• mercredi 16 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Actualités > Politique > premier vrai dérapage de Marine Le Pen...
73%
D'accord avec l'article ?
 
27%
(206 votes) Votez cet article

premier vrai dérapage de Marine Le Pen...

Pour la première fois, Marine le pen a clairement dérapé, hier, à la fin de la première émission de david pujadas " des paroles et des actes". Une émission, d'ailleurs, par sa forme, qui n'est pas sans rappeler la célèbre " heure de vérité" qui avait fait connaître son père dans les années 80. Véritable arène où l'invité politique était cuisiné pendant une heure et demie, deux heures. L'émission est plus ambitieuse que celle d' Arlette Chabot. en face à face, pour 20 minutes chaque fois, l'invité a un seul interlocuteur : un journaliste, un économiste, un adversaire politique. L'invité est passé au crible, attaqué avec des dossiers bien préparés à l'avance... Le choix du consensuel et très - trop- discret David Pujadas est un choix judicieux. Son effacement laisse la parole aux deux interlocuteurs pleinement...

L'émission a duré plus de deux heures et marine le pen, pendant une heure et demie, a été à la hauteur...Qu'elle élude ou non les vraies réponses - ce qu'on lui reproche, à tort et à raison, à mon avis-, elle a incontestablement marqué des points pendant une heure et demie. Elle n'a fait aucune fausse note et on peut dire qu'elle s'impose, assez brillamment. Elle s'est très bien défendue notamment sur l'économie, où elle a été crédible. Même Laurent Joffrin, à la fin de l'émission, lui a concédé que sa position sur la sortie de l'euro était risquée mais néanmoins plausible, pas absurde. Un temps fort de l'émission et grand tort à ceux qui ont le mépris de penser que c'est du spectacle -moi, j'y ai vu plutôt une succession de preuves-, a été le moment où elle a sorti quantités de livres d'économistes, d'experts, brillants, reconnus, et qui condamnent le maintien dans l'euro et la monnaie unique européenne. Elle n'a fait qu'une bouchée d'une Cécile Duflot qui, pourtant très convaincante quand elle le veut, s'est considérablement plantée hier soir. Tout ce qu'elle disait - à part sur le nucléaire peut-être- semblait à côté de la plaque alors qu'assurément, elle connaissais bien plus ses sujets que Marine Le Pen. Sa voix a paru plus geignarde et adolescente que jamais laissant à marine le pen une image de dirigeante beaucoup plus crédible. La question de la dépénalisation du cannabis est une vraie question et Cécile Duflot l'a fait passer hier pour indigente. J'aime beaucoup la première secrétaire des verts, je la trouve combattante, intelligente et moderne mais hier soir, vraiment, elle n'était pas en forme...

Bref, Marine le Pen a décliné toutes les grandes orientations de son programme en gardant toujours une crédiblité. On lui a reproché de ne pas chiffrer davantage son projet et c'est un reproche qu'on lui fait déjà depuis plusieurs mois. J'aimerais que les journalistes soient aussi exigeants avec les chiffrages précis des programmes de l' UMP et du PS pour 2012. On ne demande le chiffrage d'un programme qu'au moment du lancement de la campagne présidentielle - et encore, c'est après-. Que les journalistes aient la bonne foi et l' impartialité nécessaire pour traiter ces questions serait plus juste. Et plus chic, quand même. On peut être loyal, ce que, souvent, ne sont pas les journalistes vis à vis des Le pen. Ca sert d'ailleurs le FN bien plus que ça ne les dessert... Je rappelle au passage, et c'etait véritablement choquant à l'époque une telle partialité, que pas un chiffrage un peu sérieux n'a été demandé à Sarkozy pendant la campagne présidentielle en 2007 - quand par ailleurs, on était très exigeant avec la candidate socialiste -. Marine le Pen chiffrera son programme, c'est certain, et de la manière la plus rigoureuse qu'elle le pourra car elle sait qu'on l'attend au tournant, là dessus. J'ajoute à cela que le FN a eu, en 2007, le chiffrage le plus précis de son programme par rapport aux autres formations politiques...

Bref, j'en arrive à la faille qui a fait s'écrouler toute la crédiblité de Marine Le Pen hier soir pendant plus d'une heure et demie. Je suis un peu surpris d'ailleurs que cela ne fasse pas plus de bruit que cela. Elle a vraiment dérapé, hier soir. Un dérapage muet. Mais qui ne dit mot consent. Et elle n'a pas renié...on entend dans les médias que le coté sensationnel de cet échange serré hier soir. Mais le contenu politique n'est pas, le lendemain, visiblement le souci dans la presse, du moins sur internet. A la fin de l'émission, donc, pour en venir aux faits, Caroline Fourest et Laurent Joffrin lui ont demandé de se justifier sur le programme du FN en matière de défense et qui est sur internet... c'est dans la section "programme" du site du FN, l'icone " défense". Dans l'armée de terre française, je cite "il devient de plus en plus difficile d'avoir un recrutement de qualité. 20% des nouvelles recrues sont désormais issues de l'immigration d'orgine du monde musulman".

La phrase a-t-elle échappé à la vigilance de Marine Le Pen sur la dédiabolisation qu'elle tente d'opérer, avec succès et sans faille pour le moment, au FN ? Celle qui défend la préférence nationale en matière de logement, d'emploi, et qui s'appuie sur le rassemblement de tous les français... " quels qu'ils soient, quelles que soient leurs origines ethniques, culturelles, religieuses..." pour convaincre qu'il n'y aura pas de tri entre les français, et que c'est justement leur appartenance nationale qui compte comme principal dénominateur...

L'erreur ou l'aveu de Marine Le Pen est énorme. Ceux qui n'ont jamais voté Jean-Marie Le Pen autrefois et qui aujourd'hui pourraient voter pour la fille, devraient être profondément choqués par cet écrit. Marine Le Pen a beau être a priori plus fréquentable que son père. Là, ce n'est pas acceptable. Si elle pense que certains français valent moins que d'autres, qu'elle le dise clairement, comme l'a déjà fait son père. Au moins, le ton est donné. Et c'est franc. Car en disant clairement que des français, - puisque ce sont eux et seulement eux qu'elle prétend défendre- puissent être " de moins bonne qualité" parce qu'ils ont des origines musulmanes est inacceptable. Elle rompt, en n'ayant pas démenti cet écrit sur le site du FN, le pacte républicain où l'égalité est inscrite. Liberté, égalité, fraternité. Elle dit qu'elle défend l'égalité, et pas l'égalitarisme. Preuve en est que non. J'ajoute même, car ça m'a frappé, que s'il y a bien un point -le seul, peut-être- sur lequel Jean-Marie Le Pen ne faisait pas de différence entre les francais, c'était celui de l'armée car il avait le respect pour les étrangers devenus francais qui s'étaient battus pour la France et avaient donc, ainsi, montré leur amour pour la France. J'ai trouvé que ce sujet précis de l'armée française, qui est la défense de notre territoire, donc un sujet essentiel pour le FN, a amplifié l'erreur ou l'aveu de Marine le Pen. Pour ma part, en bon gauchiste, je suis plutôt anti-militariste. Ca ne m'empêche pas d'être choqué qu'une soi-disant patriote, qui défend l'histoire de la France, puisse faire des différences entre les français qui constituent les troupes armées du pays. Malheureusement, il s'agit surement d'un aveu. Preuve en est, et cela m'a un peu réconcilié avec David Pujadas,ce dernier, en toute fin d'émission, a donné, de manière appuyée face à la caméra, l'imprimé du site FN à Mme Le Pen concernant ses déclarations en matière d'armée française, et a enjoint la présidente du FN à se justifier de cet écrit dans les heures ou les jours qui viennent... Car c'est, à l'évidence, une énorme erreur politique de refuser de répondre aux déclarations de programme de son propre parti. Ce n'est absolument pas crédible, d'une part, et surtout, ça accrédite l'idée qu'elle adhère bien à ce qu'il y ait des différences entre les français. Laurent Joffrin a écrit aujourd'hui un papier utile, intelligent, sur son passage hier à l'émission de Marine le Pen. Pas de sensationnel, de la raison et de la réflexion. Voilà ce qu'il faut pour démonter le discours du FN. Caroline Fourest, qu'on l'apprécie ou non, s'est montrée hier soir tout à fait perspicace. Certes, quand elle n'aime pas, elle ne lâche rien... Caroline Fourest et Laurent Joffrin ne sont pas mes maitres à penser, loin de là, mais j'ai été, hier soir, très rassuré par cet arc républicain, cette résistance intellectuelle farouche et justement, typiquement " française". Car, au bout d'une heure et demie d'émission où Marine le Pen domine, sans parvenir à être déstabilisée, et que brusquement, quelquechose sorte, de dangereux potentiellement, et qui efface toute sa crédibilité d'un coup...Ca révèle aux gens d'être vigilants, très vigilants, très très vigilants sur Marine Le Pen...




par Neptune samedi 25 juin 2011 - 299 réactions
73%
D'accord avec l'article ?
 
27%
(206 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par Alpo47 (---.---.220.116) 25 juin 2011 09:45
    Alpo47

    Et bien, moi, je n’ai regardé, par hasard, QUE ces 10 dernières minutes. Et s’il est vrai que MLP paraissait bien embarrassée sur le sujet, ce qui m’a le plus choqué, mais alors contraire à toutes les règles de civilité ou de démocratie, c’est les multiples coupures de L.Joffrin notamment, mais aussi C.Forrest. MLP n’a pas réussi à développer une phrase, une idée, quelle qu’elle soit sans être interrompue au bout de 2 secondes.
     L.J, plus ou moins conscient de son excès mettait la main sur sa bouche et ... ne pouvait pourtant pas s’empêcher se couper son interlocutrice au bout de 3 mots. Il m’a fait penser à un roquet qui aboyait de manière mécanique. Idem pour C.Forrest.

    Il me semble, c’est juste mon opinion, que si on veut s’opposer, démontrer la légèreté des arguments de l’autre partie, il faut commencer par la laisser les exprimer.

    Cette pitoyable démonstration d’intolérance ne grandira pas (est ce encore possible ?) ceux qui affirment défendre un système démocratique.

    Est ce que L J fera de même avec M.Aubry ou N.Sarkozy ? Non, évidemment, il cirera les pompes des représentants de l’UMPS, chère aux médias.
    Qu’on l’approuve ou non, MLP représente l’opinion de 20% des Français. De même, que cette partie l’opinion n’ait aucun représentant à l’assemblée est très choquant et démontre tous les jours que nous ne sommes pas en démocratie.

    Et je précise que je ne donne pas ma voix à l’extrême droite. Il s’en faut de beaucoup ...

  • Par noop (---.---.15.158) 25 juin 2011 09:57
    noop

    Premièrement, l’auteur ignore peut-être la publication en 2009 par plusieurs journaux d’une note qui signalait que dans le cadre de l’engagement de l’armée française en Afghanistan, quelques militaires de confession musulmane ont refusé de servir leur pays, mettant en avant et au dessus de leur devoir d’obéissance, leurs obligations de solidarité envers leurs coreligionnaires, d’où qu’ils soient.

    Deuxièmement, comme le montre le débat actuel sur le niveau scolaire de nos têtes blondes et brunes, l’apport des enfants issus de l’immigration extra-européenne dans l’analyse de ce niveau scolaire ne semble par être si positif (euphémisme). il n’y a aucune raison que l’armée soit à l’abri de cet « enrichissement ».

    Ces deux observations remettent en évidence les analyses d’Hugues Lagrange pointant la dimemsion culturelle (et donc aussi cultuelle) des problèmes d’intégration.

    On peut crier au « dérapage » à chaque fois que ces sujets sont abordés sans langue de bois. Mais si dérapage et sortie de route il y a, ce n’est que sur la route étroitement balisée par la pensée unique où comme l’a bien exprimé un jour Hubert Védrine « entre ce qu’il est interdit de dire et de penser et obligatoire de pensée et de dire, il y a de moins en moins d’espace. »

    http://www.dailymotion.com/video/xb6rnh_liberte-d-expression-hubert-vedrine_news

  • Par StefanCavers (---.---.2.180) 25 juin 2011 10:03

    combien de fois L Joffrin a t il repete « c’est pas prouve » quand Marine parlait ?
    Mon Dieu que c’etait pathetique... On avait l’impression d’un vieux qui etait atteint d’un alzheimer avance...

  • Par StefanCavers (---.---.2.180) 25 juin 2011 09:59

    C’est une anecdote (programme FN 2007) et vous n’allez pas nous dire qu’elle est coupable de racisme pour cela, c’est un peu « leger ».

    Car elle a maitrise son sujet comme jamais et a la stature d’une Presidente, une grande dame, face a ces roquets haineux et affligeants. Ils representent l’elite et se sont montres incapables de se maitriser, de maitriser leur haine, de maitriser leurs emotions irrationnelles... C’est ca nos « elites intellectuelles » ? (je parle des deux « journalistes » a la fin...)

    Lenglet a ete plus modere mais Marine l’a meme domine sur le sujet economique... Fait nouveau... Donc il ne vous reste plus qu’a essayer de la salir, ce qu’on essayes les deux a la fin avec Pujadas qui ne controlait plus rien. Mais elle a tres bien resiste et s’est montres courtoise malgre ces grossiers personnages.

    Sur la dette, l’euro : nous payons pour que les banques recoivent leurs interets alors que les dettes ont ete accumulees par l’incompetance de gouvernements successifs ici et ailleurs. De l’incompetence de pseudo-dirigeants qui ont entraine l’Europe dans l’euro, un instrument qui profite a un pays et qui etouffe les autres y compris la France. La faute n’est pas seulement a ces gouvernements, mais aussi a ces dirigeants qui nous ont pondu l’euro.

    Suivont l’exemple Islandais : alors qu’on nous predisait l’apocalypse si l’Islande ne remboursait pas... Ca se passe plutot bien pour eux maintenant - on n’en entend plus parler. Et pas de banques ecroulees, etc. Pourquoi ce discours catastrophiste pour maintenir ces revenus a des banques a tout prix ? Aux USA quelques banques se sont effondrees et ce ne fut pas un drame, les autres ont recupere, et puis la crise c’etait la crise economique, la crise d’une croissance virtuelle aux USA pendant des annees, entretenue par l’illusion de l’immobilier, comme en Espagne.

    Ces banques ne sont pas democratiques mais desormais impactent le budget et le gouvernement ! Mais ne sont-elles pas aussi responsables de preter seulement a ceux qui peuvent rembourser ? Elles se sont montrees irresponsables (par appat du gain) et NOUS devons payer ces interets ad vitam eternam ? Equivalent du budget de l’education nationale chaque annee - jusqu’a quand ?

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération