Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi il y aura encore des citoyens de gauche pour voter encore (...)

Pourquoi il y aura encore des citoyens de gauche pour voter encore PS

L'Humanité.fr publie « L'appel de la gauche du PS : "Non à la politique de l'offre" ». Il est précédé de cette présentation :
27 membres du bureau national du PS sur 72 ont signé un appel pour une autre politique. Non à la politique de l’offre ! Non à la baisse du « coût du travail » disent-ils. "Si 35 % de la direction du parti signe cela, on peut penser que, à la base, c’est bien plus que la majorité des adhérents tellement le mécontentement est grand" écrit Gérard Filoche, également signataire.

Le lecteur curieux de lire cet appel dans son intégralité le trouvera ici.

Ce texte est suivi de nombreux commentaires, parmi lesquels ceux qui traitent de la question de l’existence du PS comme parti qui se dit de gauche méritent d’être relevés, malgré les redondances mais avec la vigueur de leur style.

Que font-ils dans les rangs du Parti socialiste ?

La salutaire rupture avec l’ère Sarkozy, moi, je ne l’ai pas vue. L’aile déplumée devrait penser à la rupture avec l’ère solférinienne. Certains ont eu le courage de quitter le PexS. Le parti de gauche fut fondé. Ce courage manquerait-il à la frange sinistre ?

C’est bien mes "camarades", mais le long passé (et passif) du PS indique que tout cela n’est que de la pose, que du baratin. On en reparlera quand vous joindrez les paroles aux actes et romprez clairement avec les membres de votre parti qui s’efforcent de doubler l’UMP sur sa droite.

Bel appel, beau discours. Avec la première fois que je vois apparaître le coût du capital ailleurs qu’au Front de Gauche.

Mais que vont-ils faire maintenant ? Voter contre le pacte d’irresponsabilité pour ceux qui sont parlementaires ? ou carrément quitter le parti social-libéral ?
À moins que ce ne soit qu’une posture pré-électorale pour amadouer les gens qui sont à leur gauche et qui se posent quelques questions après le discours du 14 janvier et le renoncement face à l’extrême-droite début février...

À mettre tous dans le même sac

Rappelons nous le discours du Bourget de François Hollande, c’était vraiment un discours de gauche (*), il s’attaquerait à la finance, il ne toucherait pas aux acquis sociaux et aux retraites, bref il a fait l’inverse une fois élu avec tout son gouvernement, avec tous ses élus à l’assemblée nationale qui votent tous les lois antisociales comme un seul homme.

Nous sommes entrés de plain-pied dans la période pré-électorale, municipales et européennes, il est donc normal que le PS se souvienne d’un seul coup qu’il faut parler à la gauche, après avoir graissé la droite et le MEDEF de plusieurs dizaines de milliards d’Euros qui vont saigner à blanc l’activité économique et donc alimenter la misère et le chômage.

C’est donc à la gauche du PS que revient ce travail de séduction des électeurs de gauche, tandis que François Hollande sur sa lancée continue de flatter le grand patronat avec son pacte de responsabilité, initié par le MEDEF, et son voyage auprès de Obama est là pour conforter sa place dans le concert impérialiste avec visées guerrières vers la Syrie, vers le Mali, vers le Centre Afrique, aux cotés des Américains, de plus ils travaillent d’arrache pied sur le projet de grand marché transatlantique, véritable rouleau compresseur des lois qui régissent les conditions de travail et de salaires français et européens, en unifiant le tout vers le bas, c’est du jamais vu, il s’agit d’une véritable guerre faite au monde du travail.

Voilà donc à quoi ressemble la politique du PS, de sa droite jusqu’à sa gauche, nous ne pouvons compter que sur les électeurs trompés qui les ont élus, et espérer qu’ils ouvriront les yeux sur tant de trahisons des promesses, en votant massivement Front de Gauche aux prochaines élections municipales et européennes.

VIVE LE VRAI PCF ET LES FORCES ANTICAPITALISTES REGROUPÉES DANS LE FRONT DE GAUCHE

Enfin, pour conclure, cette analyse qui va au fond des choses :

Le Parti Socialiste est une catastrophe pour la démocratie. Il va d’une droite libérale pure avec Moscovici, Sapin, Valls et consorts proche de l’UMP, jusqu’à une gauche socialiste presque assimilable par le Front de gauche actuel. Comment le citoyen peut-il s’y reconnaitre dans un tel capharnaüm qui représente tous les courants politiques de la société ? Pour que la souveraineté populaire s’exerce librement, elle a besoin de formations politiques globalement cohérentes par rapport à un projet honnête et affiché. Et d’un débat ouvert entre des courants identifiables par tout un chacun. Ce gros machin mou, gluant, confusionniste et trompeur est un obstacle à la libre expression du suffrage puisque le citoyen ne sait pas pour quoi il vote quand il vote pour lui. Pour cette raison, son existence procède foncièrement d’une vision totalitaire [sectaire au sens propre] de la vie politique. C’est d’ailleurs étonnant qu’il n’y ait jamais eu d’unanimité des formations républicaines pour dénoncer cet attelage purement démagogique et électoraliste qui pollue notre vie publique depuis quarante ans. Il faut s’en débarrasser par notre vote une fois pour toutes et le plus tôt sera le mieux. Chacun de ses leaders se reclassera alors sans aucune difficulté dans les bonnes cases et la démocratie s’en portera mieux.

Merci à mes camarades du PCF

Mauris Dwaabala

(*) Rire du transcripteur : comment des propos tenus dans un meeting pré- électoral une fois et une seule, ont-ils pu être pris aux sérieux par l’auditeur lambda et mieux, avoir servi un temps de câble de sauvetage à des responsables politiques à la remorque ?

URL de cet article 24407

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 15 février 2014 07:31

    UMP ou PS ne sont là que pour nous donner l’illusion que nous avons un choix et que celui ci nous procurera des « changements »(sous-entendu positifs) .

    Dans les faits, ils adhèrent tous deux au même système confiscatoire où 99% travaillent pour enrichir 1%. Au moins la droite affiche ses objectifs, avec un crédo qui vise à favoriser les riches, en prétendant faussement que cela profitera à tous. Le PS, lui, avance caché, trompant ses électeurs, par exemple en promettant de s’attaquer à la finance prédatrice. Il n’en fait rien et il n’est pas là pour cela. Les masques sont tombés aujourd’hui..

    Pour perdurer le « système » en place a mis en place ces choix illusoires -et le FN en est un autre- qui ont trompé les citoyens/électeurs jusqu’à aujourd’hui. On arrive actuellement à un point où cette tromperie apparait évidente à tous. Alors, on nous sort un autre lapin du sac qui présente quelques arguments qui vont dans le sens de la volonté populaire, comme le retrait de l’euro : MLP et le FN. Dans toute son histoire et partout dans le monde, l’extrème droite a toujours eu partie liée avec le patronat et les rentiers-actionnaires. Nouvelle tromperie.

    Il est déjà évident que les arguments électoraux du pouvoir actuel va être de diaboliser le FN, avec : « nous, ou le fascisme au pouvoir ». Ainsi, certains voteront encore PS. Mais le ras le bol, si ce n’est le rejet total du pouvoir est tel que beaucoup vont choisir le FN.

    Et le système en place perdurera.


    • cza93 cza93 15 février 2014 16:59

      Et oui ça commence à paniquer à Solferino : abstention ou vote fhaine, qui aura le dernier mot ? qui jouera l’arbitre ? La peur de la multiplication des triangulaires, quand ce n’est pas de se faire sortir au 1er tour, commence à faire son chemin !

      Donc comme d’hab’ on instrumentalise le vote frontiste qui n’augmente finalement pas tant que ça - cela dit, le simple fait qu’il se maintienne à son niveau actuel, c’est inquiétant ! - ; on sur-médiatise les histoires de quenelles et on laisse la droite réac battre le pavé et répandre ses thèses nauséabondes sans organiser de contre-mouvement d’envergure (enfin pas de contre-mouvement du tout en l’occurrence !).
      (ceci dit, si c’est le PexS qui appelle à manifester, cela sera-t-il mobilisateur ???? on peut en douter !)
      Et puis on ressort l’aile gauche, qu’on a collée au placard depuis deux ans ... des gentils bifteckards, en fin de carrière (Lienemann et Filloche notamment) ou sur une rampe de lancement un peu bouchée (Maurel, ...). Comme d’hab’ ils feront des bons mots, de jolis effets de manche pour attirer le badaud ... et puis rien de plus ! Mais c’est tout le rôle qu’on leur assigne depuis longtemps ! - et ça semble leur suffire ! -
      S’ils veulent conserver leur place, il faut qu’ils servent encore un peu au système, non ?! Donc ils vont servir de miroirs aux alouettes, pour attraper les « votutils » récupérables, comme au premier tour de la présidentielle.

      Alors voilà, ils font nous faire leur baratin habituel, mais il n’empêche que tous les votes pourris ils les feront avec le gouvernement (au pire, ils se feront porter pâles ce jour là, pour la version faux-culs ...), et dans aucun des appels au rassemblement du Front de Gauche on ne le verra.

      Ca fait deux ans que ça dure.

      Moi, le Père Noël ça fait un bail que j’y crois plus, pas plus qu’à la gauche du PexS (dont je fis partie autrefois ...).

      Bon, pour être totalement honnête il faut avouer que le manque de clarté de la ligne du Front de Gauche et la guerre des chefs qui dure depuis des mois, ça n’aide pas à faire grandir la contestation ... donc je crains qu’on ne doive encore avaler des couleuvres un bon bout de temps ...


    • lsga lsga 15 février 2014 19:06

      assez d’accord avec cza.

       
      Profitons en pour rappeler que le FN n’a fait que 6 Millions d’électeurs en 2012, ce qui représente moins de la moitié des téléspectateurs du dernier match France-Ukraine. 

    • epicure 15 février 2014 19:52

      @Par Patriote (---.---.174.24) 15 février 13:44


      Faux puisque le capitalisme s’est développé dans une monarchie : l’Angleterre, que les pays occidentaux propagent le capitalisme avec comme alliés des monarchies religieuses comme l’arabie saoudite et le quatar, par contre le capitalisme a toujours combattu les vrai régimes de gauche, et craint par dessus tout des démocraties socialistes, c’est pour ça qu’on n’en voit pas. Tu as oublié de dire que le capitalisme avait fait écraser les républicains et anarchistes espagnols, et que les staliniens les avaient trahis et assassinés. Que le capitalisme a tout fait pour abttre la COmmune de Paris oar l’entremise de Thiers, que la CIA a fait abattre un gouvernement socialiste élu au chili etc....
      D’ailleurs il suffit de voir GW bush qui était un bigot pour voir que ta remarque sur al religion est fausse.
      Avant la fin de la guerre, le capitalisme, les cartels industriels avaient soutenus le nazisme, tu oublies de le signaler, le nazisme en continuant la guerre gênait la diffusion d’un marché et donc devenait gênant pour le capitalisme. C’était juste stratégique pas idéologique.
      De toute façon tu m’a démontré par a + b que au niveau analyse politique tu n’avais rien, aucun outils valable, donc des propositions réductrices comme celle là cela ne m’étonnes pas.

      le capitalisme ne ’oppose qu’à ce qui peut s’opposer à son extension, et la seule chose qui peut vraiment le stopper c’est un système qui remet en cause son fondement, c’est à dire la propriété privé, donc ce sont bien les idées de gauche (pas le PS actuel) qui remettent vraiment le capitalisme en cause. Tout le reste il peut s’en arranger, et en fait il s’en arrange.
      Quand à la féodalité c’était un système obsolète qui était destiné à disparaitre de lui même. C’était un système économique lié à une époque totalement révolue.


    • lsga lsga 15 février 2014 19:58

      l’abolition de la propriété privée des moyens de production.

       
      Voilà ce qui manque au programme du PCF, du FdG, du NPA, et de LO. 

    • T.REX T.REX 15 février 2014 20:41

      Belle illustration ! une affiche pour lutter contre l’abstention !
      pour un VOTE HOT !


    • lsga lsga 15 février 2014 21:52

      patriote, tu as une vision idéaliste petite-bourgeoise de l’Histoire.

       
      En effet, les bourgeois ont botté les fesses des aristos. mais, ce n’est pas une question d’idéologie. 
       
      L’artistocrate était propriétaire terrien, sa fortune provenait des taxes qu’il levait sur ses paysans. Le Bourgeois, lui, est un ancien artisan qui a fait fortune, qui a industrialisé ses process de production. 
       
      Ainsi, dès le 16ème siècle, les bourgeois deviennent infiniment plus riches que les aristocrates. Alors que les aristocrates ne comprennent plus rien à la réalité économique dans laquelle ils vivent, ils conservent le pouvoir politique. C’est ainsi qu’en 1789 pour la France, les bourgeois vont renverser le monarchisme pour instaurer la République Bourgeoise. 
       
      La prochaine étape, c’est le renversement de la bourgeoisie par les ingénieurs (cad : les seuls ouvriers qu’il restera dans un futur proche). 

    • G.L. Geoffroy Laville 15 février 2014 22:42

      Abolir la propriété privée... joli programme et qu’abolira t-on de « privée » ensuite ? La vie « privée », l’opinion et la parole « privée », le travail « privée »...

      Attention à vouloir brandir cet argument on met le doigt dans un engrenage qui vous arrachera un bras !

      Les vrais « socialistes » français comme Mélenchon sont heureusement assez lucide pour ne pas avancer ce genre d’argument.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 16 février 2014 10:03

      CAR HOLLANDE NUL SUR LE PLAN NATIONAL C EST UN MOINDRE MAL QUE SARKO LOBBYISTE EN CHEF DONT L ESPRIT EST TES MAUVAIS BLING BLING ET CIE.........

      ce qui peut nous faire sourire c’est leur appétit du pouvoir....pour les communales on voit
      des PS REJOINDRE L UMP
      L UMP QUANT A ELLE EST COMPOSEE A 50 % DE CARTES FN....ET LE FN DE 50% DE CARTES UMP une entente est FLAGRANTE

      36600 CLOWNS MUNICIPAUX A ELIRE SUR 650000 ELUS QUI PAR LEURS INDEMNITES ET INCOMPETENCE RUINENT LE PAYS (90% SONT AU SEUIL DE PETER...MAXIMUM D INCOMPETENCE)


    • lsga lsga 16 février 2014 14:01

      @Geofroy


      abolir la propriété privée DES MOYENS DE PRODUCTION. 
       
      Ta brosse à dents, on s’en tape. 
       
      L’idée est que les décisions concernant la production doivent être pris au travers d’un système démocratique. 

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 18 février 2014 10:03

      ON PEUT APPELER CELA L ALTERNANCE ORGANISEE

       OU UMPS


    • non667 15 février 2014 10:05

      à alpo47

      l’extrème droite a toujours eu partie liée avec le patronat et les rentiers-actionnaires. Nouvelle tromperie.

      jm le pen de naissance (fils d’artisan pêcheur ) a toujours été pour hamed ouvert 7j/7 7h/22h et contre édouard leclerc (les multinationales de la finance ,de l’agriculture ,du commerce , de l’industrie ,de la mondialisation =N.O.M. )

      c’est pas comme méchanlon qui lui est resté fidèle a la franc-maçonnerie mondialiste (pro immigrationniste pour destruction des nations ) depuis 3 génération ! =Nouvelle tromperie.


      • jaja jaja 15 février 2014 11:58

        Pour bien comprendre ce qu’est vraiment le FN, lire cet article du Figaro : les réseaux secrets du FN

        http://www.lefigaro.fr/politique/2013/11/08/01002-20131108ARTFIG00341-les-reseaux-secrets-du-front-national.php


      • lsga lsga 15 février 2014 17:42

        la dernière infiltration trostskystes ? Le Front National.

         
        Le Front National est certe dirigé par une Oligarque (Marine Lepen) très proche de l’Oligarchie Financière (Les pires banksters : les pougatchevs), et soutenu par les banques américaines (voir : JPmorgan). 


        Mais, quand on y regarde de plus prêt, que constate-t-on ? 
         
        Le « nouveau » Front National est envahi par les ex-communistes qui confondaient la lutte contre l’Oligachie avec la chasse aux Juifs (très nombreux dans les années 70-80 au PCF). Alain Soral, qui a offert à Marine Lepen son nouveau discours pseudo-révolutionnaire, en est un parfait exemple. Sous l’influence de ces anciens communistes formés aux méthodes d’infiltration trotskystes, les discours de Marine Lepen sont devenus néo-communistes.
         
        On remarquera aussi l’omniprésence des Francs Maçons au Front National : plus de la moitié de leurs députés sont franc maçon. De manière générale, Marine Lepen a créé des liens très forts avec la Franc-Maçonnerie :
         
        Enfin, à cela, on peut ajouter que de plus en plus de juifs et d’islamistes ont une influence considérable au FN.
         
        Bref : des anciens communistes, des Franc Maçons, des juifs, et des islamistes, voilà le nouveau Front National. 


      • Onecinikiou 15 février 2014 18:15

        « Bref : des anciens communistes, des Franc Maçons, des juifs, et des islamistes, voilà le nouveau Front National. »


        Il va falloir que vous choisissiez entre vos éléments de langage pris sous la dictée de l’oligarchie : ou bien le nouveau Front national est ce que vous en dites, ou bien il est xénophobe, raciste et d’extrême-droite. Mais il ne peut pas être et l’un et l’autre... 

      • non667 15 février 2014 18:20

        à jaja
        tes références au figaro tu peux te les carrer ou je pense camarade !
        contrairement à toi il ne fait pas parti de mes lectures  smiley smiley smiley


      • Onecinikiou 15 février 2014 18:26

        Jaja est un suppôt du capitalisme, et il trahi l’esprit de la révolution par ces lectures qui sont autant de déviations petites bourgeoises !

        Mort aux traitres !

      • Onecinikiou 15 février 2014 18:30

        Revenons aux fondamentaux, de ceux qui nous jamais trahi ni la République -l’authentique, pas sa contrefaçon maçonnique -, ni la France, ni son peuple !


      • non667 15 février 2014 18:31

        à isga
        plus de la moitié de leurs députés sont franc maçon

         comme il n’y a qu’une député au fn : marion maréchal le pen (collard n’est pas au fn ! ) il va falloir la couper au 3/4 pour en trouver plus de la moitie !!!!!!

        plus ridicule tu meurs !! smiley smiley smiley smiley smiley


      • non667 15 février 2014 18:48
        à isga
        Bref : des anciens communistes, des Franc Maçons, des juifs, et des islamistes, voilà le nouveau Front National.

        encore faut-il distinguer les taupes ,des sympathisants sincères !
        exemple : le juif frank zimmermann qui a fait exploser le fn avec le naboléon bruno maigret smiley smiley smiley



      • lsga lsga 15 février 2014 18:59

        L’extrême droite est contradictoire, elle n’est que la fédération des haines. 

         
        Ainsi, au FN, on trouve aussi bien des homophobes que des homosexuels qui ont peur de l’Islam, on trouve aussi bien des Islamophobes que des islamistes qui défendent les valeurs traditionnelles, on trouve aussi bien des ex-communistes que des néo-libéraux, on trouve aussi bien des anti-sémites que des juifs. 
         
        Le fait est que les cadres et les intellectuels influents dans l’extrême droite française sont majoritairement des Juifs (Zemmour, Finkelkraut, Rayski, Laszlo Matekovics), des ex-communistes (Soral, Dieudonnée, Lemaire, etc.), et de plus en plus d’Islamistes (Farida Belghoul & co). 
         



      • lsga lsga 15 février 2014 19:38

        Chez les cocos il n’y a jamais eu « le peuple ». Le peuple est un concept réactionnaire, et il nous a fallu Méluche le jacobin pour ne ressortir ce concept idéaliste bourgeois. 

         
        La gauche progressiste et révolutionnaire défend les intérêts du salariat (dit « prolétariat ») en tant que classe politique. Elle propose un modèle démocratique : le conseillisme (démocratie quasi direct, où les élus ne sont pas des politiques professionnels et sont immédiatement révocables). Elle propose un modèle économique : le socialisme (gestion scientifique de l’appareil de production). Autant le dire : il n’y a pas de parti communiste en France
         
        Concernant le FN, oui, c’est un parti infiltré et dirigé par d’anciens communistes, par des franc-maçons, par des juifs, et par des islamistes. 

      • lsga lsga 15 février 2014 19:57

        Patriote : au FN, vous avez essentiellement des salariés de première génération, fils ou petit fils de commerçants, artisans, agriculteurs (bref de poujadistes).

         
        Le rapport de force est très simple : 
         
        Les petits bourgeois (commerçants, artisans, agriculteurs) ont les mêmes intérêts que la grande bourgeoisie (oligarques & co) : moins d’impôts, des salaires plus bas (pour pouvoir embaucher), un temps de travail plus long (pour rentabiliser l’investissement dans l’emploi). Historiquement ces positions étaient défendus par l’extrême droite (de Hitler qui a passé la semaine de travail à 66h, à Jean-Marie Lepen qui était ultra-libéral)
         
        Les salariés, eux, ont des intérêts strictement opposés : des salaires plus haut, un temps de travail plus bas, et surtout l’accès à un maximum de biens et de services qui ne soient pas des marchandises (services dit « publics »)
         
        Dans les années 60, seuls 40% des français étaient salariés. Aujourd’hui, nous sommes à 80%. Dans 10ans, nous en seront à 90%. 
         
        C’est cet état de fait qui force l’extrême droite à se convertir à la rhétorique marxiste (le « novueau » FN de Marine Lepen) . De fait, en réalité, l’extrême droite a déjà perdu. 


      • epicure 15 février 2014 20:13

        @Par lsga (---.---.22.105) 15 février 19:38

        Faux le peuple ça a toujours été une notion de gauche.
        Pour rappel dans la constitution de la première république en 1793, il est bien écrit que le peuple est seul souverain.
        Et oui il y avait la démocratie directe, les députés révocables avec mandat impératif etc....

        Là où les libéraux se sont contentés de la nation (personne en particulier ).
        Et c’est pas dans une quelconque idéologie de droite qu’’on verra le peuple souverain.


      • epicure 15 février 2014 20:27

        Tu oublies JM lepen qui hérite dans les années 70 de l’héritage d’un millionnaire qui lui permettra d’aller habiter à saint cloud, qui a défendu une politique libérale, donc en faveur du patronat et de la finance, dans la lignée de reagan/thatcher. Les lepen c’est pas des ouvriers, ni des petits artisanats, mais des gros bourgeois, ils savent où sont leurs intérêts et ne mèneront jamais une politique qui irait à l’encontre des intérêts de la haute bourgeoisie à laquelle ils appartiennet.

        De toute façon dés son origine le FN a les caractéristiques d’un parti de droite : une forte composante de commerçants et de patrons, il n’a pas été fondé pour faire du socialisme, et l’extrême droite a toujours su s’allier avec le patronat s’il est national. D’ailleurs le FN défend le capitalisme, mais un capitalisme national et familial. Enfin bref il défend un futur où les travailleurs pourront être exploités par les fils à papa dont la seule qualité c’est d’avoir hérité de l’usine à papa.

        Donc la tromperie c’est de faire croire qu’il n’y a pas de lien entre le FN et le patronat, les actionnaires. L’extrême droite c’est le meilleur outils du capitalisme pour lutter contre les menaces collectivistes.

        la deuxième tromperie c’est de faire croire que mélanchon est pour la mondialisation financière, puisque son programme politique vis à réduire les nuisances de ce dernier et lutter contre elle.


      • lsga lsga 15 février 2014 20:28

        @epicure 

        La République c’est un truc de bourgeois, de jacobin, bref, de droite. 
        La révolution française a été faite par la bourgeoisie contre l’aristocratie. Comme toutes les révolutions, elle a permis de grand progrès, mais inutile de la sacralisé (laissons donc ça aux Franc-Maçons...)
         
        @Patriote
        Alors : après la 1ère Guerre Mondiale, les Partis Socialistes européens sont très forts, les partis communistes aussi, et partout il y a des grèves et des manifestations. Toi qui est un salarié de première génération, tu ne connais peut-être pas cette histoire qui est étrangère à ta culture, mais dans les années 30, partout en Europe, les salariés gagnent des droits (diminution du temps de travail, augmentation des salaires, congés payés, etc.)
         
        La seconde guerre mondiale, comme la première, à lieu entre Gentlemen. Hitler n’était absolument pas l’ennemi des USA, de la France ou de l’angleterre. Au contraire, ils étaient tous très copain. En se faisant la guerre, en envoyant les salariés à la boucherie nationaliste, ils ont écrasé les mouvements de résistances ouvrières. 
         
        Ainsi, Mussolini va remplacer le président Socialiste démocratiquement élu, ainsi Franco va renverser le président socialiste démocratiquement élu, ainsi Pétain va mettre fin au mouvement ouvrier français. 
         
        Je ne t’en veux pas de ne pas connaitre tout cela. Tu es étranger à cette culture salariale. Ce serait comme de demander à un musulmans de comprendre le carem. Mais bon, tu vas bien finir par t’intégrer, toi ou tes enfants. 
         


      • epicure 15 février 2014 20:46

        @Par lsga (---.---.22.105) 15 février 17:42 




        Oui le FN est un partie de droite dirigé par des oligarques, merci de le rappeler contrairement à l’ouvreur du fil.

        Quand au nouveau FN et aux ex PC (encore que pour soral c’est discutable apparentement).
        Marine lepen ouvre son parti vers une autre famille que celle d’extrême droite pour avoir plus de voix, ne pouvant s’ouvrir vers le libéralisme elle a donc choisie l’autre famille idéologique proche de l’extrême droite, qui déjà pointait depuis le début des années 80 ( électorat plus populaire que le corpus historique du FN sans culture réactionnaire ), les autoritaires égalitaires, qui jusque dans les années 70 se retrouvaient dans un PCF aux ordres de moscou, le courant stalinien, mais le retour du PCF vers les bases de la gauche et du socialisme français ( Jaurès plutôt que Lénine en gros) les a éloigné du PCF,
        Donc quand marine lepen parle de république, de laïcité et autres gros mots pour les courants fondateurs du FN, elle vise ce public là, fondamentalement antilibéral, avec un nationalisme assimilateur.
        Mais pour autant le FN n’a pas rompu ses liens avec l’extrême droite, mais la mondialisation financière, l’islam, etc... peuvent servir de thèmes fédérateurs entre les différents courants, pas forcément pour les même raisons.

        Que des juifs rentrent dans le front national de marine lepen c’est très concevable puisqu’elle n’a jamais eu une étiquette antisémite et n’utilise pas des références antisémite, donc s’il se retrouvent dans un nationalisme autoritaire, il est normal qu’ils viennent dans le FN.
        Quand aux islamistes, même s’ils partagent les fondements de l’extrême droite, le problème c’est qu’au niveau identitaire leurs positions entrent en conflit avec la ligne directrice du parti. Où alors il faut qu’ils laissent leur banière identitaire à l’entrée du parti en préférant se battre pour le reste.


      • non667 15 février 2014 21:01

        à isga
        Concernant le FN, oui, c’est un parti infiltré et dirigé par d’anciens communistes, par des franc-maçons, par des juifs, et par des islamistes.

        la preuve tout ça donne un parti raciste ! smiley smiley smiley smiley
        trouve autre chose c....


      • lsga lsga 15 février 2014 21:37

        j’avais oublié dans ma liste des partisans du nouveau FN :


        LES RACAILLES DE CITÉ
         
        Avec Dieudonné, le FN devient le parti des racailles de cités. (pas très étonnants, le Lumpen est toujours à l’extrême droite.). Bref, on trouve côte à côte ceux qui en ont marre de la délinquance, les délinquants, les homophobes, les homosexuels, les antisémites, les juifs, les islamophobes, les islamistes, les franc-maçons et les maurrassiens. 
         
        Bref : l’extrême droite n’a pas de programme économique et politique autre que de servir les intérêts de la Famille Lepen, comme jadis de pinochet, franco, mussolini....
         
        @patriote


      • non667 15 février 2014 21:37

         a isga
        au FN, vous avez essentiellement des salariés de première génération, fils ou petit fils de commerçants, artisans, agriculteurs (bref de poujadistes).
        oui oui et c’est ça que t’appelle la finance internationale ?
        jm le pen de naissance (fils d’artisan pêcheur ) a toujours été pour hamed ouvert 7j/7 7h/22h et contre édouard leclerc (les multinationales de la finance ,de l’agriculture ,du commerce , de l’industrie ,de la mondialisation =N.O.M. )

        alors qu’ils sont les principales cibles du capitalisme et du communisme !
        ils vivent au milieu du peuple ,font parti du peuple .
         de ce fait ,les communistes jugeant qu’ils étaient plus difficile à vaincre que le grand capital était pour les transformer en ouvrier /salariés sans propriétées a défendre ! faisant le jeu du grand capital , ce que les communistes payent maintenant que l’urss a implosée !


      • lsga lsga 15 février 2014 21:46

        @nonon67

         
        L’extrême droite (ou la droite nationaliste, comme tu voudras) a toujours été pour la défense des commerçants, artisans, et agriculteurs (et donc au passage, de la Haute Bourgeoisie qui profitent de la bêtise de ces derniers).
         
        Or, en France, les petits bourgeois (commerçants, artisans, agriculteurs) sont devenus ultra-minoritaires. La Droite Nationaliste les abandonne donc, et tente (avec succès) de séduire les salariés de première génération qui ne sont pas encore intégrés à la culture ouvrière. 
         
        C’est ainsi que le programme fiscal du FN propose (comme François Hollande) de reporter le financement de la sécurité sociale des salaires vers les taxes :
         
        C’est à dire d’augmenter les impôts de la petite bourgeoisie, tout ce contre quoi la droite nationaliste s’était battu depuis plus de 50ans. 
         
        GAME OVER.
         
        L’extrême droite a d’hors et déjà perdu. 


      • non667 15 février 2014 21:55

        à isga
        Les petits bourgeois (commerçants, artisans, agriculteurs) ont les mêmes intérêts que la grande bourgeoisie (oligarques & co)

        à part que la grande bourgeoisie veut bouffer la petite ! c’est presque fait ! smiley  smiley  smiley
        la finance mondialiste s’attaque maintenant à la finance nationale psa ,arcelor ,airbus ,....etc ...
        les fonds de pensions américains possèdent 40% des entreprises du cac40 !
        tu te trompe de cible isga , !


      • lsga lsga 15 février 2014 22:08

        @nono

        C’est fait. La petite bourgeoisie est laminée. 80% de salariés en France aujourd’hui. 90% dans 10ans. 
         
        Le pujadisme : c’est fini. GAME OVER. 

        Maintenant, la grande bourgeoisie est internationale. On ne peut plus lutter qu’à une échelle internationale. 
         
        @patriote
        Je ne confond rien du tout.
        On parle du courant réactionnaire. 

      • lsga lsga 16 février 2014 02:23

        à une échelle nationale, aucune victoire n’est possible contre l’Oligarchie. 

         
        Comme le disait si bien Nicolas Sarkozy : « Aujourd’hui, en France, quand il y a une grève, on ne s’en aperçoit même plus. »
         
        Il est temps de faire un 1995 européen, de bloquer tout le continent avec grèves et manifestations simultanées. L’extrême droite s’effondre idéologiquement, les poujadistes ont perdu la partie, l’ère de la Vème Internationale est devant nous. 

      • epicure 16 février 2014 04:25

        @Par lsga (---.---.22.105) 15 février 20:28

        et babeuf c’était un grand bourgeois qui défendait le capitalisme libéral à venir ?

        Donc un système totalement démocratique basé sur la démocratie directe, le mandat impératif, le suffrage universel, l’abolition de l’esclavage, la reconnaissance de droits collectifs, le fait de mettre l’égalité au même niveau que la liberté etc... c’est des trucs de droite, mais que reste il alors à la gauche pour se différencier de la droite dans ce cas.

        Moi je te parles de ça, de ce courant révolutionnaire, celui de la gauche éliminé par les thermidoriens ,dont les positions feront référence pour la gauche française et européenne pendant le 19ème siècle, avant que le socialisme ne devienne la référence.
        Cette gauche qui a rédigé la déclaration de 1793 qui définie l’égalité comme le premier droit, ainsi qu’un droit à l’assistance.. (très droite ou libéral tout ça n’est pas)

        ru vas me dire que ceci ( DDH 1793 ) "
        Article 6. - La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait. "
        Est un texte de droite qui autorise l’exploitation économique sans limite, aussi et donc que c’est de droite ?

        En fait tu as une approche de la révolution aussi simpliste que l’extrême droite qui met tous les courants et textes et périodes de la révolution dans le même sac.

        Pour rappel la gauche française lors de la révolution a eu une grande influence sur toute la gauche européenne. Même marx y fait référence si je ne me trompe pas.


      • lsga lsga 16 février 2014 13:50

        Epicure, les sans-culottes ont été écrasé par les Jacobins. 

         
        La Révolution française est une révolution Bourgeoise, qui a transféré le pouvoir de l’aristocratie vers la bourgeoisie. 
         
        Bien sûr, il y a eu des embryons de révoltes prolétariennes au sein de la Révolution Française. Babeuf en fait partie. Mais les premières vrais révolutions prolétariennes commenceront avec les tisserands au 19ème siècle. 

      • epicure 16 février 2014 22:03

        Oui mais au niveau des principes la révolution française est incontournable comme référence pour la gauche.
        Pendant la révolution il y a eu des demandes populaires qui ont été exprimées, parfois énoncées par les leaders politiques du côté des jacobins et des montagnards.
        Il y a des textes et une constitution porteuse des principes de gauche.

        Enfin je ne dis pas que les bourgeois de 1789 étaient de gauche, puisque la déclaration de 1789 leur a surtout de déployer des libertés pour eux, jusqu’à l’avènement de la république, la révolution sera leur révolutin avec l’organisation d’une économie strictement libérale où les possédants ont tous les pouvoirs ( seuls les plus gros bourgeois pouvaient voter et se faire élire ), et les autres ont peu de liberté. Les mesures en faveur du peuple étant assez réduite, la déconstruction des entraves féodales inachevées.
        Par contre la révolution de 1792/93 s’est faite sous l’influence des masses populaires de paris, qui demandaient plus d"égalité. jusqu’au divorce entre le peuple et la convention, qui va s’accroitre avec thermidor.


      • Aristoto Aristoto 17 février 2014 02:13

        L’extrême droite est contradictoire, elle n’est que la fédération des haines. 

         
        Ainsi, au FN, on trouve aussi bien des homophobes que des homosexuels qui ont peur de l’Islam, on trouve aussi bien des Islamophobes que des islamistes qui défendent les valeurs traditionnelles, on trouve aussi bien des ex-communistes que des néo-libéraux, on trouve aussi bien des anti-sémites que des juifs.

        Juste pour dire que les analyses de isga me mette sur le cul ( et ça fait mal ) !!!

        Je vois, je regarde, je suis les choses, j’y comprend souvent rien, MArine qui dit chez ardisson qu’elle fait la chasse aux oligarque ( putain faut l’osez quand on habite un chateau a neuilly sur seine ) qui est plus convaincante que trois gauchistes qui lui font face totalement a l’ouest qui nous vende du sentimentalisme par hectotonnes sur le misérabilisme des immigré sans papier ( on parlait de dumping social et Marine leur a mis la patté avec le fameux et fumeux : 3 millions de chomeur en france donc tois d’immigré en france de trop ) sérieusement j’aurais pu voter pour elle.

        Mais des fois des eclairs de génie, qui paraissent par la suite totalement évidente, te pose une analyse que ta vue nul part ailleurs et fini par éclaircir tout ce marasme idéologique.

        Chapeau !


      • claude-michel claude-michel 15 février 2014 10:34

        Le PCF fait ma joie...Pour être élus (et gagner des pépettes) ils s’allient avec le PS dont ils connaissent la politique...après (comme EELV...bientôt les élections) ils font semblant d’être outré par les décisions du gouvernement..pour le magouillage des listes...

        Des pantins.. !

        • Vipère Vipère 15 février 2014 12:49

          Des profiteurs, tous. De vulgaires profiteurs qui se targUent de nous donner des leçons de Démocratie.

          Les seuls à vivre dans une démocratie, sont les élus qui se votent des lois pour augmenter plus leur bien-être, cumuler toujours plus et sans limite est leur seul crédo.

          Et, c’est là qu’ils se révèlent vraiment, se faire élire à tout prix, en faisant fi des idéaux, ils n’ont que faire de rendre les gens heureux, c’est leur propre bonheur qu’ils rechechent à travers le vote.

          Si le peuple veut le bonheur des élus, il suffit de vote pour eux.

          Bel altruisme, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès