticonstitutionnelle, puisque l’article X de la déclaration des droits de l’homme, préambule à la Constitution qu’est censé connaître tout politicien qui aime la République, stipule ceci : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi." Or, les seules opinions en matière de cuisine qui pourraient troubler l’ordre public seraient par exemple d’affirmer pratiquer le cannibalisme, ou encore de déclarer apprécier la dégustation d’espèces protégées ou en voie de disparition ( telles que les ortolans (3), par exemple...).

Pourquoi donc inquiéter cette pauvre Cécile Duflot pour ses opinions gastronomiques ? Aimer le confit de porc serait-il, pour le parti des Verts, constitutif d’un trouble à l’ordre public ? A ma connaissance, le porc n’est pourtant pas un animal en voie de disparition.

En règle général, trois circonstances peuvent empêcher un responsable de parti politique ne faisant pas parti du gouvernement de dire ce qu’il pense :

1°) Ce qu’il a envie de dire n’est pas conforme à ce que des "conseillers en communication" ou autres "spin-doctors" (4) estiment être des paroles pouvant être prononcées.

2°) Ce qu’il a envie de dire est contraire à la ligne politique du parti, telle qu’elle a été définie par le bureau politique (ou autre organisme décisionnel équivalent)

3°) Ce qu’il a envie de dire va coûter des voix à son parti.

Manifestement, la première hypothèse semble vérifiée, puisque Cécile Duflot parle des consignes que lui aurait données un certain "assistant préféré". Reste à savoir en quoi le fait d’aimer le confit de porc serait une opinion si peccamineuse aux yeux de son directeur de conscience, ou de son commissaire politique ( à ce stade de contrôle de la pensée, on ne peut plus parler de simple conseiller en communication ou d’assistant préféré (!).

Autrement dit, en quoi la consommation de confit de porc serait contraire aux objectifs politiques du parti écologiste des " Verts " tels qu’ils sont définis par son politburo (ou l’équivalent), motivant de ce fait la singulière affirmation "c’est une expression que je n’ai pas le droit de dire" ?

En effet, le confit de porc est le type même de plat évoquant les conserves artisanales campagnardes qu’affectionnent en général l’électorat bobo, qui est l’une des clientèles préférées des "Verts". Ça donne au repas un petit côté " gîte rural " que ne saurait désapprouver l’électorat " écolo " de base.

Evidemment, on pourrait rétorquer que l’élevage industriel du porc, en particulier en Bretagne, est lourdement suspecté par les scientifiques, de par l’accumulation considérable de nitrates dans les rivières en provenance du lisier de porc, d’être responsable des peu ragoûtantes "marées vertes" d’algues nauséabondes dont les émanations toxiques semblent avoir entraîné la mort d’animaux, voire d’hommes. Cécile Duflot, en avouant manger du confit de porc, pourrait se voir accuser par certains esprits facétieux et non dénués de mauvaise foi, de contribuer à la survenue des dites marées vertes. Cela ne serait pas la première fois que ce genre d’accusations seraient formulées à son encontre. Elle avait en effet déjà été accusée, par certains médias, de l’émission d’une grande quantité de gaz à effets de serre à l’occasion de sa dernière villégiature aux Maldives (5).

Néanmoins , le problème des marées vertes et leur lien éventuel avec la filière porcine ne semble pas figurer dans le programme politique des Verts dans sa version de 2007, la dernière en date semble-t-il (6), ni dans le programme d’Europe-écologie 2010. Il y a donc peu de chance que ceci soit la cause de l’autocensure ratée de Cécile Duflot dans cet interview.

Il est néanmoins peu probable que le fait d’affirmer qu’elle aime le confit de porc ramènera vers les Verts l’électorat des agriculteurs en général et des éleveurs porcins en particulier, qui, en règle général, n’ont guère de sympathie pour le parti de Cécile Duflot (7).

Il y a une raison à mon sens plus profonde qui explique cette censure de la pensée culinaire de la secrétaire nationale des Verts : manger du confit de porc est contraire au nouveau conformisme que l’on pourrait appeler bigoterie multiculturaliste politiquement correcte, qui est un des fondamentaux de la pensée politique des Verts.

Cette nouvelle bigoterie quasi-religieuse forme une sorte de credo, dans lequel il y a des quasi-divinités : " le respect", "les minorités", "le relativisme culturel" (toutes les cultures se valent et doivent être mises sur un pied d’égalité), un prétendu "droit à une identité culturelle" (autrement dit, le droit de vivre en France en gardant l’intégralité des coutumes de son pays d’origine, même si elles sont totalement inadaptées à la vie en France, ou choquantes pour les français), et il y a aussi le mal absolu appelé "racisme". Attention, il ne s’agit pas du racisme dans sa définition classique, opinion détestable qui consiste à croire que l’humanité est divisée en races (ce qui est dépourvu de tout fondement scientifique) et que certaines d’entre elles sont supérieures à d’autres. Il s’agit dans cette nouvelle bigoterie d’un concept de racisme très étendu, qui stipule que toute critique d’une coutume ou d’une croyance d’importation, ou toute tentative de limiter son développement sur le territoire français est déjà du racisme (quel que soit le degré de ridicule de la coutume en question). Cette nouvelle bigoterie multiculturaliste, comme toutes les religions, comporte des péchés mortels, tels que "la stigmatisation" ou "l’offense" faite aux minorités.

Mais, force est de constater que pour ces nouveaux bigots multiculturalistes, certaines cultures sont plus égales que d’autres, et qu’une stigmatisation ou une offense à l’encontre de l’islam sont bien plus " racistes " qu’une stigmatisation d’une autre minorité telle que celle des adeptes de la religion raëlienne, la minorité animiste ou les adeptes de feu le Messie cosmo-planétaire Gilbert Bourdin du Mandarom, par exemple. Or , quelle culture minoritaire en France s’offusque à l’idée de consommer du porc ? La culture musulmane, bien sûr. 

Force est de constater que les Verts se sont toujours opposé à toutes limitations législatives de l’importation de coutumes musulmanes indésirables, et paraissent souvent les meilleurs alliés politiques de l’islam.

- Les Verts ont refusé de voter en 2004 la loi interdisant les signes religieux à l’école, sous prétexte de ne pas stigmatiser l’islam ( 8 ). A noter qu’à l’époque, le point de vue des Verts était défendu bec et ongles dans tous les médias par Siham Andalouci, musulmane intégriste voilée, proche des idées de Tariq Ramadan, qui était à cette époque au bureau politique des Verts.

- Les Verts, dans un communiqué signé par Djamila Sonzogni, s’apprêtent à refuser de voter une indispensable loi anti burqa (9 ) ( alors que 100% des députés belges viennent d’en voter une sans état d’âme )

- Les Verts à Roubaix flirtent dangereusement avec l’islamisme (10)

 - Par ailleurs, dans des documents officiels de leur parti (11 ), les Verts se disent partisans d’une " laïcité d’aujourd’hui " , qui est dangereusement proche de la tristement célèbre " laïcité ouverte" prônée par Nicolas Sarkozy . Ils ont en effet déclaré ceci en 2003 : "Partisans d’une laïcité d’aujourd’hui, Les Verts se félicitent de la reconnaissance par la République de la deuxième religion de France, avec la mise en place du Conseil du culte musulman." (La République laïque ne reconnaît pourtant aucun culte , selon l’article 2 de la loi de 1905 , mais les Verts ne semblent guère se soucier de ces " points de détail " législatifs ).

Partout ou la bigoterie multiculturaliste est au pouvoir ( Royaume Uni, Canada ), les citoyens se voient dans la quasi-obligation, non seulement de ne pas critiquer d’autres cultures, mais d’adhérer à certaines de leurs coutumes, comme le démontrent, parmi de nombreux autres, les exemples suivants de multiculturalisme liberticide :

- se moquer de la burqa est jugé comme " crime de haine raciste " en Grande Bretagne (12)

- des élèves anglais non musulmans sont punis pour avoir refusé d’apprendre à prier Allah en classe (13)

- Un rapport officiel anglais demande aux directrices de crèches de signaler aux autorités comme étant " à risque de racisme " les enfants qui n’aiment pas manger épicé (14)

On peut donc penser que Cécile Duflot et les Verts en sont arrivés au stade où, pour éviter tout risque d’être soupçonnés de racisme, ils en viennent à intérioriser pour eux-mêmes certains interdits alimentaires de l’islam, probablement pour "ne pas offenser la communauté musulmane", péché suprême aux yeux de la nouvelle bigoterie, et aussi peut-être par crainte de perdre des voix d’un hypothétique "électorat musulman", (dont rien ne permet pourtant d’affirmer qu’il vote différemment du reste des français) électorat en direction duquel le parti Vert semble pratiquer un clientélisme assidu comme nous l’avons vu plus haut ... Autrement dit, les membres du parti Vert peuvent manger du confit de porc en cachette, mais il ne faut surtout pas qu’ils avouent publiquement ce "dérapage" gastronomique...

Mais paradoxalement, cette crainte implicite de perte d’électorat pourrait être considérée, en elle même, comme une forme de racisme : imaginons par exemple qu’une célèbre personnalité médiatique considérée comme de droite affirme publiquement la chose suivante : "les musulmans ne voteront jamais pour quelqu’un qui mange du porc". Immédiatement , cette personne serait traînée devant les tribunaux par le MRAP et ses alliés pour racisme : son affirmation équivaudrait à considérer que les électeurs musulmans seraient bornés au point de refuser de voter pour quelqu’un d’une autre religion, généralisation abusive qui ne manquerait pas d’être qualifiée de dérapage raciste ! On a pourtant l’impression, en analysant ce cafouillage médiatique de Cécile Duflot, que ce dérapage hypothétique ressemble fortement à l’arrière-pensée bassement politicienne du "censeur gastronomique" du parti Vert ....

Evidemment, ce "coming out" médiatique involontaire de Cécile Duflot concernant sa consommation de porc laisse songeur. Qui est le vrai secrétaire national des Verts, Cécile Duflot elle-même ou bien son "assistant préféré" qui semble avoir une vocation prononcée de censeur des goûts ? 

Cécile Duflot a de fortes chances de se retrouver, en 2012 , ministre d’un gouvernement présidé par Martine Aubry, celle qui avait organisé l’apartheid religieux musulman dans les piscines lilloises. On ose à peine imaginer les mesures liberticides que pourrait imposer un tel tandem Aubry-Duflot se retrouvant au pouvoir : interdiction de la publicité pour la charcuterie, " pour ne pas offenser la communauté musulmane " , par exemple ? Ou alors interdiction du proverbe " tout est bon dans le cochon " dénoncé comme slogan " franchouillard raciste " ? 

Docdory

 

(1) http://www.rmc.fr/blogs/bourdinandco.php?post/2010/03/29/Ce-matin-sur-RMC

(2) http://www.youtube.com/watch?v=H2jHtZl6EvA

(3)http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruant_ortolan

(4)http://fr.wikipedia.org/wiki/Spin_doctor

(5) http://www.lepost.fr/article/2009/12/30/1863891_cecile-duflot-a-t-elle-bien-fait-d-aller-aux-maldives.html

(6)http://lesverts.fr/IMG/pdf/pr2007_a.pdf

(7)   http://fr.wikipedia.org/wiki/Cécile_Duflot

 (8)http://vigilance-laique.over-blog.com/article-3560717.html 

(9)(8) (10)

(9 )  http://lesverts.fr/article.php3?id_article=4974 

(10) http://vigilance-laique.over-blog.com/article-3561068.html  

(11) http://lesverts.fr/article.php3?id_article=646

 (12) http://www.bivouac-id.com/2010/03/24/grande-bretagne-critiquer-la-burqa-est-un-crime-de-haine-raciste/ 

(13 ) http://www.ripostelaique.com/Des-eleves-anglais-punis-pour.html

 (14) http://www.telegraph.co.uk/education/2261307/Toddlers-who-dislike-spicy-food-racist-say-report.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.66/5   (134 votes)




Réagissez à l'article

227 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 2 avril 2010 12:18

    manger du confit de porc est contraire au nouveau conformisme que l’on pourrait appeler bigoterie multiculturaliste politiquement correcte, qui est un des fondamentaux de la pensée politique des Verts.

    Bonjour
    Oh là , Doc ! tu vas chercher bien loin...
    C.Duflot peut avoir ses préférences
    Quand je sais comment sont élevés les porcs en Bretagne, j’ai quelques réticences à manger du porc
    Mis je connais des éleveurs locaux qui font de l’élevage « normal », et le boudin est excellent ! smiley


    • Fergus Fergus 2 avril 2010 12:43

      Bonjour.

      Comme je l’ai exprimé récemment, j’adore le confit de porc, particulièrement lorsque je l’accommode d’une pipérade où baignent des pommes de terres braisées.

      Mais attention, pas un confit élaboré avec du porc breton industriel élevé en batteries hors-sol, mais du porc corse ou basque par exemple comme celui de la vallée des Aldudes, superbe avec sa tête et son postérieur noirs. Bref, du porc de plein air de très grande qualité.

      Cela dit, si Duflot a des consignes pour ne pas évoquer son goût pour ce plat, c’est vériatablement une preuve de plus que l’on marche sur la tête dans ce pays !


    • docdory docdory 2 avril 2010 13:15

      @ Zen 


      Objection rejetée : apparemment , Cécile Duflot aime le confit de porc des Landes qui s’appelle là-bas enchaud ou anchaud ( PS, j’en ai déjà mangé dans le Périgord, c’est une merveille ! )

    • plancherDesVaches 2 avril 2010 13:33

      Tout ça ne vaut pas un canard au sang normand.

      D’ailleurs, en parlant de canard, ne serait-ce pas le magret de canard qui serait la spécialité landaise la plus appréciée.. ??


    • plancherDesVaches 2 avril 2010 13:40

      Ouais, tiens, au fait, j’aimerai avoir confirmation d’un truc.

      Soit je ne connais que des islamistes bizarres, soit les islamistes doivent bien se marrer sur nos débats car... la moitié des islamistes que je connais mangent du porc.
      Quand au hallal et autres fadaises, ils s’en foutent complètement.

      Si un islamiste assez ouvert pouvait confirmer mes propos..

      D’ailleurs, il faudrait aussi faire un sondage sur les catholiques qui mangent du poisson aujourd’hui.


    • docdory docdory 2 avril 2010 14:55

      @ Plancher des Vaches 

      Le concept « d’islamiste assez ouvert » me laisse songeur et me paraît quelque peu oxymorique.
      Peut-être pourriez vous trouver quelques « islamistes assez ouverts » dans une madrassa ou dans un camp d’entraînement taliban en zone tribale du Pakistan, et leur demander s’ils mangent du porc ?
      J’attends avec impatience que vous me transmettiez leur réponse ( si vous êtes encore en état de me la transmettre après avoir posé votre question ! ) .

    • ryukin ryukin 2 avril 2010 15:28

      elle supporte peut être le « pas de porc movement » de chicken boubou ?
      http://www.youtube.com/watch?v=yrFI3vTIZwQ

      (je précise que le morceau est une plaisanterie)


    • plancherDesVaches 2 avril 2010 15:28

      Et comment peut-on se dire médecin, soit, en principe, soigner son prochain ce qui demande un minimum d’intelligence et d’ouverture d’esprit..
      .. en étant aussi sectaire, de droite et extrémiste.

      Vous voyez, il faut de tout pour faire un monde et même malgré tout, de vous.


    • HELIOS HELIOS 2 avril 2010 16:22

      Oui, ben a midi, je me suis enfilé un petit aïoli pas piqué des vers ( il n’y a pas de « t », je ne parle pas du parti de Cecile Duflot).

      Au prix ou est la morue, c’est devenu un plat de luxe, surtout avec les minis legumes primeurs...

      Pas besoin d’être croyant pour cela, et le rosé, de l’année derniere etait egalement sur la table.

      Oui, je sais, je parle a une majorité de parisiens...

      Bonne apres midi a tous.


      PS : a toi, Momo, a qui on fait dire et penser n’importe quoi, je te remercie de m’avoir accompagné ce midi, a charge de revanche pour le prochain tagine....


    • docdory docdory 2 avril 2010 19:41

      @ Plancher des vaches 

      Vous savez, les médecins de gauche soignent des gens de droite, les médecins de droite soignent des gens de gauche, les médecins anticléricaux soignent des croyants, et les médecins croyants soignent des athées. 

      Donc , je soigne tous mes patients leur religion , leur race ou leurs opinions politiques m’indiffèrent complètement.

      Je dois bien avoir dans ma patientèle 20 % de musulmans , et une grande quantité d’étrangers en situation irrégulière et de demandeurs d’asile, et je les soignes avec la même conscience professionnelle que n’importe qui d’autre. Pour moi, il n’y a pas de clochards ou de PDG , il n’y a que des malades.

      Je ne suis pas un extrémiste , je suis un républicain laïque . J’ai voté bien plus souvent à gauche qu’à droite . Les trois seules fois de ma vie où j’ai voté à droite, c’est pour Chirac quand il était contre Le Pen au 1ème tour ( ce qui devrait faire taire votre accusation d’extrémisme ) , et pour le candidat de Debout la République aux élections européennes et aux régionales ( j’estime que DLR est bien plus républicain, laïque et social que le PS ou les Verts , qui n’ont pas hésité à voter l’infâme traité de Lisbonne. )


    • sycander sycander 3 avril 2010 09:23

      Ce que j’aime avec Plancherdesvaches, c’est sa capacité à dire « Islamistes » à la place de « musulmans », et de présupposer l’extrêmisme et le sectarisme de l’auteur juste après.
      J’ai loupé un épisode ou il suffit de faire un article comme celui-ci, au demeurant très intéressant et très bien foutu, pour être sectaire, extrêmiste, et de droite ?

      Y’en a qui ne volent pas haut. Au moins l’affirment-il d’emblée dans leur pseudo. C’est bien.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 avril 2010 17:43

      @ Docdory.


      Elle est géniale cette petite ! Dit de cette façon, et avec des gens comme vous pour être bien sur que personne ne rate rien, elle va faire un tabac avec tous ceux - dont moi ! - qui n’aiment pas devoir détester le confit de porc.


      Pierre JC Allard

    • Polemikvictor Polemikvictor 2 avril 2010 12:21

      Peut etre que c’est une cochonne et que manger du confit de porc serais une forme de cannibalisme :)
      Bel exemple d’engluement dans le politiquement correct .
      Au fait, vert c’est pas une couleur associée à une religion ?


      • LE CHAT LE CHAT 2 avril 2010 12:25

        hier soir je suis passé devant une patisserie à Istres et j’ai craqué pour un petit cochon rose en pate d’amande fourré au massepain ! tout était bon dans l’cochon !  smiley


        • Gasty Gasty 2 avril 2010 16:58

          Et les petits gigots que l’on voit batifoler autour de leurs mères affolées « bêêêêêh ». Comme ils sont mignons ! smiley


        • DESPERADO 2 avril 2010 12:35

          Duflot est musulmanne ?


          • boris boris 2 avril 2010 14:44

            M’étonnerait pas !


          • Lapa Lapa 2 avril 2010 14:47

            Les fameux « off » des politiques ça sera toujours aussi amusant.
            Bon tu es journaliste (Bourdin en plus, le mec qu’insiste pas comme un gros lourd, nan jamais) on est la radio, je suis enregistrée mais bon surtout faut que personne ne le sache hein.

            Qui marche encore la dedans ? 

            trop compliqué de répondre « la paëlla » et de passer à des discussions sérieuses ?


          • LADY75 LADY75 2 avril 2010 12:38

            Lady Paname dit :

            « He ben, n’en voilà un auteur qu’on voit venir avec ses gros sabots !

            L’air de pas y toucher, il tourne autour du pot, glisse rapidos sur l’élevage industriel du cochon en Bretagne et, perfidement, avance une hypothèse fumeuse, propre à attirer vers son nartic les supporters du cochon breton (celui qui n’a qu’un oeil)..

            J’en ai connu des plus subtils ! »


            • Affreujojo Affreujojo 2 avril 2010 13:07

              "He ben, n’en voilà un auteur qu’on voit venir avec ses gros sabots !

              Et comment !
              On reconnait bien là l’auteur qui grâce à une de ses pirouettes, nous amène à son but habituel, son anti-islamisme primaire.
              Dans le même genre l’on pourrait imaginer ceci :
              Duflot ne peux pas avouer son goût du confit de porc car c’est de la viande et chez les écolos il est de bon ton d’être végétarien, la production de viande ayant un très mauvais impact sur l’environnement.
              Vous voyez, c’est facile !


            • LADY75 LADY75 2 avril 2010 13:19

              Lady Paname :

              "Si y’ avait qu’ça ! Le cochon, c’est pas non plus très casher !

              On fait d’une pierre deux coups... Et on ratisse large chez les amateurs de bruits d’bottes !

              N’empêch’que l’cochon, c’est bon... quand il est bon et qu’y gambade dans la nature !

              Les porcheries-usines de Bretagne, j’vous conseille pas d’habiter à côté ! Une vraie infection !

               Et quand on essaye d’cuire la viande qu’en sort, elle crache de l’eau d’partout !

              Triple Beurkk !


            • docdory docdory 2 avril 2010 13:20

              @ Affreujojo


              Seuls les écolos extrémistes sont végétariens et « décroissants » , mais je pense que ça fait longtemps que cette variété d’écolos ne vote plus pour le parti Vert.
              A voir Cohn Bendit, par exemple , ça m’étonnerait fort qu’il soit végétarien ...
              Je connais tout un tas d’électeurs Verts , aucun n’est végétarien .

            • LADY75 LADY75 2 avril 2010 13:28

              Lady Paname dit :

              « Tout ça n’empêche que l’cochon industriel, c’est une abomination tout c’qu’y a d’plus abominable !

              F’rait bien d’faire une loi là-d’sus ! Pour une fois qu’y en aurait une d’utile ! »


            • Affreujojo Affreujojo 2 avril 2010 13:31

              @ l’auteur :
              Je n’affirme rien, je fais juste la démonstration de votre façon d’amener un sujet à servir votre propagande...


            • foufouille foufouille 2 avril 2010 13:44

              @ doc
              tout faux
              suffit de lire leurs forums
              suffit de manger moins
              viande 2x par semaine
              beaucoup sont vegetariens


            • docdory docdory 2 avril 2010 14:35

              @ Lady Paname 75


              C’est ce qu’on appelle la « reductio ad LePenum » . ( forme mineur de la « reductio ad Hitlerum » qui permet d’éviter à bon compte de se voir gratifier d’un point Goodwin ! )
              Fasciser l’adversaire est le seul argument qui reste à ceux et celles qui n’ont pas d’argument sérieux à opposer.
              Le même phénomène s’observait dans les années 60 , ou quiconque émettait des doutes quant au régime soviétique était automatiquement traité de fasciste .
              C’est une ficelle qui ne marche plus du tout, il va falloir trouver autre chose !!!
              Pour votre gouverne , sachez que je n’ai jamais voté Le Pen, contrairement à ce que vous supposez dans vos circonlocutions ...

            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 2 avril 2010 16:22

              Pensons au rasoir d’Ockham :

              -cecile,tète d’affiche d’un partis écologiste ne peut parer de confit de porc parceque :

              -son électorat se compose en majorité d’urbains qui ne mange pas ou peu de viande

              ou le raisonnement tortueux de l’auteur ??


            • LADY75 LADY75 2 avril 2010 16:40

              Lady Paname dit :

              « He be, c’est que la mode change... Aujourd’hui, quand y a plus rien à dire, on accuse autrui d’être un pote aux Mahometans..

              Remarquez, c’est pas général dans la société... Seulement sur les sites spécialisés.. Comme çui-ci ! »


            • 65beve 2 avril 2010 19:00

              Pas gaga du tout Lady75
              Allez, +1
              cdlt
              bv


            • Yohan Yohan 2 avril 2010 19:21

              bravo Doctory
              Vous venez d’illustrer magistralement la différence entre l’écologie politique et l’écologie tout court... smiley  smiley


            • PUCK 3 avril 2010 00:06

              Pour ça ,je suis tout à fait d’accord avec vous ,à bas les élevages industriels !
              Mais je crois que ce n’était pas le scrupule de la dame Duflot ,sinon elle l’aurait dit et ne se serait pas empêtrée dans une explication vaseuse .
              Qui connait son directeur de conscience ,si l’on peut dire ?


            • Sahtellil Sahtellil 3 avril 2010 23:07

              Sahtellil dit à Lady75 :

              « Je vous épouse quand vous voulez. »

              Aux autres il dit :

              « Moinssez autant qu’il est en vous »

              BMD


            • wesson wesson 2 avril 2010 12:41

              Bonjour docdory,

              rien que à votre titre, j’ai flairé ou vous vouliez en venir ...

              Et à vous lire, bingo !

              Allez, je résume votre long papier : Duflot chercherait à plaire aux islamistes, ce qui vous permet de passer en douce votre petite propagande : les verts = la burka

              oh la grosse ficelle !!!!


              • wesson wesson 2 avril 2010 12:44

                Et je précise que si Mme duflot est suffisament stupide pour écouter ses conseils en com qui lui auraient dit cela, et en rajoute une couche dans la bétise pour en plus l’évoquer, alors franchement elle ne fait pas le poids niveau politique ! Aucune chance d’être élue elle se ferait bouffer toute crue par n’importe quel débatteur un peu aguerri


              • DESPERADO 2 avril 2010 13:11

                wesson

                Ne pouvons nous pas imaginer que ce soit pour plaire aux juifs ?

              • Emile Red Emile Red 2 avril 2010 13:20

                Dans le mille Emile, .... euh ! Pardon .... Wesson.

                J’ai aussi reniflé dès le titre, à la vue du nom de l’auteur, la circonvolution pseudo intellectuelle, ses gros sabots et l’herminette qui va bien avec.

                On aurait pu lire que dans l’électorat vert, un grand nombre de végétariens s’offusqueraient, mais non, on va chercher les fils du désert pour bien enfoncer le clou du buzzz qui va bien avec le temps et surtout avec les raminagrobis que notre dramaturge se complait à lécher.

                La ficelle est un cable, une élingue de retenue pour capter l’auditoire et le diriger vers ces petites ignominies qu’il faut éviter de présenter tout de go.


              • docdory docdory 2 avril 2010 13:22

                @ Wesson


                Vous ne pouvez quand-même pas nier les prises de position des Verts s’opposant à une loi sur la burqa, que je met en lien !

              • Philippe D Philippe D 2 avril 2010 13:37

                On aurait pu lire que dans l’électorat vert, un grand nombre de végétariens s’offusqueraient...


                Même pour cette raison c’est absolument du plus haut ridicule.
                La pauvre, elle est condamnée à ne plus lire que des déclarations officielles du bureau du parti, tamponnées et validées, chaque mot étant soupesé pour ne pas heurter les sensibilités de tel ou tel sous-groupe de la pensée verte.

                Vous avez dit : Langue de Bois ?

              • docdory docdory 2 avril 2010 13:42

                @ Wesson


                Sur la sottise de Cécile Duflot, nous sommes d’accord ! Comme quoi, tout peut arriver dans ce monde ...

              • docdory docdory 2 avril 2010 14:02

                @ Desperado


                J’ai bien évoqué cette hypothèse en préparant mon article, mais je ne l’ai pas retenue comme argument , car il semble bien que les Verts ne courtisent guère l’électorat des citoyens de confession juive. En effet, ils sembleraient être engagés dans une campagne de boycott d’Israël, si l’on en croit cette source :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès