Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi je n’irai pas manifester le 5 mai… mais le 1er mai (...)

Pourquoi je n’irai pas manifester le 5 mai… mais le 1er mai !

Je me posais la question : que faire le 5 mai ? Y aller ou pas ? J’ai pris ma décision. Il est finalement exclu pour moi d’aller manifester le 5 mai. En quoi la participation au 5 serait utile ? Pour les élections municipales ou européennes ? Utile aux luttes en cours ? Utile à la conscientisation politique de grands pans du prolétariat actuellement en « remue-méninges » ? Elle est là la question, la seule : le 5 sera-t-il utile aux luttes, et si oui, comment, dans quelle proportion, dans quel SENS ? Car comme le rappelait un temps la devise de la CGT « syndicat de MASSE » certes mais aussi « DE CLASSE » la question du SENS ne peut plus être écartée.

Nous connaissons les médias. Nous savons ce qui se passera. Ils diront que ceux qui ont manifesté le 5 mai, y sont allés pour soutenir le bout-en-train Mélenchon, ils diront que nos marches sont ses voix à lui (même pas au « FDG »). Bref, ceux qui iront seront noyés et utilisés. Les journalistes feront leur boulot de clébards du Capital. Quoi que nous écrivions, fassions, disions.

Or nous avons vu que laisser à Mélenchon et son état-major le soin de « rassembler » leur permet dans le même temps (et c’est logique) de distiller leurs idées, et que ce rassemblement, contrairement à ce que disent des doux rêveurs (ou des gens qui ne veulent pas se battre…) s’organise non pas de façon « neutre » en « réveillant les consciences », mais il s’organise sur les bases idéologiques du FdG, de manière indubitable. C’est donc ainsi, comme toujours, forme et fond sont rigoureusement indissociables.

A force de soutenir tout et son contraire (« le parlement européen n’est pas démocratique et n’a aucun pouvoir mais l’essentiel ce sont les élections européennes » – en résumé), à force d’oxymores, de litotes, pour paraître sans être, pour faire croire aux prolos que …, tout en rassurant à demi-mots le patronat…, Mélenchon finit par se prendre les pieds dans le tapis (le tapis rouge que lui ont déroulé les médias bourgeois depuis des mois et des mois, à dessein….).

Je lui laisse donc très volontiers sa « gauche souverainiste », incohérente sur l’avenir européen et surtout, contre-révolutionnaire. Ce n’est pas moi qui leur filerai les balles pour me les tirer dans le dos à la première occasion. J’ajoute que tout militant communiste ou anarchiste un peu « au fait » ne peut pas ignorer que ce « mouvement » du 5 est déjà infiltré à la base par des tas de mouvances d’extrême droite, type UPR Asselineau, Soraliens, Dieudonnistes et j’en passe… Et que sans volonté claire des membres du FdG de ne pas tolérer une seconde ce type d’immixtion, qui n’a rien de « caché », cela ne pourra que mal finir.

Leur présence est parfaitement normale car le discours social-chauvin, républicano-nationaliste, souverainiste, laïcard-border line… de Mélenchon et de ses cadres, incohérent (en apparence) sur le plan politique (« Hollande c’est de la m…., sauf si je suis premier ministre », en gros), articulé à une absence totale de remise en cause du Capitalisme et de la bourgeoisie (à l’aide de discours tonitruant en accents mais édulcoré en propositions, cette mise en cause permanente – et stérile – du « capitalisme financier » pour mieux protéger le « capitalisme industriel » et les PME…) et congédiant d’emblée la possibilité révolutionnaire réelle (« l’obtenir par la force…..de la loi » ou encore « la révolution….citoyenne » ou « l’action….du suffrage universel »…) …est la porte ouverte à l’entrisme fasciste.

Attention M. Mélenchon, vous jouez avec le feu. Un feu qui finira par nous brûler tous. Il faut être un débutant ou un abruti (il n’est certainement ni l’un ni l’autre) ou… un apprenti-sorcier (est-il un fieffé roué retors ou stratosphériquement grisé par ses succès d’estime, je l’ignore et peu importe je ne suis pas psy) …. pour ne pas le savoir, pour ne pas comprendre ce que cela veut dire et où cela ira.

Notre première responsabilité politique, morale, organisationnelle est donc de ne pas cautionner cela. Ni de près ni de loin. C’est trop grave à l’heure où la peste brune envahit l’Europe à nouveau. Ne pas y participer donc. Car ils auront le contrôle de ce que l’on fera de nous, et justement, cette manière de faire très bourgeoise, nous luttons contre. Je n’ai (toujours) rien en commun avec le programme et les idées de Mélenchon et sa bande de cadres issus du chevènementisme et du républicanisme social, et je n’irai certes pas me faire compter parmi un des leurs. Que celles et ceux qui nourrissent le « nouveau Grillo à la française » réfléchissent, une fois sur orbite, il sera trop tard.

Notre seconde responsabilité est d’organiser, ou plutôt, de préparer, de permettre d’émerger dare-dare un autre mouvement, qui pourrait commencer, non pas le 5 mais le 1er mai (car avant le 5 mai il y a le 1er mai…) avec des bases simples mais claires, PAR EXEMPLE :

« annulation de tous les « PSE » en cours, interdiction immédiate des licenciements (je ne précise pas « boursiers » et c’est à dessein), expropriation de la bourgeoisie et appropriation collective des moyens de production, matériels et immatériels, et de leurs financements, mise en place de conseils ouvriers, expropriation des sociétés privées de santé pour financer l’hôpital public, suppression immédiate du financement des écoles privées (que les confessions paient elles-mêmes celles qu’ils veulent maintenir ouvertes) et financement de nouvelles écoles publiques, régularisation de tous les sans-papiers, intégration immédiate de tous les intérimaires et CDD, augmentation du SMIC à 1700 euros, taxation immédiate et conséquente des plus grosses fortunes, mise en œuvre des poursuites fiscales à l’encontre des « 3000 familles », plafonnement immédiat des loyers, réquisition des logements vacants et des propriétés immobilières détenues par le grand patronat… »

Laissons à la CFDT et autres inféodés au patronat les mots d’ordres aussi répugnants que « séparation du politique et du syndical ». C’est avec cela que l’on désarme les travailleurs ! Pas question de séparer oh non. De la politique, les patrons en font tous les jours ! Aussi, je vous invite toutes et tous à faire pareil. A être extrêmement nombreux le 1er mai, avec vos panneaux, vos banderoles, vos mots A VOUS….

Il n’y a pas de luttes syndicales sans luttes politiques et vice-versa. Il faut ancrer le politique dans le prolétariat et parvenir à en faire « sa chose ». Ce que les bourgeois appellent « faire de la politique » (comme on dirait faire du golfe, de la peinture…) nous, nous appelons cela « livrer la lutte de classe ».

D'aprés un article de La LOUVE

http://2ccr.unblog.fr/2013/04/26/pourquoi-je-n%E2%80%99irai-pas-manifester-le-5-mai%E2%80%A6-mais-le-1er-mai/

Lire également : MELENCHON, OUI, MAIS …

« La politique c’est l’art d’agiter les peuples avant de s’en servir »…TALLEYRAND


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Hortus 30 avril 2013 06:50

    Quelle logorrhée !!! Tout ça pour soutenir l’ami des patrons, du pape et d’Angela (pas Davis, l’autre).

    Comme beaucoup je ne voterais PLUS JAMAIS pour le PS. 

    • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 09:32

      je pense que vous n’avez pas compris les propos de La Louve...je pense qu’elle, elle n’a jamais votée PS !
      Enfin, bon je ne peux pas me prononcer a sa place, tout ce que je peux faire c’est relayer un de ses articles, qui, je suis sur soulève certaines questions auxquelles il faudra réfléchir.


    • COLRE COLRE 30 avril 2013 10:13

      ah, parce que c’est « PS » ce programme ??… smiley


    • COLRE COLRE 30 avril 2013 10:20

      Bon… soyons sérieux 2 mn. Les adversaires de toutes les droites ont le droit de n’être pas d’accord entre eux et de s’insulter, mais il faut additionner les révoltes, pas les soustraire.

      Moi, j’irai manifester le 1er mai (comme depuis toujours) ET le 5 mai.


    • Traroth Traroth 30 avril 2013 17:05

      Le cataclysme social, c’est en ce moment.


    • Traroth Traroth 30 avril 2013 20:35

      Foutaises ! Mélenchon est le seul à émettre une réelle voix de protestation contre les réformes de droite du gouvernement. L’UMP en approuve la plupart sans l’avouer, et le FN se fout du peuple.


    • leypanou 30 avril 2013 09:41

      @auteur :

      Vous ne voulez pas participer à la manifestation du 5 Mai car pour vous, cela ne vas pas assez loin.

      Même si certaines propositions méritent d’être étudiées, je prendrai cet exemple : interdiction immédiate des licenciements. Honnêtement, pensez-vous pouvoir convaincre combien de citoyens avec cette proposition, à moins que vous ne considériez le débat d’idées comme intrinsèquement stériles ? On n’est pas sur Mars et je pense qu’un minimum de réalisme est nécessaire.

      Je crains fort que dans 1000ans, vous ne soyez au même point.


      • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 18:54

        je pense que dans l’empressement d’ecrire vous avez oublié comuno ou coco, c’est plus familier...et gaucho aussi.

        Si vous avez d’autres absurdité de ce genre n’hesiter pas, defoulez- vous, parfois ça fais du bien, par contre si ça perdure il faut quand meme consulter !


      • jaja jaja 30 avril 2013 09:43

        Bof... J’irai manifester le 1er mai comme le 5 mai. Derrière Thibault et Le paon le 1er et derrière Mélenchon le 5... 

        Pourtant aucun de ces leaders, professionnels de la politique ou du syndicalisme,ne se bat pour détruire le capitalisme, abolir la propriété privée des moyens de production. Aucun ne dit vouloir une société autogestionnaire où la démocratie directe règne, où les entreprises et les services publics seront contrôlés par les travailleurs et les usagers...

        Aucun ne parle de socialiser toutes les banques en expropriant les gros actionnaires ni d’annuler la dette, sans indemnités ni rachat aux gros actionnaires capitalistes qui la détiennent.

        Tous ces leaders ont déja tiré dans le dos du mouvement ouvrier en faisant partie de gouvernements privatiseurs et en appelant à voter Maastricht par exemple ou en trahissant ses luttes en atomisant les mouvements grévistes sans jamais chercher à les faire converger, à les épuiser journées d’action après journées d’action sans lendemains... sans bien sûr jamais tenter d’organiser une grève générale reconductible avec blocage total de l’économie....

        Donc je ne fais aucune différence de nature entre les directions politiques aux manettes le 1er ou le 5 mai... Dans les deux cas nous sommes roulés dans la farine par des professionnels de l’enfumage.

        Mais je ne me contenterai pas de suivre sur les mots d’ordres de la Confédération le 1er ni ceux du FdG le 5 mai. Je rejoindrai le Npa pour tenter de sensibiliser le maximum de gens à ce qu’il me semble urgent de faire. Construire une opposition de gauche capable à terme d’imposer ses exigences d’égalité sociale, de partage du temps de travail et des richesses.

        Et puis dans les deux cas se sont les mêmes qui défileront le 1er et le 5 et parmi eux de nombreux travailleurs. Rester à la maison permet peut-être de garder les fesses propres mais est totalement improductif dans la mesure où celles et ceux qui le veulent sont bien incapables d’impulser par eux-mêmes un mouvement de masse qui doit être convaincu sur le terrain d’être mené en bateau.


        • Traroth Traroth 30 avril 2013 16:58

          Vous avez raison, mais estimez-vous ces objectifs atteignables dans un avenir prévisible ?


        • LE CHAT LE CHAT 30 avril 2013 09:56

          Je n’irai pas faire le mouton de transhumance les 1er et 5 mai , ça et se taper le cul par terre , c’est du kif !

          en revanche , avec les collègues syndiqués , on se mange une bonne paella ebntre potes , c’est plus sympa !


          • Traroth Traroth 30 avril 2013 16:59

            En fait, vous croyez que c’est un syndicat, mais c’est juste un club d’amateurs de cuisine espagnole... smiley


          • LE CHAT LE CHAT 30 avril 2013 10:37

            Notre seconde responsabilité est d’organiser, ou plutôt, de préparer, de permettre d’émerger dare-dare un autre mouvement, qui pourrait commencer, non pas le 5 mais le 1er mai (car avant le 5 mai il y a le 1er mai…) avec des bases simples mais claires, PAR EXEMPLE :

            « annulation de tous les « PSE » en cours, interdiction immédiate des licenciements (je ne précise pas « boursiers » et c’est à dessein), expropriation de la bourgeoisie et appropriation collective des moyens de production, matériels et immatériels, et de leurs financements, mise en place de conseils ouvriers, expropriation des sociétés privées de santé pour financer l’hôpital public, suppression immédiate du financement des écoles privées (que les confessions paient elles-mêmes celles qu’ils veulent maintenir ouvertes) et financement de nouvelles écoles publiques, régularisation de tous les sans-papiers, intégration immédiate de tous les intérimaires et CDD, augmentation du SMIC à 1700 euros, taxation immédiate et conséquente des plus grosses fortunes, mise en œuvre des poursuites fiscales à l’encontre des « 3000 familles », plafonnement immédiat des loyers, réquisition des logements vacants et des propriétés immobilières détenues par le grand patronat… »


            être complétement démago et irresponsable , c’est ça votre responsabilité  ????
            Un moment de pur délire gauchiste ! ça n’arrivera jamais !
            c’est comme si on demandait 28% d’augmentation à notre boss lors des NAO , faut avoir les pieds sur terre et arrêter de rêver !


            • jaja jaja 30 avril 2013 10:45

              « c’est comme si on demandait 28% d’augmentation à notre boss lors des NAO , faut avoir les pieds sur terre et arrêter de rêver ! »

              Il ne s’agit pas de demander mais d’imposer par la force ces revendications dans l’esprit de la Louve je suppose... et si je ne suis pas d’accord avec elle sur la tactique à suivre le 5 mai ces exigences de bon sens sont bien celles qu’un authentique mouvement révolutionnaire doit mettre en avant...

              Le Chat être un « anti-système » ce n’est pas réclamer un peu de vaseline pour que ça fasse moins mal ! smiley


            • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 10:47

              et oui, ce n’est pas possible :
              comme les congés payes en 36 par exemple ou en 68 avec l’augmentation du SMIC de 35 % (600 F par mois), hausse de 10 % des salaires, création d’une section syndicale d’entreprise, 4ème semaine de congés payés....
              Et oui, le patronat et nos politiques nous le dise sans cesse, c’est pas possible...c’est pas possible, mettez vous bien cela dans la tete !


            • LE CHAT LE CHAT 30 avril 2013 11:33

              @jaja

              scier la branche sur laquelle on est assis non plus !
              quand on bosse dans une boite qui exporte à 90% , on va pas non plus couler sa boite et aller pointer ! le système fermé n’existe plus qu’en Corée du Nord avec les résultats que l’on sait !
              et protester dans un tel pays , tu aurais déjà une balle dans la tête .............

              @Sampiero

              le président normal pour lequel tu as voté ne passerait même plus le premier tour , on ne doute plus de ta clairvoyance ......


            • LE CHAT LE CHAT 30 avril 2013 11:37

              @Robert Gil

              ce que vous les soixantehuitards ne comprenez pas , c’est que le monde actuel n’est plus celui d’il y a 50 ans !!!!! avec la concurrence internationale , 5 millions minimum de chômeurs et aucune demande , tu fais quoi ????


              • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 11:59

                le monde il est tel qu’on le fait, ou plutot tel qu’on le laisse faire par certain....
                quand a la concurrence internationale :
                voir : CONCURRENCE ET MONDIALISATION

                et bien se dire que si tout le monde avait toujours courbé l’echine et baisser son pantalon, nous ne serions pas la pour en discuter...car a n’importe quel epoque, le discourt sur le monde bouge est le meme... deja au siecle dernier :
                voir :LA VIEILLE RENGAINE DU PATRONAT


              • LE CHAT LE CHAT 30 avril 2013 12:14

                @cogno5

                C’est pas le Chat que t’aurai du t’appeler mais le mouton !

                les moutons iront défiler à la transhumance derrière Méluche , le socialtraite qui les a vendus à Normal 1er !!!!


              • wesson wesson 30 avril 2013 12:43

                bonjour l’auteur,


                « Je me posais la question : que faire le 5 mai ? Y aller ou pas ? J’ai pris ma décision. Il est finalement exclu pour moi d’aller manifester le 5 mai. »

                Allez allez, pas à nous. Vous êtes solférinien, et à ce titre là pour vous le diable s’appelle mélenchon. Votre décision était prise, pas la peine de nous pondre un article pour cela ...

                Et d’ailleurs, à bien y regarder ce n’est pas votre article, mais celui de quelqu’un qui se situe encore plus à gauche que le FdG. Vous auriez au moins pu nous faire part de vos propres idées, pas celles des militants du NPA les plus farouchement anti-mélenchon. 

                avez-vous seulement un argumentaire ?

                • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 13:08

                  je ne suis pas solferinien, je suis d’un petit village en auvergne et chez nous le diable nous l’appelons« Le Drac » et pas melenchon comme vous pensez le croire...


                • wesson wesson 30 avril 2013 15:22

                  c’est ça qu’il y a de bien avec mes réactions. Il y a toujours une petite provocation qui traine et que l’on peut relever pour éviter de répondre sur le fond smiley


                • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 15:26

                  alors la, je ne vais pas tourner autour du pot. Le fond je connais, dans mon village on a un joli domaine pour cette activité, et cette année avec la neige on a été gâté...


                • non667 30 avril 2013 13:56

                  je souhaite qu’il fasse beau le 5 les manifestants auront l’air moins c..s ! smiley smiley smiley smiley ! promenade = seul motif valable !


                  • louphi 30 avril 2013 14:10

                    ROBERT GIL 

                    « …je n’irai pas manifester le 5 mai avec Jean-Luc Mélenchon »

                    J’approuve votre décision et l’ensemble de vos arguments sans rentrer dans les détails sauf en ce qui concerne l’anarchisme auquel vous semblez accorder un certain crédit.

                    Nous étions à priori tentés de participer à la Manif du 5 Mai du Parti de gauche. Cette participation au final n’est pas possible, le FDG étant un vulgaire mouvement radical petit-bourgeois porté par les oligarchies homosexuelles gaucho-laïques et supplétif du Parti Socialiste dont il ne se distingue guère que par le radicalisme verbal en matière sociale.

                    Nous préfèrerons plutôt participer à la « MANIF POUR TOUS » ce jour-là.



                    • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 15:05

                      louphi,
                      vous devriez faire comme moi, rester a la maison parceque aller se ballader avec une bande de facho-catho-integriste, qui sous pretexte de mariage manifeste pour le retour d’un ordre petainiste, et qui n’ont pas de couilles car lorsque ça batonnes un peu ils envoient les enfants en premiere ligne !!!
                      Remarquez, ça leur sert au moins a ça de faire des enfants, seulement mefiez- vous certains engendre meme des homosexuels ! Alors, proposez leur si vous y allez quand meme de faire une manif contre la procreation...


                    • louphi 30 avril 2013 17:48

                      ROBERT GIL


                      « Vous devriez faire comme moi, rester a la maison parceque aller se ballader avec une bande de facho-catho-integriste, qui sous pretexte de mariage manifeste pour le retour d’un ordre petainiste… »


                      La MANIF POUR TOUS est organisée par la société civile. Elle n’est pas capotée par un quelconque mouvement politique ni religieux. Toute personne ou organisation politique ou pas peut y participer avec sa propre banderole pourvu d’être contre le « mariage pour tous ». En outre et surtout, la MANIF POUR TOUS défend la société menacée dans son fondement, la procréation. Ce qui n’est pas le cas de la manif du FDG qui poursuit des objectifs anti-sociétaux et socialement réactionnaires


                      « Alors, proposez leur si vous y allez quand meme de faire une manif contre la procreation... »


                      Manifester contre la procréation, c’est manifester contre l’existence de la société. Sans la procréation, point d’êtres humains ! Sans êtres humains, point de société ! Sans société, point de république, etc. Vous adoptez une position nihiliste, absurde !



                    • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 18:27

                      excusez-moi louphi, je ne savais pas que c’etait si grave, mais rassurrez-vous demain a votre manif vous ne serez pas le seul BdB ,pour les enfants si vous vous en servez de bouclier , pensez au moins a leur mettre un casque...bon je sais que chez vous se n’est pas le cerveau qui risque le plus...mais bon, c’est pas une raison !


                    • louphi 30 avril 2013 18:51

                      ROBERT GIL

                      « excusez-moi louphi »

                      Pas de quoi ! C’est fait !



                    • esox1 30 avril 2013 14:49

                      Commencez à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme qu’on fait aux plus pauvres, ça sera plus utile que de faire une balade sous les drapeaux rouges :


                      • esox1 30 avril 2013 14:52

                        Commencez à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme qu’on fait aux plus pauvres, ça sera plus utile que de faire une balade sous les drapeaux rouges :
                        http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N30440


                        • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 14:56

                          bonjour esox1,
                          je viens d’aller sur votre page et je vous signale un bug : les commentaires repetent toujours la meme chose...surement un probleme de memoire vive, pensez a faire verifier.

                          A+


                        • Jean-Louis CHARPAL 30 avril 2013 16:50

                          Archi nul cet article !

                          Un festival de mauvaise foi, de malhonnêteté intellectuelle, d’amalgames, de raccourcis absurdes, d’approximations stupides, de rapprochements incongrus, de contresens, de procès d’intentions et de caricatures.

                          En telles quantités qu’il est impossible d’ y répondre, il faudrait des heures d’explications !

                          Sans parler d’une morgue, d’un mépris, d’un complexe de supériorité, d’une suffisance, d’une auto satisfaction insupportables. 

                          A croire que ce Monsieur n’ a jamais mis le nez dans le programme du Front de Gauche, jamais écouté un seul discours de JL Mélenchon, jamais lu un seul de ses articles sur son blog.

                          Ou si c’st la cas, il n’ a rien compris.

                          Tous les démocrates progressistes manifesteront les 1er et 5 mai pour un monde meilleur et une nouvelle République au service de l’intérêt général et non de l’ Internationale des accumulateurs de fric qui dirige le monde et massacre la planète.


                          • Traroth Traroth 30 avril 2013 16:56

                            Pourquoi j’irais manifester le 5 mai ? Pour une raison très simple : Mélenchon est le meilleur espoir politique de la France, et je vais essayer de lui donner du poids, dans la mesure de mes faibles moyens.


                            • Ariane Walter Ariane Walter 30 avril 2013 18:40

                              Je crois que si j’étais Melenchon, j’en aurai marre de tous ces debilos , je leur dirai « tchao » et j’irai lire et écrire tranquillement.

                              Ses pires ennemis sont a « gauche ».On en a un exemple ici.
                              J’ajoute que dans cet article il y a des phrases d’une violence inadmissible.

                              Restez chez vous surtout le 5 mai . 

                              • Robert GIL ROBERT GIL 30 avril 2013 18:49

                                Ariane,
                                vous pouvez le dire directement a l’auteur, voici le lien :
                                http://bellaciao.org/fr/spip.php?article134913
                                il y a également plein de commentaires...


                              • Le péripate Le péripate 30 avril 2013 20:35

                                Moi aussi j’ai pris ma décision.


                                Moi aussi j’irai manifester contre l’ANI. Je manifesterai en allant travailler ce jour-là, et à pied, le service public ne rendant pas service au public ce jour là dans ma bonne ville de Bordeaux.


                                J’irai manifester donc en travaillant. Je manifesterai contre les dizaines de pages ajoutés aux 4000 déjà existantes d’un Code du travail obèse et absurde. Je manifesterai contre la sur-protection des uns qui fait la sur exclusion des autres. Je manifesterai pour que le licenciement économique soit défini par cette phrase : est licenciement économique tout ce qui n’est pas licenciement pour raisons personnelles. Je manifesterai pour qu’il y ai un contrat de travail unique et égal pour tous, sans privilèges. Je manifesterai pour que le licencié ai accès à une véritable formation.
                                Je me doute bien que je vais être un peu seul... pour le moment. Mais ce n’est pas grave. Quand on sera allé jusqu’au bout de la servitude, il faudra bien que certains aient continuer à porter la petite lueur de la liberté pour que d’autres puissent s’en emparer.

                                A ce moment, messieurs les crapules syndicales, il vous faudra enfin participer à la création de richesse.

                                • Laurenzola Laurenzola 30 avril 2013 22:13

                                  Coluche était grossier mais avait un message à faire passer.

                                  Mélenchon est grossier, et son message sonne creux, aussi creux que sa popularité.

                                  Il commence même à s’en prendre à des camarades de proximité, qui lui font juste remarquer qu’il pousse un peu loin dans la démagogie.

                                  La gesticulation et une franchise sans subtilité lui permettrait tout juste de boxer dans la catégorie des poids coqs, et il se ferait étaler au premier round si il montait véritablement sur le ring.

                                  Notre Mélenchon, c’est un Lénine à la française, sur un air de Dalida « Paroles, paroles ».

                                  Voilà qui pourrait servir pour remplacer la Marseillaise pour le 5 mai, au moins le message serait en harmonie avec son chef de file.


                                  • yvesduc 30 avril 2013 22:29
                                    Le confusionnisme est de retour !

                                    Décrire Mélenchon comme un « souverainiste » est aussi crédible que de dire que Marine Le Pen veut doubler le nombre d’immigrés !

                                    Par ailleurs, ce n’est pas la « peste brune » qui envahit l’Europe mais la crise économique et le chômage ; or, la lutte contre l’austérité est précisément l’un des mots d’ordre du 5 mai.

                                    La Louve et vous-même tentez manifestement de diviser et de créer les conditions d’une guerre de tranchées à gauche, entre ceux qui sont pas assez communistes, trop communistes, pas assez laïcs, trop laïcs, pas assez laïcs et trop chevènementistes, papas à poux, papas pas à poux, etc. On organisera bientôt 36 micro-manifestations correspondant aux 36 micro-chapelles de la gauche, pourquoi pas ? Cette rhétorique néfaste me choque aussi car elle est contraire aux valeurs de tolérance de la gauche.

                                    • marc 30 avril 2013 22:36

                                      Depuis le début des années 60, on pratique les foucades ridicules des petits malins qui ne font jamais RIEN pour la raison qu’il faudrait en faire PLUS.

                                      Mauvaise raison pour le refus réel d’agir. Tout ce que les Gil de ce monde sont capables de faire c’est de donner aux manants priés de faire, les instructions du maitre penseur. Bof. 
                                      A l’action camarades , le 1 mai, le 5 mai et ensuite. N’écoutons pas les professeurs de défaitisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès