Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi François Hollande a viré Nicole Bricq - Le dossier Shell en (...)

Pourquoi François Hollande a viré Nicole Bricq - Le dossier Shell en Guyane

On ne pourra pas dire que François Hollande « ne casse pas » des « Bricq »...

Nicole Bricq, Ministre de l'Écologie et du développement durable (sic), est virée de son poste au bout d'un mois !

Encore une promesse de François Hollande qui fait psccchhhiiittt…

Hier 20 juin 2012, c’était Jean-Marc Ayrault que le chef de l’État envoyait courageusement au casse-pipe pour annoncer que les « euro-bonds » était une promesse bidon reléguée au magasin des farces et attrapes, sitôt passé le second tour des législatives.

Ce soir du 21 juin, c’est encore Jean-Marc Ayrault qui porte le chapeau : il débarque Nicole Bricq de son poste de « ministre de l’écologie et du développement durable » pour la remplacer par Delphine Batho. (Laquelle devait d’ailleurs se demander à quoi elle servait au juste comme « ministre déléguée auprès de la ministre de la Justice », poste où elle n’est pas remplacée…)

UNE MINISTRE DONT ON VANTAIT LA COMPÉTENCE ET LES APPUIS GOUVERNEMENTAUX IL Y A ENCORE 17 JOURS…

Ce débarquement de Mme Bricq est d’autant plus remarquable que les médias à la botte avaient glosé, voici un mois à peine, sur la pertinence extraordinaire du choix de cette femme pour ce poste.

Le journal Le Monde du 4 juin 2012 (il y a 17 jours…) lui avait ainsi consacré une interview flatteuse, dans laquelle on pouvait lire ce qui suit :

Question du Monde : – « N’est-il pas étonnant d’avoir nommé au ministère de l’écologie une socialiste, et non une personnalité issue des milieux écologistes ? »

Nicole Bricq : – « Les réactions de la mouvance écologiste ont été très favorables, pour une raison bien simple : je connais les dossiers, j’ai une vraie légitimité et une forte conviction. J’ai, par exemple, beaucoup contribué en 2008, alors que le premier secrétaire du PS était François Hollande, à intégrer l’écologie au sein de la déclaration de principe du Parti socialiste. »

Question du Monde : – « Iriez-vous jusqu’à dire que le PS s’est converti à l’écologie ? »

Nicole Bricq : – « N’en suis-je pas la preuve ? Il y a, j’en conviens, de petites différences culturelles entre certains de mes collègues et moi. Je ne nie jamais les obstacles, car il faut les connaître pour les surmonter, mais je pense avoir des appuis de poids au sein du gouvernement, parmi les associations et dans la société. Ce sera décisif. »

[source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/06/04/nicole-bricq-l-ecologie-n-est-pas-un-luxe-pour-bobos_1712198_3244.html]

Relire ces paroles est du plus haut comique ce soir puisque l’on découvre que celle qui pensait « avoir des appuis de poids au sein du gouvernement, parmi les associations et dans la société » allait être virée 17 jours après.

L’INGRATITUDE DE FRANÇOIS HOLLANDE

On découvre aussi avec intérêt que le sieur François Hollande se moque, semble-t-il, comme d’une guigne de quelqu’un qui « connaît les dossiers, [qui a] une vraie légitimité et une forte conviction. »

Quant à la fidélité et à la gratitude du nouveau Président de la République, on en a également un aperçu instructif puisqu’il vient de virer comme une malpropre, un mois après sa nomination, la responsable qui avait « beaucoup contribué en 2008, alors que le premier secrétaire du PS était François Hollande, à intégrer l’écologie au sein de la déclaration de principe du Parti socialiste. »

Mais pourquoi a-t-elle été virée ? A moins qu’elle n’ait piqué une crise de nerfs à cause du énième fiasco du G20, l’explication tient plus probablement à la gifle que François Hollande et Jean-Marc Ayrault viennent de lui infliger à l’occasion de l’affaire Shell en Guyane.

Explications :

NICOLE BRICQ VICTIME DE SHELL

Le 13 juin dernier, Mme Bricq avait annoncé avoir décidé avec son collègue du Redressement productif Arnaud Montebourg une remise à plat des permis de forage off-shore en Guyane française.

L’impétueuse ministre avait alors déclaré : « Je remets à plat tous les permis. Je remets donc à plat le permis de la société Shell en Guyane ». Pour justifier sa position, elle avait invoqué « l’attachement du gouvernement à la protection de la faune marine et de l’environnement » [sic !] et avait affirmé qu’elle ne disposait « d’aucune garantie » de la part de Shell.

Depuis cette annonce, plusieurs communiqués gouvernementaux avaient semé le doute. Et hier soir 20 juin, des parlementaires guyanais affirmaient que les arrêtés préfectoraux autorisant Shell à procéder à ses forages exploratoires à 150 km au large de Cayenne venaient tout juste d’être signés par le préfet de Cayenne. Lequel n’avait évidemment pas pu prendre une telle décision sans obtenir le feu vert du Premier ministre pour désavouer la ministre de « l’écologie et du développement durable. »

On notera au passage que la gifle est aussi administrée à Arnaud Montebourg, qui avait pris la codécision avec Mme Bricq sur cette affaire de Shell en Guyane. Le ministre du « Redressement Productif » est décidément voué à avaler des couleuvres les unes après les autres (ou plutôt des anacondas puisque la scène de passe en Amérique du sud).

A l’évidence, François Hollande et Jean-Marc Ayrault doivent avoir plus peur de Shell et des Américains que de Mme Bricq, M. Montebourg et des électeurs écologistes français…

LA COLÈRE DES ASSOCIATIONS ÉCOLOGISTES

Ce désaveu de Mme Bricq a aussitôt semé l’émoi chez les associations environnementalistes : dans un communiqué commun publié ce soir, France Nature Environnement, WWF, Greenpeace, Oceana, la Fondation Nicolas Hulot, et Guyane Nature Environnement entre autres, s’insurgent contre cette décision dangereuse.

Ces associations, qui ne connaissaient pas encore le limogeage de Mme Bricq, viennent ainsi de déclarer : « Le fait que la ministre de l’Environnement perde son premier arbitrage est de très mauvais augure pour la future conférence environnementale, le débat sur la transition énergétique et la réforme du code minier. [...] La plus grande transparence doit être faite sur les raisons avancées pour justifier ce revirement. » [On va rire...]

Dans leur communiqué les ONG montrent aussi à quel point elles tombent de haut et ont le sentiment de s’être faites rouler dans la farine par les Tartuffes du PS : « Il y a de quoi douter de la sincérité de la France dans les discussions au Sommet sur le développement durable réuni actuellement au Brésil. Cet arbitrage sur les forages en Guyane tombe alors même que simultanément la France se veut fer de lance à Rio dans le plaidoyer pour les océans et la gouvernance de la haute mer. »

CONCLUSION

Un mois et demi après son élection à l’Élysée et 4 jours seulement après le second tour des législatives, toutes les associations environnementalistes affirment qu’il « y a de quoi douter de la sincérité » de François Hollande… Après le bobard des euro-bonds, voici un quinquennat qui commence décidément très fort et très vite.

Cerise sur le gâteau : Mme Bricq, au lieu de quitter dignement le gouvernement, a accepté d’être nommée… ministre du commerce extérieur. À ce titre, elle va désormais arpenter la planète pour promouvoir les intérêts commerciaux français.

Mme Bricq aura donc, par exemple, pour tâche de faire feu de tout bois :

- pour vendre des Airbus qui détruisent la couche d’ozone,
- pour vendre des centrales nucléaires Areva en Chine,
- ou pour obtenir des contrats d’exploration off-shore pour Total au Myanmar (Birmanie), en Méditerranée ou dans la Caspienne.

Arnaud Montebourg va pouvoir se consoler : non, il ne sera pas le seul ministre à avaler son chapeau matin, midi et soir, en contrepartie d’une voiture avec chauffeur et gyrophare.

François Asselineau

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (107 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • bigglop bigglop 23 juin 2012 01:45

    Mais où est passée Cécile Duflot, elle est coincée dans les w.c. d’Europe Ecologie les verts


  • morice morice 22 juin 2012 11:56

    décidément ; le faux historien ne digère pas ses 17 soutiens seulement à sa candidature présidentielle : inconnu des français, il tente de se faire un nom chez Agoravox avec des jeux de mots dignes de l’Almanach Vermot


    Bref, il ne casse lui aucune brique.

    Mais cet extrémiste de droite déguisé nous casse les couilles, pour sûr.

    à lire le « A l’évidence, François Hollande et Jean-Marc Ayrault doivent avoir plus peur de Shell et des Américains que de Mme Bricq, M. Montebourg et des électeurs écologistes français… » on se croirait revenu à la guerre froide : il a autant d’années de RETARD, en effet, le REAC Asselineau...

    qui devrait vérifier de qui il parle avant d’écrire : notamment sur le grand défenseur des animaux du WWF, dont, visiblement, il ignore tout....


    belle entreprise commerciale, non ?

    • ThaTon ThaTon 22 juin 2012 12:21

      Vous êtes passé au nous de majesté, morice ? Une promotion dans votre vie personnelle, peut-être ? : )


    • jullien 22 juin 2012 12:47

      Mais cet extrémiste de droite déguisé nous casse les couilles, pour sûr.
      Premièrement, en matière d’ « extrémiste de droite » nous avons souvent vu pire et de très loin sur AV (je me souviens notamment de l’époque où l’extrême-droite était très nettement surreprésentée parmi les commentaires) .
      Ensuite, pour ce qui est de « casser les couilles » aux autres cela fait plus de cinq ans que nous devons supporter votre agressivité. Commencez par vous calmer.


    • Yohan Yohan 22 juin 2012 12:55

      Va troller ailleurs Momo, le mec qui pleure la modo dès qu’on lui touche un poil. Je vois bien le cafteur Momo dans la cour de récré « m’sieur le surveillant, le gars là bas y m’a tapé, ouin ouin » 


    • A. Nonyme A. Nonyme 22 juin 2012 14:01

      Morice, grand nom d’Agoravox, file vite voir sur ton article des fois qu’il y ait un lecteur.

      Non ? Y’a personne ?

      Sont pas gentils les gens. A moins que...

      A moins que tes articles imbitables n’intéressent personne, à moins que les Agoravoxiens aient une préférence pour ceux qui savent écrire, à moins que les lecteurs privilégient les auteurs qui acceptent la critique et sont capables d’échanger sans traiter leurs interlocuteurs de facho dès le premier mot, à moins que... etc... smiley


    • Emmanuel Aguéra LeManu 22 juin 2012 14:35

      Momo dit ce qu’il veut et ça construit peut-être pas beaucoup, mais ça ne démolit pas autant que les sègues d’Asselineau.
      Asselineau qui m’emmerde,toujours autant, il n’a qu’à monter un blog, ça nous évitera de trier. Un blog citoyen n’a que faire d’un illuminé qui tire sur tout ce qui bouge et n’est pas de son bord... Quel bord, d’ailleurs... bonne question.
      Je vous laisse à vos ablutions. Bonne sègue à tous. N’en foutez pas partout.


    • Ariane Walter Ariane Walter 22 juin 2012 14:46

      A l’auteur,

      ce que j’adore avec vous, c’est que pour surveiller les traîtristes d’Hollandréou vous êtes remarquable ! Très précis, très juste ! je vous prédis une grande carrière sur ce sujet car des coups de jarnac dans ce style ,on va en avoir dix par jour !

      je vous engage à continuer ! je mets tous ces petits bijoux dans mes archives !

      Morice, vous êtes ridicule !
      Aller reprocher à Asselineau ses 17 voix dont il a lui-même parlé !
      défendre les socios qui en tant que socios sont indéfendables ;
      qu’ils changent de nom !
      Et le changement de ministère de mme Brick est un scandale.
      Pauvre écologie, pauvre monde !
      Sympa !


    • Cadoudal Cadoudal 22 juin 2012 22:27

      Toujours autant de succès Morice, continuez comme ça, surtout ne lâchez rien vous êtes irremplaçable...


    • Dzan 23 juin 2012 10:58

      Alors Ariane toujours Henin Beaumont sur l’estomac. ?
      A quand la Révolution ? Mort de rire ( jaune)


    • Gabriel Gabriel 22 juin 2012 12:01

      Monsieur Asselineau mettez vous bien dans la tête que le choix Hollande était un choix par défaut afin de virer le dingue et son équipe de corrompus qui sévissaient à l’Elysée depuis cinq ans. Ceux qui attendent des bouleversements radicaux de la part d’Hollande en seront pour leurs frais. Il va faire du Sarkozy light (Vous me direz c’est déjà ça !) Les électeurs ne veulent pas de changement, la preuve, la majorité vote pour les mêmes ou elle s’abstient. Nous aurons une politique à la corbeille ou Hollande devra se plier aux ordres de Bruxelles et du FMI. Quant à l’écologie c’est un bel argument publicitaire sur lequel, dés qu’ils sont élus, ils s’assoient.


      • Yohan Yohan 22 juin 2012 12:51

        Un Sarko light, les burnes en moins....


      • Ariane Walter Ariane Walter 22 juin 2012 14:55

        Coucou le borgne ,

        Ouvre le dernier oeil qui te reste et cesse de ruminer les mêmes sottises.
        Pour qui voter, si on voulait voter, si on ne voulait pas voter pour sarkome ?????
        Le choix était réduit à un.

        Même si Mélenchon n’avait pas été là, hollo aurait quand même été élu.
        maintenant ce qu’il vaut et ce qu’il vaudra, on ne le sait que trop.

        mais la France vote pour ça.
        il faut déménager ?

        mais étudier ses reniements est quand même très amusant.


      • Gabriel Gabriel 22 juin 2012 16:39

        Mais c’est le sous commandant Calmos ! Vous m’avez manqué vilain matou, j’ai une certaine affection vous concernant, vieux retraité râleur. Et oui j’ai voté pour ce que je crois être le moins pire et vous pour la pire que vous croyez la meilleure, allez savoir l’avenir le dira… De par mes origines le port des cornes est contre nature. Il est vrai que vous, vous avez remporté une grande victoire … Mes amitiés.


      • Traroth Traroth 22 juin 2012 17:22

        « Un Sarko light, les burnes en moins » : des burnes ? Quelles burnes ? Qu’est-ce qu’il a fait de tellement « burné », Sarkozy ?


      • Traroth Traroth 22 juin 2012 17:24

        @Calmos : Gabriel, je ne sais pas, mais moi, si j’ai voté Hollande au second tour, ce n’est pas parce que Mélenchon a dit de le faire...


      • Dzan 23 juin 2012 11:02

        Calmos, toujours des aigreurs d’estomac
        Il y a maintenant des IPP ( anti acide) en vente libre.


      • Yohan Yohan 22 juin 2012 12:46

        Un gouvernement de maçons, une politique de m......


        • gordon71 gordon71 23 juin 2012 09:58

          Another Bricq.....




          In the wall

        • paul 22 juin 2012 13:22

          Un gouvernement de Bricq et de broc qui trouve une solution Batho  ?

          Dire que le PS est sensible à certains lobbies, est un doux euphémisme ( voir l’accord PS / EELV pour la présidentielle, sous l’amicale pression d’Aréva ) .

          La Shell avait mis la pression aussi en informant que la compagnie perdait 1 millions de $ /jour pour frais d’immobilisation, laissant planer la menace d’un procès pour des promesses non tenues données par le précédent président , qui n’avait pas pensé, mais alors pas du tout, revoir le code minier qui aurait pu gêner aussi l’exploration des gaz de schistes .
           Il doit bien rigoler avec tous les cadavres cachés dans les placard élyséens .


          • Ariane Walter Ariane Walter 22 juin 2012 14:50

            ahahahahahaaaa !!
            batho c’est bien la dame qui vivait en hlm ou assimilé et qui est quand même partie (très ) récemment ?
            La morale cool, donc.
            Parfaite pour la fonction.


          • mortelune mortelune 22 juin 2012 14:12

            "je pense avoir des appuis de poids au sein du gouvernement’


            La dame dit vrai sauf que les poids étaient à ses pieds...

            • Ariane Walter Ariane Walter 22 juin 2012 14:48

              Super mortelune !!
              mais l’humour d’Asselineau ds l’article est tout aussi réjouissant ! (Sur les nelles fonctions de la dame !)


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 22 juin 2012 16:44

              Voilà encore un débat qui vole très haut ! Débat d’idées ou combat de coqs ?


              • emphyrio 22 juin 2012 17:49

                Vous avez raison M. Mourot. D’ailleurs l’information est d’une telle importance qu’elle n’a eu aucun écho dans la presse (ou si peu), c’est bien la preuve que le limogeage d’un ministre après 15 jours d’exercice est anecdotique.


              • Croa Croa 22 juin 2012 17:03

                 Le titre offert à la dame « ministre de l’écologie et du développement durable » était déjà un mensonge qui ne collait pas avec les promesses de campagne de FHromage ordinaire. Ce monsieur mets la croissance en priorité, se veut « réaliste » à propos de nucléaire avec une sortie hypothétique aux calendes 2025 et tient encore à bien d’autres choses incompatibles avec l’écologie !

                Les précédents gouvernements n’avaient que des « ministre de l’environnement ». Même s’ils ne valaient rien les précédents présidents étaient moins menteurs !


                • nilasse nilasse 22 juin 2012 20:59

                  désolé,mais vous avez la mémoire un peu courte si je peux me permettre. sarkozy n’avait il pas commencé son mandat en signant le pacte écologique de hulot et dit que ça serait une de ses priorités ? l’animal politique est menteur et truqueur par nature. les idées initiales,meme si elles ont été sincères a un moment, disparaissent face a la gloire et a la situation confortable que procure la notoriété.


                • nilasse nilasse 22 juin 2012 20:22

                  c’est drôle,mais je n’arrive pas a voir le scoop dans tout ça. les hommes politiques promettent toujours plus que ce qu’ils ne peuvent vraiment faire. et ce,depuis que la politique existe. je répète un truc que j’ai écrit hier,que quelqu’un nous cite un seul homme politique qui n’a pas trahi,a un moment ou a un autre,les promesses qu’il avait fait. pourquoi le flambysme et les prétendants au pouvoir,le melenchonisme,le le penisme,le coppé-isme ou l’asselineau-isme feraient ils figures d’exceptions a une règle qui a des milliers d’années ? par exemple,j’ai voté front de gauche,donc melenchon parce que je pensais que le bonhomme avait été clair et qu’il était droit dans ses bottes au niveau idées, in fine au 1er tour,les résultat étaient a peine donnée,que 38 secondes plus tard,il se jetait sur le premier micro venu pour appeler a voter hollande,qui est l’incarnation de ce que beaucoup de sympathisants fdg ne veulent pas. idem pour les législatives. et on peut trouver dans tous les courants politiques,du fn au npa en passant par l’upr des trucs comme ça. mr asselineau sait,par exemple,que dans son parti,certains disent qu’ils ont pris une douche froide en apprenant son intention de faire concourir l’upr aux élections européenne. c’est aussi une des raisons du taux d’abstention record de ces législatives et de la défiance de plus en plus de grande des citoyens au sujet du personnel politique. après,on a les politiques qu’on mérite...........................


                  • CARAMELOS CARAMELOS 22 juin 2012 22:26

                    Deux victimes dans cette affaire : Madame BRICQ qui doit avaler « son maroquin » et l’inénarable MORICE qui se fait tailler en pièces ! A quand la camisole ! 


                    • c’est pas grave 23 juin 2012 00:34

                      il la porte déjà

                      ( c’est pour ça qu’il hurle)


                    • hgo04 hgo04 23 juin 2012 08:15
                      Il suffit de trouver une affirmation dites pour la campagne, et ce qu’il fait vraiment.. Une sorte de jeu : cherchez l’erreur..


                      « 
                      Moi président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l’Élysée.
                      Moi président de la République, je ne traiterai pas mon Premier ministre de collaborateur.
                      Moi président de la République, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, dans un hôtel parisien.
                      Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante, je ne nommerai pas les membres du parquet alors que l’avis du Conseil supérieur de la magistrature n’a pas été dans ce sens.
                      Moi président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les directeurs des chaînes de télévision publique, je laisserai ça à des instances indépendantes.
                      Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
                      Moi président de la République, j’aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du chef de l’État ; je le ferai réformer, de façon à ce que si des actes antérieurs à ma prise de fonction venaient à être contestés, je puisse dans certaines conditions me rendre à la convocation de tel ou tel magistrat ou m’expliquer devant un certain nombre d’instances.
                      Moi président de la République, je constituerai un gouvernement qui sera paritaire, autant de femmes que d’hommes.
                      Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts.
                      Moi président de la République, les ministres ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat local, parce que je considère qu’ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche.
                      Moi président de la République, je ferai un acte de décentralisation, parce que je pense que les collectivités locales ont besoin d’un nouveau souffle, de nouvelles compétences, de nouvelles libertés.
                      Moi président de la République, je ferai en sorte que les partenaires sociaux puissent être considérés, aussi bien les organisations professionnelles que les syndicats, et que nous puissions avoir régulièrement une discussion pour savoir ce qui relève de la loi, ce qui relève de la négociation.
                      Moi président de la République, j’engagerai de grands débats, on a évoqué celui de l’énergie, et il est légitime qu’il puisse y avoir sur ces questions là de grands débats citoyens.
                      Moi président de la République, j’introduirai la représentation proportionnelle pour les élections législatives, pour les élections non pas de 2012, mais celles de 2017, car je pense qu’il est bon que l’ensemble des sensibilités politiques soient représentées.
                      Moi président de la République, j’essaierai d’avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions, mais en même temps je ne m’occuperai pas de tout et j’aurai toujours le souci de la proximité avec les Français. »

                      • ctadirke 23 juin 2012 09:49
                        Hollande, Ayrault et d’autres ont plein de défauts plus ou moins rédhibitoires et ne sont finalement que des marionnettes entre les mains d’une quinzaine de principaux hedge funds anglo-usaméricains contrôlés eux-mêmes par le CFR et le Bilderberg

                        Mais il serait plus facile de faire efficacement pression sur ces marionnettes et de récupérer un maximum de miettes du gâteau, pour les plus défavorisés en particulier ,s’il ne fallait pas, pour commenter et enrichir sa réflexion, se farcir les “critiques” (euphémisme) stériles et non constructives des extrémistes de droite et de gauche ici et ailleurs.

                        Il est trop tard ; les jeux sont faits. Surtout qu’en face il y a le BRIC où on trouve les mêmes appétits de pouvoirs et d’autres riches tireurs de marionnettes politiciennes

                        Résignation ? , Non, réalisme !

                        Mais on peut toujours faire néanmoins un peu de bien autour de soi tous les jours, et si possible de plus en plus.

                        C’est bien l’essentiel avec des dividendes immédiats. Ne serait-ce que le sourire de celui à qui ont a offert un sourire se voulant réconfortant

                        Bref : le vieux débat entre l’Etre et l’avoir  !


                        • Wendigo Wendigo 23 juin 2012 09:51


                           « Débarquer » une Bricq pour la remplacer par une Batho ..... j’aime ce coté cocasse.


                          • gordon71 gordon71 23 juin 2012 09:54

                            moi aussi j’adore ces clins d’oeil 


                            another Bricq (en moins) in the wall....

                          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 23 juin 2012 11:33

                            En réalité nous sommes au bord du naufrage.


                          • communauthic communauthic 23 juin 2012 18:03

                            Allez les gars soyez honnêtes, on s’est tous fait b**sés. 


                            De droite de gauche ou des inavouables, on n’a absolument aucune chance d’être dignement représenté, avec fidélité à la parole donnée.

                            Sarko nous a tous roulés pendant plus de 5 ans, Flamby fait pareil.

                            Faut le reconnaître le système nous a broyés, on est en charpie, disloqués, en miettes les franchouillards. On est même capable de s’étriper au sujet des pantins démasqués, parce qu’on est encore dans le combat des législatives.
                            Mais c’est fini, lessivée la démocratie. Les marionnettes sont en scènes pour 5 ans et vous n’y pouvez rien.

                            Quel est donc le parti qui a compris que à droite comme à gauche, les b**sés c’est nous ?

                            • Wendigo Wendigo 23 juin 2012 20:51


                               Non non non , seuls sont qui ont voté pour ce gars se sont fait empapaoutés, les autres sont resté sur la lancé du troll farceur.
                               On est trahi que quant on a fait confiance et nous n’avons pas tous fait confiance .... heureusement !


                            • tchoo 25 juin 2012 10:30

                              Ne se sont fait b***** comme tu dis, que ceux qui ont crus à quoique se soit venant de ces deux personnages (Sarkho, il ya cinq, Holla aujourd’hui)
                              Personne ne t’oblige à croire à leurs promesses


                            • Abraracoutrix 24 juin 2012 19:11

                              Je le pressentais, je le redoutais, je le savais, parce que j’en viens du PS, un parti ou l’on va de reniement en reniement, même celui de Jean Jaurès. C’est un parti de Tartuffe et de faux cul ! On a dégagé Sarko, mais ce n’est pas suffisant ! Citoyens réveillez-vous, rebellez-vous, faites entendre votre voix -et vos casseroles si nécessaire. Résistez !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès