Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi parlent-ils de dissolution ?

Pourquoi parlent-ils de dissolution ?

Depuis quelques semaines déjà nos chers médias, qui se montrent toujours très doués pour faire de la politique fiction, nous disent que le Président de la République pourrait dissoudre l’Assemblée Nationale après les élections européennes.
 
A moins que François Hollande soit tout à coup atteint d’une maladie mentale ou d’une envie de suicide politique, cette idée semble aussi stupide que surréaliste.
Car que peut-il espérer d’une telle décision ?
 
On se souvient tous qu’en 1997, alors que la situation du pays n’était pas aussi alarmante qu’aujourd’hui, Chirac qui pensait obtenir une majorité après sa brillante idée de dissolution, en fut pour ses frais et du cohabiter pendant 5 ans avec Lionel Jospin. Il va sans dire qu’un tel geste de nos jours, et dans la situation actuelle du pays, ferait subir au pouvoir actuel une raclée encore plus importante que celle subie par celui de l’époque.
 
Plus grave, avec une droite classique malade et en manque de leadership, le FN pourrait devenir le grand vainqueur des législatives. Ainsi François Hollande deviendrait pour toujours celui qui lui a offert le pouvoir sur un plateau.
 
Est-ce le souhait de ceux qui avancent cette solution, des médias qui participent à la montée du FN depuis quelques années, on est en droit de se poser la question ?
Et que resterait-il de l’image du Président et du parti socialiste en général ?
Qu’ils abandonnent la France dans la crise, que le capitaine quitte le navire, qu’il le laisse à l’adversaire dans la tempête. Trahison, lâcheté, désertion, voici les termes que l’on entendrait un peu partout et à juste titre.
 
Et puis imaginons une reprise économique dans les deux ans qui suivent. Le parti de gouvernement en place empocherait les fruits du succès, et le piège se refermerait sur le PS qui serait discrédité pour de longues années.
 
Comme on le voit cette idée de dissolution est la plus farfelue que les médias aient proposé depuis longtemps, mais pourquoi ?
Sont-ils idiots à ce point ?
J’en doute.
 
Et si en propageant une telle idée, tout en sachant qu’elle n’a aucune chance d’aboutir, ils cherchaient tout bonnement à nuire un peu plus à l’image du Président en mettant le doute dans la tête des français. S’il ne s’agissait là que de déstabiliser encore un peu plus le pouvoir en nous laissant croire que le Président est un homme capable d’une telle stupidité. Ces médias qui appartiennent à de grands groupes, pour la plupart proche de la droite, ne sont pas là pour diffuser de l’information, mais juste pour diffuser une propagande qui a pour but de ne nous faire penser comme ils le souhaitent, ne l’oublions jamais.
 
Car si le pouvoir actuel n’est pas meilleur que les autres, s’il commet des erreurs et ne prend pas les bonnes décisions, ne comptons pas sur les médias pour nous dire où aller.
Il suffit de voir quelles mesures ou réformes ils soutiennent pour comprendre qu’ils n’ont pas de solutions pour nous sortir de la crise, et à ce titre ils n’ont rien à envier aux politiques qu’ils critiquent tant.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • jako jako 7 novembre 2013 08:51

    Bonjour, « ils » sont un peu chauds suite à brignolles et pensent avoir une fenêtre de tir favorable suite au désaroi croissant. Merci de votre article.


    • vachefolle vachefolle 7 novembre 2013 09:14

      il n’y aura pas de dissolution maintenant, mais plutot vers 2015, quand voyant son echec economique total, Flamby voudra redonner le pouvoir a l’UMP pendant 2 ans, afin de regagner le pouvoir en 2017 (technique mitterand). Mais en attendant, une fois la déculottée aux municipales et européennes de l’année prochaine, qui sera juste atténuée par les triangulaires du FN qui permettront a la goche moraliste de conserver certaines baronnies locales, le PS perdra mécaniquement le sénat en septembre 2014, puis les régionales en 2015.

      Couplée aux legislatives partielles de tous les PS courageux qui prefereront garder leur mairie fraichement gagnée, plutot que d’attendre d’être viré aux prochaines legislatives, le PS se retrouvera en limite de majorité à l’assemblée. D’autant plus qu’il ne sera pas possible d’acheter les députés, comme Flamby l’a récemment fait avec le député de Wallis-et-futuna, vainqueur sur une liste supportée par l’UMP contre des listes PS, et finalement inscrit au groupe PS à l’assemblée. Ce type de manipulation digne de la 4ieme république, ne pourra pas se faire a grande échelle.

      Mais il y a un signe qui ne trompera pas sur la prochaine dissolution, ca sera la modification des regles de l’election legislative, par exemple en augmentant le nb de députes, ou en modifiant les circonscriptions, tout ceci afin de conserver le maximum de députés malgré la défaite promise (technique mitterand). Ce signe indiquera la dissolution a 6 mois.

      Bref le planning est le suivant :
      2014 : déculottée aux municipales et européennes, et nouveau gouvernement/premier sinistre. Perte de la majorité au sénat en septembre.
      2015 : déculottée aux régionales et perte de la majorité absolue du PS à l’assemblée.
      Mi-2015 : Dissolution pour laisser le pouvoir 2 ans à l’UMP
      2017 : Victoire de Flamby vs LePen, grace a la gueguerre interne Fillon-Sarko qui aura tué la droite en 2 ans.

      Enfin bref, Ces socialistes sont indignes de la république.....


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2013 18:59

        @Vachefolle


        Le calendrier prévisionnel est bon...avec peut-être un avis de grand frais un peu avant. On ne sait jamais, la Météo est parfois capricieuse.

        « Ces socialistes sont indignes de la république... ». Oui. Incapables, surtout.Comme leurs prédécesseurs, sans compter l’aimable couple qui vient de fêter ses retrouvailles ou encore la rentière du malheur, prête à tout pourvu que ce soit n’importe quoi.


      • bigglop bigglop 7 novembre 2013 19:31

        Bonsoir à tous,

        Déçu, je suis déçu, car je pensais qu’on allait parler de la dissolution de l’Eurozone.

        Attention, notre Non-Président pourrait tout aussi bien dissoudre l’Assemblée et démissionner de ses fonctions dans la foulée.

        Comme il n’est plus à une c....rie près, tout est possible, oui tout est possible !!!!


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 novembre 2013 14:02

        D’autant plus qu’il ne sera pas possible d’acheter les députés, comme Flamby l’a récemment fait avec le député de Wallis-et-futuna, vainqueur sur une liste supportée par l’UMP contre des listes PS, et finalement inscrit au groupe PS à l’assemblée.


        Bah je crois pas vous avoir entendu protester aux régionales précédentes quand deux élus sur des listes de Gauche avaient finalement rejoint l’ UMP, permettant à ce parti de garder la majorité à droite.

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 novembre 2013 14:12

        En meme temps , dans le Pacifique , ils en ont rien à carrer de la division gauche-droite ...

        Meme Gastounet Flosse a dansé le tamouré devant le PS ...C’est dire ... smiley


      • oncle archibald 7 novembre 2013 09:33

        « Trahison, lâcheté, désertion » est-ce ce que tout le monde a crié lorsque François Mitterand s’est accommodé d’une chambre qui ne lui était pas favorable en 1986 ?

        Il me semble Monsieur Fatizo que l’assemblée Nationale est sensée représenter la nation. Lorsque la distorsion entre le peuple et ceux qui sont sensés le représenter pour faire et défaire les lois est telle qu’aujourd’hui il ne reste qu’une seule solution honorable : demander au peuple de revoter et prendre acte de sa volonté.

        François Mitterand a montré que l’on pouvait rester Président de la République et gouverner avec une majorité qui n’est pas la même que celle qui vous a porté au pouvoir. On le lui a beaucoup reproché au début, puis finalement on a vu que les gouvernements de cohabitation n’ont pas été les pires. Je suis persuadé que Monsieur François Hollande est en train de méditer tout cela.

        Evidemment si vous pensez que seuls les socialistes sont habilités à gouverner le pays, qu’ils soient majoritaires ou non, parce que seule la gauche sait ce qui est bon pour le peuple, je comprends que l’idée de dissolution vous paraisse farfelue. Je vous fait très respectueusement observer qu’il reste peu de pays dans le monde ou vous pourrez vivre heureux avec de telles idées : Cuba, la Chine, la Corée du Nord ...

        • TicTac TicTac 7 novembre 2013 09:36

           smiley                   


        • heliogabale heliogabale 7 novembre 2013 10:25

          Il n’y a jamais eu de coup d’état de gauche en France...


        • bourrico6 7 novembre 2013 10:35

          Evidemment si vous pensez que seuls les socialistes sont habilités à gouverner le pays, qu’ils soient majoritaires ou non, parce que seule la gauche sait ce qui est bon pour le peuple, je comprends que l’idée de dissolution vous paraisse farfelue. Je vous fait très respectueusement observer qu’il reste peu de pays dans le monde ou vous pourrez vivre heureux avec de telles idées : Cuba, la Chine, la Corée du Nord

          Moi je m’y perds avec tous vos raccourcis.
          Hollande est socialo ou pas ?
          Il est à la « solde » de le « Finance », ou il c’est un Stalinien genre Corée du Nord ?
          Faut savoir les gens, ou alors il est tout ça à la foi ?
          Comme Narine ?

          Non parce que je sais que vous aimez les grands écarts, mais la, ça vire à l’écartellement.

           smiley

          C’est dommage, le début tient la route, et la fin atteint des sommet dans l’art du ridicule.


        • oncle archibald 7 novembre 2013 12:44

          Bourrico : Il est possible que je me sois mal exprimé, mais si Hollande est bien socialo force est de constater qu’il s’appuie sur un parlement qui est bien peu à l’image de l’opinion aujourd’hui. Beaucoup de choses ont changé depuis qu’on sait que l’on est riche à partir du smic, ce qu’il avait omis de préciser lorsqu’il faisait campagne et assurait pouvoir régler les problèmes de la France en faisant payer les riches. 


          Ensuite qu’est-ce qu’être dans la « majorité présidentielle » aujourd’hui ? Est-ce partager les idées de Manuel Vals ou Segolène Royal ou celles de Jean Luc Mélenchon ou Jean Vincent Placé ?

          Qui croit encore qu’il peut s’appuyer sur cette majorité de bricks et de brocs ? Pour le coup c’est bien François Hollande qui s’essaye au grand-écarts et pour éviter l’écartèlement il pourrait dissoudre l’assemblée nationale et repartir en s’appuyant sur une majorité élargie aux sociaux démocrates de droite du centre et de gauche qui serait beaucoup plus représentative de l’opinion d’une majorité de Français.



        • Fergus Fergus 7 novembre 2013 09:42

          Bonjour, Fatizo

          La menace d’une dissolution de l’Assemblée est la meilleure arme dont dispose Hollande vis-à-vis de ses élus frondeurs.

          S’il avait des c..., il lancerait la grande réforme fiscale qu’il a éludée et qui relancerait totalement son quinquennat en redonnant de la justice sociale à son action. Encore faudrait-il qu’il soit suivi. C’est pourquoi il pourrait adresser un ultimatum (c’est dans l’air du temps) à ses députés afin de s’assurer de leur total et indéfectible soutien dans cette démarche. Pour cela, il dispose d’une arme imparable : la dissolution . Avec, à la clé, un message clair : ou vous êtes avec moi et l’on peut faire LA grande réforme fiscale que le pays attend, ou vous êtes contre moi et je dissous, ce qui signifie que dans le contexte actuel, les 3/4 d’entre passeront à la trappe.

          En agissant ainsi, Hollande perdrait sa majorité mais resterait à l’Elysée en cohabitation. Un scénario qui, rappelons-le, avait permis à Mitterrand d’être réélu en 1988.

          « Le FN pourrait devenir le grand vainqueur des législatives. » Non, tout au plus pourrait-il gagner une quinzaine de sièges à l’Assemblée, de quoi disposer d’un groupe parlementaire.

          Cordialement.


          • Kern Kern 7 novembre 2013 10:59

            @ Ffergus


            Mettre Hollande au niveau de Mitterrand fallait oser : vous l’avez fait

            Mitterrand était une crapule de haut vol...de la haute entourloupe

            Hollande c’est rien : juste un incident historique ; utile dans le sens ou il va nous débarrasser du PS pendant très longtemps

          • Fergus Fergus 7 novembre 2013 14:45

            Bonjour, Kern.

            Vous avez raison, mais en face le personnel politique proposé aux Français n’est pas plus reluisant, entre le fanfaron Sarkozy, le mollasson Fillon, la BCBG NKM ou le velléitaire Borloo, Copé étant d’ores et déjà cramé.


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2013 18:34

            @Fergus


            Approche intéressante, qui supposerait préalablement la volonté et la détermination effectives de passer en force en usant d’une menace bien réelle : la perspective pour les députés frondeurs de ne plus avoir accès à la gamelle et de retourner dans le monde réel voir la température qu’il y fait.
            Mais lorsque l’autorité fait défaut, la perte de légitimité n’est jamais loin, et sur ce plan, le désarroi est palpable à tous les niveaux de l’appareil d’Etat. Le feu sacré s’est éteint et les dieux ont abandonné la ville...


          • Fergus Fergus 7 novembre 2013 19:51

            Bonsoir, Renaud.

            Disons que la chandelle n’est pas encore tout à fait éteinte, mais la flamme vacille dangereusement.


          • fatizo fatizo 7 novembre 2013 20:51

            Bonsoir Fergus,

            Une idée intéressante mais je pense qu’il ne peut pas la mettre à exécution , ce serait encore plus suicidaire pour lui que pour sa majorité.
            A l’époque de Chirac, les gens l’ont accepté parque la droite avait des chances de repasser, mais dans le contexte actuel, sachant que la gauche n’a aucune chance de remporter les élections ce serait perçu comme de la trahison, de la désertion par les français .
            Sa seule chance, c’est une changement de gouvernement avec un anti-Ayrault si j’ose dire . 

          • heliogabale heliogabale 7 novembre 2013 10:19

            Le souhait de ces gens là c’est un gouvernement d’union nationale...

            En France on aime le Marais...


            • heliogabale heliogabale 7 novembre 2013 10:24

              S’il dissout, c’est la mort de la cinquième république...

              Et par ailleurs dissoudre, sans mettre de la proportionnelle, alors qu’il sait qu’il va perdre, ce serait idiot de sa part...

              d’où le gouvernement d’union nationale...


              • heliogabale heliogabale 7 novembre 2013 10:26

                Dans le même temps si 30 députés socialistes de la gauche de la gauche font défection, il n’a plus de majorité....

                Ils étaient 42 à ne pas voter pour la réforme des retraites (surtout de l’abstention)


                • Kern Kern 7 novembre 2013 10:33

                  Ecrire que Hollande ne dissoudra pas l’Assemblée parce qu’il sait qu’il perdra sa majorité parlementaire et s’en réjouir est bien le signe que cet auteur est un grand démocrate


                  Evidemment que Hollande ne dissoudra pas

                  Pour le faire il faudrait qu’il prenne conscience de sa nullité pourtant avérée et que le minimum de respect qu’il devrait avoir pour les français prime sur sa trés petite personne

                  Quand on est à 20 % de satisfaits on en tire les conclusions , surtout si l’on sait que cela ne peut que s’aggraver

                  Mais pour cela il faudrait qu’il ai un minimum de courage lui qui envoie Zéro à la réunion des maires de France par peur d’y être hué

                  Hollande s’accroche au pouvoir comme un morpion à son poil de cul

                  Bien avant la fin de son mandat il finira dans le bunker de l’Elysée

                  • bourrico6 7 novembre 2013 10:47

                    Quand on est à 20 % de satisfaits on en tire les conclusions , surtout si l’on sait que cela ne peut que s’aggraver

                    Oui, c’est encore trop, ça montre qu’on continue sur la même voie.
                    Si un jour il se trouve quelqu’un pour dire les choses vraies aux gens, sa cote sera encore inférieure.
                    D’ailleurs celui là ne sera jamais élu.

                    En même temps, les gens vous savez.... ce sont des cons et des veaux.
                    Voter pour les même mensonges à chaque élection sans retenir la leçon, ça se passe de commentaire.
                    Vouloir du fric sans rien foutre et tout acheter à 1 euro, profiter de tout sans que ça lui coûte rien, etc, etc.
                    Et les pauvres comme les riches hein, tous tellement abrutis que l’incohérence de tout ça ne les choque même pas.


                  • Henri Diacono alias Henri François 7 novembre 2013 16:51

                    A Bourico 06 (vous êtes des Alpes Maritimes ?)
                    Très justes vos propos.
                    D’autant que le français n’est, n’a été et ne sera jamais content. Un râleur né. Voilà soixante ans qu’en la matière je me suis rendu compte de cette tare qui lui colle à la peau. Ainsi ma décision prise il n’y a pas loin d’une trentaine d’années, hormis en une seule et unique occasion, d’ignorer tout bureau de vote. Et pour toujours.


                  • credohumanisme credohumanisme 7 novembre 2013 10:39

                    La moins mauvaise solution serait un referendum redonnant la parole aux citoyens sur les orientations budgétaires (impôts et dépenses), les dépenses sociales (sécu, retraites), l’Europe, les institutions, le poids de l’Etat, ...

                    Mais ça semble aujourd’hui quasi impossible à mettre en œuvre. C’est bien dommage car les français sont gens de raison capables d’effectuer des choix.


                    • bourrico6 7 novembre 2013 10:54

                      C’est bien dommage car les français sont gens de raison capables d’effectuer des choix.

                      Non !

                      Les Français sont des bovins, qui votent pour les même baratineurs depuis des décennies, qui veulent le beurre, l’argent du beurre, le cul de la crémière et celui de la fille de la crémière.
                      Ils sont manipulables à souhait, un bon matraquage à la télé et ça roule.

                      Demandez leur avis à des gens sur des dossiers dont ils ne maitrisent ni les tenants ni les aboutissants n’a aucun intérêt, c’est même dangereux.

                      Notez que c’est applicable au genre Humain dans son ensemble.je tenais juste à le rappeler pour modérer le propos qui qualifierai presque la population de « responsable » (faisant preuve de raison).


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2013 18:39

                      @Credohumanisme


                      « La moins mauvaise solution, écrivez-vous, serait un referendum redonnant la parole aux citoyens sur les orientations budgétaires (impôts et dépenses), les dépenses sociales (sécurité sociale, retraites), Europe, les institutions, poids de l’Etat, ...Mais cela semble aujourd’hui quasi impossible à mettre en œuvre. C’est bien dommage car les français sont gens de raison capables d’effectuer des choix. »

                      Non. Tout est possible. Si vous attendez que l’on vous donne le Pouvoir vous pouvez attendre longtemps. Il faut donc se lever et aller le chercher. La Constitution ne demande qu’à être appliquée. Ce sont les gens qui font fonctionner les Institutions.


                    • ZenZoe ZenZoe 7 novembre 2013 10:52

                      Dissoudre l’Assemblée ? Et pour quoi faire ?
                      C’est Hollande le problème, Hollande qui n’a pas de programme, ne sait pas faire, ne décide rien, ne prévoit rien, avance et recule. Hollande qui pense qu’être chef d’Etat c’est juste faire des déclarations creuses sous le drapeau tricolore.
                      Ce n’est pas une nouvelle équipe relookée qu’il faut, c’est un commandant de bord.


                      • Ariane Walter Ariane Walter 7 novembre 2013 11:47

                        il faut déclarer illégaux les traités de l’Union européenne et sortir de ce piège. Tout le reste est emplâtre sur une jambe de bois. Hollande n’est que l’employé de l’UE.


                        • taktak 7 novembre 2013 14:48

                          Bien d’accord avec Ariane

                          Je résumerai cela avec le slogan suivant du PRCF  : il faut briser les chaines de l’union européenne.

                          Il y a urgence à constituer un large front populaire progressiste et antifasciste pour la sortie de l’euro et de l’UE par la gauche. Voir en ce sens les appels de nombreux communistes (dont le PRCF) dans et hors du PCF des Assises du Communisme, ainsi que l’appel à constituer un nouveau CNR par le PRCF, le M’PEP et les CPF.

                          Quand est ce que les camarades du FdG abandonnent cette dangereuse illusion de l’europe sociale qui empèche l’émergence d’une véritable alternative progressiste pour les travailleurs, apte à briser la tenaille formé par la droite UMP / PS et l’extrème droite fascisante (Valls et l’UMP’PEN FN)


                        • Ganesha Ganesha 8 novembre 2013 01:22

                          Il faudrait que Jean-Luc Mélenchon mette entre parenthèses ses souvenirs d’enfance en Tunisie et son délire de la porte ouverte à l’immigration, au moins le temps que la France et l’Europe ait remis de l’ordre dans sa situation économique !


                        • LE CHAT LE CHAT 7 novembre 2013 12:14

                          être premier secrétaire du panier de crabes qu’est le PS et être président d’un pays comme la France n’est pas du tout la m^me chose !
                          on peut mettre des nuls pour le premier poste ( harlem Désir ) et tout le monde s’en tape , mais pour être président il faut en avoir !


                          • pens4sy pensesy 7 novembre 2013 13:29

                            Pourquoi Hollande dissoudrait-il l’assemblée nationale ? Il y dispose d’une large majorité, qui ne sera pas mise en question par la plupart des députés PS-EELV qui craignent avant tout de perdre leur prébendes.
                            Le Sénat passera à droite en septembre 2014 vraisemblablement . Bon, comme il ne sert à rien, ça ne changera pas vraiment la donne.
                            Donc politiquement et légalement Hollande se sent encore tranquille.
                            2017 est assez loin et les évènements à venir sont inconnus de tous.
                            De plus il est adoubé par l’oligarchie a laquelle il obéit sans faille.
                            Sa seule incertitude vient de la rue, pas des urnes.
                            D’où l’idée lumineuse et redondante de manipuler les mouvements de foule.
                            Aidé par les médias.
                            Hollande a été choisi par l’oligarchie parce qu’il est servile et hypocrite. En outre, il ne doute pas d’être fortement soutenu par ses maitres.

                            Il a des taches a mener à bien pour ses maitres et il profitera de la puissance qui lui a été conférée par ceux-ci, pour 5 ans. Si les évènements, que ni lui ni ses maitres ne maitrisent, l’autorisent à rester.

                             


                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2013 18:44

                              @Pensesy (...)


                              « Sa seule incertitude vient de la rue, pas des urnes. »
                              Exact. 

                              Émeute sous les arcades,

                            • Altos85 7 novembre 2013 13:51

                              La France est dans une situation de pourrissement généralisé sur tout les plans. Un pourrissement qui ressemble fort à celui qui est présent dans les pays d’Europe du sud.


                              Face à la crise et peut-être à partir de 2014, face à la « menace FN », ils sont capable de nous coller un gouvernement d’union nationale comme cela se fait maintenant dans certains pays, ou bien un gouvernement « technique » avec à notre tête un technocrate non élu qui aura autant de charisme qu’une morgue Soviétique (style Mario Monti).



                              • non667 7 novembre 2013 15:53

                                à fatizo

                                A moins que François Hollande soit tout à coup atteint d’une maladie mentale ou d’une envie de suicide politique, cette idée semble aussi stupide que surréaliste.
                                Car que peut-il espérer d’une telle décision ?
                                 

                                On se souvient tous qu’en 1997, alors que la situation du pays n’était pas aussi alarmante qu’aujourd’hui, Chirac qui pensait obtenir une majorité après sa brillante idée de dissolution, en fut pour ses frais et du cohabiter pendant 5 ans avec Lionel Jospin.

                                avec des gogos comme vous le N.O.M. à une longue vie devant lui !
                                 
                                pour vous chirac était  atteint d’une maladie mentale ou d’une envie de suicide politique ?,
                                 = un président de la république politiquement nul ?
                                comme la montré la suite au contraire il a été un extraordinaire stratège (avec ses conseillés ) la preuve il a été réélu en 2002 !
                                explication :
                                1997 chirac et jupé 1° ministre battent des records d’impopularité situation catastrophique non redressable !
                                déroulement normal
                                1998 législatives : perdues d’avance
                                2002  :  présidentielle
                                suivies 
                                legislatives en 2003
                                 calcul de chirac
                                 qui ne pense logiquement qu’a sa réélection en 2002 et éventuellement avoir une majorité à l’assemblée 
                                il va devoir mener une bataille en 2002 seul sans thème sans bilan puisque cohabitation !
                                s’il est élu les législatives seront faciles pour son parti « vous avez un président de droite donnez lui une majorité  » en 2003 d’autant plus que la situation de la france sera bien pire qu’en 98 d’où les législatives perdues par la gauche

                                tactique : dissolution en 1997 
                                élections législatives avant les présidentielles en 2002 ! gagnées logiquements après bilan catastrophique de la gauche
                                campagne présidentielle faite  : « vous avez une majorité de droite donnez lui un président  »

                                 la gauche a-t-elle eut vent de la tactique que jouant sur les dates elle inverse le calendrier et met les présidentielles avant les législatives
                                branle bas de combat chez chirac !
                                 nouvelle tactique :
                                que tout le monde à vu !
                                promotion limite de le pen invité à la télé ! signatures pour qu’il se présente .
                                élimination de jospin !
                                un entre 2 tours inouïs avec une propagande illégale (écoliers ,collégiens , lycéens dans la rue  ! et on s’étonne qu’une enfant sorte une banane à taubira ?)
                                au final un score de république bananière !
                                chapeau au malade mental ! smiley smiley smiley
                                et vous voulez leur donner des conseils !

                                 


                                • gruni gruni 7 novembre 2013 19:48

                                  Bonsoir Fatizo


                                  Comme le fait remarquer Fergus, laisser planer la menace de dissolution pour tenir ses troupes, pourquoi pas. Mais avant d’envisager une improbable dissolution nous aurons droit à un remaniement ministériel, si la situation venait à empirer, alors tout est possible. Quant aux médias, comme tu l’as signalé, il font comme d’habitude et nous ennuient.

                                  Bonne soirée

                                  • fatizo fatizo 7 novembre 2013 20:56

                                    Bonsoir Gruni ?

                                    Tu liras ma réponse à Fergus pour voir mon avis sur cette idée .
                                    Sa seule chance, comme tu le dis c’est un remaniement, mais pas après les européennes. Je pense qu’i doit le faire au plus tard au début de l’année, avec un premier Ministre à l’opposé de Ayrault, quelqu’un qui a de la poigne, histoire de donner l’impression qu’il y a un chef quelque part . C’est sa seule chance de sauver les meubles .
                                    Quant aux médias, ils n’ont rien à envier à nous politiques sur le plan de la médiocrité .
                                    Bonne soirée .

                                  • Kern Kern 7 novembre 2013 22:03

                                    Ah...ces médias !!!


                                    Si bons sous Sarko

                                    Si médiocres sous Hollande

                                    A mette dans le même sac que l’UMPS et à jeter en Seine 

                                    • HELIOS HELIOS 7 novembre 2013 22:40

                                      ... a ce jour, faire une dissolution, cela ne veut pas dire perdre la majorité (a gauche)

                                      en effet, avec la rentréee d’une vingtaine FN au parlement, ils feront une petit groupe, mais ne perturberont rien.
                                      Le PS gardera une majorité, l’ump sera toujours aussi minoritaire, même avec Borloo/Bayrou.

                                      donc, c’est interressant, car cela cloue le bec a ceux qui veulent vraiment changer et cela demontre que les francais ne souhaitent pas autre chose, un plebiscite (detourné) pour le PS

                                      Ensuite, l’association du FN au parlement fera mecaniquement baisser son audience et il est fort probable, que sans changement de mode de scrution, la gauche gagnera de nouveau les presidentielles en 2017...

                                      Tout autre scenario ne peut qu’augmenter les chance de l’UMP et probablement du FN. Dommage pour ce dernier.


                                      • Ganesha Ganesha 8 novembre 2013 01:10

                                        Vraiment surpris par l’obscurantisme des articles et des commentateurs, que ce soit ici ou sur d’autres sites de discussion !

                                        Tout le monde semble considérer que les Élections Européennes de Juin 2014 seront un petit événement sans importance, sans influence sur la situation pratique et politique de la France...

                                        Le Parlement Européen a devant lui la Commission, mais il possède de nombreux pouvoirs !

                                        On dit même que la politique française se décide désormais à Bruxelles/Strasbourg.

                                        D’après les sondages, il devrait se produire un raz-de-marée de partis nationalistes venant des différents pays d’Europe... qui toutefois n’obtiendront probablement pas à une majorité à eux seuls, mais en s’associant à certains partis écologistes, et de la vraie gauche, ils pourraient se transformer en ’’Assemblée Constituante’’ et réaliser cette grande Révolution que nous sommes nombreux à espérer !

                                        Petit détail, pourtant essentiel : c’est un scrutin à la proportionnelle !

                                        Toutes vos discussions sur une dissolution en France, se heurtent à cet obstacle, qui les rendent surréalistes : notre système électoral antidémocratique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès