Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi les primaires pourraient être fatales au PS

Pourquoi les primaires pourraient être fatales au PS

Les primaires, futures armes de destruction massive du PS ?

Barack Obama, inconnu quelques mois avant le lancement de la campagne présidentielle américaine de 2008, s'est fait élire Président des Etats-Unis. On serait dès lors en droit de se demander si, dans le cadre des primaires socialistes, une nouvelle génération va prendre les rênes d'un parti qui en a bien besoin.

Las ! On retrouve toujours les mêmes têtes d'affiche : Martine Aubry, François Hollande ou encore Ségolène Royal. Quant à DSK, il était déjà ministre sous Jospin, il y a... 14 ans. Bref, une éternité.

Commencons par Ségolène Royal, présidente du Poitou Charentes. On se souvient tous de sa campagne présidentielle, lorsqu'elle félicitait la rapidité de la justice chinoise ou évoquait la bravitude, ce qui a sans doute beaucoup contribué à sa défaite face à Nicolas Sarkozy, qui apparaissait plus professionnel à l'époque aux yeux de l'opinion. Après son échec au Congrès de Reims, d'une courte tête et qui fit beaucoup jaser, elle a décidé de revenir dans le centre du jeu, dans le cadre de ces primaires. Nul doute qu'elle risque de vouloir se venger de la fausse victoire de la première secrétaire actuelle, Martine Aubry. On imagine sans peine la lutte fracticide qui va l'opposer à l'actuelle maire de Lille. Par ailleurs, quelles idées souhaite porter Ségolène Royal dans le cadre de la présidentielle ? Si celle-ci s'agite actuellement, on ne la voit malheureusement pas proposer un réel projet d'envergure, qui pourrait rassembler les français, en dehors de la récupération du drapeau et de la nation, en vue de réduire l'affluence du FN.

François Hollande est lui aussi candidat dans le cadre de ces primaires. L'ancien compagnon de Ségolène Royal, qui fut maire de Tulle, est devenu Président du Conseil Général de la Corrèze, l'ancienne terre d'élection de Jacques Chirac. Il sera d'ailleurs intéressant de voir qui les chiraquiens vont-ils adouber dans le cadre de la présidentielle si cela se termine en un duel François Hollande, qui plaît aux Chirac, et Nicolas Sarkozy. Reste que François Hollande a avant tout été Premier secrétaire du PS durant 11 ans. Si son parti a remporté des élections intermédiaires comme les régionales, il a échoué dans le cadre de l'élection majeure par deux fois ( en 2002 et en 2007 ) sans oublier le NON au traité constitutionnel européen, qui a profondément divisé la gauche. La question est de savoir si les socialistes désirent porter à la tête de leur parti un apparatchik qui leur a fait perdre la présidentielle. D'autant que François Hollande, malgré lui, n'a pas d'expérience ministérielle, ce qui peut le pénaliser aux yeux de nombreux français, notamment diplômés et âgés. Enfin, s'il a des convictions, et s'il se refuse à faire de l'antisarkozysme primaire ( ce qui le sert ) il risque de se piéger lui-même en souhaitant apparaître aux yeux des français comme un futur Président normal. Si à l'époque des Trentes Glorieuses, cela pouvait encore se concevoir, il semble que ce soit totalement inadapté aujourd'hui, avec les effets de la mondialisation, mais aussi et surtout une crise internationale qui est très loin d'être terminée. Elle recquiert sans doute une expertise, des décisions à prendre dans le domaine international, à l'occasion du G8, du G20. François Hollande serait-il l'homme de la situation ? 

Martine Aubry, actuellement maire de Lille, liée au Pacte de Marrakech et actuellement première secrétaire du PS ne manifeste pas franchement l'envie farouche d'aller concourir dans le cadre des primaires et d'incarner son parti à l'occasion de la prochaine présidentielle. Elle semble plus occupée à la rénovation de son parti et aussi au consensus, en vue d'assurer le rassemblement de son camp. Or une présidentielle nécessite une envie de chaque instant, car la France ne se donne, au fond, qu'à celui ou celle qui le veut vraiment, capable de se battre pour obtenir la Présidence. Par ailleurs, elle risque d'être pénalisée par une image sectaire mais aussi un déficit d'image, n'apparaissant pas come sympathique aux yeux des français, sans même parler des 35 heures, plus particulièrement à l'hôpital, qui entraînèrent de graves défaillances même si certains évoquent un bilan contrasté.

Et les quadras, les quinquas ? Où sont-ils donc ? On pourrait penser qu'ils se regrouperaient tous derrière la candidature unique d'un des leurs, en vue de peser dans le cadre des primaires et pourquoi pas, de la présidentielle. On pense à Manuel Valls, Arnaud Montebourg entre autres. Malheureusement, ceux-ci paraissant marginalisés, et ne semblent pas pouvoir s'imposer réellement. Le risque est pourtant grand que cela se joue entre trois candidatures et que cela entraîne un sentiment de lassitude profond des français, qui sont nombreux à ne plus croire en leur classe politique.

Bref, alors que ces primaires devraient avoir pour objet de mettre en avant des idées neuves, des candidats neufs, elles risquent de déboucher sur des candidatures de confirmation, avec des idées recyclées pour l'occasion et qui n'auraient pas bougé depuis le gouvernement Jospin de 1997. C'est dire à quel point elles risquent aussi de renforcer les affrontements entre Royal, Aubry et Hollande et risquent de finir en un véritable jeu de massacre qui pourrait être fatal au PS, dans le cadre de la présidentielle, et du même coup assurer la réélection par défaut de notre actuel Président.


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Ferdinand_Pecora 25 mai 2011 12:29

    Pour rappel, ce sont les bookmaker qui parlent chevaux, les citoyens parlent projets et vision d’avenir.


    • ottomatic 25 mai 2011 13:26

      Déjà les primaires sont une importation des USA pour tenter d’arriver a faire en France comme au USA avec du bipartisme pure...


      Pour le reste, même sans primaire, le PS n’a aucun chance :
      - segoléne nous a bien montré en 2007 qu’elle n’avait pas le niveau. Désolé pour les militant PS, mais sarko a été infiniment meilleur et bien plus convaincant... et je suis très très loin d’apprécier ce nabot
      - hollande. Je suis là encore désolé mais ce mec n’a pas la carrure d’un président pour une bête histoire de physique. Je sais que c’est con mais c’est ainsi. Sa caricature des guignols de l’infos est bien proche de la réalité...
      - martine : souvenir des 35h

      • 6toyen 25 mai 2011 16:46

        > Ségolène : Dire aujourd’hui que Ségolène n’avait pas le niveau, c’est un peu gonflé ! Ce qui est prouvé aujourd’hui, c’est que Sarko n’avait pas le niveau...
        > Hollande : Parce que le physique de Sarkozy lui donne une carrure présidentielle, peut-être ?
        > Martine : Beaucoup de travailleurs ont un excellent souvenir des 35h !

        Votre « analyse » est décidément très contestable et très partisane.


      • ottomatic 25 mai 2011 17:58

        Franchement, regarde le sego face a sarko : tu as une espèce de légume qui répète comme un robot ce qu’on lui souffle dans l’oreillette.

        Faux vraiment avoir de la merde dans les yeux ou être membre acharné du PS pour ne pas s’en rendre compte...

        Sarkozy est une petite merde, on est d’accord, mais malgré tout, il a plus de charisme que francois et son régime de printemps...

        Les 35h d’aubry ont laissé un bon souvenir au cadres, sans doutes... Mais pour les autres, ça traduit par un quasi gel des salaires depuis 10 ans...

        Mon analyse est partisane ? LOL je suis de gauche... plus le PS... et depuis longtemps...

      • Salamanca Salamanca 25 mai 2011 20:04

        Ils vont surtout tous se finguer entre eux et Sarko comptera les points... comme en 2007


      • ottomatic 25 mai 2011 21:55

        C’est vrai que le choix du candidat est souvent destructeur au PS...


      • logan 25 mai 2011 15:12

        "Elle recquiert sans doute une expertise, des décisions à prendre dans le domaine international, à l’occasion du G8, du G20. François Hollande serait-il l’homme de la situation ? « 

        Cette seule phrase discrédite totalement son auteur de toute pertinence en matière de politique.
        Croire qu’il se résoud qqchose dans les G8 et G20, c’est une preuve d’endoctrinement par les médias et la pensée unique.
        Cela requiert une expertise dites-vous ? Si on en croit la signication de ce mot »expert" selon cette pensée unique, il s’agit donc d’être totalement soumis aux doctines conservatrices / libérales de la droite et aux intérêts des banques.
        C’est vrai que de ce point de vue, DSK était l’homme de la situation, mettant en oeuvre ces politiques en Grèce au Portugal ou en Irlande.

        Etes-vous seulement au courant qu’il existe des pensées divergentes en matière d’économie et nottament sur les solutions à apporter pour résoudre la crise financière ???
        Ou alors est-ce que le PMU socialiste ( qui correspond le mieux à la pensée unique et qui sera soutenu par les sondagiers et les médias ? ) est la seule chose qui vous intéresse ?


        • docdory docdory 25 mai 2011 17:53

          @ Salamanca

          Je pense que les primaires du PS exposent ce parti au risque majeur qu’est l’entrisme. En effet, tout opposant au PS va être fortement tenté de voter aux primaires socialistes, afin de faire arriver en premier un candidat PS n’ayant aucune chance de passer au deuxième tour des présidentielles. 
          On imagine facilement en particulier que les électeurs sarkozystes et frontistes auront un intérêt énorme à voter aux primaires PS pour S . Royal.
           En effet, si celle -ci devait être la candidate désignée par les primaires, elle n’aurait aucune chance d’être au deuxième tour , qui opposerait dans ce cas Sarkozy à Marine Le Pen !

          • bernard29 bernard29 25 mai 2011 18:03

            aucun souci pour Ségolène Royal. Tranquile , sereine, confiante et déterminée.

            elle sera là en 2012. 

            bien le bonjour !


            • mojo mojo 25 mai 2011 20:16

              Cet article est un tissus de banalités qui n’apporte strictement rien au débat et qui est écrit par un gugus qui parle de ce qu’il ne connais pas.

              la pertinence politique ne s’évalue pas en misant sur la génération de celui qui exprime les idées qu’il partage avec ceux qui l’ont élu pour porter leur parole.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès