Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi Francois Hollande va gagner en 2012

Pourquoi Francois Hollande va gagner en 2012

Les déboires new-yorkais de Dominique Strauss-Khan, candidat putatif du PS, semblent avoir ouvert une ère d'incertitude pour les primaires socialistes et donc pour l'issue de la prochaine élection présidentielle. En fait ce n'est qu'une apparence, il n'en est rien, car la nature ayant horreur du vide un nouveau champion s'est imposé rue de Solférino : François Hollande. Le député de la Corrèze sera le candidat du PS, se qualifiera pour le second tour et battra sans coup férir Nicolas Sarkozy, si celui-ci arrive à se qualifier au premier tour.
 
La dynamique de l'investiture au bénéfice du favori
 
Si François Mitterand s'impose comme le candidat du PS à l’élection présidentielle de 1981, bien que les Français de gauche comme de droite, lui préfèrent Michel Rocard, c'est parce qu'il contrôle l'appareil du parti.
Les temps ont bien changé, aujourd'hui les militants et les sympathisants de gauche ont les yeux rivés sur les sondages, la première préoccupation des sympathisants de gauche n'est ni le chômage, ni la crise économique, ni l'insécurité (et cela ne le sera jamais), ni les retraites, ni le pouvoir d'achat, c'est battre Nicolas Sarkozy. Pour atteindre cet objectif le choix se portera donc sur celui qui a le plus de chance de battre le président actuel au deuxième tour de la présidentielle. Selon les derniers sondage Hollande l’emporterait face à Sarkozy avec 62% des voix quand Aubry ne fait "que" 59%. Cette "dictature" des sondages a profité à Ségolène Royale et à DSK, cela profitera à François Hollande aujourd'hui.
Y-a-t-il un chance que cela change ? Non. D'abord sur le fond, il n'y a aucune différence politique entre la fille naturelle de Delors et son fils spirituel, les deux sont des sociaux-démocrates qui ne remettent en cause ni la mondialisation telle qu'elle se fait ni l'économie de marché. Le handicap de Martine Aubry est son manque d'aisance devant les caméras et une certaines arrogance vis-à-vis des journalistes, un peu comme Royal, Les militants PS ont-ils envie de revivre le cauchemar de 2007 ? Ensuite les outsiders (Royal, Montebourg, Valls etc.) sont trop marginalisés pour espérer revenir dans la course. Enfin cette avance va s'accentuer grâce/à cause d'un effet dynamique, le favori des sondages rassemblant sur sa personne et au fil du temps, de nouveaux supporters qui le soutiennent non pas pour sa valeur personnelle mais parce qu’il est celui le plus à même de gagner. C'est l'effet fil d'attente au cinéma, on va voir le film qui est le plus vu en se disant que si il y a autant de personnes qui veulent le voir c'est qu'il doit être bon. Favori des sondages pour la primaire depuis la chute de DSK (39% pour le corrézien contre 33% pour la maire de Lille d’après un sondage publié dans le Figaro du 29 mai) François Hollande est un blockbuster.
 
Le syndrome du 21 avril est le meilleur ami du candidat PS
 
Même si les gens aiment à se faire peur, la probabilité de voir se répéter un 21 avril, avec l'élimination du candidat socialiste dès le premier tour, est nulle. 3 raisons à cela. 1- Le "traumatisme" chez l'électorat de gauche a été si fort que ceux qui hésitent entre un vote PS/Vert ou PS/extrême gauche vont se rabattre sur le candidat socialiste. 2- Le parti radical de gauche, principal responsable de l'élimination de Jospin en 2002, ne présentera pas de candidat. 3- Sarkozy étant le président le plus impopulaire de la V ème république, on a plus de chance de vivre un 21 avril inversé (le candidat de droite éliminée au 1er tour). Je laisse aux amateurs de science-fiction le scénario des candidats PS et UMP éliminés tous les deux au premier tour.
 
Hollande vs X : victoire annoncée par KO
 
L'élection présidentielle de 2012 sera l'inverse de celle de 2007. L'année prochaine l'objectif du candidat PS sera de gagner devenir président alors que le candidat de droite pensera d'abord à ne pas être éliminé dès le premier tour. La tâche sera pour le "petit Napoléon" qui devra combattre sur trois fronts : 
- Gagner la bataille du centre en dissuadant les Borloo, De Villepin, Bayrou et Morin de se présenter à l’élection, en leur promettant un poste de premier ministre par exemple. Malheureusement, il n'y a pas quatre poste de premiers ministres à pourvoir dans un gouvernement.
- Empêcher la défection des électeurs de la droite extrême ou de l’extrême-droite et leur retour vers le front national. Cela va être difficile de refaire le coup de 2007, mais qui sait !
- Remobiliser l'électeur traditionnel de la droite, celui qui a été déboussolé - pour ne pas dire plus - par l'ouverture à des personnalités de gauche, les prises de positions de leaders UMP en faveur de quelques délinquants ou criminels.
La difficulté des batailles menées sur plusieurs fronts est que pour gagner sur l'un d'eux il faut en découvrir au moins un autre.
 
Le bilan de Nicolas Sarkozy est-il bon ou mauvais ? On pourrait en discuter des journées sans se mettre d'accord. Sur le plan économique, si on compare la France à la Grèce, le bilan est excellent et si on prend l’Allemagne, il est franchement moins flatteur. Mais la France n'est ni la Grèce ni l'Allemagne. Sur le plan de la sécurité des biens et des personnes le résultat des années Sarkozy est médiocre (le nombre de crimes baisse mais la délinquance augmente) cependant le candidat PS n'ira pas le provoquer sur un terrain où la gauche est toujours mal à l'aise. A l'international, Sarkozy a rencontré quelques succès mais le candidat de gauche pourra toujours le rétorquer que ce sont des succès d'apparence et que rien n'a vraiment changé sur le fond.
 
De toutes les manières tout cela n'a pas grande importance car si les élections présidentielle se jouaient sur un bilan et pas sur un projet, Giscard aurait été réélu en 1981, Mitterand n’aurait pas été réélu en 1988 ni Chirac en 2002. 
 
La France est un pays francophone et François Hollande maitrise le français contrairement à son ex-compagne ou au président, il ne lui reste donc plus qu'à apprendre à parler aux Français. Nicolas Sarkozy a un tout autre défis à relever, il agace franchement les Français et pas seulement ceux de gauche. Mais les Français sont un peuple doté d'une certaine rationalité et prêt à élire une personne antipathique pourvu que les résultats soient au rendez-vous. Malheureusement les résultats promis ne sont pas atteint et il sera difficile de faire accepter aux Français que "c'est à cause de la crise que personne n'aurait pu prévoir". Le plus difficile sera d'effacer la tâche d'infamie qu'est devenu, injustement selon moi, le "bouclier fiscal". Prendre une mesure pour limiter la fuite des capitaux et des cerveaux, voir faire revenir en France ses plus brillants ou plus riches enfants n'était pas une mauvaise idée, c'est peut-être le nom choisi qui l'était.
 
La seule chance de Nicolas Sarkozy de l'emporter c'est que la France entière se laisse attendrir par le joli minois de Sarkozy-Bruni Jr. C'est pas gagné d'avance.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Yvance77 4 juin 2011 11:12

    Salut,

    Pourquoi Francois Hollande va gagner en 2012
    A la réponse à cette question contenue dans le titre du billet je dirais :

    Parce que le véritable socialisme perdra ce jour là !

    Si l’on veut qu’une gauche vraie gagne, il n’y a pas beaucoup d’alternatives : Mélenchon, Chevènement et Montebourg représente cela... mais en aucun cas Hollande, Aubry, Valls etc ...


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 juin 2011 14:34

      Salut Yvance.

      D’accord avec toi. Avec une précision :

      L’année prochaine Hollande ne sera pas élu avec un programme anti-système - il ne faut pas rêver, malheureusement - mais parce que les Français n’en peuvent plus de Sarkozy et de ses sbires de l’UMP. La détestation du nabot est telle que les électeurs sont prêts à voter pour un chien avec un chapeau, pourvu qu’il soit en mesure de botter le cul de la bande du Fouquet’s.
      A ce propos, les derniers événements (DSK, affaires de moeurs, etc) pouvaient laisser penser que le nain à talonnettes profiterait de la situation dans les sondages, mais c’est tout le contraire qui se passe. Les dernières études d’opinion montrent que les intentions de vote anti-Sarko sont de plus en plus affirmées.

      Le seul vote garanti en 2012, c’est celui du tout sauf Sarkozy. Aux autres candidats d’en profiter.


    • boris boris 4 juin 2011 15:25

      le souçi c’est que les autres candidats ne valent pas mieux que le nain, ils se tiennent tous la main.

      J’irais voter pour ma chienne Bull-Dog, un amour de chien, je lui mettrais un chapeau pointu et croyez moi elle fera du bon boulot .


    • Jean_R Jean_R 4 juin 2011 17:28

      Salut Yvance77, Peachy

      Les français oublient-ils si vite qu’on puisse jouer au jeu des chaises musicales pour 5 ans encore ? A mon sens le PS dans son ensemble n’incarne plus des valeurs de gauche. Le vote par répulsion de N. Sarkozy sur le PS ne changerait rien à la marche actuelle du système capitaliste. Reculer pour pas sauter, et se fouler la cheville avec un peu de chance.


    • Taverne Taverne 4 juin 2011 18:28

      Peachy, pour parler comme vous : pourquoi remplacer un nain à talonnettes par un flamby à trottinette ? smiley

      Dans ce sondage IPSOS, Bayrou est donné à 8 % et à 10 %. J’avais bien dit qu’il monterait dans les intentions de vote (mais j’ignorais alors que l’affaire DSK allait surgir). Et il n’a même pas déclaré sa candidature ni commencé sa campagne. N’oubliez pas Bayrou.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 juin 2011 18:45

      Salut Taverne.

      L’hypothèse Bayrou relève de la même démonstration. Comme en 2007, et plus encore l’année prochaine, il serait assuré d’être élu face à Sarko à condition d’être présent au second tour. Ce qui valable pour Hollande l’est aussi pour lui.


    • jullien 4 juin 2011 21:48

      Avant de m’attirer une pluie de « moinsages » je tiens à préciser que je n’ai jamais voté pour Bayrou ni pour le MoDem.
      Si les quatre conditions suivantes sont réunies,
      1°) si Nicolas Sarkozy se présente pour être réélu en 2012,
      2°) si ni Borloo ni Dominique De Villepin ne sont candidats,
      3°) si l’Euro ne se casse pas la figure d’ici la prochaine présidentielle,
      4°) si le PS se conduit de façon imbécile et stupide,
      Bayrou pourrait remporter la présidentielle.
      S’il est capable de saisir sa chance.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 juin 2011 00:21

      @ Jullien

      A part Sarkozy tout le monde a sa chance.

      Celui qui sera opposé au nain remportera l’élection. Le premier tour de la présidentielle sera donc capital. L’idéal étant que le nabot, ce caniche à la solde des riches, soit éliminé d’entrée. Il nous faut un vrai débat entre deux nouvelles têtes.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 juin 2011 00:23

      J’aurais dû dire « deux nouvelles politiques ». Les concours de cosmétique, ça barbe.


    • kalon 6 juin 2011 19:37

      Pas forcement vrai, le sionisme avait laissé tomber Sarkosy, car pas trés sérieux, au profit de DSK, mais DSK n’étant plus « performant », Sarkosi redevient leur candidat « par défaut » !
      J’ai lu que Cyrus Vance Jr. souhaitait, dans un autre dossier que celui de DSK, entendre Goldman Sachs à propos de sa gestion concernant les préts hypothécaires.
      En somme, il attaque la téte médiatique du sionisme international et son coffre fort en méme temps, c’est courageux !, A suivre ....


    • Alpo47 Alpo47 4 juin 2011 11:17

      Aucun candidat de l’UMPS n’apportera de solutions qui amélioreront notre société et les conditions de vie de la majorité. Ni Hollande, ni un autre.
      Ils sont tous pro-européens, libéraux et ne remettent rien en cause dans le pouvoir des « zélites ».
      Ces élections ne sont donc que la continuation de la tromperie en cours.

      La solution est donc ... ailleurs .


      • Emmanuel Aguéra LeManu 4 juin 2011 16:05

        Donc vous êtes anti-européen, front national, anti-libéral, et n’aimez pas les élites. Très bien.
        Et de la question soulevée, vous pensez quelque chose ou c’est juste du défoulement aigri ?
        Perso, je voterai sans état d’âme pour le candidat que la seule formation de gauche capable de gagner présentera... l’un ou l’une ou l’autre... Le reste je vous le laisse. D’ailleurs y aura-t-il un second tour ? Il suffirait que ceux qui sont incapables de gagner ne se présentent pas... Mais je me suis engueulé hier avec des militants de DLR (ignorants que c’en était difficile à croire) qui n’étaient pas même capables de savoir (ou de deviner ?) pour qui se désistera leur idole au 2nd tour... pathétique, étant bien-entendu que le pauvre Nicolas n’a aucune chance ni au 1er ni au 2eme tour...
        Et combien d’autre dans ce cas... Ces élections ne sont que le temple de la vanité de candidats fous et mégalomanes. On vient pouratant de voir ce que ça donne... Il y a le Front National, enfant naturel du Karcher Sarkozyen, et le PS. Un point c’est tout. Pourquoi tout compliquer ? Hollande... Aubry... DSK... rien à battre, il n’y a pas dans ces élections d’homme ou de femme d’état. Simplement j’en ai marre du Karcher et je n’aime pas les combats perdus d’avance.


      • Salamanca Salamanca 4 juin 2011 17:04

        On disait aussi que Royal l’emporterait, on a vu le résultat... alors connaissant les socialistes, méfiance !


      • Alpo47 Alpo47 4 juin 2011 20:13

        Et vous, vous êtes adepte des simplifications à outrance .
        Donc, si je dis qu’UMP ou PS, rien de fondamental ne changera pour la plus grande partie de la population, je suis front national ?
        Est ce que Mitterrand a amélioré les conditions de vie des Français ? Il a eu le temps, pourtant ...
        Vous vous intéressez à qui gouverne vraiment nos sociétés ? Hollande, Aubry ... vont changer cela ?

        Même et surtout si des propos vont à l’encontre de vos convictions, je pense qu’il serait souhaitable de ne pas sombrer dans ce genre de discours.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 juin 2011 21:01

        Mitterrand a - un peu - amélioré mes conditions de vie alors que Sarkozy a offert des flots de fric aux plus fortunés. Désolé mais c’est comme ça.


      • Dzan 7 juin 2011 10:25

        Ailleurs ???
        Chez Marine évidemment ?
        Et 3 mois après, le monde entier, nous tournera le dos, nos revenus auront perdu 20%..


      • Scual 4 juin 2011 11:54

        "la première préoccupation des sympathisants de gauche n’est ni le chômage, ni la crise économique, ni l’insécurité (et cela ne le sera jamais), ni les retraites, ni le pouvoir d’achat"

        ça me fait peur de lire ça...

        Je me demande comment on peut être à ce point déconnecté de la réalité...

        C’est cette totale inconscience qui fait que le PS pourrait bien ne même pas être au second tour.


        • Le taulier Le taulier 4 juin 2011 12:21

          Tu es intellectuellement malhonnête. En tronquant ma phrase tu essaies de me faire dire ce que je ne dis pas.

          Ce que je veux dire c’est que l’objectif numéro des socialistes c’est de battre Sarkozy même si il devait mettre un plus mauvais.


        • Scual 4 juin 2011 12:38

          Non je ne suis pas malhonnête car leur préoccupation n’est absolument pas principalement de battre Sarkozy mais bel et bien de changer les choses... toutes celles qui sont reléguées au second plan dans la phrase que j’ai cité.

          Ce n’est plus une question de personnes comme avant. Le faux choix entre le libéralisme avec ou sans pommade, c’est fini. Énormément de gens à gauche savent pertinemment que le PS c’est pas très différent politiquement de l’UMP, sauf dans la forme.

          Alors plus le PS sera lice, sans fond, manipulateur, faussement moralisateur en croyant « battre » Sarkozy simplement en étant poli et en misant sur le rejet qu’il suscite, plus il perdra les gens de gauche qui en ont tous marre de ce qu’il se passe et non pas seulement de la personne qui le fait.

          Je maintiens mon premier message à la virgule près.


        • Le taulier Le taulier 4 juin 2011 12:48

          Si les militants Ps voulaient vraiment « changer les choses » ils ne seraient pas au PS mais au Fn ou chez Mélanchon.


        • .jk. 4 juin 2011 12:58

          vous délirez !

          Mélenchon n’est qu’un rabatteur de voix du PS, fait semblant de croire que l’UE est réformable avec un membre fondateur en scission la Belgique, des sociaux-démocrates amis des banksters, se contredit sur le protectionnisme, ne l’appliquant pas aux flux migratoires causant des déficits commerciaux et monétaires, a refusé de dénoncer la justice de classe ...

          Le FN c’est IR à 20% aux nantis et oligarques, encore pire que l’UMP bling bling et la fausse gauche

          au moins Dupont-Aignan et Asselineau ont un discours cohérent

          Hollande est un faux socialiste, je souscris entièrement à ce que dit Scual .

          Hollande fraude l’ISF (selon le Canard sous-évalue la valeur de ses biens d’un facteur 2), nie la question de la loi de 1973 privatisant la monnaie .

          Aubry a plus de chances car c’est une femme, qui donnera l’impression (même si ce n’est pas vrai, et avec plus d’habileté que l’arriviste Royal) de servir autre chose que son ambition, qui a laissé le PS dans un meilleur état que Hollande (pire que Hollande cela n’existe pas, aucune idée en 10 ans, parti divisé, perdant une élection imperdable), qui a eu des responsabilités importantes (contrairement à Hollande), et alors que les politiciens qui détestaient que Hollande les aient neutralisés, les Fabius, etc, sont dans le TSH !


        • Le taulier Le taulier 4 juin 2011 13:01

          Sauf que la politique du TS (Tout sauf) ne marche pas. En 2007 la gauche était dans le TS Sego et la droite dans le TS Sarko et qui étaient au second tour ?


        • Sirpalam 4 juin 2011 13:25

          Passionnant ce commentaire 


          Scual c’est quoi alors la préoccupation des sympathisants de Gauche ? et quelle réalité connecte selon toi ?. 


           

        • Scual 4 juin 2011 13:47

          Les gens de gauche veulent du pouvoir d’achat, de la protection sociale, de la justice, de l’ordre et de la sécurité.

          En gros ils veulent un avenir, moins de soucis et ne pas payer pour les riches responsables de la crise et des délocalisations, mais au contraire leur faire payer.


        • POUR QUE LE PS ET LA GAUCHE SOIT AU 2èmeTOUR IL FAUT FAIRE COMME BORLOO... S ALLIER.ET CHOISIR UN TRIUM VIRAT.....MELENCHON...SEGO...HOLLANDE...DES GENS HONNETES...

          CONTRE UN PS MOU UNE DROITE D AFFAIRES (ils ne font que cela au lieu de s’occupper de diriger le pays....)



          tousensemble


        • ottomatic 4 juin 2011 12:11

          « les sympathisants de gauche ont les yeux rivés sur les sondages, la première préoccupation des sympathisants de gauche n’est ni le chômage, ni la crise économique, ni l’insécurité (et cela ne le sera jamais), ni les retraites, ni le pouvoir d’achat, c’est battre Nicolas Sarkozy. »


          Ce qui leur pends au nez avec les hausses de prix de 40% des produits alimentaires d’ici la fin de l’année, c’est un FN qui passe dés le premier tour...

          • Taverne Taverne 4 juin 2011 18:30

            Calmos, il va falloir qu’on s’y habitue. Puisque les socialos nous disent que c’est ça la normalitude. On aura pas tout perdu puisque cela fera du bien aux zygomatiques. Enfin au début, parce qu’après avec la montée de nos impôts, on rira plutôt jaune.


          • patroc 4 juin 2011 13:01

            Perso, si hollande est président, çà me va !.. La mode n’est plus au bling-bling et aux magouilles, mais à la transparence et à la franchise. Hollande est honnête et consensuel, à l’écoute de l’autre et respectueux des lois. Je pense qu’il ferait un bon président de tous les français..


            • Sirpalam 4 juin 2011 13:31

              C’est dommage pour « Le Taulier » mais Hollande ne sera pas PR non pas parce qu’il n’a pas la compétence mais simplement parce qu’il se veut un clone de Tonton et la c’est pas gagné pour lui. 


              • Jean-paul 4 juin 2011 14:29

                Vu le manque total de charisme ,la photo fait sourire :)


                • boris boris 4 juin 2011 14:48

                  Dsk le violeur, Hollande le tricheur, Mélenchon le gueulard, Royal la bécasse, Aubry elle est fini, jamais commencé d’ailleurs, Beyrou le bon toutou, Borloo l’alcoolo, Joly la novice, Aignant le feignant, Marine la walkyrie où plutôt la vache qui rit.

                  Faites votre choix !

                  Ce qu’il faut une abstention massive pour faire comprendre à tous ces pégreleux qu’on ne les veut plus.


                  • cameleon29 cameleon29 5 juin 2011 20:36

                    D’accord avec toi boris !

                    pour ma part, je ne sais pas si le nain a vraiment envie d’un second mandat. Meme si les sondages sont a regarder de très loin, nano sarko est bien trop arrogant et fier pour se faire ridiculiser en obtenant un score minable qui le déglinguerai et le ferai tomber du niveau qu’il veut bien se donner.


                  • Christian 4 juin 2011 15:00

                    Je doute fort que François Hollande l’emporte l’année prochaine et, personnellement, je donne Nicolas Sarkozy gagnant l’année prochaine

                    Une première raison est l’analyse tronquée que fait souvent la gauche des résultats des élections. Trop fréquemment, l’on pense à gauche que la victoire à tel ou tel scrutin a été donnée par le « peuple de gauche ». C’est oublier que Giscard a été battu en 1981, parce que le RPR de l’époque a largement voté contre lui au second tour. Idem, lors du référendum sur le traité européen voulu par le Président d’alors, Monsieur Jacques Chirac : le « non » a reçu le soutien, certes, d’une grande partie de la gauche, mais aussi de beaucoup de militants de droite.

                    Deuxième raison : beaucoup d’observateurs oublient la force de frappe d’un parti comme l’UMP, qui continue à avoir un très grand nombre de militants (si ma mémoire, c’est même le plus grand parti de France). Qui peut penser, franchement, que ce réseau ne sera pas activé au moment opportun ?

                    Troisième raison : les Française de l’étranger. On les oublie toujours, alors qu’ils sont dans les trois millions (avec donc à peu près 1,8 millions d’électeurs votant à droite à hauteur de 75% d’entre eux). Nicolas Sarkozy l’a bien compris en 2007 puisqu’il a fait le tour des grands sections UMP de l’étranger. Et les Français de l’étranger trouvent généralement proprement ridicule la posture socialiste et les propositions du PS. Je pense par exemple à cette proposition consistant à faire payer un impôt en France aux Français de l’étranger, alors que pour la plupart ils vivent, travaillent et paient leurs impôts dans leur pays de résidence. De plus, pareille proposition est contraire au droit europeén.

                    Quatrième raison : la donnée inconnue que constitue le Front national. Je ne crois pas que Marine Le Pen sera présente au second tour : le problème du courant de pensée frontiste est en effet sa profonde division entre des droites extrêmement différentes (Monsieur Le Pen a su, en son temps, faire ce que François Mitterrand était parvenu à réaliser avec les socialistes : rassembler des courants divers sous une bannière). Il suffirait que par exemple, les franges catholiques qui suivent Le Pen se rallient au groupe de députés UMP classés à droite, et c’est un pan entier de la boutique frontiste qui s’écroule).

                    Cinquième raison : la division de la gauche et l’inconnue écologiste. Quid du support communiste à Monsieur Mélenchon ? Je doute que partout les communistes fassent campagne active en sa faveur. Quid d’Eva Joly et de Nicolas Hulot ?

                    Et enfin, sixième raison, l’encombrement au centre : il y aura foule...


                    • Le taulier Le taulier 4 juin 2011 15:16

                      Aucun de tes arguments ne tiens la route.

                      1- En 81 le RPR n’a pas largement voté Mitterand sinon Giscard n’aurait jamais fait plus de 30%

                      2- Les militants UMP sont très peu nombreux comme ceux du PS ou du Pc. Et c’est pas parce que ton beau-frère est au Fn que toute la famille va voter Fn

                      3- Je vis à l’étranger et autour de moi les gens en ont marre de Sarkozy. Ceux de gauche comme ceux de droite qui sont très déçus. Exemple : Moi-même, j’ai voté pour lui en 2007 et franchement je en vais même pas me déplacer au consulat en 2012

                      4- Le pen au deuxième tour c’est le seul espoir pour SArko de gagner.

                      5- La gauche est désunis...mais seulement les appareil car l’électeur de Melanchon votera Hollande même si Jean-Luc dit de voter Fn

                      6- Il y a encombrement au centre de candidat mais pas d’électeur. le centre c’est 5% de l’électorat. Politiquement le centre n’existe pas. Exemple : On attaque la Libye ou on n’attaque pas la Libye il n’y a pas de solution dans le style ..on envoie les avions de chasse et ils font demis tour à mis chemin.


                    • lloreen 4 juin 2011 15:27

                      Pourquoi j’ espère, avec des millions d’autres abstentionnistes qu’Hollande (ou tout autre vieux routard de la politique ) ne sera plus jamais élu
                      http://www.partiblanc.fr/


                      • LE CHAT LE CHAT 4 juin 2011 15:36

                        à condition d’être présent au second tour ( les bourreurs d’urnes de martine sont toujours là ), il ne peut être élu que par rejet de l’autre ( le nain ou MLP ) ,un président par défaut juste bon à inaugurer les chrysanthèmes , pendant 10 ans il a pas été fichu de se faire respecter à la tête du PS ,qu’est ce qu’il va se faire entuber par les éléphants ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès