Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi Fillon ?

Pourquoi Fillon ?

Même si sa remontée était évidente, au point où tout le monde avait bien intégré que nous étions passés d’un duel à un combat à trois, le score de François Fillon, plus du double de Nicolas Sarkozy, plus de 15 points devant l’ancien favori, a surpris tout le monde. Mais quelles sont les raisons qui ont permis à l’ancien Premier ministre de s’imposer à ce point lors du premier tour ?

 

Positionnement, forme et fond
 
Si j’étais loin d’avoir anticipé le score de François Fillon, ni vu toutes les raisons qui pouvaient l’expliquer, il y a un point que j’avais vu la semaine dernière, c’est le fait que la campagne l’avait placé au centre de gravité de son parti. En effet, Alain Juppé se positionne comme le plus modéré du lot, y voyant l’équation gagnante face à Nicolas Sarkozy, et ce dernier pensait l’emporter par la droite en s’inspirant même parfois de Donald Trump. Mais en visant les ailes, les deux favoris de la majeure partie de la campagne ont oublié le cœur du parti, qui s’est largement tourné vers l’ancien Premier ministre. Pas sûr que l’argument de la modération soit l’argument gagnant pour Juppé en vue du second tour…
 
Fillon a aussi gagné sur la forme. Face au mercurial et sans gène Sarkozy, le seul des trois à avoir couper la file pour voter dimanche, son ancien collaborateur est poli, pondéré, tout en ayant la gravité qui sied à la fonction. Fillon a sans doute aussi gagné face à Juppé sur la forme : ce dernier use et abuse des conseils de communiquants. Depuis un an, pour casser son image austère, il apparaît toujours souriant : mais cela sonne tellement faux que, non sans une certaine ironie, c’est l’austère Fillon qui l’a battu. Et aujourd’hui il ne recule devant aucune outrance pour attaquer son rival, évoquant le pape, lançant une mauvais polémique sur l’avortement ou tentant de le disqualifier en l’associant à Sarkozy. Mais cela ressemble aux manœuvres désespérées de Balladur en 95. Juppé devient l’agité…
 
Enfin, on peut, malheureusement, penser que Fillon a aussi gagné sur l’idée, où, il faut le reconnaître, il a montré une relative constance. La métamorphose de Juppé, passé de chef de la casse sociale en 1995 au grand modéré est-elle véritablement crédible ? En outre, même si tout le monde s’accorde pour dire que Fillon va plus loin que lui, l’inspiration est la même et les programmes ne sont pas si éloignés. En outre, son plus grand conservatisme sociétal plaît sans doute à des citoyens fatigués de l’appel bien trop unilatéral des élites politico-médiatiques aux changements relativistes pseudo-modernistes. En résumé, en comparaison, Juppé semble bien être être un Hollande de droite
 

Pour tout cela, Fillon devrait largement l’emporter dimanche, un Juppé assez détestable se plaçant lui-même du mauvais côté du débat. Mais cela n’enlève rien au fait que je m’opposerai à celui qui se voit comme un Thatcher français, et qui renforcerait bien de nos problèmes économiques au lieu de les résoudre.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • nenecologue nenecologue 23 novembre 10:45

    @l’auteur : Si ça peut vous rassurer , Bayrou va se présenter contre Fillon.

    De cette façon , Hollande pourra être au second tour face à Le Pen.
    On reparlera du front républicain à ce moment là ...

    • Trelawney Trelawney 23 novembre 11:55

      @nenecologue
      Par contre si c’est Macron au second tour face à Lepen, j’en connais qui vont l’avoir saumâtre


    • eric 23 novembre 13:28

      @nenecologue
      Pas impossible...il va falloir qu’il convainque sont propre électorat de la pertinence d’avoir élu Hollande en 2012...Si il trouve des arguments, ils seront le bienvenus à gauche, car « même à gauche » il y en a qui se posent des questions....


    • leypanou 23 novembre 15:16

      @Trelawney
      Par contre si c’est Macron au second tour face à Lepen : pour faire un 2ème tour, il faut avoir été présent au 1er non ?


    • nenecologue nenecologue 23 novembre 15:38

      @leypanou
      évidemment , si Bayrou se présente , il y a des grandes chances que macron déclare forfait puisqu’il n’est là que pour enlever les voix du centre aux républicains.


    • Trelawney Trelawney 23 novembre 17:39

      @nenecologue
      Macron est là pour dérouler le tapis rouge à Fillon (ou Juppé mai je n’y crois pas trop). En effet si Macron fait le meilleur score de la gauche (devant Mélenchon et mimolette) quelle sera la marge de manoeuvre de Fillon pour imposer ses réformes ? énorme !

      C’est pour cela que c’est le candidat des banques.

    • lsga lsga 23 novembre 17:43

      @Trelawney
      sauf que c’est fillon qui va être le candidat de LR, et que personne ne va lui dérouler un quelconque tapis rouge. 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 novembre 11:31

      Fillon, c’est la revanche des enfants de Pétain !


      • Clocel Clocel 23 novembre 11:52

        @Jeussey de Sourcesûre

        Ô putain !!! Là... J’aurai pas osé ! Quoi que... smiley


      • MKT 23 novembre 12:11

        @Clocel
        Pas si faux que cela la remarque de Jeussey.
        Lire tout le billet en date du 21 novembre 2016 : http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/


      • eric 23 novembre 12:36

        @Jeussey de Sourcesûre

        Hautement improbable !

        Enfant chéri des gauches (voir la fameuse lettre de Léon Blum), le Maréchal l’est pour deux raisons essentielles. Il a freiné le carnage à Verdun. Mais surtout, il ne va pas à la messe...
        Réputé proche des radicaux, il refuse pourtant de dénoncer ses officiers pratiquant.

        Il faut dire aussi que comme aujourd’hui, parmi ceux qui acceptent de consacrer physiquement leur vie à la défense des valeurs républicaines, si on enlève les cathos et la droite...

        Ce n’est pas un hasard si il sera choisit par l’assemblée issue majoritairement du front populaire. (Et même en comptant les absents...)

        Même des députés viré du partis après le ralliement de celui-ci à Hitler, mais élus communistes avec les vote de la SFIO et des radicaux se prononceront pour lui. C’est sans doute pour cela que l’essentiel de ses différents ministre proviendra des gauches au sens large.

        Non ! Catholique pratiquant, Fillon, à titre personnel, mais aussi par ses origines familiales, gaulliste, est bien plus l’enfant du général de Gaulle et de l’ensemble de ces officiers qui sauvèrent l’honneur de notre pays face à l’avachissement « normal » des caciques de la république cassoulet face à l’occupant.

        Bon, quand on sait qu’on trouve sur le net des photos de Mitterrand ( Francisque numéro 2202) manifestant contre le « pétainisme » du Général, on ne s’étonne de rien.

        Les gauches fonctionnarisées, maîtresses d’œuvre et principales bénéficiaires du Vichysme. Elles qui choisirent de sauver les Tziganes et les frères, mais de livrer les juifs étrangers, devraient devenir prudente dans leurs étiquetages vichyste à l’heure ou internet permet de recouper touts les infos...
        http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/zemmour-vichy-excuses-des-gauches-158538


      • Alice Alice 23 novembre 13:34

        Les « enfants de Pétain » étaient plutôt, d’après les anciens qui connu l’époque Giscard, du côté de dernier (par anti-gaullisme) et aujourd’hui plutôt du côté du FN. Et même côté PS après-guerre. Le retournement de veste et le carriérisme, ça existe vous savez smiley

         

        Non, Fillon a toujours été un gaulliste dès le début de sa carrière..


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 novembre 14:31

        @Jeussey de Sourcesûre

        L’Église catholique en France pendant la Seconde Guerre mondiale a joué un rôle de première importance dans l’histoire du régime de Vichy, tant en zone libre qu’en zone occupée. Avec l’avènement au pouvoir du maréchal Pétain, elle s’est retrouvée dans une grande proximité avec le nouveau chef de l’État et le nouveau gouvernement.

        Elle a pris position sur les problèmes de l’époque, notamment la persécution des Juifs, le Service du travail obligatoire (STO) et la Résistance. La proximité de l’Église catholique et de l’État français de Pétain se comprend à travers par la formule du cardinal Gerlier, le 18 novembre 1940 à Lyon : « Pétain, c’est la France et la France, aujourd’hui, c’est Pétain ».

        il y a communauté de vues entre la hiérarchie catholique et Pétain qui déclare le 25 juin 1940 :

        « L’esprit de jouissance a détruit ce que l’esprit de sacrifice a édifié. C’est à un redressement intellectuel et moral que je vous convie. Convaincu que l’Église peut aider au redressement moral qu’il envisage, le chef de l’État est bien disposé à accueillir toutes les demandes qu’elle lui présentera. »

      • Alice Alice 23 novembre 16:05

        @Jeussey de Sourcesûre

        "Avec l’avènement au pouvoir du maréchal Pétain, elle s’est retrouvée dans une grande proximité avec le nouveau chef de l’État et le nouveau gouvernement"

         

        En résumé pour vous : l’église catholique de 1940 était proche du gouvernement, les français catholiques d’aujourd’hui sont donc tous des "enfants de Pétain"

         

        Les ânes ont 2 oreilles, le maire de mon village a 2 oreilles, donc mon maire est un âne.


      • eric 23 novembre 16:41

        @Jeussey de Sourcesûre

        J’suis d’accord : les maçon allemands on été jusqu’à exclure les non aryens de leur rang en anticipant les désirs des Nazis
        http://lamaconne.over-blog.com/la-franc-ma%C3%A7onnerie-en-allemagne

        Dans votre logique, voici une liste approximative et indicative de quelques fascistes présents aujourd’hui dans l a vie politique française...
        http://www.lelibrepenseur.org/liste-de-francs-macons-du-parti-socialiste/


      • Trelawney Trelawney 23 novembre 17:41

        @Jeussey de Sourcesûre
        Fillon, c’est la revanche des enfants de Pétain !

        Et Mitterrand c’est la revanche de qui ?

      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 novembre 08:02

        @Trelawney

        ah oui, pardon :
        j’aurais dû écrire : « c’est la victoire des petits’enfants de Pétain
        ce n’est pas une revanche, puisqu’ils n’étaient pas là pour la première manche. »

      • Shawford Tyrann’s orchid 24 novembre 08:14

        @Jeussey de Sourcesûre

        Qui est là ici et maintenant a toujours été là, disait mon pitit scarabée.

        True or false, l’ami ?


      • eric 23 novembre 12:18

        FIllon ramène vers LR/centre l’électorat tenté par le FN comme les centristes de conviction.
        Les centristes de confort, dragué par Jupé, se partageront entre Fillon quand ils savent compter et Bayrou-Macron dans le cas inverse, pour ne pas faire de peine à leurs voisin de gauche.

        Il fait consensus dans ce qui reste du vrai centre, c’est à dire les démocrates chrétiens héritier du MRP. et du centre libéral, avec Morin, Giscard.

        Fillon parvient même à draguer une partie des nébuleuses droite de droite. ralliement parait-il de Bompard, chauprade etc...
        Traditionnellement, les cathos pratiquant et les Frontistes étaient deux compoantes de l’électorat peu réconciliables. ON voyait pas mals d’ancien PS voter FN quelques rares anciens coco, pratiquement pas de vrais catho.
        Fillon est la réponse à Marion. Comme elle il est un attracteur dans les deux directions.
        Il faut rendre hommage à Taubira et Hollande. Il sont pour beaucoup dans la prise de conscience de ces droites de ce qui les rapprochent...dans leur dédiabolisation réciproque...Les médias prétendent que Marine a mené un dédiabolisation, mais elle ne s’est jamais prise pour le diable elle même. En revanche, à la manif pour tous, toutes les droites se sont souvenues qu’elles étaient toute composée d’êtres humains démocrates, là ou les médias leur affirmait le contraire...

        Jupé reste le meilleur de la classe. C’est lui qui lit le plus les leçons médiatiques. Ses interventions semblent directement issues des stories telling de conseillers parisiens au fait des dernières modes.

        La veille du scrutin, on a reçu par Mail un texte de Jupé sensiblement à droite des positions du FN sur l’identité, l’islam, etc.. Le lendemain, on à droit à des sorties féministes digne de Clinton...On se croirait dans un quinquennat « Normal » ou pour faire face à une pauvreté qui touche 8 millions de personnes, on marie 8000 homosexuels.

        Jupé mériterait mieux que cela. Intellectuellement s’entend. Politiquement, c’est comme sa réforme qui conduit Jospin au pouvoir. Très intelligent, très préparé et politiquement complètement à côté de la plaque ( lui dit que c’est la faute de Villepin...).

        Pour que Fillon ne soit pas président, il va falloir pas mal de conditions : chacune rencontre des obstacles.

        1) Que encore plus d’électeurs de gauche aillent voter contre le morale, l’honnêteté et la démocratie. Participer aux primaires de droite, c’est accepter l’idée, à terme, que les petits patrons et agriculteurs participent à l’élection du patron de la CGT.

        Oui, mais manque de bol, dans la foulée il y a des primaires de gauche...Il va y avoir une grande exemplarité. Si personne ne respecte les règles du jeu du « vivre ensemble » il va y avoir matière à rigoler. En effet, les sondages parlent de 600 000 votant ( 12 000 pour les verts) rappelons qu’en pleine euphorie, le PS en avait rassemblé de l’ordre de 2,6 millions.

        En gros, il y aura autant de sarkozistes mécontents et déçus prêt à apporter un soutien actif au plus mauvais candidat PS possible que d’électeurs PS....

        Cela étant, même sans électeurs de droite majoritaires aux primaires des gauches ( et ce n’est pour une fois pas une faute d’accord), la rigolade est quand même garantie, sauf si Camba parvient à mettre d’eux même en dehors du parti ceux qui ne pensent pas bien.

        2) Que les, aujourd’hui, clairsemés élus de gauche qui restent, donnent leur parrainages à Bayrou, voir à d’autres candidats parasites de droite et que cela fonctionne...

        Mais c’est pareil...et il y a plus d’élus de droite. J’entends déjà l’appel à « permettre l’expression démocratique de tous les micro candidats de gauche » Qu’ils y aillent, je leur garantie leurs parrainages......Je pense qu’il n’est même pas impossible que certains élus FN viennent à la rescousse de candidats issus du PS, non participant à la primaire et exclus par Cambadélis....

        3) Que les gauches aient un candidat susceptible de passer le premier tour...

        Là, il va falloir un attentat réussi contre Mélenchon ou la signature d’un programme commun. Acheter les voix verte fut coûteux en 2012. Acheter celles de Mélenchon et la garantie de l’échec...
        Et puis, la disparition politique des verts fait qu’il n’y aura qu’un prix à payer, mais également qu’un supplétif à agglomérer...

        4) Face à la fuite attendue des sponsors, il va falloir aussi calmer Macron pour que l’aile droite affairiste et friquée du PS cesse de gaspiller son argent dans une candidature médiatique qui n’a même pas l’épaisseur de celle de Jupé.
        Il faut savoir que la tactique macron vise à capter des voix Bayrouistes...Macron participa sans soutenir, Bayrou soutint sans participer, les deux représentent l’électorat classe moyenne sup centristo quelque chose partageant le triste privilège d’être le moins mixte socialement en France.

        Il est aussi le plus minoritaire. Le plus écouté par les médias parce que, c’est eux....
        C’est la partie du pays qui est contente comme cela. Pour laquelle tout va bien...Qui veut bouger le moins possible et pouvoir faire ses courses le dimanche...

        Ces deux candidatures contribueront à renvoyer vers leurs camps respectifs, les gens qui ont des convictions et des projets pour le pays de droite comme de gauche.

        Bref, à coup de magouille, des gauches peuvent parvenir à se survivre à elles même lors de ce scrutin.

        La France est toujours à la traîne des anglo saxons et plus excessive.

        Alors qu’elle vote en tendance à 70% à droite, les divisions de celles-ci peuvent ouvrir un fenestrou d’opportunité aux gauches pour se maintenir dans les prébendes. Mais il faut bien voir que la conséquence sera tôt ou tard, une réaction très nettement plus excessive que le Trumpistme...
        Et même pas nécessairement avec Madame Le Pen...

        Élu sur des mensonges, des malentendus, des alliances contre nature Hollande s’est heurté à la résistance passive de la société française, toutes tendances confondues. Son immobilisme n’est pas exclusivement du à sa nullité. Quand on esrt élu comme il l’a été, on ne peut même pas décider quelque chose à NDDL, alors sur des sujets vitaux...

        Pour n’importe quel candidat de gauche aujourd’hui, être élu serait encore pire. Pour lui, son parti et pour le pays.

        Au regard des dernières élections, des sondages, des primaires, la France doit choisir entre Le Pen et FIllon.

        Le degré de nihilisme ou d’exaspération des électeurs de gauche trahis par la totalité de leurs représentants, le ralliement idéologique progressif des gauches de gauche au FN, pourraient contribuer à influencer le résultat final. Mais il me semble que l’écrasante majorité du pays comprend qu’elle a besoin de Fillon.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 novembre 12:46
          Il y a près d’une quinzaine de jours ( 07/1/16 ) J’ai comme l’impression que les médias (certains disent « M.....s »).. font un peu l’impasse sur les « casseroles » de Juppé !

          ..a un moment j’ai écris ceci ;

          Pour moi, cette affaire est assez grave, car c’est une compromission personnelle, pour faire simple une tricherie, une magouille dont le maître mot est l’argent !

          Lorsque l’on a des revenus d’un salaire de Ministre ( affaires étrangères ) qui est actuellement aux alentours des 10.000 €, ( sans compter les divers avantages !!!) … se conduire ainsi, démontre quand même une bien étrange ( certains diront même inquiétante ) moralité !

          Alors est-ce que ces faits sont compatibles ou bien au contraire incompatibles avec la fonction de Président de la République, la question est posée !!!

          .. et j’ai marqué cette conclusion :

          Moi le vieux gaulliste, je trouve très très étrange ce silence, cette amnésie médiatique, sur cet aspect de personnalité concernant un candidat à la fonction suprême !

          Autre importance qui a été désastreux à mon avis pour Juppé c’est que parmi ses soutiens, il y avait deux « traites » en premier Bayrou, celui qui en 2012 à dit qu’il voterait Hollande :, et en second Valérie Pecresse qui au départ était pour Fillon :, et qui lorsque les sondages donnaient Juppé largement en tête par rapport à Fillon ,à tournée sa veste, pour se rallier à Juppé ! Voir son ralliement à Juppé : ,cela veut bien dire que les électeurs n’aiment pas les traites, tout comme celui qui s’entoure de tels personnages. Alors Juppé et ses casseroles plus ces deux ( mauvais ) soutiens, avec le résultat de se premier tour, mon analyse est bien confirmer , à tout dit et tout ! !

          Hier soir sur bfmtv, j’ai écouté un moment son discours à Lyon, et bien je l’ai trouvé Gaulien., un peu avant vers les 19 h 55 en zappant, il y avait Juppé très très en colère ( en bas de l’écran il état indiqué en meeting à Toulouse ), il répondait à des accusations d’antisémitisme et de soutien salafisme ,.. n’étant pas au courant de ces critiques, dans Google, j’ai tapé :Juppé et salafismes et parmi pas mal de réponses , j’ai trouvé celle-ci,.. à vous de vous faire votre propre jugement !

          @+ P@py


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 novembre 12:51

            @Gilbert Spagnolo dit P@py


            J’ai marqué « les électeurs m’aiment pas les traites », je veux dire plus précisément les personnes qui s’entourent de traites !


            @+ P@py


          • eric 23 novembre 13:06

            @Gilbert Spagnolo dit P@py

            J’arrive pas à trouver les résultats de la primaire à l’île de Sein ( 12 votants résultats non publié). Cela serait intéressant. La Bretagne a voté Fillon. La plupart des régions gaullistes de tradition aussi. Je suis d’accord avec vous, hier, à Lyon, j’ai pour la première fois entendu un candidat qui trace un projet pour le pays. Après on peut en penser ce que l’on veut, mais c’est autre chose que l’obligation d’être favorable à l’avortement, le mariage des trans, l’ intersectionnalité, les éoliennes partout et course poursuite pour ravir au Danemark le titre de plus grand nombre de fonctionnaire par habitant compte tenu que nous détenons déjà le record des moindres horaires travaillés et de la plus grosse part du PIB en Europe consacré à leurs retraites....


          • Alice Alice 23 novembre 13:55

            @Gilbert Spagnolo dit P@py

            "Il y a près d’une quinzaine de jours ( 07/1/16 ) J’ai comme l’impression que les médias (certains disent « M.....s »).. font un peu l’impasse sur les « casseroles » de Juppé !

            ..a un moment j’ai écris ceci ;

            Pour moi, cette affaire est assez grave, car c’est une compromission personnelle, pour faire simple une tricherie, une magouille dont le maître mot est l’argent !"

             

            Le candidat des médias était Juppé.

            Ses récentes calomnies contre Fillon (lisez mes posts plus bas) ne font que confirmer le personnage qu’il est.


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 novembre 14:00

            @ericSalut Eric,


            J’ai trouvé ça sur le web



            Le résultat du vote de la primaire à la droite est connu en Vendée. 46191 personnes se sont déplacées pour voter et c’est François Fillon qui est largement en tête avec 56,27 % des voix, devant Alain Juppé (22,18 % des voix).


            http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/primaire-droite-les-1ers-resultats-placent-fillon-en-tete-en-vendee-4624386



            Pour l’île de Sein, tentes d’envoyer un mail au journal, ou voir du coté du Ministère d l’intérieur pour plus d’infos, .. pour bibi,... ben c’est l’heure de la sieste !!


            @+ P@py


          • Coriosolite 23 novembre 13:05

            Pourquoi Fillon ?

            Parce qu’ il est honnête, n’a jamais été condamné et ne risque pas de l’être, parce qu’il est pondéré, qu’il semble sincère et déterminé, parce qu’il veut renouer une coopération avec la Russie, parce qu’il nomme l’ennemi -l’état islamique-.

            En bref un homme d’Etat.

            Et je souhaite que la gauche trouve un candidat de valeur pour que, quel que soit le prochain président, la France soit enfin dignement représentée.


            • eric 23 novembre 13:17

              @Coriosolite

              Là cela ne va pas être de la tarte... !

              Lors des trois dernières reprises, le PS a choisit Jospin Ségolène et Hollande....

              Pour des raisons fonctionnelles et systémique, les gauches choisissent toujours en leur sein le plus médiocre ou le plus hypocrite...

              En tous cas chaque fois qu’elle a été « durable ». Autre chose qu’une fête foraine ou un carnaval violent, sans lendemain mais avec des coûts élevés comme le front popu. ou la commune

              Staline à triomphé sur une ligne...centriste avant de dévoiler la couleur...

              Mitterrand l’ancien Vichyste lui, a évacué les vrais socialistes du parti en se présentant sur leur gauche..... !

              Je vous laisse décider à quel catégorie appartient Hollande. C’est en effet plutôt une question pour les gauches.

              Aujourd’hui quel est le plus mauvais ? Le plus menteurs ? Le plus les deux ? Voilà chacun à gauche peut déjà se faire une idée de pour qui au final, on va lui demander de voter....


            • Coriosolite 23 novembre 14:52

              @eric
              Dans ma famille les anciens évoquent encore une époque où les élus de gauche, socialistes ou communistes, incarnaient l’honnêteté, le dévouement désintéressé, l’amour du peuple et du pays.

              Je veux bien croire que ça a existé. Mais je crains que cette époque ne soit révolue depuis longtemps.

              Dommage pour la gauche et pour la démocratie.

              Alors qui choisiront les électeurs de gauche à l’issue de leur primaires ? C’est leur responsabilité.


            • eric 23 novembre 15:08

              @Coriosolite

              A l’extrême limite, je veux bien le croire pour les communistes. Et encore. Plus pour des militants ou des électeurs que pour des élus.
              Et ce passé est bien lointain.

              Mais comme une bonne part des gauches est prête à tout pour conserver ses prébendes, il est difficile au reste de la population de se désintéresser complètement de leurs manigances...

              Surtout qu’elles sont enkystées dans nos institutions. Nous pouvons élire qui nous voulons, il y a des masses de gens, payés par nous à plein temps, et qui à plein temps, persisteront à imposer leurs choix politiques quoi que nous et nos élus démocratique en ayons.

              Exemple, tu peux faire passer une réforme de l’éducation, mais si leurs syndicats n’en veulent pas, tu peu te a garder sauf pouvoir ayant une vraie autorité ,une vraie légitimité, et une vraie écoute de la base enseignante.

              Du reste, il n’y a qu’à lire les articles des gauches en train de se demander, non pas tellement pour pour qui voter pour une victoire, mais bien pour imposer un rapport e force au sein des gauches. Celui ci est déterminant pour partager notre argent, partout ou elles sont sociologiquement en situation de pouvoir et en situation d’essayer de parvenir à interdire aux citoyens de se prononcer.


            • HELIOS HELIOS 23 novembre 17:01

              @Coriosolite

              rien a voir de tout ça :

              Pourquoi Fillon... parce que c’est bon !

              ah, mais vous avez moins de 50 ans, vous ne savez pas. Avez vous regardé le couloir du metro par la vitre de votre wagon ?
              Connaissez vous un vin doux appelé « Picon » ?

            • Alice Alice 23 novembre 13:47

              "Et aujourd’hui il (Juppé) ne recule devant aucune outrance pour attaquer son rival, évoquant le pape, lançant une mauvais polémique sur l’avortement ou tentant de le disqualifier en l’associant à Sarkozy. Mais cela ressemble aux manœuvres désespérées de Balladur en 95. Juppé devient l’agité…"

               

              Mariage pour Tous : Fillon a bien dit qu’il ne reviendrait pas sur la Loi Taubira, il a juste annoncé une modification : ne garder pour les couples homosexuels l’adoption simple et réserver l’adoption plénière aux couples hétéros. à mon avis c’est un os à ronger destiné à calmer un frange rétrograde de l’électorat. Rien dit que cela se fera et il aura une bonne raison de laisser tomber car ce serait anticonstitutionnel.


              • Alice Alice 23 novembre 13:48

                Avortement : jamais il dit, à aucun moment de sa carrière qu’il souhaitait revenir sur la liberté d’avorter.

                C’est une calomnie de dernière minute inventée par le clan Juppé tentant son va-tout : lisez la magnifique lettre ouverte de Bernard Debré à Juppé

                http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-droite/2016/11/23/35004-20161123ARTFIG00093-bernard-debre-a-alain-juppe-as-tu-perdu-la-tete.php


              • Coriosolite 23 novembre 14:38

                @Alice
                Bonjour,

                Je vous invite à lire également la réponse de Fillon à J.F. Poisson dans laquelle Fillon précise le sens de son action à venir si il devient président.


              • HELIOS HELIOS 23 novembre 17:07

                @Alice

                ***** ne garder pour les couples homosexuels l’adoption simple et réserver l’adoption plénière aux couples hétéros. à mon avis c’est un os à ronger destiné à calmer un frange rétrograde de l’électorat *****


                ah, mon dieu, être né d’un homme et d’une femme, cela est devenu rétrograde !
                il y a bien un vrai problème dans la tête de certain d’entre nous.
                Je suis retrograde comme les 7000 générations (selon le musée de l’homme) qui m’ont précédé... et ce n’est pas fini, malgré les manipulations génétiques.

              • Alice Alice 23 novembre 17:51

                @HELIOS

                Rétrograde parce que les gens style « Manif pour Tous » s’opposent à l’égalité des droits pour les autres alors que cela ne leur enlève rien.

                Étrange et prétentieux de s’appeler « pour Tous » de la part de gens qui s’opposent à ce que Tous aient les mêmes droits qu’eux.

                Le Mariage pour Tous n’a pas pour but de faire procréer entre eux 2 personnes homosexuelles mais de leur permettre de régulariser leur situation tout comme les couples hétéros.


              • HELIOS HELIOS 23 novembre 20:42

                @Alice
                oui, d’ac, mais là on parlait d’adoption et de filiation. Rien a voir avec le "mariage’ !


              • eric 23 novembre 23:44

                @Alice
                Le mariage es t l’union ’un homme et d’une femme. Tous le monde y avait droit.

                Certains, ( à peu prêt 8000 par an, en baisse régulière) ont voulu un droit supplémentaire. Celui de faire reconnaître par la société leur union avec une personne du même sexe. Ce droit supplémentaire n’intéresse qu’eux. Il s’agit fondamentalement d’une niche fiscale. L’âge des conjoint, confirme que ce sont des gens âgé, avec des revenus plutôt élevé, et qui en ont marre de la terreur fiscale sur les célibataires.
                Les enfants la dedans ? essentiellement un prétexte pour exiger les mêmes aantages fiscaux.

                Etude INED :, "0,3 % des couples sont constitués de deux personnes de même sexe déclarant une vie en couple, à quoi s’ajoutent 0,6 % d’« amis » de même sexe qui ne se disent pas explicitement en couple mais en constituent vraisemblablement un (Digoix, Festy, Garnier, 2004 ; Festy, 2006). Au total, les couples corésidents de même sexe avoisineraient 1 % du nombre total des couples, chiffre analogue à celui des pays voisins. ( NB l’ined extrapole sans savoir pour tripler le nombre de coupel potentiel, mais quand on vit en province, on sait le nombre de paire de gens qui vivent ensemble pour des raisons non sexuelles.)
                En posant qu’un couple de même sexe sur dix vit avec des enfants et que ces couples ont en moyenne deux enfants (à l’instar des couples de sexe différent), P. Festy aboutit à une estimation situant le nombre d’enfants résidant avec un couple de même sexe dans une fourchette de 24 000 à 40 000, la grande majorité vivant avec un couple de femmes.....« 

                Pour un sur 10 de 0,3% avéré, on a remis en cause les lois régissant la filiation. On a décidé de priver à priori des gosses de leur vraie filiation, pour le plaisir de quelques uns. C’est un excellent chose que Fillon mette cela à son programme. Il aura une forte légitimité pour mettre en œuvre cette réforme.

                Après je ne sais pas qui vous a raconté » que ce ne serait pas constitutionnel, mais de toute façon, cela ne change rien. Quand on voit le nombre de ministres socialistes qui renoncent déjà à aller au casse pipe aux législatives, on devine qu’il se trouvera, avec les nombreux députés FN, une majorité constitutionnelle pour permettre au président de faire ce qu’il a promis...


              • Alice Alice 24 novembre 22:59

                @eric

                "Le mariage est l’union ’un homme et d’une femme. Tous le monde y avait droit."

                C’est ce que disait la loi mais la loi a changé.

                 

                "Certains, ( à peu prêt 8000 par an, en baisse régulière) ont voulu un droit supplémentaire."

                Non un droit supplémentaire mais le même droit que les couples hétéros.

                 

                « Il s’agit fondamentalement d’une niche fiscale. »

                Ne pourrait-on pas dire la même chose que les concubins hétéros qui régularisent leur situation en se mariant ?


              • Alice Alice 24 novembre 23:02

                @eric

                "Les enfants la dedans ? essentiellement un prétexte pour exiger les mêmes avantages fiscaux."

                Croyez-vous réellement qu’on adopte un enfant pour des avantages fiscaux ?

                 

                "On a décidé de priver à priori des gosses de leur vraie filiation, "

                Ni plus ni moins que lors d’une adoption plénière pas un couple hétéro. Les adoptés ne deviennent évidemment pas des enfants biologiques mais sont des enfants adoptés. Cela leur permet d’hériter comme les enfants biologiques.

                Si les parents biologiques sont connus, ils restent les parents biologiques.

                Beaucoup d’adoptés sont des orphelins de parents inconnus. Ne vaut-il pas mieux qu’ils soient adoptés plutôt que de rester orphelins ?


              • Alice Alice 24 novembre 23:03

                @eric

                "Après je ne sais pas qui vous a raconté » que ce ne serait pas constitutionnel, "

                à mon avis ce serait contraire à l’égalité donc aux Droits-de-l’Homme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès